Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



21 événements affichés, le premier en 1596 - le dernier en 1664



Mariage de Charles Ier de la Porte avec Claude de Champlais

Charles Ier de la Porte, fils de François de la Porte (né vers 1520), Seigneur de la Lunardière et de la Meilleraye, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, et de Madeleine Charles (née vers 1530), Dame du Plessis-Piquet, épouse le 16 ou le 26 mars 1596 Claude de Champlais, fille de François de Champlais.

Leurs enfants sont :



Naissance de Charles II de la Porte

Charles II de la Porte naît en novembre 1602 au château de la Meilleraye en Poitou, fils de Charles Ier de la Porte et de Claude de Champlais.


François de Cossé-Brissac

Mariage de François de Cossé-Brissac avec Guyonne de Ruellan

François de Cossé-Brissac épouse en la paroisse Notre-Dame de La Guerche-de-Bretagne le 16 ou le 17 février 1621 Guyonne de Ruellan (1610-1672). Leurs enfants sont :



Mariage de Charles II de la Porte avec Marie Coëffier de Ruzé et d'Effiat

Charles II de la Porte épouse le 25 janvier ou février 1630 Marie Coëffier de Ruzé et d'Effiat, fille de Antoine Coëffier de Ruzé d'Effiat. Leur enfant est :



Naissance d'Armand-Charles de la Porte

Armand-Charles de la Porte naît en 1632, fils de Charles II de la Porte et de Marie Coëffier de Ruzé et d'Effiat.



Charles II de la Porte Lieutenant général de Bretagne

Charles II de la Porte Grand maître de l'artillerie de France

Charles II de la Porte devient lieutenant général de Bretagne en 1632.

Charles II de la Porte est nommé Grand maître de l'artillerie de France en 1632, et avait la réputation d'être le meilleur général pour les sièges, on le surnommait le preneur de villes.



Charles II de la Porte Lieutenant général des armées du roi

Charles II de la Porte est nommé Lieutenant général des armées du roi en 1635.


Siège de Dole en 1636 - huile sur toile de 1637 - par Nicolas Labbé - musée des beaux-arts de Dole Portrait présumé de Louis de la Verne

Siège de Dole

Durant la guerre de Dix Ans, épisode franc-comtois de la guerre de Trente Ans, entamé le 28 mai 1636, ce siège oppose :

Henri II de Bourbon-Condé installe son quartier général à Saint-Ylie.

L'armée Française était composée :

L'armée comtoise dans Dole est composée:

Le 1er juin 1636, le régiment de Picardie ouvre la tranchée.

Le 13 juin 1636 le régiment de Picardie emporte la contrescarpe après un rude combat.

Mais les assiégés, au moment où le régiment de Picardie est relevé de la tranchée par le régiment d'Enghien, attaquent celui-ci avec furie.

Le régiment de Picardie qui n'a plus de poudre, vole cependant à son secours à l'arme blanche, et reprend tous les postes.

Le régiment d'Enghien a tellement souffert que le régiment de Picardie doit rester dans les tranchées.

Le lendemain, 500 hommes, appuyés par Le régiment Enghien attaquent la demi-lune de la porte d'Aran.

Après une lutte acharnée qui dure 4 heures, ils parviennent à s'en emparer, mais abandonnés à eux-mêmes, ils ne peuvent s'y maintenir.

Les Français déploient d'importants moyens par pour faire tomber les défenses.

Des épidémies dévastent Dole

La défense de Dole est confiée au mestre de camp Louis de la Verne.

Dole tient bon.

Ce siège est resté dans les mémoires comme le symbole de la combativité et de la pugnacité des Francs-Comtois, menés par :

Ferdinand de Rye alors âgé de 80 ans parcourt régulièrement les remparts de la ville l'épée au coté.

Plusieurs parlementaires comme Antoine Brun ou Jean Boyvin montrent également l'exemple et galvanisent le moral des hommes.

Le 16 juillet 1636, Christophe de Raincourt tente une introduction de troupes et munitions dans Dole par la Foret de Chaux et le gué du Temple mais l'alarme ayant été donnée dans le camps français, il doit rebrousser chemin.

La situation des Dolois est de plus en plus préoccupante.

Les vivres et munitions manquent, la peste fait des ravages.

Le 7 août 1636 la foudre détruit le clocher de la ville, déjà endommagé par les bombardements.

Le moral est de plus en plus bas.

Une armée de secours composée de l'armée franc-comtoise, de mercenaires lorrains et de troupes du Saint-Empire, commandée par le comte de Bussolin, est en approche de Dole,

Le 14 août 1636, Henri II de Bourbon-Condé reçoit l'ordre de lever le siège pour conduire ses troupes en Picardie contre les Espagnols.

Le 15 août 1636, les troupes françaises partent.

Ce serait au cours de cette bataille que la devise de la Franche-Comté aurait été énoncée, lors d'un échange verbal entre les assaillants français et les assiégés francs-comtois :

Comtois, rends-toi ! Nenni, ma foi !.



Charles II de la Porte à Port-Louis.

En 1636, Richelieu dépêche Charles II de la Porte à Port-Louis pour rendre la citadelle inexpugnable.


Marie de Cossé-Brissac

Mariage de Charles II de la Porte avec Marie de Cossé-Brissac

Charles II de la Porte est veuf de Marie Coëffier de Ruzé et d'Effiat.

Charles II de la Porte épouse le 20 mai 1637 Marie de Cossé-Brissac, fille de François de Cossé-Brissac et de Guyonne Ruellan.

Marie lui apporte en dot 400 000 livres et le gouvernement de Port-Louis.


Charles II de la Porte - Duc de la Meilleraye

Siège de Hesdin

Charles II de la Porte Maréchal de France

Antoine d'Aumont de Rochebaron sert au siège de Hesdin en 1639.

Une mousquetade des Espagnols brise une jambe de Jacques de Castelnau-Bochetel.

Charles II de la Porte, Marquis de Meilleraye, est fait Maréchal de France le 29 juin 1639 par Louis XIII.

Il lui donne le bâton de maréchal sur la brèche de la ville de Hesdin.

Henri II de La Ferté-Senneterre est devenu mestre de camp, grade qui correspond au colonel de nos armées contemporaines.

Henri II de La Ferté-Senneterre se couvre de gloire lors de ce siège.

Afin de le récompenser, Louis XIII nomme Henri II de La Ferté-Senneterre maréchal de camp.



Siège d'Aire-sur-la-Lys

Prise d'Aire-sur-la-Lys

25 000 hommes commandés par Charles II de la Porte assiègent Aire-sur-la-Lys à partir du 19 mai 1641.

Antoine d'Aumont de Rochebaron sert lors de ce siège.

Les pertes sont considérables du côté français.

Josias de Rantzau reçoit 3 blessures lors de ce siège.

Louis d'Arpajon bat la cavalerie espagnole devant les murs de Saint-Omer.

Les 2 000 hommes de la garnison d'Aire-sur-la-Lys doivent se rendre le 26 ou le 27 juillet 1641.

Les murailles sont détruites par l'armée française.

La population de la ville est farouchement hostile aux Français.

Ferdinand d'Autriche assiège bientôt la ville.

Josias de Rantzau se signale par son courage, lors de la retraite de l'armée française après la prise d'Aire-sur-la-Lys.



Siège de Bapaume

Urbain de Maillé-Brézé doit faire sa jonction avec Charles II de la Porte.

Une fois leur corps d'armée réunis, Maillé-Brezé et Charles II de la Porte ravagent les faubourgs de Lille puis mettent le siège devant Bapaume, qui se rend le 18 septembre 1641.



Charles II de la Porte Baron de Parthenay

En 1641, Charles II de la Porte achète la baronnie de Parthenay.



Prise de Bapaume

Urbain de Maillé-Brézé et Charles II de la Porte reprennent Bapaume aux Espagnols en septembre 1641.



Prise d'Aire-sur-la-Lys

Le colonel d'Aigueberre succède à Charles II de la Porte à Aire-sur-la-Lys.

Le colonel d'Aigueberre capitule le 7 décembre 1641.

Après 7 mois de combats, Aire-sur-la-Lys, en ruines, est désertée par ses habitants.



Charles II de la Porte Surintendant des Finances

Nommé surintendant des Finances en 1648, Charles II de la Porte reste un des fidèles de la royauté durant les troubles de la Fronde.



Liaison de Charles II de la Porte avec Catherine Fleury

Charles II de la Porte a une liaison avec Catherine Fleury. Leur enfant est :



Mort de Jean-François II de Gondi Archevêque de Paris

Jean-François Paul de Gondi Archevêque de Paris

Exil de Jean-François Paul de Gondi

Jean-François II de Gondi meurt à Paris à quatre heures du matin le 21 mars 1654 malade de la pierre.

À cinq heures, Jean-François Paul de Gondi, son neveu et coadjuteur, emprisonné au château de Vincennes, prend possession par procuration de l'archevêché.

Jean-François II de Gondi est inhumé le 2 avril 1654 dans la chapelle de Gondi (aujourd'hui chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs), au pourtour du chœur de Notre-Dame de Paris.

Philippe-Emmanuel de Gondi devient propriétaire du château de Saint-Cloud.

Philippe Emmanuel de Gondi devient seigneur de Noisy-en-Cruye.

Une semaine plus tard, Jean-François Paul de Gondi signe une renonciation suffisamment vague pour être dénoncée aussitôt après.

Placé en résidence surveillée au château de Nantes, Jean-François Paul de Gondi s'en échappe grâce à une corde dissimulée sous sa simarre.

Charles II de la Porte, Gouverneur de Nantes, laisse s'échapper Jean-François Paul de Gondi.

Jean-François Paul de Gondi vient se réfugier à Belle-Île-en-Mer qu'il a hérité de son grand-oncle, Albert de Gondi.

Furieux, Jules Mazarin déclare vacant l'archevêché de Paris.

Jean-François Paul de Gondi gagne l'Espagne, puis Rome.

Jean-François Paul de Gondi nomme des vicaires qui parviennent à administrer le diocèse de Paris pour lui.



Charles II de la Porte Duc de La Meilleraye

En 1663, Louis XIV érige en duché-pairie les terres de Parthenay et de Gâtine. Charles II de la Porte devient Duc de La Meilleraye.



Mort de Charles II de la Porte Maréchal de France Duc de la Meilleraye Seigneur de Parthenay, de Saint-Maixent, de Sillé-le-Guillaume et de Secondigny

Charles II de la Porte meurt à l'Hôtel de l'Arsenal à Paris le 8 février 1664

Le duc de La Meilleraye ne manque ni d'habileté, ni de finesse politique. Avant même l'instauration de la Compagnie des Indes, Charles II de La Porte conçoit l'audacieux projet de coloniser Madagascar, alors appelée l'Île Dauphine, et fonde sa propre compagnie de commerce maritime.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !