Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1622 - le dernier en 1660



Naissance de Charles X Gustave de Suède

Karl X Gustav ou Charles X Gustave de Suède naît le 8 novembre 1622 au château de Nyköping, fils de Jean Casimir des Deux-Ponts et de Catherine de Suède.


Hedwige-Éléonore de Holstein-Gottorp

Mariage de Charles X Gustave de Suède avec Hedwige-Éléonore de Holstein-Gottorp

Charles X Gustave de Suède épouse en 1654 Hedwige-Éléonore de Holstein-Gottorp. Leur enfant est :


Charles X Gustave de Suède - par Sébastien Bourdon

Abdication de Christine de Suède

Charles X Gustave Roi de Suède

Invasion de la Pologne

Christine de Suède abdique en 1654.

Charles X Gustave, son cousin, devient Roi de Suède le 6 juin 1654.

Après son abdication, Christine de Suède vient habiter en France la belle demeure que Pierre Bidal posséde à Vanves.

Frédéric III de Danemark estime que le tempérament et la politique de Charles X Gustave de Suède se conjuguent pour stimuler l'agressivité suédoise qui constitue une source de danger pour son pays.

La seule incertitude est de savoir contre qui Charles X Gustave de Suède se tournera en premier ?

Charles X Gustave de Suède envahit la Pologne en juillet 1654.

C'est un soulagement pour les Danois, même si la situation est pleine de dangers latents pour le Danemark.



Naissance de Charles XI de Suède

Karl ou Charles XI de Suède naît le 24 novembre 1655, fils de Charles X Gustave de Suède et d'Hedwige-Éléonore de Holstein-Gottorp.



Bataille de Varsovie

Jean II Casimir Vasa est d'abord défait par Charles X Gustave de Suède à Varsovie, en 1656.



Attaque du Danemark par Charles X Gustave de Suède

Traité de Roskilde

Charles X Gustave de Suède déjoue tous les plans de ses ennemis en attaquant par le Jutland, en traversant en janvier et février 1658 les détroits danois (grand Belt et petit Belt) pris par les glaces, menaçant ainsi directement Copenhague et l'existence même du Danemark comme royaume indépendant.

Devant cette écrasante défaite, Frédéric III de Danemark doit capituler.

Cédant aux instances de ses alliés Français, Charles X Gustave de Suède se contente de mutiler, plutôt que d'anéantir, la couronne danoise.

Frédéric III de Danemark signe le 26 février 1658 le traité de Roskilde par lequel il abandonne à la Suède ses provinces au sud de la péninsule scandinave :

La conclusion de la paix est suivie d'un épisode surprenant. Frédéric III de Danemark exprime le désir de faire connaissance de son vainqueur.

Charles X Gustave de Suède consent à être l'invité de Frédéric III de Danemark et est reçu au château de Frederiksborg du 3 mars au 5 mars 1658.

De splendides banquets ont lieu jusque tard dans la nuit et des conversations privées se déroulent entre les deux souverains qui sortent tout juste d'une lutte à mort.



Siège de Copenhague

Bataille navale de l'Oresund

Charles X Gustave de Suède insatiable de conquêtes et soupçonneux envers le Danemark débarque à Korsør sur l'île de Seeland le 17 juillet 1658.

Personne n'a prévu cette soudaine et brutale attaque.

La capitale danoise est très mal fortifiée et possède une faible garnison.

Les vastes et vétustes lignes de défense comportent seulement 2 000 défenseurs.

Mais Frédéric III de Danemark ne perd pas courage.

Je vais mourir dans mon nid - tels sont les mots par lesquels il réprimande les conseillers qui lui recommandent la sécurité.

Le 8 août 1658, les représentants de tous les ordres de la capitale exhortent à la nécessité d'une vigoureuse résistance.

Les habitants de Copenhague, dirigés par le bourgmestre Hans Nansen protestent de leur loyauté envers le roi et de leur détermination à défendre Copenhague jusqu'à l'extrémité.

Le gouvernement et le peuple font preuve d'une grande énergie sous la surveillance de Frédéric III de Danemark, de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg et du bourgmestre Hans Nansen.

Au début septembre 1658, toutes les infrastructures sont réparées, les murs et les canons installés et 7 000 hommes en armes sont disposés.

La ville est si fortement fortifiée que Charles X Gustave de Suède renonce à lancer l'assaut sur Copenhague et commence le siège.

Charles X Gustave de Suède convertit ensuite le siège en blocus maritime, empêchant ainsi l'approvisionnement de la capitale par la flotte néerlandaise.

La défaite navale de l'Øresund, le 29 octobre 1658, force Charles X Gustave de Suède à mettre fin au blocus de la capitale danoise et il finit par abandonner entièrement le siège.

Ainsi Copenhague sauve la monarchie danoise.

La traditionnelle loyauté des Danois des classes moyennes se transforme en un enthousiasme débordant pour Frédéric III de Danemark et pendant une brève période, Frédéric III de Danemark est l'homme le plus populaire en son royaume.



Traité d'Oliwa

Jean II Casimir Vasa repousse Charles X Gustave de Suède et conclut le traité d'Oliwa, en 1660.


Charles XI de Suède Charles XI de Suède

Mort de Charles X Gustave de Suède

Charles XI de Suède Roi de Suède

Charles X Gustave de Suède prépare une attaque contre le Danemark.

Mais Charles X Gustave de Suède meurt à Göteborg le 13 février 1660.

Charles XI de Suède, encore mineur, devient Roi de Suède sous l'autorité d'un conseil de régence comprenant les principaux dignitaires du royaume :

La régence est confiée à Hedwige-Éléonore de Holstein-Gottorp, sa mère, qui exercera cette charge pendant 12 ans pour son fils, mais ne s'intéressera guère aux affaires du gouvernement.

Dans le domaine de la politique intérieure, l'aristocratie profite des années de régence pour renforcer son pouvoir.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !