Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 443 - le dernier en 480



Installation de Burgondes en Savoie

Chilpéric Ier Co Roi des Burgondes

Hilpéric ou Chilperic ou Chilpéric Ier de Burgondie devient Co Roi des Burgondes en 443.

En 443 Aetius réunit les débris du peuple Burgonde. Il leur refuse l'installation en Lorraine ou en Champagne. Il les installe dans la province de Vienne et de la Savoie, la Sapaudia (ce qui signifie pays des sapins), pour gêner l'extension vers le sud des Alamans.Cette installation a en outre l'avantage de confier la protection et l'accès des cols alpins menant en Gaule. Les Burgondes fixent leur capitale à Genève qu´ils brûlent et qu´ils reconstruisent. Aetius leur confère la qualité de fédérés.

Les Burgondes, 25 000 personnes, sont minoritaires mais ils assurent la défense des terres contre les autres peuples barbares. Ils se partagent les revenus des terres avec les autochtones (les Gallo-romains), selon une règle très régulière en ces temps là, deux tiers de l'impôt foncier et un tiers de la capitation pour les Burgondes.



Mort de Gondioc Roi des Burgondes

Chilpéric Ier Roi des Burgondes

Gondioc meurt en 463. Gondioc laisse 4 fils :

Mais c'est son frère cadet Chilpéric Ier de Burgondie qui devient seul Roi des Burgondes.



Prise de Lyon et de Vienne par les Burgondes

Lyon capital de la Burgondie

Chilpéric Ier de Burgondie reprend l'extension du royaume et en 467, réussit à s'emparer définitivement de Lyon et de Vienne. Chilpéric Ier quitte Genève pour établir sa cour à Lyon, et s'installe dans le palais du gouverneur romain.


Royaume des Burgondes

Extension du royaume des Burgondes

Lutte des Burgondes contre les Wisigoths

Entre 469 et 475, le royaume des Burgondes s'étend vers le Sud. Les villes de Valence, Avignon, Orange, Die, Cavaillon, Viviers et Embrun passent aux mains des Burgondes.

C'est également à cette période que Chilpéric Ier de Burgondie lutte contre les Wisigoths d'Euric Ier de Wisigothie et les défait à plusieurs reprises, mais il ne peut s'emparer d'Arles et de Marseille, l'accès à la mer échoue.



Prise de Rome par Ricimer

Mort d'Anthemius

Olybrius Empereur romain d'Occident

En 472, Ricimer décide de reprendre le pouvoir. Ricimer demande de l'aide à Chilpéric Ier de Burgondie. Gondebaud de Burgondie, fils aîné de Gondioc, et neveu de Ricimer, part à la tête d'une troupe de Burgondes. La ville est prise.

Pour éviter une nouvelle guerre civile, Saint Épiphane, l'évêque de Pavie, tente de réconcilier les adversaires.

Mais Ricimer fonce sur Rome avec une imposante armée composée de Burgondes et de Suèves. Rome est assiégée, prise, pillée.

Anthemius est tué sur son trône le 11 juillet 472.

Anicius Olybrius dit Olybrius est l'époux de Galla Placidia la Jeune, la plus jeune fille de Valentinien III. Olybrius, sénateur, devient empereur romain d'Occident le 11 juillet 472, soutenu ouvertement par Genséric, le roi des vandales, et par l'Empereur d'Orient Léon Ier.

Ricimer abandonne Rome à l'Empereur et se retire, menaçant, à Milan.



Euric maître de la Provence en deçà de la Durance

Léonce évêque d'Arles participe, avec ses collègues évêques, Groecus évêque de Marseille, Basile évêque d'Aix et Fauste évêque de Riez, aux négociations avec Euric Ier de Wisigothie à la demande de l'empereur Julius Népos.

Les transactions ayant échoué, Euric Ier de Wisigothie poursuit ses conquêtes. Chilpéric Ier de Burgondie se dresse contre eux, mais doit s'incliner. En 476, Euric Ier de Wisigothie entre à Arles et Marseille.

La Provence est partagée entre :



Mort de Chilpéric Ier de Burgondie

Gondebaud Co Roi des Burgondes à Lyon, à Besançon et à Vienne

Godégisèle Co Roi des Burgonde à Genève

Chilpéric Ier de Burgondie meurt en 480, n'ayant pas de fils. Le royaume est partagé entre les deux fils vivants de son frère Gondioc. Gondebaud de Burgondie et Godégisèle sont couronnés Co Roi de Bourgogne en 480 :

Les deux frères de confession arienne ont épousé des princesses franques ripuaires de confession catholique. Ces alliances leur permettent de s'appuyer sur le clergé et notamment l'épiscopat gaulois.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !