Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1450 - le dernier en 1649


François Ier Sforza - par Bonifacio Bembo vers 1460 - Pinacothèque de Brera à Milan Sforza

François Ier Sforza Duc de Milan

François Ier Sforza s'empare de Pavie, Novare et Alexandrie.

Survient une ultime révolte populaire milanaise due à la famine.

François Ier Sforza assiège et de prend Milan le 26 février 1450.

Il y entre triomphalement avec des vivres en mars 1450.

La population milanaise le proclame Seigneur et Duc de la ville.

Une paix précaire revient.

Les Vénitiens cherchent cependant à détrôner François Ier Sforza parce qu'il n'a pas respecté le pacte de partage de Milan de 1448, et se liguent avec :

François Ier Sforza consacre ses premières années de gouvernement à négocier une paix à long terme avec ses voisins.

Devant cette attitude menaçante, une coalition est créée entre :



Naissance de Cosme Ier de Médicis

Cosme Ier de Médicis ou Cosimo I de' Medici naît en 1519, fils de Jean des Bandes Noires de Médicis (Giovanni Dalle Bande Nere en italien, 1498-1526) et de Maria Salviati.


Cosme Ier de Médicis - par Agnolo Bronzino

Mort d'Alexandre le Maure

Cosme Ier de Médicis Grand Duc de Toscane

Bataille de Montemurlo

Au terme d'une vie criminelle et dissolue, Alexandre le Maure meurt à Florence le 6 janvier 1537, assassiné par son cousin Lorenzino de Médicis (le Lorenzaccio de Musset).

La branche aînée des Médicis est alors éteinte, et le chef de famille devient Cosme Ier de Médicis.

Cosme Ier de Médicis devient le premier grand Duc de Toscane en 1537.

Il obtient le pouvoir par la République de Florence après avoir été élu comme une tête de proue, il restaure la dynastie des Médicis.

Les structures gouvernementales qu'il met en place demeureront, même quand Florence sera absorbé par l'Empire austro-hongrois.

En 1537, Baccio Valori et Philippe Strozzi le Jeune constituent une armée, avec de nombreux autres exilés florentins, et marche sur Florence depuis la France.

Ces troupes sont arrêtées par les troupes de Sestino rassemblés par Cosme Ier de Médicis.

La bataille décisive se déroule au château de Montemurlo en Toscane et dans la plaine sous-jacente le 1er ou le 2 août 1537.

Les 10 000 hommes de Cosme Ier de Médicis comportent des cavaliers, de l'infanterie et des soldats mercenaires espagnols et allemands. Cette armée est bien organisée et commandée par Alessandro Vitelli et Pirro Colonna, des capitaines expérimentés.

Les insurgés sont des arquebusiers et possède une artillerie.

Philippe Strozzi le Jeune est enfermé avec ses fidèles à l'intérieur du château Montemurlo.

Un incendie est allumé au portail qui se propage rapidement à toute la structure.

Philippe Strozzi le Jeune est arrêté et incarcéré.

Cosme Ier de Médicis fait exécuter les prisonniers le 20 août 1537.

Cette bataille scelle la domination des Médicis sur la Toscane.

Pierre Strozzi et Leone Strozzi s'enfuit à Venise, puis s'exileront en France.

Laurent Strozzi passera en France où il servira sous son frère Pierre Strozzi.



Mort de Philippe Strozzi le Jeune

Philippe Strozzi le Jeune meurt dans la forteresse de San Giovanni Battista, à Florence, le 18 décembre 1538 soit suicidé soit tué par sur ordre de Cosme Ier de Médicis.


Éléonore de Tolède

Mariage de Cosme Ier de Médicis avec Éléonore de Tolède

Cosme Ier de Médicis épouse en 1539 Éléonore de Tolède. Leurs enfants sont :



Naissance de François Ier de Médicis

Francesco ou François Ier de Médicis naît à Florence en 1541, fils de Cosme Ier de Médicis et d'Éléonore de Tolède.



Naissance d'Isabella Romola de Médicis

Isabelle ou Isabella Romola de Médicis naît à Florence le 31 août 1542, fille de Cosme Ier de Médicis et d'Éléonore de Tolède.

Élevée d'abord au Palazzo Vecchio puis à la villa Castello, avec ses frères et sœurs elle reçoit une éducation humaniste.



Naissance de Lucrèce de Médicis

Lucrezia di Cosimo de' Medici ou Lucrèce de Médicis naît à Florence le 14 février 1545, fille de Cosme Ier de Médicis et d'Éléonore de Tolède.

Selon Gaetano Pieraccini, elle reçoit un enseignement étendu, comprenant l'étude du latin, du grec, et de la musique. Mais elle n'en tire guère de bénéfice et ne montre pas de talents particuliers, sachant à peine rédiger une lettre. Gaetano Pieraccini fait remarquer qu'elle est peu cultivée, presque inculte (" fu de scarsa cultura se no proprio incolto ").

Dans ses déplacements, elle est toujours accompagnée d'Éléonore de Tolède, sa mère, et des dames de la cour et s'aventure rarement hors des limites du palais même lorsqu'elle monte à cheval.

Elle est grande et mince et le portrait que fait d'elle le Bronzino la représente sous les traits d'une jeune femme plutôt jolie.



Naissance de Ferdinand Ier de Médicis

Ferdinando I de Medici ou Ferdinand Ier de Médicis naît à Florence le 30 juillet 1549, fils de Cosme Ier de Médicis et d'Éléonore de Tolède.


Isabella Romola de Médicis

Mariage de Paolo-Giordano Ier Orsini avec Isabella Romola de Médicis

Pour des raisons politiques, Cosme Ier de Médicis, père d'Isabella, arrange son mariage.

Paolo-Giordano Ier Orsini épouse en 1558 Isabella Romola de Médicis. Leur enfant est :

Après son mariage, Isabella Romola de Médicis demeure dans la maison paternelle, y conservant un degré inhabituel d'indépendance pour une femme de son époque.



Mort de Lucrèce de Médicis

Malgré les soins dispensés par Andrea Pasquali, le médecin dépêché par Cosme Ier de Médicis, son père, Lucrèce de Médicis meurt à Ferrare le 21 avril 1561.

Selon des rumeurs très probablement infondées, elle aurait été empoisonnée par son époux.

La cause la plus vraisemblable est la tuberculose sur la base de ses symptômes connus : toux, saignements de nez, fièvre, forte perte de poids...

Elle doit sa notoriété au poème de Robert Browning, My Last Duchess, dont le sujet s'inspire des rumeurs d'empoisonnement qui entourent sa mort à l'époque.



Mariage de Cosme Ier de Médicis avec Camilla Martelli

Cosme Ier de Médicis épouse en 1570 Camilla Martelli (morte en 1574).



Mariage de Cosme Ier de Médicis avec Camilla Martelli

Cosme Ier de Médicis épouse en 1570 Camilla Martelli (morte en 1574).


François Ier de Médicis jeune

Mort de Cosme Ier de Médicis

François Ier de Médicis Grand-duc de Toscane

Cosme Ier de Médicis meurt en 1574.

Parmi ses nombreuses réalisations on trouve :

François Ier de Médicis devient Grand-duc de Toscane en 1574.

Il se révèle piètre souverain et gouverne de manière despotique.

Ses sujets le détestent.

Peu intéressé par la politique, il se consacre aux sciences, à la recherche, à l'alchimie, à l'architecture et à la décoration.

Il commence une galerie de tableaux aux offices et fait exécuter son " studiolo ".

Réalisé de 1570 à 1572 sous la direction de Giorgio Vasari et sur le projet de Vincenzo Borghini, ce petit cabinet d'étude typiquement maniériste est rempli de ses œuvres préférées à l'intérieur du Palazzo Vecchio de Florence.

Il présente une symbolique ésotérique des 4 éléments, de l'Art et de la Nature, du Temps et de l'Homme.



Achat de Pontremoli

Achat du comté de Santa Fiora

Ferdinand II de Médicis sait qu'il n'a pas le caractère de Cosme Ier de Médicis, son arrière grand-père. C'est pourquoi Ferdinand II de Médicis préfère agrandir son domaine en le payant.

En 1649, Ferdinand II de Médicis débourse 50 000 écus afin d'acquérir :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !