Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 1686 - le dernier en 1798



Mariage de Charles Armand de Gontaut-Biron avec Marie Antonine de Bautru

Le contrat de mariage du 11 août 1686 est passé devant Panier à Paris.

Charles Armand de Gontaut-Biron épouse le 12 août 1686 Marie Antonine de Bautru (vers 1665-1742). Leurs enfants sont :



Naissance de Charles-Antoine de Gontaut-Biron

Charles-Antoine de Gontaut-Biron naît à Paris le 8 octobre 1708, fils de Charles Armand de Gontaut-Biron et de Marie Antonine Bautru de Nogent.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Mousquetaire

Le 16 août 1728, Charles-Antoine de Gontaut-Biron entre aux mousquetaires.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron commandant d'une compagnie du régiment d'Anjou

Le 16 avril 1730, Charles-Antoine de Gontaut-Biron commande une compagnie du régiment d'Anjou.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron au régiment de Noailles

Le 11 janvier 1732, Charles-Antoine de Gontaut-Biron est au régiment de Noailles.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Colonel d'un régiment d'infanterie à son nom

Le 7 mars 1735, promu colonel, Charles-Antoine de Gontaut-Biron dirige un régiment d'infanterie à son nom (régiment de Biron).



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Brigadier

Le 20 février 1743, Charles-Antoine de Gontaut-Biron est promu brigadier.



Mariage de Charles-Antoine de Gontaut-Biron avec Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel

Charles-Antoine de Gontaut-Biron épouse le 22 janvier 1744 Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel. Leur enfant est :

Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel apporte le château de Trémazan à la famille des Gontaut-Biron.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Maréchal de camp

Le 1er mai 1745, Charles-Antoine de Gontaut-Biron obtient le grade de Maréchal de camp.



Naissance d'Armand-Louis de Gontaut Biron

Mort d'Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel

Armand-Louis de Gontaut Biron naît à Paris le 13 avril 1747, fils de Charles-Antoine de Gontaut-Biron et d'Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel (1728-1747).

Il est comte de Biron à sa naissance.

Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel meurt.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Lieutenant-général

Le 4 mars 1748, Charles-Antoine de Gontaut-Biron passe Lieutenant-général.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Chevalier des ordres du roi

Le 2 février 1757, à Versailles, Charles-Antoine de Gontaut-Biron est fait chevalier des ordres du roi, lors de la 49e promotion.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Gouverneur du Vivarais, du Velay et des Cévennes

Le 14 octobre 1757, Charles-Antoine de Gontaut-Biron devient gouverneur du Vivarais, du Velay et des Cévennes.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Duc de Gontaut

En 1758, Charles-Antoine de Gontaut-Biron est créé 1er Duc de Gontaut.


Armand-Louis de Gontaut Biron

Mort de Louis Antoine de Gontaut-Biron

Charles-Antoine de Gontaut-Biron Duc de Biron et Pair de France

Armand-Louis de Gontaut Biron Duc de Biron et Pair de France

Louis Antoine de Gontaut-Biron meurt à Paris le 19 ou le 23 octobre 1788.

Louis Georges Érasme de Contades, doyen des maréchaux de France, tient dans son hôtel de la rue d'Anjou à Paris les dernières séances du tribunal de connétablie.

Charles-Antoine de Gontaut-Biron hérite des titres de duc de Biron et Pair de France.

Charles-Antoine de Gontaut-Biron reprend aussi le titre de Baron de Ruffey et seigneur de Saint-Julien-les-Sennecey.

Charles-Antoine de Gontaut-Biron se défait des titres de Duc de Biron et Pair de France au profit de son fils Armand-Louis de Gontaut Biron.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Inscrit sur la liste des émigrés

Bien qu'il ne quitte pas la France, Charles-Antoine de Gontaut-Biron est inscrit sur la liste des émigrés pour les biens qu'il a en Saône-et-Loire, le 29 octobre 1792.



Mort d'Armand-Louis de Gontaut Biron

Charles-Antoine de Gontaut-Biron à nouveau Duc de Biron

Armand-Louis de Gontaut Biron n'en est pas moins accusé de trahison par le Comité de salut public pour avoir offert sa démission.

Armand-Louis de Gontaut Biron, bien que républicain acharné, est arrêté et traduit devant le tribunal révolutionnaire.

Armand-Louis de Gontaut Biron meurt place de la Révolution à Paris le 31 décembre 1793 guillotiné.

Charles-Antoine de Gontaut-Biron, son père, redevient Duc de Biron.

Les Mémoires d'Armand-Louis de Gontaut Biron qui vont de 1747 à 1783, sont publiés en 1822, et depuis, en 1858 avec biographie par Louis Lacour de La Pijardière.



Charles-Antoine de Gontaut-Biron Rayé de la liste des émigrés

Le 6 décembre 1794, Charles-Antoine de Gontaut-Biron est rayé de la liste des émigrés.



Mort de Charles-Antoine de Gontaut-Biron

Charles-Antoine de Gontaut-Biron meurt à Paris le 25 octobre 1798.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !