Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



4 événements affichés, le premier en -409 - le dernier en -371



Mort de Pleistoanax

Pausanias Ier Roi de Sparte

Pleistoanax meurt en 409 avant Jésus-Christ. Pausanias Ier, son fils, lui succède et devient Roi Agiade de Sparte.

Pausanias Ier a pour enfant :



Cléombrote II Roi de Sparte

Cléombrote II succède à Agésipolis Ier, son frère, et devient Roi Agiade de Sparte en 380 avant Jésus-Christ.

L'essentiel de son règne est consacré à la lutte contre la puissance montante de Thèbes.

Cléombrote II a pour enfants :


Épaminondas

Attaque contre Thèbes

Épaminondas Béotarque

Cléombrote II échoue une nouvelle fois en 376 avant Jésus-Christ dans une tentative contre Thèbes.

Au cours des campagnes de 378 avant Jésus-Christ à 376 avant Jésus-Christ, Épaminondas, devient rapidement béotarque, c'est-à-dire général des troupes de Thèbes.

Il mène ses troupes dans une guerre de guérilla aux côtés de son ami Pélopidas et de Gorgidas, le fondateur du Bataillon Sacré.



Rétablissement de la Ligue de Délos

Paix commune

Bataille de Leuctres

Mort de Cléombrote II

Agésipolis II Roi de Sparte

Athènes retrouve une partie de sa puissance dans le IVe siècle avant Jésus-Christ en rétablissant une Ligue de Délos modifiée. Les anciens alliés de Sparte se retournent vite contre celle-ci : Argos, Thèbes, et Corinthe s'allient à Athènes.

En 371 avant Jésus-Christ, Sparte piétine sur les fronts thébain et athénien et propose une paix commune (Koiné eiréne).

Thèbes accepte de jurer la paix mais uniquement si elle le fait au nom de tous les Béotiens, ce qui revient pour Athènes et Sparte à reconnaître l'hégémonie de Thèbes sur la Béotie. Agésilas II refuse et exige que Thèbes reconnaisse l'indépendance de la Béotie. Épaminondas rétorque qu'il le fera si Sparte reconnaît celle de la Laconie.

Furieux, les Spartiates se lancent dans une grande invasion de la Béotie, menée par le roi Cléombrote II.

Épaminondas parvient à convaincre ses collègues de livrer bataille malgré leur infériorité numérique les 7 000 hommes contre 10 000 Spartiates.

Lors de la bataille de Leuctres, Épaminondas désorganise les lignes spartiates grâce à un premier assaut de cavalerie, puis redéploye sa phalange en concentrant toutes ses forces sur le côté gauche, le côté où sont concentrés les troupes d'élite de Sparte.

Ses troupes étalées sur une profondeur de 80 hommes, contre 12 du côté spartiate, enfoncent de manière décisive les lignes ennemies et fait perdre à Sparte le tiers de ses citoyens soit 400 homoioi (citoyens).

Cléombrote II meurt lors de ce combat, ainsi que bon nombre de soldats d'élite qui composaient sa garde royale personnelle.

Athènes retrouve sa grandeur et sa liberté.

Agésipolis II succède à Cléombrote II, son père, et devient Roi Agiade de Sparte en 371 avant Jésus-Christ pour un règne éphémère de quelques mois.

Cet écrasant succès permet à Épaminondas d'entreprendre de mettre fin à l'hégémonie de Sparte en Grèce continentale et de la remplacer par celle de Thèbes.

Jason de Phères s'interpose entre les deux belligérants.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !