Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



20 événements affichés, le premier en 1675 - le dernier en 1722



Naissance de Charles Spencer

Charles Spencer naît le 23 avril 1675, fils de Robert Spencer (1641-1702), 2e Comte de Sunderland et d'Anne Digby.

Anne Digby est la fille de George Digby, 2e Comte de Bristol.



Mariage de John Churchill avec Sarah Jennings

John Churchill épouse Sarah Jennings. Leur enfant est :



Charles Spencer à la Chambre des communes

Charles Spencer entre en 1695 à la Chambre des communes en tant que représentant de Tiverton.



Mariage de Charles Spencer avec Arabella Cavendish

Charles Spencer épouse en 1695 Arabella Cavendish, fille de Henry Cavendish. Leur enfant est :



Mariage de Charles Spencer avec Anne Churchill

Charles Spencer épouse en 1700 Anne Churchill, fille de John Churchill et de Sarah Jennings. Leurs enfants sont :

Ce mariage lui permet de rentrer dans la vie politique.



Charles Spencer représentant à Vienne

En 1705, Charles Spencer est envoyé à Vienne en tant que représentant.



Rencontre de Charles Spencer avec George Ier de Grande-Bretagne

Charles Spencer fait la connaissance de George Ier de Grande-Bretagne en 1706.



Charles Spencer Secrétaire d'état pour les départements du sud

Grâce à l'influence de John Churchill, Charles Spencer entre en fonction au Secretary of State for the Southern Department en décembre 1706.



Junte Whigs

De 1708 à 1710, Charles Spencer est l'un des 5 Whigs appelé communément la Junte Whigs, qui dominent le gouvernement mais comptent beaucoup d'ennemis.


Henry Saint-John Vicomte de Bolingbroke

Disgrâce de John Churchill

Sidney Godolphin écarté du gouvernement

Henry Saint-John Ministère des affaires étrangères

Sous la pression des pacifistes, les Whigs sont défaits aux élections générales. John Churchill, lié au parti Whig, est destitué.

Anne Ire de Grande-Bretagne n'apprécie pas Charles Spencer.

En juin 1710, Henry Saint-John et Robert Harley renvoient brutalement du gouvernement Sidney Godolphin, Charles Spencer et plusieurs ministres Whigs.

Anne Ire de Grande-Bretagne offre à Charles Spencer une pension de 3 000£ par an. Il refuse et déclare que s'il ne peut pas avoir l'honneur de servir son pays, il ne le pillera pas.

Charles Spencer continue à prendre part à la vie publique et communique beaucoup avec la Maison de Hanovre, intéressée par la succession d'Anne Ire de Grande-Bretagne

Le nouveau parti au pouvoir sous le gouvernement du Tory Robert Harley retire à Robert Walpole son ministère de la guerre mais lui permet de rester trésorier de la marine jusqu'au 2 janvier 1711.

Robert Harley essaye même de le convaincre de rejoindre les Tories.

Au lieu de cela, Robert Walpole préfère défendre Sidney Godolphin contre les attaques des Tories et de la presse.

Agacé par ces attaques politiques, les tories essayent par tous les moyens de ruiner sa carrière politique, ainsi que celle de John Churchill.

Henry Saint-John est chargé du ministère des affaires étrangères en 1710.

Henry Saint-John est en 1710 l'un des premiers rédacteurs du journal Examiner, lancé par les Tories pour contrer la presse du parti whig, qui comptait aussi parmi ses journalistes :


George Ier de Grande-Bretagne en souverain de la Jarretière - Godfrey Kneller - 1714

Mort d'Anne Ire de Grande-Bretagne

Dynastie des Hanovre

George Ier de Grande-Bretagne Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande

Anne Ire de Grande-Bretagne meurt à Londres au palais de Kensington le 1er août 1714, de la goutte.

Elle ne laisse pas d'héritier bien qu'elle ait été mère de 12 enfants.

Abigail Hill, sa favorite, se retire de la vie publique.

En vertu de l'Acte d'Établissement de 1701, Sophie de Bohême était l'héritière mais elle est morte peu de temps avant.

Anne Ire de Grande-Bretagne est remplacée par son cousin allemand, George, fils de d'Ernest-Auguste de Hanovre et de Sophie de Bohême.

Il devient Roi de Grande-Bretagne et d'Irlande sous le nom de George Ier de Grande-Bretagne.

Il est le premier souverain anglais de la dynastie des Hanovre.

Très attaché à ses origines allemandes, George Ier de Grande-Bretagne refusera toujours d'apprendre l'anglais.

Il continuera à faire des séjours longs et réguliers à Hanovre, qui restera son principal sujet de préoccupation, malgré ses efforts pour respecter ses devoirs envers son nouveau royaume.

George Ier de Grande-Bretagne n'a pas confiance dans les Tories, qu'il soupçonne de vouloir s'opposer à son autorité. Cette méfiance permet au parti Whig de revenir au pouvoir et de le conserver pendant 50 ans.

Robert Walpole devient conseiller privé du roi. Il est promu Paymaster of the forces, dans un ministère normalement dirigé par Lord Halifax, mais aussi dominé par Charles Townshend (beau-frère de Robert Walpole), ainsi que James Stanhope.

Robert Walpole devient également président-directeur du comité secret, bureau créé pour enquêter sur les agissements des anciens ministres Tory.

James Stanhope jour un rôle dans l'établissement de la Maison de Hanovre sur le trône.

George Ier de Grande-Bretagne ne garantit à Charles Spencer que la position (sans importance) de Lord lieutenant d'Irlande.

Ceux qui avaient contribué à la descente aux enfers de Robert Walpole se retrouvent maintenant à la place des accusés.

Robert Harley est accusé de haute trahison.

Henry Saint-John est proscrit par le parlement, dépouillé de tous ses biens et déchu de tous ses droits civiques.

Henry Saint-John se réfugie en France, et offre ses services au prétendant Jacques François Édouard Stuart.



Charles Spencer Lord du sceau privé

En 1715, Charles Spencer devient Lord du sceau privé.



Charles Townshend Lord Lieutenant d'Irlande

En octobre 1716 James Stanhope accompagne George Ier de Grande-Bretagne lors d'un voyage dans au Hanovre.

Charles Spencer convainc George Ier de Grande-Bretagne que Charles Townshend et Robert Walpole complotent avec George II de Grande-Bretagne dans le but de le remplacer sur le trône par George II de Grande-Bretagne, son fils.

En décembre 1716, Charles Townshend est donc écarté et nommé Lord Lieutenant d'Irlande.


James Stanhope par Godfrey Kneller

Charles Townshend et Robert Walpole dans l'opposition

Charles Spencer Lord Président du Conseil

James Stanhope Premier Lord du trésor

James Stanhope Vicomte de Stanhope de Mahon

En avril 1717, Charles Townshend et Robert Walpole quitte le Cabinet et entrent dans l'opposition

Charles Spencer devient Lord Président du Conseil en 1717.

Il est intéressé par une proposition de loi destinée à limiter le nombre de représentants à la Chambre des Lords. Le projet échoue notamment à cause de l'opposition de Robert Walpole.

En 1717, conséquence de changements au sein du ministère, James Stanhope est nommé Premier Lord du trésor.

En 1717, James Stanhope est créé vicomte de Stanhope de Mahon.



Mariage de Charles Spencer avec Judith Tichborne

Charles Spencer est veuf d'Anne Churchill.

Charles Spencer épouse en 1717 Judith Tichborne, une irlandaise fortunée, fille de Sir Benjamin Tichborne et d'Elizabeth Gibbs. Ils ont 3 enfants, tous morts en bas âge.


Charles Spencer

Charles Spencer Premier Lord du Trésor

James Stanhope à nouveau Secrétaire du Sud

James Stanhope Comte de Stanhope

Charles Spencer cumule les positions de Premier Lord du Trésor et de Lord Président du Conseil en 1718.

En 1718, James Stanhope retourne à son premier poste de secrétaire du Sud.

James Stanhope est créé Comte de Stanhope.

James Stanhope parvient à préserver la paix, quand la Suède est menacée par la Russie et le Danemark

À l'intérieur, James Stanhope favorise la loi visant à limiter la domination de la Chambre des Lords.



Charles Spencer Mécène de la Royal Academy of Music

En 1719, Charles Spencer devient l'un des principaux mécènes de la Royal Academy of Music, qui joue des l'opéra baroque.


Charles Townshend

Mort de James Stanhope 1er Comte Stanhope

Charles Townshend Lord Président du Conseil

Robert Walpole Chancelier de l'Échiquier et Premier Lord du Trésor

James Stanhope meurt à Londres le 5 février 1721.

Philip Stanhope (1714-1786), mathématicien distingué et membre de la Royal Society, devient Comte Stanhope.

En février 1721, Charles Townshend occupe le poste de Lord Président du Conseil.

Il est nommé officiellement à ce poste en juin 1721.

Après la mort de James Stanhope et le retrait forcé de Charles Spencer,

Les deux hommes demeurent tout puissants durant le reste du règne de George Ier de Grande-Bretagne.



Retraite de Charles Spencer

En avril 1721, Charles Spencer quitte ses fonctions mais garde son influence sur George Ier de Grande-Bretagne.



Mort de Charles Spencer 3e Comte de Sunderland

Charles Spencer meurt à Londres le 19 ou le 30 avril 1722.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !