Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



26 événements affichés, le premier en 1805 - le dernier en 1894



Naissance de Ferdinand de Lesseps

Ferdinand Marie ou Ferdinand de Lesseps naît rue des Réservoirs à Versailles le 19 novembre 1805, fils de Mathieu de Lesseps et de Catherine de Grevignée.

Catherine de Grevignée, espagnole, est tante de la comtesse de Montijo, mère d'Eugénie de Montijo.

Ferdinand de Lesseps est le neveu du diplomate Jean-Baptiste Barthélemy, baron de Lesseps.

Ferdinand de Lesseps passe ses premières années en Italie, où Mathieu de Lesseps, son père, est en poste.

Ferdinand de Lesseps suit ses études au lycée Henri-IV à Paris.

Son éveil intellectuel se serait produit dans un cycle de conférences donné par l'abbé de La Mennais et ses amis ultramontains.

Bachelier à Amiens, Ferdinand de Lesseps s'inscrit aux cours de droit commercial en vue du quai d'Orsay, mais il préfère de loin les séances d'équitation.

Il devient un cavalier remarquable, d'une adresse qui lui donnera grand crédit auprès de ses partenaires arabes.



Ferdinand de Lesseps Vice-consul auxiliaire à Lisbonne

De 1825 à 1827, Ferdinand de Lesseps est vice-consul auxiliaire à Lisbonne où Jean-Baptiste Barthélemy, son oncle, est chargé d'affaires.

Jean-Baptiste Barthélemy embarque sur l'Astrolabe, commandée par Fleuriot de Langle, et participe ainsi à l'expédition de La Pérouse.

Alors que l'expédition faisait relâche à la presqu'île de Kamtchatka, La Pérouse lui demande d'apporter ses documents à Versailles (journaux, cartes et notes), lui sauvant ainsi la vie, sans le savoir.



Ferdinand de Lesseps Vice-consul auxiliaire à Tunis

En 1828, Ferdinand de Lesseps est envoyé en tant que vice-consul auxiliaire à Tunis, où Mathieu de Lesseps, son père, est consul-général.

Ferdinand de Lesseps facilite courageusement l'évasion d'un certain Yusuf, poursuivi par les soldats du Bey dont il est un des officiers.

Yusuf se montrera reconnaissant de cette protection française en se distinguant dans les rangs de l'armée française à l'heure de la conquête de l'Algérie.



Mission de Ferdinand de Lesseps auprès de Bertrand de Clauzel

Ferdinand de Lesseps se voit confier par Mathieu de Lesseps, son père, une mission auprès du comte Bertrand de Clauzel, général en chef de l'armée de conquête en Algérie.

Dans une lettre du 18 décembre 1830 à Mathieu de Lesseps, le général écrit :

J'ai eu le plaisir de rencontrer votre fils, qui promet de soutenir avec grand crédit le nom qu'il porte.


Mehemet Ali

Ferdinand de Lesseps Vice-consul à Alexandrie

En 1832, Ferdinand de Lesseps est nommé vice-consul à Alexandrie.

Afin de le faire patienter pendant la quarantaine du navire, le Diogène (des Postes françaises) qui l'a conduit en Égypte, monsieur Jean-François Mimaut, consul-général de France à Alexandrie, lui envoie plusieurs livres, parmi lesquels le mémoire écrit, selon les instructions de Bonaparte, par l'ingénieur Jacques-Marie Le Père, membre de l'expédition scientifique d'Égypte, chargé d'étudier le creusement d'un canal à travers l'isthme de Suez.

De ces lectures et de sa rencontre avec les Saint-Simoniens venus là marier l'Orient et l'Occident, naît le projet du canal dans l'imagination de Ferdinand.

Ferdinand de Lesseps est amicalement et affectueusement accueilli par Mehemet Ali.

Mehemet Ali, qui est le vice-roi d'Égypte, doit, dans une certaine mesure, sa position aux recommandations faites au gouvernement français par Mathieu de Lesseps, consul-général en Égypte quand Mehemet Ali n'était qu'un simple colonel.



Ferdinand de Lesseps Consul général à Alexandrie

En 1833, Ferdinand de Lesseps est nommé consul au Caire, et peu après consul général à Alexandrie.

Il conservera ce poste jusqu'en 1837.

Pendant cette période, une terrible épidémie de peste sévit pendant 2 années, coûtant la vie de plus d'un tiers des habitants du Caire et d'Alexandrie.

Faisant preuve d'une ardeur imperturbable, Ferdinand poursuit sa mission, allant d'une ville à l'autre selon la présence du danger.



Ferdinand de Lesseps Consul à Rotterdam

En 1839, Ferdinand de Lesseps est nommé consul à Rotterdam,



Mariage de Ferdinand de Lesseps avec Agathe Delamalle

Ferdinand de Lesseps épouse Agathe Delamalle (1819-1853), petite-fille de Gaspard Gilbert Delamalle. Leurs enfants sont :



Ferdinand de Lesseps à Malaga

En 1840, Ferdinand de Lesseps est transféré à Malaga, dans le pays d'origine de la famille de Catherine de Grevignée, sa mère.



Ferdinand de Lesseps Consul général à Barcelone,

En 1842, Ferdinand de Lesseps est envoyé à Barcelone, et bientôt promu au rang de consul général.

Au cours d'une insurrection sanglante en Catalogne, qui finit par le bombardement de Barcelone, Ferdinand de Lesseps fait preuve du courage le plus persistant en sauvant de la mort, sans distinction, des hommes appartenant aux factions rivales, et en protégeant non seulement les Français en danger mais aussi des étrangers de toutes les nationalités.



Tranfert du corps de Louis François Joseph de Bourbon-Conti

Louis-Philippe Ier de France, ayant apprenant que l'église Saint-Michel de Barcelone doit être démolie, ordonne à Ferdinand de Lesseps, Consul de France, de faire procéder à l'exhumation du corps de Louis François Joseph de Bourbon-Conti.

Embarqué sur le Lavoisier, il est transporté à Dreux et ré inhumé le 2 avril 1844 dans la chapelle royale.



Ferdinand de Lesseps Ministre de la France à Madrid

De 1848 à 1849, Ferdinand de Lesseps est ministre de la France à Madrid.



Mort d'Agathe Delamalle

En 1853, Ferdinand de Lesseps perd d'une épidémie de scarlatine en l'intervalle de quelques jours :

Agathe Delamalle meurt en 1853.



Signature de la concession pour la construction du canal de Suez

En 1854, l'accession au trône de vice-roi d'Égypte de Saïd Pacha, fils de Mehemet Ali, son vieil ami, donne une nouvelle impulsion aux idées qui l'ont hanté pendant les 22 dernières années au sujet du canal de Suez.

Ferdinand de Lesseps est invité par Saïd Pacha, et le 7 novembre 1854 débarque à Alexandrie.

Le 30 novembre 1854, Saïd Pacha signe la concession autorisant Ferdinand de Lesseps à percer l'isthme Suez.

Sur les indications de Ferdinand de Lesseps, un premier plan est immédiatement dessiné par 2 ingénieurs français :


Canal de Suez

Adoption du plan du canal de Suez

Après avoir été légèrement modifié, le plan du canal de Suez est adopté en 1856 par la commission Internationale pour le percement de l'isthme des Suez à laquelle il a été soumis.

Ferdinand de Lesseps est encouragé par ce verdict.

L'opposition de Lord Palmerston, qui craint alors pour la position commerciale du Royaume-Uni, et les avis amusés prédisant le comblement du canal par les sables du désert, n'arrêtent pas Ferdinand de Lesseps.

Ferdinand de Lesseps prend d'ailleurs comme secrétaire un journaliste, humoriste et auteur dramatique anglais Charles Lamb Kenney, qui a néanmoins le diplôme d'avocat.

Parmi les 3 propositions faites à Ferdinand de Lesseps, c'est Luigi Negrelli, un ingénieur italien, à qui est assigné la direction générale du travail.

Luigi Negrelli a proposé la canalisation directe, le respect de la forme et de l'absence des écluses à l'embouchure du canal.

Luigi Negrelli meurt après quelques jours de maladie.

Les travaux sont continués par Ferdinand de Lesseps selon les plans établis par Luigi Negrelli.



Fondation de la Compagnie Universelle du canal maritime de Suez

Poussé par ses convictions, soutenu par Napoléon III et Eugénie de Montijo, Ferdinand de Lesseps réunit par souscription plus de la moitié du capital de 200 millions de francs nécessaires pour fonder la Compagnie Universelle du canal maritime de Suez.

Le gouvernement égyptien souscrit pour 80 millions.



Auguste Mariette Conservateur adjoint au Louvre

Auguste Mariette à nouveau en Égypte

À son retour en France, Auguste Mariette est nommé conservateur adjoint au Louvre, place qu'il occupera jusqu'en 1861.

En 1857, Auguste Mariette revient donc en Égypte et y rencontre Ferdinand de Lesseps.

Ce dernier apprécie la tournure d'esprit de Mariette en ce qui concernait la destination des antiquités.

Aussi est-il présenté à Mohammed Said Pacha qui a succédé à Méhémet Ali.

Durant cette mission, Auguste Mariette mène des fouilles à Gizeh, Saqqara, Abydos, Thèbes et Éléphantine.

Il ouvre un chantier à Dra Abou el-Naggah (Thèbes).

En décembre 1857, le sarcophage du roi Ahmôsis Ier est retrouvé intact.

Ahmôsis Ier, fondateur de la XVIIIe dynastie, règne jusqu'en 1567 avant Jésus-Christ. Il met fin à la dynastie des envahisseurs Hyksôs, lors de la prise d'Avaris.



Création d'une école française à Barcelone

En 1859, Ferdinand de Lesseps crée une école pour scolariser les enfants des Français immigrés à Barcelone, cet établissement qui porte son nom est aujourd'hui le plus ancien établissement français de la péninsule ibérique.


Ferdinand de Lesseps Canal de Suez

Construction du Canal de Suez

La compagnie de Ferdinand de Lesseps construit le canal de Suez entre avril 1859 et 1869.

Ferdinand de Lesseps s'entoure d'un vaste réseau de compétences, sinon de connivences, notamment dans la presse, qui lui seront toujours de la plus grande utilité.



Mariage de Ferdinand de Lesseps avec Louise-Hélène Autard de Bragard

Ferdinand de Lesseps est veuf d'Agathe Delamalle.

Ferdinand de Lesseps épouse Louise-Hélène Autard de Bragard (1848-1909), originaire de l'Ile Maurice. Leurs enfants sont :


Inauguration du canal de Suez - Arrivée de l'Aigle portant Eugénie de Montijo à la station d'El Guisr Yacht l'Aigle

Inauguration du canal de Suez

Le 30 septembre 1869, Eugénie de Montijo part pour l'Égypte retrouver Ferdinand de Lesseps, son cousin.

Eugénie de Montijo, accompagnée d'une suite de 37 personnes, quitte Paris en chemin de fer à destination de Venise pour embarquer à bord du yacht impérial l'Aigle.

Après un accueil strictement protocolaire de Victor-Emmanuel II de Savoie, l'Aigle quitte Venise pour une escale de 4 jours à Athènes où le roi George Ier de Grèce organise quelques excursions dans les sites antiques les plus significatifs.

Le yacht poursuit sa croisière et, le 13 octobre 1869, arrive à Constantinople où Eugénie de Montijo réside dans le palais Beyierbey, résidence mise à sa disposition par le sultan Abdùl Aziz.

Elle arrive en Égypte où le Khévide lui réserve un accueil fastueux.

Pendant un mois, Eugénie de Montijo demeure sur les bords du Nil, avec sa suite, au palais de Ghezireh (aujourd'hui Guizeh) non loin du site des pyramides.

Eugénie de Montijo rejoint Port-Saïd pour la cérémonie d'ouverture du 16 novembre 1869.

Le 17 novembre 1869 à 8 heures du matin, l'Aigle ayant à son bord Eugénie de Montijo, Ferdinand de Lesseps, promoteur du canal, et sa famille, suivi des bateaux :

parcourent le canal, les uns derrière les autres de Port-Saïd à Ismaïlia.

Le 19 novembre 1869 à midi, l'Aigle reprend la tête du convoi jusqu'aux lacs Amers.

À Suez le 20 novembre 1869, Ferdinand de Lesseps envoie un télégramme à Paris :

Suez, 20 novembre, 11 heures 30 du matin - L'Aigle a mouillé dans la mer Rouge !

Le canal est ouvert à la circulation maritime le 17 novembre 1869

Napoléon III propose de nommer Ferdinand de Lesseps Duc de Suez.



Création de la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama

La Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama est créée en 1879.

Le canal de Panama doit traverser l'isthme de Panama, reliant l'océan Pacifique et l'océan Atlantique.

En 1879, une étude pour le creusement du canal de Panama, menée par Adolphe Godin de Lépinay, un ingénieur français, est rejetée par le congrès dirigé par Ferdinand de Lesseps.



Première tentative de construction du canal de Panama

En 1880, sous l'impulsion de Ferdinand de Lesseps commence la première tentative de construction du canal de Panama, grâce une collecte géante de fonds à la Bourse de Paris.



Tremblement de terre à Panama

Le 1er janvier 1882, sous la direction de Ferdinand de Lesseps les Français commencent au Panama la construction d'un canal au niveau de la mer et sans écluse.

En septembre 1882 un tremblement de terre secoue l'isthme panaméen. Le cours de l'action de la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama baisse à la Bourse de Paris.



Condamnation de Ferdinand de Lesseps

En 1893, poursuivi pour trafic d'influences et détournement de fonds dans le cadre des suites judiciaires dû au scandale de Panamá, Ferdinand de Lesseps est condamné à 5 ans de prison qu'il n'effectuera pas.


Tombe de Ferdinand de Lesseps

Mort de Ferdinand de Lesseps

Ferdinand de Lesseps meurt dans son château de La Chesnaye à Guilly dans l'Indre le 7 décembre 1894.

Embaumé à Guilly, son corps est emmené en train à Paris où il est inhumé dans une chapelle familiale au cimetière du Père-Lachaise (division 6).

Le service funèbre se fait en présence uniquement de sa famille, d'un représentant de la Société de géographie et de directeurs de la Compagnie du canal de Suez.

Une partie de son sang repose dans un obélisque blanc au cimetière de Guilly.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !