Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



25 événements affichés, le premier en 1765 - le dernier en 1846


Charles IV d'Espagne et Marie Louise de Bourbon-Parme - par Goya - la reine dominatrice est représentée au centre du tableau pour signifier sa domination sur son mari

Mariage de Charles IV d'Espagne avec Marie Louise de Bourbon-Parme

Marie-Louise est nubile. Charles IV d'Espagne épouse au palais de la Granja à San Ildefonso le 4 septembre 1765 Marie Louise de Bourbon-Parme, sa cousine. Leurs enfants sont :

Les relations amoureuses entre Manuel Godoy et Marie Louise de Bourbon-Parme seront de notoriété publique au point de lui attribuer la paternité des infants


Ferdinand Ier des Deux-Siciles et Marie-Caroline d'Autriche avec leurs enfants – par Angelica Kauffmann - 1783

Mariage de Ferdinand Ier des Deux-Siciles avec Marie-Caroline d'Autriche

Ferdinand Ier des Deux-Siciles épouse le 12 mai 1768 Marie-Caroline d'Autriche. Leurs enfants sont :

Mariée pour des raisons purement politiques et diplomatiques, Marie-Caroline d'Autriche ne sera pas heureuse auprès de son époux. Possédant une forte personnalité, elle le dominera.

C'est elle qui gouvernera en réalité.

Le destin tragique de Marie-Antoinette d'Autriche, sa sœur cadette, en fait une adversaire acharnée de la Révolution.

Poursuivant la politique de sa mère, l'impératrice Marie-Thérèse de Habsbourg, elle cherche à renforcer les liens tissés par cette dernière entre les Maison de Habsbourg-Lorraine et de Bourbon.

Pour ce faire, elle marie fort avantageusement ses enfants, accaparant les trônes d'Europe.



Naissance de Ferdinand VII d'Espagne

Ferdinand VII d'Espagne naît le 14 octobre 1784, fils de Charles IV d'Espagne et de Marie-Louise de Bourbon-Parme.



Mariage de Jean VI de Portugal avec Charlotte Joachime d'Espagne

Jean VI de Portugal épouse en 1785 Charlotte Joachime d'Espagne (1775-1830), fille de Charles IV d'Espagne et de Marie Louise de Bourbon-Parme. Leurs enfants sont :



Abrogation de la loi salique ratifiée par les Cortes

Ferdinand VII d'Espagne Prince des Asturies

L'abrogation de la loi salique est ratifiée par les Cortes de 1789 mais ne sera pas promulguée.

Ferdinand VII d'Espagne est reconnu comme prince des Asturies par les Cortes contrôlées par le José Moñino y Redondo lors d'une cérémonie célébrée au monastère San Jeronimo el Real de Madrid le 13 septembre 1789.

Lorsque les nouvelles de France parviennent en Espagne, la nervosité de la couronne s'accroit et Charles IV d'Espagne renvoie les Cortes.

L'isolement semble être le meilleur moyen d'éviter les propagations des idées révolutionnaires à l'Espagne.

José Moñino y Redondo, face à la gravité des faits, suspend les Pactes de famille, établit des contrôles à la frontière pour empêcher l'expansion révolutionnaire et exerce une forte pression diplomatique en appui à Louis XVI.

Il met fin aux projets réformistes du règne précédent et les remplace par le conservatisme et la répression, essentiellement aux mains de l'Inquisition :


Maximilien de Saxe

Mariage de Maximilien de Saxe avec Caroline de Bourbon-Parme

Maximilien de Saxe épouse le 9 mai 1792 Caroline de Bourbon-Parme, fille de Ferdinand Ier de Parme et de Marie-Amélie d'Autriche. Leurs enfants sont :



Mariage de Ferdinand VII d'Espagne avec Marie-Antoinette de Bourbon-Siciles

Ferdinand VII d'Espagne épouse en 1802 Marie-Antoinette de Bourbon-Siciles (1784-1806), sa cousine, fille de Ferdinand Ier des Deux-Siciles et Marie-Caroline d'Autriche.

Marie-Antoinette fera deux fausses couches et n'aura pas d'enfant.


Marie-Isabelle d'Espagne

Mariage de François Ier des Deux-Siciles avec Marie-Isabelle d'Espagne

François Ier des Deux-Siciles est veuf de Marie-Clémentine d'Autriche.

François Ier des Deux-Siciles épouse le 6 octobre 1802 Marie-Isabelle d'Espagne. Leurs enfants sont :



Conjuration de l'Escurial

La conjuration de l'Escurial a lieu fin 1807.

Elle est menée par Ferdinand VII d'Espagne, prince des Asturies, qui veut la destitution de Manuel Godoy et la déposition de Charles IV d'Espagne, son propre père.

La tentative échoue et Ferdinand VII d'Espagne dénonce tous ses partisans.


Ferdinand VII d'Espagne - par Goya

Invasion de l'Espagne

Prise de Madrid

Arrestation de Manuel Godoy

Abdication de Charles IV d'Espagne

Ferdinand VII d'Espagne Roi d'Espagne

Claude-Anne de Rouvroy de Saint-Simon prisonnier et condamné à mort

En février 1808, Napoléon Ier, avec l'excuse que le blocus contre l'Angleterre n'était pas respecté par tous les ports espagnols, envoie une puissante armée aux ordres de Joachim Murat, son beau-frère.

Des troupes françaises entrent en Catalogne pour occuper les places qu'elles rencontrent à leur passage.

Bon Adrien Jeannot de Moncey prend part à cette campagne.

En février et mars 1808, des cités comme Barcelone et Pampelune restent sous domination française.

Alexandre-Louis-Auguste de Rohan-Chabot participe à l'invasion militaire de l'Espagne par Joseph Bonaparte.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane fait cette campagne d'Espagne.

Lorsque Madrid est prise en 1808, Alexandre-Louis-Auguste de Rohan-Chabot rallie Paris pour annoncer personnellement la nouvelle à Napoléon Ier en couvrant la distance deux fois plus vite que les courriers habituels.

La présence des troupes françaises sur le territoire espagnol accroit l'opposition à Manuel Godoy, critiqué par les secteurs traditionnels pour sa politique réformiste et sa soumission à Napoléon Ier.

En mars 1808, face à l'occupation française, Manuel Godoy conseille à Charles IV d'Espagne et à Ferdinand VII d'Espagne de quitter l'Espagne.

Profitant de la présence royale au Palais d'Aranjuez, le Soulèvement d'Aranjuez, le 17 mars 1808, provoque l'arrestation de Manuel Godoy.

Le 19 mars 1808, Ferdinand VII d'Espagne écarte son père du trône.

Charles IV d'Espagne abdique en faveur de son fils Ferdinand VII d'Espagne.

Ferdinand VII d'Espagne revient à Madrid.

Le père et le fils se trouvent virtuellement prisonniers de l'armée française.

Napoléon Ier les oblige tous les deux, d'abord le père puis le fils, à le rejoindre à Bayonne.

Ferdinand VII arrive à Bayonne le 20 avril 1808.

Ayant pris part à la défense de Madrid assiégée par les Français, Claude-Anne de Rouvroy de Saint-Simon est pris et condamné à mort.

Françoise Marie de Rouvroy, sa fille, arrache sa grâce à Napoléon Ier.

La peine est commuée, et Claude-Anne de Rouvroy de Saint-Simon enfermé dans la citadelle de Besançon, où Françoise Marie de Rouvroy le rejoint, compagne volontaire de sa prison.


Défense du parc d'artillerie de Montéléon - par Joaquín Sorolla y Bastida Charge des Mamelouks - Carga de los Mamelucos – qui reflète la lutte de rue de ce jour – par Francisco Goya El Tres de Mayo - Los fusilamientos en la montaña del Príncipe Pío - Illustre la répression qui met fin au soulèvement populaire du Dos de Mayo - par Francisco Goya

Insurrection à Madrid

En l'absence de Ferdinand VII d'Espagne et de Charles IV d'Espagne, la situation se fait de plus en plus tendue à Madrid.

Le 2 mai 1808, la foule commence à affluer devant le Palais Royal.

Elle voit comment les soldats français font sortir du palais les plus jeunes infants pour les mener auprès de leurs parents.

Lorsque les français forcent l'infant François de Paule d'Espagne à partir, la multitude se lance à l'assaut des carrosses au cri de Ils nous l'enlève - Que nos lo llevan.

Les soldats français tirent sur la foule.

La lutte dure pendant des heures et s'étend à tout Madrid.

Les militaires espagnols, victimes de la confusion institutionnelle ambiante, restent passifs dans leurs casernes.

Seul le parc d'Artillerie situé dans le Palais de Monteleón prend finalement les armes contre les français, sous la direction des capitaines Luis Daoíz y Torres et Pedro Velarde Santillán.

Après avoir repoussé une première offensive française commandée par le général Lefranc, ils meurent en luttant héroïquement contre les renforts envoyés par Joachim Murat.

Peu à peu, les foyers de résistance tombent.

Des centaines d'espagnols, hommes et femmes, et des soldats français meurent dans cet affrontement.

La répression est cruelle.

Dans le Salón del Prado et dans les champs de La Moncloa, on fusille par centaines des patriotes, en application du décret de Joachim Murat contre tout espagnol qui porte des armes.


Joseph Bonaparte

Joseph Ier Bonaparte roi des Espagnes et des Indes

Abolition de l'Inquisition espagnole

Ferdinand VII d'Espagne, sous la pression, impériale et paternelle, rend la couronne à Charles IV d'Espagne le 6 mai 1808, sans savoir que le jour avant Charles avait accepté la cession de ses droits en faveur de Napoléon Ier.

Charles IV d'Espagne et Marie Louise de Bourbon-Parme séjournent au château de Fontainebleau du 23 mai à début juin 1808.

Ils sont accompagnés de Manuel Godoy.

Napoléon Ier désigne finalement comme roi d'Espagne son frère Joseph Bonaparte qui règne sous le nom de Joseph-Napoléon Ier.

Joseph Bonaparte est perçu par une majorité d'Espagnols comme un roi illégitime, un roi intrus.

Ses ennemis lui attribuent le surnom de Pepe Botella (Jojo la bouteille) car ses premiers décrets ont concerné les boissons alcooliques et les jeux de cartes.

Joseph Bonaparte abolit en 1808 l'Inquisition espagnole.



Charles IV d'Espagne et Ferdinand VII d'Espagne en résidence surveilléeà Valençay

Napoléon Ier fait mettre Charles IV d'Espagne et Ferdinand VII d'Espagne en résidence surveillée au château de Valençay, propriété de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, son ministre.



Traité de Valençay

En 1813, par le traité de Valençay, Napoléon Ier rend le trône d'Espagne à Ferdinand VII d'Espagne.



Retour de Claude-Anne de Rouvroy de Saint-Simon en Espagne

En octobre 1814, Claude-Anne de Rouvroy de Saint-Simon revient en Espagne lors de la restauration de Ferdinand VII d'Espagne qui l'éleve à la dignité de 1er duc de Saint-Simon.


Marie-Isabelle de Portugal

Mariage de Ferdinand VII d'Espagne avec Marie-Isabelle de Portugal

Ferdinand VII d'Espagne épouse en 1816 Marie-Isabelle de Portugal, sa nièce, fille de Jean VI de Portugal et de Charlotte Joachime d'Espagne. Leur enfant est :

Marie-Isabelle de Portugal mourra des suites d'une césarienne qui provoque également la mort de leur unique fille.



Mariage de Ferdinand VII d'Espagne avec Marie-Josèphe de Saxe

Ferdinand VII d'Espagne épouse en 1819 Marie-Josèphe de Saxe (1803-1829), fille de Maximilien de Saxe et de Caroline de Bourbon-Parme.



Naissance de François d'Assise de Bourbon

François d'Assise de Bourbon naît au palais royal d'Aranjuez le 13 mai 1822, fils de François de Paule d'Espagne et de Louise de Bourbon-Siciles.

Il est titré Duc de Cadix et Infant d'Espagne par son oncle le roi Ferdinand VII d'Espagne.


Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles - Portrait par Vicente López Portaña - Musée du Prado à Madrid

Mariage de Ferdinand VII d'Espagne avec Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles

Ferdinand VII d'Espagne épouse le 11 décembre 1829 Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles, sa nièce, fille de François Ier des Deux-Siciles et de Marie-Isabelle d'Espagne. Leurs enfants sont :

Néanmoins, sur les instances de sa plus jeune belle-sœur (et nièce), l'intelligente, opiniâtre et libérale Louise de Bourbon-Siciles, il contracte en 1829, une quatrième union avec Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles, sœur de Louise et donc également sa nièce.



Naissance d'Isabelle II d'Espagne

Isabelle II d'Espagne naît à Madrid le 10 octobre 1830, fille de Ferdinand VII d'Espagne et de Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles.



Naissance de Louise-Fernande de Bourbon

Luisa Fernanda ou Marie-Louise-Ferdinande ou Louise-Fernande de Bourbon naît à Madrid le 30 janvier 1832, fille de Ferdinand VII d'Espagne et de Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles.



Mort de Ferdinand VII d'Espagne

Ferdinand VII d'Espagne meurt en 1833.


Isabelle II d'Espagne avec Isabelle sa fille – 1852 - par Winterhalter

Mort de Ferdinand VII d'Espagne

Isabelle II d'Espagne Reine d'Espagne

Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles Régente du royaume d'Espagne

Crise de succession d'Espagne

Ferdinand VII d'Espagne meurt le 29 septembre 1833 sans héritier mâle.

Isabelle II d'Espagne est proclamée Reine d'Espagne sous la régence de Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles, sa mère.

Charles Marie Isidore Benoît de Bourbon considère que, comme frère du Roi, il est l'héritier légitime et se déclare également Roi sous le nom de Charles V d'Espagne.

Ses partisans qui prennent le nom de carlistes, sont conservateurs et régionalistes. Ils sont défenseurs acharnés du catholicisme institutionnel et du maintien du droit des provinces.

Leurs adversaires, les isabellistes sont libéraux, anticléricaux et centralisateurs.

La crise de succession durera de 1833 à 1846.

Elle se traduit par des affrontements armés qui touchent surtout le nord de l'Espagne, affrontements connus aussi sous le nom de guerres carlistes.

Les carlistes se soulèvent mais ne parviennent pas à prendre Madrid.

La France de Louis-Philippe Ier de France se pose comme le premier allié des Isabellistes.

Isabelle II d'Espagne est soutenu par des contingents anglais et français.



Antoine Marie d'Orléans Lieutenant-colonel

Voyage d'Antoine Marie d'Orléans e au Proche-Orient, en Grèce, en Turquie et en Égypte

Antoine Marie d'Orléans est nommé Lieutenant-colonel le 22 mars 1845.

Il se distingue encore au combat contre les Kabyles.

En 1845, Antoine Marie d'Orléans entreprend un voyage au Proche-Orient, en Grèce, en Turquie et en Égypte, avec son secrétaire et ami Antoine de La Tour.

Pendant ce temps, la France et le Royaume-Uni négocient un traité d'État concernant le mariage des deux héritières de Ferdinand VII d'Espagne :


François d'Assise de Bourbon

Mariage de François d'Assise de Bourbon avec Isabelle II d'Espagne

François d'Assise de Bourbon président du Conseil des ministres

Mariage d'Antoine Marie d'Orléans avec Louise-Fernande de Bourbon

François d'Assise de Bourbon épouse le 10 octobre 1846 Isabelle II d'Espagne, sa cousine germaine. Leurs enfants sont :

Isabelle II d'Espagne donne à François d'Assise de Bourbon, son époux, le titre de roi consort d'Espagne de 1846.

François d'Assise de Bourbon préside le Conseil des ministres.

François d'Assise de Bourbon est un homosexuel avéré. Il est surnommé "Paquita", le féminin de son diminutif Paquito. Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles ne peut se retenir de soupirer Ce mariage ne devrait pas être.

La plupart des historiens ont des doutes sur la filiation paternelle.

François d'Assise de Bourbon donnera à ses chiens le nom des amants d'Isabelle II d'Espagne qui ont pu ainsi parvenir jusqu'à nous. Les préférences de la reine se portaient vers le monde de la musique (compositeurs, chanteurs lyriques) mais on compte aussi des militaires, officiers voire hommes du rang et des diplomates.

Antoine Marie d'Orléans épouse le 10 octobre 1846 Louise-Fernande de Bourbon, fille de Ferdinand VII d'Espagne et de Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles. Leurs enfants sont :

La princesse Louise-Fernande de Bourbon est l'héritière présomptive de sa sœur, la jeune reine Isabelle II d'Espagne, elle-même mariée à un prince réputé impuissant.

Ce mariage est souhaité par Louis-Philippe Ier de France car si Isabelle II d'Espagne n'a pas d'enfant, Antoine Marie d'Orléans montera sur le trône Espagnol avec Louise-Fernande de Bourbon, la sœur d'Isabelle.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !