Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



25 événements affichés, le premier en 1565 - le dernier en 1637


Louis de Gonzague et Henriette de Clèves - Lithographie du XIXe siècle

Mariage de Louis de Gonzague avec Henriette de Clèves

Louis de Gonzague Duc de Nevers

Il semblerait que ce soit par le biais d'Anne d'Alençon, sa grand-mère, que Louis de Gonzague fasse la connaissance de son épouse.

En effet, la sœur d'Anne d'Alençon, Françoise d'Alençon, est la grand-mère maternelle d'Henriette de Clèves.

Louis de Gonzague épouse à Moulins en Bourbonnais le 4 mars 1565 Henriette de Clèves, Duchesse de Nevers et Comtesse de Rethel, dernière descendante de la Maison de Clèves. Leurs enfants sont :

Louis de Gonzague acquiert le titre de Duc de Nevers par courtoisie sous le nom de Louis IV de Nevers.


Henriette de Savoie-Villars

Mariage de Charles II de Mayenne avec Henriette de Savoie-Villars

Charles II de Mayenne épouse au Château de Meudon le 6 août 1576 Henriette de Savoie-Villars. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles Ier Gonzague

Charles Ier Gonzague ou en italien Carlo I Gonzaga ou Charles Ier de Mantoue naît à Paris dans l'hôtel de Nevers le 6 mai 1580, fils de Louis de Gonzague et d'Henriette de Clèves.

Fortuné, parent d'Henri IV de France (ils ont le même grand-père Charles IV de Bourbon-Vendôme) et de plusieurs maisons souveraines, il reçoit une solide éducation tant intellectuelle que militaire.



Voyage de Louis de Gonzague et de Charles Ier Gonzague en Italie

Après avoir encouragé la candidature de Charles Ier de Bourbon, Cardinal de Vendôme, Louis de Gonzague finit par se rallier à Henri IV de France, qui le nomme ambassadeur extraordinaire près du Saint Siège pour négocier sa réconciliation avec l'Église.

En 1593, ayant atteint l'âge de 13 ans, Charles Ier Gonzague accompagne Louis de Gonzague, son père, en ambassade auprès du pape Clément VIII et a l'occasion de visiter les cours de Rome, Florence et fait connaissance avec Mantoue où règne son cousin Vincent Ier Gonzague.


Charles Ier Gonzague

Siège de Cambrai

Mort de Louis de Gonzague

Charles Ier Gonzague Duc de Nevers et de Rethel

Les Cambrésiens, mécontents de Jean de Montluc de Balagny, leur gouverneur, se choisissent pour chef Antoine de Villers-au-Tertre.

Il fait prendre les armes aux compagnies bourgeoises.

Jean de Montluc de Balagny est contraint à se réfugier dans la citadelle.

Les bourgeois livrent leur ville aux Espagnols.

Louis de Gonzague est envoyé contre le Duc de Parme en Picardie.

À 15 ans, Charles Ier Gonzague entre dans la ville assiégée par Louis de Berlaimont et des troupes espagnoles, avec une force de 450 cavaliers.

Renée de Clermont d'Amboise, femme de Jean de Montluc de Balagny, révèle un courage héroïque.

Jean de Montluc de Balagny doit se rendre, sans gloire, le 9 octobre 1595.

Peu de jours après la prise de Cambrai, Louis de Gonzague meurt à Nesle en Picardie le 23 octobre 1595.

Nevers doit à Louis de Gonzague son activité de faïencerie.

Vers la fin du XVIe siècle, il fait venir d'Italie Augustin Conrade, potier d'Albissola, près de Savone, et ses frères, Baptiste et Dominique, et les installe au château du Marais à Gimouille.

Leur réputation et leur réussite deviendront telles, que Nevers s'affirmera au XVIIe siècle comme capitale française de la faïence.

Charles Ier Gonzague devient de plein droit Duc de Nevers sous le titre de Charles III de Nevers et Duc de Rethel sous le titre de Charles III de Rethel.



Mariage de Charles Ier Gonzague avec Catherine de Mayenne

Charles Ier Gonzague épouse à Soissons le 1er février 1599 Catherine de Mayenne, fille de Charles II de Mayenne et d'Henriette de Savoie-Villars. Leurs enfants sont :



Mort d'Henriette de Clèves

Charles Ier Gonzague prend le temps de sillonner l'Europe.

Il visite la Flandre, l'Angleterre, la Hollande, la Frise, le Hanovre, le Danemark, la Poméranie, le Brandebourg, la Save, la Bohême, la Pologne et l'Autriche.

Il séjourne dans nombre de cours souveraines, s'instruisant au passage sur l'art de la guerre.

Pendant les pérégrinations de Charles Ier Gonzague, Henriette de Clèves, sa mère, veuve de Louis de Gonzague, meurt à Paris en son hôtel de Nevers le 24 juin 1601. Elle est inhumée en la cathédrale de Nevers.



Siège de Buda

Blessure de Charles Ier Gonzague

Charles Ier Gonzague participe, en octobre 1602, au côté des troupes impériales, au siège de la ville de Buda en Hongrie tenue par les troupes turques. Il est blessé pendant ce siège a, ce qui met un terme à son voyage et le ramène en France.



Fondation de Charleville-Mézières

Le 6 mai 1606, le jour même de ses 26 ans, Charles Ier Gonzague fait commencer les travaux de ce qui va devenir Charleville-Mézières. Le lieu choisi est situé sur son duché de Rethel, à environ 45 km au nord de Rethel, dans une boucle de la Meuse juste en face de la citadelle de Mézières. Près de 35 ans de travaux seront nécessaires pour en faire une ville digne de ce nom.



Charles Ier Gonzague Prince d'Arches

Charles Ier Gonzague devient Prince d'Arches sous le nom de Charles Ier d'Arches en 1608. Charles Ier Gonzague fait de Charleville, en construction, la capitale de sa principauté d'Arches.



Naissance de Charles II de Nevers-Mantoue

Charles II de Nevers-Mantoue Duc de Rethel

Charles II de Nevers-Mantoue naît en 1609, fils de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne. Il est Duc de Rethel par courtoisie.



Naissance de Ferdinand Gonzague

Ferdinand Gonzague, en italien Ferdinando Gonzaga, naît en 1610, fils de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne.



Naissance de Louise-Marie de Gonzague-Nevers

Louise-Marie de Gonzague-Nevers naît à Paris le 18 août 1611, fille de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne



Naissance d'Anne-Marie de Gonzague

Anna ou Anne-Marie de Gonzague ou de Mantoue naît en 1616, fille de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne.



Henri II de Bourbon-Condé Prisonnier

Charles Ier de Lorraine assure à Henri II de Bourbon-Condé qu'il ne sera pas inquiété s'il revient à la cour.

Les exigences d'Henri II de Bourbon-Condé deviennent tellement importantes qu'il est finalement arrêté par Concino Concini sur ordre de Marie de Médicis excédée le 1er septembre 1616.

Il est conduit à la Bastille où il reste quelques années.

Prudent, Charles Ier de Lorraine se retire un temps sur ses terres.

Charles Ier Gonzague prend la tête de la noblesse en révolte.



Mort de Catherine de Mayenne

Catherine de Mayenne, épouse de Charles Ier Gonzague, meurt à Paris en l'hôtel de Nevers le 8 mars 1618. Elle est inhumée dans la cathédrale de Nevers.


Louis III de Lorraine - par Daniel Dumonstier en 1620

Louis III de Lorraine Prisonnier à la Bastille

Louis III de Lorraine est emprisonné à la Bastille en 1620 pour s'être battu en duel avec Charles Ier Gonzague.



Mort de François III de Rethel

Charles II de Nevers-Mantoue Duc de Nevers et de Rethel

François III de Rethel meurt à Charleville le 13 octobre 1622.

François est héritier en puissance des fiefs de Charles Ier Gonzague, son père. Charles II de Nevers-Mantoue, frère de François, devient l'héritier présomptif des duchés de Nevers et de Rethel et de la principauté d'Arches. Il prend le titre de courtoisie de Duc Charles IV de Rethel



Mariage de Charles II de Nevers-Mantoue avec Marie de Mantoue

Mort de Vincent II Gonzague

Charles Ier Gonzague Duc de Mantoue et de Montferrat

Vincent II Gonzague n'a pas de perspective de descendance. Il souhaite que la branche des Nevers de la famille Gonzague prenne sa succession à la tête de Mantoue et Montferrat.

Vincent II Gonzague et Charles Ier Gonzague organise le mariage de la nièce de Vincent avec le dernier fils survivant de Charles.

Charles II de Nevers-Mantoue épouse à Mantoue le 26 décembre 1627 Marie de Mantoue. Leurs enfants sont :

Vincent II Gonzague meurt à Mantoue, âgé de 33 ans, quelques heures après la célébration.

Charles Ier Gonzague succède à son petit-cousin et devient Duc de Mantoue sous le titre de Charles Ier de Mantoue et Duc de Montferrat sous le titre de Charles Ier de Montferrat. Charles II de Nevers-Mantoue en est l'héritier.



Guerre de succession de Mantoue

Invasion de Mantoue et du Montferrat

Siège de Casal

Le décès de Vincent II Gonzague amène le tourbillon de la guerre de Trente Ans dans le nord de l'Italie dans ce qu'on appelle la guerre de succession de Mantoue.

Elle dure de 1628 à 1631.

L'Empereur Ferdinand II de Habsbourg est marié depuis 5 ans avec Éléonore de Mantoue, sœur des 3 derniers ducs de Mantoue, et est donc ainsi le beau-frère de Vincent II Gonzague.

Ferdinand II de Habsbourg tente de rattacher le duché de Mantoue à l'Empire au titre d'un bien en déshérence, dans le but de l'attribuer à une branche cadette, celle des Gonzague de Guastalla.

Ferdinand II de Guastalla, descendant d'un frère cadet de Frédéric II Gonzague, a l'avantage d'être dans le camp des Espagnols et des Autrichiens.

Ceux-ci ont aussi rallié à leur cause Charles-Emmanuel Ier de Savoie qui espère rattacher le Montferrat à son duché.

Les prétentions de Charles Ier Gonzague sont appuyées par le pape Urbain VIII et surtout par Louis XIII qui voit un danger mortel dans l'encerclement progressif de ses domaines par les Habsbourg et leurs alliés.

Un nouvel épisode de la lutte des Guelfes (partisans de la Papauté) contre les Gibelins (partisans de l'Empereur) s'ouvre.

Dès 1628, les troupes impériales s'emparent de Mantoue.

Charles-Emmanuel Ier de Savoie conquiert le Montferrat avec l'aide de troupes espagnoles, bloquant ainsi Charles Ier Gonzague dans la ville de Casal (Casale Monferrato).

Le gouvernement espagnol doit ajouter cette guerre à ses autres charges militaires.

Gomez Suarez de Figueroa y Cordoba résiste à l'avance française au Monferrat et intervient dans la succession de Mantoue.

Matthias Gallas combat en Italie comme officier supérieur sous le commandement de Collälto et est d'une grande efficacité lors de la prise de Mantoue, à laquelle il participe aux côtés de son grand ami, Johann von Aldringen.

François de Vendôme entre très jeune dans l'armée et participe à l'expédition de Savoie dès 1628.

Egon de Fürstenberg participe en 1629 à la guerre de Succession de Mantoue.



Siège de Casal

En février 1629, Louis XIII se décide à intervenir en Italie.

10 000 Espagnols ou Italiens assiègent Casal, la place forte que Charles Ier Gonzague possède sur le Pô, entre le Piémont et le Milanais.

Jean de Guron, mestre de camp, vient de la Valteline pour s'y enfermer avec quelques compagnies françaises et défend Casal à grand'peine.

Gonzalès de Cordova a renforcé ses lignes d'investissement par des forts et des redoutes, qui empêchent les assiégés de se ravitailler.

Ceux-ci sont réduits à 12 onces de pain noir par jour.

Les miliciens du Montferrat demandent à capituler.



Girolamo Colonna Légat du pape

Mazarin Secrétaire du Légat

Traité de Cherasco

Fin de la guerre de succession de Mantoue

Charles Ier Gonzague Duc de Mantoue et de Montferrat

Les événements d'Allemagne et l'intervention suédoise dans la guerre de Trente Ans, force Ferdinand II de Habsbourg à détourner son attention de Mantoue vers le principal théâtre d'opérations.

On envoie Girolamo Colonna dans le Montferrat en Italie, en qualité de légat du pape, pour traiter de la paix entre la France et l'Espagne.

Des deux côtés, on est prêt pour la bataille.

Girolamo Colonna obtient que Mazarin soit attaché à la légation au titre de secrétaire.

Le légat apostolique négocie la paix avec grand zèle.

Mazarin, comme secrétaire, va d'un camp à l'autre, pour hâter la conclusion d'un traité.

Jean de Saint-Bonnet, resté sur place, négocie pour la France.

Mazarin ne met pas longtemps à s'apercevoir que le marquis de Santa-Cruz, qui représente la couronne d'Espagne, a une peur violente de perdre son armée, et un ardent désir d'arriver à un accommodement.

Comprenant tout le parti qu'il peut tirer de cette faiblesse, Mazarin presse le général espagnol, lui représentant avec exagération la force des Français.

Les négociations de Mazarin aboutissent le 6 avril 1631 au traité de Cherasco ou de Querasque.

Les plénipotentiaires de Ferdinand II de Habsbourg, de Louis XIII et de Victor-Amédée Ier de Savoie règlent la question italienne dans la Valteline.

Ferdinand II de Habsbourg et Victor-Amédée Ier de Savoie reconnaissent :

Ce traité met fin à la guerre de succession de Mantoue.

Maurice de Savoie est envoyé en France pour négocier auprès deLouis XIII l'éclaircissement de quelques articles.

Un autre accord du 19 juin 1631 confirme le premier et édicte en outre de nouvelles dispositions concernant le déroulement du retrait des troupes.

Toutes les troupes étrangères doivent se retirer de la région en guerre ;

Victor-Amédée Ier de Savoie renonce à ses droits sur le duché de Montferrat et, en compensation, en reçoit près de la moitié d'une valeur de 15 000 écus.

Charles Ier Gonzague est indemnisé de la perte de ses territoires par un versement de Victor-Amédée Ier de Savoie fait en une fois et équivalant aux recettes totales annuelles de ces territoires.

Charles Ier Gonzague reçoit les territoires qui lui restent à titre de fief de l'empire.

Dès lors, partagé entre ses duchés italiens et sa principauté ardennaise, Charles Ier Gonzague consacre son énergie à gérer les premiers et à poursuivre la construction de Charleville.

Louis XIII et le cardinal de Richelieu sont tellement satisfaits qu'ils ont le vif désir de le connaître personnellement Mazarin.

Richelieu le mande à Paris, où il se rend avec un plaisir inexprimable.

Richelieu l'accueille avec de grandes démonstrations d'affection, l'engage par les plus belles promesses, et lui fait donner une chaîne d'or avec le portrait de Louis XIII, des bijoux et une épée d'une valeur considérable.



Mort de Charles II de Nevers-Mantoue

Ferdinand Gonzague Duc de Mayenne et d'Aiguillon

Ferdinand Gonzague Marquis de Villars

Ferdinand Gonzague Comte du Maine, de Tende et de Sommerive

Charles II de Nevers-Mantoue meurt à Cavriana près de Mantoue le 14 ou le 30 août 1631.

Ferdinand Gonzague hérite des fiefs de son frère Charles II de Nevers-Mantoue. Il devient ainsi Duc de Mayenne et d'Aiguillon, sous le nom de Ferdinand de Mayenne, Marquis de Villars, Comte du Maine, de Tende et de Sommerive.

Il devient également héritier en puissance des fiefs de Charles Ier Gonzague, leur père : les duchés de Nevers et Rethel et la principauté d'Arches.



Mort de Ferdinand Gonzague

Charles II Gonzague Duc de Mayenne

Ferdinand Gonzague, fils de Charles Ier Gonzague, meurt à Charleville le 25 mai 1632, sans s'être marié.

Charles II Gonzague, son neveu, devient Duc de Mayenne.



Mort de Charles Ier Gonzague

Charles II Gonzague Duc de Nevers, de Rethel de Mantoue et de Montferrat

Charles II Gonzague Marquis de Sommerive

Charles II Gonzague Comte de Rodigo et Rivalta, de Villars, de Tende

Incorporation du duché d'Aiguillon à la couronne de France

Marie de Mantoue Régente

Charles Ier Gonzague meurt dans son palais ducal de Mantoue le 14 juin 1637.

Toute sa vie, il aura montré l'image d'un prince-soldat de la Renaissance menant grand train, croyant, cultivé et bâtisseur.

Charles Ier Gonzague et Catherine de Mayenne sont sincèrement pieux.

En atteste leur quasi-frénésie de création de fondations pieuses, abbayes, monastères, collèges ou hôpitaux, les projets de croisade toutefois déçus ou le décès de Charles Ier Gonzague vêtu en moine franciscain.

Charles II Gonzague est le seul descendant masculin de Charles Ier Gonzague.

Il devient :

Le duché d'Aiguillon est requis par Richelieu qui le réintègre à la couronne de France.

Marie de Mantoue sa mère assure la régence jusqu'en 1647.

Marie de Mantoue adopte une politique sociale honnête et se fait aimer du peuple en réduisant les taxes.

Marie abandonne rapidement la politique pro-française de son beau-père, pour se rapprocher de l'Empire, beaucoup plus présent en Italie du nord.

Pour consacrer les liens avec les Habsbourg, Marie de Mantoue organise :

Elle déchaînant ainsi la colère de Louis XIV.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !