Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



65 événements affichés, le premier en 395 - le dernier en 1855



Flavius Arcadius Empereur romain d'Orient

Honorius Empereur romain d'Occident

Gouvernement de l'orient par Rufin, Eutrope et Gainas

Régence de Stilicon en Occident

Flavius Arcadius, fils aîné de Théodose Ier le Grand, lui succède en 395.

Il le premier empereur d'Orient après la partition définitive de l'empire.

En 395, Honorius, fils de Théodose Ier le Grand, devient Empereur d'Occident.

Moundzouk s'oppose alors à Arcadius et à Honorius.

Arcadius, faible, laisse gouverner Rufin le Préfet du Prétoire et Eutrope, un eunuque du palais.

L'impératrice Eudoxie a une influence considérable sur l'Empereur. Le pouvoir militaire est entre les mains de Gainas, un Goth.

Honorius régne d'abord sous le gouvernement d'un régent, le Vandale Stilicon, qui tente de résister aux Barbares.



Naissance d'Eudoxie

Athénaïs, future Eudoxie, naît vers 400, fille du rhéteur athénien nommé Léontias. Athénaïs prend le nom d'Eudoxie (Aelia Licinia Eudocia) lors de sa conversion au christianisme.



Exil de Jean Chrysostome

Les relations d'Innocent Ier avec la cour de Constantinople et le patriarche sont fluctuantes. Innocent Ier refuse un partage de l'autorité avec le patriarche mais entretient de bonnes relations avec Jean Chrysostome pour lequel il intervient en vain lorsqu'en 403 celui-ci est exilé une première fois par les intrigues de l'impératrice Eudoxie.



Mort d'Arcadius

Théodose II Empereur d'Orient

Régence Anthemius

Tutelle de Pulcherie

Arcadius meurt en 408.

En 408, Théodose II succède à son père Arcadius.

Théodose II est d'abord placé sous la régence du préfet du prétoire Anthemius.

Théodose II est ensuite mis sous la tutelle de sa sœur Pulcherie.

Par la suite, sa femme Eudoxie exercera une grande influence sur lui.

Alaric Ier de Wisigothie en profite pour demander à être payé pour cesser la guerre et réclame la somme de 2 000 kg d'or, que Stilicon fait promettre au Sénat romain de payer.



Mariage de Théodose II avec Eudoxie

Eudoxie est la protégée de Pulchérie, la sœur de Théodose II. Théodose II épouse en 421 Eudoxie qui devient ainsi Impératrice d'Orient.



Eudoxie Augusta

Eudoxie reçoit en 423 le titre d'Augusta. Elle exerce un pouvoir considérable.



Valentinien III Empereur romain d'Occident

Mariage de Valentinien III avec Licinia Eudoxie la Jeune

Aetius Maître des Milices de toute la Gaule

Le 23 octobre 425, Valentinien III est proclamé empereur romain d'Occident à Rome. Cependant Galla Placidia, en femme prudente, préfère s'installer à Ravenne, mieux défendue par une ceinture de marais.

Valentinien III est le fils de Constance III, Empereur d'Occident, et de Galla Placidia.

Valentinien III épouse Licinia Eudoxie la Jeune, fille de Théodose II et d'Athénaïs-Eudocie. Leurs enfants sont :

Galla Placidia est un cas unique dans l'histoire de l'empire romain de femme exerçant le pouvoir, surtout sur une aussi longue durée, 25 ans. Même après la majorité de son fils, même après son mariage avec Eudoxie, la fille de Théodose II, Galla exerce sur les affaires publiques une autorité et une influence incontestable. C'est d'ailleurs un exploit, car elle gouverne dans les pires conditions qui soient. L'étau barbare se resserre sur l'empire, elle ne dispose pas de réelles troupes, son fils est un faible et sa fille Honoria devient rapidement un objet de scandale.

Galla Placidia sait jouer habilement des rivalités entre les trois principaux généraux qui se disputent le pouvoir :

Aetius est trop puissant pour être combattu. Il est alors nommé le plus loin possible, en Gaule Valentinien accorda au général Aetius, le titre de Maître des Milices de toute la Gaule, devenant ainsi le commandant suprême de toutes les armées romaines de la Gaule.



Eudoxie accusée d'infidélité

En 439, de retour d'un pèlerinage à Jérusalem Eudoxie est faussement accusée d'infidélité suite à la jalousie croissante de Pulchérie. Privée par Théodose II de ses attributions d'Augusta, elle se retire à Jérusalem et consacre la fin de sa vie à la méditation religieuse et à des œuvres de piété.



Traité de paix avec les Vandales

Fiancailles d' Hunéric avec Eudoxie

Stabilisation des populations barbares

En 442, un traité de paix est signé avec les Vandales consacrant la perte de la province d'Afrique par Rome. Eudoxie, fille de Valentinien III est promise au fils de Genséric, Hunéric.

Malgré la perte de Carthage, Aetius entreprend de stabiliser les populations barbares et surtout développe une politique d'assimilation.



Mort d'Eudoxie

Eudoxie meurt en 460.

Eudoxie laisse quelques écrits : un poème en l'honneur de Théodose II pour sa victoire sur les Perses, trois livres sur le martyre de saint Cyprien, un éloge d'Antioche, un discours prononcé dans cette ville, une paraphrase de l'Octateuque et des prophètes Zacharie et Daniel, le complément des Centons homériques de Patricius.



Mort de Phocas le Tyran Empereur byzantin

Mariage d'Héraclius Ier avec Eudoxie

Couronnement d'Héraclius Ier

Le 5 octobre 610, Phocas est arrêté et amené devant Héraclius qui le fait exécuter sur le champ ainsi que sa famille. Le même jour, Héraclius Ier se marie et est couronné empereur.



Naissance de Constantin III

Constantin III naît en 612, fils d'Héraclius et de sa première femme, l'impératrice Eudoxie.



Mariage de Justinien II Rhinotmetus avec Eudoxie

Justinien II Rhinotmetus épouse Eudoxie. Leur fils ne survit pas.



Mariage de Constantin V Copronyme avec Eudoxie

Constantin V épouse Eudoxie. Leurs enfants sont :



Mariage de Michel III l'Ivrogne avec Eudoxie Décapolitaine

L'empereur Michel III l'Ivrogne est contraint par sa mère à épouser en 855 Eudoxie Décapolitaine ou Dékapolitissa qu'il déteste, et a pour maîtresse Eudoxie Ingérina.



Mariage de Basile Ier le Macédonien avec Eudoxie Ingérina

Pour légitimer les enfants qu'il a eu avec Eudoxie Ingérina, sa maîtresse, Michel III l'ivrogne marie celle-ci avec Basile Ier le Macédonien.



Naissance de Léon VI le Sage

Léon VI Philosophos ou Léon VI, dit le Sage de, naît le 1er ou le 19 septembre 866, fils de Basile Ier, empereur byzantin et d'Eudocie Ingerina.

L'identité de son père n'est pas été formellement tranchée. Officiellement, Léon VI est le fils de Basile Ier le Macédonien et d'Eudoxie Ingerina, sa seconde épouse. Mais la majorité des chroniqueurs contemporains indique que Léon VI le Sage et son frère Étienne seraient nés de Michel III et d'Eudoxie Ingerina.

Toujours est-il que la jeunesse de Léon VI le Sage est troublée par les sentiments d'antipathie et de dégoût que Basile Ier le Macédonien, son père, éprouve à son égard.

Léon VI le Sage est instruit par Photios futur patriarche de Constantinople. Il est surnommé le sage car il est moins ignorant que ses contemporains.



Mariage de Léon VI le Sage avec Théophano

Nouvelle déposition et exil de Photios Ier

Léon VI le Sage, tombé amoureux de Zoé Zoutsina, doit renoncer à elle.

Léon VI le Sage épouse, par force, en 886 Théophano, fille de Martinacus, noble byzantin.

Leur enfant est :

Particulièrement laide et pieuse, Théophano se confine dans la religion.

Son aversion pour son épouse entraîna une colère de son père, qui le fait emprisonner pendant 3 mois.

Dans le conflit qui oppose Basile Ier le Macédonien à son fils Léon VI, Photius prend le parti du père.



Mariage de Léon VI le Sage avec Eudoxie Baïana

Léon VI le Sage épouse en 900 Eudoxie Baïana. Un litige avec l'église commence. Le nouveau patriarche, Antoine Cauléas, lui accorde la dispense nécessaire.

A l'époque, l'Église orthodoxe considère que le premier mariage a un caractère sacré. À la mort de l'épouse, un second mariage est autorisé afin de permettre la perpétuation de la famille. Les mariages subséquents sont considérés comme des fornications et sont condamnés. Les enfants issus de ces unions sont regardés comme illégitimes.



Mort d'Eudoxie Baïana

Le litige de Léon VI le Sage avec l'église s'achève rapidement par la mort de son épouse après la naissance d'un fils mort-né en avril 901.



Mariage de Romain II Porphyrogénète avec Eudoxie

Romain II Porphyrogénète épouse en 944 Eudoxie (929-949), qui semble être une des filles illégitimes d'Hugues d'Arles, Roi d'Italie.



Constantin VIII Porphyrogénète Malade

Mariage de Romain III Argyre avec Zoé Porphyrogénète

En novembre 1028, Constantin VIII Porphyrogénète tombe malade. Se pose alors le problème de sa succession : sa fille aînée Eudoxie est religieuse tandis que ses deux filles cadettes, Zoé et Théodora, sont confinées dans le gynécée et célibataire. Constantin VIII décide alors de marier Zoé avec Romain III Argyre, un sénateur de Constantinople un vieil homme.

L'épouse de Romain III Argyre doit se tondre et accepter d'entrer dans un couvent pour que Romain, menacé de mort, puisse succéder à Constantin VIII Porphyrogénète.

Romain III Argyre est petit fils de Romain Argyre et de son épouse Agathe Lécapène, elle-même fille de Romain Ier Lécapène.



Mariage de Constantin X Doukas avec Eudoxie Makrembolitissa

Constantin X Doukas épouse en secondes noces avant 1050 Eudoxie Makrembolitissa. Leurs enfants sont :



Eudoxie Makrembolitissa Impératrice byzantine, Michel VII Doukas et Andronic Doukas Co-Empereurs byzantins

Eudoxie Makrembolitissa Régente de l'Empire byzantin

À la mort de Constantin X, sa femme Eudoxie devient impératrice et assure la régence au nom de son fils Michel VII.

Andronic Doukas (1057-après 1081), frères Michel VII Doukas, est associé au trône en 1067



Mariage de Romain IV Diogène avec Eudoxie Makrembolitissa

Pour exercer cette régence, et malgré l'interdiction que Constantin X Doukas lui avait faite avant de mourir, Eudoxie Makrembolitissa se remarie.

Romain IV Diogène épouse Eudoxie Makrembolitiss.



Déposition de Romain IV Diogène

Exil et mort d'Eudoxie Makrembolitissa

Michel VII Doukas Empereur byzantin, Andronic Doukas et Constantin Doukas Co-Empereurs byzantin

Romain IV Diogène est déposé par son beau-fils Michel VII Doukas, qui fait exiler l'Impératrice Eudoxie, laquelle meurt peu après.

Michel VII Doukas est couronné Empereur byzantin le 14 août 1071 à Mantzikert.

Andronic Doukas déjà associé au trône depuis 1067 se joint en 1071 à Constantin Doukas (1060-1081), autre frère de Michel VII Doukas.



Mariage de Vladimir II de Kiev

Vladimir II de Kiev épouse en 1082 Eufimia (selon certaines sources), une noble byzantine. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean II Comnène avec de Piroska de Hongrie

Jean II Comnène épouse en 1104 Piroska de Hongrie, fille de Ladislas Ier Arpad. Leurs enfants sont :

Piroska change son nom hongrois en Irène pour son mariage.



Mariage de Boleslas III Bouche-Torse avec Salomé von Berg

Boleslas III Bouche-Torse est veuf de Zbyslava de Kiev.

Boleslas III Bouche-Torse épouse en 1115 Salomé von Berg. Leurs enfants sont :

Par l'intermédiaire de l'évêque Othon de Bamberg, Salomé von Berg est faite duchesse de Pologne.



Mariage de Mieszko III le Vieux avec Eudoxie de Kiev

Mieszko III le Vieux épouse vers 1151 Eudoxie de Kiev Rurikides. Leurs enfants sont :



Naissance de Boleslas de Cujavie

Boleslas de Cujavie naît en 1159, fils de Mieszko III le Vieux et d'Eudoxie de Kiev.



Naissance de Boleslas de Cujavie

Boleslaw Mieszkowic ou Boleslaw Kujawski ou Boleslas de Cujavie naît en 1159, fils de Mieszko III le Vieux et d'Eudoxie de Kiev.

Il appartient à la dynastie des Piasts.

Dès sa naissance, Boleslas de Cujavie est désigné comme principal successeur de son père en Grande-Pologne.



Naissance de Mieszko le Jeune

Mieszko le Jeune naît en 1160 ou 1165, fils de Mieszko III le Vieux et d'Eudoxie de Kiev.



Naissance d'Eudoxie Comnène

Eudoxie Comnène naît en 1162 ou 1165, fille d'Alexis Comnène et de Marie Dukas.



Naissance de Salomé

Salomea ou Salomé naît en 1162 ou 1164, fille de Mieszko III le Vieux et d'Eudoxie de Kiev.



Naissance d'Anastasie

Anastazja ou Anastasie naît avant 1164, fille de Mieszko III le Vieux et d'Eudoxie de Kiev.



Liaison d'Andronic Ier Comnène avec Théodora Comnène

En 1166, Andronic Ier Comnène, un cousin de Théodora Comnène, visite le royaume de Jérusalem et reçoit Beyrouth en fief d'Amaury Ier d'Anjou.

Andronic Ier Comnène invite Théodora Comnène à Beyrouth et a une liaison avec elle.

Leurs enfants sont :

Cela suscite la colère de Manuel Ier Comnène qui demande à Amaury Ier d'Anjou de s'emparer d'Andronic Ier Comnène et de lui crever les yeux.

Mais les deux amants s'enfuient et se réfugient à Damas à la cour de Nur ad-Din, pendant qu'Amaury Ier d'Anjou confisque Acre et Beyrouth.

Andronic Ier Comnène et Théodora Comnène voyagent ensuite en séjournant dans diverses cours musulmanes :

Mais ils n'y restent jamais longtemps, tant la crainte de Manuel Ier Comnène incite les émirs musulmans à envoyer le couple chez l'émir voisin.

Finalement, Nicéphore Paléologue, gouverneur byzantin de Trébizonde, réussit à capturer Théodora Comnène.



Mariage de Racibor II de Poméranie

Racibor II de Poméranie épouse en 1174 Salomé, la fille de Mieszko III le Vieux et d'Eudoxie de Kiev.



Mariage de Guilhem VIII de Montpellier avec Eudoxie Comnène

Guilhem VIII de Montpellier épouse en 1174 Eudoxie Comnène, nièce de l'Empereur d'Orient, fille d'Alexis Comnène et de Marie Dukas. Leur enfant est :

Eudoxie Comnène est la nièce de Manuel Ier Comnène, Empereur d'Orient.



Mariage d'Isaac II Ange avec Irène Comnène

Isaac II Ange épouse en 1175 Irène Comnène, fille d'Andronic Ier Comnène, Empereur de Constantinople, et d'Eudoxie Comnène. Leur enfant est :



Mariage de Boguslaw Ier de Poméranie

Boguslaw Ier de Poméranie épouse en 1181 Anastasie, fille de Mieszko III le Vieux et d'Eudoxie de Kiev.



Naissance de Marie de Montpellier

Marie de Montpellier naît entre 1181 et 1183, fille de Guillaume VIII de Montpellier et d'Eudoxie Comnène.



Retour en France de Pierre Augustus II de Courtenay

Mariage de Pierre Augustus II de Courtenay avec Yolande de Hainaut

Fiancailles de Philippe Ier de Hainaut avec Mathilde de Courtenay

Pierre Augustus II de Courtenay revient en France en 1193. Il reste Comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre.

Pierre Augustus II de Courtenay fiance sa fille Mathilde de Courtenay avec son beau-frère Philippe Ier de Hainaut, Comte de Namur.

Pierre Augustus II de Courtenay est veuf d'Agnès Ire de Nevers.

Pierre Augustus II de Courtenay épouse à Soissons le 1er juillet 1193 Yolande de Hainaut dite de Flandres, fille de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace. Leurs enfants sont :



Liaison de Guilhem VIII de Montpellier avec Inès de Castille

Répudiation d'Eudoxie Comnène par Guilhem VIII de Montpellier

Mariage de Guilhem VIII de Montpellier avec Inès de Castille

Guilhem VIII de Montpellier a une liaison avec Inès de Castille.

Guilhem VIII de Montpellier répudie Eudoxie Comnène.

Guilhem VIII de Montpellier épouse en 1199 Inès de Castille. Leur enfant est :



Mariage de Théodore Ier Lascaris avec Anne Ange

Théodore Ier Lascaris épouse en premières noces en 1199 Anne Ange (1156-1212), fille d'Alexis III Ange et d'Euphrosyne Kamaterina. Leurs enfants sont :



Mort d'Eudoxie Comnène

Eudoxie Comnène meurt en avril 1202.



Alexis V Doukas Murzuphle Empereur Byzantin

Mariage de Alexis V Doukas Murzuphle avec Eudoxie Ange

Mort d'Alexis IV Ange Empereur byzantin

Traité de répartition des provinces de l'Empire

L'union ne dure pas longtemps entre les nouveaux souverains : Isaac II Ange et Alexis IV Ange, et leurs sujets.

Le peuple de Constantinople ne voit pas sans une profonde amertume ses prêtres obligés de se soumettre à l'Église de Rome.

Devant l'état du Trésor, Alexis IV Ange doit lever de nouveaux impôts et faire réduire en monnaie les images des saints et les vases sacrés, pour fournir aux croisés les sommes stipulées.

Les byzantins sont scandalisés et quelques-uns d'entre eux en profitent pour allumer un incendie dans le quartier sarrasin de Constantinople : l'incendie se propage et ravage la quasi-totalité de la ville.

La multitude se précipite vers le palais des empereurs pour exiger d'eux qu'ils rétractent leurs engagements et délivrent l'empire de la présence de l'étranger.

Parmi ceux qui l'excitent se fait remarquer Alexis Dukas, surnommé Murzufle, parce qu'il a les sourcils joints l'un à l'autre, un jeune prince de la maison impériale qui occupe à la Cour la charge de protovestiaire.

À fin janvier 1204, il s'introduit nuitamment dans les appartements d'Alexis IV Ange, le fait charger de chaînes et l'enferme dans un cachot. Le lendemain le peuple de Constantinople le proclame empereur.

Alexis V Murzuphle épouse Eudocie ou Eudoxie Ange, troisième fille d'Alexis III Ange.

Aussitôt Alexis V Doukas Murzufle se rend dans la prison d'Alexis IV Ange, lui fait prendre un breuvage empoisonné, puis, la mort ne venant point, il l'étrangle de ses propres mains 1er février 1204.

Le vieil Isaac II Ange, en apprenant le meurtre de son fils, tombe malade.

Le 7 mars 1204, les Latins décident de répartir entre eux les provinces du nouvel empire.

Le texte du traité de partage qui se trouve dans les Gestes d'Innocent III est conclu :

Il stipule notamment :



Nouvelle prise de Constantinople

Mort d'Isaac II Ange

Fuite d'Alexis V Doukas Murzuphle

Pillage de la tombe d'Irène l'Athénienne

Constantin Lascaris Empereur Byzantin

Sac de Constantinople

Partage du butin

Alexis V Murzuphle renforce les murs et les tours de Constantinople, renforce la garde de la ville mais refuse d'acquitter les tributs promis par ses prédécesseurs, ce qui irrite les croisés.

Alexis V Doukas Murzuphle n'a aucune chance de se maintenir sur le trône, s'il ne donne satisfaction aux volontés populaires. Il essaie de traiter avec les Latins, et, dans une conférence avec Enrico Dandolo, il promet de leur payer sur-le-champ 5 000 livres pesant d'or. Mais il refuse catégoriquement de soumettre l'Église grecque à l'Église romaine. Les pourparlers sont rompus.

Le 9 avril 1204, les Croisés livrent assaut à Constantinople du côté du port.

Après une héroïque résistance, les Croisés y pénètrent le 12 avril 1204.

Hugues IV de Saint-Pol, Guillaume Ier de Champlitte, Jean Ier de Brienne et Eudes II Le Champenois participent à la prise de Constantinople.

Isaac II Ange meurt à Constantinople le 12 avril 1204.

Le 13 avril 1204, Alexis V Doukas Murzuphle s'enfuit par la porte Dorée avec sa femme Eudoxie Ange, fille d'Alexis III Ange. La ville, pillée et brûlée, est désertée par sa population.

La multitude nomme aussitôt un nouvel empereur dans la personne de Constantin Lascaris. Mais lorsque ce personnage, dont on vantait les talents militaires, veut rétablir le combat, il ne trouve personne pour le soutenir.

Les Latins s'établissent à l'intérieur de la ville tout près des murailles, afin d'être à portée de leur flotte en cas de surprise nocturne, et pour plus de sûreté ils mettent le feu en divers endroits.

Le matin du 14 avril 1204, les croisés se remettent en mouvement et occupent les principaux quartiers où des scènes de carnage se répètent pendant plusieurs jours. Boniface Ier de Montferrat entre dans le palais de Boucoléon et Henri Ier de Constantinople prend possession de celui de Blaquernes.

Constantinople est mise à sac malgré les efforts du clergé latin et des chefs militaires.

La tombe d'Irène l'Athénienne est pillée par les croisés en 1204.

En moins d'une semaine, elle voit périr les trésors que 9 siècles avaient accumulés dans ses murs.

Parmi les chefs-d'œuvre de l'Antiquité et de l'art chrétien dont étaient décorés ses palais, ses places et ses édifices publics, tous ceux qui sont de métal disparaissent.

On fond des statues, des pièces d'orfèvrerie des ornements de toutes sortes pour les réduire en pièces de monnaie.

Les reliques des saints et des personnages bibliques, plus nombreuses à Constantinople que dans toute autre ville, vont enrichir les églises et les couvents de l'Occident.

Les vainqueurs passent en actions de grâces la semaine sainte du 18 au 24 avril 1204 puis procèdent au partage du butin :



Couronnement de Robert Ier de Courtenay

Robert Ier de Courtenay est couronné empereur dans l'église de Sainte-Sophie le 25 mars 1221.

Son règne est marqué par le renforcement des relations avec les Grecs de Nicée.

Robert Ier de Courtenay cherche à se faire un allié de Théodore Ier Lascaris, lequel lui promet sa fille Eudoxie.



Jean III Doukas Vatatzès désigné comme successeur

Mort de Théodore Ier Lascaris Empereur byzantin

Jean III Doukas Vatatzès Empereur byzantin

Théodore Ier Lascaris choisit Jean III Doukas Vatatzès pour successeur en raison de sa valeur militaire.

Théodore Ier Lascaris meurt en 1222.

Théodore Ier Lascaris fait de l'empire de Nicée l'exacte réplique de l'empire Byzantin.

Un gendre de Lascaris, Calojean ou Jean III Doukas Vatatzès ou Ducas Vatace ou Vataiche ou Vastache devient Empereur byzantin en exil à Nicée en 1222.

Jean III Doukas Vatatzès refuse de remplir la promesse de mariage d'Eudoxie avec Robert Ier de Courtenay.

Jean III Doukas Vatatzès est un grand ennemi de l'empire latin.



Mariage de Théodore II Doukas Lascaris avec Hélène de Bulgarie

Théodore II Doukas Lascaris épouse au printemps 1235 Hélène de Bulgarie (1224-1254), fille de Jean Asen II, Tsar de Bulgarie. Leurs enfants sont :



Mariage d'Alexandre Nevski avec Alexandra de Polotsk

Alexandre Nevski épouse en 1239 Prascovie ou Alexandra de Polotsk, fille du prince Bryatchilav de Polotsk (mort après 1239). Leurs enfants sont :



Mariage de Michel VIII Paléologue avec Théodora Vatatzès

Michel VIII Paléologue épouse en 1253 Théodora Vatatzès (1240-1303), cousine des empereurs Lascaris de Nicée.

Leurs enfants sont :



Mariage de Dimitri III de Souzdal

Dimitri III de Souzdal épouse Anne. Leurs enfants sont :



Mariage de Dimitri Ier de Moscou avec Eudoxie de Souzdal

Dimitri Ier de Moscou épouse le 18 janvier 1367 Eudoxie de Souzdal, fille de Dimitri III de Souzdal.

Parmi leurs12 enfants citons :



Naissance de Vassili Ier de Moscou

Vassili Dmitrievitch ou Vassili Ier de Moscou naît à Moscou le 30 décembre 1371, fils de Dimitri Ier de Moscou et d'Eudoxie de Souzdal.



Naissance d'Iouri IV de Moscou

Georges ou Youri ou Iouri IV de Moscou naît à Pereslavl-Zalesski le 26 novembre 1374, fils de Dimitri Ier de Moscou et d'Eudoxie de Souzdal.



Mariage d'Étienne III le Grand avec Eudoxie Olelkovitch de Kiev

Étienne III le Grand est veuf de Marusca.

Étienne III le Grand épouse le 5 juin 1463 Eudoxie Olelkovitch de Kiev (morte 4 septembre 1467), fille d'Alexandre (Olelko) Vladimirovitch, Prince de Kiev. Leurs enfants sont :



Mariage d'Étienne III le Grand avec Marie Paléologue

Étienne III le Grand est veuf d'Eudoxie Olelkovitch de Kiev.

Étienne III le Grand épouse le 14 septembre 1472 Marie Paléologue ou Asan-Paléologue de Mangoup, Princesse de l'État byzantin de Théodoros en Crimée. Leurs enfants sont :



Mariage d'Ivan III de Moscou avec Zoé Paléologue

Ivan III de Moscou est veuf de Marie de Tver.

Ivan III de Moscou épouse le 12 novembre 1472 Zoé Paléologue, fille de Thomas Paléologue, despote de Morée. Leurs enfants sont :

Zoé Paléologue lui apporte en dot le blason de l'Empire byzantin, l'Aigle à deux têtes.

Zoé se convertit à l'orthodoxie et prend le prénom de Sophie ou Sophia Palaiologina.

Zoé Paléologue est sous la tutelle du pape Sixte IV qui espère par ce mariage favoriser l'entrée de la Russie dans le giron catholique.

Antoine Bonumbre, cardinal et nonce, lui sert d'escorte pendant le voyage, mais le métropolite Philippe force Ivan III de Moscou à lui refuser l'entrée dans la ville.

Il laisse cependant y pénétrer les artistes italiens qu'elle emmène.

Par sa présence, Zoé Paléologue légitime Moscou dans sa prétention à être la Troisième Rome.

Elle introduit au palais le cérémonial byzantin qui fait d'Ivan III de Moscou le successeur et l'héritier légitime des empereurs de Constantinople.

Parallèlement, Ivan III de Moscou se construit à Moscou un pouvoir absolu sans précédent calqué sur celui des empereurs romains et byzantins, que les rois de France et d'Angleterre, à cette époque, ne possèdent même pas.


Ivan IV de Moscou - par Viktor Vasnetsov- 1897 - Galerie Tretiakov à Moscou

Ivan IV de Moscou Tsar de Russie

Mariage d'Ivan IV de Moscou avec Anastasia Romanovna Zakharine

Ivan IV de Moscou est sacré à la cathédrale de l'Assomption à Moscou et est proclamé Tsar de toutes les Russies le 16 janvier 1547.

Il est le premier tsar régnant.

On prend en outre la décision de le marier. Ivan décide de chercher une épouse au sein de ses États.

Ivan IV de Moscou épouse à la cathédrale de l'Annonciation au Kremlin de Moscou le3 ou 7 février 1547 Anastasia Romanovna Zakharine. Leurs enfants sont :

Anastasia Romanovna Zakharine aurait eu une influence modératrice sur le caractère plutôt volatil de son époux.



Mariage de Michel Ier de Russie avec Eudoxie Strechnieva

Michel Ier de Russie est veuf de Maria Dolgorouki.

Michel Ier de Russie épouse en 1626 Eudoxie Strechnieva (1608-1645). Leurs enfants sont :



Naissance d'Alexis Ier de Russie

Alexis Mikhaïlovitch ou Alexis Ier de Russie, dit le Tsar très paisible, naît à Moscou le 19 mars 1629, fils de Michel Ier de Russie et d'Eudoxie Lukianovna Strechnieff (1608-1645).



Mariage de Pierre Ier de Russie avec Evdokia Fédeorovna Lopouhina

Pierre Ier de Russie épouse le 6 février 1689 Evdokia Fédeorovna Lopouhina ou Eudoxie Lopoukhina (10 juillet 1670-7 septembre 1731). Leurs enfants sont :



Mariage de Charles Henri Paul Marie de Mac Mahon avec Henriette Radegonde de Pérusse des Cars

Charles Henri Paul Marie de Mac Mahon épouse le 15 mai 1855 Henriette Radegonde de Pérusse des Cars (1833-1911). Leurs enfants sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !