Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1752 - le dernier en 1796


Louise Augustine Salbigothon Crozat (vers 1775) - par Jean Ranc (1674–1735)

Mariage de Victor-François de Broglie avec Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers

Victor-François de Broglie est veuf de Marie Anne du Bois de Villiers.

Victor-François de Broglie épouse en la chapelle de la maison abbatiale des Vaux-de-Cernay le 11 avril 1752 Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers. Leurs enfants sont :

La famille vécut dans le grand hôtel de Broglie, acheté en mai 1752 par Victor-François de Broglie à M. de Langonnay et Dame Julliet de Franconville et toujours visible au 73 de la rue de Varenne.

Son titre de duchesse ouvre à Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers les portes de la Cour où elle est présentée en mai 1752.



Naissance de Charles Louis Victor de Broglie

Charles Louis Victor de Broglie naît à Paris le 22 septembre 1756, fils de Victor-François de Broglie et de Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers.



Mariage de Fulgence Eugène Octave Augustin de Rosen-Kleinroop avec

Fulgence Eugène Octave Augustin de Rosen-Kleinroop, Marquis de Bollwiller, épouse Marie Antoinette Jouvenel de Harville des Ursins. Leur enfant est :



Mariage de Charles Louis Victor de Broglie avec Sophie Rose de Rosen-Kleinroop

Charles Louis Victor de Broglie épouse à Paris le 3 février 1779 Sophie Rose de Rosen-Kleinroop. Leurs enfants sont :



Charles Louis Victor de Broglie Colonel en second du régiment d'Aunis

En 1781, Charles Louis Victor de Broglie est nommé colonel en second du régiment d'Aunis.



Charles Louis Victor de Broglie Colonel du régiment de Bourbonnais et Chef d'état-major du camp de Metz

Charles Louis Victor de Broglie sert aux États-Unis durant la guerre d'indépendance.

Charles Louis Victor de Broglie revient des États-Unis en 1788.

Charles Louis Victor de Broglie est nommé Colonel du régiment de Bourbonnais et Chef d'état-major du camp de Metz.



Charles Louis Victor de Broglie député de la noblesse aux états généraux

Le 1er avril 1789, le bailliage de Colmar et Schlestadt élit Charles Louis Victor de Broglie député de la noblesse aux états généraux où il défend constamment la cause du peuple.



Vote en faveur de l'égalité de droits de tous les citoyens pour l'accès aux emplois de la magistrature et de l'armée

Charles Louis Victor de Broglie se réunit au tiers état et vote presque toujours avec la Gauche.

Le 24 décembre 1789, Charles Louis Victor de Broglie vote en faveur de l'égalité de droits de tous les citoyens pour l'accès aux emplois de la magistrature et de l'armée.



Charles Louis Victor de Broglie Secrétaire de l'Assemblée

Membre des comités militaire et des rapports, Charles Louis Victor de Broglie est élu secrétaire de l'Assemblée en janvier 1790.



Charles Louis Victor de Broglie défenseur de Victor-François de Broglie

Charles Louis Victor de Broglie prend la défense de Victor-François de Broglie, son père, qui a émigré et est accusé de conspirer avec les ennemis du dehors, mais les désaveux qu'il reçoit de Victor-François de Broglie réduisent ces efforts à néant.



Troubles du Midi

Charles Louis Victor de Broglie est chargé, le 2 mai 1791, de faire un rapport sur les troubles du Midi.

Charles Louis Victor de Broglie fait licencier par décret la Légion d'Aspe, qui a provoqué une émeute à Toulouse.



Charles Louis Victor de Broglie Président de l'Assemblée constituante

Charles Louis Victor de Broglie Maréchal de camp à l'armée du Rhin

Charles Louis Victor de Broglie est élu Président de l'Assemblée constituante du 13 au 31 août 1791.

À la fin de la session, Charles Louis Victor de Broglie demande, à reprendre du service actif et est envoyé avec le grade de maréchal de camp à l'armée du Rhin sous les ordres de Nicolas de Luckner.



Démission de Charles Louis Victor de Broglie

Charles Louis Victor de Broglie donne sa démission après le 10 août 1792, refusant de reconnaître le décret de déchéance porté contre Louis XVI.

Charles Louis Victor de Broglie se retire à Bourbonne-les-Bains.

Bien qu'il eût protesté de son civisme dans une lettre adressée au Président de l'Assemblée Législative Charles Louis Victor de Broglie est arrêté peu de temps après et enfermé dans les prisons de Langres.



Mort de Charles Louis Victor de Broglie

Remis en liberté, Charles Louis Victor de Broglie veut rester en France.

Charles Louis Victor de Broglie est arrêté une seconde fois peu de temps après et traduit devant le Tribunal révolutionnaire, qui le condamne à mort le 26 juin 1794.

À la veille de son exécution, Charles Louis Victor de Broglie recommande à Sophie Rose de Rosen-Kleinroop, son épouse, de ne pas confondre la Révolution française avec les monstres qu'elle a produits et d'élever ses 4 enfants dans ses principes.

Charles Louis Victor de Broglie meurt à Vesoul le 27 juin 1794 guillotiné.

À Clairvaux-les-Lacs dans le Jura, dans une vieille maison sur le Drouvenant, les le Mire accueillent et cachent :



Mariage de Marc-René Marie de Voyer d'Argenson avec Sophie Rose de Rosen-Kleinroop

Sophie Rose de Rosen-Kleinroop est veuve de Charles Louis Victor de Broglie.

Marc-René Marie de Voyer d'Argenson épouse à Boulogne-Billancourt le 17 pluviôse an IV soit le 6 février 1796 Sophie Rose de Rosen-Kleinroop. Leurs enfants sont :

En plus des siens, Marc-René Marie de Voyer d'Argenson élèvera les enfants de Charles Louis Victor de Broglie.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !