Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



25 événements affichés, le premier en 1484 - le dernier en 1551



Naissance de Charles Brandon

Charles Brandon naît vers 1484, fils William Brandon, un gonfalonnier.

Charles Brandon est le petit-fils de Sir William Brandon of Wangford, Prévôt de la Maison du Roi d'Angleterre.


Henri VII Tudor

Débarquement en Angleterre d'Henri VII Tudor

Bataille de Bosworth Field

Mort de William Brandon

Fin de la guerre des Deux Roses

Mort de Richard III d'York

Dynastie Tudor

Henri VII Tudor Roi d'Angleterre

Édouard Plantagenêt Prisonnier

Après avoir triomphé de plusieurs complots, Richard III d'York doit affronter l'invasion du royaume par Henri VII Tudor, héritier des Lancastres, qui débarque en Angleterre le 7 août 1485.

La Bataille de Bosworth Field oppose Richard III d'York à Henri VII Tudor le 22 août 1485. Richard III d'York est battu, trahi par un de ses vassaux.

Tombé de cheval, Richard III d'York crie :

Un cheval ! Un cheval ! Mon royaume pour un cheval !"

Mais il est percé de coups, tué par Henri VII Tudor.

Il est le dernier roi tué dans une bataille.

Son corps inhumé à Leicester est, sous Henri VIII Tudor, exhumé et jeté dans le Soar.

C'est un homme ambitieux, mais probablement innocent de la plupart des crimes dont il est accusé. Une grande partie de cette réputation est due à la pièce de Shakespeare qui porte son nom.

Le gonfalonnier William Brandon meurt lors de cette bataille de Bosworth.

Charles Brandon, son fils, sera alors élevé à la cour d'Henri VII Tudor avec les princes d'Angleterre, en particulier avec Mary Tudor et Henri VIII Tudor.

Bérault Stuart se bat en Angleterre et se distingue lors de cette bataille.

La guerre des Deux Roses prend ainsi fin.

Henri VII Tudor devient Roi d'Angleterre en 1485, premier souverain de la dynastie Tudor.

Innocent VIII le reconnaît Henri VII Tudor comme monarque légitime.

John de la Pole se réconcilie avec Henri VII Tudor.

Après la mort de Richard III d'York, Édouard Plantagenêt est emprisonné par Henri VII Tudor à cause de ses droits au trône qui pouvaient le menacer.

Gerald FitzGerald réussit habillement à maintenir sa position en Irlande.



Mariage de Charles Brandon avec Margaret Neville

Margaret Neville est veuve de John Mortimer.

Charles Brandon épouse Margaret Neville.

Charles Brandon obtient le divorce d'avec Margaret Neville pour consanguinité.



Mariage de Charles Brandon avec Anne Browne

Charles Brandon a déjà été fiancé à Anne Browne avant son mariage avec Margaret Neville.

Charles Brandon épouse Anne Browne. Leurs enfants sont :



Charles Brandon Premier Écuyer

Projet de mariage de Charles Brandon avec Élisabeth Grey

Charles Brandon Vicomte de Lisle

Charles Brandon exerce d'abord différentes charges au palais. Charles Brandon devient Premier Écuyer en 1513, et reçoit par faveur plusieurs fiefs.

Le 15 mai 1513, le contrat de mariage avec sa pupille Élisabeth Grey lui apporte le titre de Vicomte de Lisle.

Toutefois, la comtesse Élisabeth, une fois majeure, refusera de l'épouser.



Débarquement de Calais

Sièges de Thérouanne et de Tournai

Deuxième bataille de Guinegatte

Louis Ier de d'Orléans-Longueville, Jacques II de Chabannes, Bayard et Jean IV d'Amboise Prisonniers

Dans le cadre de la Ligue de Malines, Henri VIII Tudor débarque le 30 juin 1513 à Calais et se joint aux troupes menées par l'empereur Maximilien Ier de Habsbourg.

Charles Brandon illustre lors des sièges de Thérouanne et de Tournai.

Charles de Rohan-Gié effectue la campagne de Picardie en 1513.

Sans avoir le temps de conclure dans les Pyrénées, Jacques II de Chabannes est envoyé à Thérouanne.

La cavalerie française commandées par Louis Ier de d'Orléans-Longueville et par Jacques II de Chabannes se laissent surprendre par les armées de la Sainte Ligue commandées par Thomas Wolsey à Guinegatte (aujourd'hui Enguinegatte, près de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais), et sont écrasés le 6 ou le 16 août 1513.

Cette bataille est surnommée Journée des éperons car la cavalerie française se serait servi plus de ses éperons pour manœuvrer que de ses armes pour combattre.

Guillaume Gouffier participe à cette bataille.

Jacques II de Chabannes est blessé.

Louis Ier de d'Orléans-Longueville, Jacques II de Chabannes, Bayard et Jean IV d'Amboise sont faits prisonniers par les anglais et retenus à Londres.

Thérouanne est finalement prise par les Anglais.


Charles Brandon Duc de Suffolk

Projet de mariage de Charles Brandon avec Marguerite de Savoie

Charles Brandon Duc de Suffolk

Henri VIII Tudor souhaite une union entre Charles Brandon, son favori, et Marguerite d'Autriche.

Henri VIII Tudor élève Charles Brandon au rang de Duc de Suffolk.

En mars 1514, cependant, Henri VIII Tudor dément à Maximilien Ier de Habsbourg toute implication de sa part dans ce projet d'union.



Traité de Londres

Mariage de Louis XII avec Mary Tudor

Louis XII s'allie avec Henri VIII Tudor et signe à Londres le traité paix et le contrat de mariage avec Mary Tudor le 7 août 1514.

Louis XII est veuf d'Anne de Bretagne.

Louis XII épouse à Abbeville le 9 octobre 1514 Mary Tudor, fille Henri VII Tudor et d'Élisabeth d'York.

Elle est la très jeune sœur d'Henri VIII Tudor, une enfant de 16 ans.

Charles Brandon fait alors partie de la suite de Mary Tudor et prend part aux tournois organisés lors des noces.

Charles Brandon est chargé de différentes négociations avec Louis XII.


François Ier - par Jean Clouet - Musée du Louvre

Mort de Louis XII

Les Valois Angoulême

François Ier de France Roi de France

Sacre de François Ier de France

Comme il l'avait prédit à la mort d'Anne de Bretagne, Louis XII meurt moins d'un an après le 1er janvier 1515 à Paris au Château des Tournelles.

Il est inhumé à Saint Denis, avec Anne de Bretagne.

Louis XII n'a pas d'héritier masculin.

Louis XII a la chance de régner à une époque de transition, bénéfique à la France, marquée par le retour à la prospérité économique en Europe.

L'éloignement des armées hors des frontières entraîne la paix à l'intérieur.

Il réduit la taille, grâce aux richesses de l'Italie,

La population s'accroît et recueille les fruits du progrès technique et du développement des échanges.

Louis XII est paré de l'auréole du Roi justicier.

Il codifie les coutumes.

C'est de son règne que date l'entrée de la Renaissance en france.

En effet, les campagnes d'Italie, parfois jugées inutiles (quoiqu'elles ont permis une paix civile en France et n'ont pas engendrées de lourdes pertes humaines comme d'autres conflits), ont permis la propagation des idées nouvelles en France.

On retient de Louis XII, qui est l'unique Roi issu des Valois-Orléans, sa bonté, son sens de la justice, son souci du bien public, son sens de l'économie, sa vie privée sans scandale.

Il est à l'origine de diminutions d'impôts, améliore le fonctionnement de la justice.

En tant que chef de la branche des Valois Angoulême, François d'Angoulême succède à son cousin Louis XII.

François d'Angoulême est sacré Roi de France à Reims le 25 janvier 1515 sous le nom de François Ier de France.

Antoine II de Lorraine assiste au sacre de François Ier de France.

François Ier de France fait son entrée dans Paris le 15 février 1515.

Une autre cérémonie de sacre a lieu à Saint-Denis.

Une procession se déplace jusqu'à Notre-Dame de Paris pour assister à une messe suivie un grand banquet.

Charles Brandon est chargé de féliciter François Ier.



Mariage de Charles Brandon avec Mary Tudor

Mary Tudor est veuve de Louis XII.

Charles Brandon est veuf d'Anne Browne.

mais Margaret Neville, sa première épouse, est toujours en vie.

Sans le consentement du roi Henri VIII Tudor qui avait d'autres projets matrimoniaux pour sa sœur cadette, Charles Brandon épouse secrètement à Paris le 3 février ou le 3 mars 1515 Mary Tudor.

Ce mariage rend Charles Brandon coupable de trahison.

Henri VIII Tudor est furieux et son conseil parle d'emprisonner ou d'exécuter le coupable.

Thomas Wolsey intervient pour épargner à Charles Brandon la vengeance d'Henri VIII.

Le couple consent :

Charles Brandon épouse officiellement à Greenwich le 13 mai 1515 Mary Tudor.

Leurs enfants sont :

Après son mariage avec Mary Tudor, Charles Brandon vit quelques années à l'écart de la cour.



Naissance de Frances Brandon

Frances Brandon naît le 16 juillet 1517, fille de Charles Brandon et de Mary Tudor.



Offensive en Picardie

En 1523 Charles Brandon reçoit le commandement des forces anglaises à Calais et envahit le nord de la France avec le comte de Buren, commandant les milices flamandes, mais il renvoie son armée à l'approche de l'hiver.



Henri VIII Tudor amoureux de Anne Boleyn

En 1527, les alliances espagnoles d'Henri VIII Tudor se dégradent, puisque Charles Quint n'a pas voulu épouser sa fille : Marie Ire Tudor.

De plus, sa femme Catherine d'Aragon, n'a donné naissance, hormis la petite Marie Ire Tudor, qu'à des enfants mort-nés entre 1511 et 1514. Son état de santé ne permet plus d'espérer qu'elle puisse avoir d'autres enfants.

Henri VIII Tudor pense que l'Angleterre n'acceptera pas Marie Ire Tudor, une femme, pour monarque.

Il semble nécessaire que le couple royal ait un fils.

Henri VIII Tudor, qui désire ardemment ce fils, tombe éperdument amoureux d'Anne Boleyn, jeune et coquette beauté irlandaise, dame d'honneur de la reine.

Henri VIII Tudor souhaite l'épouser pour avoir d'elle un héritier légitime.

Il demande le divorce d'avec Catherine d'Aragon.

Les contradictions de la Bible sont le sujet majeur de la procédure de divorce :

Le divorce d'avec Catherine d'Aragon est basé sur la supposition qu'ils n'ont pas eu de fils parce qu'il a désobéi aux Écritures en épousant la veuve de son frère, ce que Catherine aurait été, si Arthur Tudor et elle avaient consommé leur mariage.

Pour sauver son mariage avec Henri VIII Tudor, et les droits de Marie Ire Tudor, sa fille, Catherine d'Aragon soutient qu'elle et Arthur n'ont partagé leur lit que pendant 7 jours et que son mariage avec Arthur Tudor n'a pas été consommé.

Le point principal, à savoir si Henri VIII Tudor a trouvé Catherine vierge lors de leur nuit de noce, n'a jamais été évoqué.

Henri VIII Tudor ordonne que des draps tachés de sang, de la nuit de noce de son frère, soient exhibés dans son palais comme preuve de la consommation. Comment et pourquoi ces draps auraient-ils été conservés ?

Thomas Wolsey est chargé d'entamer les négociations avec la curie romaine.

Contrairement à Mary Tudor, son épouse, Charles Brandon approuve entièrement le divorce d'Henri VIII Tudor avec Catherine d'Aragon.



Légitimation du mariage de Charles Brandon avec Mary Tudor

Charles Brandon obtient en 1528 une bulle du pape Clément VII consacrant la légitimité de son union avec Mary Tudor et légitimant les filles qu'il a eues d'Anne Brown.



Démission de Thomas Wolsey comme Lord-Chancelier

Thomas More Lord-Chancelier

Thomas Wolsey est soucieux de ne pas mécontenter Clément VII qui n'est pas décidé à accorder le divorce à Henri VIII Tudor. L'affaire traîne pendant deux années jusqu'à l'automne 1529.

Poussé par les partisans d'Anne Boleyn, Thomas Wolsey perd l'estime d'Henri VIII Tudor qui le démet de ses fonctions de Lord-Chancelier.

En dépit des services rendus naguère par Thomas Wolsey, Charles Brandon n'a aucun scrupule à s'en prendre à Thomas Wolsey lorsque sa disgrâce est imminente.

Le cardinal, qui connaissait bien le passé de Charles Brandon, lui reproche son ingratitude: Sans moi, simple cardinal, vous n'auriez plus à présent de tête sur vos épaules, ni de langue pour vous permettre de me dénoncer sans remords.

Le 22 septembre 1529, Thomas Wolsey doit remettre les sceaux du royaume à Thomas Howard et à Charles Brandon.

Le 9 octobre 1529, Henri VIII Tudor cite Thomas Wolsey devant sa cour de justice et lance contre lui une procédure de praemunire, accusation de félonie.

Le 25 octobre 1529, Thomas More est nommé Lord chancelier.

Le 30 octobre 1529, la juridiction privée du roi prononce la confiscation des biens du cardinal dont la résidence du Palais de Whitehall, où Henri VIII Tudor décide de s'installer à la place du Palais de Westminster.

Puis, un nouveau parlement ayant été convoqué le 3 novembre 1529, les parlementaires dressent une liste de 49 chefs d'accusation à son encontre.

Henri VIII permet à Thomas Wolsey d'abord de se retirer, avec une pension, dans sa résidence d'Esher, au sud-ouest de Londres, mais poursuivi par la haine de clan Howard et de ses alliés, il est finalement relégué dans son archevêché de York.


Anne Boleyn peint quelques années après sa mort

Mariage de Henri VIII Tudor avec Anne Boleyn

La favorite Anne annonce qu'elle attend un bébé. À ce moment, Henri VIII Tudor décide que l'enfant naîtra dans la légitimité.

Henri VIII Tudor épouse dans l'intimité à Westminster le 25 janvier 1533 Anne Boleyn, marquise de Pembroke, fille de Thomas Boleyn, Comte de Wiltshire et d'Ormonde et d'Élisabeth Howard. Leurs enfants sont :

Lors du couronnement de la nouvelle reine, Charles Brandon a la charge de High Steward.

Henri VIII Tudor charge Charles Brandon de renvoyer le personnel de Catherine d'Aragon. Il est écœuré par cette tâche.



Mariage d'Henry Grey avec Frances Brandon

Avec l'accord d'Henri VIII Tudor, Henry Grey épouse en 1533 Frances Brandon, fille de Charles Brandon et de Mary Tudor. Leurs enfants sont :



Mort de Mary Tudor

Mariage de Charles Brandon avec Catherine Willoughby

Mary Tudor meurt à Westhorpe dans le Suffolk le 25 juin 1533 ou en 1534.

Charles Brandon est veuf de Mary Tudor.

Charles Brandon épouse Catherine Willoughby (vers 1519-1580), sa pupille, Baronne Willoughby de Eresby. Leurs enfants sont :



Jean du Bellay Ambassadeur auprès d'Henri VIII Tudor

Excommunication d'Henri VIII Tudor, d'Anne Boleyn et de Thomas Cranmer

Schisme de l'église anglican

Jean du Bellay est à nouveau Ambassadeur auprès d'Henri VIII Tudor en 1533.

Henri VIII Tudor promet à Jean du Bellay de ne pas rompre avec la cour de Rome, pourvu qu'elle lui donne le temps de se défendre par procureur.

Jean du Bellay se rend sur-le-champ à Rome pour demander un délai au pape Clément VII.

Jean du Bellay l'obtient, et envoie à Henri VIII Tudor un courrier pour avoir la procuration qu'il a promise.

Le courrier ne peut être de retour auprès du pape le jour qu'on lui a fixé. Les agents de Charles Quint font grand bruit.

Charles Quint soutient Catherine d'Aragon. À cette époque Clément VII ne peut s'opposer à Charles Quint.

Le courrier arrive en effet 2 jours après.

Le 11 juillet 1533, la bulle a été lancée et Clément VII fulmine l'excommunication d'Henri VIII Tudor, d'Anne Boleyn et de Thomas Cranmer.

Clément VII interdit Henri VIII Tudor sur ses États, malgré les protestations de Jean du Bellay.

C'est la rupture avec Rome et le schisme de l'Angleterre..

Henri VIII décide de passer outre, et de rompre avec le catholicisme pour fonder l'Église anglicane.

Thomas Cromwell théorise le fait que l'Angleterre est un empire ne dépendant d'aucune puissance étrangère, a fortiori du pape.

Le Parlement d'Angleterre soustrait l'église de ce royaume à l'obéissance du pape.

Juridiquement, la réforme de l'Église anglicane passe par le transfert des revenus d'église du pape à Henri VIII Tudor et surtout l'interdiction des appels au pape, ce qui a pour effet d'empêcher Rome d'intervenir dans les divorces.

Charles Brandon est partisan de la réforme religieuse du roi, et reçoit une large part des terres confisquées aux communautés ecclésiastiques.



Naissance d'Henry Brandon

Henry Brandon naît le 18 septembre 1535, fils de Charles Brandon et de Catherine Willoughby.



Pèlerinage de Grâce

En 1536, Charles Brandon est délégué à la répression des révoltes connues sous le nom de Pèlerinage de Grâce.

La seule intervention dans les affaires de Jeanne Seymour est pour demander la grâce des personnes impliquée dans cette révolte. Henri VIII Tudor rejette cette demande, lui rappelant le sort de la précédente reine quand elle s'est mêlée des affaires.



Naissance de Charles Brandon

Charles Brandon naît en 1537, fils de Charles Brandon et de Catherine Willoughby.



Siège de Boulogne

Siège de Montreuil-sur-Mer

En 1544, Henri VIII Tudor offre son appui à Charles Quint, trop heureux de pouvoir soulager la pression française.

Un important corps expéditionnaire anglais part de Calais, se divise en 2 corps d'armée, avec pour mission première de sécuriser les territoires adjacents :

Ils ravagent les côtes jusqu'à l'estuaire de la Somme.

Quelques semaines plus tard, Henri VIII Tudor prend lui-même la direction du siège.

Les bas quartiers de la ville, peu protégés, tombent après quelques jours de bombardement, puis les tirs se poursuivirent jusqu'en août 1544.

En septembre 1544, une brèche est ouverte dans les remparts de la ville haute, mais le donjon tient toujours.

Les tirs d'artillerie des défenseurs français empêchant toute approche, les Anglais entreprennent de saper les fondations de l'édifice.

Le 13 ou le 18 septembre 1544, après 60 jours de siège, Jacques Ier de Coucy, Seigneur de Vervins, gouverneur militaire, offre la reddition de la ville.

L'armée d'Henri II de France, renforcée de contingents franco-italiens rappelés du Piémont, contre-attaque sur Montreuil-sur-Mer, et contraint Thomas Howard à lever le siège.

Henri VIII Tudor lui-même repart pour l'Angleterre à fin septembre 1544, ordonnant à ses deux généraux, Thomas Howard et Charles Brandon, de défendre Boulogne à n'importe quel prix.

Mais les deux ducs de Norfolk et Suffolk ne laissent qu'une garnison de 4 000 hommes dans la citadelle, et replient prudemment le reste de leurs forces sur Calais.

L'armée anglaise, en infériorité numérique, est encerclée à Calais et Henri II de France, maître du terrain, se consacre alors au siège de Boulogne.

François Ier de France doit faire face au manque de ressources financières.

François Ier de France charge Jacques Ier de Coucy de reprendre la citadelle et de construire un fort près la Tour d'Ordre.

Ses troupes, mal payées, manquent de peu la prise de Boulogne le 3 octobre 1544.

Jacques Ier de Coucy construisit le fort au-dessous du lieu qui avait été prescrit.

Sa cavalerie est battue dans une sortie, et l'armée est obligée de se retirer.

S.Les troupes se livret au pillage plutôt que d'attaquer la citadelle.

Dans les 3 années qui suivent, ni l'Angleterre ni la France ne pourront disposer de suffisamment d'argent pour reprendre une guerre ouverte.



Mort de Charles Brandon

Charles Brandon meurt à Guildford le 24 août 1545.



Mort d'Henry Brandon

Mort de Charles Brandon

Henry Brandon et Charles Brandon meurent en juillet 1551, de la suette, à une heure d'intervalle.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !