Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 411 - le dernier en 484



Mariage de Mérovée Ier de Francie avec Hatilde

Mérovée Ier de Francie épouse Hatilde (née vers 395), fille d'Asturius (né vers 370). Leurs enfants sont :



Mariage de Théodoric Ier de Wisigothie

Théodoric Ier de Wisigothie épouse :

Leur enfant est :



Naissance de Euric Ier de Wisigothie

Evaric ou Euric Ier de Wisigothie naît vers 420, fils de Théodoric Ier de Wisigothie.



Mariage d'Euric Ier de Wisigothie avec Ragnachilde de Francie

Euric Ier de Wisigothie épouse Ragnachilde de Francie. Leurs enfants sont :



Naissance d'Alaric II de Wisigothie

Alarico ou Alaric II de Wisigothie naît vers 458, fils d'Euric Ier de Wisigothie et de Ragnachilde de Francie.



Wisigoths dans le sud de la Gaule et en Espagne

En 462, les Wisigoths d'Euric Ier de Wisigothie, frère de Théodoric II de Wisigothie, s'emparèrent de l'Espagne et de l'Aquitaine Iere. Le sud de la Gaule et l'Espagne sont aux mains de Théodoric II et de ses Wisigoths.

Au Nord de la Loire, le préfet Aegidius s'est allié aux Francs et a fait sécession.



Mort de Théodoric II de Wisigothie Roi Wisigoth

Euric Ier de Wisigothie Roi des Wisigoths

Théodoric II de Wisigothie meurt en 466.

Evaric ou Euric Ier de Wisigothie, son frère, devient Roi des Wisigoths en 466 et règne en roi indépendant, introduisant plusieurs éléments du droit et de la culture romaine. Il agrandit son royaume du sud de l'Espagne à la Loire.


Royaume des Burgondes

Extension du royaume des Burgondes

Lutte des Burgondes contre les Wisigoths

Entre 469 et 475, le royaume des Burgondes s'étend vers le Sud. Les villes de Valence, Avignon, Orange, Die, Cavaillon, Viviers et Embrun passent aux mains des Burgondes.

C'est également à cette période que Chilpéric Ier de Burgondie lutte contre les Wisigoths d'Euric Ier de Wisigothie et les défait à plusieurs reprises, mais il ne peut s'emparer d'Arles et de Marseille, l'accès à la mer échoue.



Lutte contre les Wisigoths

Bataille de Déols

Les années suivantes Anthemius retranché en Italie, perd ses dernières possessions en Gaule et en Espagne.

Les Wisigoths d'Euric Ier de Wisigothie s'emparent de toutes les provinces au Sud de Loire. En 469, Childéric Ier de Francie respecte à nouveau son alliance avec le successeur romain d'Aegidius, le comte Paul, pour arrêter une fois de plus la poussée wisigothique.

En 469, Riothime, à la tête de Bretons armoricains, répond à l'appel de l'empereur Anthemius, qui lui demande de défendre Bourges contre les Wisigoths, mais il est battu à Déols.


Espagne wisigothique

Prise de Clermont par les Wisigoths

Cession de l'Auvergne aux Wisigoths

La Provence temporairement sous l'autorité romaine

Indépendance du Royaume Wisigoth

Rédaction du Code d'Euric

Sidoine Apollinaire, avec son beau-frère Ecdicius, prend une part importante dans la défense de Clermont, qui a résiste aux assaillants Wisigoths pendant 3 ans. En 475, les Wisigoths prennent Clermont-Ferrand, l'Auvergne devient wisigothique. Nepos reconnaît la possession de l'Auvergne à Euric Ier de Wisigothie, le roi des Wisigoths.

Lors de la prise de Clermont,. Sidoine Apollinaire est emprisonné mais est bien traité, grâce surtout à son ami Victorius, haut fonctionnaire du roi Euric Ier de Wisigothie. Il est restauré dans ses fonctions par le souverain, gouvernant son évêché.

Victorius a la charge de Clermont, avec le titre de Comes civitatis Arvernensis. Grâce à lui la ville est relativement épargnée et ne subit pas de châtiment, même s'il fait mettre à mort le noble Eucharius, sans doute pour une haine personnelle (Grégoire de Tours, II, 20).

Après la cession de l'Auvergne aux troupes d'Euric, la Provence revient temporairement sous l'autorité romaine en 475.

Euric Ier de Wisigothie unifie les diverses factions et, en 475, force les Romains à leur accorder l'indépendance complète. La capitale est Tolède.

Trop peu nombreux pour occuper toute la péninsule, le peuple wisigoth est surtout établi au nord de la Meseta, entre le Tage et l'Èbre, s'implantant dans ces régions montagneuses et boisées au rude climat plutôt qu'en Andalousie et sur la côte Méditerranéenne. Peut-être qu'en groupant les Goths dans ces terres peu peuplées et moins romanisées du Nord, leurs rois ont voulu ainsi préserver la cohésion nationale, évitant ainsi une romanisation rapide et une absorption parmi la masse hispano-romaine de la moitié sud du royaume. On estime une population wisigothique, est plus largement germano-barbare (car les Wisigoths étaient constitués en plus de Goths, d'autres peuplades) à 200 000 individus au maximum pour une population ibérique estimée à 3 ou 4 000 000 d'individus. La domination wisigothique est donc surtout militaire. Ils cantonnent des troupes dans les principales cités d'Espagne.

Lors de sa plus grande extension, avant 507, le royaume wisigoth comprenait l'Aquitaine ainsi que toute la péninsule ibérique, mis à part une partie du nord de la péninsule, appartenant aux Basques, les Vascons, les Astures et les Cantabres (populations montagnardes d'origines celtibériques) et le royaume des Suèves dans le nord-ouest.

Euric Ier de Wisigothie fait mettre par écrit les coutumes des Goths, collection de lois appelée Forum Judicum, mais surtout combat le pouvoir des évêques catholiques.



Euric maître de la Provence en deçà de la Durance

Léonce évêque d'Arles participe, avec ses collègues évêques, Groecus évêque de Marseille, Basile évêque d'Aix et Fauste évêque de Riez, aux négociations avec Euric Ier de Wisigothie à la demande de l'empereur Julius Népos.

Les transactions ayant échoué, Euric Ier de Wisigothie poursuit ses conquêtes. Chilpéric Ier de Burgondie se dresse contre eux, mais doit s'incliner. En 476, Euric Ier de Wisigothie entre à Arles et Marseille.

La Provence est partagée entre :



Mort d'Euric Ier de Wisigothie Roi des Wisigoths

Alaric II Roi des Wisigoths

Euric Ier de Wisigothie, qui aime la cité d'Arles, y meurt lors d'un séjour en novembre ou décembre 484.

Alaric II de Wisigothie devient Roi des Wisigoths en 484.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !