Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



40 événements affichés, le premier en 942 - le dernier en 1929



Mariage d'Edmond Ier le Magnifique avec Aelfgigu d'Angleterre

Edmond Ier le Magnifique épouse Ælfgigu d'Angleterre. Leurs enfants sont :



Naissance d'Edgar Ier le Pacifique

Edgar Ier le Pacifique (Edgar the Peaceful) naît en 944, fils d'Edmond Ier le Magnifique et de Sainte Aelfgigu.



Mort d'Edmond Ier le Magnifique Roi des Anglo-Saxons

Edred de Wessex Roi d'Angleterre

Alors qu'il festoie à Pucklechurch ou Puckleykurch (Dorset), Edmond Ier le Magnifique repère dans la foule Leofa, un voleur exilé. Comme le brigand se refuse de partir, le roi et ses conseillers se battent avec lui. Edmond Ier le Magnifique et Leofa meurt tous les deux dans la lutte le 26 mai 946.

Sous le règne d'Edmond Ier le Magnifique les monastères anglais commencent leur renouveau.

Edmond Ier le Magnifique laisse deux fils : Edwy le Beau et Edgar Ier le Pacifique mais, en raison de leur jeune âge, le trône revient à leur oncle.

Edred de Wessex, frère d'Edmond Ier le Magnifique, lui succède et est sacré le 16 août 946 à Kingston upon Thames par l'archevêque Oda de Cantorbéry.

Edred de Wessex s'entoure des mêmes conseillers que son frère avant lui :

Æthelstan, ealdorman d'Est-Anglie, Demi-Roi reste le plus puissant magnat du royaume.



Edwy le Beau Roi du Wessex et du Kent

Edgar Ier le Pacifique Roi de Mercie et de Northumbrie

Edwy le Beau n'est plus que Roi du Wessex et du Kent en 957.

Edgar Ier le Pacifique, fils d'Edmond Ier le Magnifique, devient Roi de Mercie et de Northumbrie, en 957.



Mort d'Edwy le Beau Roi du Wessex et du Kent

Edgar Ier le Pacifique Roi d'Angleterre

Edwy le Beau meurt le 1er octobre 959.

Edgar Ier le Pacifique devient Roi d'Angleterre en 959.



Mariage d'Edgar Ier le Pacifique avec Ethelfleda

Edgar Ier le Pacifique épouse avant 962 Ethelfleda ou d'Aethelfleda (vers 945-avant 965)



Naissance d'Édouard II le Martyr

Édouard II le Martyr (Edward, the Martyr) naît en 963, fils d'Edgar Ier le Pacifique et d'Ethelfleda.



Mariage d'Edgar Ier le Pacifique avec Elfrida de Devon

Edgar Ier le Pacifique épouse en 965 Elfrida ou Ælfthryth de Devon (vers 945-1000). Leur enfant est :



Naissance d'Ethelred II le Mal Conseillé

Aethelred ou Ethelred II le Mal Conseillé ou le Malavisé (Aethelred II the Unready) naît en 968, fils d'Edgar Ier le Pacifique et d'Elfrida de Devon.

Malavisé ("Unræd" en vieil anglais) signifie "mal conseillé" ou "sans conseil", et non "mal préparé" comme le laisserait supposer la forme anglaise moderne "Unready".

Selon la fable de William de Malmesbury qui est quasi-certainement une invention, Ethelred aurait déféqué dans les fonts baptismaux étant enfant, ce qui aurait amené Saint-Dunstan à prophétiser la chute de la monarchie anglaise sous le règne d'Ethelred.



Mort d'Edgar Ier le Pacifique

Édouard II le Martyr Roi d'Angleterre

Edgar Ier le Pacifique meurt le 8 juillet 975. Il est inhumé à Glastonbury (Somerset). Ethelred II le Mal Conseillé est écarté du trône. Son demi-frère Édouard II le Martyr devient Roi d'Angleterre en juillet 975.



Mariage d'Ethelred II le Mal Conseillé avec Elfgiva Gunnarsson de Northumberland

Ethelred II le Mal Conseillé épouse vers 985 Aelfgifu ou Ælgifu ou Ælflaed ou Elfgiva Gunnarsson de Northumberland, fille de Thorad ou Thored Gunnarsson, Seigneur de Northumbrie (Northumberland), Comte de Mercie. Leurs enfants sont :



Mariage d'Ethelred II le Mal Conseillé avec Ælfgifu Gunnarsson

Ethelred II le Mal Conseillé épouse en secondes noces en 997 Ælfgifu ou Ælgifu Gunnarsson, fille d'Æthelberth, Seigneur de Northampton.

Leurs enfants sont :



Mariage de Duncan Ier le Gracieux avec Sibylle de Huntingdon de Northumberland

Duncan Ier le Gracieux épouse Sibylle de Huntingdon de Northumberland (née vers 1010). Leurs enfants sont :



Mariage d'Édouard III d'Outre-mer avec Agathe Billungen de Frise

Édouard III d'Outre-mer épouse vers 1050 Agathe Billungen de Frise Occidentale ou de Kiev, fille de Luidolf Billungen de Frise et de Gertrude de Nordgau.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Edgar II Atheling

Edgar II Atheling ou Ætheling naît en Hongrie en 1051 ou 1052, fils d'Édouard III d'Outre-mer et d'Agathe Billungen de Frise Occidentale.


Edgar II Atheling dans un manuscrit du XIIIe siècle

Mort d'Édouard III d'Outre-mer

Edgar II Atheling Roi "de jure"d'Angleterre

Édouard III d'Outre-mer meurt à Londres en 1057.

Edgar II Atheling devient Roi "de jure" d'Angleterre


Bataille d'Hastings Tombe d'Harold II Godwinson Tapisserie de Bayeux - Eustache de Boulogne

Bataille d'Hastings

Mort d'Harold II Godwinson Roi d'Angleterre

Mort de Gyrth Godwinson

Mort de Leofwine Godwinson

Edgar II Atheling Roi d'Angleterre

Guillaume le Conquérant conteste avec force l'élection d'Harold II Godwinson.

Il plaide ses droits auprès des cours d'Europe.

Le pape Alexandre II lui donne raison et, pour preuve de son appui, lui fait envoyer un étendard consacré et des reliques.

En tant que Régent de France, Baudouin V de Flandre s'interdit d'accorder l'aide de la France à Guillaume le Conquérant qui projette de conquérir l'Angleterre, mais lui accorde celle des Flamands, le futur Conquérant ayant épousé sa fille Mathilde de Flandre.

Sans attendre, Guillaume le Conquérant lance la construction d'une flotte de débarquement à l'embouchure de la Dive, près de Cabourg.

Roger II de Montgommery ne l'accompagnera pas mais fournit 60 navires pour l'expédition.

Richard d'Évreux est présent à l'assemblée des barons normands qui décide de la conquête de l'Angleterre.

Trop âgé, il ne participera pas à l'expédition, mais la finance une partie, et envoie 80 navires ainsi que son fils Guillaume d'Évreux.

Richard Ier de Clare fait partie des barons qui sont consultés sur l'opportunité de l'invasion de l'Angleterre. Il n'y a néanmoins pas de preuves formelles de sa participation à la phase initiale de la conquête de l'Angleterre.

La flotte se dirige vers Saint-Valéry-sur-Somme et attend les vents favorables.

La duchesse Mathilde de Flandre, assistée de Roger II de Montgommery, de l'Archevêque Lanfranc et de Roger de Beaumont, reste pour gouverner et défendre la Normandie.

À Bayeux, en Normandie, on peut la célèbre "tapisserie de la reine Mathilde".

Elle raconte l'histoire de la Conquête sur 70 mètres de long et environ 50 centimètres de haut.

Cette broderie avait été commandée à des artisans saxons par l'évêque de Bayeux, Otton de Conteville, demi-frère de Guillaume le Conquérant, pour orner le chœur de sa cathédrale.

C'est la première bande dessinée connue.

Elle constitue un inestimable témoignage sur les mœurs et la mode vestimentaire de l'époque.

Eustache de Boulogne, représenté sur la Tapisserie de Bayeux, et reconnaissable par ses moustaches.

Son nom (EUSTATIVS), écrit au dessus, et n'apparaît que partiellement à cause d'une déchirure de la tapisserie

Guillaume le Conquérant quitte la Normandie pour l'Angleterre.

Le 29 septembre 1066, Guillaume le Conquérant débarque sur la plage de Pevensey dans le Sussex, là même où Jules César débarqua avec ses légions 11 siècles plus tôt.

Après le débarquement de Guillaume, toutes les tentatives ultérieures de conquête de l'Angleterre échoueront.

Guillaume a 2 500 chevaliers, 4 500 fantassins, 1 000 archers, parmi eux des Bretons.

Robert Ier Bertrand de Bricquebec figure au rang des barons qui, accompagnent Guillaume le Conquérant.

Amaury IV de Thouars fait partie de l'armée que Guillaume le Conquérant.

En 3 jours après la bataille de Stamford Bridge, Harold II Godwinson force son armée fourbue, constituée des Housecarls, une infanterie réputée, à marcher 240 lieues pour intercepter Guillaume le Conquérant, met en toute hâte son armée en garnison près de Hastings et fait construire des fortifications.

Harold attend l'assaut de Guillaume sur la colline de Senhac, dans les environs de Hastings, près de la ville de Battle.

Amaury IV de Thouars commande un corps d'armée composé de Poitevins, de Bretons et d'Angevins.

Le 14 octobre 1066, après un début de combat indécis, les Normands prennent le dessus sur les troupes d'Harold grâce à leur chevalerie.

Harold II Godwinson, blessé à l'œil par la flèche d'un archer normand, est tué par des cavaliers.

Ses frères Gyrth et Leofwine sont également tués.

La mort d'Harold entraîne la dispersion de ses troupes et la victoire définitive de Guillaume le Conquérant.

Le visage d'Harold étant détruit, on fait venir Edith Swanneck, maîtresse d'Harold, pour identifier le corps, ce qu'elle fait à l'aide d'une marque de naissance connue d'elle seule.

Qu'Harold II Godwinson ait effectivement été tué de cette façon reste incertain, car la mort d'une flèche dans l'œil est traditionnellement associée, au Moyen-Âge, avec le parjure.

Geoffroy III de Bellême, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, Eudes III de Champagne et Robert Ier d'Eu, Eustache de Picquigny et Guillaume d'Évreux participent à la victoire d'Hastings

Selon Guillaume de Poitiers, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, pour sa première bataille, commande un groupe de chevaliers sur l'aile droite et signe de nombreux exploits.

Il n'obtient pas d'importantes concessions de terres en Angleterre.

Warren Hollister propose comme explication que la conquête intervient à un changement de génération dans la famille de Beaumont.

Roger était âgé et peu intéressé par l'Angleterre, et Robert a été armé chevalier peu de temps avant l'invasion.

Guillaume le Conquérant n'est pas prêt à confier à un jeune homme un territoire important, alors que l'Angleterre n'est pas encore sous contrôle.

Eustache II de Boulogne est le porte-étendard de Guillaume le Conquérant.

Il en obtient de nombreux fiefs sur l'île.

Hamon de Laval suit Guillaume le Conquérant et le sert en Angleterre.

Il obtient de belles terres en Angleterre.

Selon une source normande, le corps d'Harold II Godwinson est enterré sur une falaise surplombant les plages saxonnes mais il est plus probable qu'il soit inhumé dans l'abbaye de Waltham Holy Cross.

La candidature d'Edgar II Atheling au trône est prise sérieusement.

À Londres, les citoyens et l'archevêque Ealdred d'York souhaitent qu'il soit couronné. Mais il n'arrive pas à obtenir le soutien ferme des deux plus puissants comtes survivants du royaume :

Edgar II Atheling devient Roi d'Angleterre en octobre 1066.


Château de Berkhamsted

Abdication d'Edgar II Roi d'Angleterre

Guillaume le Conquérant Roi d'Angleterre

En décembre1066, à Berkhamsted, Edgar II Atheling se soumet à Guillaume le Conquérant en même temps que d'autres évêques et comtes.

Edgar II Atheling abdique le 25 décembre 1066.

Le 25 décembre 1066, Guillaume le Conquérant est couronné à Westminster sous le nom de Guillaume Ier.

On dispose autour de Westminster des troupes normandes pour veiller à la sûreté générale.

Aeldred, Archevêque d'York, demande aux Anglais, et Geoffroi, Évêque de Coutances, demande aux Normands s'ils consentent à ce que Guillaume le Conquérant règne sur eux.

Stigand, Archevêque de Canterbury, a été interdit par le pape Alexandre II, pour quelques crimes.

Tout le monde donne avec joie son consentement.

Les troupes placées au-dehors ayant entendu les acclamations dans l'église croient qu'il arrive quelque chose de sinistre.

Elles mettent imprudemment le feu aux maisons voisines.

L'incendie s'étend rapidement.

Une multitude d'hommes et de femmes sortent en toute hâte de la basilique.

Les prélats et un petit nombre de clercs et de moines restent et ont à peine le temps de terminer la consécration du roi.

Presque tout le monde court au feu violent :

Après ces événements, les Normands seront toujours suspects aux yeux des Anglais.



Edgar II Atheling otage en Normandie

Guillaume le Conquérant rembarque en mars 1067 pour la Normandie.

Il laisse l'administration du pays conquis à son demi-frère Odon de Bayeux et à Guillaume de Crépon qui, par leur refus de rendre justice aux Anglais opprimés par les officiers normands, provoquent des révoltes qui seront très difficiles à réprimer.

Pour mater les rébellions et contrôler le pays Guillaume de Crépon et Odon de Bayeux édifient des châteaux-forts à partir desquels d'autres Normands pacifient la région environnante.

Edgar II Atheling est emmené en tant qu'otage en Normandie par Guillaume le Conquérant avec entre autres les comtes :

Edgar II Atheling est de retour en Angleterre à fin 1067, libre et accepté à la cour royale.



Fuite de la cour d'Edgar II Atheling

Edgar II Atheling s'enfuit de la cour avec sa famille en 1068, en même temps que les comtes Edwin de Mercie et Morcar de Northumbrie.

Ils tentent de soulever la Mercie, mais ils sont rapidement mis au pas par Guillaume le Conquérant.

Ils reçoivent son pardon.



Mariage d'Edgar II Atheling avec Marguerite d'Écosse

Edgar II Atheling épouse en 1069 ou 1070 Marguerite d'Écosse , fille de Duncan Ier le Gracieux, Roi d' Écosse, et de Sibylle de Huntingdon de Northumberland.

Leur enfant est :


Malcolm III d'Écosse et Sainte Marguerite-Fresque du XIXe siècle

Mariage de Malcolm III d'Écosse avec Marguerite Atheling

L'alliance avec l'Angleterre est scellée par un mariage.

Malcolm III d'Écosse épouse à l'abbaye de Dunfermline (Fife) en 1069 ou 1070 Marguerite Atheling ou d'Angleterre, fille d'Édouard III d'Outre-mer et d'Agathe de Kiev.

Leurs enfants sont :



Naissance de Mathilde d'Angleterre

Régine Aetheling ou Mathilde d'Angleterre naît en 1071 fille d'Edgar II Atheling, Roi d'Angleterre, et de Sainte Marguerite d'Écosse.



Edgar II Atheling en Apulie

En 1086, Edgar II Atheling est autorisé à lever une force de 200 hommes pour aller combattre en Apulie en Italie du Sud.



Edgar II Atheling en Normandie

De retour en Normandie, Robert II Courteheuse permet à Edgar II Atheling de s'installer et lui donne des terres.



Suite de l'intervention en Normandie

Traité de Caen

Guillaume II le Roux traverse la Manche le 2 février 1091, depuis Douvres ou Hastings.

Il débarque à Saint-Valery-en-Caux ou au Tréport, ports contrôlés par ses partisans, puis s'installe dans les environs d'Eu, dans l'est du duché de Normandie.

Toutefois, Guillaume II le Roux et Robert II Courteheuse préférent régler leurs différends pacifiquement, et aucun affrontement armé sérieux n'a lieu.

Il est possible que Guillaume de Saint-Calais, l'évêque exilé de Durham, soit intervenu comme intermédiaire durant le conflit puis dans les négociations de paix.

Le traité de Caen ou traité de Rouen est un traité conclu vers la fin février 1091, entre Guillaume II le Roux et Robert II Courteheuse.

Il met fin à une tentative d'intervention de Guillaume II le Roux en Normandie.

Guillaume II le Roux doit aider Robert II Courteheuse à régler les différents conflits auxquels il fait face et à reconquérir toutes les terres héritées de Guillaume le Conquérant qui ont été perdues, notamment le comté du Maine.

Guillaume II le Roux reçoit des terres, châteaux et droits:

Guillaume II le Roux donne des terres en Angleterre à Robert II Courteheuse, et doit rétablir dans leurs terres les barons déchus suite à la rébellion de 1088.

Il est aussi conclu que :

Ils se mettent aussi d'accord pour régler d'autres affaires en suspens.

N'appréciant visiblement pas son indépendance, Guillaume II le Roux obtient de Robert II Courteheuse qu'Edgar II Atheling soit dépouillé de ses terres et expulsé. Edgar II Atheling doit à nouveau se réfugier en Écosse.

Ils décident aussi de reprendre à leur plus jeune frère, Henri Ier Beauclerc, l'apanage normand qu'il a acheté avec son héritage.

En effet, la ville de Cherbourg, que Guillaume II le Roux a obtenue, appartient à ce moment-là à Henri Ier Beauclerc.

Les deux hommes marchent sur lui, et Henri Ier Beauclerc n'a d'autre choix que de se réfugier au Mont-Saint-Michel, qu'il fortifie.

Piégé avec des réserves d'eau insuffisantes, Henri Ier Beauclerc doit finalement se rendre en avril 1091. Il part alors pour un court exil en France.

Pour l'historien britannique Frank Barlow, les termes du traité sont plutôt équilibrés.

Robert II Courteheuse est gagnant à court terme puisqu'il reçoit de l'argent et une aide militaire immédiate.

Guillaume II le Roux est gagnant à moyen terme puisqu'il lui est concédé un avantageux apanage normand.

Il faut cependant noter que la constitution de cet apanage ne coûte rien à Robert II Courteheuse, puisque dans le même temps il récupère les terres vendues à leur frère Henri Ier Beauclerc.

Le traité entraîne une période d'entente cordiale entre les deux frères et ramène la paix dans le duché. Cela ne durera pas longtemps.

Guillaume II le Roux restaure Guillaume de Saint-Calais dans ses possessions anglaises.



Invasion du nord de l'Angleterre

Edgar II Atheling incite Malcolm III d'Écosse, son hôte, à envahir le nord de l'Angleterre.

En mai 1091, pendant que Guillaume II le Roux est en Normandie, Malcolm III d'Écosse envahit le nord de l'Angleterre.

Guillaume II le Roux et Robert II Courteheuse traverse la Manche fin juillet 1091 et prennent la tête d'une armée qui entre en Écosse.

Ils contraignent Malcolm III d'Écosse à la paix.

Edgar II Atheling et Robert II Courteheuse négocient un accord entre Guillaume II le Roux et Malcolm III d'Écosse. On revient aux termes du traité d'Abernethy de 1072.

L'entente entre Robert II Courteheuse et Guillaume II le Roux ne dure toutefois pas longtemps.

Robert II Courteheuse et Edgar II Atheling repartent en Normandie le 23 décembre 1091.

Robert II Courteheuse ne reçoit pas l'aide militaire de Guillaume II le Roux, ni les terres anglaises promises.



Réconciliation d'Edgar II Atheling avec Guillaume II le Roux

Guillaume II le Roux se réconcilie avec Edgar II Atheling en 1093.



Défaite de l'Écosse contre l'Angleterre

Mort de Malcolm III d'Écosse Roi d'Écosse

Donald III Roi d'Écosse

La Northumbrie étant une marche du Royaume d'Écosse, Robert de Montbray a à défendre son territoire contre les nombreuses incursions écossaises.

Après que Guillaume II le Roux a refusé de négocier un accord avec Malcolm III d'Écosse à Gloucester, Malcolm III d'Écosse et son fils Édouard, son héritier, lève une armée et ravage le Northumberland.

La guerre qui oppose Malcolm III d'Écosse Canmore et Guillaume II le Roux se solde par une lourde défaite écossaise.

Le chroniqueur Orderic Vital rapporte que les Écossais retournent paisiblement en Écosse, autorisés par un sauf-conduit.

Ils sont surpris sans armes, et sont tués à l'improviste au château d'Alnwick (Northumberlad) par Robert de Montbray et ses hommes le 13 novembre 1093.

Il est inhumé à Tynemouth, puis plus tard déplacé à l'abbaye de Dunfermline.

Selon le moine Orderic Vital, Guillaume II le Roux et sa cour sont attristés par la mort du roi écossais, et tous se sentent honteux de cette action déshonorante.

La réputation de Robert de Montbray est très sérieusement ternie.

Guillaume II le Roux parvient à mettre sur le trône Écosse Edgar, l'un des fils du défunt et neveu d'Edgar II Atheling qui est son protégé.

Édouard d'Écosse est tué le 16 novembre 1093.

Près de quatre siècles plus tard, ses restes seront transportés, à la demande du roi Philippe II d'Espagne jusqu'au palais de l'Escurial, à proximité de Madrid, où il repose toujours.

(Domnall) Donald III, frère de Malcolm III, devient Roi d'Écosse en 1093.

Donald III est particulièrement hostile à Guillaume II le Roux.



Mariage de Guigues III Comes

Guigues III Comes épouse en 1095 Maisinde ou Mathilde. Leurs enfants sont :

Mathilde est probablement issue d'une maison royale car elle est qualifiée de reine (Regina) dans quelques titres.

On a longtemps pensée qu'elle est la fille d'Edgar Atheling, Roi d'Angleterre, et de Sainte Marguerite d'Écosse

Il semble qu'elle est en fait la fille de Roger Ier de Hauteville, Comte de Sicile et de Pouille, et



Conspiration contre Guillaume II le Roux

Eudes III de Champagne Prisonnier

En 1095, Edgar II Atheling accompagne Guillaume II le Roux dans sa campagne pour soumettre Robert de Montbray, le comte de Northumbrie, qui a fomenté une conspiration contre lui.

D'après Orderic Vital, Hugues de Montgomery est impliqué dans cette conspiration.

Guillaume II le Roux lui pardonne contre une amende de 3 000 £.

En 1095, Guillaume II le Roux enferme Eudes III de Champagne en prison pour complot.



Mort de Donald III Roi d'Écosse

Edgar Roi d'Écosse

Donald III meurt en 1097.

Fin 1097, Edgar II Atheling est mis à la tête de l'armée anglo-normande qui envahit l'Écosse pour mettre Edgar, son neveu, sur le trône écossais.

Etgair ou Edgar devient Roi d'Écosse en 1097.



Mariage d'Henri Ier Beauclerc avec Édith d'Écosse

Henri Ier Beauclerc épouse le 11 novembre 1100 Édith d'Écosse, fille de Malcolm III d'Écosse. Leurs enfants sont :

Jaloux, Guillaume II de Warenne semble éprouver un fort ressentiment envers Henri Ier Beauclerc.

Le mariage déplaît beaucoup aux barons normands mais, comme concession.

Édith d'Écosse change son son prénom en Mathilde en devenant reine.

Comme Édith d'Écosse est la nièce d'Edgar II Atheling, le mariage unit la lignée normande avec l'ancienne lignée des rois anglais.

Malgré ses liens de parenté avec les trônes des deux royaumes, Edgar II Atheling reste totalement exclu du pouvoir politique.



Raynald de Warenne Prisonnier

Bataille de Tinchebray

Henri Ier Beauclerc Duc de Normandie

Robert II Courteheuse Prisonnier

Robert Ier de Beaumont-le-Roger Comte de Leicester

En 1106, Edgar II Atheling traverse la Manche pour soutenir Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne supporte Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne est capturé juste avant la bataille de Tinchebray, puis relâché.

Le 28 septembre 1106, Henri Ier Beauclerc, grâce à l'intervention Élie Ier de Beaugency, vainc l'armée normande de son frère Robert II Courteheuse à la bataille de Tinchebray.

Participent à cette bataille pour Henri Ier Beauclerc :

D'origine peut-être Normande, Waldric ou Gaudri ou Gaudry de Roye figure parmi ceux qui entourent Henri Ier Beauclerc.

Gaudry de Roye devient son chapelain, voire l'officier de la Chancellerie d'Angleterre.

Gaudry de Roye fait personnellement prisonnier Robert II Courteheuse après la bataille.

Robert II Courteheuse est emprisonné au château de Cardiff probablement sous la garde de Roger de Salisbury.

Il y restera emprisonné jusqu'à sa mort.

Edgar II Atheling est aussi fait prisonnier lors de cette bataille.

Edgar II Atheling sera rapidement libéré par Henri Ier Beauclerc et se retirera définitivement dans ses domaines, et ne laissera plus de trace dans l'histoire.

Henri Ier Beauclerc s'approprie le duché de Normandie comme possession de la couronne anglaise, une situation qui allait durer pendant plus d'un siècle.

Angleterre et Normandie se retrouvent sous le même maître comme au temps de Guillaume le Conquérant.

Le jeune Guillaume Cliton tombe dans les mains d'Henri Ier Beauclerc qui en confie la garde à Hélias de Saint-Saens, qui a épousé une fille naturelle de Robert II Courteheuse.

Alain IV Fergent devient le vassal d'Henri Ier Beauclerc.

C'est probablement à la suite de cette bataille que Robert Ier de Beaumont-le-Roger est nommé 1er Comte de Leicester.

Ayant prouvé sa loyauté, la position de Guillaume II de Warenne à la cour d'Henri Ier Beauclerc s'en trouve renforcée.



Mort d'Edgar II Atheling ex Roi d'Angleterre

Guillaume de Malmesbury atteste qu'Edgar II Atheling est toujours en vie en 1125.

Edgar II Atheling meurt probablement dans les années qui suivent.

Il est décrit par les chroniqueurs normands et anglo-normands comme n'ayant absolument pas les qualités nécessaires à un chef politique et militaire. Pour Orderic Vital, il est indolent. Pour M. Chibnall, il est plus nuisible à son propre camp qu'à ses adversaires.

Edgar II Atheling est le dernier descendant mâle de la maison royale de Wessex issue de Cerdic.


Bataille de la baie de Bantry Bataille de la baie de Bantry

Bataille navale de la baie de Bantry

Débarquement en Irlande de Jacques II Stuart

Pour contrer la Ligue d'Augsbourg, Louis XIV envoie un corps expéditionnaire en Irlande pour aider Jacques II Stuart à reconquérir le trône et ainsi déplacer la guerre en Angleterre.

Antonin Nompar de Caumont commande cette expédition.

La flotte française, commandée par François-Louis Rousselet, part de Brest le 6 mai 1689 et amène en Irlande le corps expéditionnaire de 8 000 hommes.

La flotte anglaise de l'amiral Herbert navigue près des côtes irlandaises pour l'intercepter.

Le 11 mai 1689, la flotte française bat la flotte anglaise dans la baie de Bantry.

L'armée franco-jacobite peut ainsi débarquer et commencer l'expédition d'Irlande.

Capitaine du HMS Edgar, Cloudesley Shovell est présent lors de cette combat.

À l'issue de la bataille, Cloudesley Shovell et le capitaine John Ashby sont fait chevaliers par Guillaume III d'Orange-Nassau.

François de Bricqueville prend part au combat à Bantry.



Mariage de Michel Ney avec Aglaé Auguié

Michel Ney épouse à Grignon Aglaé Auguié. Leurs enfants sont :

Aglaé Auguié est amie d'Hortense de Beauharnais depuis leur séjour à la pension de Mme Campan.

Le mariage a lieu avec Savary comme témoin.



Liaison d'Ernest III de Saxe-Cobourg-Saalfeld avec Sophie Fermepin de Marteaux

Ernest III de Saxe-Cobourg-Saalfeld a une liaison avec Sophie Fermepin de Marteaux. Leur enfant est :


Portrait Sophie Feodorovna Rostopchine - Comtesse de Ségur -en 1823

Mariage d'Henry-Raymond-Eugène de Ségur avec Sophie Feodorovna Rostopchine

Fédor Vassili Rostopchine fait venir sa famille à Paris et c'est là que Sophie Feodorovna Rostopchine rencontre Henry-Raymond-Eugène de Ségur,

Le mariage est arrangé par Sophie Swetchine, une Russe elle aussi convertie au catholicisme.

Henry-Raymond-Eugène de Ségur épouse le13 ou le 14 juillet 1819 Sophie Feodorovna Rostopchine. Leurs enfants sont :,

Ce mariage d'amour est d'abord heureux.


Monument aux Morts de Lille

Édification du Monument aux Morts de Lille

En 1929, un imposant Monument aux Morts est dressé à Lille en souvenir des destructions et souffrances subies par Lille durant la Première Guerre mondiale.

Les architectes sont Edgar Boutry et Jacques Alleman.

Le monument masque les restes du Palais Rihour.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !