Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1744 - le dernier en 1818


Louise-Ulrique de Prusse

Mariage d'Adolphe-Frédéric Ier de Suède avec Louise-Ulrique de Prusse

Anne Amélie de Prusse, plus douce et plus jolie, est choisie par l'ambassadeur de Suède pour épouser Adolphe-Frédéric Ier de Suède.

Frédéric II de Prusse, son frère, appuie au début Anne Amélie de Prusse, au caractère plus doux et donc soumise aux intérêts de la Prusse.

Louise-Ulrique de Prusse, sa sœur, l'en dissuade en lui représentant qu'elle devra abandonner le calvinisme pour le luthéranisme.

Anne Amélie de Prusse refuse ce mariage.

Louise-Ulrique de Prusse se convertit sans scrupule.

Adolphe-Frédéric Ier de Suède épouse le 17 juillet 1744 à Drottningholm à Stockholm le samedi 29 août 1744 Louise-Ulrique de Prusse, fille de Frédéric-Guillaume Ier de Prusse. Leurs enfants sont :

Frédéric II de Prusse appuie finalement ce mariage.

Ce mariage est aussi soutenu par Élisabeth Ire de Russie.

Louise-Ulrique de Prusse pousse en vain Adolphe-Frédéric Ier de Suède à rétablir l'absolutisme et à mettre fin au pouvoir sans partage du parlement.

Louise-Ulrique de Prusse est cultivée et teint une cour de bon goût dans son palais de Drottningholm.



Naissance de Charles XIII de Suède

Karl XIII av Sverige och Norge ou Charles XIII de Suède naît au Palais de Wrangel à Stockholm le 7 octobre 1748, fils d'Adolphe-Frédéric Ier de Suède et de Louise-Ulrique de Prusse.



Coup d'État en Suède

La Suède est gouvernée par un Parlement qui possède le pouvoir et qui se déchire entre faction francophile et faction russophile.

Au moment où le pays s'apprête à sombrer dans l'anarchie, Gustave III de Suède qui a peu de pouvoir politique effectue un coup d'État en août 1772.

Louise-Ulrique de Prusse, sa mère, Charles XIII de Suède, son frère, l'armée et le peuple l'aide dans le coup d'État.

Gustave III de Suède fait arrêter les membres du Riksdag et du Rad.

En reconnaissance, Gustave III de Suède nomme Charles XIII de Suède duc de Södermanland le 11 septembre 1772.

Gustave III de Suède règne dès lors en despote éclairé, en réorganisant la justice et les finances, en abolissant la torture.

Gustave III de Suède :


Hedwige-Élisabeth-Charlotte de Schleswig-Holstein-Gottorp

Mariage de Charles XIII de Suède avec Hedwige-Élisabeth-Charlotte de Schleswig-Holstein-Gottorp

Charles XIII de suède épouse à Eutin le 7 juillet 1774 Hedwige-Élisabeth-Charlotte de Schleswig-Holstein-Gottorp, fille de Frédéric-Auguste de Schleswig-Holstein-Gottorp, Duc d'Oldenbourg, et de Frédérique de Hesse-Cassel.

Leurs enfants sont :



Guerre russo-suédoise

Charles XIII de Suède est amiral lors de la Guerre russo-suédoise de 1788-1790 et sous son commandant la flotte suédoise obtient un certain succès.


Gustave IV Adolphe de Suède

Mort de Gustave III de Suède

Gustave IV Adolphe de Suède Roi de Suède

Au cours du bal masqué de l'opéra royal de Stockholm, Gustave III de Suède meurt à Stockholm le 16 ou 29 mars 1792 assassiné d'un coup de pistolet par Jacob Johan Anckarström.

Il est inhumé dans la crypte située sous la chapelle Gustave-Adolphe de l'église de Riddarholmen de Stockholm.

Gustave IV Adolphe de Suède, son fils, lui succède et devient Roi de Suède.

Charles XIII de Suède, frère du roi défunt et duc de Södermanland, assure la régence.

Il confie le pouvoir à Gustaf Adolf Reuterholm, un de ses proches.



Majorité de Gustave IV Adolphe de Suède

Le gouvernement autoritaire de Charles XIII de Suède le rend rapidement impopulaire.

Il est chassé du pays à la majorité de Gustave IV Adolphe de Suède, en 1796.

Charles XIII de Suède vit en simple particulier,

En 1796, un projet de mariage entre Gustave IV Adolphe de Suède et Alexandra Pavlovna de Russie, échoue pour des raisons religieuses.

Sa famille refuse qu'elle abandonne la foi orthodoxe pour le luthéranisme suédois.


Charles XIII de Suède

Déposition de Gustave IV Adolphe de Suède

Charles XIII de Suède Roi de Suède

Gustave IV Adolphe de Suède est déterminé à poursuivre un conflit déjà perdu.

Un groupe d'officiers et de fonctionnaires mené par Carl Johan Adlercreutz procède à un coup d'État sans violence qui aboutit à la déposition de Gustave IV Adolphe de Suède le 13 mars 1809.

Gustave IV abdique formellement le 29 mars 1809, 17 ans jour pour jour après son avènement

Le 6 juin 1809, Charles XIII de Suède, son oncle, est proclamé roi de Suède au détriment des enfants de Gustave IV Adolphe de Suède.

Le lendemain, tous les fonctionnaires civils et militaires lui prêtent foi et hommage.

À son avènement Charles XIII de Suède fit la paix avec la France, la Russie et le Danemark.

Une nouvelle constitution, plus libérale est promulguée.

Gustave IV Adolphe de Suède quitte la Suède en décembre 1809, d'abord pour Copenhague, puis vers le grand-duché de Bade d'où Frédérique de Bade, son épouse, est originaire.

Gustave IV Adolphe de Suède, désormais connu en tant que comte de Gottorp ou colonel Gustafsson, mène une vie d'errance en Europe, allant de maîtresse en maîtresse.



Charles-Auguste de Suède Chevalier de l'Ordre du Séraphin

Le 28 décembre 1809, Charles-Auguste de Suède est fait chevalier de l'Ordre du Séraphin par Charles XIII de Suède.


Charles-Auguste de Suède

Charles-Auguste de Suède Prince héritier de Suède

Les enfants Charles XIII de Suède sont morts très jeunes.

Le 7 janvier 1810, Charles XIII de Suède choisit Charles-Auguste de Suède comme prince héritier.



Oscar Ier de Suède Duc de Södermanland

De Charles XIII de Suède, Oscar Ier de Suède reçoit le titre de duc de Södermanland le 26 septembre 1810.

Oscar Ier de Suède maîtrise rapidement le suédois et, quand il atteint l'âge de la majorité, il est déjà très apprécié.

Son excellente éducation développe ses très grands talents naturels et Oscar Ier de Suède est bientôt considéré comme une référence sur toutes les questions socio-politiques.



Jean-Baptiste Jules Bernadotte en Suède

Jean-Baptiste Jules Bernadotte part avec l'assentiment de Napoléon Ier qui accepte ce choix lors d'une entrevue commune avec des émissaires suédois.

Napoléon Ier espère ainsi tenir un allié solide au nord de l'Europe.

Jean-Baptiste Jules Bernadotte débarque à Helsingborg le 20 octobre 1810.

Le 31 octobre 1810, Jean-Baptiste Jules Bernadotte est présenté aux États Généraux.

Le 5 novembre 1810, Jean-Baptiste Jules Bernadotte est adopté par Charles XIII de Suède, il prend le nom de Charles-Jean.

Jean-Baptiste Jules Bernadotte consent d'abord à seconder la politique de Napoléon Ier et participe au blocus continental.



Jean-Baptiste Jules Bernadotte dirigeant du royaume de Suède

Dès 1811, en raison de la sénilité de Charles XIII de Suède, son père adoptif, Jean-Baptiste Jules Bernadotte dirige les affaires du royaume de Suède.



Traité de Kiel

Christian VIII de Danemark Roi de Norvège

Guerre suédo-norvégienne

Convention de Moss

Charles XIII de Suède Roi de Norvège

Jean-Baptiste Jules Bernadotte descend l'Elbe, s'empare de Lübeck et se dirige vers le Holstein, et menaçant le Danemark,

Le traité de Kiel, signé le 14 janvier 1814, met fin aux guerres napoléoniennes dans la région.

Le Danemark échange la Norvège, sauf le Groenland, avec la Suède contre la Poméranie suédoise.

Christian VIII de Danemark gagne rapidement une grande popularité en Norvège qui facilite son élection par l'Assemblée constituante sur le trône norvégien, le 17 mai 1814, sous le nom de Christian-Frédéric.

Christian VIII de Danemark tente de s'opposer à la pression des soldats français de Jean-Baptiste Jules Bernadotte lors de la guerre suédo-norvégienne.

À la fin d'un conflit plus subi que voulu, la Convention de Moss est signée à Moss le 14 août 1814.

Durant les négociations de paix, Christian VIII de Danemark consent à renoncer à la couronne norvégienne et à retourner au Danemark si la Suède accepte la mise en œuvre de la constitution démocratique proposée par l'assemblée constituante et le principe d'une Union personnelle entre les deux pays, garante d'une certaine indépendance pour la Norvège.

Après son abdication le 10 octobre 1814, Christian VIII de Danemark rentre au Danemark.

Le 4 novembre 1814, le parlement norvégien choisit Charles XIII de Suède pour le trône de Norvège sous le nom de Charles II.


Jean-Baptiste Jules Bernadotte

Mort de Charles XIII de Suède

Jean-Baptiste Jules Bernadotte Roi de Suède et de Norvège

Charles XIII de Suède adopte alors Jean-Baptiste Jules Bernadotte, prince de Pontecorvo, maréchal de France.

Charles XIII de Suède meurt à Stockholm le 5 février 1818.

Il est inhumé dans la crypte située sous la chapelle Gustave-Adolphe de l'église de Riddarholmen de Stockholm.

Ainsi s'achève à la dynastie des Holstein-Gottorp.

Le 5 février 1818, Jean-Baptiste Jules Bernadotte devient roi des royaumes unis :

Bernardine Eugénie Désirée Clary devient reine de Suède et de Norvège.

Jean-Baptiste Jules Bernadotte fait prospérer ses États, développant l'instruction publique, l'agriculture, l'industrie et le commerce.

La légende veut que cet ancien soldat de la République ait porté un tatouage disant " Mort aux rois ! " (ou "Mort aux tyrans ! ") selon les témoignages.

Jean-Baptiste Jules Bernadotte a comme devise : Que l'amour du peuple soit ma récompense.

Il est franc-maçon.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !