Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



20 événements affichés, le premier en 1573 - le dernier en 1650


Marie Touchet

Liaison de Charles IX de France avec Marie Touchet

Lors de son périple dans le royaume aux côtés de sa mère Catherine de Médicis et du chancelier de l'Hôpital, Charles IX de France a une liaison à Orléans avec Marie Touchet, Dame de Belleville. Leur enfant est :

Tout ses contemporains s'accordent pour reconnaître qu'elle était fort belle : le visage rond, les yeux vifs et bien fendus, le front plus petit que grand, le nez d'une juste proportion, la bouche petite et le bas du visage admirable.

Elle était en outre spirituelle et enjouée.



Naissance de Charles d'Angoulême

Hector de Maniquet, fils d'Arthaud de Maniquet, maître d'hôtel de Marguerite de Navarre et confident de Charles IX de France propose de cacher la grossesse de Marie Touchet qui aurait scandalisé la Cour où cette dernière est reçue et où elle a de nombreux ennemis

Charles de Valois ou Charles d'Angoulême naît au Château du Fayet près de Barraux en Dauphiné le 28 avril 1573, fils de Charles IX de France (27 juin 1550-30 mai 1574) et de Marie Touchet (1549-28 mars 1638), Dame de Belleville.

Charles d'Angoulême grandit à la cour de France où il jouit des faveurs d'Henri III de France, son oncle.



Charles d'Angoulême Abbé commendataire de la Chaise-Dieu

Charles d'Angoulême devient Abbé commendataire de la Chaise-Dieu de 1586 à 1597.



Naissance de Marie-Charlotte de Balzac d'Entragues

Marie-Charlotte de Balzac d'Entragues naît à Orléans le 1er mai 1588, fille de François de Balzac (1541-1613), Seigneur d'Entragues, et de Marie Touchet (1549-1638), Dame de Belleville.

Marie-Charlotte de Balzac d'Entragues est baptisée à Saint Michel à Orléans le 1er septembre 1588.

Charles d'Angoulême est son parrain.

Catherine de Balzac (vers 1552-1631) est sa marraine



Charles d'Angoulême Comte d'Auvergne

Charles d'Angoulême Comte de Clermont, de Lauraguais, de Carcassonne, et d'Alais.

Charles d'Angoulême Grand-prieur de Malte

Du 3 juin 1589 jusqu'en 1619, Charles d'Angoulême hérite de Catherine de Médicis, sa grand-mère, du comté d'Auvergne.

Il est également titré de Comte de Clermont, de Lauraguais, de Carcassonne, et d'Alais.

Charles d'Angoulême devient Grand-prieur de Malte en 1589.



Mariage de Charles d'Angoulême avec Charlotte de Montmorency

Par contrat signé à Pézenas dans l'Hérault, Charles d'Angoulême épouse le 5 ou 6 mai 1591 Charlotte de Montmorency (1571 ou 1572-1636), Comtesse de Fleix, fille d'Henri Ier de Montmorency et d'Antoinette de La Marck. Leurs enfants sont :



Naissance d'Henri d'Angoulême

Henri d'Angoulême naît à Martigny-Lancoup en 1594, fils de Charles d'Angoulême et de Charlotte de Montmorency.



Naissance de Louis-Emmanuel d'Angoulême

Louis-Emmanuel d'Angoulême ou de Valois est baptisé à Clermont-en-Auvergne ou Clermont-Ferrand le 28 avril 1596, fils de Charles d'Angoulême et de Charlotte de Montmorency.



Conspiration de Charles de Gontaut-Biron

Mort de Charles de Gontaut-Biron

Jean de Gontaut 2e Baron de Biron

Les Grands sont mécontents.

Un certain Jacques de La Fin, est l'investigateur d'un complot.

Charles de Gontaut-Biron traite avec l'Espagne et la Savoie, et s'engage à prendre les armes contre son pays.

Charles-Emmanuel Ier de Savoie propose à Charles de Gontaut-Biron :

Henri Ier de La Tour d'Auvergne est mêlé cette conspiration.

Des rumeurs parviennent à la Cour et le complot est révélé par Jacques de La Fin, qui a été l'émissaire de Charles de Gontaut-Biron.

Charles de Gontaut-Biron et Henri Ier de La Tour d'Auvergne sont arrêtés à Fontainebleau dans la nuit du 13 au 14 juin 1602.

Charles d'Angoulême est arrêté le même jour que Charles de Gontaut-Biron à Fontainebleau.

Charles d'Angoulêmeest emprisonné pour la forme à la Bastille, d'où il sortit peu de temps après.

Les terres d'Henri Ier de La Tour d'Auvergne sont confisquées.

Sa carrière militaire et diplomatique vole en éclat.

Henri IV de France, qui lui a déjà pardonné une première fois à Lyon, essaie à plusieurs reprises, mais en vain, d'obtenir l'aveu de son nouveau crime et son repentir, afin de lui pardonner.

Henri Ier de la Tour d'Auvergne se refugie au Palatinat.

Charles de Gontaut-Biron veut tout nier, mais il est confondu par ses écrits.

Henri IV de France, qui lui avait déjà pardonné une première fois, essaie à plusieurs reprises, mais inutilement, d'obtenir l'aveu de son nouveau crime et son repentir, afin de lui pardonner.

Le 13 juillet 1602, Jacques de La Fin arrive à Paris, sous bonne escorte.

Le 14 juillet 1602, Charles de Gontaut-Biron est confronté à son accusateur.

Le 17 juillet 1602, le procès de haute trahison est remis aux mains des conseillers du Parlement.

Charles de Gontaut-Biron comparaît le 27 juillet 1602, en l'absence des pairs du Royaume, qui ont refusé de participer au procès.

Le 29 juillet 1602, Charles de Gontaut-Biron est condamné à mort pour crime de haute trahison.

Charles de Gontaut-Biron meurt le 31 juillet 1602 décapité à l'intérieur de la Bastille où il est emprisonné.

Jean de Gontaut, son frère, devient 2e Baron de Biron.



Complot pour faire reconnaître petit Gaston-Henri de France comme dauphin

Déçue par Henri IV de France, Catherine Henriette de Balzac d'Entragues développe une attitude arrogante qui éteint la passion du roi.

En 1604, Catherine Henriette de Balzac d'Entragues participe avec son frère, Charles d'Angoulême, Comte d'Auvergne à un complot pour faire reconnaître le petit Gaston-Henri de France comme le dauphin au détriment de Louis XIII.

Charles d'Angoulême est emprisonné à la Bastille.



Condamnation de Charles d'Angoulême

Catherine Henriette de Balzac d'Entragues parvient à sauver sa vie ainsi que celle de Charles d'Angoulême, son frère et de François de Balzac, son père.

Le 1er février 1605, Charles d'Angoulême est condamné par arrêt du parlement à avoir la tête tranchée, mais sa peine commuée en prison perpétuelle.



Liaison de Charles d'Angoulême avec Isabelle de Crécy,

Charles d'Angoulême a une liaison avec Isabelle de Crécy. Leurs enfants sont :


Château de Grobois à Boissy-Saint-Léger

Cession du Château de Grosbois à Charles d'Angoulême

En 1616 ou 1623 ou 1625, Charles d'Angoulême achète le domaine du château de Grosbois à Boissy-Saint-Léger à Nicolas de Harlay.

Il fait terminer le château et fait construire :

lui donnant ainsi son aspect actuel.

Les travaux sont achevés vers 1640.

C'est également lui qui fait détourner la route qui passait en ligne droite derrière le château.



Libération de Charles d'Angoulême

Charles d'Angoulême recouvre la liberté le 26 juin 1616 sous Louis XIII, et combat vaillamment en Languedoc, en Allemagne en Lorraine et en Flandre.



Mariage de Charles-Alexandre de Croÿ avec Geneviève d'Urfé

Charles Alexandre de Croÿ Chevalier de la toison d'or

Charles-Alexandre de Croÿ (1581-1624) épouse au Louvre le 6 janvier 1617 Geneviève de Lascaris d'Urfé (1597-1656), Dame de Mortemer. Leur enfant est :

Geneviève de Lascaris est une grande beauté connue pour ses nombreuses liaisons.

Charles d'Angoulême est témoin à ce mariage.

À l'occasion de ce mariage, Charles Alexandre de Croÿ est investi comme chevalier de la toison d'or.



Charles d'Angoulême Duc d'Angoulême

Charles d'Angoulême Comte de Ponthieu et Seigneur de Cognac

Charles d'Angoulême Colonel général de la cavalerie légère de France.

Charles d'Angoulême devient duc d'Angoulême, Comte de Ponthieu et Seigneur de Cognac en janvier 1619.

Entre 1619 et 1637, Charles d'Angoulême est colonel général de la cavalerie légère de France.



Charles d'Angoulême Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit et Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel

Charles d'Angoulême devient Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit et Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel le 31 décembre 1619.



Mariage de Charles d'Angoulême avec Isabelle de Crécy

Charles d'Angoulême épouse Isabelle de Crécy.

Ils ont 2 filles.



Mariage de Charles d'Angoulême avec Françoise de Nargonne

Le contrat de mariage est passé le 29 janvier 1644 à Paris.

Charles d'Angoulême épouse en l'église de Boissy-Saint-Léger dans le Val-de-Marne le 5 ou le 25 février 1644 Françoise de Nargonne (1621-1713)., fille de Charles de Nargonne, Baron de Mareuil-en-Brie et Gouverneur de la Tour de Bouc, et de Léonore de La Rivière.

Les témoins sont :



Mort de Charles d'Angoulême

Louis-Emmanuel d'Angoulême 5e duc d'Angoulême et Comte d'Auvergne

Grosbois propriété de Marie-Françoise d'Angoulême

Charles d'Angoulême meurt en l'hotel de la rue Pavée à Paris le 24 septembre 1650.

Il est inhumé en l'église du couvent des Minimes de la Place Royale à Paris.

On a de lui des Mémoires sur les règnes d'Henri III de France et Henri IV de France (Paris, 1662).

Louis-Emmanuel d'Angoulême, son fils, devient le 5e duc d'Angoulême et Comte d'Auvergne.

Le domaine de Grosbois revient à Marie-Françoise d'Angoulême, petite-fille de Charles d'Angoulême.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !