Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



5 événements affichés, le premier en 670 - le dernier en 691



Naissance de Clovis III

Clovis III naît vers 670, un imposteur prétendument fils de Clotaire III.


Le martyr de Saint Léger - Provenant d'une Bible datant de 1200 Clovis III - par Jean Dassier (1676-1763) -Bibliothèque nationale de France

Mort de Childéric II

Mort de Bilichilde

Chilpéric II de Francie réfugié dans un couvent

Libération d'Ébroïn et de Saint-Léger

Thierry III de Neustrie à nouveau Roi de Neustrie et de Bourgogne

Leudesius Maire du palais de Neustrie

Mort de Leudesius Maire du palais de Neustrie

Clovis III Roi d'Austrasie

Martyr de Saint-Léger

Childéric II fait attacher à un poteau, et battre comme un esclave, un seigneur bourguignon nommé Badillon ou Bodillon, pour avoir osé, dit Velly, lui présenter le danger d'un impôt excessif qu'il méditait d'établir.

Celui-ci s'unit à ceux qui, comme lui, avaient essuyé des injures personnelles, et profite d'une partie de chasse dans la forêt de Livry ou de Lognes près de Chelles en septembre 675, pour tuer Childéric II de sa propre main, tandis que les autres massacrent la reine Bilichilde, qui est enceinte, et l'aîné de ses fils, nommé Dagobert.

Childéric II est enterré dans l'église de Saint-Vincent de Paris

Chilpéric II de Francie, le plus jeune, échappe à la rage des conjurés. Il vie sous le nom de Daniel caché dans un couvent à partir de la mort de ses parents, et se fait clerc.

Avec l'aide des Austrasiens, Ébroïn et Saint-Léger s'échappent de leur prison de Luxeuil.

Thierry III de Neustrie est tiré du monastère de Saint-Denis par Saint-Léger et proclamé Roi de Neustrie et de Bourgogne.

Thierry III de Neustrie nomme Leudesius maire du palais de Neustrie.

Ébroïn forme un parti et fait assassiner Leudesius, fils d'Erchinoald, le nouveau maire du palais.

Les Austrasiens et l'ancien maire du palais Ebroïn, écartés du pouvoir, impose Clovis III, un enfant de 5 ans, sur le trône d'Austrasie, en prétendant qu'il est le fils de Clotaire III pour éviter le sacre de Dagobert II le poulain de son rival.

Vers 675, le Duc de Champagne et les Évêques de Chalons et de Valence poussés par Ébroïn, attaquent Autun.

D'après les Miracula Martialis, Loup Ier d'Aquitaine combat aux côtés de Saint-Léger contre le maire du palais Ébroïn.

Loup Ier d'Aquitaine et Saint-Léger sont défaits. Saint-Léger est fait prisonnier.

À l'instigation d'Ébroïn, les yeux de Saint-Léger sont arrachés et les orbites sont cautérisées.

Loup Ier d'Aquitaine accueille les rescapés de cette défaite.



Ébroïn à nouveau Maire du palais de Neustrie

Ébroïn saccage les provinces qui refusent de reconnaître Clovis III.

Voyant qu'il était très peu soutenu, Ébroïn renonce à soutenir Clovis III.

En échange, Ébroïn amène Thierry III de Neustrie à lui rendre la charge de maire du palais de Neustrie.

En 676, sitôt ses privilèges retrouvés, Ébroïn abandonne Clovis III et le dépose. Il est sans doute envoyé dans un monastère.

L'Aquitaine se détache dès lors du royaume franc

Loup Ier d'Aquitaine continue la lutte contre Ébroïn et est grièvement blessé à Limoges en 676.

L'Austrasie, refusant de reconnaître Ébroïn, se dote d'un autre maire du palais.

Il règne avec l'aide de Wulfoad.



Naissance de Clovis IV

Clovis IV naît vers 682, fils de Thierry III de Neustrie et de Clotilde de Metz.

Il est parfois confondu avec Clovis III dans des généalogies qui ne prennent en compte que les rois Francs de Neustrie.


Clovis IV (III) - par Georges Rouget (1783-1869) - réalisée en 1838 conservée à Versailles, musée national du château et des Trianons Clovis IV

Mort de Thierry III de Neustrie

Clovis IV Roi de Neustrie et de Bourgogne

Norbert Maire du palais de Neustrie

Drogon Maire du palais de Bourgogne

Thierry III de Neustrie meurt au printemps 691.

Il est inhumé dans l'église Saint-Waast d'Arras.

Clovis IV, fils de Thierry III de Neustrie, lui succède sur le trône de Neustrie et de Bourgogne.

Il peut aussi être nommé Clovis III si on ne tient pas compte du Clovis ayant brièvement régné en 676.

Clovis IV est mineur.

Dès lors Pépin II de Herstal est le véritable maître de l'empire franc, qu'il gouverne tout en laissant subsister encore des fantômes de rois.

Il dédaigne de placer un roi en Austrasie, et sans prendre lui-même le titre, la gouverne comme un état héréditaire dans sa famille.

Il nomme :

Drogon prend le titre de duc de Champagne.

Pépin II de Herstal combat les Alamans qui, prétextant la déchéance des Mérovingiens, se soustraient à l'autorité du roi et récusent Pépin II de Herstal. Pépin II de Herstal réussit à obtenir le soutien du pape Serge Ier.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !