Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



43 événements affichés, le premier en 660 - le dernier en 1097



Mariage de Waratton avec Anseflède

Waratto ou Waraton ou Waratton épouse Ansflède ou Anseflède. Leurs enfants sont :



Mariage de Pépin II de Herstal avec Plectrude d'Aquitaine

Pépin II de Herstal épouse en 675 Plectrude d'Aquitaine de Bavière. Leurs enfants sont :



Mariage de Drogon de Champagne avec Adaltrude

Dans le but de se concilier la noblesse de la Neustrie, Pépin II de Herstal marie son fils avec la fille de Berchaire

Drogon de Champagne épouse Adaltrude, fille de Berchaire et d'Anstrude. Leurs enfants sont :



Drogon de Champagne Comte de Chaumont

Drogon de Champagne est fait Comte de Chaumont en 688 par Pépin II de Herstal, son père.



Drogon de Champagne Duc de Champagne

Drogon de Champagne devient Duc de Champagne en 690.


Clovis IV (III) - par Georges Rouget (1783-1869) - réalisée en 1838 conservée à Versailles, musée national du château et des Trianons Clovis IV

Mort de Thierry III de Neustrie

Clovis IV Roi de Neustrie et de Bourgogne

Norbert Maire du palais de Neustrie

Drogon Maire du palais de Bourgogne

Thierry III de Neustrie meurt au printemps 691.

Il est inhumé dans l'église Saint-Waast d'Arras.

Clovis IV, fils de Thierry III de Neustrie, lui succède sur le trône de Neustrie et de Bourgogne.

Il peut aussi être nommé Clovis III si on ne tient pas compte du Clovis ayant brièvement régné en 676.

Clovis IV est mineur.

Dès lors Pépin II de Herstal est le véritable maître de l'empire franc, qu'il gouverne tout en laissant subsister encore des fantômes de rois.

Il dédaigne de placer un roi en Austrasie, et sans prendre lui-même le titre, la gouverne comme un état héréditaire dans sa famille.

Il nomme :

Drogon prend le titre de duc de Champagne.

Pépin II de Herstal combat les Alamans qui, prétextant la déchéance des Mérovingiens, se soustraient à l'autorité du roi et récusent Pépin II de Herstal. Pépin II de Herstal réussit à obtenir le soutien du pape Serge Ier.



Mariage de Drogon de Champagne

Drogon de Champagne épouse Austrude. Leurs enfants sont :



Drogon de Champagne Duc de Champagne

Drogon de Champagne devient Duc de Champagne en 695.



Drogon de Champagne Duc de Champagne

Drogon de Champagne devient Duc des Bourguignons après 697.



Mort de Drogon de Champagne

Drogon de Champagne meurt au printemps 708.

Il est inhumé à Saint-Arnould-de-Metz.



Mort de Drogon de Champagne

Mort d'Adaltrude

Drogon de Champagne meurt au printemps 708.

Pépin II de Herstal, son père, le fait inhumer dans l'abbaye Saint-Arnoul de Metz.

Adaltrude, son épouse, meurt probablement peu de temps après

Anseflède, mère d'Adaltrude, prend en charge l'éducation de son arrière-petit-fils Hugues et probablement celle de ses frères.



Mort de Grimoald II de Herstal

Mort de Pépin II de Herstal

Charles Martel Prisonnier

Théodebald de Francie Maire du palais d'Austrasie

Révolte contre Théodebald de Francie

En avril 714, Grimoald II de Herstal se rend au chevet de Pépin II de Herstal, son père, malade.

Alors qu'il est en train de prier sur le tombeau de Saint-Lambert à Liège, Grimoald II de Herstal meurt assassiné par Rangar, un homme de main du Duc de Frise.

Grimoald II de Herstal était, selon un chroniqueur de l'époque doux, débonnaire, sage, loyal et droit.

Les deux fils légitimes de Pépin II de Herstal, Drogon et Grimoald II de Herstal, sont déjà décédés. Pépin II de Herstal a 2 autres fils, illégitimes, Childebrand Ier et Charles Martel.

Il craint pour leur vie car sa femme, Plectrude d'Aquitaine, les déteste. Elle se méfie de l'ambition de Charles Martel et souhaite transmettre le pouvoir à l'enfant dont elle est enceinte.

Peu avant sa mort, Pépin II de Herstal désigne Charles Martel comme son seul héritier et successeur.

Le 16 décembre 714, Pépin II de Herstal meurt à Jupille-sur-Meuse, près de Liège, après avoir gouverné le royaume franc pendant 27 ans sous 4 rois.

Refusant de renoncer au pouvoir, la reine Plectrude d'Aquitaine fait emprisonner Charles Martel à Cologne.

Elle tente d'imposer son petit-fils Théodrald ou Théodebald de Francie, 6 ans fils, fils naturel de Grimoald II de Herstal. Plectrude d'Aquitaine assure la régence en son nom.

Elle y parvient en Austrasie, mais échoue en Neustrie devant l'opposition des grands.

Neustriens et Frisons se soulèvent contre l'Austrasie.

Charles Martel s'évade de sa prison de Cologne. Il réunit ses partisans et marche contre les Neustriens et les Frisons. Défait, il doit se réfugier dans les Ardennes



Hugues de Rouen Religieux

Hugues de Rouen, fils de Drogon de Champagne et d'Adaltrude, distribue ses biens et donne de nombreuses terres aux abbayes de Saint-Wandrille et de Jumièges.

Hugues de Rouen se retire dans le monastère de Jumièges en 718

Il embrasse la profession religieuse sous l'abbé Cochin (687-724).



Mort de Carloman de France

Drogon écarté du pouvoir

Carloman de France, frère de Pépin III le Bref, meurt à Vienne en Dauphiné le 17 juillet 754. Il est inhumé au Mont-Cassin.

Drogon, fils de Carloman, est très vite écarté du pouvoir par son oncle Pépin III le Bref.

Boniface de Mayence a été un des initiateurs de la renaissance carolingienne. Il a taché de réformer l'église et de lui donner un nouveau souffle, dans une époque ou la religion risque de se faire l'instrument de ceux qui détiennent le pouvoir.



Liaison de Charlemagne avec Régina

Charlemagne prend pour concubine vers 800 Régina. Leurs enfants sont :



Liaison de Charlemagne avec Regina

Charlemagne a une liaison vers 801 avec Regina. Leurs enfants sont :



Les demi-frères de Louis Ier le Pieux tonsurés

En 818, Louis Ier le Pieux fait tonsurer et enfermer ses demi-frères Drogon, Hugues et Thierry.



Mort de Girard II de Paris

Girard II de Paris meurt probablement en 877 et en tout cas avant 879.

Ainsi finit la carrière de cet aristocrate dont la légende s'emparera, quelques années plus tard sous le vocable de la chanson de geste de Girard de Roussillon.

Girart d'après les romans serait fils de Drogon, frère de Doon de Montreuil, de Beuve d'Aigremont et de fait, oncle des quatre mystérieux fils d'Aymon et de maugis.



Mariage de Foulques II d'Anjou avec Gerberge du Maine

Foulques II d'Anjou épouse en 937 Gerberge du Maine de Gâtinais, fille de Hervé, Comte de Bretagne et du Maine, et Godehilde du Maine. Leurs enfants sont :



Mariage de Alain Barbetorte avec Roscille de Blois

Alain Barbetorte, Comte de Bretagne, épouse en 948 Roscille de Blois, fille de Thibault l'Ancien et Richilde du Maine. Leur enfant est :



Mort d'Alain Barbetorte Duc de Bretagne

Drogon Duc de Bretagne

Thibault Ier le Tricheur et Foulques II d'Anjou Régent du duché de Bretagne

Alain Barbetorte meurt à Nantes en 952. Il est inhumé dans la collégiale Notre-Dame à Nantes.

Drogon, jeune fils d'Alain Barbetorte, devient Duc de Bretagne en 952. Drogon est confié à la garde de son beau-frère Thibault Ier le Tricheur.

La régence est partagée entre :

Thibault Ier le Tricheur crée une zone d'influence dans le comté de Rennes



Mort de Drogon Duc de Bretagne

Hoël Ier de Bretagne Duc de Bretagne

Hoël Ier de Bretagne Comte de Nantes

Drogon meurt en 958.

Hoël de Bretagne, Ier, fils naturel d'Alain Barbetorte, devient Duc de Bretagne et Comte de Nantes en 958.



Mariage de Gautier II de Vexin avec Adèle de Vermandois

Gautier II de Vexin épouse vers 980 ou en 989 Adèle de Vermandois, dite de Senlis, Comtesse de Crespu et de Valois, fille de Bernard II de Vermandois et d'Adèle. Leurs enfants sont :



Naissance de Drogon de Vexin

Dreux ou Drogon de Vexin naît en 1000, fils de Gautier II de Vexin avec Adèle de Vermandois.



Naissance de Drogon de Boves

Dreux ou Drogon de Boves naît en 1005, fils de Robert d'Ache et d'Havoise de l'Aigle.



Mariage de Tancrède de Hauteville avec Murielle de Normandie

Tancrède de Hauteville épouse ou a pour concubine vers 1005 Muriella ou Murielle de Normandie, fille de Richard Ier Sans Peur. Leurs enfants sont :

Bon guerrier doté d'une force extraordinaire, Tancrède de Hauteville tue d'un seul coup d'épée enfoncée dans le front, un sanglier qui avait chargé Richard Ier Sans Peur, lors d'une partie de chasse non loin de ses terres, en Cotentin.

Pour le récompenser, le Duc lui donne l'une de ses nombreuses filles (et peut-être aussi la sœur de cette dernière) et la direction de la garde ducale.

Aimé de Mont-Cassin écrit dans la seconde moitié du XIe siècle :

…Tancrède, Seigneur de Hauteville au pays de Contentin en Normandie, vivait sous le Duc Richard II qui l'eut en grande estime pour sa valeur à la Cour et aux armées duquel il servait avec 10 chevaliers de ses vassaux.

Il était de l'ordre de ceux qu'on nomme Barons, qui avaient droit de porter bannière en guerre et d'avoir cri de guerre…



Mort de Gautier II de Vexin Comte de Vexin, de Mantes, d'Amiens et de Valois

Drogon de Vexin Comte de Vexin et Amiens

Raoul II de Valois Comte de Valois

Gautier II de Vexin meurt entre 1017 et 1024 probablement en 1023.

À cette époque, Robert II le Pieux et Eudes II de Blois se brouillent, ce qui a pu orienter le partage du patrimoine familial entre les deux fils de Gautier II de Vexin :

Le troisième frère, Foulque, est déjà Évêque d'Amiens.



Mariage de Drogon de Vexin avec Edgive de Wessex

Outre l'alliance capétienne, Gautier II de Vexin entretient de bonnes relations avec la Normandie, à l'image de ses prédécesseurs.

Les enfants d'Ethelred II le Mal Conseillé et d'Emma de Normandie sont réfugiés à Rouen.

Pour renforcer l'alliance avec la Normandie, Drogon de Vexin épouse le 7 avril 1024 Edgive de Wessex, fille d'Ethelred II le Mal Conseillé et d'Elfgiva Gunnarsson de Northumberland. Leurs enfants sont :



Foulques II de Vexin Évêque d'Amiens

Foulques II de Vexin est le fils de Drogon de Vexin et d'Edgive de Wessex.

Foulques II de Vexin devient Évêque d'Amiens en 1030.



Naissance de Drogon de Nesle

Drogon de Nesle naît en 1030, fils d'Yves II de Nesle.



Mariage de Drogon de Boves avec Adèle de Crépy

Drogon de Boves épouse en 1030 Adèle de Crépy (née). Leurs enfants sont :



Naissance d'Enguerrand Ier de Boves

Enguerrand Ier de Boves naît en 1030 ou vers 1042, fils de Dreux ou Drogon de Boves, Seigneur de Boves, et d'Adèle de Crépy.

Drogon de Boves s'illustre sous les règnes de Robert II le Pieux et d'Henri Ier de France.



Pèlerinage à Jérusalem de Robert le Magnifique

Mort de Drogon de Vexin Comte d'Amiens et de Vexin

Gautier III de Vexin Comte de Vexin, d'Amiens et du Maine

Mort de Robert le Magnifique

Guillaume le Conquérant Duc de Normandie

Turquetil d'Harcourt Gouverneur de Guillaume le Conquérant

Robert le Magnifique s'apprête à partir en pèlerinage à Jérusalem peut être par repentir d'avoir empoisonné son frère Richard III de Normandie.

Le départ du duc est un risque car la Normandie va se retrouver sans maître et on ne revient pas toujours vivant de ce voyage.

Avant de partir, Robert le Magnifique rassemble les grands du duché à Fécamp.

Il leur demande de reconnaître comme hériter son jeune fils Guillaume le Conquérant.

Les barons qui reprochent à Guillaume le Conquérant de ne pas être issu d'une union légitime, semblent accepter la décision ducale sur le moment mais sûrement avec réticence.

Mais Robert le Magnifique n'a pas le choix : c'est son seul enfant masculin.

Guillaume le Conquérant est placé sous la garde d'Henri Ier de France.

Robert le Magnifique part au début 1035 et prend la route terrestre pour rejoindre Rome.

L'empereur byzantin Michel IV le Paphlagonien l'accueille à Byzance.

En 1035, Drogon de Vexin accompagne Robert le Magnifique, Duc de Normandie, en pèlerinage à Jérusalem.

Drogon de Vexin meurt à Nicée en juin 1035 au retour.

Gautier III de Vexin devient Comte de Vexin, d'Amiens et du Maine.

Robert le Magnifique parvient jusqu'à Jérusalem.

Robert le Magnifique meurt à Nicée le 22 juillet 1035 sur le chemin du retour.

Robert le Magnifique semble avoir une personnalité violente et difficile.

Sa mauvaise réputation provient en partie des conditions douteuses qui lui permirent d'accéder au trône de Normandie.

Il est parfois considéré comme l'inspirateur du personnage légendaire de Robert le Diable.

Robert le Magnifique laisse comme héritier Guillaume le Conquérant, un enfant.

Profitant de sa minorité, les Richardides dirigent le duché :

Le duché sombre dans l'anarchie mais Guillaume le Conquérant, avec une force de caractère remarquable, rétablira son autorité par les armes sur la Normandie.

Turquetil d'Harcourt est gouverneur de Guillaume le Conquérant durant sa minorité.


Tancrède de Hauteville en banquet avec sa femme Frédésende, ses fils

Arrivée en Italie de Guillaume de Hauteville et de Drogon de Hauteville

Guillaume de Hauteville, bientôt surnommé "Bras-de-Fer", et Drogon de Hauteville, les deux fils aînés de Tancrède de Hauteville, arrivent vers 1035 en Italie.

À partir de 1035, la quasi totalité des fils de Tancrède de Hauteville prendront la mer pour gagner l'Italie du sud, à la recherche de gloire, de fortune et de terres.

Avec leurs hommes, ils chasseront les Byzantins de la péninsule et y établissent leur propre domination.

Ils sont à l'origine du royaume normand de Sicile.



Conquête de l'ouest de l'Apulie

Après avoir servi de mercenaires jusqu'en 1040, Guillaume de Hauteville et Drogon de Hauteville prennent l'ouest de l'Apulie aux Byzantins et combattent à leur propre compte.



Drogon Comte d'Apulie

Arrivée en Italie de Robert Guiscard de Hauteville

Vie de brigandage de Robert Guiscard de Hauteville

Drogon devient Comte d'Apulie

Robert Guiscard de Hauteville, le sixième des fils de Tancrède de Hauteville, arrive à la tête de 5 chevaliers et 35 fantassins vers 1046 ou 1047.

Il est accueilli froidement par son frère Drogon.

Ils manquent même de s'entretuer lors d'un banquet.

Robert Guiscard de Hauteville est alors dirigé avec sa petite bande armée en Calabre.

Il y mène dès lors, à partir de son principal repère de San Marco Argentano, sur les hauteurs du Crati (près de Cosenza), une vie de brigand, connaissant aussi bien la faim, la soif, et la misère, que la fortune, pillant les riches monastères et les églises, volant du bétail, rançonnant la population et détroussant les voyageurs, harcelant les troupes byzantines et semant la terreur dans la région.

C'est durant cette période qu'il reçoit son surnom normand de Guiscard qui signifie l'Avisé, l'Astucieux.

En même temps que cette vie de bandit, Robert Guiscard de Hauteville sert occasionnellement le prince lombard Pandulf IV de Capoue, ainsi que ses frères Drogon puis Onfroi, Comte d'Apulie.



Naissance de Raoul Ier de Nesle

Yves ou Raoul Ier de Nesle naît en 1060, fils de Drogon de Nesle.



Retour de la paix en Bourgogne

Suite aux représailles consécutives à l'assassinat de Hugues de Bourgogne, les archevêques Geoffroy de Lyon et Hugues de Besançon, les évêques Achard de Chalon et Drogon de Mâcon et l'abbé Hugues de Cluny se réunissent à Autun en 1063.

Robert Ier le Vieux se présente et grâce à la médiation et la bienveillance de l'abbé de Cluny, le Duc pardonne la mort de son fils aux meurtriers, et la paix se rétablit sur la Bourgogne.



Mariage de Guillaume Ier de Warenne avec Gundred

Guillaume Ier de Warenne épouse vers 1070 Gundred, sœur de Gerbod le Flamand, officieux Comte de Chester.

Leurs enfants sont :



Exil de Robert Ier de Flandre

Prise de Lille

Bataille de Cassel

Mort de Guillaume de Crépon

Mort de Drogon de Boves Seigneur de Boves Vicomte de Corbie

Mort Arnould III de Flandre

Robert Ier de Flandre Prisonnier puis libéré

Pillage de Saint-Omer

Invasion du Hainaut

Bataille de Broqueroie

Depuis la mort de Baudouin VI de Flandre, sa veuve Richilde d'Egisheim suscite le mécontentement des Flamands.

Robert Ier de Flandre se réfugie avec Gertrude de Saxe et ses enfants auprès de Bernard de Saxe.

C'est là que Robert Ier de Flandre reçoit l'appel à l'aide de la noblesse des villes de Flandre révoltée contre Richilde d'Egisheim.

De 1071 à 1072, Albert III de Namur et Henri II de Louvain aident Richilde d'Egisheim.

Bernard de Saxe fournit des troupes à Robert Ier de Flandre qui paraît en Flandre.

Gand, puis Ypres et les villes flamandes le reconnaissent.

Robert Ier de Flandre défait Richilde d'Egisheim et Arnoul III de Flandre, son fils, et prend Lille.

Richilde d'Egisheim appelle à son secours Philippe Ier de France, qui accourt, en plein hiver, et prend position au pied du Mont-Cassel où Robert Ier de Flandre s'est retranché.

Guillaume de Crépon mène une petite force (environ 10 hommes) pour aider Arnould III de Flandre.

Alors qu'ils vont rejoindre l'armée française, Robert Ier de Flandre les surprend dans une embuscade à Cassel entre Dunkerque et Hazebrouck.

Guillaume de Crépon meurt 20 ou 21 février 1071 au combat.

Drogon de Boves meurt le 22 février 1071 lors de cette bataille.

Guillaume le Conquérant perd l'un de ses meilleurs barons mais aussi, selon l'historien François Neveux, son seul ami ou pour le moins son plus fidèle et loyal collaborateur.

Il est inhumé dans son abbaye de Cormeilles.

Guillaume de Breteuil succède à Guillaume de Crépon, son père, en Normandie,

Roger de Breteuil succède à Guillaume de Crépon en Angleterre.

Le 22 février 1071, Robert Ier de Flandre et les piquiers flamands mettent en déroute les Français près de Bavinche ou Bavinckhove ou Bavinchove, près du mont Cassel.

Guy Ier de Campdavaine assiste à cette bataille.

Arnould III de Flandre est tué durant la bataille.

Il est inhumé par son oncle qui lui édifie un mausolée à St-Bertin.

La mort précoce de ce Comte est à l'origine de la légende de Gerbodon, homme lige d'Arnould, qui l'aurait tué et, pris de remords, aurait demandé au pape de lui couper les mains; celui-ci aurait ordonné à son cuisinier d'exécuter la besogne, sauf si elles ne tremblaient pas, ce qui se serait produit.

Pardonné, Gerbodon aurait terminé sa vie à Cluny, en odeur de sainteté.

En poursuivant les fuyards, Robert Ier de Flandre est capturé par le Comte de Boulogne, enfermé à Saint-Omer, mais il est délivré par les propres habitants de la cité.

Saint-Omer est alors ravagée et pillée par Philippe Ier de France, qui s'enfuit cependant, craignant l'arrivée de Bernard de Saxe.

Pour sa première action militaire, Philippe Ier de France est vaincu par un vassal révolté.

Les troupes royales n'ont guère montré de qualités militaires, il ne reste qu'à sauver par habile négociation la dynastie, l'honneur et le prestige.

Richilde d'Egisheim entre-temps reconnaît la suzeraineté de l'Évêque de Liège sur le Hainaut.

Robert Ier de Flandre envahie le Hainaut.

Richilde est définitivement vaincue à la bataille de Broqueroie près de Mons.



Mariage de Raoul Ier de Nesle avec Ramentrude d'Eu

Raoul Ier de Nesle épouse en 1085 Ramentrude d'Eu. Leurs enfants sont :



Première Croisade

L'engouement est grand, relayé par des prédicateurs comme Pierre l'Ermite. Les armées partent au cri de "Dieu le veut!".

De 1096 à 1099, se déroule la première croisade qui est composée:

Les principaux chefs de la Croisade des Barons sont :

Sont également croisés :

Hugues II de Campdavaine et Enguerrand, son fils, accompagnent Robert II Courteheuse.



Mort de Drogon de Nesle

Drogon de Nesle meurt en 1097.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !