Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



26 événements affichés, le premier en -444 - le dernier en 1219



Naissance de Conon

Conon naît vers 444 avant Jésus-Christ.



Conon Commandant d'une flotte

Conon commande une flotte en 413 avant Jésus-Christ.



Conon prend Commandant général de la flotte athénienne

En 407 avant Jésus-Christ, Conon prend le commandement général de la flotte athénienne.



Siège de Mytilène

Bataille navale des Arginuses

Assiégé à Mytilène par le navarque spartiate Callicratidas en 406 avant Jésus-Christ, l'expédition destinée à le secourir Conon donne lieu à la bataille navale des Arginuses.



Callicratidas Navarque de la flotte de Sparte

Bataille sur le rivage d'Aigos Potamos

La navarchie ne durant qu'un an, Lysandre est ensuite remplacé par Callicratidas qui, moins doué pour la diplomatie, déplaît à Cyrus le Jeune et n'obtient pas d'aides de sa part.

Lysandre se porte alors vers l'Hellespont, dans le but de couper l'approvisionnement en blé d'Athènes, et attaque Lampsaque.

La flotte athénienne, forte de 180 trières, contrôle les détroits pour assurer l'acheminement des blés de la mer noire vers Athènes, toutes les autres sources d'approvisionnement de la ville étant perdues à ce stade de la guerre.

Devant la différence des forces navales en présence, Lysandre choisit la ruse, et réussit à attirer les Athéniens à terre, où la supériorité terrestre spartiate lui donne la victoire, sur le rivage d'Aigos Potamos.

Les stratèges athéniens, malgré les conseils que leurs donne Alcibiade, tombent dans le piège.

Leur flotte est anéantie. Plus de 3 000 hommes sont faits prisonniers. La route du blé est coupée. La victoire spartiate dans guerre du Péloponnèse n'est plus l'affaire que de quelque mois.

Battu en 405 avant Jésus-Christ à Aigos Potamos, Conon rassemble quelques vaisseaux et s'enfuit à Chypre auprès du roi Évagoras.



Bataille navale de Cnide

Prise de Cythère

Conon réussit à intriguer auprès des Perses et obtient le commandement d'une flotte, avec le satrape Pharnabaze.

Conon remporte la victoire de Cnide sur la flotte spartiate en 394 avant Jésus-Christ, chasse les Lacédémoniens de la mer Égée et prend Cythère.



Retour de Conon à Athènes

Reconstruction des Longs Murs d'Athènes

Conon retourne à Athènes en triomphateur 393 avant Jésus-Christ.

Les Athéniens lui érigent alors une statue sur l'Agora. Il est le premier à bénéficier de ce privilège depuis Harmodios et Aristogiton.

Conon fait reconstruire les Longs Murs.



Mort de Conon

Conon meurt en 390 avant Jésus-Christ.



Mort d'Antiochos II Théos

Mort de Bérénice Syra

Séleucos II Callinicos Roi séleucide

Troisième guerre de Syrie

Antiochos II Théos rappelle Laodice Ire qui a la rancune tenace.

Antiochos II Théos meurt en 246 avant Jésus-Christ, assassiné par son épouse Laodice Ire qui fait aussi mettre à mort Bérénice Syra et ses enfants.

Séleucos II Callinicos, fils d'Antiochos II Théos, devient Roi séleucide.

Ptolémée III Évergète Ier entreprend la troisième guerre de Syrie, pour venger l'assassinat de Bérénice Syra, sa sœur.

Une guerre oppose donc les deux nouveaux rois Ptolémée III Évergète Ier et Séleucos II Callinicos.

Durant l'absence de Ptolémée III Évergète Ier, Bérénice II de Cyrène fait vœu à la déesse Vénus de lui sacrifier sa merveilleuse chevelure. Son mari étant revenu sain et sauf, elle coupe ses cheveux et en fait une offrande au temple de la déesse à Zéphyrium.

La chevelure ayant disparu de façon mystérieuse, Conon de Samos, l'astronome de la cour, l'explique de façon romantique en indiquant un amas stellaire et disant que l'offrande a tellement plu à la déesse qu'elle l'a traduite aux cieux. Cet astérisme (ensuite devenu constellation) est encore appelé la Chevelure de Bérénice.

Callimaque de Cyrène célèbre cet incident dans un poème, dont seulement quelques lignes subsistent, mais il nous reste aussi une traduction par Catulle.

Les troupes de Ptolémée III Évergète Ier atteignant le Tigre.

Ptolémée III Évergète Ier enlève à Séleucos II Callinicos la possession de la Syrie du nord et les côtes méridionales de l'Asie Mineure jusqu'à Éphèse.

Ptolémée III Évergète Ier a aussi des compensations territoriales en Thrace et en Égée.

Les provinces orientales du royaume Séleucide deviennent progressivement indépendantes ou tombent sous la coupe des Parthes.



Mort de Jean V Pape

Conon Pape

Jean V meurt en 686.

Fils d'un officier des troupes thraces, Conon étudie en Sicile et est ordonné prêtre à Rome. Conon est élu pape le 21 octobre 686 à un âge fort avancé afin que la milice romaine et le clergé alors en désaccord puissent s'accorder un moment de répit pour trouver un successeur au trône de saint Pierre qui agréerait aux deux parties. Conon tente aussi de résoudre ce désaccord mais sans grand succès.



Mort de Conon Pape

Serge Ier de Rome Pape

Conon meurt le 21 septembre 687 à Rome gravement malade.

Conon disposait des faveurs de l'empereur byzantin Justinien II qui lui reverse une partie des taxes qu'il a prélevées sur les territoires de la papauté.

Durant son pontificat Conon élève Saint Kilian, un missionnaire irlandais, au rang d'évêque et l'envoie prêcher la foi en Franconie avec ses suivants.

Saint Serge Ier ou Sergius Ier, né en Syrie, vient d'une famille syrienne, originaire d'Antioche, qui s'est ensuite établit à Palerme en Sicile. Sa famille est sans doute à l'origine de son élection comme pape, face aux deux autres candidats, Paschalis et Theodorus. Il est consacré pape le 15 décembre 687.


Photios Ier de Constantinople

Déposition d'Ignace Patriarche de Constantinople

Photios Ier de Constantinople Patriarche de Constantinople

Ignace, Patriarche de Constantinople, est déposé en 858. Bien qu'étant encore simple laïc, Photios Ier, jouissant du soutien de l'empereur Michel III et du césar Bardasn est élu patriarche.

L'abdication d'Ignace ouvre une lutte d'influence à l'intérieur de l'Église, le parti d'Ignace réussissant à obtenir le soutien du pape Nicolas Ier.


Publication du Myriobiblon

Photios Ier de Constantinople, avant de devenir Patriarche de Constantinople, explique et commente des auteurs antiques, tel Aristote, et réunit le fruit de ces recherches dans son œuvre majeure la Bibliothèque, encore appelée Myriobiblon, dédiée à son frère Tarasios. C'est une collection de 280 codices (chapitres) consacrés à des auteurs antiques et chrétiens antérieurs, dont il cite des extraits ou donne des résumés. C'est grâce à cet ouvrage que l'on connaît les travaux de Ctésias, Memnon d'Héraclée, Conon, les œuvres perdues d'Arrien et de Diodore de Sicile. Il est également l'auteur d'un Lexikon, une compilation des termes et expressions remarquables qu'il notait au cours de ses lectures.



Mariage de Bérenger II d'Ivrée avec Willa III de Toscane

Bérenger II d'Ivrée épouse en 930 ou 935 Willa III de Toscane, fille de Boson VI d'Arles et de Willa II de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Liaison de Conrad III le Pacifique avec Aldiude

Conrad III le Pacifique a une liaison avec Aldiude. Leurs enfants sont :



Naissance de Conrad Ier de Vintimille

Cunrad ou Conrad Ier de Vintimille dit Conon naît vers 954 ou 955, fils Bérenger II d'Ivrée et de Willa III de Toscane.



Naissance de Gérold II de Genève

Conon ou Géraud ou Gérold II de Genève naît en 1020, fils de Gerold Ier de Genève et de Berthe de Flandres.



Burchard Archevêque de Lyon

En juin 1032, Burchard, fils de Conon-Conrad succède à son oncle sur l'archevêché de Lyon.



Conon Évêque de Die

Conon devient Évêque de Die en 1037.



Rodolphe de Rheinfelde Anti Roi de Germanie

Des princes allemands s'assemblent à Tribur au prétexte de régler la déchéance de l'Empire.

Ils en profitent pour récupérer des biens et des avantages qui leur avaient été confisqués.

Le 15 mars 1077, avec l'accord tacite du pape, ils élisent antiroi de Germanie Rodolphe de Rheinfelden, Duc de Souabe, leur chef, contre Henri IV de Franconie.

Welf IV Welf est partisan de Rodolphe de Rheinfelden.

Henri IV de Franconie, en conséquence le prive de son titre de Duc de Bavière.

Cependant, soutenu par les bavarois et aidé par Azzon II d'Este, son père, Welf IV Welf parvient à se maintenir et à défier la décision de l'empereur en mai 1077.

Otton Ier de Northeim consent à l'élection de Rodolphe de Rheinfelde.

Egbert II de Misnie est l'un des premier partisans de Rodolphe de Rheinfelden, mais comme d'autres nobles saxons il lui retire rapidement son soutien et demeure ensuite neutre.

En Bourgogne, les évêques de Sion, Lausanne et Bâle restent fidèles à l'empereur, comme nombre d'évêques dans les autres parties de l'Empire, de même que des seigneurs de moindre rang, comme les Comtes d'Oltigen.

Burcard d'Oltigen, Évêque de Lausanne de 1056 à 1089, est un adversaire de la réforme.

Son successeur, Conon de Fenis, approuve la réforme, mais continue de soutenir l'empereur, tout comme son frère Bourcard de Fenis, Évêque de Bâle.

Conon de Fenis fonde l'abbaye de Cerlier (moines venus de Saint-Blaise, Forêt-Noire).

Bourcard de Fenis fonde le prieuré de Saint-Alban à Bâle (moines venus de Cluny).

Rodolphe de Rheinfelden perd ses droits en Bourgogne au profit du comte Guillaume II l'Allemand, qui étend son pouvoir au-delà du Jura jusqu'à Romainmôtier et au lac de Bienne.



Mariage de Renaud II de Bourgogne avec Régine d'Oltingen

Renaud II de Bourgogne épouse en 1092 Reine ou Régine d'Oltingen, fille de Conon, Comte d'Oltingen (Région de Bale en Suisse Allemande). Leur enfant est :

Renaud II de Bourgogne devient Comte d'Oltingen. La puissance de Renaud II est énorme, ses terres s'étendent du Beaujolais aux rives de l'Aar.



Mariage d'Eustache Ier de Fiennes avec Salvesse d'Ardres

Eustache Ier de Fiennes épouse en 1094 Salvesse d'Ardres, fille d'Herred de Furnes dit Cravgroc et de Adèle de Selvesse, Dame d'Ardres. Leurs enfants sont :



Naissance de Conon de Fiennes

Conon de Fiennes naît en 1100, fils d'Eustache Ier de Fiennes et de Salvesse d'Ardres.



Naissance d'Eustache II de Fiennes

Eustache II de Fiennes naît en 1130, fils de Conon de Fiennes et d'Alix de Bournonville.



Mariage de Raoul II de Nesle avec Gertrude de Montaigu

Raoul II de Nesle épouse en 1150 Gertrude de Montaigu, fille de Lambert de Montaigu, Comte de Montaigu et de Clermont, et de Gertrude de Haute-Lorraine. Leurs enfants sont :

Gertrude de Montaigu est la nièce de Thierry III d'Alsace,



Mort de Yolande de Courtenay

Philippe II de Courtenay Marquis de Namur

Robert Ier de Courtenay Empereur latins de Constantinople

Quesnes de Béthune Régent de l'empire de Constantinople

Yolande de Courtenay meurt en mai 1219.

Les Grecs de l'empire latin envoient une députation à Philippe II de Courtenay qui préfère continuer à gérer le marquisat de Namur. Il se transmet ses droits en faveur de Robert Ier de Courtenay son frère, qui n'a pas encore atteint sa majorité.

La régence de l'empire de Constantinople est exercée par Conon ou jusqu'à la majorité de Robert Ier de Courtenay.

L'empire latin, fondé par les croisés, est alors très divisé, et se trouve partagé entre :



Mort de Conon de Béthune

Conon de Béthune meurt le 17 décembre 1219.

Conon de Béthune est remplacé par un gouvernement collégial composé de Geoffroy de Merry, Narjot de Toucy et Théodore Branas.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !