Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 905 - le dernier en 959



Mariage de Léon VI le Sage avec Zoé Zautsina

Léon VI le Sage n'ayant pas d'autre fils, pour légitimer leur fils Constantin VII, Léon VI le Sage épouse secrètement en 905 Zoé Zautsina dans une chapelle du Palais Sacré de Constantinople.

Puis Léon VI le Sage la proclame épouse et impératrice.

Leurs enfants sont :

Par ce mariage Léon VI le Sage viole les règles de l'Église et le Code des lois qu'il a lui-même promulgué et qui prohibe toute union au-delà de la deuxième.

Issu d'une quatrième union, Constantin VII Porphyrogénète est regardé comme illégitime.

La fureur de l'Église ne connaît alors plus de bornes et refuse la dispense nécessaire.



Naissance de Constantin VII Porphyrogénète

Constantin VII Porphyrogénète naît en septembre 905 à Constantinople, fils de l'empereur Léon VI le Sage et de Zoé Zautsina. Porphyrogénète signifie "né dans la famille impériale" ou plus précisément "né dans la pourpre", la pourpre symbolisant l'empereur.



Le patriarche Nicolas à la tête du conseil de régence

Peu avant sa mort, Alexandre III confirme Constantin VII Porphyrogénète, âgé de 7 ans comme successeur, mais organise un conseil de régence avec le patriarche Nicolas à sa tête, et en écartant, contre tous les usages, Zoé Zoutsina, la mère de l'empereur.



Mort d'Alexandre III Empereur byzantin

Constantin VII Porphyrogénète Empereur byzantin

Enfermement de l'impératrice Zoé au couvent

Adonné aux rites païens, Alexandre III meurt le dimanche 6 juin 913.

Constantin VII Porphyrogénète devient Empereur byzantin en 913.

Nicolas envoie Zoé Zoutsina dans un couvent.



Lutte des Byzantins contre les Bulgares

En 918, après des succès initiaux, les armées byzantines sont vaincus par les Bulgares. Constantin VII Porphyrogénète, encouragé par son précepteur, fait appel à l'amiral Romain Lécapène, pour éviter une probable prise du pouvoir par le général Léon Phocas, appelé par Zoé Zoutsina.



Mariage de Constantin VII Porphyrogénète avec Hélène

Constantin VII Porphyrogénète épouse le 27 avril 919 Hélène, fille de Romain Ier Lécapène et de Theodora. Leurs enfants sont :



Zoé à nouveau au couvent

Romain Ier Lecapène Empereur byzantin

En 919, Romain Lécapène renvoie Zoé Zoutsina au couvent, puis le 17 décembre 919, se proclame lui même Basileus. Bien qu'exerçant tout le pouvoir, Romain Ier Lecapène respecte la personne de Constantin VII Porphyrogénète et son titre, le reconnaissant comme co-empereur, mais à la seconde place.

Confiné au palais impérial sous le règne de son beau-père Romain Ier, Constantin VII s'avère un peintre de talent et doté d'une curiosité intellectuelle sans limite : il consacre ainsi des heures à l'étude des arcanes des cérémonies de la cour byzantine, dont il tire une étude intitulée De ceremoniis aulae byzantinae (Le livre des cérémonies).

Constantin VII Porphyrogénète écrit également un ouvrage intitulé De administrando imperio, destiné à son fils Romain, futur Romain II. Ce dernier ouvrage, qui le conseille sur la gouvernement intérieur de l'Empire, décrit minutieusement, et les moyens de combattre ses ennemis extérieurs.

Constantin VII Porphyrogénète rédige aussi une histoire de l'Empire, couvrant la période postérieure à la mort du chroniqueur saint Théophane le confesseur, en 818. Ces écrits sont une source importante pour les historiens de la période.

Dès son avènement Romain Ier Lecapène tente de restaurer de bonnes relations avec le roi Syméon mais celui-ci refuse de négocier avec celui qu'il considère comme un usurpateur et les hostilités continuent.



Christophe Lecapène associé au trône

Romain Ier Lecapène associe au trône son fils Christophe en mai 921. Il le place à la deuxième place, reléguant Constantin VII Porphyrogénète en troisième position.



Mort de Christophe Lecapène

Chritophe Lécapène meurt en 931, avant son père. Romain Ier Lecapène, vieillissant confirme la deuxième place de Constantin VII Porphyrogénète, écartant ses deux cadets devenus célèbres pour leur immoralité.



Naissance de Romain II Porphyrogénète

Romain II, dit Porphyrogénète "né dans la pourpre" ou le Jeune, naît en 939, fils de Constantin VII Porphyrogénète et d'Hélène Lécapène. Les historiens affirment qu'il possédait le charme et les manières de son père.


Christ couronnant Constantin VII Porphyrogénète

Prise réelle du pouvoir par Constantin VII Porphyrogénète

À Constantinople le peuple, légitimiste et resté fidèle à la dynastie macédonienne, rejette Étienne et Constantin Lécapène et impose Constantin VII, dont le règne commence vraiment. Le 27 janvier 945, les deux Lécapène sont arrêtés, tonsurés et envoyés dans des lieux d'exil distincts.

Ennemie de la famille Lécapène, la famille Phocas, une famille de Cappadoce, jouit des préférences de l'Empereur : Bardas Phocas est ainsi nommé général des armées d'Orient tandis que ses fils Nicéphore Phocas et Léon Phocas deviennent stratèges d'Anatolie et de Cappadoce.



Mariage de Jean Ier Tzimiskès avec Théodora de Lacapène

Pour légitimer son arrivée sur le trône, Jean Ier Tzimiskès épouse en 945 Théodora, fille de Constantin VII Porphyrogénète, empereur de Macédoine et d'Hélène Lécapene, sœur de Romain II. Leur enfant est :



Restitution des terres acquises par les puissants auprès des paysans

Constantin VII Porphyrogénète, poursuivant la politique mise en oeuvre par Romain Ier, ordonne en 947 la restitution sans compensation des terres acquises par la grande aristocratie terrienne auprès des petits propriétaires paysans depuis son accession au trône. C'est ainsi qu'à la fin de son règne, les conditions de vie de la paysannerie sont meilleures que jadis. Les petits propriétaires paysans sont la base de la puissance militaire de l'Empire, et les empereurs forts les protègent.



Échec en Crète de Constantin VII Porphyrogénète

Lutte des Byzantins contre les Arabes en Syrie, en Arménie et en Italie

Constantin Phocas Prisonnier des Hamdanides

En 949, Constantin VII Porphyrogénète tente de reprendre la Crète aux Arabes, mais comme son père en 911, il échoue.

Constantin VII Porphyrogénète provoque une attaque arabe contre les territoires byzantins en Syrie, en Arménie, et en Italie. Les territoires à l'est sont reconquis par le général Jean Ier Tzimiskès.

Constantin Phocas, frère de Nicéphore II Phocas, stratège de Séleucie, est fait prisonnier par les Hamdanides en 949.



Ambassade à Constantinople de Liutprand de Crémone

Sous les ordres de Bérenger II d'Ivrée, Liutprand de Crémone est alors envoyé en ambassade à Constantinople auprès de Constantin VII Porphyrogénète en 949.



Polyeucte Patriarche

Polyeucte ou Polyeuctus est un moine eunuque, partisan de l'austérité. Ses parents l'avaient eux-mêmes mutilé pour le consacrer à la sainte vie. Il devint patriarche le 3 avril 956 à la suite de Théophylacte, patriarche connu pour ses excentricités et sa corruption. On disait Polyeucte d'esprit étroit, mais vertueux et passionné.

Quelques jours après son avènement, Polyeucte tance publiquement Constantin VII Porphyrogénète à Sainte-Sophie devant tout le peuple, "ce qui ne fut pas agréable à l'autocrator".



Visite d'Olga à Constantin VII Porphyrogénète

Baptème d'Olga

En 958, Constantin VII Porphyrogénète reçoit la visite de la grande duchesse Olga de Kiev. Polyeucte est l'instructeur en religion chrétienne de la tsarine Olga qui est baptisée à Constantinople sous le nom d'Hélène et commence à convertir son peuple. La christianisation de la Russie ne se fera cependant que sous son petit fils Vladimir.


Couronnement de Romain II Porphyrogénète et d'Eudoxie

Mort de Constantin VII Porphyrogénète Empereur byzantin

Romain II Porphyrogénète Empereur byzantin

Joseph Bringas chambellan

Constantin VII Porphyrogénète meurt le 9 novembre 959 à Constantinople.

Romain II Porphyrogénète, fils Constantin VII Porphyrogénète, devient empereur byzantin en 959. Anastasie Théophano, sa femme, prend un important ascendant sur Romain II Porphyrogénète qui commence son règne en écartant sa belle-mère, reléguée dans une aile du Palais Sacré et ses belles-sœurs, contraintes de prendre le voile.

Sous l'influence de sa femme, Romain II confie à Joseph Bringas, le parakimomène, chef du Sénat, les fonctions de chambellan, lui conférant ainsi le pouvoir de diriger les affaires.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !