Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1674 - le dernier en 1738



Naissance de Charles Townshend

Charles Townshend naît à Raynham Hall dans le comté du Norfolk le 18 avril 1674, fils d'Horatio Townshend, Baronet de Townshend.

Horatio Townshend est un zélé partisan de Charles II Stuart.

La famille est originaire du Norfolk.

Charles Townshend étudie au collège d'Eton, puis au King's College de Cambridge.



Mort d'Horatio Townshend

Horatio Townshend meurt en 1687.

Charles Townshend hérite de la pairie en décembre 1687.

Charles Townshend vient siéger sur les bancs de la Chambre des Lords ; il est proche des Tories mais change bientôt de vues et devient un actif partisan de la politique des Whigs.



Mariage de Charles Townshend avec Élizabeth Pelham

Charles Townshend épouse Élizabeth Pelham, fille de Thomas Pelham, premier baron de Pelham de Laughton. Leurs enfants sont :



Charles Townshend Capitaine des Yeomen de la Garde

Pendant quelques années, après l'accession au trône de la reine Anne Ire de Grande-Bretagne, Charles Townshend demeure sans le moindre office.

Charles Townshend entre au Conseil Privé.

Un an après, en novembre 1708, Charles Townshend est nommé capitaine des Yeomen de la Garde.



Charles Townshend Ambassadeur aux États généraux des Provinces-Unies

Charles Townshend est ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire aux États généraux des Provinces-Unies de 1709 à 1711.

Charles Townshend prend part, durant ces années, aux négociations qui précèdent la conclusion du traité d'Utrecht.



Mariage de Charles Townshend avec Dorothy Walpole

Charles Townshend épouse le 25 juillet 1713 Dorothy Walpole, fille de Robert Walpole et de Mary Burwell. Leur enfant est :

Dorothy Walpole est la sœur de Robert Walpole.


George Ier de Grande-Bretagne en souverain de la Jarretière - Godfrey Kneller - 1714

Mort d'Anne Ire de Grande-Bretagne

Dynastie des Hanovre

George Ier de Grande-Bretagne Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande

Anne Ire de Grande-Bretagne meurt à Londres au palais de Kensington le 1er août 1714, de la goutte. Elle ne laisse pas d'héritier bien qu'elle ait été mère de 12 enfants.

Abigail Hill, sa favorite, se retire de la vie publique.

En vertu de l'Acte d'Établissement de 1701, Sophie de Bohême était l'héritière mais elle est morte peu de temps avant.

Anne Ire de Grande-Bretagne est remplacée par son cousin allemand, George, fils de d'Ernest-Auguste de Hanovre et de Sophie de Bohême.

Il devient Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande sous le nom de George Ier de Grande-Bretagne.

Il est le premier souverain anglais de la dynastie des Hanovre.

Très attaché à ses origines allemandes, George Ier de Grande-Bretagne refusera toujours d'apprendre l'anglais.

Il continuera à faire des séjours longs et réguliers à Hanovre, qui restera son principal sujet de préoccupation, malgré ses efforts pour respecter ses devoirs envers son nouveau royaume.

George Ier de Grande-Bretagne n'a pas confiance dans les Tories, qu'il soupçonne de vouloir s'opposer à son autorité. Cette méfiance permet au parti Whig de revenir au pouvoir et de le conserver pendant 50 ans.

Robert Walpole devient conseiller privé du roi. Il est promu Paymaster of the forces, dans un ministère normalement dirigé par Lord Halifax, mais aussi dominé par Charles Townshend (beau-frère de Robert Walpole), ainsi que James Stanhope.

Robert Walpole devient également président-directeur du comité secret, bureau créé pour enquêter sur les agissements des anciens ministres Tory.

James Stanhope jour un rôle dans l'établissement de la Maison de Hanovre sur le trône.

George Ier de Grande-Bretagne ne garantit à Charles Spencer que la position (sans importance) de Lord lieutenant d'Irlande.

Ceux qui avaient contribué à la descente aux enfers de Robert Walpole se retrouvent maintenant à la place des accusés.

Robert Harley est accusé de haute trahison.

Henry Saint-John est proscrit par le parlement, dépouillé de tous ses biens et déchu de tous ses droits civiques.

Henry Saint-John se réfugie en France, et offre ses services au prétendant Jacques François Édouard Stuart.



Charles Townshend Secrétaire d'État pour le Nord

James Stanhope Secrétaire d'État du Sud

Après son rappel en Angleterre, Charles Townshend mène une opposition active contre l'action du nouveau gouvernement tory.

Charles Townshend gagne rapidement la faveur de George Ier de Grande-Bretagne.

En septembre 1714, George Ier de Grande-Bretagne nomme Charles Townshend Secrétaire d'État pour le Nord.

En septembre 1714, James Stanhope est nommé secrétaire d'État du Sud, partageant avec Robert Walpole le leadership à la Chambre des communes.



Charles Townshend Lord Lieutenant d'Irlande

En octobre 1716 James Stanhope accompagne George Ier de Grande-Bretagne lors d'un voyage dans au Hanovre.

Charles Spencer convainc George Ier de Grande-Bretagne que Charles Townshend et Robert Walpole complotent avec George II de Grande-Bretagne dans le but de le remplacer sur le trône par George II de Grande-Bretagne, son fils.

En décembre 1716, Charles Townshend est donc écarté et nommé Lord Lieutenant d'Irlande.


James Stanhope par Godfrey Kneller

Charles Townshend et Robert Walpole dans l'opposition

Charles Spencer Lord Président du Conseil

James Stanhope Premier Lord du trésor

James Stanhope Vicomte de Stanhope de Mahon

En avril 1717, Charles Townshend et Robert Walpole quitte le Cabinet et entrent dans l'opposition

Charles Spencer devient Lord Président du Conseil en 1717.

Il est intéressé par une proposition de loi destinée à limiter le nombre de représentants à la Chambre des Lords. Le projet échoue notamment à cause de l'opposition de Robert Walpole.

En 1717, conséquence de changements au sein du ministère, James Stanhope est nommé Premier Lord du trésor.

En 1717, James Stanhope est créé vicomte de Stanhope de Mahon.



Réconciliation entre James Stanhope et Charles Townshend

Au début de 1720, une réconciliation partielle a lieu entre James Stanhope et Charles Townshend.


Charles Townshend

Mort de James Stanhope 1er Comte Stanhope

Charles Townshend Lord Président du Conseil

James Stanhope meurt à Londres le 5 février 1721.

Philip Stanhope (1714-1786), mathématicien distingué et membre de la Royal Society, devient Comte Stanhope.

En février 1721, Charles Townshend occupe le poste de Lord Président du Conseil.

Il est nommé officiellement à ce poste en juin 1721.

après la mort de James Stanhope et le retrait forcé de Charles Spencer,

Charles Townshend est à nouveau nommé Secrétaire d'État pour le Nord, avec Robert Walpole comme Premier Lord du Trésor et Chancelier de l'Échiquier.

Les deux hommes demeurent tout puissants durant le reste du règne de George Ier de Grande-Bretagne.


George II de Grande-Bretagne en habit de sacre - Thomas Hudson - 1744

Mort de George Ier de Grande-Bretagne

George II de Grande-Bretagne Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande

George II de Grande-Bretagne Prince-électeur de Hanovre

George Ier de Grande-Bretagne meurt à Osnabrück le 11 juin 1727 d'une attaque.

Pour les questions de politique intérieure, George Ier de Grande-Bretagne se repose entièrement sur ses ministres, James Stanhope, Charles Townshend et Robert Walpole.

George Ier de Grande-Bretagne ne s'entoure que de représentants du parti whig, car les Tories sont favorables aux Stuart.

Les talents d'administrateur de ces hommes contribuent à asseoir la position de la maison de Hanovre en Grande-Bretagne.

Ce serait sous le règne de George Ier que serait apparue la fonction de Primus inter pares (Prime Minister), c'est-à-dire de Premier ministre.

Le roi a besoin d'un ministre en particulier pour coordonner l'action de tous les autres et traduire ses ordres donnés en langue germanique.

Son cabinet s'exprime dans une langue qu'il ne veut pas comprendre. George Ier de Grande-Bretagne finit par ne plus assister à ses réunions.

Dès lors, fonctionnant de manière autonome, le cabinet peut conduire seul les affaires du pays.

Cette émancipation du cabinet sert le Parlement, lequel peut mettre en jeu la responsabilité politique des ministres sans que cela puisse être vu comme une mise en cause indirecte du Roi.

George II de Grande-Bretagne devient Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande.

George II de Grande-Bretagne devient Prince-électeur de Hanovre.

Lorsque le Premier ministre, Robert Walpole annonce à George II de Grande-Bretagne le décès de son père, le prince se réjouit; son père a persécuté sa mère.

George II de Grande-Bretagne est couronné à l'abbaye de Westminster le 11 octobre 1727.

Pour ce couronnement, Georg Friedrich Haendel est choisi pour composer 4 nouveaux hymnes, dont Le prêtre Zadok. Depuis, cet hymne est chanté à chaque couronnement.

Bien qu'il le déteste, George II de Grande-Bretagne maintient Charles Townshend à son poste, mais il perdra peu à peu la prédominance au sein du ministère au profit de Robert Walpole.


Robert Walpole

Démission de Charles Townshend

Robert Walpole Premier ministre

De sérieuses oppositions concernant la politique à adopter face à la Prusse et la politique étrangère en général, conduisent finalement à une rupture entre Charles Townshend et Robert Walpole.

Ne pouvant obtenir le renvoi d'un adversaire au profit d'un ami personnel, à cause de l'intervention de Robert Walpole, Charles Townshend démissionne le 15 mai 1730.

Charles Townshend se retire à Raynham.

La prééminence de Robert Walpole devient indiscutable.

Cette date est souvent donnée comme le commencement de l'entrée officielle de Robert Walpole à la fonction de premier ministre.



Mort de Charles Townshend 2e vicomte Townshend

À Raynham, Townshend mène diverses expérimentations agricoles, et son nom est demeuré attaché aux navets ce qui lui vaut d'être connu dans la mémoire collective comme Turnip Townshend.

Charles Townshend meurt à Raynham le 21 juin 1738.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !