Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1811 - le dernier en 1865



Liaison de Charles de Flahaut avec Hortense de Beauharnais

Charles de Flahaut, aide de camp de Joachim Murat et fils naturel de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, a une liaison avec Hortense de Beauharnais. Leur enfant est :



Naissance de Charles Auguste Louis Joseph de Morny

Charles Auguste Louis Joseph de Morny naît à Saint-Maurice dans le canton du Valais (dans le département français du Simplon au moment de la naissance) le 15 ou le 17 septembre 1811, fils de Charles de Flahaut et d'Hortense de Beauharnais.

Hortense de Beauharnais aurait ainsi accouché discrètement de son quatrième fils en Suisse où elle réside plutôt qu'à Paris.

Un acte de naissance le fait naître à Paris le 21 octobre 1811 (ancien 3e arrondissement) sous le nom de Charles Auguste Louis Joseph Demorny, fils d'Auguste-Jean-Hyacinthe Demorny et de Louise-Coralie Fleury.

Auguste-Jean-Hyacinthe Demorny est un officier subalterne à la solde de Joséphine de Beauharnais.

Il est propriétaire à Saint-Domingue et demeure à Villetaneuve ou Villetaneuse.

Il accepte de donner son nom au bébé puis s'éclipse rapidement après avoir probablement monnayé son patronyme

Morny évoquait son ascendance avec humour en ces termes : " Dans ma lignée, nous sommes bâtards de mère en fils depuis trois générations.

Je suis arrière-petit-fils de roi, petit-fils d'évêque, fils de reine et frère d'empereur ".



Rencontre de Charles Auguste Louis Joseph de Morny avec Hortense de Beauharnais

Charles Auguste Louis Joseph de Morny rencontre pour la première fois vers 1829 Hortense de Beauharnais, sa mère alors en exil.

C'est à cette époque qu'il décide de détacher la première syllabe de son patronyme et d'en faire une particule en signant dorénavant de Morny.



Charles Auguste Louis Joseph de Morny Militaire

Charles Auguste Louis Joseph de Morny commence sa carrière sous la Monarchie de juillet comme brillant officier engagé dans la conquête de l'Algérie

Charles Auguste Louis Joseph de Morny est fait chevalier de la Légion d'honneur le 13 janvier 1837 pour exploits militaires.

Blessé et malade, Charles Auguste Louis Joseph de Morny doit être rapatrié et quitte la vie militaire.



Liaison de Charles Auguste Louis Joseph de Morny avec Fanny Mosselman

Fanny Mosselman est la fille de François-Dominique Mosselman, riche banquier et industriel belge.

Elle est l'épouse du comte Charles Le Hon, ambassadeur de Belgique en France.

Charles Auguste Louis Joseph de Morny a une liaison avec Fanny Mosselman. Leur enfant est :



Charles Auguste Louis Joseph de Morny Député du Puy-de-Dôme

Fondation de la Compagnie du chemin de fer du Grand Central

Charles Auguste Louis Joseph de Morny se lance dans la fabrication de sucre de betterave en rachetant une entreprise clermontoise.

Cela lui sert de marchepied pour s'engager politiquement en se faisant élire le 9 juillet 1842 député du Puy-de-Dôme.

Charles Auguste Louis Joseph de Morny est fondateur de la Compagnie du chemin de fer du Grand Central.



Charles Auguste Louis Joseph de Morny À nouveau député du Puy-de-Dôme

Réélu en 1849, Charles Auguste Louis Joseph de Morny entre en contact avec Napoléon III, récemment élu président de la IIe République.


Napoléon III - Président des Français en 1851 Charles Auguste Louis Joseph de Morny

Coup d'État du 2 décembre 1851

Charles Auguste Louis Joseph de Morny Ministre de l'Intérieur

Élie-Frédéric Forey Général de division

Harriet Howard soutient les aspirations de Napoléon III à devenir empereur et finance en grande partie son coup d'État du 2 décembre 1851.

En violation de la légitimité constitutionnelle, Napoléon III, président de la République française, conserve le pouvoir à quelques mois de la fin de son mandat, alors que la Constitution de la Deuxième République lui interdit de se représenter.

Le matin du 2 décembre 1851, Napoléon III édicte 6 décrets proclamant :

Napoléon III devient Prince-Président.

Ce coup d'État marque la victoire des bonapartistes autoritaires.

Napoléon III, son demi-frère, confie à Charles Auguste Louis Joseph de Morny le poste de ministre de l'Intérieur le 2 décembre 1851, pour que ses préfets tiennent bien les provinces.

Charles Auguste Louis Joseph de Morny est la cheville ouvrière du coup d'État qu'il qualifie d'opération de police un peu rude.

Élie-Frédéric Forey adhère au coup d'État.

Esprit Victor Élisabeth Boniface de Castellane soutient le coup d'État.

Élie-Frédéric Forey est nommé général de division le 22 décembre 1851.

Alfred Émilien O'Hara van Nieuwerkerke, colonel d'état-major de la Garde nationale, soutient le coup d'État.

Léonce-Louis-Melchior de Vogüé s'oppose au coup d'État du 2 décembre 1851 et est arrêté.

Frédéric Alfred Pierre de Falloux se joint aux protestataires et est arrêté un court temps.

Frédéric Alfred Pierre de Falloux n'occupera aucun poste pendant le Second Empire.

Opposé au coup d'État du 2 décembre 1851, Ange Gustave Chaudey lacère une affiche préfectorale justifiant cet acte, ce qui lui vaut 2 mois de prison.



Décret de confiscation des biens de la famille d'Orléans.

Démission de Charles Auguste Louis Joseph de Morny

Un décret de confiscation vise notamment les biens de la famille d'Orléans.

Ami des princes d'Orléans, Charles Auguste Louis Joseph de Morny ne veut en effet pas prendre la responsabilité de la mainmise sur leurs biens, qualifiée par le président de l'Assemblée nationale Dupin de premier vol de l'Aigle.

Charles Auguste Louis Joseph de Morny abandonne le poste de ministre de l'Intérieur le 22 janvier 1852.

On prête à Napoléon III cette boutade :

Comment voulez-vous que je gouverne ?



Charles Auguste Louis Joseph de Morny Président du Conseil général du Puy-de-Dôme

Charles Auguste Louis Joseph de Morny devient président du Conseil général du Puy-de-Dôme en 1852.

Le courant passe d'abord mal entre les deux demi-frères :

mais Napoléon III apprécie néanmoins le dynamisme du député qui le pousse à élargir ses pouvoirs en jouant de sa popularité.


Château de Nades - copie d'une lithographie reproduite sur le livre de l'abbé Boudant de 1864 Château de Nades

Cession du château de Nades

Reconstruction du château de Nades

En 1854, Charles Auguste Louis Joseph de Morny acquiert le château de Nades, vers Lalizolle dans l'Allier.

Il fait reconstruire le château de Nades et le dote d'une ferme-modèle qui subsiste dans l'actuel parc de Nades.

Pendant les travaux, Charles Auguste Louis Joseph de Morny loge au château de Veauce, appartenant à Cadier de Veauce, son ami, qui abrite encore :

Charles Auguste Louis Joseph de Morny y reçoit :



Charles Auguste Louis Joseph de Morny Ambassadeur en Russie

Charles Auguste Louis Joseph de Morny est nommé Ambassadeur en Russie le 7 septembre 1856.

Charles Auguste Louis Joseph de Morny mène grand train au Palais Vorontsov.



Mariage de Charles Auguste Louis Joseph de Morny avec Sophie de Troubetskoï

Charles Auguste Louis Joseph de Morny s'éprend de la princesse Sophie Troubetskoï, suivante de la tsarine.

Charles Auguste Louis Joseph de Morny épouse à Saint-Pétersbourg le 19 janvier 1857 Sophie de Troubetskoï (1836-1896), fille de Serge Troubetskoï et de Catherine Moussine-Pouchkine. Leurs enfants sont :

Le mariage de Charles Auguste Louis Joseph de Morny déclenche une crise avec Fanny Mosselman, sa maîtresse en titre.

Associée de Charles Auguste Louis Joseph de Morny, Fanny Mosselman lui réclame les bénéfices engrangés, soit 7 millions de francs et en obtient finalement la moitié.



Charles Auguste Louis Joseph de Morny Duc de Morny

Charles Auguste Louis Joseph de Morny est fait Duc de Morny le 15 juillet 1862.


Obsèques de Charles Auguste Louis Joseph de Morny - gravure par Godefroy Durand

Mort de Charles Auguste Louis Joseph de Morny

Charles Auguste Louis Joseph de Morny meurt à l'hôtel de Lassay à Paris le 10 mars 1865 à la suite d'une bronchite aggravée (probablement une pancréatite hémorragique, maladie inconnue à l'époque).

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (54e division), avec la pompe de l'Empire, le 13 mars 1865.

Viollet-le-Duc est chargé de l'édification de sa chapelle funéraire sur laquelle on peut lire l'épitaphe Pro Patria et Imperatore (pour la Patrie et l'Empereur).

Les papiers personnels de Charles Auguste Louis Joseph de Morny sont conservés aux Archives nationales sous la cote 116 AP 29

Sophie Troubetskoï, son épouse, devient duchesse de Sesto.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !