Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 1613 - le dernier en 1680


Élisabeth Stuart par Nicholas Hilliard

Mariage de Frédéric V du Palatinat avec Élisabeth Stuart

Élisabeth Stuart se marie contre l'avis d'Anne de Danemark, sa mère.

Frédéric V du Palatinat épouse à la chapelle royale du palais de Whitehall le 13 ou le 14 février 1613 Élisabeth Stuart. Leurs enfants sont :

Ensuite, Élisabeth Stuart s'installe au château d'Heidelberg.

Frédéric V du Palatinat y crée pour elle une aile anglaise, une maison des singes, une ménagerie et les débuts d'un nouveau jardin dans le style de la Renaissance italienne populaire en Angleterre à l'époque.

Ils forment un couple romantique tout au long de leur mariage.



Naissance de Charles Ier Louis du Palatinat

Charles Ier Louis du Palatinat naît en 1617, fils de Frédéric V du Palatinat et d'Élisabeth Stuart.

Il grandit avec sa famille en exil dans les Provinces-Unies.



Mariage de Guillaume V de Hesse-Cassel avec Amélie-Élisabeth de Hanau-Münzenberg

Guillaume V de Hesse-Cassel épouse le 21 septembre 1619 Amélie-Élisabeth de Hanau-Münzenberg (1602-1651), fille du Comte Philippe-Louis II de Hanau-Münzenberg. Leurs enfants sont :



Mort de Frédéric Henri du Palatinat

Frédéric Henri du Palatinat meurt en 1629.

Charles Ier Louis du Palatinat devint héritier du Palatinat.


Banquet de la garde civique d'Amsterdam à l'occasion de la paix de Münster par Bartholomeus van der Helst - peint en 1648 Carte de l'Europe après la Paix de Westphalie en 1648 Conquêtes de Louis XIV de France sur l'Espagne et l'Empire Charles Ier Louis du Palatinat

Les traités de Westphalie

Paix de Münster

Paix d'Osnabrück

Pendant les négociations préparatoires aux traités de Westphalie :

Incapable de lutter contre de pareils adversaires, Ferdinand III de Habsbourg se voit forcé de signer le 24 octobre 1648, les traités de Westphalie.

Ces traités concluent la guerre de Trente Ans et la guerre de Quatre-vingts ans.

Négociés pendant plusieurs années, ces traités sont signés en deux lieux distincts :

Hugues de Lionne remplit une mission lors de ce traité.

La guerre entre la France et l'Espagne n'est pas incluse dans leurs dispositions.

Charles IV de Lorraine, ayant échoué dans ses négociations avec Mazarin, est également exclu de ces traités.

Les décisions remodèlent l'Europe pour de longues années.

La France annexe :

L'indépendance des Provinces-Unies (Pays-Bas) est reconnue par l'Europe.

La Suède annexe la Poméranie occidentale et d'autres territoires qui lui donnent le contrôle des bouches de l'Oder, de l'Elbe et de la Weser.

Wismar, l'île Poel et la ville de Neukloster deviennent suédoise.

Wismar prend alors le nom de Wisborg.

Le Brandebourg annexe la Poméranie orientale.

La dignité électorale de Maximilien Ier de Bavière est confirmée ainsi que sa possession du Haut-Palatinat

Charles Ier Louis du Palatinat rentre en possession du Bas-Palatinat, qu'a perdu son père, et obtient, en dédommagement du reste de ses États héréditaires, l'investiture d'un huitième électorat, qui est créé en sa faveur, ainsi que la charge d'architrésorier de l'empire.

Élisabeth Stuart, sa mère, reste cependant en Hollande.

L'indépendance des Cantons suisses est reconnue.

Ces traités accordèrent la liberté de conscience à l'Allemagne, reconnaissaient les 3 confessions, catholique, luthérienne et calviniste dans le Saint-Empire : les princes conservent le droit d'imposer leur religion à leurs sujets.

Le Saint Empire se trouve morcelé en 350 petits États, sonnant le glas de la puissance des Habsbourg.

Le traité également érige l'État-nation souverain comme socle du droit international, mettant fin (en théorie) au droit du plus fort.

C'est une nouvelle conception de la souveraineté.

Guillaume Ier de Bade-Bade recouvre ses possessions lors de cette Paix.



Mariage de Charles Ier Louis du Palatinat avec Charlotte de Hesse-Cassel

Charles Ier Louis du Palatinat, Comte palatin du Rhin, épouse en 1649 ou 1650 Charlotte de Hesse-Cassel (1627-1686), fille d'Amélie Élisabeth de Hanau-Münzenberg. Leur enfant est :



Naissance de Charles II du Palatinat

Charles II du Palatinat naît à Heidelberg le 31 mars 1651, fils de Charles Ier Louis du Palatinat et de Charlotte de Hesse-Cassel.

Charles II du Palatinat est élevé à Heidelberg.

Peut être à cause de la vie scandaleuse de son père, Charles II du Palatinat reçoit de ses précepteurs une éducation rigoureusement calviniste mettant l'accent sur le péché de chair.



Naissance d'Élisabeth Charlotte Wittelsbach

Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz ou de Bavière, dite la Princesse Palatine ou Liselotte, naît à Heidelberg le 27 mai 1652, fille de Charles Ier Louis du Palatinat et de Charlotte de Hesse-Cassel.



Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz hébergée par Sophie de Bohême

À partir de 1654, Sophie de Bohême héberge Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz sa nièce, fille de Charles Ier Louis du Palatinat, son frère.

Une profonde affection liera les deux princesses, tante et nièce, qui communieront dans le même amour de la liberté et de la culture (notamment Montaigne) et échangeront pendant leur vie une abondante correspondance.



Répudiation de Charlotte de Hesse-Cassel par Charles Ier Louis du Palatinat

Mariage de Charles Ier Louis du Palatinat avec Louise de Degenfeld

Charlotte de Hesse-Cassel refuse de satisfaire le grand appétit sexuel de Charles Ier Louis du Palatinat.

Ouvertement bigame, Charles Ier Louis du Palatinat vit avec Charlotte de Hesse-Cassel et Louise de Degenfeld, sa servante devenue sa favorite ses deux épouses, dans le Château d'Heidelberg.

Charles Ier Louis du Palatinat la répudie en 1654.

Charles Ier Louis du Palatinat épouse morganatiquement Louise de Degenfeld. Ils ont 13 enfants non dynastes dont 6 seulement arriveront à l'âge adulte et dont la plupart mourront célibataires.

Il leur donne le titre de noblesse désuet de Raugraves.



Divorce de Charles Ier Louis du Palatinat et de Charlotte de Hesse-Cassel

Charles Ier Louis du Palatinat et de Charlotte de Hesse-Cassel divorcent en 1657.

Charlotte de Hesse-Cassel se réfugie dans sa famille à Cassel.



Naissance de George Ier de Grande-Bretagne

Georges-Louis ou George Ier de Grande-Bretagne ou de Hanovre naît à Osnabrück au Hanovre le 28 mai 1660, fils d'Ernest-Auguste de Hanovre (1629-1698), Électeur de Hanovre, et de Sophie de Bohême.

Peu après la naissance de son cousin George Ier de Grande-Bretagne, Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz rejoint Charles Ier Louis du Palatinat, son père, à la cour de Heidelberg.



Mort de Ferdinand-Maximilien de Zähringen

En octobre 1669, Ferdinand-Maximilien de Zähringen rend une visite au prince Charles Ier Louis du Palatinat, à Heidelberg, en compagnie de :

Charles Ier Louis du Palatinat veut les régaler d'une chasse, il monte en voiture avec ses hôtes, chacun ayant son fusil chargé à son côté.

Celui de Ferdinand-Maximilien de Zähringen part accidentellement, le blessant à la main.

Les chirurgiens ayant trop tardé à pratiquer l'amputation, Ferdinand-Maximilien de Zähringen meurt à Heidelberg le 4 novembre 1669.

Ferdinand-Maximilien de Zähringen meurt avant d'avoir pu succéder à Guillaume Ier de Bade-Bade, son père, comme régent du margraviat de Bade-Bade.



Entrée de Charles Ier Louis du Palatinat dans la Quadruple-Alliance

En 1673, Charles Ier Louis du Palatinat entre dans la ligue formée contre la France : la Quadruple-Alliance.



Premier Sac du Palatinat

En juillet 1674, Henri de la Tour d'Auvergne-Bouillon traverse une nouvelle fois le Rhin.

Pour priver de subsistance les Impériaux et leur couper ainsi la route de l'Alsace, Henri de la Tour d'Auvergne-Bouillon exerce le premier sac du Palatinat et y brûle 2 villes et 20 villages.

Charles Ier Louis du Palatinat reproche à Turenne ses atrocités, et

d'avoir fait consumer jusques aux églises même de votre religion.

Il lui fait en même temps porter un cartel, un défi en combat singulier.

Charles de Faultrier du Fay est impliqué dans ce premier ravage du Palatinat.


Charles II du Palatinat

Mort de Charles Ier Louis du Palatinat

Charles II du Palatinat Électeur palatin

Jamais Élisabeth Charlotte Wittelsbach ne se consolera de la détresse du Palatinat, sa région d'origine, ravagée par les armées de Louis XIV et tient Louvois pour responsable de la mort de son père et de son frère.

Charles Ier Louis du Palatinat meurt en 1680.

Face à de si puissants adversaires, Charles Ier Louis du Palatinat répète souvent :

Je prends patience en enrageant.

Charles II du Palatinat devient Électeur palatin.

Prince cultivé, il redonne à sa capitale le rang brillant qu'elle occupait avant les exactions Françaises.

D'un naturel effacé, imprégné des valeurs familiales de son enfance, il manifeste un goût superficiel pour la vie militaire et se comporte comme un calviniste rigoureux.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il autorise les huguenots à s'établir dans sa principauté.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !