Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



20 événements affichés, le premier en 430 - le dernier en 1980



Synode de Rome

Excommunication de Nestorius

Le pape Célestin Ier joue un rôle d'arbitre entre le patriarche de Constantinople, à l'origine du Nestorianisme, et Cyrille, le patriarche d'Alexandrie, qui vient de l'alerter.

Le Nestorianisme distingue dans le Christ deux personnes distinctes.

En 430, au synode de Rome, Célestin Ier condamne le Nestorianisme et excommunie Nestorius.



Naissance de Cyrille

Cyrille ou Constantin le Philosophe naît vers 827 ou 828 à Thessalonique, fils de Léon, un drongaire du thème de Thessalonique, et de Marie.

Il appartient à une fratrie de 7 frères.



Mort de Léon

Léon meurt en 841 ou 842.

Le premier ministre Théoctiste prend Méthode et Cyrille, les fils de Léon, sous sa protection.

Cyrille, particulièrement, reçoit une brillante éducation à Constantinople, sous l'égide, notamment, de Léon le Mathématicien et de Photius

Il est bientôt connu, sous le nom de Constantin le Philosophe, comme l'un des hommes les plus savants de la capitale.

Les deux frères entament d'abord des carrières de fonctionnaires :


Icône de Méthode et Cyrille

Entrée en religion de Méthode et de Cyrille

Méthode entre en religion, en 856, dans un monastère du mont Olympe de Bithynie (à environ 40 ans)

Cyrille entre en religion âgé de 28 ou29 ans.

Connus comme les Apôtres des Slaves, ils se consacrent alors aux livres.

Leur région de naissance, autour de Thessalonique, est en grande partie peuplée de Slaves, et leur mère, Marie, est peut-être d'origine slave, puisqu'ils parlent apparemment la langue.

Il est probable qu'ils commencent alors leurs travaux sur la mise au point l'alphabet glagolitique et la liturgie slavonne et d'une littérature religieuse en langue slave. Ce travail a dû exiger plusieurs années.



Mission chez les Khazars

En 860, Méthode et de Cyrille (peut-être Cyrille seul) sont envoyés en mission chez les Khazars, peuple des steppes établis au nord de la Mer Noire et qui aurait embrassé le judaïsme au IXe siècle.

Ils auraient accompli de nombreuses conversions au christianisme au cours de cette mission.

Ils y auraient alors retrouvé en Crimée les reliques du pape Clément Ier.



Début de l'évangélisation des peuples slaves

Sous l'influence du patriarche de Constantinople Photios, de Saint Cyrille et de Saint Méthode, commence l'évangélisation des peuples slaves vers 860.



Transfert des reliques du pape Clément Ier

Méthode et Cyrille apporte à Rome les reliques du pape Clément Ier en 868.



Mort de Cyrille

Cyrille meurt à Rome le 14 février 869.



Développement de l'alphabet glagolitique par Cyrille et Méthode

En 886 les disciples de Saint Cyrille et Saint Méthode doivent s'exiler de Grande-Moravie et sont accueillis par le gouverneur de Boris Ier de Bulgarie à Belgrade Ils sont envoyés auprès de Boris à Pliska.

Deux de ces disciples, Clément d'Okhrid et Naum de Preslav, fondent des écoles à Pliska et Ohride destinées a développer la littérature et la liturgie slavonique, utilisant l'alphabet glagolitique développé par Cyrille et Méthode.

Parallèlement à ce développement de la liturgie, Boris Ier de Bulgarie poursuit également à la construction d'églises et de monastères dans son royaume.


L'alphabet russe ou alphabet cyrillique

Cet alphabet est créé au dixième siècle par les moines macédoniens Cyrille, apôtre des Slaves, et Méthode.

L'alphabet cyrillique est d'origine grecque, comme l'alphabet latin.

Il comprend 32 lettres; 20 consonnes, 10 voyelles et 2 signes (un signe mou et un signe dur).

Son originalité tient aux raisons suivantes :

Une réforme de l'orthographe a eu lieu en 1917, après la révolution bolchevique et certaines lettres ont été éliminées.



Othon III du Saint-Empire missionnaire

Othon tient cette vocation de missionnaire et de réformateur d'Adalbert, cet ami si cher dont il cultive pieusement le souvenir.

Les aspirations religieuses sont renforcées par deux autres maîtres spirituels :

Le souverain, qui était convaincu que Rome était devenue la sentine du vice, était bien décidé à la purger.

Personne ne connaissant la date du jugement dernier, il faut agir vite pour empêcher la chrétienté de s'enliser dans la médiocrité.

La meilleure façon d'obtenir son redressement est de lui proposer l'entreprise de l'évangélisation !

Othon fait retraite dans un souterrain près de Saint-Clément, peut-être dans l'ancien sanctuaire de Mithra, à deux pas de la tombe de saint Cyrille, l'apôtre du monde slave envoyé dans ces contrées avec son frère Méthode par le basileus.

Othon accorde rapidement l'autonomie des structures ecclésiastiques aux nouvelles communautés chrétiennes et ne touche pas à l'indépendance des États dont les chefs reçoivent le baptême.

Ils sont incorporés à la famille des souverains chrétiens grâce aux liens que crée entre eux la compaternité : l'empereur devient volontiers le parrain du nouveau baptisé.


Dimitri Chemyaka

Vassili II de Russie Prisonnier et aveuglé

Dimitri Chemyaka Grand prince de Moscou

En 1446 Dimitri Chemyaka fait prisonnier Vassili II de Russie.

Gardant en mémoire le sort de Vassili le Loucheur, son frère, Dimitri Chemyaka fait aveugler Vassili II de Moscou, qui reçoit le surnom de l'Aveugle ou, plus précisément qui voit l'obscurité.

Dimitri Chemyaka usurpe le trône et devient Grand prince de Moscou en 1446.

Durant son court règne à Moscou, Dimitri Chemyaka se fait haïr.

Un adage est resté en russe : un jugement à la Chémyaka devint synonyme d'iniquité criante

Vassili II de Moscou est exilé à Ouglitch.

Vassili II de Russie se présente au monastère Saint-Cyrille-sur-le-lac Blanc ou Kirillo-Belozersky.

Comme Vassili II de Moscou a encore un certain nombre de sympathisants à Moscou, Dimitri Chemyaka le fait revenir d'exil et lui donne Vologda en apanage.

Ceci s'avère une nouvelle erreur.



Mariage de Charles Borromée Bissette avec Élizabeth Mélanie Bellaine

Charles Borromée Bissette épouse en 1794 Élizabeth Mélanie Bellaine. Parmi leurs 6 enfants citons l'aîné :

Charles Borromée Bissette est un mulâtre originaire du Marin.

Élizabeth Mélanie Bellaine, une métisse libre, est fille illégitime de Joseph-Gaspard Tascher de la Pagerie.



Naissance de Cyrille Charles Auguste Bissette

Cyrille Charles Auguste Bissette naît à Fort-Royal, actuellement Fort-de-France, le 9 juillet 1795, fils de Charles Borromée Bissette et d'Élizabeth Mélanie Bellaine.



Mariage de Cyrille Charles Auguste Bissette avec Augustine Séverin

Cyrille Charles Auguste Bissette épouse en 1816 Augustine Séverin, Ils ont ensemble quatre enfants.



Cyrille Charles Auguste Bissette Négociant à Fort-de-France

Cyrille Charles Auguste Bissette devient à partir de 1818 négociant à Fort-de-France.


Cyrille Charles Auguste Bissette

Révolte d'esclaves du Carbet

Cyrille Charles Auguste Bissette participe à la répression de la révolte d'esclaves du Carbet en 1822. À ce moment-là, il n'est pas encore engagé dans la lutte contre l'esclavage.

Cyrille Charles Auguste Bissette est antiesclavagiste dès 1823 en Martinique.



Cyrille Charles Auguste Bissette Député de la Martinique

Cyrille Charles Auguste Bissette est élu député de la Martinique en 1848.



Cyrille Charles Auguste Bissette à nouveau Député de la Martinique

Cyrille Charles Auguste Bissette est réélu Député de la Martinique de 1849 à 1851.



Mort de Cyrille Charles Auguste Bissette

Cyrille Charles Auguste Bissette meurt à Paris le 22 janvier 1858.



Saint-Benoît, Méthode et Cyrille Co-patrons de l'Europe

Le 31 décembre 1980, le pape Jean-Paul II a proclamés Méthode et Cyrille copatrons de l'Europe, avec saint Benoît.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !