Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



4 événements affichés, le premier en 355 - le dernier en 366



Exil du Pape Libère

Félix II Antipape

Constance tente de rallier le pape Libère à son point de vue. L'eunuque Eusebios est chargé de cette mission diplomatique qui échoue. Constance ordonne alors l'arrestation du pape.

Nuitamment, Libère est conduit de Rome à Milan pour se justifier devant Constance. L'entretien est houleux au plus haut point. Libère est enchaîné et conduit en exil à Bérée, au fin fond de la Thrace en décembre 355.

Au lendemain de la déportation du pape Libère, le clergé romain, dont l'archidiacre Félix, jure de ne point reconnaître d'autre Pape tant que leur évêque vivrait. Mais sous les pressions de l'empereur, Félix change d'avis et se fait sacrer par trois évêques ariens sous le nom de Félix II. Le clergé se rallie à lui mais point le peuple qui reste fidèle à Libère.



Libération du Pape Libère

Félix II chassé de Rome

L'exil à Bérée du pape Libère dure jusqu'au deuxième semestre de 358. Le pape, épuisé, capitule sur toute la ligne, qualifiant la foi orthodoxe de "perfidie". En échange, le pape Libère retrouve son siège épiscopal, qu'il est contraint de le partager avec l'antipape Félix. Le clergé réunit dans le grand cirque de Rome la population et annonce que l'Église sera administrée par deux évêques. C'est un tollé qui accueille cette décision et lorsque Libère arrive à Rome une émeute éclate et chasse Félix. Félix II tente de revenir par la force quelque temps après mais devant l'échec de sa tentative renonce définitivement et se retire sur ses terres dans les environs de Rome.



Mort de Félix Antipape

Félix meurt le 22 novembre 365.

Curieusement au Moyen Âge le personnage de Félix connaît un regain de ferveur. Cela est la conséquence de l'opprobre post-mortem qui entoure le personnage de Libère et d'une confusion avec un homonyme, martyr très populaire. C'est ainsi que Félix II est honoré au Moyen Âge comme le pape légitime, souvent présenté comme un martyr.



Mort du Pape Libère

Damase Ier Pape

Ursin Antipape

Libère meurt en 366.

Libère est le premier à désigner Rome comme le siège apostolique.

Lors de l'élection de Damase, 7 prêtres et 3 diacres, à la tête d'un certain nombre de fidèles lui reprochent de s'être rallié un certain temps, sous le pontificat précédent, à son compétiteur, l'antipape Félix II.

Damase Ier, d'origine espagnole, devient Pape en 366.

Damase est un fidèle gardien de la tradition.

Valentinien Ier intervient dans les troubles qui ont lieu lors de l'élection du pape.

Dès le début de son pontificat, l'empereur Valentinien Ier ordonne que toutes les causes de religion soient soumises au pape, sans droit pour les juges séculiers d'y intervenir.

Ils désignent l'un d'entre eux Ursinus ou Ursin, comme successeur de Libère.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !