Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 1727 - le dernier en 1818


Frédéric de Bade-Durlach

Mariage de Frédéric de Bade-Durlach avec Charlotte d'Orange-Nassau

Frédéric de Bade-Durlach épouse en 1727 Charlotte d'Orange-Nassau, fille de Jean Guillaume Friso de Nassau-Dietz et de Marie-Louise de Hesse-Cassel. Leurs enfants sont :

Charlotte d'Orange-Nassau, montrant des signes de démence, ses enfants seront confiés à Madeleine Wilhelmine de Wurtemberg, leur grand-mère.



Naissance de Charles Ier Frédéric de Bade

Charles Ier Frédéric de Bade naît à Karlsruhe le 22 novembre 1728, fils de Frédéric de Bade-Durlach et de Charlotte d'Orange-Nassau.


Charles Ier Frédéric de Bade

Mort de Charles III Guillaume de Bade-Durlach

Charles Ier Frédéric de Bade Margrave de Bade-Durlach

Charles III Guillaume de Bade-Durlach meurt à Karlsruhe le 12 mai 1738.

Il est inhumé dans la crypte de l'église de la Concorde à Karlsruhe.

Charles Ier Frédéric de Bade succède à son grand-père et devient margrave de Bade-Durlach en 1738.

Il règne d'abord sous la régence de Madeleine Wilhelmine de Wurtemberg, sa grand-mère.



Charles Ier Frédéric de Bade Majeur

Charles Ier Frédéric de Bade est proclamé Majeur en 1746.


Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt

Mariage de Charles Ier Frédéric de Bade avec Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt

Charles Ier Frédéric de Bade épouse le 28 janvier 1751 Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt, fille de Louis VIII de Hesse-Darmstadt. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles Louis de Bade

Charles Louis de Bade naît à Karlsruhe le 14 février 1755, fils de Charles Ier Frédéric de Bade et de Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt.



Naissance de Louis Ier de Bade

Louis Ier de Bade naît le 9 février 1763, fils de Charles Ier Frédéric de Bade et de Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt.



Interdiction de l'usage de la torture dans le margraviat de Bade

Charles Ier Frédéric de Bade interdit l'usage de la torture dans le margraviat de Bade en 1763.


Charles Ier Frédéric de Bade

Mort d'Auguste-Georges de Bade-Bade

Charles Ier Frédéric de Bade Margrave de Bade

Auguste-Georges de Bade-Bade meurt à Rastatt le 21 octobre 1771.

Il appartenait à la branche Bernardine de la Maison de Bade, branche qui s'éteint avec lui.

Conformément au contrat de transmission de 1535, le margraviat de Bade-Bade revient à Charles Ier Frédéric de Bade (qui est protestant).

Charles Ier Frédéric de Bade rassemble ainsi sous son nom l'ensemble des possessions de sa Maison.

Charles Ier Frédéric de Bade devient Margrave de Bade



Interdiction de l'esclavage dans le margraviat de Bade

Charles Ier Frédéric de Bade interdit l'esclavage dans le margraviat de Bade en 1783.


Louise Caroline Geyer von Geyersberg

Mariage de Charles Ier Frédéric de Bade avec Louise-Caroline Geyer von Geyersberg

Charles Ier Frédéric de Bade est veuf de Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt. Mais toujours ardent, Charles-Frédéric de Bade cherche à se remarier.

Charles Louis de Bade est connu pour son avarice qui l'aurait poussé à empêcher Charles Ier Frédéric de Bade, son père, de se remarier avec une princesse de sang royal.

Charles Louis de Bade, son fils aîné, et Amélie de Hesse-Darmstadt, sa belle-fille, n'ayant pas alors de descendance mâle et craignant de perdre leur prérogatives au profit de demi-frère plus jeunes, incitent le vieux margrave à prendre une maîtresse.

Leur choix se porte sur une ravissante jeune fille de leur entourage, Louise-Caroline. La jeune fille refuse de devenir une favorite et réclame le mariage.

Charles Ier Frédéric de Bade épouse morganatiquement en 1788 Louise-Caroline Geyer von Geyersberg, fille du baron Louis Henri Geyer von Geyersberg. Leurs enfants sont :

Louise-Caroline Geyer von Geyersberg est créée Comtesse von Hochberg.

Les enfants de ce second lit sont non dynastes, ils portent le nom et le titre de leur mère.

Cependant, d'aucuns prétendent que les plus jeunes enfants seraient issus de la relation adultérine Louise-Caroline Geyer von Geyersberg et Louis Ier de Bade, son beau-fils, un débauché notoire.



Exil des Bourbon-Condé

Dès 1789, Louis VI Henri Joseph de Bourbon-Condé émigre avec Louis V Joseph de Bourbon-Condé, son père, et Louis Antoine Henri de Bourbon-Condé, son fils.

Charles Ier Frédéric de Bade accueille sur ses terres les émigrés Français et notamment Louis Antoine Henri de Bourbon-Condé, un temps fiancé à Frederica Caroline Wilhelmina de Bade, sa petite-fille, avant que la tournure des évènements lui fasse annuler les fiançailles.

Louis Antoine Henri de Bourbon-Condé réside à Ettenheim.

Louis Antoine Henri de Bourbon-Condé rejoint l'Armée des Émigrés qui se forme outre-Rhin Louis V Joseph de Bourbon-Condé, son père.

Louis VI Henri Joseph de Bourbon-Condé combat dans l'armée de son père.

Le but de cette armée est de marcher sur la France pour restaurer l'Ancien Régime.



Louis Ier de Bade Ministre de l'intérieur en Bade

En 1793, Louis Ier de Bade revient en Bade. Conseiller très écouté de Charles Ier Frédéric de Bade, son père, il devient ministre de l'intérieur.



Mort de Charles Louis de Bade

Charles II Frédéric de Bade Prince héritier

Charles Louis de Bade rend visite à Frédérique de Bade, sa fille, reine de Suède,

Charles Louis de Bade meurt à Arboga en Suède le 16 décembre 1801 d'une chute de traîneau.

Charles II Frédéric de Bade, son fils, devient prince héritier.

Charles Ier Frédéric de Bade se reposa beaucoup sur Louis Ier de Bade, frère de Charles Louis de Bade.

Louis Ier de Bade, peut être complice de Louise-Caroline Geyer von Geyersberg, désirant conserver le pouvoir, met sous son influence Charles II Frédéric de Bade, son neveu, et l'entraîne dans des débauches qui poussent le jeune homme vers une fin prématurée.



Recez d'Empire

Charles Ier Frédéric de Bade Électeur de Bade

Le Recès d'Empire désigne la résolution de la dernière séance de la diète perpétuelle d'Empire le 25 février 1803

Il ordonne la sécularisation et la médiatisation d'un certain nombre d'États du Saint-Empire.

L'amitié de Joséphine de Beauharnais pour Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg permet à Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen de conserver sa principauté lors du recez d'Empire de 1803, voulu par Bonaparte.

Mais Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen ne peut obtenir que Napoléon Ier chasse la branche cadette de la famille de Hohenzollern du trône de Prusse et l'y mette à sa place.

Charles Ier Frédéric de Bade devient Électeur de Bade par le recès d'Empire en 1803.



Ferdinand III de Toscane Duc de Franconie

Établissement de la Confédération du Rhin

Charles Ier Frédéric de Bade Grand-Duc de Bade

Louis Ier de Bade Ministre des finances

Ferdinand III de Toscane renonce à Salzbourg, annexé par François Ier d'Autriche, son frère.

Lors de l'établissement de la Confédération du Rhin le 12 juillet 1806, François Ier d'Autriche doit renoncer au titre d'empereur germanique.

Ferdinand III de Toscane accepte de Napoléon Ier le duché de Franconie, nouvel État créé pour lui avec les possessions de l'évêché de Wurtzbourg et rejoint la confédération du Rhin.

Charles Ier Frédéric de Bade est élevé à la dignité grand-ducale par Napoléon Ier en 1806.

En 1806, le margraviat de Bade entre dans la Confédération du Rhin sous la protection de Napoléon Ier.

Louis Ier de Bade devient alors ministre des finances.

Napoléon Ier n'ayant pas confiance en ce prince prussophile, débauché et manipulateur, le fait disgracier et écarter des affaires.

En 1806, Frédéric Ier de Saxe-Hildburghausen rejoint la Confédération du Rhin.

La principauté d'Hechingen adhère à la Confédération du Rhin. Frédéric Hermann Othon de Hohenzollern-Hechingen sert comme officier dans l'armée napoléonienne.


Charles II Frédéric de Bade

Mort de Charles Ier Frédéric de Bade

Charles II Frédéric de Bade Grand-duc de Bade

Charles Ier Frédéric de Bade meurt à Karlsruhe le 10 juin 1811 après un règne de 73 ans.

Charles-Frédéric de Bade est cité comme le type même du despote éclairé de l'ère des Lumières pour sa juste conduite dans ses États de Bade.

Charles Ier Frédéric de Bade crée des universités, fait développer l'urbanisme.

Charles II Frédéric de Bade succède à Charles Ier Frédéric de Bade, son grand-père, et devient Grand-duc de Bade en 1811.

Louis Ier de Bade ne peut revenir à la cour de Karlsruhe qu'après la mort de Charles Ier Frédéric de Bade, son père.

Louis Ier de Bade est très proche de Charles II Frédéric de Bade, son neveu, qu'il a entraîné très jeune dans ses débauches.



Modification de la loi de succession du Grand-duché de Bade

En 1817, la lignée de Bade-Durlach de la Maison de Bade risque de s'éteindre.

Charles II Frédéric de Bade, proche de sa fin et sans descendance mâle, afin d'éviter que le grand-duché n'échoit au roi Maximilien Ier de Bavière, modifie la loi de succession.

Il donne aux enfants de Louise-Caroline Geyer von Geyersberg et de Charles Ier Frédéric de Bade, son grand-père, les pleins droits dynastiques sur le grand duché de Bade.


Louis Ier de Bade Palais de Mannheim

Mort de Charles II Frédéric de Bade

Louis Ier de Bade Grand-duc de Bade

Victime de ses excès, Charles II Frédéric de Bade meurt à Rastatt le 8 décembre 1818 apparemment sans héritier masculin.

Louis Ier de Bade, son oncle, lui succède et devient Grand-duc de Bade.

Charles II Frédéric de Bade laisse Stéphanie de Beauharnais, Grande-duchesse douairière de Bade, seule, sans appui au milieu d'une cour et d'une Europe hostile aux Napoléonides, avec 3 filles en bas âge.

Stéphanie de Beauharnais se réfugie à Mannheim, terre catholique, où sa conduite irréprochable, et puisée dans une foi profonde, lui attire le respect puis la sympathie de toutes les cours d'Europe.

Elle bénéficie notamment de la sympathie :

Lors de la création de la constitution de 1818, les droits à la succession des enfants de Louise-Caroline Geyer von Geyersberg et de Charles Ier Frédéric de Bade sont consolidés.

Ils portent le titre de princes et princesses de Bade avec le titre d'altesse grand-ducale de Bade.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !