Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1409 - le dernier en 1456



Mariage de Jean-François Gonzague avec Paola Malatesta

Charles Ier Malatesta fera en sorte d'unir encore plus les familles Gonzague et Malatesta en organisant le mariage de Jean-François Gonzague avec une de ses parentes.

Jean-François Gonzague, âgé de 14 ans, épouse en 1409 Paola Malatesta, fille de Galeotto Malatesta, seigneur de Pesaro. Leurs enfants sont :

Paola Malatesta est une femme intelligente qui soutient son mari dans la conduite de l'État. Elle est cependant affligée de la gibbosité (bosse dorsale) qui frappe la famille Malatesta et ce mariage confirme ce qui avait déjà été transmis aux Gonzague par Margherita Malatesta, la mère de Jean-François.



Naissance de Charles de Gonzague

Charles de Gonzague naît en 1417, fils de Jean-François Gonzague et de Paola Malatesta.



Mariage de Charles de Gonzague avec Lucia d'Este

Carlo ou Charles Gonzague ou Gonzaga épouse en 1437 Lucia d'Este. Leur enfant est :



Mort de Philippe Marie Visconti

Instauration de la République Ambrosienne

Indépendance de Pavie et de Parme

Cession de Lodi et Plaisance à Vénise

Reconquête de Lodi et Plaisance

Cession de Brescia et Crema à Vénise

Le 6 août 1447, Philippe Marie Visconti renonce aux soins.

Le 11 août 1447, son état empire.

Dans la nuit du 12 au 13 août 1447, Philippe Marie Visconti demande à être tourné dans son lit avec le visage face au mur et, peu après, il meurt à Milan, isolé et indigné comme il avait vécu.

Les prétendants sérieux se multiplient :

D'habiles juristes, parmi lesquels Piccolomini, qui soutient que le titre doit être rendu à l'Empereur.

Les Milanais font fi de tout ce beau monde.

Un groupe de nobles et de juristes de l'université de Pavie instaure, alors un gouvernement républicain qui est nommé République Ambrosienne (Aurea Repubblica Ambrosiana).

Cela entraîne, malheureusement pour elle, la défection des principales cités du duché :

Voulant éviter la division du duché, la République fait appel à François Ier Sforza.

François Ier Sforza reconquiert Lodi et Plaisance et s'impose Seigneur de Pavie.

Charles de Gonzague, son frère s'engage d'abord aux côtés de François Ier Sforza dans la défense de Milan contre Venise.

Louis III de Gonzague reste relativement en dehors de ces conflits.



Pacte entre François Ier Sforza et Venise

François Ier Sforza conclut un pacte de partage du duché de Milan avec Venise en octobre 1448.

François Ier Sforza consent à céder à Venise Brescia et Crema en échange de sa reconnaissance comme seigneur de tous les territoires qu'il réussira à conquérir.

Charles de Gonzague quitte François Ier Sforza en restant milanais et devient capitaine général du peuple.



Massacre des gibelins de Milan

Charles de Gonzague rejoint à nouveau François Ier Sforza, en septembre 1449, lorsque le gouvernement guelfe de Milan passe les gibelins par les armes.



Mort de Charles de Gonzague

Charles de Gonzague, frère de Louis III de Gonzague, meurt le 21 décembre 1456. Il lègue ses biens à son fils Ugolotto Gonzague.

À sa mort, ses biens reviennent à Louis III de Gonzague, son oncle.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !