Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 968 - le dernier en 1057



Mariage de Borrell II de Barcelone avec Leutgarde de Toulouse d'Auvergne

Borrell II de Barcelone épouse en 968 Leutgarde de Toulouse d'Auvergne, fille de Raymond III Pons et de Garsinde de Rouergue. Leurs enfants sont :



Mariage de Roger Ier de Carcassonne avec Adélaïde de Rouergue

Adélaïde de Rouergue est veuve de Roger Ier de Comminges.

Roger Ier de Carcassonne épouse en 970 Adélaïde de Rouergue, fille de Raymond II de Rouergue et de Berthe d'Italie. Leurs enfants sont :



Naissance d'Ermessende de Carcassonne

Ermessinde ou Ermesinde ou Ermessindis ou Ermessende de Carcassonne naît en 975, fille de Roger Ier de Carcassonne et d'Adélaïde de Rouergue.



Reconstruction des fortifications de Barcelone

Mort de Borrell II de Barcelone Comte de Barcelone

Raymond-Borrel Ier de Barcelone Comte de Barcelone, de Girona et d'Osona

Ermengol Ier d'Urgell Comte de Urgell

Mariage de Raymond-Borrel Ier de Barcelone avec Ermessende de Carcassonne

Borrell II de Barcelone fait reconstruire les fortifications de Barcelone avant de mourir.

Borrell II de Barcelone meurt le 30 septembre 992.

Raymond-Borrel Ier de Barcelone devient Comte de Barcelone, de Girona et d'Osona.

Ermengol Ier d'Urgell devient Comte de Urgell en 992.

Ermengol Ier d'Urgell est le fondateur de la dynastie des comtes d'Urgell.

Raymond-Borrel Ier de Barcelone épouse en 992 Ermessende de Carcassonne, fille de Roger Ier de Carcassonne et d'Adélaïde de Rouergue. Leurs enfants sont :

Barcelone faisait partie de l'empire carolingien.

L'accession d'Hugues Capet à la royauté met en avant la faiblesse de ses forces dans le sud du royaume face aux Sarrasins.

Le roi capétien n'a plus aucune influence.

Le comté de Barcelone est encore sous le coup de certaines lois wisigothiques.

La Comtesse de Barcelone possède le dixième du patrimoine de son époux de son vivant.

Ceci lui permet d'avoir un droit de regard sur toutes les actions du Comte et de s'affirmer en tant que puissance politique.

Ensemble ils s'occupent de politique, de religion et même de guerre.



Naissance de Bérenger-Raymond Ier le Courbé

Berenguer-Ramon ou Bérenger-Raymond Ier, dit le Courbé, naît en 1000, fils de Raymond-Borrel Ier de Barcelone, Comte de Barcelone, et d'Ermessende de Carcassonne.



Naissance d'Adèle de Barcelone

Adélaïde ou Adèle de Barcelone naît en 1010, fille de Raymond-Borrel Ier de Barcelone et de Ermessende de Carcassonne.



Réunion de l'ost du Comté de Barcelone

Raymond-Borrel Ier de Barcelone et Ermessende de Carcassonne apparaissent en 1016 à la tête de l'ost.



Ermessende de Carcassonne Comtesse de Comminges

En 1018, Ermessende de Carcassonne devient Comtesse de Comminges.



Mort de Raymond-Borrel Ier de Barcelone comte de Barcelone, de Girona et d'Osona

Bérenger-Raymond Ier le Courbé Comte de Barcelone de Girona et d'Ausona

Mariage de Bérenger-Raymond Ier le Courbé avec Sancha de Gascogne

Raymond-Borrel Ier de Barcelone meurt le 8 septembre 1017 ou le 25 février 1018.

Bérenger Raymond Ier devient Comte de Barcelone, de Girona et d'Ausona en 1018.

Ermessende de Carcassonne exerce la tutelle de Bérenger-Raymond Ier le Courbé, encore mineur.

Ermessende de Carcassonne s'affirme comme l'autorité suprême des comtés de Barcelone, Gérone et Vic.

Elle préside les plaids, rend la justice et reçoit les serments de fidélité.

Bérenger-Raymond Ier le Courbé épouse en 1018 Brisque ou Sancha de Gascogne (née vers 980).



Roger Ier de Tosny en Espagne

Mariage de Roger Ier de Tosny avec Estefania de Barcelone

Roger Ier de Tosny est appelé par Ermessende de Carcassonne car le roi musulman Musetus menace son pouvoir.

Roger Ier de Tosny accourt, terrorise les Sarrasins et leur prend beaucoup de villes et de châteaux.

Il y a gagne son autre nom Roger d'Espagne et le surnom de Mangeur de Maures.

Adhémar de Chabanais se fait l'écho des exploits plus ou moins légendaires de Roger :

Chaque jour, Roger capture des Sarrasins.

Devant eux, il en coupe un en deux.

La première moitié est bouillie et donnée à manger aux autres Musulmans.

En ce qui concerne l'autre moitié, le Normand prétend la ramener à la maison pour ses compagnons et lui.

Roger permet ensuite à quelques captifs de s'enfuir de manière à ce qu'ils colportent ses horreurs.

Roger Ier de Tosny épouse Estefania de Barcelone.

Ce mariage est incertain.



Mariage de Bérenger-Raymond Ier le Courbé avec Sancha Sanchez de Castille

Bérenger-Raymond Ier le Courbé épouse en 1021 Sancia ou Sancha Sanchez de Castille (née vers 1000), fille de Sanche, Comte de Castille, et d'Urraca Gomez de Saldanha. Leur enfant est :

Majeur en 1021, Bérenger-Raymond Ier le Courbé veut devenir comte à part entière.

Ermessende de Carcassonne n'est pas d'accord et reçoit le soutien de Guifred II de Cerdagne et de Guillem Ier de Bésalu tandis que son fils s'allie avec l'aristocratie barcelonaise.



Fin du conflit entre Bérenger-Raymond Ier le Courbé et Ermessende de Carcassonne

Le conflit entre Bérenger-Raymond Ier le Courbé et Ermessende de Carcassonne, sa mère, est de courte durée.

Ils se réconcilient à la fin 1023.

Ermessende de Carcassonne quitte la cour de Barcelone pour celle de Gérone où elle possède encore l'autorité de comte.

Néanmoins, elle reste proche de son fils auprès duquel elle souscrit de nombreux actes.

Il semble qu'il lui reste un certain droit de regard sur le gouvernement et le patrimoine de Bérenger-Raymond Ier le Courbé.



Mariage de Richard d'Évreux avec Adèle de Barcelone

Richard d'Évreux épouse vers 1025 Adèle de Barcelone, fille de Raymond-Borrel Ier de Barcelone et Ermessende de Carcassonne.

Leur enfant est :



Mort de Bérenger-Raymond Ier le Courbé Comte de Barcelone, de Gérone et d'Ausona

Raymond-Bérenger Ier de Barcelone Comte de Barcelone, de Gérone et d'Ausona

Bérenger-Raymond Ier le Courbé meurt le 26 mai 1035.

Raymond-Bérenger Ier de Barcelone devient Comte de Barcelone, de Gérone et d'Ausona.

Raymond-Bérenger Ier de Barcelone est mineur à la mort de son père.

Guisle de de Lhuça, veuve de Bérenger-Raymond Ier le Courbé, n'est pas la mère de l'héritier.

Elle est remariée par Sunifredo II de Lhuça, son père, peu après.

Cela annihile tous ses droits sur les comtés de son défunt mari.

Ermessende de Carcassonne, la grand-mère de Raymond-Bérenger Ier de Barcelone, reprend le pouvoir et gouverne ses territoires.

Elle préside les plaids, rend la justice et reçoit les serments de fidélité avec à ses côtés son petit fils.



Guerre entre Ermessende de Carcassonne et Raymond-Bérenger Ier de Barcelone

Encore une fois, Ermessende de Carcassonne refuse de laisser le pouvoir au légitime Comte de Barcelone.

Ermessende de Carcassonne et Raymond-Bérenger Ier de Barcelone entrent en guerre en 1041.

La majorité des nobles soutiennent le jeune homme.



Prestation de fidélité d'Ermessende de Carcassonne à Raymond-Bérenger Ier de Barcelone

En 1043, Ermessende de Carcassonne et Raymond-Bérenger Ier de Barcelone se réconcilient.

Elle lui prête serment de fidélité, se retire de la sphère du pouvoir et ne participe plus aux actes du Comte de Barcelone.



Répudiation d'Almodis de la Marche par Pons II Guillaume de Toulouse

Répudiation de Blanca de Provence par Raymond-Bérenger Ier de Barcelone

Liaison de Raymond-Bérenger Ier de Barcelone avec Almodis de la Marche

Almodis de la Marche est encore la femme de Pons II Guillaume de Toulouse en avril 1053.

Pons II Guillaume de Toulouse répudie Almodis de la Marche à l'été 1053.

Raymond-Bérenger Ier de Barcelone répudie Blanca de Provence.

Peu après, Raymond-Bérenger Ier de Barcelone enlève Almodis de la Marche à Narbonne avec l'aide d'une flotte envoyée par son allié, l'émir musulman de Tortosa.

Bien que leurs précédents conjoints soient encore vivants, Raymond-Bérenger Ier de Barcelone vit en concubinage avec Almodis de la Marche. Leurs enfants sont :

Ermessende de Carcassonne s'oppose une nouvelle fois à Raymond-Bérenger Ier de Barcelone, son petit-fils, à cause de sa liaison avec Almodis de la Marche.

Le pape Victor II mène alors une réforme sur les mariages.

Dans ce cadre, Ermessende de Carcassonne demande leur mise au ban par l'église.

Le pape Victor II excommunie Raymond-Bérenger Ier de Barcelone et Almodis de la Marche.



Mariage de Raymond-Bérenger Ier de Barcelone avec Almodis de la Marche

Raymond-Bérenger Ier de Barcelone réussit à faire déclarer invalides leurs précédentes unions pour cause de consanguinités.

Désormais dépourvue du soutien des ecclésiastiques, Ermessende de Carcassonne ne s'oppose plus à leur union.

Ermessende de Carcassonne vend en juin 1056 tous ses droits sur les comtés à Raymond-Bérenger Ier de Barcelone et à Almodis de la Marche.

Raymond-Bérenger Ier de Barcelone épouse le 12 novembre 1056 Almodis de la Marche.

Ermessende de Carcassonne doit prêter serment à la nouvelle comtesse, cérémonie humiliante pour elle.


Ermessindis de Carcassonne

Mort d'Ermessende de Carcassonne

Ermessende de Carcassonne meurt à Sant Quirze de Besora en Catalogne le 1er mars 1057 ou 1058.

Elle est inhumée dans la cathédrale de Gérone.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !