Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



5 événements affichés, le premier en 1162 - le dernier en 1172



Troisième guerre des Baux

Mariage de Raymond-Bérenger III de Provence avec Richilde de Pologne

En 1162, les catalans battent définitivement leurs adversaires baussenques.

Le château des Baux est rasé et le territoire avoisinant ravagé.

La maison de Barcelone veut faire reconnaître sa victoire militaire par les chancelleries.

Hugues Ier des Baux, s'empresse de contrarier cette démarche, et fait état auprès de Frédéric Ier Barberousse des deux diplômes pourvus de la bulle d'or impériale, émanant l'un de Conrad III de Hohenstaufen, l'autre de Frédéric Ier Barberousse lui-même.

Frédéric Ier Barberousse ergote, fait valoir que le nom de la Provence ne figure pas dans les actes précités et se garde bien de donner raison au vaincu.

Raymond-Bérenger III de Provence, Comte de Provence, épouse en 1162 Richilde de Pologne, nièce de Frédéric Ier Barberousse.

Leur enfant est :

Maîtresse des champs de bataille, la dynastie catalane de Provence se couvre d'une reconnaissance impériale, à la vérité plus flatteuse qu'efficace.



Naissance de Douce II de Provence

Douce II de Provence naît vers 1162, fille de Raymond-Bérenger III de Provence et de Richilde de Pologne.



Siège de Nice

Mort de Raymond-Bérenger III de Provence Comte de Provence, de Gévaudan et de Melgueil, Vicomte de Carlat et de Millau

Douce II de Provence Comtesse de Provence, de Gévaudan et de Melgueil Vicomtesse de Carlat et de Millau

Au printemps 1166, Raymond-Bérenger III de Provence reprend la guerre et mène une expédition contre Gênes.

Il assiège Nice de manière infructueuse.

Raymond-Bérenger III de Provence meurt au mois d'août1166 dans la plaine du Loup, des suites de la blessure infligée par un trait d'arbalète.

Douce II de Provence, âge de 4 ans, devient Comtesse de Provence, de Gévaudan et de Melgueil, Vicomtesse de Carlat et de Millau.


Blason des Comtes de Provence

Alphonse-Raymond II le Chaste Comte de Provence

En 1167, Alphonse-Raymond II le Chaste arguant que Raymond-Bérenger III de Provence, n'a pas d'héritier mâle, revendique les comtés. Il spolie sa cousine Douce II de Provence.

Sous le nom d'Alphonse Ier de Provence, Alphonse-Raymond II le Chaste devient Comte de Provence, de Gévaudan et de Melgueil, Vicomte de Carladet et de Millau.



Mort de Douce II de Provence

Douce II de Provence meurt en 1172.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !