Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 1594 - le dernier en 1693



Mariage de Louis II de Rouvroy avec Denise de La Fontaine

Louis II de Rouvroy épouse le 24 avril 1594 Denise de La Fontaine (morte en 1648). Leurs enfants sont :



Naissance de Claude de Rouvroy

Claude de Rouvroy naît le 16 août 1607, fils de Louis II de Rouvroy et de Denise de La Fontaine (morte en 1648).

Il est baptisé à Chamant dans l'Oise.

Louis de Rouvroy est un seigneur picard ruiné par les guerres de religion.


Louise de Crussol

Mariage d'Antoine-Hercule de Budos avec Louise de Crussol

Antoine-Hercule de Budos épouse à Florensac dans l'Hérault le 27 mars 1627 Louise de Crussol. Leurs enfants sont :



Claude de Rouvroy Premier écuyer de France

Claude de Rouvroy, Comte de Rasse, devient premier écuyer de France en 1627.

Le roi est passionné pour la chasse, sans meute et sans cette abondance de chiens, de piqueurs, de relais, de commodités, et surtout sans routes dans les forêts.

Claude de Rouvroy remarque l'impatience du roi à relayer.

Il imagine de lui tourner le cheval qu'il lui présente, la tête à la croupe de celui qu'il quitte.

Le roi peut alors sauter de l'un sur l'autre sans mettre pied à terre.

Cela lui plait et il demande toujours ce même page à son relais.

Peu à peu Louis XIII prend Claude de Rouvroy en affection.



François de Baradas premier écuyer de la Petite Écurie, premier gentilhomme de la Chambre, capitaine de Saint-Germain et lieutenant du roi en Champagne

Claude de Rouvroy Grand Louvetier de France et Premier gentilhomme de la Chambre du Roi

François de Baradas, gentilhomme bourguignon, est page de la Petite Écurie.

Louis XIII, le prenant comme favori, le fait premier écuyer de la Petite Écurie, premier gentilhomme de la Chambre, capitaine de Saint-Germain et lieutenant du roi en Champagne.

Au bout de 6 mois, François de Baradas, premier écuyer, se rend insupportable au roi par ses hauteurs et ses humeurs arrogantes.

François de Baradas perd tout, faveur et fortune : c'est pourquoi l'expression la fortune de Baradas est passée en proverbe pour exprimer une fortune de peu de durée.

François Sublet de Noyers est chargé de convaincre François de Baradas de démissionner de sa charge pour 100 000 écus,

Claude de Rouvroy, nouveau favori de Louis XIII, devient Grand Louvetier de France en 1628.

Claude de Rouvroy devient premier gentilhomme de la Chambre du Roi à la mort de Blainville...



Claude de Rouvroy Gouverneur de Blaye et des châteaux de Saint-Germain et de Versailles

En 1630, Claude de Rouvroy reçoit la charge de Gouverneur de Blaye et des châteaux de Saint-Germain et de Versailles.


Marie de Médicis - par Rubens

Journée des Dupes

Exil de Marie de Médicis à Moulins

Michel de Marillac Prisonnier

Louis de Marillac Prisonnier

Charles de L'Aubespine Garde des sceaux

Au fil des ans, Marie de Médicis ne s'aperçoit pas de la puissance montante de Richelieu, son protégé.

Quand elle en prend conscience, elle rompt avec le cardinal et cherche par tous les moyens à l'évincer.

Ne comprenant toujours pas la personnalité de Louis XIII, son fils, et croyant encore qu'il lui sera facile d'exiger de lui la disgrâce de Richelieu, Marie de Médicis tente d'obtenir le renvoi du ministre.

Claude de Rouvroy conseille au roi de soutenir Richelieu.

Le 10 ou 11 ou 12 novembre 1630, la cour croit le cardinal congédié, à la suite d'une violente altercation à Versailles entre Louis XIII et Marie de Médicis.

Après cette journée dite journée des Dupes :

Louis XIII fait finalement partir Marie de Médicis au château de Compiègne.

Dès le lendemain, l'huissier Lépine est envoyé au maréchal de Schomberg avec l'ordre de s'assurer de Louis Marillac qui s'est joint au complot.

Louis de Marillac est arrêté à son camp de Felizzo en Piémont le 21 ou le 30 octobre 1630 par le maréchal Schomberg, chargé de lui notifier l'ordre du roi.

Louis de Marillac est d'abord emprisonné à Sainte-Menehould.

Au lendemain de la Journée des dupes, Charles Ier de Lorraine est disgracié et demande la permission de partir en pèlerinage à Notre-Dame-de-Lorette pour n'en jamais revenir.

Henriette-Catherine de Joyeuse est obligée de suivre Charles Ier de Lorraine, son mari.

François V de La Rochefoucauld est exilé en province.

François VI de La Rochefoucauld, son fils, entretient des relations tendues avec Richelieu, sans doute parce qu'il est le confident de la reine Anne d'Autriche, et donc dangereux pour le cardinal.

Après la journée des Dupes, Charles de L'Aubespine est fait garde des sceaux par Richelieu en remplacement de Michel de Marillac.

Charles de L'Aubespine est nommé également gouverneur de Touraine.

Charles de L'Aubespine est actif et travailleur, et semble le docile instrument du cardinal.



Claude de Rouvroy Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit

Claude de Rouvroy est fait chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit en 1633.


Claude de Rouvroy - par Voüet - en 1634

Claude de Rouvroy Duc de Saint-Simon et Pair de France

Claude de Rouvroy devient Duc de Saint-Simon et Pair de France en janvier 1635.



Cession du château de La Ferté-Vidame

Le château de La Ferté-Vidame est acquis le 19 mai 1635 par Claude de Rouvroy, Duc de Saint-Simon, favori de Louis XIII.



Disgrâce et exil de Claude de Rouvroy

Claude de Rouvroy est disgracié en 1636 pour avoir monté une cabale visant Louise de La Fayette, la maîtresse de Louis XIII.

Il est exilé à Blaye dont il est gouverneur.



Retour à la Cour de Claude de Rouvroy

Claude de Rouvroy peut revenir à la Cour, pour assister à la mort de Louis XIII.



Mariage de Claude de Rouvroy avec Diane-Henriette de Budos

Les fiançailles de Claude de Rouvroy et de Diane-Henriette de Budos sont célébrées au Palais Royal le 7 septembre 1644 en présence de Louis XIV.

Claude de Rouvroy épouse à Saint-Maximin dans l'Oise le 26 septembre 1644 Diane-Henriette de Budos, Marquise de Portes, fille d'Antoine Hercule de Budos et de Louise de Crussol. Leurs enfants sont :



Naissance de Gabrielle-Louise de Rouvroy de Saint-Simon

Gabrielle-Louise de Rouvroy de Saint-Simon naît le 2 décembre 1646, fille de Claude de Rouvroy et de Diane-Henriette de Budos.



Exil de Mazarin

Libération de Louis II de Bourbon-Condé, Armand de Bourbon-Conti et Henri II de Valois-Longueville

Le 7 février 1651, devant l'union des Frondes et suite à des émeutes, Mazarin s'enfuit, obligé de s'exiler en Allemagne.

Le Parlement vote l'expulsion de Mazarin qui a pris les devants.

Louis II de Bourbon-Condé, Armand de Bourbon-Conti et Henri II de Valois-Longueville sont libérés.

Armand Jean de Vignerot du Plessis se range dans le parti de Louis II de Bourbon-Condé.

Dominique d'Estampes-Valençay est membre du conseil de Louis II de Bourbon-Condé, aux côtés d'Armand de Bourbon-Conti et de François VI de La Rochefoucauld en 1651.

Le 8 février 1651, Anne d'Autriche et le jeune Louis XIV essaient de rejoindre Mazarin en exil mais le peuple envahit le Palais du Louvre et empêche la famille royale de partir.

Officiellement, Nicolas Fouquet, procureur général, instruit contre Mazarin.

En sous-main, il tient Mazarin informé jusqu'à son retour en grâce, via son frère Basile Fouquet, dit l'abbé Fouquet, chef de la police secrète du cardinal.

Mazarin continue de gouverner par l'intermédiaire d'Anne d'Autriche et de fidèles collaborateurs comme Hugues de Lionne et Michel IV Le Tellier.

Adepte du népotisme, Michel IV Le Tellier crée un réseau important de clients qui lui permettront d'asseoir son pouvoir à la cour.

Louis II de Bourbon-Condé devenu incontournable dans la direction de l'État, empêche Armand de Bourbon-Conti, son frère, d'épouser Charlotte-Marie de Lorraine, fille de Claude de Lorraine et de Marie Aimée de Rohan.

Armand de Bourbon-Conti se retire à Pézenas, en Languedoc

François-Henri de Montmorency-Bouteville partage les succès et revers de Louis II de Bourbon-Condé, son cousin pendant la Fronde des Princes.

Claude de Rouvroy se tient à l'écart des affaires politiques, bien qu'il prenne le parti d'Anne d'Autriche et de Mazarin lors de la Fronde.

Léon Bouthillier reprend un peu de pouvoir pendant une courte période d'exil de Mazarin en avril 1651.

Léon Bouthillier retombe ensuite dans ses petites intrigues qui ne mènent à rien.


Claude de Rouvroy - école française

Mariage de Claude de Rouvroy avec Charlotte de l'Aubespine Châteauneuf-sur-Cher

Claude de Rouvroy est veuf de Diane-Henriette de Budos.

Ce premier mariage n'a donné qu'une fille.

Inquiet de ne pas avoir d'héritier mâle, Claude de Rouvroy épouse le 12 octobre 1672 Charlotte de l'Aubespine de Châteauneuf-sur-Cher. Leur enfant est :



Naissance de Louis III de Rouvroy de Saint-Simon

Louis III de Rouvroy de Saint-Simon Vidame de Chartres

Louis III de Rouvroy de Saint-Simon naît à Paris dans la nuit du 15 au 16 janvier 1675, fils de Claude de Rouvroy et de Charlotte de l'Aubespine de Châteauneuf-sur-Cher.

Dès lors Claude de Rouvroy consacre tous ses efforts à bien éduquer et placer son fils.

Claude de Rouvroy donne à Louis III de Rouvroy de Saint-Simon le titre de vidame de Chartres.

Le vidame est l'officier qui représente l'évêque dans l'administration de la justice temporelle et dans le commandement de ses troupes.



Mort de Charles de Rouvroy

Charles de Rouvroy et Claude de Rouvroy seront resté proche tout au long de leur vie.

Charles de Rouvroy meurt en janvier 1690 sans héritiers.

Le château de La Versine est saisi par un syndicat de créanciers.



Mort de Claude de Rouvroy

Claude de Rouvroy est Comte de Rasse, Vicomte de Clastres, Baron de Benais, Seigneur de Ferté-Arnaud et de Beaussart.

Claude de Rouvroy meurt à Paris le 3 mai 1693.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !