Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



21 événements affichés, le premier en 1400 - le dernier en 1550



Mariage de Louis II d'Anjou avec Yolande d'Aragon

Louis II d'Anjou épouse à Sainte-Trophime d'Arles le 2 décembre 1400 ou 1401 Yolande d'Aragon, Vicomtesse de Lunel. Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre Ier de Luxembourg avec Marguerite des Baux

Pierre Ier de Luxembourg épouse le 8 mai 1405 Marguerite des Baux. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles IV d'Anjou avec Cobella Ruffo

Charles IV d'Anjou épouse le 14 octobre 1414 Cobella Ruffo, fille de Carlo Ruffo (né vers 1370), Comte de Montaldo, et de Ceccarella Sanseverino (née vers 1375). Leur enfant est :



Naissance de Charles IV d'Anjou

Charles IV d'Anjou naît à Montils-les-Tours le 14 octobre 1414, fils de Louis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon.



Georges Ier de la Trémoïlle Prisonnier

Georges Ier de la Trémoïlle, son ennemi personnel, tente d'assassiner Arthur III de Bretagne en 1433.

En juin 1433, Georges Ier de la Trémoïlle est enlevé par Arthur III de Bretagne qui l'emprisonne au château de Montrésor.

Prigent VII de Coëtivy participe le 3 juin 1433 avec Jean V de Bueil et Pierre de Brézé à la chute de Georges Ier de la Trémoïlle.

Ils eurent l'intention de le tuer, mais Georges Ier de la Trémoïlle étant un homme obèse, le coup de poignard infligé ne lui valut qu'une légère blessure.

Charles VII de France n'intervient pas.

Politiquement proche de sa mère Yolande d'Aragon, Charles IV d'Anjou participe à ce complot.

Charles IV d'Anjou entre ensuite au Conseil de Charles VII de France et y jouera un rôle de premier plan durant de nombreuses années.


Charles IV d'Anjou

Charles IV d'Anjou Comte du Maine

Charles IV d'Anjou devient Comte du Maine en 1434 sous le nom de Charles Ier du Maine.



Levée des sièges de Laon et de Beauvais

Début 1434, d'imposantes forces françaises font face aux Anglais, non loin de Sillé-le-Guillaume.

Prigent VII de Coëtivy est adoubé sur le champ de bataille à Sillé-le-Guillaume en 1434 par Charles IV d'Anjou,

En juillet 1434, Arthur III de Bretagne parvient à faire lever les sièges de Laon et de Beauvais.

Arthur III de Bretagne gagne ensuite la Champagne et la Lorraine.

Conscient de la tournure que prennent les événements, Philippe III le Bon entame un rapprochement avec la France.

Jean de Bourgogne combat dans l'armée de Philippe III le Bon, son cousin , opére en Picardie en 1434.



Naissance de Charles V d'Anjou

Charles V d'Anjou naît en 1436, fils de Charles IV d'Anjou, comte du Maine et de Guise, et de Cobella Ruffo.



Siège de Montereau

Des jalousies se font parfois jour comme au siège de Montereau, en 1437, où un chroniqueur rapporte la crainte des Français de voir les Bretons d'Arthur III de Bretagne s'emparer de la cité avant eux.

Charles IV d'Anjou participe à la prise de Montereau.

En 1437, Jacques Ier de Chabannes commande 120 hommes d'armes et 240 de trait sous Arthur III de Bretagne, à la prise de Montereau.



Charles IV d'Anjou Gouverneur du Languedoc

Charles IV d'Anjou devient Gouverneur du Languedoc pour Charles VII de France en 1440.



Mort de Jean II de Luxembourg-Ligny

Louis Ier de Luxembourg Comte de Ligny et de Guise

Charles VII de France est sur le point de monter une opération pour mettre au pas Jean II de Luxembourg-Ligny.

Jean II de Luxembourg-Ligny désigne Louis Ier de Luxembourg comme héritier.

Jean II de Luxembourg-Ligny meurt à Guise en 1441.

Charles VII de France met ses biens sous séquestre.

Louis Ier de Luxembourg se rapproche de la France et peut ainsi les récupérer.

Charles VII de France finit par les rendre à titre viager.

Louis Ier de Luxembourg devient Comte de Ligny et de Guise.

Mais Charles IV d'Anjou lui intente un procès pour la possession de Guise.



Siège de Pontoise

En 1441, Charles VII de France reprend le combat contre les partis anglais et bourguignons.

Le 5 juin 1441, les troupes Charles VII de France, galvanisées par leur victoire à Creil, investissent la cité fortifiée de Pontoise, dernière place forte encore tenue par les Anglais dans les environs de Paris.

Louis XI mène l'armée royale qui donne l'assaut le 19 septembre 1441 et entre dans la ville.

La ville rend les armes, exsangue.

Charles IV d'Anjou participe à cette bataille.

La prise de Pontoise met un terme à la reconquête de l'Île-de-France.

La chute de Pontoise permet le rétablissement des relations avec le nord du royaume de France.

Le pays de Caux et la région de Vire se soulèvent.



Mariage de Charles IV d'Anjou avec Isabelle de Luxembourg

Charles IV d'Anjou épouse en 1443 Isabelle de Luxembourg (morte en 1472), fille de Pierre Ier de Luxembourg et de Marguerite des Baux.

Leurs enfants sont :



Charles IV d'Anjou Comte de Guise

Finalement, Charles VII de France donne en dot Guise à Isabelle de Luxembourg, sœur de Louis Ier de Luxembourg.

Charles IV d'Anjou, son époux, devient ainsi Comte de Guise en mai 1444.

Louis Ier de Luxembourg devient l'ami de Louis XI et combat les Anglais en Flandre et en Normandie.



Naissance de Louise d'Anjou

Louise d'Anjou naît en 1445, fille de Charles IV d'Anjou, Comte du Maine, et d'Isabelle de Luxembourg.



Reconquête de la Normandie

Prise du château d'Ivry-la-Bataille aux Anglais

Siège de Rouen

Reprise de Fougère par les Français

Le couple Charles VII Agnès Sorel vit de longues années de bonheur, jalonnées par des voyages à travers la France.

Agnès Sorel attend le retour du guerrier ou du chasseur à Razilly près de Chinon, à Beaulieu près de Loches, à Dames près de Mehun-sur-Yèvre.

Croyante, elle fait régulièrement des pèlerinages et des offrandes à l'Église.

Charles VII de France doit réorganiser ses finances.

Agnès Sorel le pousse à achever la conquête de son royaume en reprenant la Guyenne et la Normandie aux Anglais.

Charles VII de France se lance à la reconquête de la Normandie.

Jean Poton de Xaintrailles prend une part active à cette campagne.

Charles IV d'Anjou participe à cette campagne.

Joachim Rouhault revenu en France, participe à cette campagne comme capitaine de la compagnie d'ordonnance de Saint-Lô.

Robert II d'Estampes, chambellan de Charles VII de France, maréchal et sénéchal du Bourbonnais, participe à cette campagne.

Jean II de Bourbon-Vendôme fait ses premières armes avec Jean de Dunois en combattant les Anglais en Normandie.

En 1449, Jean de Dunois reprend le château d'Ivry-la-Bataille aux Anglais et ordonne son démantèlement.

À partir de cette date, il servira de carrière de pierre.

Jean II d'Anjou vient combattre avec d'autres princes en Normandie en 1449.

Les Anglais John Fastolf et Thomas Montaigu se distingue au siège de Rouen en octobre 1449.

Le Français Jean II d'Anjou participe au siège de Rouen.

Jacques Ier de Chabannes entre victorieux dans Rouen le 10 octobre 1449.

Jean II d'Alençon bien que participant à la reconquête de la Normandie continue de chercher une alliance anglaise.

Jean II de Bourbon participe à la campagne de Normandie où il se révèle être un capitaine de guerre fameux.

Fougères capitule le 4 novembre 1449.

Jacques Ier de Chabannes devient bailli du Cotentin en 1449.


Bataille de Castillon La France en 1453

Bataille de Castillon

Mort de John Talbot

Fin de la guerre de Cent Ans

Mort de Jacques Ier de Chabannes Seigneur de La Palice, Charlus, Curton, Madic, Montaigu-le-Blin, Rochefort et Châtel-Perron

Le 27 juin 1453, Jacques Ier de Chabannes prend Chalais.

Le 17 juillet 1453, l'armée de Charles VII de France se heurte au corps expéditionnaire anglais sur les bords de la Dordogne, à quelques centaines de mètres des murailles du village de Castillon.

Les Français ne comptent pas moins de 10.000 hommes et 300 bouches à feu, sous le commandement de Jean de Dunois et des frères Bureau.

Jacques Ier de Chabannes, Joachim Rouhault, Charles de Bourgogne, Jean V de Bueil, André de Montfort-Laval et Charles IV d'Anjou participent à cette campagne.

Jacques Ier de Chabannes est blessé.

Les Bretons servent à Castillon, non plus sous les ordres d'Arthur III de Bretagne mais commandés par François II de Bretagne, jeune Comte d'Étampes.


Première utilisation rationnelle de l'artillerie

Survenant quelques semaines après la chute de Constantinople aux mains des Turcs, la bataille de Castillon passe presque inaperçue des contemporains. Elle n'en marque pas moins l'Histoire militaire par le triomphe de l'artillerie. Employée pour la première fois de façon rationnelle et systématique en rase campagne, l'artillerie assure la victoire des troupes françaises. La chevalerie n'est plus la reine des batailles !

La bataille se solde par un total de 9.000 morts, blessés et prisonniers.

John Talbot est tué par un boulet et son fils meurt aussi durant ce combat.

Le nom de Talbot provoquait un sentiment de peur chez les Français. Le nom de Talbot fut prononcé par les mères de famille pour effrayer les enfants indociles.

A l'inverse de son rival John Fastolf, il fut un piètre tacticien. Selon Thomas Basin, il fut un homme courageux, mais si l'on étudie sa carrière militaire on se rend compte qu'il refusait tout combat avec l'ennemi. Les deux batailles qu'il a livré furent un désastre : la bataille de Patay et la bataille de Castillon.

Les Anglais sont obligés de rembarquer. Ils renoncent à jamais à l'Aquitaine et aux possessions continentales de la dynastie royale des Plantagenêt.

La bataille met un terme définitif à la guerre de Cent Ans. Charles VII de France a l'habileté de confirmer les privilèges et d'empêcher toute réaction contre les anciens fidèles d'Henri VI Plantagenêt. Rares sont ceux qui jugent opportun de fuir en Angleterre.

Le village de Castillon est depuis appelé Castillon-la-Bataille.



Charles IV d'Anjou Gouverneur du Languedoc

Charles IV d'Anjou commence par épauler son cousin Louis XI et parait s'attacher à lui.

Louis XI le charge de régler ses différends avec François II de Bretagne; mais sa négociation n'aboutit qu'à envenimer la haine des deux partis.

Charles IV d'Anjou restera Gouverneur du Languedoc pour Louis XI jusqu'en 1466.



Mariage de Jacques d'Armagnac avec Louise d'Anjou

Louis XI fait épouser à Jacques d'Armagnac une de ses cousines.

Jacques d'Armagnac épouse à Poitiers le 12 juin 1462 Louise d'Anjou, fille de Charles IV d'Anjou et d'Isabelle de Luxembourg. Leurs enfants sont :


Tombeau de Charles IV d'Anjou - dans la cathédrale du Mans - attribué à Francesco Laurana

Mort de Charles IV d'Anjou

Charles V d'Anjou Comte du Maine et de Guise

Charles IV d'Anjou meurt à Neuvy le 10 avril 1472.

Il est inhumé dans la Cathédrale du Mans par Thibault de Luxembourg, son beau-frère

Charles V d'Anjou devient Comte du Maine et de Guise.



Naissance de Renée d'Anjou

Renée d'Anjou naît le 21 octobre 1550, fille de Nicolas d'Anjou, Marquis de Mézières, descendant illégitime de Charles IV d'Anjou, et de Gabrielle de Mareuil.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !