Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



30 événements affichés, le premier en 921 - le dernier en 1032


Berthe de Souabe - par Albert Anker - 1888

Mariage de Rodolphe II de Bourgogne avec Berthe de Souabe

Le conflit entre Rodolphe II de Bourgogne et Burchard de Souabe, Duc de Souabe, cesse.

Rodolphe II de Bourgogne épouse en 921 ou 922 Berthe de Souabe, fille de Burchard de Souabe. Leurs enfants sont :



Naissance de Conrad III le Pacifique

Conrad III le Pacifique naît en 923 ou en 925, fils de Rodolphe II de Bourgogne et de Berthe de Souabe.



Mariage de Charles-Constantin de Vienne avec Theuberge de Sens

Charles-Constantin de Vienne épouse en 929 Theuberge de Sens. Leurs enfants sont :



Mort de Rodolphe II de Bourgogne

Conrad III le Pacifique Roi des deux Bourgognes

Conrad III le Pacifique Roi d'Arles

Rodolphe II de Bourgogne meurt le 11 juillet 937.

Rodolphe II laisse le souvenir d'un souverain batailleur.

Conrad III le Pacifique succéde à son père et devient Roi de Bourgogne.



Mariage de Hugues d'Arles avec Berthe de Souabe

Conrad III le Pacifique prisonnier à la cour de Germanie

Berthe de Souabe est veuve de Rodolphe II de Bourgogne.

Hugues d'Arles, Marquis de Provence et Roi d'Italie, épouse le 12 ou le 15 décembre 937 Berthe de Souabe.

Berthe de Souabe réside essentiellement dans son château de Colombier-sur-Morges, sur la rive droite du Léman, son époux a de nombreuses maîtresses et de nombreux bâtards.

Berthe de Souabe tente d'assurer la tutelle de Conrad III le Pacifique, le jeune Roi de Bourgogne.

Hugues d'Arles souhaite profiter de la minorité de Conrad III le Pacifique pour unir le royaume de Bourgogne à celui d'Italie, et former un immense royaume.

Mais Othon Ier le Grand voit le danger dans la constitution de ce royaume à cheval sur les cols alpins.

Se souvenant que son père Henri Ier l'Oiseleur a reçu l'hommage de Rodolphe II de Bourgogne, Othon Ier le Grand intervient dans le royaume bourguignon et sous prétexte de servir de protecteur à Conrad III le Pacifique, le conduit en Allemagne et le retient prisonnier dans son palais.

Conrad III le Pacifique est élevé à la cour germanique.

En 937, Hugues le Noir archi-comte dans le royaume de Bourgogne, refuse de prêter l'hommage à un roi captif.



Mariage de Louis IV d'Outremer avec Gerberge de Saxe

Gerberge de de Saxe est veuve de Gislebert II de Hainaut, Duc de Lotharingie.

Louis IV d'Outremer épouse en 939 Gerberge de Saxe, fille d'Henri Ier l'Oiseleur et de Mathilde de Reingelheim. Leurs enfants sont :



Mariage de Conrad III le Pacifique avec Adélanie

Conrad III le Pacifique épouse vers 940 Adélanie, fille d'Hugues le Peureux, Comte de Tours, nièce d'Othon Ier le Grand. Leurs enfants sont :



Liaison de Conrad III le Pacifique avec Aldiude

Conrad III le Pacifique a une liaison avec Aldiude. Leurs enfants sont :



Prise de pouvoir de Conrad III le Pacifique sur la Bourgogne

Othon libère Conrad en 942, qui prend enfin la succession de son père sur le royaume de Bourgogne.

Sur la Haute Bourgogne, les comtes ont tendance à privilégier l'ouverture vers l'occident, terre de même culture française, notamment Hugues le Noir qui est à la fois duc de Bourgogne et archi-comte sur la Haute-Bourgogne.

D'autre part Conrad comme son père et comme ses successeurs est peu libre de ses mouvements, et se déplace uniquement sur son domaine propre : Aix les Bains, Lausanne, Vevey. Il est peu présent sur les autres terres de son royaume.



Albéric Seigneur de Salins, Pontarlier et Besançon

L'un des premiers actes de Conrad III le Pacifique est du 3 juillet 942 à Saint-Maurice d'Agaune. Il concerne Albéric, fils du vicomte de Narbonne Mayeul, qui a épousé Attala, l'héritière de la vicomté de Mâcon. Conrad III le Pacifique concède à Albéric les terres de Salins, de Pontarlier et de Besançon, avec la bienveillance de Hugues le Noir.



Plaid royal de Conrad III le Pacifique

En 944, Conrad organise son premier plaid royal à Thoissey dans le Viennois en présence des ecclésiastiques :

des nobles :



Prise de Metz

Bataille de la forêt de Roumare

Destruction de Gand

En 946, craignant l'alliance de Richard Ier Sans Peur avec Hugues le Grand, Louis IV d'Outremer forme une coalition contre eux avec :

Ayant attaqué Hugues le Grand et pris Reims, ils pénètrent en Vexin.

Les Normands parviennent à détacher Othon Ier le Grand de la coalition et défont les forces du roi dans la forêt de Roumare, à l'ouest de Rouen dans un vaste méandre de la Seine.

L'échec est mal ressenti par Othon Ier le Grand qui envahit la Flandre, état de son ancien allié.

Gand est détruite.

Othon le Grand y fait construire le "Novum Castrum" dont la garde est donnée à Wichmann II, Comte d'Hamaland et de Gand, et fait creuser la "fosse Othonienne", délimitant les possessions impériales en Flandre.

Finalement réconciliés, Othon Ier le Grand laisse la suzeraineté du castrum à Arnould Ier de Flandre.



Mariage de Conrad III le Pacifique avec Adélaïde de Provence

Conrad III le Pacifique épouse en 948 Adélaïde de Provence. Leur enfant est :



Mort d'Hugues d'Arles

Lothaire II d'Arles Roi d'Italie

Boson II d'Arles Gouverneur de la Provence

Hugues d'Arles meurt à Arles en 947 ou le 10 avril 948.

Lothaire II d'Arles succède à son père sur le trône d'Italie, sous la tutelle de Bérenger II d'Ivrée.

Conrad III le Pacifique veille à remplacer Hugues d'Arles et à maîtriser les pouvoirs de son ou ses successeurs. C'est pourquoi, il éclate la Provence en trois comtés, limitant ainsi l'autorité et les ressources des nouveaux comtes.

Griffon d'Apt est rapidement éliminé.

Les deux frères, sans s'affranchir de l'autorité nominale du roi, deviennent les vrais maîtres du pays.


Othon Ier le Grand recevant la soumission de Bérenger II d'Ivrée

Othon Ier le Grand Roi d'Italie

Othon Ier le Grand Roi des Lombards

Mariage d'Othon Ier le Grand avec Adélaïde de Bourgogne

Conrad III le Pacifique, frère d'Adélaïde de Bourgogne, se plaint à Othon Ier le Grand, Roi de Germanie.

Agapet II appelle à Rome l'empereur Othon Ier pour le défendre contre Bérenger II d'Ivrée.

Début septembre 951, Othon Ier le Grand vole au secours d'Adélaïde de Bourgogne et franchit le Brenner à la tête de ses troupes et entre dans Vérone. Entre-temps, Adélaïde s'échappe de sa prison et se réfugie à Reggio.

Othon Ier le Grand est couronné ou simplement proclamé, selon les sources, Roi des Lombards, Roi d'Italie, le 23 septembre 951 à Pavie.

Le Royaume d'Italie suzerain de l'empire carolingien passe alors sous suzeraineté de l'empire germanique.

Adélaïde de Bourgogne est veuve du roi Lothaire II d'Arles.

Othon Ier le Grand épouse le 25 décembre 951 Adélaïde de Bourgogne, fille de Rodolphe II de Bourgogne et de Berthe de Souabe. Leurs enfants sont :

Ce mariage console Othon Ier le Grand de son veuvage d'avec Édith de Wessex et lui gagne la reconnaissance de l'aristocratie italienne.

Conrad III le Pacifique devient ainsi le beau-frère du roi de Germanie et d'Italie.



Naissance de Gisèle de Bourgogne

Gisèle de Bourgogne naît en 955, fille de Conrad III le Pacifique, Roi de Bourgogne, et d'Adélaïde de Provence.



Ithier d'Arles Archevêque d'Arles

Itier ou Ithier d'Arles devient Archevêque d'Arles avant mars 963.

Ithier d'Arles est un fidèle de Conrad III le Pacifique.



Retour d'Othon Ier à Rome

Synode romain

Déposition de Jean XII

Léon VIII Antipape

La mainmise d'Othon Ier le Grand gêne cependant Jean XII. À peine Othon Ier le Grand a-t-il le dos tourné que Jean XII noue des contacts avec Adalbert II d'Ivrée, fils de Bérenger II d'Ivrée, ainsi qu'avec Byzance.

Jean XII se présente comme un jouisseur invétéré. Descendant d'un aventurier romain, il doit à un ordre de son père d'avoir été porté par le peuple de Rome sur le trône de Saint Pierre, sept ans plus tôt,... à 18 ans !

Quand Mayeul de Cluny commence, entre 960 et 965, à diffuser la réforme clunisienne, celui-ci peut compter sur le précieux concours de l'impératrice, Adélaïde, la seconde épouse d'Othon, la sœur du roi de Bourgogne, Conrad III le Pacifique.

L'emprise germanique sur le royaume de Bourgogne se fait sentir :

Jean XII reprend la tradition, abandonnée dès Adrien Ier (772–795), de dater ses actes à partir des années de règne des empereurs byzantins.

Furieux, Othon Ier revient sur ses pas à Rome et Jean XII doit s'enfuir. L'Empereur convoque un synode qui juge Jean XII coupable d'apostasie, d'homicide, de parjure et d'inceste. Il le dépose le 4 ou le 6 décembre 963, ce qui constitue une nouveauté pour une assemblée d'évêques.

Othon Ier, même s'il n'a pas autorité pour intervenir, nomme Pape Léon VIII, le protoscriniaire, un laïc romain. L'absence de documents probants prêche pour l'illégitimité de ce pape.

Othon Ier le Grand modifie son privilège : désormais, l'élection pontificale doit être sanctionnée par l'approbation impériale.

Liutprand de Crémone participe à ce concile.



Mariage de Conrad III le Pacifique avec Mathilde de France

Conrad III le Pacifique épouse en 964 Mathilde de France, fille de Louis IV d'Outremer et de Gerberge de Saxe, sœur de Lothaire. Leurs enfants sont :

Mathilde de France lui donne en dot ses droits de suzeraineté sur le comté de Lyon.

Gerberge est surtout nièce d'Othon. Les relations avec la famille Ottonienne se renforcent.



Naissance de Berthe de Bourgogne

Berthe de Bourgogne ou Berthe des Deux Bourgognes naît en 964, fille de Conrad III le Pacifique et de Mathilde de France, petite fille du Roi de France Louis IV d'Outremer.



Naissance de Gerberge des Deux-Bourgognes

Gerberge des Deux-Bourgognes ou de Bourgogne ou de Bourgogne-Royaume naît en 965, fille de Conrad III le Pacifique et de Mathilde de France.



Mort de Boson II d'Arles

Guillaume Ier le Libérateur et Roubaud Ier de Provence Co Comtes de Provence

Boson II d'Arles meurt en 968.

Ses deux fils se partagent en indivis le comté de Provence, indivision que maintiendront leurs descendants.

En 968, Conrad III le Pacifique nomme Guillaume Ier le Libérateur, Comte de Provence.



Naissance de Rodolphe III le Fainéant

Rodolphe III, dit le Fainéant, naît en 970, fils de Conrad III le Pacifique et de Mathilde de France


Guillaume Ier le Libérateur

Capture de Mayeul de Cluny par les Sarrasins

En 968 ou en juillet 972 les Sarrasins de Fraxinetum capturent Mayeul de Cluny au col du grand Saint-Bernard ou dans les environs d'Orsières.

Les moines doivent verser 1 000 livres d'or pour sa libération.

De nombreux objets de culte et d'orfèvrerie du trésor de Cluny sont fondus pour payer sa rançon.

Sa capture entraîne une mobilisation générale de l'aristocratie provençale autour du Guillaume Ier le Libérateur.

Guillaume Ier le Libérateur rassemble avec son frère Roubaud Ier de Provence, une armée de fidèles et ils mènent une campagne contre les Sarrasins.

Audouin II d'Oriate participe à cette campagne avec d'autres seigneurs de Provence comme les seigneurs de Fos, futurs propriétaires du territoire d'Hyères.

Conrad III le Pacifique ne prend pas part à cette campagne.

Après 3 siècles de troubles dévastateurs, la Provence connaît enfin une nouvelle période de prospérité.

De nombreuses terres sont remises en culture, des chapelles sont construites pour des paysans nouvellement installés, la productivité et les conditions de travail s'améliorent, les canaux d'arrosages sont remis en état et l'assèchement des marécages reprend.

Des terres sont distribuées à de nouveaux venus, le vin et les animaux de ferme sont produits en grande quantité, des pêcheries sont signalées en Camargue et sur l'Étang de Berre, des moulins sont construits ou reconstruits.

Ce nouvel essor économique réveille également le commerce international dont Marseille sait à nouveau tirer profit.

Cette période de prospérité enrichit également les villes qui voient apparaître une nouvelle population de bourgeois payant l'impôt en argent (non plus en corvées).

La vie religieuse connaît également un nouvel essor, les monastères prennent de plus en plus de place face au clergé classique trop lié au pouvoir politique, malgré un certain "ménage" opéré par les papes.



Mariage d'Henri II le Querelleur avec Gisèle de Bourgogne

Henri II le Querelleur épouse avant 972 Gisèle de Bourgogne, fille de Conrad III le Pacifique et d'Adélaïde de Provence. Leurs enfants sont :



Burchard II de Lyon Archevêque de Lyon

En 979, Burchard II de Lyon, fils bâtard de Conrad III le Pacifique, devient archevêque de Lyon.



Mariage d'Eudes Ier de Blois avec Berthe de Bourgogne

Eudes Ier de Blois épouse en 983 Berthe de Bourgogne, fille de Conrad III le Pacifique et de Mathilde de France. Leurs enfants sont :

Ce mariage fait entrer Eudes Ier de Blois dans les plus grandes familles d'Occident: Carolingiens et Welfs.



Libération d'Othon III du Saint-Empire

Henri II le Querelleur à nouveau Duc de Bavière

En 984, Adélaïde de Bourgogne, veuve de Othon Ier Le Grand, demande à son frère Conrad III le Pacifique, Roi de Bourgogne, d'intervenir dans la succession de Germanie.

Conrad III le Pacifique, accompagné de seigneurs italiens et lorrains, se dirige vers le bavarois.

Bernard Ier de Saxe assemble les opposants à la candidature d'Henri II le Querelleur à Asselburg.

Henri II le Querelleur, voyant que la rébellion est condamnée par la majorité, relâche Othon III du Saint-Empire et fait sa soumission à Pâques 984.

Le parti de l'impératrice Théophano Skleros, la mère de l'enfant, triomphe.

La paix faite et on calme Henri II le Querelleur en lui rendant le duché de Bavière.



Mort de Conrad III le Pacifique Roi de Bourgogne

Rodolphe III le Fainéant Roi de Bourgogne

Conrad III le Pacifique meurt le 19 octobre 993.

En 993, Rodolphe III le Fainéant succède à son père Conrad III le Pacifique comme Roi de Bourgogne.

Rodolphe III, le dernier Roi burgonde, surnommé le Fainéant, est présenté par les historiens, comme sans courage.

Rodolphe III reconnaît la suzeraineté de l'empereur d'Allemagne Othon III du Saint-Empire sur son royaume.

Lyon et le royaume d'Arles deviennent fief du Saint-Empire Germanique.

L'Archevêque Burchard II de Lyon sillonne le royaume pour garantir les pouvoirs de son royal demi-frère.



Mort de Rodolphe III Roi de Bourgogne transjurane et d'Arles

Guerre de succession du royaume de Bourgogne transjurane et d'Arles

Rodolphe III le fainéant n'a pas d'héritier et fait son testament en faveur de Conrad II le Salique qui est alors l'héritier du royaume carolingien de Bourgogne et de Provence.

Rodolphe III le fainéant meurt en septembre 1032.

Les filles de Conrad III le pacifique sont à l'origine de la guerre de succession après la mort de leur frère.

La lutte s'engage entre l'empereur Conrad II le Salique et Eudes II de Blois.

Il est vrai qu'Eudes II de Blois est l'héritier le plus direct de Rodolphe, car il est le fils de sa seconde sœur Berthe, tandis que Conrad n'est que le mari de sa nièce Gisèle.

Eudes II de Blois envahit le royaume de Bourgogne.

Renaud Ier de Bourgogne-Comté et les grands de Bourgogne choisissent le parti d'Eudes II de Blois.

La lutte entre les deux cousins dure 2 ans. Ce conflit accentue le malheur des pauvres, qui subissent depuis deux ans les méfaits de la grande famine qui sévit sur la France et la Bourgogne

Eudes II de Blois abandonne la partie devant une coalition formée par le nouvel empereur Conrad II le Salique et Henri Ier de France.

En 1032, Conrad II le Salique annexe le royaume d'Arles.

En 1032, le royaume de Bourgogne est rattaché à l'Empire

Raimbaud de Reillanne agit alors en prélat du Saint-Empire.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !