Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



31 événements affichés, le premier en 1423 - le dernier en 1494



Liaison de Alphonse V le Grand avec Giraldona Carlino

Alphonse V le Grand a une liaison avec Giraldona Carlino, une noble femme espagnole ou mauresque de Valence en Espagne. Leur enfant est :

Elle est la reine de la cour de Naples autant que la muse du roi.



Naissance de Ferdinand Ier de Naples

Ferrante ou Ferdinand Ier de Naples ou d'Aragon naît à Valence en 1423, fils illégitime d'Alphonse V le Grand et de Giraldona Carlino.



Mariage de Ferdinand Ier de Naples avec Isabel de Chiaramonte

Ferdinand Ier de Naples épouse en 1444 Isabel de Chiaramonte. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean II d'Aragon avec Jeanne Enriquez

Jean II d'Aragon épouse le 1er avril 1444 ou en 1447 Jeanne Enriquez, fille de Frédéric II Enriquez et de Marina Fernandez de Cordoba.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Alphonse II de Naples

Alphonse II de Naples ou d'Aragon naît le 4 novembre 1448, fils de Ferdinand Ier de Naples et d'Isabel de Chiaramonte.



Naissance d'Éléonore de Naples

Eleonora ou Éléonore de Naples ou d'Aragona naît le 22 juin ou le 2 juillet 1450, fille de Ferdinand Ier de Naples et d'Isabel de Chiaramonte.



Naissance de Frédéric II de Naples

Frédéric II de Naples naît le 19 avril 1452, fils de Ferdinand Ier de Naples et d'Isabel de Chiaramonte.



Liaison de Ferdinand Ier de Naples avec Diana Guardato

Ferdinand Ier de Naples a une liaison avec Diana Guardato. Leur enfant est :



Naissance de Béatrice de Naples

Béatrice de Naples ou d'Aragon naît à Capoue le 16 novembre 1457, fille de Ferdinand Ier de Naples et d'Isabel de Chiaramonte.

À la cour de Ferdinand Ier de Naples, son père, Béatrice de Naples reçoit une excellente éducation.

Ses contemporains vantent sa culture remarquable.

Elle est l'élève de Johannes Tinctoris, compositeur wallon qui lui aurait offert un recueil de ses œuvres à l'occasion de son mariage.


Ferdinand Ier de Naples - Musée du Louvre

Mort de Alphonse V le Grand Roi d'Aragon et de Sicile

Jean II d'Aragon Roi d'Aragon, de Valence, de Majorque

Jean II d'Aragon Roi de Sardaigne et de Sicile

Comte de Barcelone, de Roussillon et de Cerdagne

Ferdinand Ier de Naples Roi de Naples

Exil de Charles IV de Viane en Sicile puis à Majorque

Alphonse V le Grand meurt à Naples le 27 juin 1458. Ses possessions sont partagées.

Jean II d'Aragon, frère du défunt, dispute la couronne à Charles IV de Viane, son propre fils.

En 1458, Jean II d'Aragon, déjà Roi de Navarre, devient :

Le royaume de Naples passe à Ferdinand, fils bâtard d'Alphonse V le Grand, sous le nom de Ferdinand Ier, Roi de Sicile péninsulaire.

Charles IV de Viane se trouve sans appui, et doit partir en Sicile, où il trouve un soutien populaire dû au souvenir de Blanche Ire de Navarre, sa mère, qui avait été reine de Sicile par son premier mariage avec le roi Martin II de Sicile.

Puis Charles IV de Viane s'exile à Majorque.



Bataille de Sarno

Une partie de l'aristocratie napolitaine fait appel à Jean II d'Anjou.

Ferdinand Ier de Naples est vaincu à Sarno par Jean II d'Anjou en 1460.



Bataille de Troïa

Ferdinand Ier de Naples bat Jean II d'Anjou à Troïa en 1462.

Cette victoire est en partie obtenue grâce au renfort de mercenaires albanais, les Arbëresh, qui depuis se sont installés dans le sud de l'Italie.

Jean II d'Anjou doit quitter définitivement l'Italie.



Mariage de Leonardo della Rovere avec Jeanne d'Aragon

Ferdinand Ier de Naples engage une politique de rapprochement avec le Saint-Siège. Leonardo della Rovere est le neveu du pape Sixte IV et le frère du pape Jules II.

Leonardo della Rovere, Préfet de Rome, Duc de Sora, épouse en 1472 Jeanne d'Aragon (1455-1501), fille illégitime de Ferdinand Ier de Naples.



Liaison de Ferdinand Ier de Naples avec Eulalia Ravignano

Ferdinand Ier de Naples a une liaison avec Eulalia Ravignano. Leur enfant est :



Liaison de Ferdinand Ier de Naples avec Giovanna Caracciola

Ferdinand Ier de Naples a une liaison avec Giovanna Caracciola. Leur enfant est :



Alliance entre le duché de Milan, la république de Florence et la république de Venise

En 1475, Ferdinand Ier de Naples se rend à Rome pour se concerter avec le pape Sixte IV suite à la conclusion d'une alliance défensive entre le duché de Milan, la république de Florence et la république de Venise.



Mariage de Ferdinand Ier de Naples avec Jeanne d'Aragon

Ferdinand Ier de Naples est veuf d'Isabel de Chiaramonte.

Ferdinand Ier de Naples épouse en 1476 Jeanne d'Aragon (1454-1517), sa cousine germaine, fille de Jean II d'Aragon et de Jeanne Enriquez. Leurs enfants sont :


Béatrice de Naples et Matthias Ier de Hongrie

Mariage de Matthias Ier de Hongrie avec Béatrice de Naples

Matthias Ier de Hongrie est veuf de Catherine de Podebrady.

Matthias Ier de Hongrie épouse dans l'église Matthias de Buda le 22 décembre 1476 Béatrice de Naples, fille de Ferdinand Ier de Naples et d'Isabel de Chiaramonte.

Dix jours plus tard, Béatrice de Naples est couronnée Reine de Hongrie.

A travers son influence, la Hongrie devient un des foyers actifs de la Renaissance.

Elle est le mécène de nombreux savants et artistes italiens qu'elle fait venir à Buda.

Au-dessus de la ville de Visegrád, est pour la première fois construit un palais de la Renaissance hors d'Italie, palais qui devient un lieu de résidence prisé par la cour.

La bibliothèque Corvina qui y est installée, est une des plus importantes de son époque, seulement surpassée par les collections du Vatican.



Naissance de Jeanne de Naples

Giovanna ou Jeanne de Naples naît en 1478, fille de Ferdinand Ier de Naples et de Jeanne d'Aragon.



Paix entre Laurent de Médicis et Ferdinand Ier de Naples

En 1478 Ferdinand Ier de Naples s'allie avec Sixte IV et la République de Sienne contre Laurent de Médicis.

Laurent de Médicis se rend personnellement à Naples où il parvient à négocier une paix honorable avec Ferdinand Ier de Naples qui accepte d'abandonner ses alliés.



Reprise d'Otrante

En 1481, Otrante est reprise par Alphonse II de Naples, Duc de Calabre, fils de Ferdinand Ier de Naples.


Innocent VIII Innocent VIII

Mort de Sixte IV Pape

Innocent VIII Pape

Sixte IV meurt le 12 août 1484 à Rome. Il est inhumé dans la chapelle de la Conception de la basilique Saint-Pierre.

Sous son pontificat, il embellit Rome :

Ses contemporains baptisent son œuvre restauratio Urbis : la restauration de la Ville.

Il fait aménager la chapelle Sixtine.

Il se montre également un mécène humaniste, en partie pour des fins politiques. Il reconstitue l'Académie romaine, embauche des chanteurs pour la chapelle pontificale, accroît les fonds de la Bibliothèque vaticane.

Grâce aux manœuvres du cardinal Della Rovere, Giovanni Battista Cybo est élu et consacré pape le 12 septembre 1484 sous le nom d'Innocent VIII (en latin Innocentius VIII, en italien Innocenzo VIII).

En 1484, profitant de la faiblesse relative des États pontificaux, Ferdinand Ier de Naples exige que soient annexées à son royaume les enclaves pontificales de Bénévent, Terracina et Pontecorvo.

Voyant Gênes, sa patrie, en proie aux factions, Andrea Doria s'éloigne et s'engage au service du pape Innocent VIII.



Révolte au royaume de Naples

Guerre entre le Pape et le royaume de Naples

Ferdinand Ier de Naples a refuse à plusieurs reprises de payer le tribut d'investiture au pape. Profitant d'une révolte d'une partie de la noblesse du royaume napolitain restée fidèles aux Angevins, exaspérée par le gouvernement autoritaire de Ferdinand Ier de Naples, le pape Innocent VIII se porte solidaire des révoltés et déclare la guerre aux Napolitains le 14 octobre 1485.

Milan, Florence et Matthias Ier de Hongrie, beau-fils du roi Ferdinand Ier de Naples se rangent de son côté.



Traité de Paix entre le Pape et le royaume de Naples

Une première campagne entre le Pape et le royaume de Naples tourne en faveur de Naples.

Innocent VIII fait appel à Charles VIII de France qui peut être intéressé à revendiquer les droits angevins sur la couronne de Naples, droits qu'il a hérités par testament.

Pour parer à ce danger, Ferdinand Ier de Naples se montre accommodant et accepte de signer une paix mitigée le 11 août 1486, qui n'apaise pas l'hostilité entre les deux monarques.

Ferdinand Ier de Naples ne respecte pas les termes du traité de paix qui prévoit une amnistie générale des nobles s'étant révoltés.

Dans la salle supérieure du Châteauneuf de Naples Ferdinand Ier de Naples réunit ces barons pour les arrêter en masse. Il fait assassiner une grande partie des conjurés. Les autres se réfugient en France.

Très rapidement Ferdinand Ier de Naples récuse les autres clauses du traité de paix dont le versement du tribut dû au pape, son suzerain, et la nomination par le pape aux bénéfices ecclésiastiques du royaume napolitain.



Révolte dans le royaume de Naples

En 1488, les sujets de Ferdinand Ier de Naples, Roi de Naples, se révoltent et offrent la couronne à René II d'Anjou, qui monte une expédition pour prendre possession du royaume, mais Charles VIII de France le lui interdit, voulant lui-même en faire la conquête.



Excommunication de Ferdinand Ier de Naples

En 1489, Innocent VIII excommunie Ferdinand Ier de Naples et demande l'intervention de Charles VIII de France, lui promettant officiellement le royaume de Naples.



Accord entre Innocent VIII et Ferdinand Ier de Naples

Le conflit entre Innocent VIII et Ferdinand Ier de Naples prend fin en janvier 1492. Les deux parties parviennent à un accord :

L'accord est scellé par le mariage du petit-fils de Ferdinand avec la nièce du pape.



Andrea Doria au service de Ferdinand Ier de Naples.

Andrea Doria s'engage au service de Ferdinand Ier de Naples.


Alexandre VI

Mort du Pape Innocent VIII

Alexandre VI Pape

Innocent VIII meurt à Rome le 25 juillet 1492. Son corps repose dans la basilique Saint-Pierre.

Contre les Turcs, Innocent VIII tente comme ses prédécesseurs de lancer une croisade, en vain. Innocent VIII finit, même par nouer des contacts avec le sultan Bajazet II, qui lui remet la Sainte Lance, censée avoir transpercé Jésus-Christ au moment de sa passion.

Innocent VIII approuve la très dure répression menée par l'Inquisition espagnole contre les marranes, Juifs convertis et soupçonnés de continuer à pratiquer leur religion originelle.

Innocent VIII condamne également en bloc les thèses de Pic de la Mirandole.

Innocent VIII restaure plusieurs églises romaines. Innocent VIII fait bâtir un palais pour la Curie romaine, qui n'existe plus aujourd'hui, ainsi que le palais du Belvédère. Innocent VIII fait travailler Antonio Pollaiolo, le Pinturrichio, Andrea Mantegna ou encore le Pérugin.

Roderic de Borja est élu pape par une large majorité des deux tiers des prélats réunis en conclave le 11 août 1492 sous le nom d'Alexandre VI (en latin Alexander VI, en italien Alessandro VI).

Alexandre VI est élu contre le candidat poussé par Ferdinand Ier de Naples

Il n'est pas improbable qu'il ait acheté certains votes, bien qu'aucune preuve n'ait été apportée à ce jour. Léon X fait parti des opposants farouche a l'élection d'Alexandre VI.

Après l'élection, Léon X retourne à Florence, où son père venait de mourir.



Mariage de Geoffroi Borgia

Pour acquérir les bonnes grâces d'Alexandre VI et son soutien contre Charles VIII de France, en 1493, Ferdinand Ier de Naples négocie le mariage de sa petite fille Sancha avec le fils du pape, Geoffroi Borgia.



Mort de Ferdinand Ier de Naples

Alphonse II de Naples Roi de Sicile péninsulaire

Ferdinand Ier de Naples meurt le 20 ou le 25 janvier 1494 rongé de soucis peu de temps avant le déclenchement des Guerres d'Italie.

Ferdinand Ier de Naples laisse l'image d'un prince faux et cruel. Son peuple se soulève plusieurs fois contre lui ; mais il parvient à maintenir son autorité par la terreur.

Alphonse II de Naples devient Roi de Sicile péninsulaire.

Andrea Doria s'engage au service d'Alphonse II de Naples.

Charles VIII prend le titre de Roi de Naples et de Jérusalem.

Jean de Ganay conseille à Charles VIII de conquérir le Royaume de Naples, faisant valoir des droits que les derniers princes de la maison d'Anjou ont légués à sa famille.

Charles VIII de France envoie Jean de Ganay et Louis II de La Trémoïlle comme ambassadeurs auprès du pape Alexandre VI.

Cette mission diplomatique échoue.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !