Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 1145 - le dernier en 1153



Amédée de Clermont Évêque de Lausanne

Rodolphe Abbé d'Hautecombe

Pendant la construction de la future abbaye de Hautecombe, la réputation d'Amédée de Clermont devient telle qu'elle se répand jusqu'à l'évêché de Lausanne qui est alors vacant. Le clergé et le peuple de la ville décident de l'élire à cette tâche.

Amédée ne s'estime pas digne d'une telle charge et la refuse plusieurs fois.

C'est le pape, connaissant la prudence et la piété d'Amédée de Clermont, qui confirme son élection, l'obligeant ainsi à se rendre à Lausanne. On suppose que la date de sa consécration est le 21 janvier 1145. Il est pourvu des droits Régaliens.

Amédée est appelé évêque de Lausanne dans un diplôme de Conrad III de Hohenstaufen datant de 1145.

Une fois évêque, il s'adresse à Conrad III de Hohenstaufen pour lui recommander son église et c'est ainsi que l'empereur prend sous sa protection l'évêché de Lausanne et confirme toutes ses possessions.

De même, le pape Eugène III, qui avait été religieux à Clairveaux en même temps qu'Amédée de Clermont, confirme les donations faites à l'église de Lausanne.

Après le départ d'Amédée de Clermont, Rodolphe est nommé Abbé d'Hautecombe. Mais il est vite éclipsé par Amédée de Clermont qui continue à gérer Hautecombe depuis sa demeure de Lausanne.


Eugène III Pape Eugène III Pape

Mort de Lucius II Pape

Eugène III Pape

Sommé par les partisans d'Arnaud de Brescia de renoncer à toute souveraineté temporelle, Lucius II réclame l'appui de l'empereur Conrad III de Hohenstaufen et marche lui-même contre Rome avec quelques troupes. Lucius II est blessé à mort en montant à l'assaut du Capitole et meurt le 15 février 1145.

Bernardo Paganelli di Montemagno, né à Pise, moine à Cîteaux et à Clairvaux, est élu pape en 1145 sous le nom d'Eugène III.

Eugène III bénéficie de l'appui de Bernard de Clairvaux avec qui il poursuivit la réforme engagée par Grégoire VII.

En 1145, Nicolas Breakspear, futur Adrien IV, rejoint la cour pontificale.



Ambassades à Rome

Mélisende de Jérusalem, Reine du Royaume de Jérusalem et veuve de Foulques V d'Anjou et mère du jeune roi Baudouin III d'Anjou, envoie une ambassade désespérée à Rome afin d'obtenir l'envoi de troupes pour soutenir la défense des États Latins d'Orient. En arrivant à Viterbe, où le pape Eugène III se trouve, cette ambassade en rencontre une autre envoyée par les Arméniens.



Révolte contre le pape Eugène III

Mort Arnaud de Brescia

Forcé de s'éloigner de Rome, où dominait Arnaud de Brescia, Eugène III erre en Italie, en Allemagne, en France et ne peut rentrer que épisodiquement à Rome.

A Rome, Arnaud de Brescia, réformateur politique, prend la tête d'une révolution contre le pouvoir temporel du pape Eugène III, en 1145.



Concile de Paris

Pendant son séjour en France, Eugène III tient à Paris un concile pour examiner les erreurs de Gilbert de la Porée et visite Clairvaux en 1146.



Séparation des évêchés de Noyon et de Tournai

Simon de Vermandois Évêque de Noyon

En 1146, Eugène III sépare de nouveau les évêchés de Noyon et de Tournai. Simon de Vermandois n'est plus qu'Évêque de Noyon et le restera jusqu'en 1148. Anselme devient Évêque de Tournai.


Bernard de Clairvaux et Louis VII le Jeune Bernard de Clairvaux prêchant la 2e croisade- à Vézelay

Prédication de la deuxième croisade par Bernard de Clairvaux

Prise de la Croix par Louis VII le Jeune

Lorsque le royaume de Jérusalem est menacé, Eugène III, lui-même cistercien, envoie deux ambassades à Viterbe pour demander à Bernard de Clairvaux de prêcher la deuxième croisade dans le but de reprendre Édesse aux musulmans.

Le 31 mars 1146, vers Paques, il est à Vézelay.

Eugène III promulgue la bulle qui proclame l'organisation de la Deuxième Croisade.

Louis VII le Jeune prend la croix en même temps que de nombreux barons :

Robert III d'Auvergne laisse la garde de ses biens à son frère, Guillaume VIII d'Auvergne,

Marie de France assure la régence du comté de Champagne, au nom d'Henri Ier le Libéral, son époux.



Déposition de Guillaume FitzHerbert comme Archevêque d'York

Guillaume FitzHerberest suspendu puis déposé comme Archevêque d'York par Eugène III en 1147


Cathédrale de Verdun

Consécration de la Cathédrale de Verdun

Le 11 novembre 1147, la cathédrale de Verdun est consacrée par le Pape Eugène III.



Concile de Reims

Le pape Eugène III légitime le mariage de Raoul Ier de Vermandois avec Pétronille d'Aquitaine au concile tenu à Reims en 1148.



Retour en France de Louis VII le Jeune

Réconciliation de Louis VII et d'Aliénor d'Aquitaine

Louis VII le Jeune reste encore plusieurs mois en Palestine et ne s'embarque pour la France qu'après Pâques 1149.

De retour à Paris vers novembre 1149, Louis VII le Jeune et Aliénor envisagent de se séparer : le pape Eugène III et l'abbé Suger réussissent à les réconcilier. Suger dissuade Louis VII le jeune de déclarer la guerre aux Anglais.



Adrien IV Cardinal d'Albano

Adrien IV Légat en Scandinavie

Avant 1150, Eugène III fait Nicolas Breakspear cardinal d'Albano, et l'envoie comme légat en Scandinavie.



Alexandre III cardinal-diacre de saints Côme et Damien

En octobre 1150, Eugène III nomme Alexandre III cardinal diacre de saints Côme et Damien. Ensuite il devient cardinal prêtre de Saint Marc. C'est probablement à cette période qu'il compose ses Sentences, basées sur l'Introductio ad theologiam de Pierre Abélard.



Conflit entre Henri de France et les bourgeois de Beauvais

Mal préparé à assumer les fonctions temporelles de l'évêché, Henri de France se met à dos les bourgeois de Beauvais qui ont formé une commune.

Le conflit s'envenime, car Louis VII de France, son frère, prend parti pour les bourgeois et Robert Ier de Dreux, son autre frère, prend parti pour lui.

Le pape Eugène III parvient à mettre fin au conflit en 1151.



Mention du nom de Frènes

En 1152, dans une bulle du pape Eugène III est mentionné une première fois du nom de Frènes, stipulant que le prieuré de Longpont y possède le tiers des dîmes.


Anastase IV Pape

Mort d'Eugène III

Anastase IV Pape

Eugène III meurt le 8 juillet 1153 à Tivoli. Il est fait Bienheureux.

Eugène III crée le Sacré Collège. Eugène III commence la construction du palais pontifical. Eugène III approuve l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem (devenu Ordre de Malte).

Corrado del Suburra, né à Rome, est élu Pape le 9 juillet 1153 et couronné 12 juillet 1153 sous le nom d'Anastase IV.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !