Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1629 - le dernier en 1710



Mariage de Michel IV Le Tellier avec Élisabeth Turpin

Michel IV Le Tellier épouse le 12 février 1629 Élisabeth Turpin. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles-Maurice Le Tellier

Charles-Maurice Le Tellier naît à Turin le 16 juillet 1642, fils de Michel IV le Tellier et d'Élisabeth Turpin.

Destiné dès son plus jeune âge à entrer dans les ordres, Charles-Maurice Le Tellier étudie la théologie et obtient son doctorat en théologie à la Sorbonne.



Charles-Maurice Le Tellier Abbé commendataire de l'abbaye de Daoulas et de celle Lagny-sur-Marne

En 1651, Charles-Maurice Le Tellier devient le second abbé commendataire de l'abbaye de Daoulas, en Bretagne, et Abbé de Lagny-sur-Marne.



Remise de l'abbaye de Daoulas à Louis XIV

Charles-Maurice Le Tellier Prêtre

Charles-Maurice Le Tellier remet l'abbaye de Daoulas entre les mains de Louis XIV en 1666, après en avoir joui pendant quinze ans.

Charles-Maurice Le Tellier est ordonné prêtre en 1666.



Charles-Maurice Le Tellier abbé commendataire de Saint-Étienne de Caen

Charles-Maurice Le Tellier coadjuteur de l'évêque de Langres puis de l'archevêque de Reims

Charles-Maurice Le Tellier Archevêque titulaire de Nazianzus

De 1668 jusqu'à sa mort, Charles-Maurice Le Tellier est abbé commendataire de Saint-Étienne de Caen.

Charles-Maurice Le Tellier devient coadjuteur de l'évêque de Langres.

Charles-Maurice Le Tellier est nommé coadjuteur de Antonio Barberini, archevêque de Reims, le 8 juillet 1668.

Il est confirmé à Reims le 3 septembre 1668. Charles-Maurice Le Tellier est nommé le même jour archevêque titulaire (" in partibus ") de Nazianzus.

Charles-Maurice Le Tellier est sacré archevêque titulaire de Nazianzus le 11 novembre1668 par Antonio Barberini assisté du cardinal du Camboust de Coislin et de Monseigneur Bishop Michel Colbert de Saint-Pouange, Évêque de Mâcon.


Charles-Maurice Le Tellier

Charles-Maurice le Tellier Archevêque de Reims

Charles-Maurice le Tellier devient archevêque de Reims, le 3 août 1671.

Charles-Maurice le Tellier est Pair de France.



Ordination de Jean-Baptiste de La Salle

Le 9 avril 1678, Charles-Maurice le Tellier ordonne Jean-Baptiste de La Salle.



Mort de Louvois

Louis-François Marie Le Tellier Secrétaire d'État de la Guerre en titre

Michel-François Le Tellier Comte de Tonnerre

Louvois est à la veille d'une éventuelle disgrâce du fait de son opposition à une annonce officielle de du mariage de Louis XIV et de Françoise d'Aubigné. Cette annonce aurait fait de Louis XIV la risée de toute l'Europe.

Louvois prend les eaux de Balaruc, et veut travailler en les prenant : cette ardeur au travail cause sa mort.

Louvois meurt à Versailles le 16 juillet 1691.

Voltaire dit que Louvois est plus estimé qu'aimé du Roi, de la cour et du public.

Louvois permet à des soldats valeureux mais sans naissance de monter dans la hiérarchie malgré l'opposition de l'aristocratie.

Louvois tente d'instaurer la conscription nationale, mais c'est un demi-échec.

Louvois unifie et améliore l'armement, prépare la création de casernes et de dépôts qui apparaîtront en 1692 et veille au paiement régulier des soldes.

Louvois réprime le pillage, lequel est généralement excusé par l'arriéré de solde et le retard du ravitaillement.

Hiérarchie et discipline sont les soucis constants de Louvois qui ne peut abolir la vénalité des grades de colonel et de capitaine : aussi les régiments restent-ils propriétés de leurs officiers.

Louvois réprime les abus, sévissant contre l'absentéisme des officiers. En 1674 en pleine campagne, on voit encore des régiments presque sans officiers présents.

Louis-François Marie Le Tellier devient secrétaire d'État de la Guerre en titre.

Selon le Dictionnaire Bouillet, il se montre d'abord digne de ce choix, mais il néglige bientôt les affaires pour les plaisirs.

Louis XIV, mécontent de sa conduite, s'en explique à Charles-Maurice Le Tellier, l'archevêque de Reims, son oncle :

Votre neveu a des talents ; mais il n'en fait pas bon usage. Il donne trop souvent à souper aux princes, au lieu de travailler. Il néglige les affaires pour ses plaisirs. Il fait attendre trop longtemps les officiers dans son antichambre. Il leur parle avec hauteur, et quelquefois avec dureté.

Louis-François Marie Le Tellier ne sera jamais élevé à la dignité de ministre d'État.

Louis-François Marie Le Tellier hérite du château de Montfort.

Michel-François Le Tellier devient Comte de Tonnerre en 1691.

Claude Le Peletier est chargé de la surintendance des postes en 1691, en remplacement de Louvois.



Charles-Maurice le Tellier Président de l'Assemblée du clergé

Charles-Maurice le Tellier préside l'Assemblée du clergé de 1700.



Mort de Charles-Maurice Le Tellier

Charles-Maurice Le Tellier meurt à Reims le 22 février 1710.

Il est inhumé dans le tombeau de son père, dans l'église Saint-Gervais à Paris.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !