Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 718 - le dernier en 775



Naissance de Constantin V Copronyme

Constantin V, dit Copronyme ou Caballinos, naît en 718, fils de Léon III l'Isaurien. La naissance de Constantin V retire à Artabasde l'espoir de régner. Constantin reçoit son surnom principal "Copronyme" au cours de son baptême, durant lequel il souille les fonts baptismaux au point d'incommoder l'assistance. Le patriarche Germain, qui présidait la cérémonie, se serait alors écrié : "cet enfant souillera l'Église". Plus tard, sa passion pour les chevaux lui vaudra le surnom, plus aimable, de Caballinos.



Naissance de Constantin V Copronyme

Constantin V Copronyme naît en 718.



Constantin V associé au trône

En 720, Léon III l'Isaurien associe son jeune fils Constantin V Copronyme au trône.



Bataille d'Akroinon

En 740, Léon III l'Isaurien remporte une victoire décisive sur les Arabes à la bataille d'Akroinon en Phrygie (Afyon - Karahisar). Constantin V Copronyme, son fils, participe à la bataille.

Les Arabes évacuent toute la partie occidentale de l'Anatolie. C'est la fin de la Conquête arabe en Asie Mineure.



Mort de Léon III l'Isaurien Empereur byzantin

Constantin V Copronyme Empereur byzantin

Léon III l'Isaurien meurt en 741. Constantin V Copronyme devient empereur de Byzance en 741

Héritant de son père d'un Empire divisé, Constantin V s'emploie à le réunir et remporte un grand nombre de victoires militaires. C'est un combattant courageux, brillant tacticien et grand meneur d'hommes, particulièrement aimé de ses soldats.

La politique de Constantin V Copronyme se caractérise par une volonté de consolider durablement le centre de l'Empire, écartant de Constantinople les dangers qui pèsent sur elle, quitte à abandonner Rome.



Invasion de la Syrie et du nord de l'Euphrate

En 741, Constantin V Copronyme envahit la Syrie et le nord de l'Euphrate, dont il transporte les habitants en Thrace.



Reprise du pouvoir par Constantin V Copronyme

Mort d'Artabasde

Constantin V Copronyme récupère en 743 sa capitale et son trône, occupés par l'usurpateur Artabasde. Constantin fait crever les yeux d'Artabasde, ainsi que de ses fils. Artabasde meurt en exil.



Mariage de Constantin V Copronyme avec Irène

Constantin V épouse Irène, une princesse Khazare (morte en 750). Leur enfant est :



Naissance de Léon IV le Khazar

Léon IV le Khazar naît en 749, fils de Constantin V Copronyme et d'Irène la Khazare.



Mort d'Irène la Khazare

Mariage de Constantin V Copronyme avec Maria

Irène la Khazare meurt en 750. Constantin V épouse Maria (morte en 751)



Conquête de Chypre

En 750, Constantin V Copronyme reconquiert définitivement Chypre.



Astolphe Roi des Lombards

Prise de l'exarchat de Ravenne par les Lombards

Astolphe, le frère et successeur de Rachis, confirme le traité de Pavie pour 20 ans mais s'empare tout de même de Ravenne en 751 et met fin à l'exarchat byzantin, enclave byzantine constituée autour de la dernière capitale de l'Empire d'occident, communément appelé Romania. Constantin V Copronyme ne peut repousser l'attaque des Lombards et est incapable de garder le Nord de l'Italie sous son autorité. Astolphe tente de prendre Rome.



Léon IV le Khazar associé au trône

Constantin V Copronyme associe Léon IV le Khazar au trône dès 751.



Conquête de l'exarchat de Ravenne

Menace du roi des Lombards sur le pape

Astolphe, Roi des Lombards, conquiert en 752 l'exarchat de Ravenne. Les Lombards, devenus maîtres de l'exarchat de Ravenne, entendent faire reconnaître leur souveraineté sur toute l'Italie romaine. Refusant cette tutelle, Étienne II demande le soutien de Constantin V Copronyme. L'Empereur romain d'Orient, aussi puissant que lointain, est en mauvaise posture et nullement en mesure de secourir le Pape. En réponse, il lui envoie un négociateur, le silentiaire Jean. Étienne II délègue son frère pour accompagner celui-ci à Pavie. Peine perdue, Astolphe refuse de rendre Ravenne. Après cet échec, l'empereur nomme le pape son négociateur direct.



Assemblée œcuménique

Constantin de Sylaion Patriarche

Constantin V Copronyme éprouve la nécessité de réduire l'influence de la hiérarchie orthodoxe. Profondément monophysite, décidé à poursuivre la politique de son père Léon III, Constantin V Copronyme réunit le 10 février 754 une assemblée oecuménique qui déclare le Christ aperigraptos, c'est-à-dire incernable et donc impossible à représenter dans une image. Les images de la Vierge et des Saints frôlant l'idolâtrie païenne devaient donc, également être condamnées. À l'occasion de cette réunion, Constantin V Copronyme nomme au patriarcat oecuménique Constantin de Sylaion.

Constantin V Copronyme confirme les décrets iconoclastes de son père, Léon III, et fait excommunier les iconodules, multipliant contre eux les persécutions.



Victoire de Constantin V Copronyme sur les bulgares

Le 30 juin 762, Constantin V Copronyme détruit totalement l'armée bulgare du roi Télétzès.



Mariage de Constantin V Copronyme avec Eudoxie

Constantin V épouse Eudoxie. Leurs enfants sont :



Gisèle Religieuse

Constantin V Copronyme a précédemment souhaité marier Léon IV le Khazar, son fils, à Gisèle.

Didier de Lombardie, Roi des Lombards, a ensuite souhaité marier son fils à Gisèle.

Mais aucunes des alliances ne se réalise.

Il existe une légende concernant Gisèle : la légende de Sainte-Isbergue et de Saint-Venant.

Saint-Venant, fils du Duc de Lorraine, était officier de Pépin Le Bref. Après une carrière militaire, dont il hérite une méchante blessure à la jambe, se retire en ermite dans la forêt de Wastelau.

Gisèle ou Isbergue, vivant à Aire sur Lys, prend Saint-Venant comme confesseur. Ils se rencontrent régulièrement près de la fontaine Sainte-Isbergue afin d'échanger leurs réflexions sur les textes sacrés.

Pépin III le Bref décide de fiancer sa fille à un prince d'Écosse ou du pays de Galles, très amoureux d'elle, mais celle-ci, sur les conseils de Saint-Venant, ne désire pas se marier.

Elle prie donc de toutes ses forces, afin que le seigneur éloigne à tout jamais tous les prétendants et empêche cette union. Gisèle se voit alors défigurée par une lèpre hideuse.

Le prince d'Écosse, irrité, donne l'ordre d'exécuter Saint-Venant vers 776. L'ermite a la tête tranchée et on jeta son corps dans la Lys.

Afin de guérir Sainte-Isbergue, un médecin conseille à Pépin III le Bref de faire boire à sa fille une mixture composée d'un tiers de jus d'anguille, d'un tiers de vinaigre et d'un tiers de miel. Mais, rien n'y fait.

Gisèle, pendant ses prières, voit apparaître un ange qui lui dit qu'elle sera délivrée dès qu'elle aura consommé le premier poisson pêché dans la Lys.

Le roi ordonne immédiatement à ses hommes les plus sûrs de ramener la première anguille pêchée. Malheureusement, ils rentrent tous bredouilles.

Les pêcheurs conseillent d'attendre la prochaine lune, car les eaux seront plus poissonneuses.

Dès le levée de l'astre, ils trouvent dans un amoncellement de branchages dans les courants de la Lys, un cadavre sans tête sur lequel est posé une anguille. Ils la prennent et la rapportèrent au roi. Gisèle est guérie.

Une vieille dame, devenue aveugle, qui avait soignée la jambe de Saint-Venant, reconnait le cadavre, en palpant, la cicatrice de l'officier.

La vieille dame recouvre la vue. Le corps de Saint-Venant est transporter et vénérer en l'église St Pierre sur la Montagne.

Depuis la fontaine Sainte-Isbergue (soit disant creusée par Saint-Venant pour abreuver Sainte-Isbergue) a conservé sa réputation de guérir les maladies des yeux et de peau.

En 770, Gisèle entre dans la vie religieuse. Elle fonde un monastère à Aire-sur-la-Lys.



Mort de Constantin V Copronyme Empereur byzantin

Léon IV le Khazar Empereur byzantin

Constantin V Copronyme meurt en 775. Léon IV le Khazar devient empereur byzantin en 775.

Léon IV le Khazar poursuit la politique de son père mais apaise les tensions nées de la crise iconoclaste et permet le retour à un climat religieux plus modéré.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !