Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1004 - le dernier en 1060



Mariage d'Olof III de Suède avec Edla de Mecklembourg

Olof III de Suède épouse en 1004 Edla de Mecklembourg, sa concubine, fille du Jarl de Vindland. Leurs enfants sont :



Naissance d'Emund III de Suède

Edmond ou Eymund ou Edmund ou Emund III de Suède Olafsson dit le Vieil ou le Vieux ou Gamle ou le mauvais ou Slemme nait en 1005, fils d'Olof III de Suède et d'Edla de Mecklembourg.

Emund III de Suède est élevé dans la famille de sa mère.

Selon Adam de Brême, il ne fait pas grand cas de notre religion.



Mariage d'Emund III de Suède

Astrid est veuve de Ragnvald Ulfson, jarl de Västergötland.

Emund III de Suède épouse vers 1040 Astrid, fille de Njal Finnson, jarl de Hålogaland. Leurs enfants sont :



Mariage de Stenkil Ier de Suède avec Ynglinga de Suède

Stenkil Ier de Suède est considéré par Adam de Brême comme le neveu ou le fils adoptif d'Emund III de Suède.

Stenkil Ier de Suède épouse en 1049 Ynglinga de Suède, fille d'Emund III de Suède. Leurs enfants sont :



Mort d'Anund III Jacob de Suède

Emund III de Suède Roi de Suède

Anund III Jacob de Suède meurt en 1050 sans fils.

Emund III de Suède, son demi-frère, lui succède et devient comme Roi de Suède en 1050.



Expulsion des envoyés d'Adalbert de Brême

Sous le règne d'Emund III de Suède, Stenkil Ier de Suède accompagne, en versant des larmes et en se recommandant humblement à leurs prières, les envoyés d'Adalbert de Brême, archevêque, chassés par Emund III de Suède sous l'influence d'Osmond, un évêque gyrovaque qui ne relevait d'aucun pouvoir.



Mort d'Emund III de Suède

Stenkil Ier de Suède Roi de Suède

Emund III de Suède meurt en 1060.

Stenkil Ier de Suède, son gendre, lui succède et devient Roi de Suède.

Stenkil Ier de Suède est considéré comme un chrétien zélé.

Stenkil Ier de Suède est décrit par Adam de Brême comme un très pieux roi, fidèle à Jésus-Christ et remplit de la crainte de Dieu et est considéré toujours par Adam de Brême comme le neveu ou le fils adoptif du Roi.

Stenkil Ier de Suède cherche à convertir ses sujets et apporte son soutien aux missions des évêques Adalvard de Sigtuna et Eginon de Scanie.

Cependant, afin de ne pas s'aliéner les populations, Stenkil Ier de Suède refuse de détruire le temple païen d'Uppsala et de mettre fin aux sacrifices sanglants.

Les chroniqueurs de l'époque notent que le roi préférait les hommes du Västergötland à tous ses autres sujets ce qui semble être la trace de la naissance d'un antagonisme entre les deux parties du pays, le Svealand et le Götaland, rassemblés sous l'autorité de la dynastie précédente.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !