Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 1080 - le dernier en 1883



Mariage de Canut IV de Danemark avec Adèle de Flandre

Canut IV de Danemark épouse en 1080 Adèle de Flandre, fille de Robert Ier de Flandre et de Gertrude de Saxe. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles Ier de Flandre

Charles de Danemark ou Charles Ier de Flandre dit le Bon naît vers 1083 fils de Canut IV de Danemark et d'Adèle de Flandre.


Mort de Canut IV de Danemark Olaf Ier de Danemark

Mort de Canut IV de Danemark

Libération d'Olaf Ier de Danemark

Olaf Ier de Danemark Roi de Danemark

Une révolte éclate dans le nord du Jutland à l'occasion d'un tribut, le leding, que Canut IV de Danemark a imposé :

Éric Ier de Danemark défend Canut IV de Danemark, son frère, contre les paysans révoltés et parvient à se soustraire au massacre.

Canut IV de Danemark est tué avec Benoît de Danemark, son frère, et 17 hommes de sa Hirdh le 10 juillet 1086, dans l'église Saint-Alban d'Odense, où il s'est réfugié.

Il est inhumé à Odens.

On parle bientôt de miracles.

Adèle de Flandre et Charles Ier de Flandre se réfugie en Flandres auprès de Robert Ier de Flandre, son père.

Charles Ier de Flandre grandit à la cour de Robert Ier de Flandre, son grand-père, et de Robert II de Flandre, son oncle.

Robert Ier de Flandre relâche Olaf Ier de Danemark, le frère-ennemi de Canut IV de Danemark.

Olaf Ier de Danemark devient Roi de Danemark en 1086.



Départ de Robert II de Flandre et de Charles Ier de Flandre pour la Croisade

Après avoir organisé le conseil de régence du comté de Flandre, Robert II de Flandre part à la croisade en 1096 accompagné de son neveu Charles Ier de Flandre.



Mariage de Renaud II de Clermont-en-Beauvaisis avec Adélaïde de Vermandois

Adélaïde de Vermandois est veuve d'Hugues Ier de Vermandois.

Renaud II de Clermont-en-Beauvaisis épouse en 1103 ou vers 1104 Adélaïde de Vermandois, Comtesse de Vermandois et de Valois, fille d'Herbert V de Vermandois et d'Adèle de Valois. Leurs enfants sont :


Louis VI à Meaux Blason des Comtes de Flandre

Bataille de Meaux

Mort de Robert II de Flandre

Baudouin VII de Flandre Comte de Flandre

Thibault IV de Blois, ne tirant aucun avantage de la campagne contre Hugues III du Puiset, décide de construire un château à Allonnes en Eure-et-Loir, village dépendant de la Chatellenie du Puiset. Cela entraine un conflit avec Louis VI le Gros.

Une bataille a lieu à Meaux. Vaincu, Thibault IV de Blois se réfugie dans la ville. L'armée de Louis VI le Gros doit franchir un pont de bois sur la Marne pour y pénétrer. Mais c'est un échec.

Robert II de Flandre, allié de Louis VI le Gros, meurt le 5 octobre 1111, après voir été renversé de son cheval et écrasé par les chevaux.

Des 3 fils de Robert II de Flandre, seul l'aîné, Baudouin VII survit à l'enfance et devient Comte de Flandre en 1111. Charles Ier de Flandre devient un proche conseiller du nouveau comte Baudouin VII (qui était de plusieurs années plus jeune).



Mariage de Charles Ier de Flandre avec Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis

Charles Ier de Flandre Comte d'Amiens

Charles Ier de Flandre épouse en 1115 ou 1118 ou 1119 Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis.

Adélaïde de Vermandois donne le comté d'Amiens en dot à Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis, sa fille.


Charles Ier de Flandre - Cathédrale Saint-Sauveur de Bruges Blason des Comtes de Flandre

Mort de Baudouin VII de Flandre

Accord entre Louis VI le Gros et Henri Ier Beauclerc

Charles Ier de Flandre Comte de Flandre

Charles Ier de Flandre est reconnu par les États convoqués à Rouliers comme successeur de Baudouin VII de Flandre agonisant.

Baudouin VII de Flandre meurt en juin 1119 à Roeselare des suites d'une blessure à la bataille de Bures-en-Brai.

Louis VI le Gros et Foulques V d'Anjou parviennent à un accord avec Henri Ier Beauclerc, lui reconnaissant ses droits sur la Normandie.

N'ayant pas de fils, Baudouin VII de Flandre choisi pour lui succéder Charles Ier de Flandre, son cousin, fils de Canut IV de Danemark et d'Adèle de Flandre.

Charles Ier de Flandre devient effectivement Comte de Flandre sous le nom de Charles Ier de Flandre le 19 juin 1119.

Charles Ier de Flandre Charles le Bon choisit de rester en paix avec son voisin.

Sa prise de couronne est néanmoins vivement contestée.

La comtesse douairière Clémence de Bourgogne-Comté s'avère son opposante la plus acharnée : elle favorise Guillaume d'Ypres, son propre candidat,.

Guillaume d'Ypres a épousé une nièce de la seconde femme de Godefroy Ier de Louvain qui le soutient.

Godefroy Ier de Louvain le soutient, mais ne réussit pas à l'imposer face à Charles de Danemark.

Charles Ier de Flandre vainc un à un tous ses rivaux :

Clémentine doit renoncer à une partie de son douaire.

Après ces débuts guerriers, Charles Ier de Flandre gagne rapidement une réputation de grande vertu et de générosité envers les pauvres, ce qui lui vaut son surnom de “bon”.

Il est bon sans être faible, et est naturellement fort pieux.

On raconte que l'abbé de St-Bertin, ayant une plainte à formuler à propos d'une terre dont l'abbaye avait hérité par donation, de présente au comte le jour de l'Épiphanie, ce dernier lui fait reproche de n'être pas présent en son abbaye pour y célébrer et y chanter la messe, alors qu'un messager aurait suffi pour transmettre la plainte.

Charles rend toutefois justice en sa faveur.

Sa réputation était telle que le siège impérial et le trône de Jérusalem lui sont à tour proposés.

Mais il décline es deux offres, arguant qu'il préfère se consacrer au bonheur de ses sujets flamands.



Mariage de Guillaume Cliton avec Sybille d'Anjou

Guillaume Cliton Comte de Maine

Nouvelle rébellion en Normandie

Les agents royaux levant trop de taxes sur les terres du comté d'Évreux et contraires à la coutume, Amaury III de Montfort-l'Amaury persuade Foulque V d'Anjou son neveu, à marier sa fille avec Guillaume Cliton.

Guillaume Cliton épouse en 1122 ou 1123 Sybille d'Anjou, fille de Foulques V d'Anjou et d'Eremburge du Maine, Comtesse du Maine.

Guillaume Cliton reçoit le comté du Maine.

Louis VI le Gros et Foulques V d'Anjou sont de nouveau prêts à attaquer la Normandie, même si Charles Ier de Flandre, Comte de Flandre, ne les soutient pas.

De 1122 à 1124, Louis VI le Gros mène en vain 3 campagnes contre Henri Ier Beauclerc pour soutenir les prétentions de Robert II Courteheuse et de Guillaume Cliton.

Henri Ier Beauclerc déjoue leurs manœuvres, en demandant à son beau-fils, l'empereur Henri V de Franconie, de harceler Louis VI le Gros sur le flanc est du royaume franc.



Guerre entre Henri V de Franconie allié à Henri Ier Beauclerc et Louis VI le Gros

En 1123, l'empereur Henri V de Franconie, allié de Henri Ier Beauclerc son gendre, déclare la guerre à Louis VI le Gros et envahit la France.

Charles Ier de Flandre s'allie au roi de France, Louis VI le Gros, pour repousser l'empereur Henri V de Franconie.



Disette en Flandre

L'hiver 1126 - 1127 est particulièrement terrible en Flandre. Tous les blés de la contrée gelèrent. Charles Ier de Flandre prend pendant cette période de famine des mesures de salut public qui se révélèrent efficaces :


Mort de Charles Ier de Flandre Blason des Comtes de Flandre

Mort de Charles Ier de Flandre Comte de Flandre

Guillaume Cliton Comte de Flandre

Siège de Lille

Prestation de serment à Bruges

Charte accordée à Saint-Omer

Charles le Bon, Charles Ier de Flandre, meurt le 2 mars 1127, assassiné dans l'église Saint-Donatien de Bruges pendant la messe du mercredi des Cendres. Il meurt sans héritiers directs.

Le corps de géant du comte (il mesurait, dit-on, 9 pieds de haut, une exagération typique de l'époque, qui équivaudrait à environ 2,75 mètres) est inhumé dans la sacristie de Saint-Donatien de Bruges.

Ses meurtriers, des marchands de la lignée du chancelier Bertholf, son neveu Burchard en tête, ont été mécontentés à plusieurs reprises par la justice du comte, rendue en leur défaveur. Ils sont impitoyablement pourchassés et exécutés.

Les chroniqueurs voient dans cet assassinat la punition de la branche cadette de Flandre qui avait évincé la branche aînée plus d'un demi-siècle auparavant.

Très populaire, Charles Ier de Flandre sera très vite considéré comme un martyr et un saint.

Les prétendants au titre de Comte de Flandre sont :

Louis VI le Gros investit Guillaume Cliton du comté de Flandre à Arras, sous le nom de Guillaume III, en présence des barons flamands assemblés 23 mars 1127.

Louis VI le Gros montre sa force en mettant le siège devant Lille, puis se rend à Bruges assister aux mutuelles prestations de serments de Guillaume Cliton, le nouveau comte, et de ses barons le 6 avril 1127.

Guillaume Cliton promet notamment l'abolition du tonlieu et du cens et jure de respecter les lois et les privilèges des villes. Saint-Omer reçoit une charte.



Mariage d'Hugues II de Campdavaine avec Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis

Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis est veuve de Charles Ier de Flandre.

Hugues II de Campdavaine épouse vers 1128 Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis. Leurs enfants sont :


Église abbatiale et chapelle de Chaalis

Fondation de l'abbaye de Chaalis

Louis VI le Gros souhaite honorer la mémoire de Charles Ier de Flandre, son cousin. En 1136, il fonde pour cela l'abbaye royale de Chaalis, rattachée à l'abbaye de Cîteaux.

Chaalis ou Chaâlis signifierait Caroli Locus, c'est-à-dire lieu où l'on doit prier pour la mémoire de Charles.

Elle est située dans le diocèse de Senlis, à Fontaine-Chaalis, à l'orée de la forêt d'Ermenonville, face à la mer de Sable, dans le département de l'Oise, à environ quarante kilomètres au nord-est de Paris.

Après avoir obtenu le diplôme de fondation en 1138, l'abbaye de Chaalis prospère très vite, établissant des granges, des domaines agricoles et viticoles en une vingtaine de lieux.



Transfert du corps de Charles Ier de Flandre

Le corps de Charles Ier de Flandre est transféré le 26 novembre 1606 par Philippe de Rodoan, Évêque de Bruges, dans la partie supérieure de l'église Saint-Donatien de Bruges.



Béatification de Charles Ier de Flandre

Charles Ier de Flandre est béatifié en 1883 par le pape Léon XIII.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !