Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1018 - le dernier en 1084



Mariage d'Alain III le Refru avec Berthe de Blois

Alain III le Refru épouse en 1018 Berthe de Blois, fille d'Eudes II de Blois et d'Irmengarde d'Auvergne. Leurs enfants sont :



Naissance de Conan II de Bretagne

Conan II de Bretagne naît à Rennes en 1030 ou vers 1033 ou 1034, fils d'Alain III le Refru et de Berthe de Blois.



Mort d'Alain III le Refru Duc de Bretagne

Conan II de Bretagne Duc de Bretagne

Eudes Ier de Penthièvre Régent du duché de Bretagne

Alain III le Refru meurt à Vimoutiers le 1er octobre 1040, peut-être victime d'un empoisonnement.

Conan II de Bretagne, fils mineur d'Alain III le Refru, devient Duc de Bretagne en 1040.

Conan II de Bretagne est d'abord confié à la garde de sa mère Berthe de Blois.

Eudes Ier de Penthièvre assure la régence et possède la réalité du pouvoir.

Gilbert de Brionne est nommé tuteur de Guillaume le Conquérant.



Mariage d'Hugues IV du Maine avec Berthe de Blois

Eudes Ier de Penthièvre Comte de Bretagne

Berthe de Blois est veuve d'Alain III le Refru, Duc de Bretagne

Gervais de Château-du-Loir, évêque du Mans, arrange le mariage d'Hugues IV du Maine avec Berthe de Blois, mais Geoffroy II Martel, comte d'Anjou réplique en envahissant le Maine.

Hugues IV du Maine épouse vers 1046 Berthe de Blois, fille d'Eudes II de Blois, Comte de Blois, et d'Irmengarde d'Auvergne.

Leurs enfants sont :

Eudes Ier de Penthièvre, son frère, s'empare de la garde de son neveu Conan II de Bretagne et se proclame Comte de Bretagne.



Libération de Conan II de Bretagne

Couronnement de Conan II de Bretagne Duc de Bretagne

Eudes Ier de Penthièvre fait partie des adversaires de Guillaume le Conquérant.

En 1047, après la bataille de Val-ès-Dunes, Eudes Ier de Penthièvre son oncle, affaibli par sa défaite, accepte la fin de la minorité. Les barons bretons libèrent Conan II de Bretagne et le font couronner Duc de Bretagne

Eudes Ier de Penthièvre continue de régner sur une grande partie du territoire.



Mort de Mathias Ier de Nantes

Conan II de Bretagne provisoirement Comte de Nantes

Judith de Nantes Comtesse de Nantes

Mathias Ier de Nantes meurt en 1052 a priori sans héritier de son épouse nommée Ermengarde.

Conan II de Bretagne réussit à étendre provisoirement son pouvoir sur le comté de Nantes.

Un conflit pour le contrôle du comté de Nantes éclate entre Conan II de Bretagne et Judith de Nantes, héritière de Mathias Ier de Nantes soutenue par son époux Alain III Canhiart.

La succession de Budic de Nantes est finalement recueillie par Judith de Nantes.



Prise de Rennes

Eudes Ier de Penthièvre prisonnier

En 1056 Conan II de Bretagne se rend maître de Rennes et fait Eudes Ier de Penthièvre prisonnier.



Paix entre Conan II de Bretagne et Geoffroy Ier de Penthièvre

En 1062, la paix est conclue entre Conan II de Bretagne et Geoffroy Ier de Penthièvre, fils aîné d'Eudes Ier de Penthièvre qui continue seul le combat.



Visite solennelle de Conan II de Bretagne à Thibault III de Blois

En 1065, lorsque Conan II de Bretagne rend une visite solennelle à Thibault III de Blois, son oncle, il est accompagné d'une suite nombreuse d'une trentaine de membres qu'il désigne comme hic Baronibus meis, c'est-à-dire mes barons.

Cette suite est constituée de seigneurs dont les fiefs relèvent :

Il est également accompagné d'un joueur de harpe nommé Norman.



Conflit entre Geoffroy III le Barbu et l'Archevêque de Tours

En 1065, Geoffroy III le Barbu est en conflit avec l'Archevêque de Tours au sujet de l'élection de l'Évêque du Mans.

Conan II de Bretagne, allié à Geoffroy II Martel, comte d'Anjou, réussit à vaincre Riwallon et la coalition féodale (1064-1065).



Maison de Cornouaille

Mort de Conan II de Bretagne Duc de Bretagne

Hoël II de Cornouaille Duc de Bretagne

Geoffroy Grenonat Comte de Rennes

Conan II de Bretagne désir probablement rétablir les limites de la Bretagne à celles portées par Erispoë de la Mayenne au-dessus de Bazouges, à la Seiche en face des Availles.

Conan II de Bretagne cherche à profiter de l'affaiblissement temporaire des comtes d'Anjou.

Vers fin 1066, Conan II de Bretagne occupe Pouancé qui appartient à Sylvestre de la Guerche, puis prend Segré.

Conan II de Bretagne s'avance jusqu'à Château-Gontier qu'il assiège.

Conan II de Bretagne meurt devant Château-Gontier le 11 décembre 1066 empoisonné, dit-on, par un traître sur l'ordre de Guillaume le Conquérant, soupçonné d'avoir commandité cet assassinat.

Conan II de Bretagne est inhumé soit :

Conan II de Bretagne est mort sans avoir pris d'épouse en vue d'assurer sa descendance légitime;

Toutefois un certain Alanus nothus filius Conani comitis qui figure en 1075 parmi les témoins d'une chartes de donation de Berthe de Blois pourrait être son fils bâtard.

Hoël II de Cornouaille par son mariage devient Duc de Bretagne en 1066.

La maison de Rennes laisse la place à la maison de Cornouaille à la tête du duché de Bretagne.

Geoffroy Grenonat ou le Moustachu, fils naturel d'Alain III le Refru, devient Comte de Rennes au détriment d'Havoise de Bretagne, l'héritière légitime, sans doute avec l'appui de Berthe de Blois.



Mort d'Hoël II de Cornouaille Duc de Bretagne

Alain IV Fergent Duc de Bretagne

Prise de Rennes

Mort de Geoffroy Grenonat Comte de Rennes

Alain IV Fergent Comte de Rennes

Mathias Comte de Nantes

Hoël II de Cornouaille meurt le 13 avril 1084.

Alain IV Fergent, son fils, devient Duc de Bretagne.

Alain IV Fergent doit rétablir l'autorité ducale dans le comté de Rennes contre Geoffroy Grenonat, demi-frère de Conan II de Bretagne, auquel il a succédé comme comte viager.

Dès 1084, Alain IV Fergent prend Rennes à la tête de son armée et fait prisonnier Geoffroy Grenonnat qu'il envoie à Quimper.

Geoffroy Grenonat meurt à Quimper le 25 octobre 1084.

Alain IV Fergent récupère le titre de Comte de Rennes.

En 1084, Alain IV Fergent nomme son fidèle frère Mathias à la tête du comté de Nantes.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !