Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



27 événements affichés, le premier en 1650 - le dernier en 1707



Naissance de Cloudesley Shovell

Cloudesley Shovell naît en novembre 1650, fils de John Shovell et d'Anne Jenkinson.

John Shovell est un gentleman, descend d'une famille originaire de Norwich qui possède des biens.

Anne Jenkinson descend de la petite noblesse locale.

Le nom de baptême inhabituel de Cloudesley est le nom de famille de sa grand-mère maternelle Lucy Cloudisley, qui est la fille de Thomas Cloudisley.

Bien que n'étant pas pauvres, les Shovell ne sont pas considérés comme fortunés.

Shovell est baptisé à Cockthorpe dans le Norfolk, en 1650.



Mort de John Shovell

Mariage de John Flaxman avec Anne Jenkinson

John Shovel meurt en 1653.

Il laisse à sa mort £100 à chacun de ses fils,

Anne Jenkinson est veuve de John Shovell.

John Flaxman épouse Anne Jenkinson.



Cloudesley Shovell mousse dans la Royal Navy

Cloudesley Shovell prend la mer pour la première fois en tant que garçon de cabine au service de l'Admiral Christopher Myngs, qui est apparenté à son père.

Grâce aux relations de sa famille, Cloudesley Shovell intègre la Royal Navy comme mousse en 1664.

Au début de sa carrière, il prend part à plusieurs voyages aux Indes occidentales et en Amérique du Sud.



Cloudesley Shovell Midshipman sur le HMS Royal Prince

Le 22 janvier 1672, Cloudesley Shovell est promu Midshipman sur le HMS Royal Prince.


Bataille de Solebay

Bataille de Solebay

Mort d'Édouard Montagu

Pendant la guerre de Hollande, sur mer, le 28 mai ou le 7 juin 1672, à la bataille de Solebay, au large du Suffolk, l'alliance franco-anglaise est surprise et attaquée par la flotte hollandaise du Lieutenant-Admiraal Michiel Adriaenszoon de Ruyter qui sauve ainsi son pays du blocus.

Anne Hilarion de Costentin brille à la bataille de Solebay.

André de Nesmond commande Le Vaillant, 64 canons, lors de cette bataille.

Philippe Le Valois commande en second un vaisseau de troisième rang, Le Fort, commandé par Monsieur de Blenac.

Cloudesley Shovell participe à cette bataille.

Édouard Montagu meurt durant cette bataille sur le HMS Royal James. Son corps est récupéré quelques jours plus tard et inhumé en l'Abbaye de Westminster, avec son beau-fils Philip Carteret.

La vie d'Édouard Montagu est régulièrement mentionnée par Samuel Pepys, le fils de son cousin germain, qui est son commis avant de devenir clerc des Actes au Conseil de la Marine sous Charles II Stuart, puis secrétaire de l'Amirauté sous Jacques II Stuart.



Cloudesley Shovell Master's Mate

En 1672, Cloudesley Shovell est promu Master's Mate à bord du HMS Fairfax, puis du HMS Harwich et finalement du HMS Henrietta.



Cloudesley Shovell Second Lieutenant

Cloudesley Shovell entreprend d'étudier la navigation.

Grâce à ses dispositions pour le matelotage et au courage et à la franchise qu'il montre, Cloudesley Shovell obtient une promotion rapide.

Le 25 septembre 1673, Cloudesley Shovell est promu au grade de Second Lieutenant à bord de l'Henrietta et croise le long des côtes d'Afrique du nord, servant sous les ordres de John Narborough contre les corsaires barbaresques.


Bataille de Texel Bataille de Texel

Bataille navale de Texel

Une flotte combinée franco-anglaise essaie de débarquer des troupes aux Pays-Bas

Michiel Adriaenszoon de Ruyter, à la tête de la flotte néerlandaise inférieure en nombre, bat la flotte franco-anglaise à la bataille de Texel le 20 ou 21 août 1673.

André de Nesmond commande Le Vaillant lors de cette bataille.

Cloudesley Shovell prend part à ce combat.



Campagne contre le repère de pirates de Tripoli

En 1675, Cloudesley Shovell est transféré sur le Harwich et prend part à une campagne d'un an contre le repère de pirates de Tripoli.



Attaque contre les pirates de Tripoli

Le 14 janvier 1676, Cloudesley Shovell mène une attaque surprise contre les pirates de Tripoli coulant plusieurs de leurs navires.

Pour cette action, Cloudesley Shovell reçoit la somme de £80 de John Narborough, son commandant.

Deux mois plus tard, un nouveau raid victorieux contre les pirates est mené.

En guise de récompense Cloudesley Shovell reçoit une médaille en or des mains du roi Charles II Stuart.



Cloudesley Shovell Premier Lieutenant puis Capitaine

Le 16 avril 1677, Cloudesley Shovell est promu First Lieutenant à bord du HMS Plymouth

Six mois plus tard, Cloudesley Shovell reçoit son premier commandement en tant que captain du HMS Sapphire.


Bataille de la baie de Bantry Bataille de la baie de Bantry

Bataille navale de la baie de Bantry

Débarquement en Irlande de Jacques II Stuart

Pour contrer la Ligue d'Augsbourg, Louis XIV envoie un corps expéditionnaire en Irlande pour aider Jacques II Stuart à reconquérir le trône et ainsi déplacer la guerre en Angleterre.

Antonin Nompar de Caumont commande cette expédition.

La flotte française, commandée par François-Louis Rousselet, part de Brest le 6 mai 1689 et amène en Irlande le corps expéditionnaire de 8 000 hommes.

La flotte anglaise de l'amiral Herbert navigue près des côtes irlandaises pour l'intercepter.

Le 11 mai 1689, la flotte française bat la flotte anglaise dans la baie de Bantry.

L'armée franco-jacobite peut ainsi débarquer et commencer l'expédition d'Irlande.

Capitaine du HMS Edgar, Cloudesley Shovell est présent lors de cette combat.

À l'issue de la bataille, Cloudesley Shovell et le capitaine John Ashby sont fait chevaliers par Guillaume III d'Orange-Nassau.

François de Bricqueville prend part au combat à Bantry.



Cloudesley Shovell entre l'Irlande et les Sorlingues

En octobre 1689, Cloudesley Shovell croise dans la zone entre l'Irlande et les Sorlingues.


Bataille de la Boyne – par Jan Wyck - vers 1693

Bataille de la Boyne

Mort d'Armand-Frédéric de Schomberg

En 1690, Cloudesley Shovell transporte Guillaume III d'Orange-Nassau à travers le Canal Saint-George jusqu'en Irlande.

En 1690, la bataille de la Boyne (en irlandais Cath na Bóinne) se déroule près de la ville de Drogheda sur les bords de la rivière Boyne.

Elle oppose :

Jacques II Stuart et Guillaume III d'Orange-Nassau sont rivaux pour les trônes d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande.

La bataille est remportée par Guillaume III d'Orange-Nassau.

Armand-Frédéric de Schomberg meurt le 1er ou le 11 juillet 1690.

Il est inhumé à Dublin

Jacques II Stuart doit s'exiler définitivement en France.

Les soldats de Jacques II Stuart s'exilent avec lui, pour la plupart en France, mais aussi en Espagne, quelques-uns vont offrir leurs services de mercenaires dans d'autres pays européens.

En France, ils sont assez nombreux pour constituer des régiments irlandais au service de Louis XIV et constituer la Brigade irlandaise. Ces soldats exilés sont particulièrement valeureux, car ils défendent une cause perdue. On les avait surnommés les Wild geese (Oies sauvages en français).

Les espoirs de la population irlandaise catholique de s'émanciper de la tutelle anglaise s'éteint lors de cette bataille qui est une victoire décisive à l'avantage des Irlandais protestants.

De nos jours, en Irlande du Nord, les Orangistes commémorent encore le souvenir de cette bataille par des défilés qui passent par les quartiers catholiques. Ces marches orangistes sont considérées comme des provocations par les catholiques et alimentent les conflits permanents du XXe siècle entre Irlandais du nord.

François-Louis Rousselet ramène d'Irlande les troupes françaises avec 18 000 Irlandais.


Bataille du cap Béveziers Bataille du cap Béveziers

Bataille navale du cap Béveziers

Le 10 juillet 1690 et les jours suivants, pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, Anne Hilarion de Costentin commande l'armée navale française composée de 75 vaisseaux.

L'armée navale française disperse la flotte anglo-hollandaise au Cap Béveziers à l'est de l'île de Wight (appelé Beachy Head par les Anglais).

Victor Marie d'Estrées, de retour dans la marine, commande 20 navires lors de cette bataille.

François-Louis Rousselet participe à cette bataille.

André de Nesmond participe à cette bataille comme capitaine du Souverain.

Philippe Le Valois commande à bord du vaisseau Le Conquérant, 70 canons, une escadre.

François de Bricqueville articipe à cette bataille.

Cloudesley Shovell est promu Rear Admiral of the Blue et combat lors de cette bataille.

Philippe Le Valois prend 9 ou 10 bâtiments hollandais et harcèle ceux qui n'ont pas eu le temps de fuir et de se réfugier dans la Tamise.

Quoique moribond, Jean-Baptiste Antoine Colbert participe également en personne à cette bataille.

Cette bataille est la victoire la plus éclatante de toute l'histoire de la marine française sur les Anglais et même la seule dans la Manche.

Anne Hilarion de Costentin fait subir de lourdes pertes aux coalisés. Il peut alors occuper la mer et protéger les côtes françaises.

Cependant, Louis XIV est déçu car Anne Hilarion de Costentin, faute de troupes de débarquement, n'exploite pas cette victoire

Selon certains historiens cette victoire sans suite détournera Louis XIV de continuer à investir beaucoup dans sa marine.



Mariage de Cloudesley Shovell avec Élizabeth Hill

Élizabeth Hill est veuve de John Narborough, l'ancien commandant de Cloudesley Shovell.

Cloudesley Shovell épouse en 1691 Élizabeth Hill. Leurs enfants sont :

Élizabeth Hill sera inhumé à Saint Paulinus Church, Crayford, où il existe un mémorial érigé pour elle et Cloudesley Shovell, son mari.



Cloudesley Shovell Rear Admiral of the Red

En 1692, Cloudesley Shovell est nommé Rear Admiral of the Red



Cloudesley Shovell Membre du Parlement

En 1695, Cloudesley Shovell est élu Member of Parliament pour la ville de Rochester.



Cloudesley Shovell Rear-Admiral of England

En janvier 1704, Cloudesley Shovell est nommé Rear-Admiral of England.


Bataille navale de Vélez-Malaga Louis-Alexandre de Bourbon - par Hyacinthe Rigaud en 1708

Bataille navale de Vélez-Malaga

Louis-Alexandre de Bourbon Chevalier de la Toison d'or

Victor Marie d'Estrées est désigné comme mentor de Louis-Alexandre de Bourbon, Amiral de France.

Le 24 août 1704, devant Vélez et Malaga, Louis-Alexandre de Bourbon inflige de très lourdes pertes à la flotte anglo-hollandaise commandée par l'amiral George Rooke.

Charles Henri de Sainte-Maure prend part à cette bataille, dans l'avant-garde de l'escadre et est blessé.

Victor Marie d'Estrées participe à cette bataille.

Edward Vernon participe à cette bataille.

Philippe Le Valois commande l'avant-garde de la flotte française et affronte Cloudesley Shovell.

François de Bricqueville commande le vaisseau Le Fendant, 58 canons, dans l'escadre blanche.

Le Fier, le vaisseau de Philippe Le Valois, met à mal 3 ou 4 vaisseaux anglais avant de recevoir une bombe qui fait sauter son arrière et déclenche un incendie.

Cent hommes d'équipage sont tués ou blessés, mais Philippe Le Valois parvient finalement à le sauver.

C'est le dernier combat de Philippe Le Valois.

Le roi Philippe V d'Espagne, son neveu, nomme Louis-Alexandre de Bourbon Chevalier de la Toison d'or en 1704.



Prise de Gibraltar

Gibraltar est pris par les forces anglo-néerlandaises de l'amiral George Rooke le 25 août 1704

George Byng commande l'escadre.

Cloudesley Shovell sert sous les ordres de George Rooke.

En reconnaissance des services rendus, George Rooke est nommé Gouverneur de Gibraltar.



Cloudesley Shovell Admiral of the Fleet

Le 13 janvier 1705, Cloudesley Shovell devient Admiral of the Fleet.



Prise de Barcelone

Le 1er mai 1705 Cloudesley Shovell reçoit le commandement du corps expéditionnaire en Méditerranée, conjointement avec Charles Mordaunt, 3e comte de Peterborough, avec lequel il assiège et prend Barcelone.

Edward Vernon participe à la prise de Barcelone.



Edward Vernon Capitaine

Edward Vernon est nommé capitaine en 1706, prenant le commandement du HMS Rye, dans la flotte de l'amiral Cloudesley Shovell.



Cloudesley Shovell Commandant en chef des flottes britanniques

En novembre 1706 la carrière militaire de Cloudesley Shovell est à son apogée lorsqu'il est nommé Commandant en chef des flottes britanniques alors qu'il est à Lisbonne.


Cloudesley Shovell, (1650–1707) - par Michael Dahl

Siège de Toulon

Siège de Toulon

Eugène-François de Savoie-Carignan et Victor-Amédée II de Savoie traversent la Savoie et la Provence.

Eugène-François de Savoie-Carignan traverse le Var le 11 juillet 1707.

Malgré le dilettantisme de Victor-Amédée II de Savoie, Eugène-François de Savoie-Carignan atteint Fréjus le 16 juillet 1707, faisant sa jonction avec Cloudesley Shovell et la flotte anglaise.

Mais l'attentisme de Victor-Amédée II de Savoie ralentit à nouveau la progression vers l'arsenal de Méditerranée.

Cela laisse aux troupes de Jacques Ier Fitz-James, stationnées en Espagne, suffisamment de temps pour appuyer René III de Froulay avant l'arrivée des assaillants le 26 juillet 1707.

Eugène-François de Savoie-Carignan met le siège devant Toulon le 29 juillet 1707.

Le 14 août 1707, René III de Froulay reprend les hauteurs de Sainte-Catherine, que les Impériaux ont prises la semaine précédente.

Eugène de Savoie-Carignan, voyant ses arrières près d'être coupés et réalisant la distance qui reste à franchir pour assiéger Toulon, n'a plus qu'à renoncer à son offensive le 22 août 1707.

Les forces franco-espagnoles repoussent les troupes impériales le 23 août 1707.

Eugène de Savoie-Carignan repasse le Var, perdant 10 000 hommes dans cette équipée.

Le seul bénéfice de cette campagne est le sabordage de 50 vaisseaux, que les Français ont entrepris de peur que l'ennemi ne s'empare de cette flotte, ce qui met pour longtemps un terme à leur influence en Méditerranée.


Désastre naval des îles Sorlingues avec le HMS Association au centre - gravure du XVIIIe siècle Mémorial à Cloudesley Shovell à Porthellick Cove

Désastre naval des îles Sorlingues

Mort de Cloudesley Shovell

La flotte britannique, placée sous les ordres de Cloudesley Shovell, reçoit l'ordre de rentrer au pays en faisant escale à Gibraltar avant de se diriger vers Portsmouth.

La flotte est constituée de :

La flotte de l'amiral Shovell quitte Gibraltar le 29 septembre 1707.

La traversée est marquée par le gros temps et une mer déchaînée. Alors que la flotte quitte l'océan Atlantique et entre dans le golfe de Gascogne, les bourrasques redoublent d'intensité faisant progressivement dévier les vaisseaux de leur route.

Le 21 octobre 1707 (1er novembre1707), profitant d'une éclaircie, Cloudesley Shovell effectue une observation astronomique pour déterminer la position de sa flotte, probablement la première qu'il est en mesure de faire depuis plusieurs jours.

Le lendemain, le temps se dégrade à nouveau et une nouvelle tempête frappe la flotte britannique.

Finalement, pendant la nuit du 22 octobre 1707 (2 novembre 1707 dans le calendrier grégorien), l'escadre entre dans la Manche et les pilotes de l'escadre croient alors que la traversée touche à sa fin.

Après avoir sondé les fonds et estimé leur profondeur à 90 fathoms, Cloudesley Shovell convoque les pilotes des différents navires de l'escadre à bord du HMS Association, et consulte ces derniers sur la position actuelle.

Tous pensent que la flotte se trouve à la même latitude qu'Ouessant au large des côtes de France, à l'exception du pilote breton du HMS Lenox, qui estime qu'ils sont à proximité des îles Sorlingues (en anglais : Isles of Scilly), et que 3 heures de navigation leur suffiraient pour être en vue de ces îles.

Cloudesley Shovell adopte l'opinion dominante et détache le HMS Lenox, le HMS Valeur et le HMS Phoenix en direction de Falmouth en Cornouailles.

Ces vaisseaux, suivant une route nord-est, se retrouvent bientôt entourés de rochers et d'îlots au sud-ouest des îles Sorlingues, où le Phoenix subit tant de dégâts que son capitaine et son équipage sont contraint d'échouer leur navire sur un banc de sable situé entre Tresco et St Martin's, pour se sauver.

La flotte ignore qu'elle se trouve en réalité à proximité immédiate des îles Sorlingues et vient s'abîmer sur des rochers affleurant.

Le HMS Association, commandé par le captain Edmund Loades, s'abîme sur le Outer Gilstone Rock au large Scilly's Western Rocks à 20 h 0 et coule. L'ensemble des membres d'équipage se noient y compris Cloudesley Shovell.

Suivant de près, le HMS Saint-George voit le vaisseau amiral sombrer en 3 ou 4 minutes. Le Saint-George heurte également les rochers et est endommagé mais parvient à se dégager.

Le HMS Phoenix s'échoue sur un banc de sable entre Tresco et St Martin's, il sera par la suite dégagé.

Le HMS Eagle, commandé par le captain Robert Hancock, heurte les Crim Rocks et se déporte en direction de Tearing Ledge qui fait partie des Western Rocks. Il coule à quelques centaines de mètres de distance du Bishop Rock, son épave repose à une profondeur de 130 pieds (39,6 m).

Le HMS Romney, commandé par le captain William Coney, heurte Bishop Rock et coule en quelques minutes. Tout l'équipage meurt noyé à l'exception d'un homme.

Le seul survivant des 3 plus gros vaisseaux est George Lawrence, qui était boucher avant de rejoindre l'équipage du Romney en tant que quartier-maître.

Le HMS Firebrand, commandé par le captain Francis Percy, s'abîme sur l'Outer Gilstone Rock comme l'Association, mais, contrairement à son vaisseau amiral, il est soulevé par une énorme vague. Percy parvient à conduire son navire gravement endommagé jusqu'à la côte sur des Western Rocks entre Saint-Agnes et Annet, mais il sombre dans le Smith Sound, à proximité du Menglow Rock perdant 28 hommes sur les 40 qui composaient son équipage.

Les estimations du nombre d'officiers et marins tués au cours de ces naufrages varient entre 1 400 et plus de 2 000.

Dans les jours qui suivent les naufrages, des corps continuent à s'échouer le long des côtes des Sorlingues avec les débris des vaisseaux de guerres et les effets personnels.

De nombreux marins sont enterrés sur l'île de Saint-Agnès.

Le corps de l'amiral Cloudesley Shovell, ainsi que celui de ses deux beau-fils Narborough et de son flag-captain, Edmund Loades, s'échouent sur Porthellick Cove, sur St Mary's le lendemain, à près de 7 milles (11,3 km) du lieu de naufrage de l'Association.

Un petit mémorial sera érigé plus tard sur ce site.

Cloudesley Shovell est enterré à titre temporaire sur la plage de St Mary's. Sur ordre de la Reine Anne son corps est exhumé par la suite, embaumé et emmené à Londres pour y être enterré dans l'abbaye de Westminster. Un large monument en marbre situé dans l'allée sud du chœur est sculpté par Grinling Gibbons.

Un important mémorial montrant le naufrage de l'Association a été sculpté dans l'église de Knowlton près de Douvres, ville d'origine des Narborough.

Edward Vernon sur le HMS Rye échappe à la catastrophe.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !