Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



171 événements affichés, le premier en 794 - le dernier en 1329



Mariage de Welf Ier de Bavière avec Heilwige de Saxe

Welf Ier de Bavière épouse vers 794 Heilwige de Saxe, fille de Widukind Ier de Saxe et de Théodrade de Herstal. Leurs enfants sont :



Naissance de Conrad Ier de Bavière

Conrad Ier d'Argengau ou Conrad Ier de Bourgogne ou Conrad Ier de Bavière, dit le Vieux ou l'Ancien, naît en 800 ou vers 805, fils de Welf Ier de Bavière, Comte de Bavière, et d'Heilwige de Saxe.



Mariage d'Hugues le Peureux avec Ava de Morvois d'Alsace

Hugues le Peureux épouse vers 803 Ava de Morvois d'Alsace. Leurs enfants sont :



Naissance de Hugues l'Abbé

Hugues l'Abbé naît en 830, fils de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours.



Naissance d'Ève d'Auxerre

Berthe ou Ave ou Ève d'Auxerre naît en 830, fille de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours.



Mariage de Conrad Ier de Bavière avec Adélaïde de Tours

Conrad Ier de Bavière épouse en 834 Adélaïde de Tours. Leurs enfants sont :



Naissance de Conrad II d'Auxerre

Conrad II d'Auxerre, dit le Jeune, naît en 835, fils de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours.



Naissance de Pétronille d'Auxerre de Bourgogne

Perronnelle ou Pétronille d'Auxerre de Bourgogne naît en 837, fille de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours.



Naissance d'Udith Welf

Udith Welf naît en 840, fille de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours.



Naissance de Judith Welf

Judith Welf naît vers 840, fille de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours.



Mariage de Girard II de Paris avec Ève d'Auxerre

Girard II de Paris épouse vers 848 Ève d'Auxerre, fille de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours. Leurs enfants sont :



Mariage de Girard Ier de Morvois avec Ève d'Auxerre

Girard Ier de Morvois épouse Ève d'Auxerre, fille de Conrad Ier de Bavière et d'Adélaïde de Tours. Leur enfant est :



Mariage de Berthold de Souabe avec Gisèle Carolingien

Barthold ou Berthold Ier de Souabe, Comte palatin (Pfalzgraf) de Souabe, épouse vers 849 Gisèle Carolingien. Leurs enfants sont :



Mort de Conrad Ier de Bavière

Hugues l'Abbé Abbé laïc de Saint-Germain d'Auxerre

Conrad II d'Auxerre Comte d'Auxerre

Conrad Ier de Bavière est Comte de Paris et d'Auxerre, Abbé laïc de Saint-Germain d'Auxerre et de Saint-Gall.

Conrad Ier de Bavière meurt en 859 ou le 22 mars 863.

Hugues l'Abbé devient Abbé laïc de Saint-Germain d'Auxerre.

Conrad II d'Auxerre devient Comte d'Auxerre.



Mariage de Robert IV de Hesbaye avec Adélaïde de Tours

Adélaïde de Tours est veuve de Conrad Ier de Bavière.

Robert IV de Hesbaye épouse en 864 peut-être Adélaïde de Tours, fille Hugues le Peureux et d'Ava de Morvois d'Alsace. Leurs enfants sont :



Mariage de Conrad de Franconie l'Ancien avec Glismonde de Bavière

Conrad de Franconie l'Ancien épouse en 865 Glismonde de Bavière. Leur enfant est :



Naissance de Conrad Ier de Germanie

Conrad Ier de Franconie, dit le Jeune, ou Conrad Ier de Germanie naît en 865, fils de Conrad de Franconie l'Ancien et de Glismonde de Bavière.



Diète d'Empire

Spytihnev Ier de Bohême et Viteslav, représentant des Croates de Bohême orientale, participent à la diète d'Empire de 895.

Spytihnev Ier de Bohême profite des embarras du roi Conrad Ier de Germanie pour refuser de payer le tribut.

Spytihnev Ier de Bohême propage le christianisme.



Mort de Conrad de Franconie l'Ancien

Conrad Ier de Germanie Duc de Franconie

Le 27 février 906, à Fritzlar, un duel oppose victorieusement Conrad Ier de Germanie à Léopold de Bavière pour l'hégémonie en Franconie.

Conrad de Franconie l'Ancien meurt dans l'affrontement.

Conrad Ier de Germanie devient Duc de Franconie.



Mort de Louis IV l'Enfant

Conrad Ier de Germanie Roi de Germanie

Charles III le Simple Roi de Lotharingie

Régnier Ier de Hainaut Duc de Lotharingie

Louis IV l'Enfant, dernier des Carolingiens en Germanie, meurt à Ratisbonne le 24 septembre 911.

Son successeur légitime est Charles III le Simple.

Mais Henri Ier l'Oiseleur est choisi pour succéder à Louis IV l'Enfant mais il décline cette offre et demande d'élire Conrad Ier de Germanie.

Les grands vassaux allemands, réunis à Forchheim en novembre 911, élisent comme Roi de Germanie (Francie orientale) Conrad Ier de Franconie dit le Jeune, un des leurs, sous le nom Conrad Ier de Germanie.

Ils mettent ainsi terme à la dynastie des carolingiens directs à l'est du Rhin qui sont désormais remplacés par les Ducs de Saxe.

La Lotharingie, sous l'impulsion de Régnier Ier de Hainaut rejette la suzeraineté de Conrad Ier de Germanie pour se rallier à Charles III le Simple.

Charles III le Simple, Roi de Francie occidentale, succède à Louis IV l'Enfant en Lotharingie.

Charles III le Simple nomme Régnier Ier de Hainaut marquis de Lotharingie. Il est en fait le véritable Duc de Lotharingie, même s'il n'en porte pas le titre, et tient le pouvoir militaire en Lotharingie.



Alliance d'Erchanger Ier de Souabe et de Salomon III de Constance

Mort de Bouchard Ier de Souabe

Mort d'Adalber III de Thurgovie

Exil de Bouchard II de Souabe et de Reginlinde Unruochinger en Italie

Erchanger Ier de Souabe est originellement un missi dominici en Souabe.

En 911, Erchanger Ier de Souabe s'allie avec l'évêque Salomon III de Constance dont il partage les objectifs politiques.

Bouchard Ier de Souabe entre en conflit avec le comte palatin Erchanger Ier de Souabe et l'évêque Salomon III de Constance, tout deux loyaux à Conrad Ier de Germanie.

Bouchard Ier de Souabe est capturé et accusé de haute trahison. Il est jugé coupable devant le conseil tribal et est exécuté ainsi que son frère Adalber III de Thurgovie.

Bouchard Ier de Souabe meurt le 5 ou le 23 novembre 911.

Bouchard II de Souabe, son fils, et Reginlinde Unruochinger, sa belle fille, perdent leur domaine et trouvent exil en Italie.

Erchanger Ier de Souabe et Barthold ou Berthold, son jeune frère, deviennent les plus puissants comtes au sein du duché.



Mariage de Conrad Ier de Germanie avec Cunégonde de Souabe

Révolte des ducs de Bavière, de Saxe et de Souabe contre Conrad Ier de Germanie

En 913, Erchanger Ier de Souabe et Conrad Ier de Germanie sont en désaccord. Mais Erchanger Ier de Souabe marie sa sœur au roi.

Cunégonde de Souabe est veuve de Léopold de Bavière

Conrad Ier de Germanie épouse en 913 Cunégonde de Souabe. Leur enfant est :

Avec ce mariage diplomatique Erchanger Ier de Souabe devient le représentant de Conrad Ier de Germanie en Souabe.

Suite à cela, l'alliance avec l'évêque Salomon III de Constance est rompue et ce dernier s'oppose à son ascension.

Arnulf Ier de Bavière, Henri Ier l'Oiseleur, et Erchanger Ier de Souabe se révoltent et se rendent indépendants, malgré le mariage de Conrad. Conduits par Régnier Ier de Hainaut, ils se rallient à Charles III le Simple, Roi de France.

Conrad Ier de Germanie tente d'assurer son autorité avec l'appui des évêques.



Salomon III de Constance prisonnier

Exil d'Erchanger Ier de Souabe

Voyant ses bénéfices diminués par Salomon III de Constance, l'évêque, Erchanger Ier de Souabe l'emprisonne en 914.

Conrad Ier de Germanie s'oppose à cette décision et ordonne la libération de l'évêque et exile Erchanger Ier de Souabe.



Bataille de Wahlwies

Erchanger Ier de Souabe Duc de Souabe

Création du duché de Souabe

Erchanger Ier de Souabe et Bouchard II de Souabe se retournent contre Conrad Ier de Germanie.

Ils tiennent le roi en échec à la bataille de Wahlwies dans le Hegau, Erchanger Ier de Souabe se proclame Duc de Souabe en septembre 915.

Le duché de Souabe est créé et s'étend du Massif des Vosges jusqu'au Lech et à Chiavenna en Italie.



Mariage d'Othon IV de Wetterau avec Cunégonde de Vermandois

Othon IV de Wetterau épouse vers 915 Cunégonde de Vermandois. Leur enfant est :



Concile de Hohenalthein

Condamnation d'Erchanger Ier de Souabe

Conrad Ier de Germanie tente d'assurer son autorité par l'intermédiaire des évêques et réunit un concile en septembre 916 à Hohenalthein.

Le concile condamne Erchanger Ier de Souabe à un monastère pour offenses contre le roi et l'évêque et Berthold, son frère.



Mort d'Erchanger Ier de Souabe

Mort de Berthold de Souabe

Bouchard II de Souabe Duc de Souabe et de Rhétie

Erchanger Ier de Souabe et Berthold de Souabe meurt le 21 janvier 917 exécuté sur instructions de Conrad Ier de Germanie.

Bouchard II de Souabe récupère alors toutes ses terres et est reconnu légitimement comme Duc de Souabe et de Rhétie.



Mort de Conrad Ier de Germanie

Eberhard de Franconie Duc de Franconie

Henri Ier l'Oiseleur se réconcilie avec Conrad Ier de Germanie peu avant la mort de ce dernier.

Conrad de Germanie estime que seul Henri Ier l'Oiseleur est en position d'apaiser les dissensions entre les Francs, les Saxons, et qu'il est capable de rattacher la Bavière ducale et la Souabe méridionale, ainsi que l'Alsace à la Francie orientale, et ainsi de préserver l'unité du royaume.

Conrad Ier de Germanie, revenant d'une expédition en Bavière, sur son lit de mort, charge Eberhard de Franconie, son frère, de remettre le sceptre royal à Henri Ier l'Oiseleur.

Conrad Ier de Germanie meurt le 23 décembre 918, sans descendance masculine.

Eberhard de Franconie devient Duc de Franconie.



Prise de Zürich

Bataille de Winterthour

En 919, Rodolphe II de Bourgogne s'empare de Zürich et envahit la région de Constance qui est alors le centre et la capitale du duché de Souabe.

En 919 Rodolphe de Bourgogne est battu à Winterthour par Bouchard II de Souabe qui consolide le duché de Souabe et force Conrad Ier de Germanie à revendiquer ses propres terres.


Henri Ier l'Oiseleur

Diète d'empire de Fritzlar

Dynastie des Ottoniens

Henri Ier Roi de Germanie

Le 6 mai 919, la diète d'empire, réunie à Fritzlar, ratifie les dernières volontés de Conrad Ier de Germanie et consacre Henri Ier l'Oiseleur comme Roi de Germanie ou de Francie orientale ou Roi des Romains sous le nom d'Henri Ier de Germanie.

La tradition dit qu'on le nomme l'Oiseleur parce que les députés qui lui annoncent son élection le trouvent un faucon sur le poing.

Étant à la chasse au gibier à plumes, il est courroucé de leur intrusion qui fait s'envoler tout le gibier qu'il convoitait.

Mais comme les princes s'agenouillent pour lui apprendre la nouvelle, il estime que malgré tout la chasse n'est pas aussi mauvaise.

Henri Ier l'Oiseleur fonde la dynastie des Ottoniens.

Bouchard II de Souabe reconnait Henri Ier l'Oiseleur qui lui donne alternativement le droit de taxation et d'investiture des évêques et abbés au sein de son duché de Souabe.

Henri Ier l'Oiseleur, issu de la maison de Saxe, reprend à son compte la politique des Carolingiens.

Henri Ier l'Oiseleur s'occupe :

Henri Ier l'Oiseleur bâtit Brandebourg, Misnie, Sleswick. Il rétablit les abbayes d'Herford et de Corbie en Westphalie ruinées. Il construit quelques villes, comme Gotha, Herford (Erfurth, ville située à quelques lieues de Gotha, et capitale de la Thuringe), Goslar.

Henri Ier l'Oiseleur reprend la marche danoise au nord.

Henri Ier l'Oiseleur contient les Slaves sur l'Elbe. Il intervient en Bohême. Les anciens Saxons, les Slaves-Abodrites, les Vandales leurs voisins, sont repoussés.

Henri Ier l'Oiseleur fortifie les châteaux du sud de la Germanie et réorganise l'armée.

Henri Ier l'Oiseleur inaugure le Drang nach Osten.



Mort de Cunégonde de Souabe

Cunégonde de Souabe veuve de Conrad Ier le Jeune, meurt en 919.



Naissance de Conrad Ier de Wetterau

Conrad Ier de Wetterau naît en 921, fils de Othon IV de Wetterau et de Cunégonde de Vermandois.



Menace des Hongrois

Les Hongrois, ou Magyars, des nomades apparentés aux Mongols menacent la Germanie et l'Europe occidentale à partir de 924. Les Magyars effectuent des chevauchées jusqu'à Nîmes.

Conrad Ier de Germanie avait déjà payer tribut aux Hongrois.

Henri Ier l'Oiseleur, le paie encore pour calmer leur furie. Il obtient ainsi un précieux sursis qui lui permet d'organiser la défense de la Germanie.

Dans le même temps, les Hongrois s'adoucissent en se frottant à la culture européenne.



Mariage de Garnier en Speyergau avec Cunigunde de Franconie

Garnier en Speyergau épouse en 925 Cunigunde de Franconie, fille de Conrad Ier le Jeune et de Cunégonde de Souabe. Leur enfant est :



Naissance de Conrad Ier le Rouge

Conrad dit le Rouge ou le Roux et le Sage, naît en 925, fils de de Garnier en Speyergau et de Cunigunde de Franconie. Il est Comte de Franconie en Speyergau, Wormsgau et Nahegau.



Mariage d'Othon Ier Le Grand avec Édith de Wessex

Othon Ier Le Grand épouse en 929 ou 930 Édith de Wessex, fille d'Édouard Ier L'Ancien et d'Elflèda de Bernicie. Leurs enfants sont :



Mariage d'Albitius de Genève avec Oda

Albitius de Genève épouse en 930 Oda. Leur enfant est :



Naissance de Conrad Ier de Genève

Conrad Ier de Genève naît en 930, fils d'Albitius de Genève et d'Oda.



Mariage de Bérenger II d'Ivrée avec Willa III de Toscane

Bérenger II d'Ivrée épouse en 930 ou 935 Willa III de Toscane, fille de Boson VI d'Arles et de Willa II de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Mort d'Albitius de Genève

Conrad Ier de Genève Comte de Genève

Albitius de Genève meurt en 931 ou 932.

Conrad Ier de Genève, son fils, devient Comte de Genève.



Conrad Ier le Rouge Duc de Franconie

En 939, Conrad Ier le Rouge reçoit le duché de Franconie qui avait appartenu à Conrad Ier de Germanie, son grand-père maternel en 939.



Conrad Ier le Rouge Duc de Lotharingie

Othon Ier le Grand confie le duché de Lotharingie à Conrad Ier le Rouge, son gendre, en 945.



Mariage de Conrad Ier le Rouge avec Liutgarde de Saxe

Conrad Ier le Rouge épouse en 947 ou 948 Liutgarde de Saxe, fille d'Othon Ier le Grand et d'Édith de Wessex. Leur enfant est :



Naissance d'Othon de Carinthie

Otton ou Othon de Carinthie naît en 948 ou 949, fils de Conrad Ier le Rouge et de Liutgarde de Saxe.



Offensive contre Laon

En 948, une armée, conduite par le Roi de Germanie Othon Ier le Grand et Louis IV d'Outremer, marche vers Reims pour reprendre Laon mais renonce rapidement.

En 948 une nouvelle offensive contre Laon est conduite par le Conrad Ier le Rouge, Duc de Lorraine, à nouveau sans succès.



Révolte de Conrad Ier le Rouge et de Liudolf de Saxe

Brunon de Cologne Archevêque de Cologne

Brunon de Cologne Duc de Lotharingie

En 953, l'archevêché de Cologne devient vacant.

Conrad Ier le Rouge se révolte avec Liudolf de Saxe, son beau-frère, Comte de Souabe, contre Othon Ier le Grand.

Régnier III de Hainaut, de rebelle, se retrouve soutient de l'empereur.

Othon Ier le Grand vainc Conrad Ier le Rouge et lui confisque la Lotharingie.

Othon Ier le Grand nomme Brunon de Cologne, son frère, Duc de Lotharingie.

Pour renforcer sa position dans ce duché, Othon Ier le Grand nomme Brunon de Cologne comme archevêque de Cologne.



Naissance de Conrad Ier de Vintimille

Cunrad ou Conrad Ier de Vintimille dit Conon naît vers 954 ou 955, fils Bérenger II d'Ivrée et de Willa III de Toscane.


Selon une légende magyare, Conrad Ier le Rouge est tué d'un coup de cor par le chef hongrois Lehel - qu'il avait fait prisonnier - Miniature de la Gesta Hungarorum - vers 1360

Réconciliation d'Othon Ier le Grand et de Conrad Ier le Rouge

Bataille de Lechfeld

Mort de Conrad Ier le Rouge

Othon Ier le Grand et Conrad Ier le Rouge se réconcilient.

Othon Ier le Grand et Conrad Ier le Rouge se réconcilient et partent en guerre contre les Magyars.

Bouchard III de Souabe accompagne Othon Ier le Grand dans cette campagne.

Le 10 août 955, Othon Ier le Grand rassemble autour de lui environ 10 000 cavaliers lourds, pour combattre environ 50 000 soldats de la cavalerie légère hongroise commandée par le khan Horka Bulcsu.

Boleslav Ier de Bohême participe avec ses troupes à cette bataille.

Lechfeld s'étend entre les rivières Lech et Schmutter au sud de l'actuelle ville d'Augsbourg, en Bavière.

Othon Ier le Grand qui approche les forces adverses, est pris sur le côté par une partie de ses adversaires et donc pris entre deux forces plus nombreuses mais les Hongrois qui l'attaquent sur son aile descendent de cheval et se mettent à piller la caravane de bagages germaniques.

Othon Ier le Grand envoie une partie de ses forces pour balayer ces troupes vulnérables et les éliminer. Ceci fait, les cavaliers se regroupent et chargent les lignes hongroises.

Malgré les flèches, en grande partie détournées par les boucliers germaniques, l'armée d'Othon Ier le Grand frappe la ligne adverse et l'enfonce.

Le chef hongrois tente de feindre une retraite pour désorganiser les Germains lors d'une éventuelle poursuite mais les troupes d'Othon Ier le Grand maintiennent leur ligne et les mettent en déroute.

Les prisonniers sont soit exécutés, soit libérés après avoir eu leurs oreilles et leur nez coupés.

Cette victoire décisive vaut à Othon Ier le Grand un immense prestige auprès de ses guerriers et des clercs d'Occident, qui songent à ressusciter pour lui le titre impérial.

Conrad Ier le Rouge meurt lors de cette bataille.

La victoire de Lechfeld met fin pour de bon à la menace hongroise et a un grand retentissement parmi les dirigeants et les lettrés de l'Europe chrétienne. Chacun y voit à juste titre la fin des Grandes invasions barbares qui ont tourmenté l'Europe occidentale pendant six siècles.

Après la bataille du Lechfeld, l'Europe occidentale n'aura plus à craindre, en effet, le retour des Normands ou d'un quelconque Attila.

La peur des Barbares s'apaise au point que, trois siècles plus tard, au XIIIe siècle, la menace mongole passera presque inaperçue en Occident. Il est vrai que ces Mongols gengiskhanides n'iront pas plus loin que... la Hongrie avant de retourner dans les steppes d'Asie.

Pendant un millier d'années, l'Europe occidentale se développera en-dehors de toute immigration extérieure… cela n'excluant pas des mouvements de population à l'intérieur du continent ou vers l'extérieur.

Boleslav Ier de Bohême profite de la déroute des Hongrois pour occuper :



Conrad Ier de Vintimille Margrave de Milan Margrave de Milan

Conrad Ier de Vintimille devient Margrave de Milan de 957 à 961.



Mariage de Conrad Ier de Genève avec Gilde

Conrad Ier de Genève épouse en 960 Gilde. Leurs enfants sont :



Naissance d'Albert de Genève

Albert de Genève naît en 960, fils de Conrad Ier de Genève et de Gilde.



Mariage de Conrad Ier de Wetterau avec Jutte de Rheingau

Conrad Ier de Wetterau épouse en 960 Jutte de Rheingau de Marchtal, fille d'Adalbert de Marchtal, Comte de Rheingau. Leur enfant est :



Mort de Conrad Ier de Genève Comte de Genève

Conrad II de Genève Comte de Genève

Conrad Ier de Genève meurt en 963.

Conrad II de Genève, fils de Conrad Ier de Genève, devient Comte de Genève vers 963.



Conrad Ier de Vintimille Marquis de Spolète

Conrad Ier de Vintimille devient Marquis de Spolète en 966.



Mort de Conrad II de Genève Comte de Genève

Albert de Genève Comte de Genève

Conrad II de Genève meurt en 974.

Albert de Genève, fils de Conrad Ier de Genève et frère Conrad II de Genève, devient 5e Comte de Genève en 974. Il est aussi Comte de Vienne et de Maurienne



Mariage de Conrad Ier de Vintimille avec Richilde de Turin

Conrad Ier de Vintimille épouse Richilde de Turin, fille d'Audouin II d'Oriate. Leur enfant est :



Mort de Conrad Ier de Wetterau Comte de Wetterau, de Nordgau et de Metz

Conrad Ier de Wetterau meurt le 20 août 997.



Mort de Conrad Ier de Vintimille

Conrad Ier de Vintimille meurt vers 1001.



Mariage de Conrad Ier de Vintimille avec Adelisia

Conrad Ier de Vintimille est le fils de Gui ou Guido de Vintimille et d'Éléonore de Savoie.

Conrad Ier de Vintimille épouse Adelisia ou Adélaïde. Leurs enfants sont :



Mariage de Giselbert de Luxembourg

Giselbert de Luxembourg épouse vers 1020 X de Salm.

Leurs enfants sont :



Pacification de l'Italie

Campagne de Léon IX en Lombardie

Conrad II le Salique, Roi d'Italie, sous le nom Conrad Ier, pacifie l'Italie en 1026.

En 1026, Léon IX conduit les troupes levées à Toul pour une campagne en Lombardie.



Mariage de Bretislav Ier de Bohême avec Judith de Schweinfurt

Bretislav Ier de Bohême épouse en 1030 Judith de Schweinfurt, fille d'Henri Ier de Schweinfurt et de Gerberge Konradiner de Gleiberg. Leurs enfants sont :



Mort d'Henri Ier de Zutphen

Conrad II de Bonnegau Seigneur de Zutphen

Henri Ier de Zutphen meurt en 1033.

Conrad II de Bonnegau, son frère, devient Seigneur de Zutphen sous le nom de Conrad Ier.



Mariage de Bernard II de Bigorre avec Clémence

Bernard II de Bigorre épouse en 1035 Clémence (morte en 1062). Leurs enfants sont :



Mariage d'Albert II d'Alsace avec Clémence de Foix

Albert II d'Alsace épouse en 1035 Clémence de Foix, fille de Bernard-Roger Ier de Foix et de Garsinde de Bigorre.

Leurs enfants sont :



Mort de Conrad Ier de Vintimille

Conrad Ier de Vintimille meurt avant le 30 janvier 1038.



Naissance de Conrad Ier de Luxembourg

Conrad Ier de Luxembourg naît en 1040, fils de Giselbert de Luxembourg et d'X de Salm.



Mariage de Guillaume VII Aigret avec Ermessende de Bigorre

Guillaume VII Aigret épouse avant 1041 Ermessende de Bigorre, fille de Bernard II de Bigorre, Comte, et de Clémence. Leurs enfants sont :



Succession de Bretislav Ier de Bohême

Vratislav II de Bohême Duc d' Olomouc

Conrad Ier de Bohême Duc de Znojmo

Othon Ier de Moravie devient Duc de Brno

En 1054, Bretislav Ier de Bohême organise sa succession.

Il réserve la Bohême à Spytihnev II de Bohême.

Il institue des fiefs en Moravie pour ses cadets :

Jaromir de Prague est consacré à l'église.



Mariage de Conrad Ier de Bohême avec Wilpirk de Tenling

Conrad Ier de Bohême épouse en 1054 Wirpirk ou Wilpirk de Tenling ou Tengling. Leurs enfants sont :



Mort de Giselbert de Luxembourg

Conrad Ier de Luxembourg Comte à Luxembourg

Giselbert de Luxembourg meurt le 14 août 1059.

Conrad Ier de Luxembourg devient comte à Luxembourg.



Mort de Spytihnev II de Bohême

Vratislav II de Bohême Prince de Bohême

Conrad Ier de Bohême Duc de Brno

Spytihnev II de Bohême meurt en 1061.

Vratislav II de Bohême est couronné Prince de Bohême le 28 janvier 1061.

Vratislav II étant un ennemi de Béla Ier Arpad, Boleslas II le Généreux encourage les prétendants à la couronne tchèque et arrête de payer le tribut annuel aux Tchèques.

Conrad Ier de Bohême devient Duc de Brno en 1061.



Mariage de Waléran Ier de Limbourg avec Judith de Luxembourg

Waléran Ier de Limbourg, fils de Valéran Ier d'Arlon et d'Adèle de Lorraine, épouse en 1062 Judith de Luxembourg, fille de Frédéric II de Luxembourg et de Gerberge de Boulogne. Leur enfant est :

Frédéric II de Luxembourg donne en dot à sa fille le comté de la Len ou de Lengau, un ancien district du comté de Liège,.

Waléran Ier de Limbourg devient également avoué de l'abbaye de Saint-Trond, dépendant de l'évêché de Metz, que son beau-père a déjà tenu, et dont il transmet la charge à ses descendants.

Waléran Ier de Limbourg fait construire un château, qu'il nomme Limbourg (Len-burg).

Ce château et la ville qui l'entoure deviennent la capitale du comté de Lengau, qui prend ensuite le nom de Limbourg.

Le comté de Limbourg s'étend grosso modo au nord de la ville de Limbourg aujourd'hui Dolhain (Belgique), entre la Meuse et Aix-la-Chapelle (Pays de Herve et sud du Limbourg néerlandais actuel). Il comprend 43 villages dans la franchise de Limbourg, les ban de Baelen, Herve, Montzen, Walhorn et les 7 seigneuries banales dites "d'au-delà des bois". Ces seigneuries, qui constituent une enclave dans la principauté de Liège, sont celles de :



Fondation de l'abbaye d'Orval

Avec Arnoul II de Chiny, Conrad Ier de Luxembourg fonde l'abbaye d'Orval en 1070.



Mariage de Conrad Ier de Luxembourg avec Clémence d'Aquitaine

Conrad Ier de Luxembourg épouse vers 1074 ou 1075

Leurs enfants sont :



Naissance d'Ermesinde de Luxembourg

Ermenson ou Ermensor ou Ermessinde ou Ermensende ou Ermesinde de Luxembourg naît en 1075, fille de Conrad Ier de Luxembourg et de Clémence.



Naissance de Guillaume Ier de Luxembourg

Guillaume Ier de Luxembourg naît en 1081, fils de Conrad Ier de Luxembourg et de Clémence.



Fondation du couvent Bénédictins de Munster

Conrad Ier de Luxembourg fonde un couvent des Bénédictins à Munster en 1083.



Excommunication de Conrad Ier de Luxembourg

Mort de Conrad Ier de Luxembourg

Henri III de Luxembourg Comte à Luxembourg

Conrad Ier de Luxembourg a des démêlés avec l'archevêque de Trêves à propos de l'abbaye Saint-Maximin de Trêves dont il était l'avoué.

Celui-ci le fait excommunier. Conrad Ier de Luxembourg doit faire amende honorable et partir en pèlerinage à Jérusalem.

Conrad Ier de Luxembourg meurt en 1086 ou le 8 août 1088 lors du retour, alors qu'il est en Italie.

Henri III de Luxembourg, fils de Conrad Ier de Luxembourg et de Clémence, devient Comte à Luxembourg en 1086.



Mariage de Gérard Ier de Gueldre avec Clémence d'Aquitaine

Gérard Ier de Gueldre est veuf.

Clémence d'Aquitaine est veuve de Conrad Ier de Luxembourg.

Gérard Ier de Gueldre épouse Clémence d'Aquitaine, Dame de Gleiberg.

Gérard Ier de Gueldre a d'autres enfants mais l'identification de la mère n'est pas assurée :



Naissance de Conrad Ier de Zähringen

Conrad Ier de Zähringen naît vers 1090, fils de Berthold II de Zähringen, Duc de Zähringen, et d'Agnès de Rheinfelden.



Naissance de Luitpold de Znojmo

Luitpold de Znojmo(en allemand: Znaim) naît en 1092, fils de Conrad Ier de Bohême et de Wilpirk de Tenling.

Il est Prince de Znojmo jusqu'en 1097.



Mort de Vratislav II de Bohême

Conrad Ier de Bohême Duc de Bohême

Ulrich Ier de Brno Duc de Brno

Vratislav II de Bohême meurt à Vysehrad à Prague le 14 janvier 1092 suite à une blessure de chasse.

Il est inhumé à Saint-Pierre-et-Paul à Prague.

Son règne est marqué par la montée en puissance de la Bohême sur la scène politique européenne mais cela restera de courte durée.

Conformément à la loi de succession de type Séniorat, institué par son père, Conrad Ier de Bohême, son frère, devient Duc de Bohême.

Brno est divisé en deux parties: Brno et Znojmo

Ulrich Ier de Brno devient Duc de Brno, en Moravie, en 1092.

Ulrich Ier de Brno est co-chef dans la moitié ouest de la Moravie Luitpold de Znojmo.



Mort de Conrad Ier de Bohême

Bretislav II de Bohême Duc de Bohême

Conrad Ier de Bohême meurt le 6 septembre 1092.

Bretislav II de Bohême succède à son oncle et devient Duc de Bohême.



Mariage d'Adalbert Ier de Nordgau avec Ermesinde de Luxembourg

Adalbert Ier de Nordgau épouse en 1096 Ermesinde de Luxembourg, fille de Conrad Ier de Luxembourg et Clémence. Leur enfant est :



Entrevue de Ratisbonne

Afin d'exclure ses cousins du trône, Bretislav II de Bohême souhaite appliquer au profit de l'aîné de ses demi-frères, Borivoj II de Bohême, le séniorat.

Cette loi de succession instaurée par Bretislav Ier de Bohême prévoit que le prince le plus âgé de la famille régnante devient le souverain de l'état et exerce seul le pouvoir en Bohême alors que les autres princes reçoivent des terres comme fiefs en Moravie.

Lors de l'entrevue de Ratisbonne, le 19 avril 1099, Bretislav II de Bohême réussit à faire reconnaître par Henri IV de Franconie les droits de Borivoj II de Bohême au détriment d'Ulrich Ier de Brno, l'héritier légitime de Conrad Ier de Bohême



Mariage de Renaud Ier de Montbéliard avec Gisèle de Vaudémont

Gisèle de Vaudémont est veuve de Renard III, Comte de Toul,

Renaud Ier de Montbéliard épouse en 1120 Gisèle de Vaudémont, fille de Gérard Ier de Vaudémont et d'Hedwige de Dagsbourg. Leurs enfants sont :



Fondation de Fribourg-en-Brisgau

En 1120, Conrad Ier de Zähringen fonde Fribourg-en-Brisgau avec son frère Berthold III de Zähringen.



Conrad Ier de Zähringen Duc de Zähringen.

Conrad Ier de Zähringen succéde à son frère Berthold III en 1122 et devient Duc de Zähringen.



Mariage de Ladislas II de Pologne avec Agnès de Babenberg

Ladislas II de Pologne épouse en 1125 Agnès de Babenberg, la fille de Léopold III de Babenberg et d'Agnès de Franconie. Leurs enfants sont :

Ce mariage permet un rapprochement avec les opposants à l'empereur Lothaire II.



Mariage de Conrad Ier de Zahringen avec Clémence de Luxembourg de Namur

Conrad Ier de Zahringen épouse en 1130 Clémence de Luxembourg de Namur. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume V de Montferrat avec Judith de Babenberg

Guillaume V de Montferrat épouse quelques temps avant le 28 mars 1133 Judith de Babenberg ou d'Autriche, fille de Léopold III de Babenberg, Margrave d'Autriche, et d'Agnès de Germanie. Leurs enfants sont :

Judith de Babenberg a probablement 15 ans à ce moment.



Naissance de Conrad Ier de Hohenstaufen

Conrad Ier de Hohenstaufen naît en 1134 ou 1135, fils de Frédéric II le Borgne et d'Agnès de Saarbrück.



Mariage de Frédéric II le Borgne avec Agnès de Saarbrück

Frédéric II le Borgne épouse en 1134 Agnès de Saarbrück ou Sarrebruck, dite de Saargau, fille de Frédéric Ier Saarbrück, Comte de Saarbrück, et de Gisèle de Haute-Lorraine. Leurs enfants sont :



Naissance de Raoul de Zähringen

Rudolf von Zähringen ou Raoul de Zähringen naît vers 1135, fils de Conrad Ier de Zähringen et de Clémence de Luxembourg de Namur.

Il fait son éducation à Mayence sous la direction du chanoine Hugo, le frère d'Hildegarde de Bingen, et chantre de la cathédrale Saint-Martin de Mayence.



Naissance de Berthold IV de Zähringen

Berthold IV de Zähringen naît en 1135, fils de Conrad Ier de Zähringen et de Clémence de Luxembourg de Namur.



Naissance de Conrad Ier de Montferrat

Conrad Ier de Montferrat naît en 1138, fils fille de Guillaume V de Montferrat et de Judith de Babenberg.



Naissance de Clémence de Zähringen

Clémence de Zähringen naît en 1140, fille de Conrad Ier de Zahringen et de Clémence de Luxembourg de Namur.



Mariage d'Henri III Welf le Lion avec Clémence de Zähringen

Henri III Welf le Lion épouse vers 1150 Clémence de Zähringen, fille de Conrad Ier de Zahringen, Duc de Zahringen, et de Clémence de Luxembourg de Namur. Leur enfant est :



Mariage de Sven III de Danemark avec Adélaide de Wettin

Sven III de Danemark épouse en 1152 Adélaide de Wettin, fille de Conrad Ier de Wettin dit le Pieux et de Liutgarde de Sawabie.



Mort de Conrad Ier de Zähringen

Berthold IV de Zähringen Duc de Zähringen

Conrad Ier de Zähringen meurt à Constance le 8 janvier 1152.

Berthold IV de Zähringen devient Duc de Zähringen en 1152.

Peu après son avènement, soutenu par l'empereur Frédéric Ier Barberousse, Berthold IV de Zähringen prépare la conquête du Comté de Bourgogne.



Conrad Ier de Hohenstaufen Comte palatin du Rhin

Conrad Ier de Hohenstaufen devient Comte palatin du Rhin vers 1156.



Mariage de Conrad Ier de Hohenstaufen avec Élisabeth de Stahleck

Conrad Ier de Hohenstaufen épouse à Würzburg en Bavière en juin 1156 Élisabeth de Stahleck (vers 1150-vers 1159).



Mariage de Conrad Ier de Hohenstaufen avec Irmengarde de Henneberg

Conrad Ier de Hohenstaufen épouse en 1159 Irmengarde de Henneberg (vers 1146-22 juillet 1197), fille de Berthold Ier de Henneberg, Burgrave de Würzburg (vers 1105-1159 &) et de Berthe de Putelendorf (vers 1120-vers 1190). Leur enfant est :



Mariage de Casimir II le Juste avec Hélène de Znojmo

Casimir II le Juste épouse vers 1163 Hélène de Znojmo, fille de Conrad II de Znojmo. Leurs enfants sont :



Mariage d'Humbert III de Savoie avec Clémence de Zähringen

Humbert III de Savoie épouse en 1164 Clémence de Zähringen, fille de Conrad Ier de Zahringen, et de Clémence de Luxembourg de Namur. Leurs enfants sont :



Projet de mariage pour Guillaume Longue Épée de Montferrat et pour Conrad Ier de Montferrat

En 1167, Guillaume V de Montferrat essaie de marier ses fils :

Le mariage de Guillaume Longue Épée de Montferrat ne peut pas être célébré probablement pour une question de consanguinité, Judith de Babenberg étant parente d'Aliénor d'Aquitaine.

Le mariage de Conrad Ier de Montferrat parce que la princesse écossaise a été mariée entre temps à un autre.


Mariage d'Amaury Ier d'Anjou et de Marie Comnène - Guillaume de Tyr - Historia (BNF - Mss.Fr.68 - folio 318v)

Mariage d'Amaury Ier d'Anjou avec Marie Comnène

Depuis l'annulation de son mariage, Amaury Ier d'Anjou et la Haute Cour ont conclu qu'il était nécessaire de négocier une alliance militaire et matrimoniale avec Byzance.

Hernesius, Archevêque de Césarée et Eudes de Saint-Amand sont envoyés dans la ville impériale et reviennent au bout de 2 ans de négociations avec la princesse Marie Comnène, nièce de Manuel Ier Comnène.

Ils abordent à Tyr en août 1167.

Amaury Ier d'Anjou épouse à Tyr au Liban le 29 août 1167 Marie Comnène, fille de Jean Comnène, Duc de Chypre, et de Marie Taronitissa. Leur enfant sont :



Naissance d'Agnès de Hohenstaufen

Agnès de Hohenstaufen naît en 1176, fille de Conrad Ier de Hohenstaufen et d'Irmengarde de Henneberg.


Pologne durant le règne de Casimir II le Juste

Distribution de terres par Casimir II le Juste

En 1178, pour faire cesser les conflits internes, Casimir II le Juste distribue les terres :

Casimir II le Juste nomme Sambor palatin de Poméranie orientale.



Mariage de Rénier de Montferrat avec Marie Porphyrogénête

En 1179, Manuel Ier Comnène propose un mariage entre sa fille Marie Porphyrogénête et l'un des fils de Guillaume V de Montferrat. Conrad Ier de Montferrat et Boniface Ier de Montferrat sont déjà mariés.

Rénier de Montferrat, le fils cadet, épouse Marie Porphyrogénête. Marie Porphyrogénête, de 10 ans plus âgée que lui.



Conrad Ier de Montferrat Délégué impérial

Conrad Ier de Montferrat représenter Frédéric Ier Barberousse à Tortona en 1183.



Bataille d'Al-Fule

Baudouin V de Jérusalem Roi de Jérusalem

Départ de Guillaume V de Montferrat en Terre Sainte

En octobre 1183, Saladin envahit la Galilée.

Guy de Lusignan convoque l'ost et se porte à la rencontre de l'armée sarrasine, qu'il rejoint aux Fontaines de Tubanie (bataille d'Al-Fule).

Les vivres manquent pour l'armée, et l'infanterie rechigne à rester et parle de se replier.

Un convoi de ravitaillement arrive, mais est intercepté par Saladin.

Cependant des éclaireurs découvrent que les eaux d'une rivière proche, le Nahr Jâlûd sont très poissonneuses et permet le ravitaillement de l'armée.

Amaury Ier de Lusignan participe à cette bataille. Son détachement subit une charge des troupes musulmanes, mais il y résiste. Ce sera une des seules actions de la bataille. Résistant aux provocations de l'armée Saladin, les barons restent groupés, au grand mécontentement de l'infanterie.

Certains disent que les barons, jaloux de Guy de Lusignan, ne veulent pas lui offrir une victoire éclatante au début de sa régence. D'autres affirment que les barons les plus puissants ont éventé le piège de Saladin.

Mais le mécontentement populaire, déçu d'avoir laissé l'armée de Saladin partir sans dommage, se retourne contre Guy de Lusignan qui est disgracié.

Amaury Ier de Lusignan conserve la charge de connétable.

Baudouin IV de Jérusalem lui retire la régence et décide :

Ce dernier refuse cependant la charge de tuteur, les charges de régent et de tuteur étant considérées comme incompatibles.

Le 20 novembre 1183, Baudouin V de Jérusalem est sacré roi de Jérusalem.

Avec le couronnement de Baudouin V de Jérusalem, son petit-fils, Guillaume V de Montferrat, ayant au moins la soixantaine, confie le gouvernement de Montferrat à ses fils :

et part en Terre Sainte.

Guillaume V de Montferrat reçoit le château de Saint-Elie (aujourd'hui El Taiyiba).



Naissance de Conrad Ier de Nuremberg

Conrad Ier de Nuremberg naît vers 1186, fils de Frédéric Ier de Nuremberg-Zollern et de Sophie de Raabs.



Conrad Ier de Montferrat veuf

En 1186, le chroniqueur byzantin Niketas Choniates mentionne que Conrad Ier de Montferrat est veuf depuis peu de temps, sans nommer l'épouse décédée.

Une allusion du chroniqueur Ralph de Coggeshall dans son récit mentionnant l'arrestation de Richard Cœur de Lion lors de son retour de croisade laisse supposer que cette première épouse est parente de Meinhard II de Görtz.



Naissance de Conrad Ier de Mazovie

Conrad Ier de Mazovie ou en polonais Konrad I Mazowiecki naît en 1187 ou 1188, fils de Casimir II le Juste et d'Hélène de Znojmo.

Il appartient à la dynastie Piast.


Bataille d'Hattin Mort de Renaud de Châtillon - Guillaume de Tyr - Historia - BNF, Mss.Fr.68, folio 399

Bataille d'Hattin

Mort de Renaud de Châtillon

Guillaume V de Montferrat Prisonnier

Prise de Saint Jean-d'Acre par Saladin

Prise de Jérusalem

En 1187, Renaud de Châtillon attaque encore une caravane allant d'Égypte à Damas.

La trêve est rompue et Saladin engage la guerre contre le royaume de Jérusalem.

La bataille entre les deux armées a lieu le 4 juillet 1187 à Hattin.

Les troupes de Saladin écrasent les croisés et les déciment.

Renaud de Châtillon est fait prisonnier et meurt immédiatement décapité d'un coup de sabre par Saladin.

La plupart des barons, dont Guillaume V de Montferrat, Onfroy IV de Toron, Guy de Lusignan, Geoffroy Ier de Lusignan et Amaury Ier de Lusignan sont capturés par les soldats de Saladin.

Raymond III de Tripoli en réchappe en perçant les lignes ennemies, mais, isolé avec son avant-garde, il fuit vers Tyr, puis il se réfugie à Tripoli.

Saint Jean-d'Acre se rend à Saladin sans combat le 10 juillet 1187.

À la même époque, Conrad Ier de Montferrat, son second fils, arrive à Tyr, met la ville en état de défense et met Saladin en échec.

Saladin tente de faire fléchir Conrad Ier de Montferrat, en lui montrant Guillaume V de Montferrat, son père, prisonnier et en lui promettant la vie sauve et la liberté en échange de la ville, mais le père et le fils refusent l'échange.

N'ayant plus de résistance devant lui, Saladin s'empare de la Galilée dans les jours qui suivent.

Il prend les différents ports de Terre Sainte durant l'été 1187.

Saladin s'empare de la quasi-totalité des places fortes du royaume. Il assiège puis prend Jérusalem, le 2 octobre 1187.

Ses victoires sont à l'origine de la troisième croisade, menée par Philippe-Auguste, Richard Cœur de Lion et Frédéric Ier Barberousse.

Bohémond III de Poitiers résiste victorieusement aux assauts de Saladin à Antioche grâce à l'aide d'une flotte sicilienne.

Le nom de royaume de Jérusalem restera l'appellation officielle du royaume croisé de Terre Sainte, que le titulaire règne ou pas sur la ville sainte.



Annulation du mariage d'Onfroy IV de Toron et d'Isabelle Ire d'Anjou

En 1190, pendant la troisième croisade, l'archevêque de Pise et l'évêque de Beauvais annulent le mariage d'Onfroy IV de Toron et d'Isabelle Ire d'Anjou, au prétexte qu'Isabelle n'avait pas l'âge requis et avait été contrainte par son beau-frère Baudouin IV de Jérusalem.

L'annulation est au profit de Conrad Ier de Montferrat, qui veut épouser Isabelle Ire d'Anjou pour prétendre au trône.

Onfroy IV de Toron et Isabelle Ire d'Anjou forment un couple soudé.

Isabelle Ire d'Anjou ne veut pas se séparer et préfère Onfroy IV de Toron à Conrad Ier de Montferrat plus âgé, mais Onfroy IV de Toron ne veut pas de conflit avec les autres barons.

Onfroy IV de Toron est intimidé par Guy de Senlis, un chevalier français, qui le défie, défi qu'Onfroy IV de Toron ne relève pas.



Mariage de Conrad Ier de Montferrat avec Isabelle Ire d'Anjou

Conrad Ier de Montferrat, fils de Guillaume V de Montferrat et de Judith de Babenberg, épouse à Acre le 24 novembre 1190 Isabelle Ire d'Anjou. Leur enfant est :



Mort de Guillaume V de Montferrat

Guillaume V de Montferrat finit ses jours à Tyr, auprès de Conrad Ier de Montferrat, son fils.

Guillaume V de Montferrat meurt à l'été 1191.

Guillaume V de Montferrat est décrit par Acerbo Morena comme étant trapu et de taille moyenne, un visage de lièvre et les cheveux presque blancs. Il est éloquent, intelligent, d'une humeur souvent joyeuse sans être extravagant.


Conrad Ier de Montferrat - par François-Édouard Picot, 1843 - Salle des croisades du Musée de Versailles

Conrad Ier de Montferrat Roi de Jérusalem

Mort de Conrad Ier de Montferrat

Guy de Lusignan Roi de Chypre

Henri II de Champagne Roi de Jérusalem

Mariage d'Henri II de Champagne avec Isabelle Ire d'Anjou

Boniface Ier de Montferrat Marquis de Montferrat

Naissance de Marie de Montferrat

Les barons refusent que Guy de Lusignan reste roi.

Guy de Lusignan reçoit de Richard Cœur de Lion l'île de Chypre en conservant son titre de Roi.

Richard Cœur de Lion décide de laisser Conrad Ier de Montferrat comme Roi de Jérusalem.

Conrad Ier de Montferrat meurt à Tyr le 28 avril 1192 assassiné par deux Ismaéliens ou Hashshâshîn.

Selon certains, c'est Saladin qui l'aurait fait tuer, mais d'autres thèses affirment que l'organisateur du meurtre est le chef des Nizârites, en représailles à la confiscation des marchandises lui appartenant et arraisonné par un navire croisé.

Richard Cœur de Lion et Onfroy IV de Toron sont aussi suspectés d'avoir commandité le crime, mais c'est peu probable.

Boniface Ier de Montferrat reste l'unique héritier et devient Marquis de Montferrat.

Les barons du royaume choisissent Henri II de Champagne, neveu de Richard Cœur de Lion, comme Roi de Jérusalem et, pour asseoir sa légitimité, lui font épouser Isabelle Ire d'Anjou, veuve de Conrad Ier de Montferrat.

Henri II de Champagne épouse le 5 mai 1192 Isabelle Ire de Jérusalem, fille d'Amaury Ier d'Anjou et d'Agnès de Courtenay. Leurs enfants sont :

Guillaume Ier de Joigny est témoin à ce mariage.

Onfroy IV de Toron, premier mari d'Isabelle Ire d'Anjou, vit toujours.

Il proteste, estimant que l'annulation de son mariage n'était pas valable.

Henri II de Champagne est un prince sage, qui administre prudemment et fermement le royaume, adroit en négociations lorsqu'il s'agit de conclure des trêves avec les musulmans.

Isabelle Ire de Jérusalem est déjà visiblement enceinte.

Marie de Montferrat naît à l'été 1192, fille posthume de Conrad Ier de Montferrat et d'Isabelle Ire d'Anjou.



Mariage d'Henri Ier Welf avec Agnès de Hohenstaufen

Henri Ier Welf épouse à Stahleck le 8 janvier 1193 ou 1194 Agnès de Hohenstaufen, Comtesse de Hohenstaufen, fille de Conrad Ier de Hohenstaufen et d'Irmengarde de Henneberg. Leurs enfants sont :



Mort de Conrad Ier de Hohenstaufen

Conrad Ier de Hohenstaufen meurt le 15 novembre 1195.



Boleslas de Cujavie Duc de Cujavie

Bataille de la Mozgawa

Mort de Boleslas de Cujavie

Mieszko III le Vieux, oncle de Lech Ier le Blanc, ambitionne de reconquérir le trône de Cracovie.

Mieszko III le Vieux envahit la Cujavie qu'il offre à son fils Boleslas de Cujavie.

Boleslas de Cujavie devient Duc de Cujavie en 1186 ou en 1194 ou en 1195.

Le 13 septembre 1195, à la tête d'une armée composée d'hommes venant de Grande Pologne et de Cujavie, Mieszko III le Vieux et son fils Boleslas de Cujavie affrontent lors d'une confrontation militaire sanglante Lech Ier le Blanc et Conrad Ier de Mazovie.

Mieszko III le Vieux ne prend pas l'avantage.

Iaroslav d'Opole se bat dans le camp de Mieszko III le Vieux.

Boleslas de Cujavie, son fils, meurt tué au combat.

Il est probablement inhumé à la collégiale Saint Paul de Kalisz.

Ladislas III aux Jambes Grêles reste le seul héritier de Mieszko III le Vieux, son père, qu'il soutient totalement dans sa lutte pour reconquérir le trône de Cracovie.



Mort de Frédéric III de Zollern

Conrad Ier de Nuremberg et Frédéric II de Nuremberg Co-comte de Zollern

Frédéric III de Zollern meurt en 1201.

Conrad Ier de Nuremberg et Frédéric II de Nuremberg devienent Co-comte de Zollern et assurent conjointement la gestion des territoires de la famille, et notamment le burgraviat de Nuremberg.

En ce début du XIIIe siècle, les Hohenzollern affermissent leur puissance en Souabe du Sud par des acquisitions ou des unions matrimoniales.


Ladislas III aux Jambes Grêles

Mort de Mieszko III le Vieux

Ladislas III aux Jambes Grêles Duc de Cracovie, Princeps de Pologne,et Duc de Grande-Pologne

Conrad Ier de Mazovie Duc de Mazovie et de Cujavie

Mieszko III le Vieux meurt à Kalisz le 13 mars 1202.

Lech Ier le Blanc, fils aîné de Casimir II le Juste, en âge de régner, doit lui succéder et devenir Duc de Grande-Pologne.

Soutenu par le voïvode de Cracovie, Ladislas III aux Jambes Grêles devient brièvement Duc de Cracovie (princeps ou senior) et Duc de Grande-Pologne.

Très vite, Ladislas III aux Jambes Grêles est chassé de Cracovie par Lech Ier le Blanc et ses partisans.

Conrad Ier de Mazovie, le frère de Lech Ier le Blanc et son meilleur allié, devient Duc de Mazovie et de Cujavie.



Bataille de Zawichost

Mort de Roman le Grand

En 1205, Roman le Grand, le prince de la Rus' de Halych-Volodymyr, lance une offensive contre la Pologne.

Il est arrêté par les armées de Conrad Ier de Mazovie et de Lech Ier le Blanc.

Roman le Grand meurt le 19 juin 1205 en passant la Vistule lors de la bataille de Zawichost.



Mariage de Conrad Ier de Mazovie avec Agafia de Rus

Conrad Ier de Mazovie épouse entre 1207 et 1210 Agafia de Rus, fille de Svyatoslav III Igorevich, Prince de Peremyshl et de Volodymyr-Volynskyï. Leurs enfants sont :



Synode de Borzykowa

Confirmation des privilèges obtenus par l'Église à Leczyca

Mieszko IV Jambes Mêlées Duc de Cracovie et princeps ou senior

Un synode se tient à Borzykowa en même temps qu'une assemblée des ducs polonais le 9 juin 1210.

Henryk Kietlicz, archevêque de Gniezno, arrive à faire confirmer les nombreux privilèges obtenus par l'Église à Leczyca en 1180.

L'Église obtient le privilège d'immunité ce qui signifie qu'elle pourra avoir ses propres tribunaux.

Tous ces privilèges sont reconnus par Lech Ier le Blanc, Conrad Ier de Mazovie et Ladislas Odonic.

Mieszko IV Jambes Mêlées demande l'application de la volonté de Boleslas III Bouche-Torse, selon laquelle l'aîné des représentants mâles de la dynastie Piast doit être le princeps (ou senior) et à ce titre occuper le trône de Cracovie. Le 9 juin 1210, le pape Innocent III promulgue une bulle demandant à ce que l'on revienne à cette règle de succession.

Ladislas III aux Jambes Grêles soutient Mieszko IV Jambes Mêlées, assez âgé, car espère lui succéder rapidement après sa mort.

En juillet 1210, fort du soutien papal et de celui de Ladislas III aux Jambes Grêles, profitant de l'absence de Lech Ier le Blanc, Mieszko IV Jambes Mêlées s'empare de Cracovie et s'installe sur le trône.


Couronnement de Marie de Montferrat et de Jean Ier de Brienne - Histoire d'Outremer - XIIIe siècle

Mariage de Jean Ier de Brienne avec Marie de Montferrat

Jean Ier de Brienne Roi de Jérusalem

Jean Ier de Brienne épouse à Tyr au Liban le 4 ou le 14 septembre 1210 Marie de Montferrat, fille de Conrad Ier de Montferrat et d'Isabelle Ire d'Anjou. Leurs enfants sont :

Jean Ier de Brienne devient ainsi Roi de Jérusalem.

Les époux sont sacrés roi et reine de Jérusalem le 3 octobre 1210 dans la cathédrale de Tyr.

Guy de Montfort assiste à ce couronnement.

Jean Ier de Brienne continue la politique de paix de Jean d'Ibelin.



Naissance de Casimir Ier de Cujavie

Casimir Ier de Cujavie en polonais Kazimierz I kujawski naît vers 1211, fils de Conrad Ier de Mazovie et d'Agafia ou Agathe de Vladimir Volinsk, la fille du prince Sviatoslav de Vladimir-Volhynie.

Il appartient à la dynastie des Piasts.



Naissance de Siemowit Ier de Mazovie

Siemowit Ier de Mazovie naît vers 1213, fils de Conrad Ier de Mazovie et d'Agafia de Rus.



Nouveaux privilèges accorde à l'Église par Lech Ier le Blanc

En 1215, à Wolbórz, lors d'une rencontre avec Lech Ier le Blanc, Conrad Ier de Mazovie, Ladislas Odonic et Casimir Ier d'Opole, l'archevêque Henri Kietlicz obtient de nouveaux privilèges pour l'Église qui devient un véritable État dans l'État.

La position de Ladislas III aux Jambes Grêles s'affaiblit encore, suite au renforcement de la puissance de l'archevêque Henri Kietlicz, soutenu par le quatrième concile du Latran.



Fondation de l'Ordre de Dobrzyn

En 1216, Conrad Ier de Mazovie fonde l'Ordre de Dobrzyn dont la mission est de protéger la Mazovie des incursions des tribus prussiennes.

Pour les remercier, Conrad Ier de Mazovie leur cède une partie de la région de Dobrzyn.


Conrad Ier de Nuremberg

Partage des possessions de la maison de Hohenzollern

Conrad Ier de Nuremberg Burgrave de Nuremberg

Frédéric II de Nuremberg comte de Zollern

Les deux frères se partagent les possessions de la maison de Hohenzollern en 1218 :

Frédéric II de Nuremberg transmet notamment à son frère les possessions des comtes d'Adenberg :

Frédéric II de Nuremberg conserve le château de Hohenzollern et les territoires de Souabe.



Mariage de Conrad Ier de Nuremberg avec Adélaïde de Frontenhausen

Conrad Ier de Nuremberg épouse Adélaïde de Frontenhausen, fille du Comte Henri III de Frontenhausen. Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric III de Hohenzollern

Frédéric III de Hohenzollern dit l'Héritier ou der Erber, naît vers 1220, fils de Conrad Ier de Nuremberg et d'Adélaïde de Frontenhausen.



Naissance de Judith de Mazovie

Judith de Mazovie naît entre 1222 et 1227, fille de Conrad Ier de Mazovie et d'Agafia de Rus.



Combat d'Henri II le Pieux contre Conrad Ier de Mazovie et Ladislas Odonic

À partir de 1222, Henri II le Pieux commence à seconder Henri Ier le Barbu, son père, et l'aide dans son objectif d'unifier la Pologne.

Henri II le Pieux combat Conrad Ier de Mazovie et Ladislas Odonic, les 2 plus grands ennemis d'Henri Ier le Barbu, son père.



Croisade contre les Prussiens

En 1222, les Polonais lancent une première croisade contre les Prussiens qui se soldera par un échec.

Henri Ier le Barbu participe à cette croisade.

En 1222, Conrad Ier de Mazovie offre des propriétés à Christian de Oliva, l'évêque missionnaire qui organise les croisades baltes contre les Vieux-Prussiens.



Installation desTeutoniques autour de Chelmno

En 1226, dans le but de préserver ses terres d'une invasion des Prussiens, Conrad Ier de Mazovie invite l'ordre des chevaliers teutoniques à venir s'installer sur la frontière de la Pologne.

Ceux-ci s'installent autour de Chelmno, sur la basse Vistule.

En 1226, Henri VII de Hohenstaufen accorde aux Teutoniques des droits souverains et seigneuriaux sur leurs futures conquêtes.



Mort de Lech Ier le Blanc

Boleslas V le Pudique Duc de Sandomierz

Swietopelk II de Poméranie se proclame duc et dénonce la suzeraineté polonaise, ne voulant plus être le vassal de Lech Ier le Blanc.

Swietopelk II de Poméranie se trouve un allié en la personne de Ladislas Odonic écarté du pouvoir en Grande-Pologne par Ladislas III aux Jambes Grêles.

Swietopelk II de Poméranie promet à Ladislas Odonic le trône de Cracovie et la Silésie s'il l'aide à éliminer Lech Ier le Blanc et Henri Ier le Barbu.

La situation en Grande-Pologne et en Poméranie oblige Lech Ier le Blanc à convoquer à Gasawa une assemblée des ducs Piasts et des puissants des terres polonaises.

Ladislas III aux Jambes Grêles ne se rend pas personnellement à Gasawa mais s'y fait représenter par l'archevêque de Gniezno et par l'évêque de Poznan.

Lech Ier le Blanc est tué dans un guet-apens monté par Swietopelk II de Poméranie et Ladislas Odonic.

Le 23 novembre 1227, Swietopelk II de Poméranie et Ladislas Odonic monté un guet-apens.

Lech Ier le Blanc y meurt à Marcinkow.

Boleslas V le Pudique, son fils, devient Duc de Sandomierz.

Henri Ier le Barbu est gravement blessé.

Lech Ier le Blanc est le dernier duc de Cracovie ayant eu autorité sur tous les duchés polonais.

Ce guet-apens est suivi d'une foire d'empoigne entre les prétendants au trône de Cracovie.

Henri Ier le Barbu soutient Ladislas III aux Jambes Grêles.

Iwo Odrowaz soutint Henri Ier le Barbu contre Conrad Ier de Mazovie.

Conrad Ier de Mazovie commence à se battre pour monter sur le trône de Cracovie.

Grzymislawa de Luck et Boleslas V le Pudique sont emprisonnés par Conrad Ier de Mazovie. Grâce à l'aide d'un magnat, tous deux parviennent à s'enfuir.



Ladislas Odonic Prisonnier

Assemblée de Wislica

Ladislas III aux Jambes Grêles à nouveau Princeps de Pologne et Duc de Cracovie

Attaque de Conrad Ier de Mazovie contre la Petite-Pologne

Au début 1228, Ladislas III aux Jambes Grêles repasse à l'offensive en Grande-Pologne et défait Ladislas Odonic, son neveu, et l'emprisonne.

Ladislas III aux Jambes Grêles se rend en Petite-Pologne où il revendique le trône en vertu de l'accord de 1217 sur la succession de Lech Ier le Blanc, son fils étant trop jeune pour régner.

Conrad Ier de Mazovie, le frère de Lech Ier le Blanc, s'oppose au plan de Ladislas III aux Jambes Grêles sur la réunification entre la Grande-Pologne et la Petite-Pologne.

Le 5 mai 1228, à Wislica, une assemblée des ducs et des puissants est convoquée pour choisir le duc de Cracovie.

Ladislas III aux Jambes Grêles obtient le trône de Cracovie.

En contrepartie de l'union entre la Grande et la Petite-Pologne, Ladislas III aux Jambes Grêles doit accorder de nombreux privilèges à l'évêque de Cracovie et aux seigneurs de Petite-Pologne.

Ladislas III aux Jambes Grêles leur donne le droit de constituer une assemblée (wiece) pour faire les lois et pour traiter les affaires judiciaires.

Ladislas III aux Jambes Grêles doit adopter Boleslas V le Pudique, le fils de Lech Ier le Blanc, et en faire son successeur.

Le pouvoir de Ladislas III aux Jambes Grêles se fragilise très vite.

Tout d'abord, Ladislas Odonic réussit à s'échapper de sa prison et à reprendre la guerre contre son oncle, ce qui empêche Ladislas III aux Jambes Grêles de se préparer contre l'invasion de la Petite-Pologne envisagée par Conrad Ier de Mazovie.

Cela pousse les nobles de Cracovie à remettre le pouvoir à Henri Ier le Barbu.

Officiellement, Ladislas III aux Jambes Grêles devient le gouverneur de Petite-Pologne.

En échange, Ladislas III aux Jambes Grêles obtient que Boleslas V le Pudique soit écarté et que les ducs de Silésie deviennent ses héritiers.

Conrad Ier de Mazovie ne renonce pas à son ambition de monter sur le trône de Cracovie et lance une attaque contre la Petite-Pologne au cours de l'été 1228.

Elle est arrêtée par Henri II le Pieux, le fils d'Henri Ier le Barbu.


Conrad Ier de Mazovie

Nouvelle attaque contre la Petite-Pologne

Conrad Ier de Mazovie Duc de Cracovie

En 1229, Conrad Ier de Mazovie qui ne s'avoue pas vaincu, lance une nouvelle invasion.

Conrad Ier de Mazovie commence le siège de Kalisz, Ladislas III aux Jambes Grêles étant occupé à combattre Ladislas Odonic dans le nord de la Grande-Pologne.

Cependant, Kalisz résiste et les troupes de Conrad Ier de Mazovie doivent renoncer à prendre la ville.

Conrad Ier de Mazovie s'empare d'une grande partie de la Petite-Pologne et envahit les régions de Sieradz, Leczyca et Sandomierz.

Il s'empare enfin de Cracovie.

Il réussit même à enlever Henri Ier le Barbu.

Grâce à la médiation de sa femme Hedwige d'Andechs, Henri Ier le Barbu est relâché contre la promesse de renoncer à Cracovie.

Par la suite, Henri Ier le Barbu sera libéré par le pape de cette promesse faite sous la contrainte.



Mariage de Jean Ier de Brandebourg avec Sophie de Danemark

Jean Ier de Brandebourg épouse en 1230 Sophie de Danemark, fille de Valdemar II de Danemark et de Bérengère de Portugal. Leurs enfants sont :



Début de la création d'un État teutonique

Dès 1231, Conrad Ier de Mazovie encourage les Chevaliers Teutoniques à pénétrer sur les territoires prussiens.

C'est le début de l'extermination des Prussiens et de la création d'un État teutonique.



Mort de Ladislas III aux Jambes Grêles

Ladislas III aux Jambes Grêles meurt le 3 novembre 1231.

On ignore où il a été inhumé, sans doute quelque part en Silésie.

Conrad Ier de Mazovie hérite de toutes ses possessions.


Henri Ier le Barbu

Henri Ier le Barbu Duc de Cracovie

Conrad Ier de Mazovie est obligé d'abandonner Cracovie en 1232.

Henri Ier le Barbu devient Duc de Cracovie en 1232.

Henri Ier le Barbu prend le contrôle du duché de Sandomierz en devenant le protecteur de Boleslas V le Pudique.

Au cours de son règne, il tentera de réunifier les territoires polonais.



Casimir Ier de Cujavie Duc de Cujavie

Casimir Ier de Cujavie devient Duc de Cujavie en 1233, du vivant de Conrad Ier de Mazovie, son père.



Perte du contrôle des Chevaliers Teutoniques par Conrad Ier de Mazovie

En 1234, le Grand-Maître des Chevaliers Teutoniques présente un document falsifié au pape Grégoire IX faisant état de la donation d'un territoire par Conrad Ier de Mazovie.

Celui-ci réalise très vite qu'après avoir invité les Teutoniques sur son territoire, il en a perdu le contrôle.



Mariage de Mieszko II l'Obèse avec Judith de Mazovie

Dès le début 1239, Miesko II l'Obèse prend la succession de son père.

Un de ses premiers actes politiques est son mariage qui lui permet d'être moins dépendant d'Henri II le Pieux.

Mieszko II l'Obèse épouse Judith de Mazovie, fille de Conrad Ier de Mazovie.



Naissance de Conrad Ier de Brandebourg

Conrad Ier de Brandebourg naît en 1240, fils de Jean Ier de Brandebourg et de Sophie de Danemark.



Mariage d'Adolf IV de Berg avec Marguerite de Hochstaden

Adolf IV de Berg épouse en 1240 Marguerite de Hochstaden. Leurs enfants sont :


Boleslas II de Silésie

Invasion des Mongols

Bataille de Legnica

Mort d'Henri II le Pieux

Przemysl Ier de Grande Pologne et Boleslas le Pieux Co-duc de Grande-Pologne

Boleslas II de Silésie Duc du sud-ouest de la Grande-Pologne Duc de Silésie

Conrad Ier de Mazovie de nouveau Duc de Cracovie.

Destruction de Cracovie

Le 13 février 1241, les Mongols passent la Vistule sur la glace.

Contrairement à Boleslas V le Pudique, duc de Sandomierz, Mieszko II l'Obèse n'abandonne pas son duché aux envahisseurs et fait front.

En mars 1241, Mieszko II l'Obèse attaque par surprise des détachements Mongols qui s'apprêtaient à traverser l'Oder, ce qui a laissé plus de temps à Henri II le Pieux de se préparer à la bataille contre les Mongols.

Ayant retardé l'avancée mongole, Mieszko II l'Obèse n'a pas pris le risque d'affronter le gros de la horde et s'est replié sur Legnica.

Henri II le Pieux commande la chevalerie polonaise et des Templiers, contre les Mongols lors de la bataille de Legnica.

Henri II le Pieux meurt le 9 avril 1241 lors de cette bataille.

Une des principales explications à cette défaite est la fuite de Mieszko II l'Obèse et de son armée à un moment crucial de la bataille.

Sa mort est suivie par l'éclatement des territoires que son père et lui avaient essayé de réunifier.

Henri III le Blanc est encore mineur et se retrouve sous la tutelle de Anne de Bohême sa mère.

Przemysl Ier de Grande Pologne et Boleslas le Pieux s'emparent des régions de Poznan et de Gniezno. Ils deviennent Co-duc de Grande-Pologne. Sur leur lancée, ils s'emparent de toutes les villes de Grande Pologne qui étaient contrôlées par la Silésie.

Boleslas II de Silésie devient Duc du sud-ouest de la Grande-Pologne en 1241.

Conrad Ier de Mazovie redevient duc de Cracovie.

En 1241, pendant l'invasion des Tatars, Cracovie est détruite.

Boleslas V le Pudique se réfugie avec toute sa famille en Hongrie.

Dès mai 1241, Mieszko II l'Obèse réapparaît dans son duché et se met à reconstruire les territoires dévastés par les Mongols.



Casimir Ier de Cujavie Duc de Wyszogród

Dans les années qui suivent son mariage, Casimir Ier de Cujavie s'efforce de soutenir la politique de Conrad Ier de Mazovie, son père, qui vise le trône de Cracovie.

Pour le remercier, Conrad Ier de Mazovie, offre Wyszogród à Casimir Ier de Cujavie qui devient Duc de Wyszogród en 1242.


Boleslas V le Pudique

Conrad Ier de Mazovie chassé de Cracovie

Boleslas V le Pudique Duc de Cracovie

En 1243, Mieszko II l'Obèse soutient militairement son beau-père Conrad Ier de Mazovie dans sa lutte pour conserver le trône de Cracovie.

Ils sont écrasés par Boleslas V le Pudique aidé par la noblesse de Petite-Pologne.

Conrad Ier de Mazovie est chassé définitivement de Cracovie.

Boleslas V le Pudique monte sur le trône et devient Duc de Cracovie en 1243.



Mariage de Przemysl Ier de Grande Pologne avec Élisabeth de Wroclaw

Przemysl Ier de Grande Pologne épouse en 1244 Élisabeth de Wroclaw, fille d'Henri II le Pieux, Duc de Wroclaw.

Leurs enfants sont :



Attaque de Conrad Ier de Mazovie contre Boleslas V le Pudique

En 1246, Boleslas V le Pudique réussit à repousser une nouvelle attaque de Conrad Ier de Mazovie.



Mort de Conrad Ier de Mazovie

Casimir Ier de Cujavie Duc de Sieradz et de Leczyca

Conrad Ier de Mazovie meurt le 31 août 1247.

Conrad Ier de Mazovie restera dans l'histoire comme étant responsable de la création d'un véritable État teutonique (future Prusse), qui sera une menace permanente pour la Pologne et la cause de nombreuses guerres avec l'Allemagne.

Par son testament, Conrad Ier de Mazovie offre :

Ce testament ne satisfait pas Casimir Ier de Cujavie qui déclare la guerre à Siemowit Ier de Mazovie et à Boleslas Ier de Mazovie, ses deux frères.

Casimir Ier de Cujavie chasse Siemowit Ier de Mazovie, son frère, de Sieradz et Leczyca.

Casimir Ier de Cujavie devient Duc de Sieradz et de Leczyca en 1247;



Mariage de Frédéric II de Nuremberg avec Élisabeth de Habsbourg

Frédéric II de Nuremberg épouse Élisabeth de Habsbourg, fille d'Albert IV de Habsbourg.

Leurs enfants sont :



Mariage d'Henri III le Blanc avec Judith de Mazovie

Judith de Mazovie est veuve de Mieszko II l'Obèse.

Henri III le Blanc épouse le 2 juin 1252 Judith de Mazovie, de Conrad Ier de Mazovie. Leurs enfants sont :



Mariage de Thierry VI de Clèves avec Adélaïde de Heinsberg

Thierry VI de Clèves épouse Adélaïde de Heinsberg, fille d'Henri d'Heinsberg, et héritière de Hülchrath.

Leurs enfants sont :

Adélaïde de Heinsberg est héritière de Hülchrath situé au sud du comté de Clèves.

À partir de 1255, Thierry VI de Clèves règne déjà sur Hülchrath.

Par ce mariage, ses propriétés s'étendent également à la ville de Saffenbourg.



Naissance d'Henri IV le Juste

Henri IV le Juste ou en polonais Henryk IV Probus naît en 1257 ou en 1258, fils d'Henri III le Blanc, duc de Wroclaw, et de Judith de Mazovie.

Judith de Mazovie est la fille de Conrad Ier de Mazovie.

Il appartient à la dynastie des Piasts.



Mariage de Conrad Ier de Brandebourg avec Constance de Grande Pologne

Boleslas le Pieux essaie de poursuivre la politique de Przemysl Ier de Grande Pologne, son frère, pour arriver à des relations de bon voisinage avec le Brandebourg.

Boleslas le Pieux marie la fille de son frère.

Conrad Ier de Brandebourg épouse en 1260 Constance de Grande Pologne, fille de Przemysl Ier de Grande Pologne et d'Élisabeth de Wroclaw. Leurs enfants sont :

Boleslas le Pieux donne la place-forte de Santok en dot, en échange d'un accord de paix.



Mort de Conrad Ier de Nuremberg

Frédéric III de Hohenzollern Burgrave de Nuremberg

Conrad Ier de Nuremberg meurt vers 1261.

Frédéric III de Hohenzollern succède à Conrad Ier de Nuremberg, son père, et devient Burgrave de Nuremberg en 1261.

Il gouverne les territoires de la région de Hohenzollern à l'ouest de Nuremberg aux alentours de Cadolzburg.


Othon IV de Brandebourg jouant aux échecs - miniature du Codex Manesse - vers 1300

Mort de Jean Ier de Brandebourg

Othon III de Brandebourg Margrave de Brandebourg

Le pape Clément IV songe à confier à Jean Ier de Brandebourg la direction de la croisade en préparation.

Jean Ier de Brandebourg meurt le 4 avril 1266.

L'église du monastère de Chorin construite sur son premier emplacement est si avancée que Jean Ier de Brandebourg peut y être inhumé.

Othon III de Brandebourg, son frère, assume le gouvernement du Brandebourg.

Conrad Ier de Brandebourg, Jean II de Brandebourg et Othon IV de Brandebourg et Henri Ier de Brandebourg deviennent alors corégent de la Marche de Brandebourg.

Conrad Ier de Brandebourg est chargé du gouvernement de la Nouvelle Marche, une partie du Brandebourg sur la rive est de l'Oder.

Conrad Ier de Brandebourg apparaît rarement sur la scène politique, mais aide son frère Othon IV de Brandebourg, quand celui-ci occupe Gdansk.

Conrad Ier de Brandebourg y gagne le territoire de Rügenwalde.



Naissance de Valdemar de Brandebourg

Woldemar ou Valdemar de Brandebourg dit le grand naît vers 1280, fils de Conrad Ier de Brandebourg et de Constance de Grande Pologne.

Valdemar de Brandebourg est prince de la maison d'Ascanie.



Mort de Conrad Ier de Brandebourg

Conrad Ier de Brandebourg meurt en 1304.

Il est inhumé à côté de Constance de Grande Pologne, son épouse, dans l'abbaye de Chorin.



Division de l'héritage de d'Henri III de Glogów

Henri IV le Fidèle, Jean de Scinawa et Przemko II de Glogow Co-duc de Zagan, de Scinawa et de Poznan

En 1312, l'héritage de d'Henri III de Glogów est divisé.

Conrad Ier d'Olesnica et Boleslas d'Olesnica obtiennent la partie orientale du duché paternel (avec Olesnica et Kluczbork) ainsi que les régions de Kalisz et de Gniezno.

Henri IV le Fidèle, Jean de Scinawa et Przemko II de Glogow reçoivent les régions de Scinawa, de Zagan et de Grande-Pologne.

Mathilde de Brunswick, leur mère, conserve Glogów.



Prise de la Grande Pologne

En 1314, s'appuyant sur la noblesse locale, Ladislas Ier de Pologne reprend le contrôle de la plus grande partie de la Grande Pologne.

Przemko II de Glogow, Henri IV le Fidèle, Conrad Ier d'Olesnica, Boleslas d'Olesnica et Jean de Scinawa, les enfants d'Henri III de Glogów, ne conservent qu'un petit territoire situé près de l'Obra.

Ladislas Ier de Pologne porte alors le titre de Wladislaus Dei gracia, dux Regni Polonie et dominus Pomerania, Cuiavie, Lancicie as Siradie.

Ladislas, par la volonté de Dieu, duc du royaume de Pologne et seigneur de Poméranie, de Cujavie, de Leczyca et de Sieradz.



Refus de Przemko II de Glogow de rendre un hommage à Jean Ier de Luxembourg

En 1329, Przemko II de Glogow refuse de rendre un hommage de vassalité Jean Ier de Luxembourg, contrairement à ses frères Henri IV le Fidèle, Jean de Scinawa et Conrad Ier d'Olesnica.

En représailles, Jean Ier de Luxembourg oblige les frères de Przemko II de Glogow à le déshériter au cas où un de ceux-ci mourrait prématurément.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !