Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



29 événements affichés, le premier en 1485 - le dernier en 1559



Répudiation de Jeanne d'Harcourt par René II d'Anjou

Mariage de René II d'Anjou avec Philippine de Gueldre

En 1485, il devient évident que Jeanne d'Harcourt ne peut avoir d'enfants. René II d'Anjou la répudie.

René II d'Anjou épouse à Orléans le 1er septembre 1485 Philippine de Gueldre. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles-Jean de Lorraine

Charles-Jean de Lorraine naît à Bar-le-Duc le 9 avril 1498, fils de René II d'Anjou et de Philippine de Gueldre.



Charles-Jean de Lorraine coadjuteur de Henri de Lorraine-Vaudémont

Destiné à une carrière ecclésiastique, Alexandre VI accorde à Charles-Jean de Lorraine, le 3 novembre 1501, des bulles de coadjuteur d'Henri de Lorraine-Vaudémont, son grand oncle, évêque de Metz.



Mort d'Henri de Lorraine-Vaudémont

Charles-Jean de Lorraine Évêque de Metz

Henri de Lorraine-Vaudémont meurt à Joinville le 20 ou le 28 octobre 1505.

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque de Metz de 1505 à 1543.



Prise de possession de l'évêché de Metz par Charles-Jean de Lorraine

Charles-Jean de Lorraine prend possession de l'évêché de Metz en 1508.

Il le restera jusqu'en 1543.



Charles-Jean de Lorraine et Claude de Lorraine-Guise à la cour de France

Charles-Jean de Lorraine grandit à la cour de France où il est envoyé avec Claude de Lorraine-Guise, son frère.



Alliance avec Venise

Traité avec Charles Quint

Louise de Savoie Régente du royaume de France

Campagne en Italie

Prosper Colonna Prisonnier

François Ier de France veut poursuivre le rêve de ses prédécesseurs : conquérir de nouveaux territoires en Italie et reconquérir le Milanais aux mains duc de Milan, Maximilien Sforza qui allié au pape Léon X et à Maximilien d'Habsbourg.

Le 4 mars 1515, en qualité d'arrière petit-fils de Valentine Visconti, François Ier de France revendique le duché de Milan.

Préparant une intervention, il s'allie avec Venise et le 24 mars 1515, il signe un traité avec Charles de Habsbourg, le futur Charles Quint.

François Ier de France reprend les armes.

Louise de Savoie est Régente du royaume de France.

François Ier de France s'adjoint les services de Claude de Lorraine-Guise, d'Antoine II de Lorraine et de Charles-Jean de Lorraine.

En juillet 1515, François Ier de France arrive à Lyon avec une armée de 40 000 hommes.

Les atouts de son armée sont la cavalerie, l'infanterie et son artillerie très moderne.

En Août 1515, François Ier franchit les Alpes par le sud pour éviter les ennemis.

Prenant des chemins non couramment utilisés, François Ier et ses soldats doivent ouvrir leur route.

Antoine Duprat suit François Ier de France.

Arrivés en Italie, ils font prisonnier Prosper Colonna, proche du duc de Milan.

François Ier prend Turin ainsi que Novare.

Chacun campe sur ses positions.



Charles-Jean de Lorraine Évêque de Toul

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque de Toul de 1517 à 1524.


Charles-Jean de Lorraine

Charles-Jean de Lorraine Cardinal de Lorraine

Charles-Jean de Lorraine devient cardinal en 1518.



Charles-Jean de Lorraine Compagnon des plaisirs de François Ier de France

À partir des années 1520 et jusqu'à la fin du règne, Charles-Jean de Lorraine est le compagnon des plaisirs de François Ier de France, le suivant partout dans ses activités et ses loisirs les plus intimes.



Entrevue du Camp du Drap d'Or

François Ier de France tente d'obtenir l'alliance d'Henri VIII Tudor.

Il l'invite près de Calais durant l'entrevue du Camp du Drap d'Or qui se tient du 7 au 24 juin 1520.

Chacun y essaie d'étonner l'autre.

Tournois, danses, repas, combats (sportifs) se succèdent.

Les rois se quittent en promettant de se revoir.

Charles-Jean de Lorraine assiste à l'entrevue du Camp du Drap d'Or.

Robert III de la Marck est présent lors de cette entrevue.



Charles-Jean de Lorraine Évêque de Valence

Charles-Jean de Lorraine Évêque de Thérouanne

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque de Valence de 1521 à 1522.

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque de Thérouanne de 1521 à 1535.



Charles-Jean de Lorraine Évêque de Verdun

Charles-Jean de Lorraine Évêque de Luçon

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque de Verdun de 1523 à 1544.

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque de Luçon de 1523 à 1524.



Charles-Jean de Lorraine Archevêque de Narbonne

Charles-Jean de Lorraine devient Archevêque de Narbonne de 1524 à 1550.



Charles-Jean de Lorraine à nouveau Évêque de Toul

Charles-Jean de Lorraine devient de nouveau Évêque de Toul de 1532 à 1537.



Charles-Jean de Charles-Jean de Lorraine Archevêque de Reims

Charles-Jean de Lorraine devient Archevêque de Reims de 1533 à 1538.



Charles-Jean de Lorraine Évêque d'Albi

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque d'Albi sous le nom de Jean IV de 1535 à 1550.



Charles-Jean de Lorraine et Anne de Montmorency Hommes les plus puissants du royaume

De 1536 à 1540, Charles-Jean de Lorraine et Anne de Montmorency sont les 2 hommes les plus puissants du royaume.



Charles-Jean de Lorraine Archevêque de Lyon

Charles-Jean de Lorraine devient Archevêque de Lyon de 1537 à 1539.



Charles-Jean de Lorraine Évêque d'Agen

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque d'Agen sous le nom de Jean VII de 1538 à 1550.



Charles Ier Cardinal de Lorraine Archevêque de Reims

En 1538, Charles-Jean de Lorraine démissionne en faveur de Charles Ier Cardinal de Lorraine, son neveu, qui devient Archevêque de Reims.


Hippolyte II d'Este - Abbé commendataire de Jumièges

Hippolyte II d'Este Abbé commendataire de Jumièges

Hippolyte II d'Este Archevêque de Lyon

Hippolyte II d'Este devient abbé commendataire de Jumièges de 1539 à 1549.

Charles-Jean de Lorraine abandonne l'Archevêché de Lyon à Hippolyte II d'Este en 1539.

Hippolyte II d'Este conservera ce siège jusqu'en 1551.



Charles-Jean de Lorraine à nouveau Évêque de Toul

Charles-Jean de Lorraine Évêque de Nantes

Charles-Jean de Lorraine est à nouveau Évêque de Toul de 1542 à 1543.

Charles-Jean de Lorraine devient Évêque de Nantes sous le nom de Jean V le 18 août 1542.


François Olivier

François Olivier Chancelier de France

François Olivier est nommé Chancelier de France par Charles-Jean de Lorraine le 28 avril 1545.



Charles-Jean de Lorraine à nouveau Évêque de Metz

Charles-Jean de Lorraine devient à nouveau Évêque de Metz de 1548 à 1550.



Expédition de André Thevet

En 1549, Charles-Jean de Lorraine finance une expédition de l'explorateur André Thevet.



Mort de Paul III Pape

Réunion du Conclave

Octave Farnèse négocie alors avec Ferdinand Ier Gonzague et se confie à la générosité de l'empereur.

Peu avant sa mort, son petit fils Alexandre Farnèse convainc Paul III d'envoyer une bulle au légat Camillo Orsini lui enjoignant de se retirer de Parme pour Bologne laissant ainsi la cité à Octave Farnèse.

La rébellion d'Octave Farnèse à l'égard de Paul III, son grand père, accélère sa mort.

Paul III est pris d'une violente fièvre et meurt au Quirinal à Rome le 10 novembre 1549.

Il repose sous la chaire de Pierre dans la Basilique Saint-Pierre dans la tombe dessinée par Michel-Ange et érigée par Guglielmo della Porta.

Les 15 années de son pontificat virent la complète restauration de la Foi Catholique et de la piété retournant le cours des choses en faveur de la religion.

Dans Rome, Paul III effectue de nombreuses rénovations : la Chapelle Pauline, les travaux de Michel-Ange à la Chapelle Sixtine. Il l allonge et élargit les rues.

Paul accorde ses faveurs aux nouveaux ordres religieux : Capucins, Barnabites, Théatins, Jésuites, Ursulines et bien d'autres.

Son règne est l'un des plus fructueux de l'histoire de l'Église.

Mais la nouvelle du siège papal vacant arrive à Parme et le légat refuse de suivre l'ordre de se retirer de Parme à moins qu'il ne soit donné par un autre pape.

Les 48 cardinaux présents à Rome entrent en conclave le 29 novembre 1549. Ils sont divisés en 3 fractions dont aucune n'a la majorité :

Les amis de Farnèse s'unissent avec le parti Impérial et proposent comme leurs candidats Reginald Pole et Juan de Toledo.

Le parti français les rejette tous deux et, bien que minoritaire, est assez fort pour empêcher l'élection de tout autre candidat.

En novembre 1549, Charles-Jean de Lorraine est candidat à l'élection du trône de Saint-Pierre, mais échoue de 4 voix face au futur Jules III.


Charles Ier Cardinal de Lorraine - école de François Clouet en 1550 ou en 1555 - Chantilly - musée Condé. Charles Ier Cardinal de Lorraine par Le Greco - 1571

Mort de Charles-Jean de Lorraine

Charles Ier Cardinal de Lorraine

Charles-Jean de Lorraine meurt à Neuvy-sur-Loire à Nogent-sur-Vernisson le 18 mai 1550.

Charles-Jean de Lorraine est pourvu de plusieurs abbayes :

Charles Ier Cardinal de Lorraine est alors nommé Cardinal de Lorraine après la mort de son oncle en 1550.

Charles Ier Cardinal de Lorraine est représenté en compagnie d'un perroquet, symbole d'éloquence.

Toutefois, papagallo, perroquet en italien, peut être traduit littéralement par pape français, interprétation soulignant le poids politique du cardinal à la tête de l'Église catholique de France.

Le perroquet, symbole ambigu, est remplacé par un crucifix dans les copies attribuées à George Boba.



François Olivier à nouveauGarde des sceaux

François II de France et Charles-Jean de Lorraine rendent les sceaux à François Olivier.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !