Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



40 événements affichés, le premier en 1496 - le dernier en 1565



Mariage de Philippe Ier le Beau avec Jeanne la Folle

Maximilien Ier de Habsbourg dans le but de lutter contre la France, se rapproche de Ferdinand II d'Aragon, et d'Isabelle Ire de Castille et négocie deux mariages unissant les maisons d'Autriche et d'Espagne :

Philippe Ier le Beau épouse à Lille le 18 ou le 22 octobre 1496 Jeanne la Folle.

Leurs enfants sont :

Marguerite d'Autriche part donc pour l'Espagne fin 1496.


Anne de Foix

Mariage de Vladislas II Jagellon avec Anne de Foix

Ce mariage est la conséquence d'un rapprochement politique entre Louis XII et les Jagellon contre les avancées turques et l'expansion de la famille Habsbourg.

Le contrat de mariage est signé le 23 mars 1502.

Anne de Foix part en Hongrie le 29 septembre 1502, avant les noces.

Vladislas II Jagellon épouse en 1502 Anne de Foix.

Leurs enfants sont :

Anne de Foix est couronnée Reine de Hongrie à Székesfehérvár reine de Hongrie.

Fervente catholique, Anne de Foix a d'importants préjugés contre les utraquistes, et refusera d'entrer dans les terres de Bohême.



Naissance de Ferdinand Ier de Habsbourg

Ferdinand Ier de Habsbourg naît à Alcalá de Henares en Espagne le 10 mars 1503, fils de l'archiduc Philippe Ier le Beau et de Jeanne la Folle.



Accord dynastique entre les Jagellon et les Habsbourg

En 1515, Anne Jagellon est promise à Ferdinand Ier de Habsbourg par accord dynastique entre les Jagellon et les Habsbourg.



Ferdinand Ier de Habsbourg Archiduc d'Autriche

Frère cadet de l'empereur Charles Quint, Ferdinand Ier de Habsbourg prend la succession de ce dernier dans les possessions héréditaires des Habsbourg (Autriche, Styrie, Hongrie, etc.) et devient Archiduc d'Autriche et terres adjacentes en 1520.


Anne Jagellon

Mariage de Ferdinand Ier de Habsbourg avec Anne Jagellon

Ferdinand Ier de Habsbourg épouse à Linz en Autriche le 25 mai 1521 Anne Jagellon, fille et héritière de Vladislas II Jagellon, Roi de Bohême et de Hongrie, et d'Anne de Foix.

Leurs enfants sont :


Jacqueline Marie de Bade - par Refinger

Mariage de Guillaume IV de Bavière avec Jacqueline Marie de Bade

Guillaume IV de Bavière épouse à Munich le 5 octobre 1522 Jacqueline Marie de Bade, fille du margrave Philippe Ier de Bade et de la princesse Élisabeth de Palatinat.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Élisabeth d'Autriche

Élisabeth d'Autriche naît en 1526, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.


Jean Ier de Hongrie - gravure du XVIe siècle Soliman le Magnifique apporte la Sainte Couronne à Jean Ier de Hongrie après la bataille de Mohács

Bataille de Mohács

Mort de Louis II de Hongrie

Jean Ier de Hongrie Roi de Hongrie

Ferdinand Ier de Habsbourg Roi de Bohême

Ferdinand Ier de Habsbourg Roi de Hongrie

La bataille de Mohács le 29 août 1526 se conclut par la défaite de Louis II de Hongrie.

Louis II de Hongrie meurt le 29 août 1526 lors de cette bataille.

La capitale Buda est prise momentanée par les Turcs.

La victoire des Ottomans entraîne la partition de la Hongrie entre :

Jean Ier de Hongrie se fait élire roi de Hongrie avec l'appui de la majorité des grands du pays et de la petite noblesse, par une diète réunie à Székesfehérvár le 10 novembre 1526.

Il est couronné le lendemain sous le nom de Jean Ier de Hongrie.

Ferdinand Ier de Habsbourg devient Roi de Bohême et de Hongrie.

Il est couronné roi de Hongrie le 16 décembre 1526 à Presbourg.



Réunion de Spire

En 1526, à la réunion de Spire, Philippe Ier de Hesse soutient ouvertement la cause protestante rendant possible les prédications.

Philippe Ier de Hesse empêche l'élection en tant que Roi des Romains de Ferdinand Ier de Habsbourg.

Philippe Ier de Hesse détermine l'organisation de l'Église luthérienne selon les principes protestants. En cela, Philippe Ier de Hesse est aidé par son chancelier Feige de Lichtenau et son aumônier Adam Krafft, mais également par l'ex-franciscain François Lambert d'Avignon.

Les activités contre la progression de la Réforme des évêques de Wurtzbourg et des archevêques-électeurs de Mayence, la combinaison de plusieurs circonstances, y compris les rumeurs de guerre, ont convaincu Philippe Ier de Hesse de l'existence d'une ligue secrète parmi les princes catholiques.

Philippe Ier de Hesse est conforté dans ses soupçons par un aventurier employé dans diverses missions importantes par Georges de Saxe, ce conspirateur allemand se nommait Otto von Parck.

Martin Luther et le chancelier, convaincus de l'existence de cette ligue, conseillent à Philippe Ier de Hesse, l'action.

L'autorité impériale réunie à Spire interdit toute infraction à la paix et, après de longues négociations, Philippe Ier de Hesse réussit à extorquer des fonds couvrant les dépenses pour l'armement des diocèses de Wurtzbourg, de Bamberg et de Mayence.



Prise de Buda

Bataille de Tokaj

Ferdinand Ier de Habsbourg Roi de Hongrie

Le 20 juin 1527, Ferdinand Ier de Habsbourg déclare la guerre à son compétiteur Jean Ier de Hongrie.

Il rentre dans Buda le 20 août 1527.

L'armée de mercenaires de Ferdinand Ier de Habsbourg écrase celle de Jean Ier de Hongrie près de Tokaj le 27 septembre 1527.

Une partie des nobles, dont Peter Perényi le nouveau voïvode de Transylvanie nommé par Jean Ier de Hongrie, se soumettent à l'empereur.

Jean Ier de Hongrie doit de se réfugier en Transylvanie.

Giorgio Martinuzzi rencontre Jean Ier de Hongrie en 1527. Il devient l'un de ses plus habiles conseillers et est nommé au conseil royal avec la charge de Trésorier.

Ferdinand Ier de Habsbourg, époux d'Anne Jagellon, sœur de Louis II de Hongrie, se considère comme l'héritier naturel du trône du fait de conventions entre les deux familles.

Ferdinand Ier de Habsbourg se fait élire Roi de Hongrie lors d'une diète réunie à Pozsony (Presbourg) le 25 octobre 1527.

Il est couronné le 3 novembre 1527.



Naissance de Maximilien II de Habsbourg

Maximilien II de Habsbourg naît à Vienne le 1er août 1527, fils de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Naissance d'Anne d'Autriche

Anne d'Autriche naît en 1528, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Bataille de Kassa

Alliance de Jean Ier de Hongrie avec les Turcs

Traités de Fontainebleau et de Paris

En 1528, Jean Ier de Hongrie subit une nouvelle défaite contre Ferdinand Ier de Habsbourg près de Kassa et se trouve alors dans une position très difficile.

Jean Ier de Hongrie accepte les propositions d'aide des Turcs et devient vassal de l'empire ottoman en février 1528, suite aux négociations conduites par Jérôme Laski.

L'indignation provoquée par cette alliance favorise les Habsbourg.

Par ailleurs, François Ier de France promet d'aider Jean Ier de Hongrie. En échange, celui-ci consent à poursuivre la lutte contre Ferdinand Ier de Habsbourg et à fournir des troupes hongroises à François Ier de France en Italie.

Le traité entre François Ier de France et Jean Ier de Hongrie est signé en France à Fontainebleau et à Paris les 23 et 28 octobre 1528.

Les turcs permettent à Jean Ier de Hongrie de reconquérir, en novembre 1528, la plaine hongroise et la Transylvanie qui devient alors la base de sa puissance.



Naissance de Ferdinand II de Tyrol

Ferdinand II de Tyrol naît à Linz le 14 juin 1529, fils de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Naissance de Marie de Habsbourg

Marie de Habsbourg naît à Prague le 15 mai 1531, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Ferdinand Ier de Habsbourg Roi des Romains

Ferdinand Ier de Habsbourg est élu roi des Romains en 1531.



Bataille de Koszeg

Soliman le Magnifique effectue nouvelle marche sur Vienne.

Alfonso de Avalos l'arrêté à Koszeg en août 1532

Ferdinand Ier de Habsbourg doit négocier avec les turcs.



Naissance de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg ou d'Autriche naît en 1533, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Naissance d'Éléonore d'Autriche

Éléonore d'Autriche naît en 1533 ou en 1534, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Paix de Nagyvárad

La paix est signée à Nagyvárad entre Jean Ier de Hongrie et Ferdinand Ier de Habsbourg le 24 février 1538.

Les deux souverains conservent leur titre de Roi de Hongrie en gardant les territoires qu'ils possèdent.

Jean Ier de Hongrie s'engage en outre à ce que la partie du pays qu'il contrôle passe à Charles Quint après sa mort.



Naissance de Barbara de Habsbourg

Barbara de Habsbourg naît en 1539, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Naissance de Charles II d'Autriche

Karl II Franz ou Charles II d'Autriche naît à Vienne le 3 juin 1540, fils de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.


Jean II de Hongrie Giorgio Martinuzzi

Naissance de Jean II de Hongrie

Mort de Jean Ier de Hongrie

Jean II de Hongrie Roi de Hongrie

Jean Sigismond Szapolyai ou Jean II de Hongrie (en hongrois Szapolyai János Zsigmond) naît à Buda le 7 juillet 1540, fils de Jean Ier de Hongrie et d'Isabelle Jagellon.

15 jours après la naissance de son fils, Jean Ier de Hongrie meurt à Szeben le 22 juillet 1540.

Il confie la régence à Isabelle Jagellon, son épouse, et à son conseiller Giorgio Martinuzzi, dit le moine Gyorgi ou Gyorgy, son tuteur devenu cardinal.

En dépit du traité de Nagyvárad avec le Saint-Empire, Isabelle Jagellon fait rapidement élire Roi de Hongrie son fils Jean II de Hongrie par les partisans de Jean Ier de Hongrie.

On surnomme Isabelle Jagellon la reine Isabelle, compte tenu de sa forte personnalité et de sa ténacité :

La cour s'installe à Buda.

Ferdinand Ier de Habsbourg s'empresse d'assiéger pour obtenir la suprématie totale sur la Hongrie.



Campagne de Soliman le Magnifique contre l'Autriche

Le 28 août 1542, le sultan Soliman le Magnifique vainc les armées autrichiennes et enlève les chefs militaires hongrois venus le visiter dans son camp.

Il fait installer un gouverneur turc à Buda et occuper la Cisdanubie en permanence.

La Hongrie est divisée entre :



Mariage de Sigismond II Auguste avec Élisabeth d'Autriche

Sigismond II Auguste épouse en 1543 Élisabeth d'Autriche, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.


Batailles dans le nord de la France avant la trêve de Crépy-en-Laonnois

Mort d'Antoine II de Lorraine

François Ier de Lorraine Duc de Lorraine et de Bar

Paix de Crépy-en-Laonnois

Antoine II de Lorraine meurt de maladie à Bar-le-Duc le 14 juin 1544.

François Ier de Lorraine, son fils, devient duc de Lorraine et de Bar en 1544.

François Ier de Lorraine poursuit la politique paternelle de neutralité et sert d'intermédiaire entre François Ier de France et Charles Quint.

Claude d'Annebault négocie une paix peu avantageuse avec Charles Quint.

Antoine Sanguin, gouverneur de Paris, fait partie des négociateurs de la paix.

La trêve de Crépy-en-Laonnois met un terme à la neuvième guerre d'Italie.

Le 16 ou le 18 septembre 1544, François Ier de France et Charles Quint signe la paix à Crespi ou Crépy-en-Laonnois dans l'Aisne au sein de l'église Notre-Dame :

Sa mort un an plus tard rendra caduque cette clause.

Saint-Dizier est restituée à la France.

Cette paix séparée permet à la France de lutter contre le seul Henri VIII Tudor.


Albert V de Bavière et Anne d'Autriche jouent aux échecs - par Hans Mielich

Mariage d'Albert V de Bavière avec Anne d'Autriche

Albert V de Bavière épouse en 1546 Anne d'Autriche, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon. Leur enfant est :



Mariage de Guillaume de Clèves avec Marie de Habsbourg

Guillaume de Clèves épouse à Ratisbonne le 18 juillet 1546 Marie de Habsbourg, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon. Leurs enfants sont :



Naissance de Jeanne de Habsbourg

Mort d'Anne Jagellon

Jeanne de Habsbourg naît en 1547, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.

Anne Jagellon meurt le 27 janvier 1547 quelques jours après avoir donné naissance à Jeanne de Habsbourg.



Convention de Nyirbator

En 1549, pour des raisons militaires face aux turcs, Giorgio Martinuzzi, tuteur de Jean II de Hongrie signe la Convention de Nyirbator, à l'insu d'Isabelle Jagellon, qui elle travaille en silence à réunifier la contrée.

Cette convention :



Mariage de François III Gonzague avec Catherine de Habsbourg

François III Gonzague épouse à Mantoue le 22 octobre 1549 Catherine de Habsbourg, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Occupation de la Transylvanie par Ferdinand Ier de Habsbourg

Exil en Silésie d'Isabelle Jagellon et de Jean II de Hongrie

Isabelle Jagellon dénonce le traité de Nyirbator et réaffirme les droits de Jean II de Hongrie son fils.

Les troupes de Ferdinand Ier de Habsbourg de 6 à 7 000 hommes commandées par Giovanni Battista Castaldo occupent la Transylvanie afin de prévenir une réaction violente des Turcs.

Isabelle Jagellon doit abdiquer le 19 juin 1551, et se retirer avec Jean II de Hongrie en Silésie

La diète de Cluj ou de Kolozsvár du 26 juillet 1551 reconnaît Ferdinand Ier de Habsbourg comme seul souverain.

En échange :

Rapidement, les forces de Giovanni Battista Castaldo, trop nombreuses pour une garde d'honneur, pas assez nombreuses pour une armée, se révèlent n'être d'aucun secours pour le pays.


Assassinat de Giorgio Martinuzzi par des assassins envoyés par Giovanni Battista Castaldo

Mort de Giorgio Martinuzzi

Les principaux acteurs de la politique interne transylvaine, les Trois Nations : noblesse hongroise, Saxons et Sicules, s'inquiètent sourdement de la stratégie du voïvode.

Choisissant de louvoyer, Giorgio Martinuzzi :

Ses actions en sous-main auprès des Ottomans sont découvertes et considérées comme une trahison.

Giorgio Martinuzzi meurt le 16 ou le 17 décembre 1551 assassiné dans son palais d'Alvinc, au cœur du voïvodat de Transylvanie, par les spadassins italiens de Sforza Pallavicini.

Meurtre d'un prince de l'Église qui paraît impliquer Ferdinand Ier de Habsbourg, cette fin contribue grandement au renom du gouverneur, sur la mort de qui le pape lui-même exige une enquête en des temps où l'esprit de croisade nourrit encore curiosité et admiration envers les héros forcés de se battre contre la marée turque aux marges de la chrétienté.



Maximilien II de Habsbourg héritier du trône impérial

Philippe II d'Espagne, fils de Charles Quint, est normalement mieux placé que Maximilien II de Habsbourg dans l'ordre de succession.

Mais, aux termes d'un accord en 1553 entre Ferdinand Ier de Habsbourg et Charles Quint, Maximilien II de Habsbourg supplante son cousin Philippe II d'Espagne comme héritier au trône impérial.

En 1553, Antoine Perrenot de Granvelle arrange les détails du mariage de Philippe II d'Espagne avec Marie Ire Tudor.


Philippe II d'Espagne Ferdinand Ier de Habsbourg Table de Ferdinand Ier de Habsbourg à Francfort en 1558

Abdication de Charles Quint

Retraite de Charles Quint

Philippe II d'Espagne Roi d'Espagne

Philippe II d'Espagne Comte de Bourgogne et de Charolais

Ferdinand Ier de Habsbourg Empereur germanique

En 1556, affaibli par la vieillesse, malade de la goutte, aigri par les revers, Charles Quint abdique de ses différentes fonctions et partage son empire.

Philippe II d'Espagne est couronné Roi d'Espagne le 16 janvier 1556 à Bruxelles. Il devient également Comte de Bourgogne et de Charolais.

Personnage intransigeant et fervent défenseur du catholicisme, partout où il allait, sa gravité, son inflexibilité et sa prédilection pour son entourage espagnol (notamment le duc d'Albe) lui attire l'aversion durable de ses sujets.

Ferdinand Ier de Habsbourg, frère cadet de Charles Quint, lui succède dans ses possessions autrichiennes et comme empereur germanique en 1556. Il est à l'origine de la branche des Habsbourg d'Autriche dits aussi Habsbourg de Vienne.

Le pape Paul IV refuse de le reconnaître pour chef de l'empire, par la raison que le consentement du Saint-Siège n'était intervenu ni à son élection ni à l'abdication de Charles Quint : Ferdinand nie la nécessité de ce consentement, et depuis, les empereurs cessent de demander la confirmation du pape.

Charles Quint se retire en 1556 dans son palais monastère résidentiel de Yuste près de Madrid en Espagne.

Éprouvée par toutes ses années de gouvernance et sa santé fragile, Marie de Habsbourg suit son frère dans sa retraite en Espagne avec leur sœur Éléonore d'Autriche.

Charles Quint se retire dans l'abbaye d'Yuste, en Estrémadure.



Guillaume Gonzague Chevalier de l'Ordre de la Toison d'or

Ferdinand Ier de Habsbourg, son beau père, fait Guillaume Gonzague Chevalier de l'Ordre de la Toison d'or en 1559.



Majorité de Guillaume Gonzague

Mariage de Guillaume Gonzague avec Éléonore d'Autriche

En 1561, à sa majorité, une des premières actions de Guillaume Gonzague, libéré de la régence, est de prendre épouse et de consacrer le lien avec la maison impériale des Habsbourg qui a tourné court avec le décès de son frère François III Gonzague.

Guillaume Gonzague épouse à Mantoue le 26 avril 1561 Éléonore d'Autriche, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon. Leurs enfants sont :

Très administratif, Guillaume Gonzague organise, parfois à outrance. Guillaume Gonzague réorganise les institutions de Mantoue comme, par exemple, la justice pour laquelle il met en place un Sénat de Justice, reflet d'une mainmise étatique.

Au plan économique, Guillaume Gonzague, comme Ercole Gonzague, son oncle, favorise l'implantation dans Mantoue de manufactures voire d'usines qui vont largement contribuer à l'enrichissement du duché.

Sa sévérité conservatrice transparaît aussi dans ses goûts artistiques. Guillaume Gonzague apprécie fort la musique au point de composer lui-même quelques œuvres polyphoniques qui reflètent une conception austère. Il n'en reste pas moins mécène et accueille, entre autres :

Guillaume Gonzague fait également construire par Giovanbattista Bertani, architecte mantouan, la basilique palatine de Santa Barbara.


Maximilien II de Habsbourg Charles II d'Autriche

Mort de Ferdinand Ier de Habsbourg Empereur germanique

Maximilien II de Habsbourg Empereur germanique

Charles II d'Autriche Régent de Styrie, Carinthie et Carniole

Ferdinand II de Tyrol Archiduc de Tyrol

Ferdinand Ier de Habsbourg meurt le 25 juillet ou le 1er août 1564, à Vienne en Autriche.

Le règne de Ferdinand Ier de Habsbourg est paisible : ses dernières années sont consacrées à concilier les Protestants et les Catholiques.

Maximilien II de Habsbourg est élu Empereur germanique.

Philippe II d'Espagne, était normalement mieux placé que lui dans l'ordre de succession, mais, aux termes d'un accord de 1553, Maximilien supplante son cousin comme héritier au trône impérial.

Charles II d'Autriche devient Régent d'Autriche Intérieure : Styrie, Carinthie et Carniole en 1564.

Contrairement à son frère Maximilien II de Habsbourg, Charles II d'Autriche est un catholique pieux qui promeut la contre-réforme Il invite par exemple les Jésuites sur ses terres.

Ferdinand II de Tyrol devient Archiduc de Tyrol.

Ferdinand II de Tyrol reçoit le château d´Ambras, à Innsbruck.

Maximilien II de Habsbourg mène une guerre contre l'empire ottoman de Soliman le Magnifique.

En 1564, Philippe Strozzi di Piero aide Maximilien II de Habsbourg contre les Ottomans.



Mariage de François Ier de Médicis avec Jeanne de Habsbourg

François Ier de Médicis épouse en 1565 Jeanne de Habsbourg, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.

Leurs enfants sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !