Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1788 - le dernier en 1862



Naissance d'Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane naît à Paris le 21 mars 1788, fils de Boniface-Louis, de Castellane (1758-1837) et d'Adélaïde de Rohan-Chabot (1761-1805).



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Militaire

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane s'engage en 1804.


Ferdinand VII d'Espagne - par Goya

Invasion de l'Espagne

Prise de Madrid

Arrestation de Manuel Godoy

Abdication de Charles IV d'Espagne

Ferdinand VII d'Espagne Roi d'Espagne

En février 1808, Napoléon Ier, avec l'excuse que le blocus contre l'Angleterre n'était pas respecté par tous les ports espagnols, envoie une puissante armée aux ordres de Joachim Murat, son beau-frère.

Des troupes françaises entrent en Catalogne pour occuper les places qu'elles rencontrent à leur passage.

Bon Adrien Jeannot de Moncey prend part à cette campagne.

En février et mars 1808, des cités comme Barcelone et Pampelune restent sous domination française.

Alexandre-Louis-Auguste de Rohan-Chabot participe à l'invasion militaire de l'Espagne par Joseph Bonaparte.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane fait cette campagne d'Espagne.

Lorsque Madrid est prise en 1808, Alexandre-Louis-Auguste de Rohan-Chabot rallie Paris pour annoncer personnellement la nouvelle à Napoléon Ier en couvrant la distance deux fois plus vite que les courriers habituels.

La présence des troupes françaises sur le territoire espagnol accroit l'opposition à Manuel Godoy, critiqué par les secteurs traditionnels pour sa politique réformiste et sa soumission à Napoléon Ier.

En mars 1808, face à l'occupation française, Manuel Godoy conseille à Charles IV d'Espagne et à Ferdinand VII d'Espagne de quitter l'Espagne.

Profitant de la présence royale au Palais d'Aranjuez, le Soulèvement d'Aranjuez, le 17 mars 1808, provoque l'arrestation de Manuel Godoy.

Le 19 mars 1808, Ferdinand VII d'Espagne écarte son père du trône.

Charles IV d'Espagne abdique en faveur de son fils Ferdinand VII d'Espagne.

Ferdinand VII d'Espagne revient à Madrid.

Le père et le fils se trouvent virtuellement prisonniers de l'armée française.

Napoléon Ier les oblige tous les deux, d'abord le père puis le fils, à le rejoindre à Bayonne.

Ferdinand VII arrive à Bayonne le 20 avril 1808.



Entrée des troupes autrichiennes en Bavière

Dans les premières heures du 10 avril 1809, 140 000 Autrichiens sous les ordres de Charles-Louis de Teschen traversent l'Inn et entrent en Bavière.

La progression des Autrichiens en Bavière et en Italie oblige Napoléon Ier à quitter l'Espagne.

Napoléon Ier ordonne à Louis Alexandre Berthier de lever l'Armée d'Allemagne avec des troupes françaises et alliées sur le front du Danube.

Napoléon Ier dispose :

Ainsi, les premières semaines de la campagne sont marquées par plusieurs défaites françaises.

Les Autrichiens continuent leur progression en Bavière, balayant l'armée bavaroise.

Le 17 avril 1809, les armées françaises se mettent en marche.

Elles vont remporter 5 victoires en 4 jours.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane participe à la campagne d'Allemagne.



Entrée de Napoléon Ier en Russie

Alexandre Ier de Russie supporte de plus en plus mal le blocus continental, et il convoite toujours la Pologne libérée par Napoléon Ier.

L'or anglais, comme toujours, accélère les choses...

Le 23 juin 1812, au soir, Charles Antoine Louis Alexis Morand passe le Niémen en avant-garde, avec 3 compagnies de voltigeurs.

Le 24 juin 1812, au matin, sa division entre la première en Russie, sur 3 ponts.

Le 24 juin 1812, la Grande Armée, forte de 600 000 soldats, franchit le Niémen, fleuve-frontière entre la Pologne et la Russie.

Jamais autant d'hommes n'avaient été réunis dans une même campagne avant cette date.

Mais l'ennemi se dérobe, se replie.

Napoléon Ier et sa Grande Armée s'épuisent à poursuivre les Russes et s'enfonce un peu plus dans les immenses steppes russes.

Lors des affrontements, les Russes engagent une brève défense avant de se retirer.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane participe à la campagne de Russie.


Louise-Cordélia-Eucharis Greffulhe

Mariage d'Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane avec Louise-Cordélia-Eucharis Greffulhe

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane épouse séparé de biens à Paris le 22 juin 1813 Louise-Cordélia-Eucharis Greffulhe (1796-1847). Leurs enfants sont :


Bataille de Montmirail

Bataille de Montmirail

Le moral des troupes françaises est au plus bas. Plus de 700 000 coalisés envahissent la France.

Le 11 février 1814 vers 8 heures, les deux armées, françaises et prussiennes, entrent en contact.

Les français prennent position et tiennent tête aux assauts répétés de l'ennemi. Le prussien Sacken ne se doute pas qu'il a Napoléon Ier en personne devant lui.

À 12 heures, Adolphe Édouard Casimir Joseph Mortier se présente avec la division Michel et les cavaliers de Defrance.

À droite, Michel Ney brise les lignes prussiennes.

A 16 heures, Napoléon Ier ordonne l'attaque sur Montmirail.

Mais la supériorité numérique de l'ennemi est écrasante, et Napoléon Ier est obligé de faire donner l'ensemble de sa vieille Garde. 4 bataillons repoussent à 3 reprises les charges de cavalerie prussiennes.

Le général de cavalerie Guyot emporte la décision, et finit de mettre en déroute le corps d'armée de Sacken, tandis que la Garde place les canons pris aux prussiens en haut des tours du château de Montmirail, et anéantissent les fuyards.

La division Michel, galvanisé par sa récente victoire, repousse héroïquement la contre-attaque d'un autre général ennemi, York.

Pendant ce temps, la Jeune Garde se trouve embourbé à Château-Thierry et ne peut se rendre sur les lieux pour transformer la défaite prussienne en hécatombe...

Selon le commandant Lachouque, la campagne de France est l'épopée d'une poignée de grognards et de conscrits, courant sous la bise aigre de Champagne, pour surprendre et battre deux armées 4 ou 5 fois supérieures en nombre.

Les Marie-Louises se battent avec une telle fougue qu'elle force l'admiration des vieilles moustaches.

Cette bataille et victoire de Montmirail montre l'étendue du talent de Napoléon Ier, et la puissance encore destructrice d'une Grande Armée pourtant décimée et abattue...

Les français sont victorieux à Brienne, à Reims, à Arcis-sur-Aube, à Vachaumps, à Mormant, à Champaubert, et 7 jours plus tard à Montereau...

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane participe à cette campagne.



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Colonel de hussards

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est nommé Colonel de hussards en 1816.



Naissance de Rachel Élisabeth Pauline de Castellane

Rachel Élisabeth Pauline de Castellane naît à Paris le 6 juillet 1823, fille d'Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane et de Louise-Cordélia-Eucharis Greffulhe.



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Maréchal de camp

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est nommé maréchal de camp.

Il est employé au corps d'armée d'occupation en Espagne en 1824.



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Inspecteur général de cavalerie

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane devient Inspecteur général de cavalerie en 1829.



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Lieutenant général

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est nommé Lieutenant général en 1833.



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Inspecteur général d'infanterie

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est nommé inspecteur général d'infanterie de 1834 à 1847.



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Mis à la retraite

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est à Rouen en 1848 et s'oppose à la Révolution.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est mis à la retraite.


Napoléon III - Président des Français en 1851

Coup d'État du 2 décembre 1851

Élie-Frédéric Forey Général de division

Harriet Howard soutient les aspirations de Napoléon III à devenir empereur et finance en grande partie son coup d'État du 2 décembre 1851.

En violation de la légitimité constitutionnelle, Napoléon III, président de la République française, conserve le pouvoir à quelques mois de la fin de son mandat, alors que la Constitution de la Deuxième République lui interdit de se représenter.

Le matin du 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte édicte 6 décrets proclamant :

Ce coup d'État marque la victoire des bonapartistes autoritaires.

Élie-Frédéric Forey adhère au coup d'État.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane soutient le coup d'État.

Élie-Frédéric Forey est nommé général de division le 22 décembre 1851.

Alfred Émilien O'Hara van Nieuwerkerke, colonel d'état-major de la Garde nationale, soutient le coup d'État.

Léonce-Louis-Melchior de Vogüé s'oppose au coup d'État du 2 décembre 1851 et est arrêté.

Frédéric Alfred Pierre de Falloux se joint aux protestataires et est arrêté un court temps.

Frédéric Alfred Pierre de Falloux n'occupera aucun poste pendant le Second Empire.


Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane -par Marc Duport

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Maréchal de France

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane, Marquis de Castellane, est fait Maréchal de France en 1852 par Napoléon III pour l'aide qu'il lui prêta lors de son coup d'État du 2 décembre.



Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane Commandant supérieur du 4e corps d'armée à Lyon

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est nommé Commandant supérieur du 4e corps d'armée à Lyon en 1859.



Mort d'Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane est le 1er Comte de Castellane, Comte de l'Empire et Pair de France.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane meurt à Lyon le 16 septembre 1862.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane laisse un Journal qui sera publié en 1897.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !