Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en -540 - le dernier en -490



Mariage d'Anaxandridas II

Anaxandridas II d'un premier mariage a pour enfants :

Ils naissent après Cléomène Ier de la première épouse Anaxandridas II,.



Mariage d'Anaxandridas II

Anaxandridas II épouse la fille de Prinetades. Leur enfant est :



Cléomène Ier Roi de Sparte

L'accession au trône de Cléomène Ier n'est pas sans difficultés. Ses demi-frères Dorieus, Léonidas Ier et Cléombrote Ier.

Selon Hérodote, Dorieus a davantage de mérites, mais les Spartiates préfèrent respecter la règle et nommer roi l'aîné, Cléomène Ier qui succède à Anaxandridas II, son père, et devient Roi Agiade de Sparte en 520 avant Jésus-Christ.



Démarate Roi de Sparte

Démarate succède à Ariston, son père, et devient Roi Eurypontide de Sparte en 515 avant Jésus-Christ.

Cléomène Ier croit en la supériorité de Sparte et montre, en outre, de l'intérêt pour le monde en dehors des frontières du Péloponnèse. Cet intérêt le fait passer pour un fou aux yeux de ses contemporains spartiates, lesquels, plus conservateurs, ont tendances à se replier sur le Péloponnèse.

Démarate freine souvent les élans de Cléomène Ier dans sa politique extérieure aventureuse.



Attaque de Sparte contre Athènes

Vers 511 avant Jésus-Christ, Clisthène l'Athénien demande l'aide de Sparte pour renverser le tyran.

Clisthène l'Athénien corrompt l'oracle de Delphes, afin que celui-ci conseille à Cléomène Ier de lui prêter main forte.

La première attaque contre Athènes est un échec.

Cléomène Ier mène alors personnellement la seconde attaque et parvient à refouler Hippias et ses partisans sur l'Acropole. Il n'est cependant pas en mesure de le forcer à la reddition.



Fin de la dictature d'Hippias

Clisthène l'Athénien au pouvoir à Athènes

Isagoras l'Athénien au pouvoir à Athènes

Cléomène Ier contraint Hippias à abandonner Athènes en 510 avant Jésus-Christ, en menaçant d'exécuter les membres de sa famille pris en otage.

Hippias se retire auprès de Darius Ier.

Harmodios et Aristogiton sont traités comme des héros après la chute d'Hippias.

Les exilés reviennent à Athènes.

Isagoras, fils de Teisandros, adversaire de Clisthène l'Athénien, soutenu par l'aristocratie, parvient au pouvoir. Avec ses partisans, il tente d'établir une oligarchie avec l'aide de Cléomène Ier.



Attaque de Cléomène Ier contre Athènes

Clisthène l'Athénien, démocrate, lutte contre l'aristocrate Isagoras pour le pouvoir à Athènes,

Cléomène Ier a été informé de la corruption de l'oracle de Delphes par Clisthène l'Athénien.

Cléomène Ier marche sur Athènes, en 507 avant Jésus-Christ pour soutenir Isagoras et pousser une seconde fois Clisthène l'Athénien et les Alcméonides à l'exil mais les citoyens d'Athènes poussent Cléomène Ier à quitter la ville.



Nouvelle attaque de Cléomène Ier contre Athènes

Divorce d'Éleusis

En 506 avant Jésus-Christ, Cléomène Ier réunit de nouveau une armée dans le but d'établir Isagoras comme tyran d'Athènes.

Démarate part en campagne avec lui.

Lorsqu'il s'aperçoit, à Éleusis, que l'expédition a pour but de renverser les Pisistratides, il fait demi-tour, avec les Corinthiens furieux, laissant Cléomène Ier continuer seul. C'est le divorce d'Éleusis.

Mais Cléomène Ier est pris au piège sur l'Acropole pendant 2 jours, en compagnie d'Isagoras, par les partisans de Clisthène l'Athénien.

Le troisième jour, après une trêve, Cléomène Ier et Isagoras sont libres de quitter Athènes, permettant ainsi à Clisthène l'Athénien de revenir dans la cité et de prendre le pouvoir.



Aristagoras en Grèce

Bataille près d'Éphèse

Mort d'Aristagoras

À l'hiver 499 avant Jésus-Christ, Aristagoras vient à Sparte afin de demander le soutien militaire de Cléomène Ier.

Aristagoras promet à Cléomène Ier une conquête facile de la Perse et de ses richesses, mais ne parvient pas à convaincre Cléomène Ier qui préfère consolider son empire péloponnésien.

Dès 499 avant Jésus-Christ, Aristagoras prévient les Spartiates de se méfier des Messéniens, presque aussi forts qu'eux.

Finalement seules 2 cités répondent à l'appel d'Aristagoras:

Au total cela ne représente guère plus de 2 000 hommes.

Pour les cités grecques d'Europe, le problème a l'air d'être lointain et les conflits locaux sont jugés plus importants.

Aristagoras attaque Sardes, qui est incendiée mais l'acropole reste imprenable.

Les rebelles ionniens subissent une lourde défaite près d'Éphèse.

Athènes retire son soutien.

Cependant, le soulèvement se propage dans toute la région, de Byzance à la Carie et à Chypre.

Après quelques premiers succès contre l'armée perse, le rapport de force s'inverse et les cités retombent aux mains des Perses l'une après l'autre.

Aristagoras meurt dans un combat contre les Thraces.



Attaque d'Égine par Cléomène Ier

Déposition de Démarate

Léotychidas II Roi de Sparte

Exil de Démarate

En 491 avant Jésus-Christ, Cléomène Ier tente d'anéantir les principaux alliés des Perses à Égine, île du golfe Saronique, mais il fait face à une résistance tenace des habitants qui refusent de coopérer.

La ville d'Égine, appelée aussi Chora, est la capitale de cette île.

Démarate tente, une nouvelle fois, de ralentir les efforts de Cléomène Ier.

Cléomène Ier se venge en intentant contre lui un procès, l'accusant de bâtardise.

Les éphores sont consultés au sujet de sa filiation.

La gérousie étant divisée, l'oracle de Delphes est consulté.

Cléomène Ier s'arrange alors pour corrompre l'oracle de Delphes.

Démarate est destitué. Léotychidas II lui succède et devient Roi Eurypontide de Sparte.

Léotychide ou Léotychidas II, se montre plus conciliant envers Cléomène Ier, ensemble ils capturent d'ailleurs les alliés Perses d'Égine.

Démarate reste un temps à Sparte, mais devant les railleries de Léotychidas II, Démarate décide de s'exiler auprès de l'ennemi, en Perse. Démarate se rend auprès de Darius Ier, où il est bien reçu.



Mort de Cléomène Ier

Léonidas Ier Roi de Sparte

Aux alentours de 490 avant Jésus-Christ, Cléomène Ier est contraint à l'exil quand son complot contre Démarate est dévoilé.

Cléomène Ier est rapidement autorisé à revenir à Sparte lorsque ses pairs s'aperçoivent qu'il rassemble une armée dans les territoires avoisinants.

À son retour, il est considéré comme fou et envoyé en prison par ses demi-frères, Léonidas Ier et Cléombrote Ier.

Cléomène Ier est retrouvé mort en prison. Il se serait suicidé !

Léonidas Ier succède à Cléomène Ier et devient Roi Agiade de Sparte.



Mariage de Léonidas Ier avec Gorgô

Léonidas Ier épouse Gorgô, fille de Cléomène Ier. Leur enfant est :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !