Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1684 - le dernier en 1751



Naissance de Charles François Paul Le Normant de Tournehem

Charles François Paul Le Normant de Tournehem naît à Paris le 30 décembre 1684.



Naissance de Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles

Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles naît à Paris le 8 mai 1717, fils d'Hervé Guillaume Lenormant des Forts ou du Fort (1673-1751), Trésorier général des Monnaies, et d'Anne Élisabeth de Francine (morte en 1765).

Il est issu d'une famille de hauts fonctionnaires originaire d'Orléans.

Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles est le neveu de Charles François Paul Le Normant de Tournehem, un riche fermier général.



Naissance de Jeanne-Antoinette Poisson

Jeanne-Antoinette Poisson, future Marquise de Pompadour, naît à Paris le 29 décembre 1721, fille de François Poisson et de Madeleine de la Motte.

François Poisson, son père, débute comme conducteur dans le service des vivres.

François Poisson rend de grands services en Provence, au moment de la peste.

Charles François Paul Le Normant de Tournehem est probablement le père biologique de Jeanne-Antoinette Poisson.



François Poisson Commissaire aux vivres du ravitaillement de Paris

Exil de François Poisson

Liaison de Charles François Paul Le Normant de Tournehem avec Madeleine de la Motte

Charles François Paul Le Normant de Tournehem a une liaison avec Madeleine de la Motte

François Poisson a la charge de commissaire aux vivres du ravitaillement de Paris pendant la disette de 1725.

Il est accusé de faux marchés et contraint de quitter la France.

Pendant l'éloignement de François Poisson, Madeleine de la Motte, sa femme, très belle, a entre autres amants Charles François Paul Le Normant de Tournehem, célibataire et amateur d'art.

Il veille à l'éducation des enfants de sa maitresse :

Charles François Paul Le Normant de Tournehem devient leur tuteur légal.

Jeanne-Antoinette est éduquée chez les Ursulines de Poissy.



Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles sous la protection de Charles François Paul Le Normant de Tournehem

Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles est un garçon intelligent et instruit.

Ses études terminées, Charles François Paul Le Normant de Tournehem, son oncle, qui n'a pas de fils, prend Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles avec lui pour le préparer à une carrière dans le monde de la finance.



Mariage de Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles avec Jeanne-Antoinette Poisson

Dans un premier temps, Hervé Guillaume Lenormant des Forts et Anne Élisabeth de Francine s'opposent au mariage de Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles avec Jeanne-Antoinette Poisson, au prétexte que François Poisson, son père supposé, est mort ruiné et condamné à mort par contumace.

Charles François Paul Le Normant de Tournehem est attaché à Jeanne-Antoinette Poisson, sa fille illégitime, dont il loue la beauté et l'intelligence.

Charles François Paul Le Normant de Tournehem insiste auprès de son frère pour conclure ce mariage, la meilleure manière de lui léguer ses nom et fortune.

Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles épouse le 9 mars 1741 Jeanne-Antoinette Poisson. Leurs enfants sont :

Son jeune époux devient rapidement fou d'elle et elle participe aux cercles mondains de Paris.

Étiolles est un village de l'actuel département de l'Essonne, à . kilomètres de Corbeil-Essonnes, situé sur un ruisseau entre la Seine et la forêt de Sénart. Il compte 2 châteaux, appartenant tous deux à Charles François Paul Le Normant de Tournehem.

Charles François Paul Le Normant de Tournehem installe le jeune couple dans le château qu'il n'occupe pas lui-même, et donne la seigneurie d'Étiolles à Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles, son neveu.

Il le prend aussi comme assistant dans ses affaires, afin de le préparer à prendre un jour sa succession.

Jeanne-Antoinette Poisson y fait construire un petit théâtre et donne des représentations intimes.


Charles François Paul Le Normant de Tournehem

Démission de Philibert Orry

Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville Contrôleur général des finances

Charles François Paul Le Normant de Tournehem Directeur général des bâtiments du roi, académies et manufactures

Confronté à l'ambition et à l'opposition de Jeanne-Antoinette Poisson qui veut placer ses amis au pouvoir, Philibert Orry doit démissionner en 1745

Philibert Orry, malgré quinze années de bons et loyaux services et de succès, prend sa retraite,

Le 6 décembre 1745, Louis XV nomme Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville Contrôleur général des finances.

Michel Antoine écrit :

La guerre de Succession d'Autriche ayant vidé les caisses de l'État, Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville doit recourir à l'emprunt.

Charles François Paul Le Normant de Tournehem succède à Philibert Orry et devient directeur général des bâtiments du roi, académies et manufactures.

Louis XV donne à Abel-François Poisson de Vandières, la survivance de la direction générale des Bâtiments, Arts, Jardins et Manufactures.

Charles Antoine Coypel, premier peintre du roi, est chargé de former le goût du jeune Abel-François Poisson de Vandières.

Avec son aide, Abel-François Poisson de Vandières a à sélectionner des tableaux des collections royales afin de les exposer au palais du Luxembourg, créant ainsi le premier musée de France.


Jeanne-Antoinette Poisson - Madame de Pompadour - par François Boucher - 1750 Jeanne-Antoinette Poisson - Madame de Pompadour - pastel de Maurice Quentin de La Tour – 1755 - Musée du Louvre

Liaison de Louis XV avec Jeanne-Antoinette Poisson

Les frères Paris, le cardinal de Tencin, sa sœur la marquise de Tencin et Louis François Armand de Vignerot du Plessis souhaitent se positionner auprès de Louis XV.

La jeune Jeanne-Antoinette Poisson, qui est très proche des Paris, se révèle susceptible de plaire au roi.

Jeanne-Antoinette Poisson est invitée à un bal masqué royal à l'occasion du mariage de Louis-Ferdinand de France et de Marie-Thérèse-Raphaëlle d'Espagne. Louis XV la remarque.

Louis XV a une liaison de 1745 à 1751 avec Jeanne-Antoinette Poisson.

De cette liaison, elle n'aura que des fausses couches entre 1746 et 1749.

Louis XV l'installe au château de Versailles au troisième niveau dans un appartement situé juste au-dessus du sien, relié par un escalier secret.

Elle y organise des soupers intimes avec des invités choisis, où le roi oublie les obligations de la cour qui l'ennuient.

Elle est d'une taille au dessus de l'ordinaire, assez belle, svelte, aisée, souple, élégante.

Son visage est d'un ovale parfait, ses cheveux plutôt châtain clair que blond...

Ses yeux ont un charme particulier, qu'ils doivent peut-être à l'incertitude de leur couleur.

Le nez est parfaitement bien formé, la bouche charmante, les dents très belles, un sourire délicieux la plus belle peau du monde.

Elle est cultivée, intelligente et sincèrement attachée au roi.

Au retour d'une tournée d'inspection à Grenoble, Charles François Paul Le Normant de Tournehem, son oncle, apprend à Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles que Jeanne-Antoinette Poisson partage désormais la vie de Louis XV.

Jeanne-Antoinette Poisson, d'accord avec son oncle, souhaite conserver le domicile conjugal.

Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles, qui ne possède rien en propre, est prié de s'effacer et se retrouve exilé de Paris.

Afin de l'éloigner plus encore, on lui fait miroiter un poste d'ambassadeur en Turquie, qu'il refuse.



Concours de peintures à la galerie d'Apollon du palais du Louvre

En 1747, Charles François Paul Le Normant de Tournehem organise un concours de peintures à la galerie d'Apollon du palais du Louvre auquel participent, entre autres :



Séparation de Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles et de Jeanne-Antoinette Poisson

Au bout d'un an et demi, on rappelle Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles pour obtenir son accord à la séparation de corps demandée par sa femme.

Jeanne-Antoinette Poisson obtient de Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles, son mari, une séparation légale.

Jeanne-Antoinette Poisson obtient la garde de Jeanne Alexandrine Le Normant d'Étiolles, sa fille et l'élève telle une princesse royale

Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles se réinstalle à Paris, chez Charles François Paul Le Normant de Tournehem, son oncle, et s'efforce de rattraper les années perdues en menant joyeuse vie avec Abel-François Poisson, son beau-frère, devenu marquis de Marigny.

Tous deux fréquentent les coulisses de l'Opéra et certains cercles licencieux, comme celui de la Vestris, danseuse et courtisane, dont Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles est l'amant.

Jamais Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles ne pardonnera la trahison de Jeanne-Antoinette Poisson, sa femme.


La Générosité - Jacques Dumont - Paris - musée du Louvre La Paix - (1749) - Jacques Dumont - Paris - musée du Louvre

Commande de Charles François Paul Le Normant de Tournehem à Jacques Dumont

En 1749, pour décorer le salon du château de la Muette, Charles François Paul Le Normant de Tournehem commande 2 toiles:


Abel-François Poisson de Vandières - par Alexandre Roslin - 1764 - Château de Versailles

Mort de Charles François Paul Le Normant de Tournehem

Abel-François Poisson de Vandières Directeur général des Bâtiments du roi

Charles François Paul Le Normant de Tournehem meurt le 27 novembre 1751.

Abel-François Poisson de Vandières est rappelé d'Italie et prend ses fonctions de directeur général des Bâtiments du roi.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !