Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1527 événements affichés, le premier en 945 - le dernier en 2012



Mariage deTurstain de Bastembourg avec Gillette de Beaumont

Turstain de Bastembourg, seigneur de Briquebec épouse vers 945 Gillette de Beaumont. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Bricquebec

Catherine de Bricquebec naît en 955, fille de Turstain de Bastembourg et de Gillette de Beaumont.



Mariage de Bernard d'Argouges avec Catherine de Bricquebec

Bernard d'Argouges épouse Catherine de Bricquebec, fille de Turstain de Bastembourg et de Gillette de Beaumont. Leur enfant est :



Naissance de Torf d'Argouges

Torf d'Argouges naît vers 980, fils de Bernard d'Argouges et de Catherine de Bricquebec.


Château de Domfront

Construction du château de Domfront

En 1011, Guillaume Ier de Bellême fait construire à la cime du rocher, le château de Domfront.

Il est, formé de 4 grosses tours avec des fossés profonds taillés dans le roc, dont la principale issue est au midi.

Deux portes en fer et une claie en fermaient l'entrée.

Le site est classé monument historique depuis 1875.

Les ruines comprennent le donjon, l'enceinte, les remparts, les tours, et autres fortifications ainsi que les anciennes chapelles de Sainte-Catherine et Saint-Symphorien.



Mariage de Louis Ier de Chiny

Louis Ier de Chiny épouse après 1014 Catherine.



Mariage de Isaac Ier Comnène avec Catherine de Bulgarie

Isaac Ier Comnène épouse avant 1057 Catherine de Bulgarie, fille de Jean Vladislas, Tsar de Bulgarie et de Marie. Ils n'ont pas d'enfants.



Mariage de Vsévolod Ier de Kiev avec Anna de Cumin

Vsévolod Ier de Kiev épouse en 1067 Anna de Cumin. Leurs enfants sont :



Mariage de Canut Lavard avec Ingeborg de Kiev

Canut Lavard épouse en 1116 Ingeborg de Kiev, fille de Mstislav Ier de Kiev et de Christine Stenkil de Suède. Leurs enfants sont :


Rotonde Saint-Catherine de Znojmo

Mariage de Conrad II de Znojmo

Édification de la rotonde Saint-Catherine de Znojmo

Conrad II de Znojmo épouse en 1132 Maria. Leurs enfants sont :

Maria est :

À l'occasion de son mariage, Conrad II de Znojmo fait réaliser la rotonde Saint-Catherine de Znojmo dénommée à l'époque église de l'Assomption.

Sur les fresques sont représentés les débuts mythiques de la dynastie des Premyslides avec Premysl le laboureur et les autres souverains de la dynastie incorporés avec des représentations chrétiennes traditionnelles comme le Christ en majesté et les évangélistes.



Mariage d'Éric IX de Suède avec Christine Björnsdotter

Erik ou Éric IX de Suède Jedvardsson dit le Saint ou den Helige est le fils de Jedvard et de Cécilia, une fille de Blot Sven. Il est Originaire du Svealand.

Éric IX de Suède épouse Christine Björnsdotter, fille de Björn Jernsida de Danemark et de Catherine, fille d'Inge Ier de Suède. Leurs enfants sont :

Les droits de d'Éric IX de Suède au trône de Suède semblent provenir de son mariage avec Christine Björnsdotter.



Mariage de Thibault V de Blois avec Alix de France

Thibault V de Blois est veuf de Sibylle de Châteaurenard.

Thibault V de Blois épouse en 1164 Alix de France (1150-1195), fille de Louis VII le Jeune et d'Aliénor d'Aquitaine. Leurs enfants sont :



Mariage de Raoul Ier de Clermont-en-Beauvaisis avec Alix de Breteuil

Raoul Ier de Clermont-en-Beauvaisis épouse Alix de Breteuil (morte vers 1196), fille de Valeran III, Seigneur de Breteuil, et d'Haldeburge, dame de Tartigny, ou Alix de Montmorency de Dreux de Montjay. Leurs enfants sont :

Par ce mariage, Raoul Ier de Clermont-en-Beauvaisis devient Seigneur de Breteuil.



Mariage de Louis de Blois avec Catherine de Clermont-en-Beauvaisis

Louis de Blois épouse en 1184 Catherine de Clermont-en-Beauvaisis, fille de Raoul Ier de Clermont-en-Beauvaisis et d'Alix de Breteuil. Leurs enfants sont :



Mariage d'André II de Vitré avec Eustachie de Retz

André II de Vitré épouse en 1187 Eustachie de Retz ou de Rays, Dame des Huguetières, fille de Harscouët III de Rays, et de Stéphanie. Leur enfant est :



Naissance de Thibault VI de Blois

Thibault VI de Blois, dit le Jeune, naît en 1193, fils Louis de Blois avec Catherine de Clermont-en-Beauvaisis.



Répudiation de Ranulph de Blundeville par Constance de Richemond

Mariage de Guy de Thouars avec Constance de Richmond

Entre 1196 et 1199, Constance de Richemond échappe à Ranulph de Blundeville, son époux.

Constance de Richemond répudie Ranulph de Blundeville.

Leur mariage est dissous pour abandon du foyer conjugal.

Guy de Thouars épouse en 1199 Constance de Richemond, fille dedConan IV de Bretagne et de Marguerite d'Écosse. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Thouars

Catherine de Thouars naît vers 1201, fille de Guy de Thouars et de Constance de Richmond.



Mariage de Guillaume II Dauphin avec Isabeau de Montluçon

Guillaume II Dauphin épouse vers 1205 Isabeau de Montluçon, fille d'Archambaud, Seigneur de Montluçon, et Dame de Pierremont. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine d'Auvergne

Catherine d'Auvergne de Clermont-Ferrand naît en 1208, fille de Guillaume II Dauphin et d'Isabeau de Montluçon.



Mariage de Frédéric II de Hohenstaufen avec Constance d'Aragon

Frédéric II de Hohenstaufen épouse à Messine en février 1210 Constance d'Aragon (1179-1222), Infante d'Aragon, fille d'Alphonse-Raymond II le Chaste et de Sancie de Castille dite la Jeune. Leurs enfants sont :

Frédéric II de Hohenstaufen a d'autres enfants illégitimes :



Mariage d'André III de Vitré avec Catherine de Thouars

André III de Vitré épouse en 1212 Catherine de Thouars, Dame d'Aubigné. Leurs enfants sont :



Mort de Thiébaut Ier de Bar

Henri II de Bar Comte de Bar

Mariage de Waléran III de Limbourg avec Ermesinde Ire de Luxembourg

Waléran III de Limbourg Comte de Luxembourg

Thiébaut Ier de Bar meurt à Saint-Mihiel le 13 février 1214.

Son territoire est partagé :

Waléran III de Limbourg épouse en mai 1214 Ermesinde Ire de Luxembourg. Leurs enfants sont :



Mariage d'Henri Ier d'Anhalt avec Irmgard de Thüringe

Henri Ier d'Anhalt épouse vers 1215 Irmgard de Thüringe, fille d'Hermann Ier de Thüringe. Leurs enfants sont :



Naissance de Philippa de Vitré

Philippa de Vitré naît vers 1225, fille d'André III de Vitré et de Catherine de Bretagne.



Mariage de Mathieu II de Lorraine avec Catherine de Limbourg

Mathieu II de Lorraine épouse en 1225 Catherine de Limbourg (mort en 1255), fille de Waléran III, Comte de Limbourg et de Luxembourg, et d'Ermesinde, Comtesse de Luxembourg. Leurs enfants sont :



Mariage de Guy II de Lévis-Mirepoix avec Jeanne de Bruyères

Guy II de Lévis-Mirepoix, Seigneur de Lévis-Saint-Nom et de Mirepoix, épouse vers 1226 Jeanne de Bruyères. Leurs enfants sont :



Mariage de Guichard V de Beaujeu avec Catherine d'Auvergne

Guichard V de Beaujeu épouse en 1226 Catherine d'Auvergne, Dame d'Herment, fille de Guillaume II Dauphin et d'Isabeau de Montluçon. Leur enfant est :



Naissance d'Aubert II de Longueval

Aubert II de Longueval naît en 1235, fils de Guillaume de Longueval et de Catherine de Saint-Martin.



Mariage de Jacques II de Condé avec Agnès du Roeulx

Jacques II de Condé épouse le 8 septembre 1235 Agnès du Roeulx, fille d'Eustache III Canivet et de Marie de Tournai. Leurs enfants sont :



Naissance de Ferry III de Lorraine

Ferry III de Lorraine naît en 1238, fils de Mathieu II de Lorrain et de Catherine de Limbourg.



Mariage de Guy VII de Montmorency-Laval avec Philippa de Vitré

Guy VII de Montmorency-Laval épouse en 1239 Philippa de Vitré, Dame de Vitré, de Châtillon et d'Aubigné, fille d'André III, Baron de Vitré, et de Catherine de Thouars d'Aubigné. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Thouars

Catherine de Thouars meurt vers 1240.



Mariage d'André III de Vitré avec Thomasse de la Guerche

André III de Vitré est veuf de Catherine de Thouars.

André III de Vitré épouse Thomasse de la Guerche, Dame de Pouancé et de Mareuil. Leurs enfants sont :



Mariage de Juhaël d'Avaugour avec Catherine de Léon

Juhaël d'Avaugour épouse en 1240 Catherine de Léon. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis de Beaujeu

Louis de Beaujeu naît en 1240, fils de Guichard V de Beaujeu et de Catherine d'Auvergne.



Mariage de Rodolphe Ier de Habsbourg avec Gertrude de Hohenberg

Rodolphe Ier de Habsbourg épouse en 1245 Gertrude de Hohenberg, fille de Bouchard III de Hohenberg et de Mechtilde de Tübingen.

Leurs enfants sont :


Blason des Comtes d'Anjou et de Provence

Mariage de Charles Ier d'Anjou avec Béatrice de Provence

Charles Ier d'Anjou Comte de Provence et de Forcalquier

Seconde dynastie angevine

Charles Ier d'Anjou Comte d'Anjou et du Maine

Charles Ier d'Anjou et de Maine épouse à Aix le 31 janvier 1246 Béatrice de Provence. Leurs enfants sont :

Par ce mariage, Charles Ier devient lui-même Comte de Provence et de Forcalquier.

À l'occasion de ce mariage, Saint-Louis, son frère, crée en apanage Charles Ier d'Anjou Comte d'Anjou et du Maine, créant de ce fait la seconde dynastie angevine.

Charles Ier d'Anjou fait revivre les prétentions du comté de Forcalquier sur les comtés de Gap et d'Embrun et est sur le point d'en venir à une guerre ouverte avec Guigues VII de Viennois.



Mariage de Mathieu III de Montmorency avec Jeanne de Brienne

Mathieu III de Montmorency épouse en 1238 ou en 1250 Jeanne de Brienne, fille d'Érard Ier de Brienne et de Philippine de Champagne-Jérusalem.

Leurs enfants sont :



Naissance de Blanche de Sicile

Catherine dite Blanche de Sicile ou d'Anjou naît en 1250, fille de Charles Ier d'Anjou et de Béatrice de Provence.



Fondation du monastère Sainte Catherine à Stralsund

Encouragé par Jaromar II de Rügen, les Dominicains fondent le monastère Sainte Catherine (Katharinenkloster) à Stralsund en 1251.



Mort de Mathieu II de Lorraine

Ferry III de Lorraine Duc de Lorraine

Catherine de Limbourg Régente du duché de Lorraine

Mathieu II de Lorraine meurt en 1251 après avoir négocié le mariage de son fils avec Marguerite, la fille du comte de Champagne.

Ferry III, âgé de 13 ans, devient Duc de Lorraine.

La régence sera assumée par Catherine de Limbourg, sa mère, jusqu'en 1255.



Mariage d'Henri Ier de Vaudémont avec Marguerite de la Roche

Henri Ier de Vaudémont épouse le 12 février 1252 Marguerite de la Roche, fille de Guy Ier de la Roche-sur-l'Ognon.

Leurs enfants sont :



Mariage d'Édouard Ier d'Angleterre avec Éléonore de Castille

Édouard Ier d'Angleterre épouse à Burgos en Espagne le 18 octobre 1254 Éléonore de Castille, fille de Ferdinand III de Castille et de Jeanne de Dammartin. Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre de Vogüé

Pierre de Vogüé a pour enfant :



Mariage d'Étienne V de Hongrie avec Élisabeth de Coumans

Sheihan, khan des Coumans réfugiés en Hongrie pour fuir les Mongols

Étienne V de Hongrie épouse Élisabeth de Coumans, fille de Sheihan. Leurs enfants sont :

La fille de Sheihan est alors baptisée sous le nom d'Élisabeth.



Mariage de Ferry III de Lorraine avec Marguerite de Champagne

Ferry III de Lorraine épouse en 1255 Marguerite de Champagne, fille Thibault IV de Champagne et de Marguerite de Bourbon-Dampierre.

Leurs enfants sont :

Ce mariage marque le début de l'influence française en Lorraine, d'autant plus que Jeanne, la nièce de Marguerite de Champagne, épousera en 1284 le futur roi de France Philippe IV le Bel.

Cette nouvelle influence contrebalance l'influence germanique, à une époque où le Saint-Empire est en crise, et permet à la Lorraine de devenir de fait un état indépendant, mais aboutira au rattachement de la Lorraine à la France en 1766.



Mariage de Jean Ier de Chalon-Auxerre avec Élisabeth de Lorraine

Jean Ier de Chalon-Auxerre épouse en 1256 ou 1257 Élisabeth de Lorraine, fille de Mathieu II de Lorraine et de Catherine de Limbourg.



Mariage de Bernhard Ier d'Anhalt-Bernburg avec Sophia de Schleswig

Bernhard Ier d'Anhalt-Bernburg épouse à Hambourg le 3 février ou le 2 mars 1258 Sophia de Schleswig. Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe Le Portier de Marigny

Philippe Le Portier de Marigny est le fils d'Enguerran II Le Portier (1208-1246), Seigneur de Marigny.

Philippe Le Portier de Marigny épouse X de Villaine. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume IV de Juliers avec Richardis de Gueldre

Guillaume IV de Juliers est veuf de Marguerite de Gueldre.

Guillaume IV de Juliers épouse en 1260 Richardis de Gueldre (morte entre 1293 et 1298), fille de Gérard III de Gueldre et de Marguerite de Brabant.

Leur enfant est :



Mariage de Philippe III le Hardi avec Isabelle d'Aragon

Philippe III le Hardi épouse à Clermont-Ferrand le 28 mai 1262 Isabelle d'Aragon. Leurs enfants sont :



Mariage d'Aubert II de Longueval avec Anne de Beaumont-Meulan-Gournay

Aubert II de Longueval, Seigneur de Longueval, Framerville et Croissy, épouse en 1265 Anne de Beaumont-Meulan-Gournay ou de Meullant, Dame de Croissy-en-Brie, fille d'Amaury II de Beaumont-Meulan-Gournay et de Marguerite de Neufbourg. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean d'Arenberg avec Catherine de Juliers

Jean d'Arenberg épouse vers 1269 Catherine de Juliers, fille de Guillaume IV de Juliers et de Richardis de Gueldre.

Leur enfant est :



Mort de Renaud Ier de Forez

Louis Ier d'Albon Seigneur de Beaujeu

Mariage de Louis Ier d'Albon avec Éléonore de Savoie

Renaud Ier de Forez meurt en 1270.

Louis Ier d'Albon devient Seigneur de Beaujeu.

Louis Ier d'Albon épouse en 1270 Éléonore de Savoie, fille de Thomas II de Savoie et de Béatrice Fieschi. Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques II de Majorque avec Esclarmonde de Foix

Jacques II de Majorque épouse en 1272 ou 1275 Esclarmonde de Foix, fille de Roger IV de Foix et de Brunissende de Cardona. Leurs enfants sont :



Mariage d'Amédée V de Savoie avec Sybille de Baugé

Amédée V de Savoie Seigneur du Baugé

Amédée V de Savoie épouse à Lyon le 5 juillet 1272 Sybille de Baugé, fille de Guy II, dernier Seigneur de Baugé et de Bresse. Leurs enfants sont :

Sybille de Baugé est l'héritière de riches domaines prés de Mâcon.

La mère de Sybille de Baugé est :

Amédée V de Savoie est tout d'abord par son mariage seigneur du Baugé.



Mort de Baudouin II de Courtenay ex Empereur Latin de Constantinople

Baudouin II de Courtenay meurt à la cour de Sicile en 1273, âgé de 56 ans.

Le titre impérial passe successivement à :

Le testament de Jacques de Baux (du 15 juillet 1383) est aux Archives nationales. Il s'y qualifie "par la grâce de Dieu, empereur de Constantinople, Despote de Romanie, Prince d'Achaïe et de Tarente", comme "héritier de sa mère, l'impératrice Marguerite de Tarente".



Mariage de Philippe Ier de Courtenay avec Béatrice de Sicile

Philippe Ier de Courtenay épouse le 15 octobre 1273 Béatrice de Sicile. Leur enfant est :



Mariage d'Éric V de Danemark avec Agnès de Brandebourg

Éric V de Danemark épouse à Schleswig en 1273 Agnès de Brandebourg. Leurs enfants sont :

En 1273 le long différent qui avait opposé la monarchie à l'église se termine par un accord avec l'archevêque Jacob Erlandsen qui reçoit une indemnité de 15 000, marks.

L'interdit d'ailleurs peu rigoureux qui frappait le royaume depuis 17 ans est levé.



Mariage d'Humbert Ier du Viennois avec Anne de Bourgogne

Humbert Ier du Viennois épouse le 1er septembre 1273 Anne de Bourgogne (vers 1255-1298), fille de Guigues VII de Viennois, Dauphin du Viennois, et de Béatrice de Faucigny. Leurs enfants sont :



Mariage d'Albert Ier de Habsbourg avec Élisabeth de Carinthie

Albert Ier de Habsbourg épouse en 1274 Élisabeth de Carinthie (vers 1262-1313), fille de Meinhard IV de Goritz, Comte de Tyrol, et d'Élisabeth de Bavière (1227-1293). Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Courtenay

Catherine de Courtenay naît en 1274, fille de Philippe Ier de Courtenay et de Béatrice de Sicile.



Mariage de Vautier de Bauffremont avec Marguerite de Choiseul

Vautier de Bauffremont épouse en 1277 Marguerite de Choiseul, Dame de Traves et de Scey-sur-Saône, fille de Robert Ier de Choiseul et d'Isabelle de Rougemont. Leurs enfants sont :



Mariage de Thierry VII de Clèves avec Marguerite de Gueldre

Thierry VII de Clèves épouse Marguerite de Gueldre, fille d'Otton II de Gueldre et de Philippa de Dammartin. Leurs enfants sont :



Mariage d'Otton III de Bavière avec Catherine de Habsbourg

Otton III de Bavière épouse en 1279 Catherine de Habsbourg, fille de Rodolphe Ier de Habsbourg et de Gertrude de Hohenberg.



Mariage de Bertrand II des Baux avec Agathe de Mévouillon

Bertrand II des Baux épouse en 1282 Agathe de Mévouillon (1260-1313), fille de Raymond V de Mévouillon dit Le Dom (mort en 1293) et de Béatrix Comtessa de Genève (morte en 1263). Leur enfant est :



Mort de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg meurt en 1282.



Mort de Philippe Ier de Courtenay

Catherine de Courtenay Impératrice titulaire de Constantinople

Philippe Ier de Courtenay meurt le 15 décembre 1283.

Catherine de Courtenay devient Impératrice titulaire de Constantinople



Mariage d'Hardouin V de Maillé avec Jeanne de Bauçay

Hardouin V de Maillé épouse en 1284 Jeanne de Bauçay. Leurs enfants sont :



Mariage de Guy IX de Montmorency-Laval avec Béatrix de Gavre

Guy IX de Montmorency-Laval épouse vers 1286 Béatrice de Gavre (morte en 1316), fille de Rasès ou Rasse VIII de Gavre, Seigneur de Gavre, de Chièvres, d'Orcheghem, et de Morhem en Flandre, et de Béatrix de Longueval de Strijen. Leurs enfants sont :



Mariage de Guy VIII de Montmorency-Laval avec Jeanne de Brienne

Guy VIII de Montmorency-Laval est veuf d'Isabelle de Beaumont-en-Gâtinais.

Guy VIII de Montmorency-Laval épouse le 11 novembre 1286 Jeanne de Brienne (morte en 1323), Dame de Loué, fille de Louis Ier de Brienne et d'Agnès de Beaumont. Leurs enfants sont :

Ils sont à l'origine de la branche des Laval-Roix.



Mariage de Manfred IV de Saluces avec Béatrice de Hohenstaufen

Manfred IV de Saluces épouse en 1287 Béatrice de Hohenstaufen, fille de Manfred Ier de Hohenstaufen et d'Hélène Ange. Leurs enfants sont :



Retraite de Marguerite de Bourgogne-Tonnerre

Retraite de Marguerite de Beaumont

Retraite de Catherine de Courtenay

Veuve de Charles Ier d'Anjou, Marguerite de Bourgogne-Tonnerre se retire à Tonnerre en 1287, en compagnie de deux de ses parentes :

Ces dames résident au château de Tonnerre et s'occupent à des exercices de prière et de charité.



Mariage d'Aymar IV de Poitiers-Valentinois avec Marguerite de Genève

Les dispenses de l'empêchement pour cause de parenté sont accordées par le pape Nicolas IV dans un bref du 3 janvier 1289. Le motif allégué pour obtenir cette dérogation aux lois canoniques est l'espoir fondé que ce mariage cimentera la paix entre le comte de Valentinois et l'Église de Valence.

Le contrat de mariage de Marguerite de Genève est établi chez son beau-frère Jean de Vienne à Vienne lequel agit comme tuteur.

Aymar IV de Poitiers-Valentinois épouse à Vienne après le 3 janvier 1289 Marguerite de Genève, fille de Rodolphe Ier de Genève et de Marie de la Tour-du-Pin. Leur enfant est :



Mariage de Philippe d'Artois avec Blanche de Dreux

Philippe d'Artois épouse en 1290 Blanche de Dreux, Dame de Brie-Comte-Robert, fille de Jean II de Bretagne, Duc de Bretagne, et de Béatrice d'Angleterre. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles Ier de Valois avec Marguerite de Sicile

Marguerite de Sicile Comtesse d'Anjou et du Maine

Charles Ier de Valois Comte d'Anjou et du Maine

Charles Ier de Valois épouse à Corbeil le 16 août 1290 Marguerite de Sicile, fille de Charles II d'Anjou et de Marie Arpad de Hongrie. Leurs enfants sont :

Charles II d'Anjou donne l'Anjou en dot à sa fille Marguerite de Sicile qui devient Comtesse d'Anjou et du Maine. Charles Ier de Valois devient Comte d'Anjou et du Maine par son mariage.



Naissance d'Hugues V de Bourgogne

Fiançailles d'Hugues V de Bourgogne et deCatherine II de Valois-Courtenay

Hugues V de Bourgogne naît en 1294, fils de Robert II de Bourgogne et d'Agnès de France.

Très jeune, Hugues V de Bourgogne est fiancé à Catherine II de Valois-Courtenay.



Naissance de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg naît en 1295, fille d'Albert Ier de Habsbourg et d'Élisabeth de Carinthie.



Mariage d'Amédée V de Savoie avec Marie de Brabant

Amédée V de Savoie est veuf de Sybille de Baugé.

Amédée V de Savoie épouse en avril 1297 Marie de Brabant (1280-1340), fille de Jean Ier de Brabant et de Marguerite de Flandre. Leurs enfants sont :



Mariage de Galéas Ier Visconti avec Béatrice d'Este

Galéas Ier Visconti associé au gouvernement de Milan

Béatrice d'Este est veuve de Nino Visconti de Pise.

Galéas Ier Visconti épouse le 24 juin 1300 Béatrice d'Este, fille d'Obizzo II d'Este et de Giacomina Fieschi de Lavagna. Leurs enfants sont :

En 1300, Mathieu Ier Visconti, son père, décide d'associer Galéas Ier Visconti à son gouvernement de Milan.



Mariage de Charles Ier de Valois avec Catherine de Courtenay

Charles Ier de Valois est veuf de Marguerite de Sicile.

Charles Ier de Valois épouse à Saint-Cloud le 8 février 1301 Catherine de Courtenay, fille de Philippe Ier de Courtenay et de Béatrice de Sicile. Leurs enfants sont :

Charles Ier de Valois a alors des prétentions sur le titre d'Empereur titulaire de Constantinople



Mariage de Frédéric II de Sicile avec Éléonore d'Anjou

Frédéric II de Sicile épouse en 1302 Éléonore d'Anjou, fille de Charles II d'Anjou et de Marie Arpad de Hongrie. Leurs enfants sont :



Promesse de mariage de Philippe VI de Valois avec Jeanne de Bourgogne

Promesse de mariage de Hugues IV de Bourgogne avec Catherine II de Valois-Courtenay

Le 24 mars 1303, à Sens, Jeanne de Bourgogne est promise en mariage par Robert II de Bourgogne et Agnès de France, ses parents, à Philippe VI de Valois, fils de Charles Ier de Valois et de Marguerite de Sicile avec une dot de 55 000 livres tournois.

Par la même convention, Hugues IV de Bourgogne est promis à Catherine II de Valois-Courtenay, demi-sœur de Philippe VI de Valois née du remariage de Charles Ier de Valois avec Catherine de Courtenay.



Naissance de Catherine II de Valois-Courtenay

Catherine II de Valois-Courtenay naît en 1303, fille de Charles Ier de Valois et de Catherine de Courtenay.



Naissance de Catherine de Savoie

Catherine de Savoie naît vers 1298 ou en 1304, fille d'Amédée V de Savoie et de Marie de Brabant.



Mort de Catherine de Courtenay Impératrice titulaire de Constantinople

Catherine II de Valois-Courtenay Impératrice titulaire de Constantinople.

Catherine de Courtenay meurt à Paris en 1307 ou le 3 janvier 1308.

Catherine II de Valois-Courtenay devient Impératrice titulaire de Constantinople.

Charles Ier de Valois qui n'a pas de fils préfère avoir un gendre capable de reconquérir Constantinople et entreprend de faire rompre les fiançailles d'Hugues V de Bourgogne et de Catherine II de Valois-Courtenay.

Hugues V de Bourgogne finit par renoncer à sa fiancée en échange de larges compensations :



Revendication du marquisat de Namur par Charles Ier de Valois

En 1308, marié à Catherine de Courtenay, Charles Ier de Valois revendique le marquisat de Namur.

Catherine de Courtenay, est la petite-fille de Baudouin II de Courtenay, ancien marquis de Namur.

Mais Philippe IV le Bel, roi de France, tranche en faveur de Jean Ier de Namur.



Mariage de Charles Ier de Valois avec Mathilde de Châtillon-Saint-Pol

Charles Ier de Valois est veuf de Catherine de Courtenay.

Charles Ier de Valois, Comte de Chartres, épouse à Poitiers en juin 1308 Mahaut ou Mathilde de Châtillon-Saint-Pol. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume de Coucy avec Isabeau de Châtillon-sur-Marne

Guillaume de Coucy épouse à Pontoile en mai 1311 Isabeau de Châtillon-sur-Marne, fille de Guy III de Châtillon-Saint-Pol et de Marie de Bretagne. Leurs enfants sont :

Le contrat de mariage est signé en mai 1311 à Pontoile dans l'abbaye de Notre-Dame la Royale, avec comme témoins :



Mariage de Jean Ier de Chalon-Arlay avec Alix de Dampierre

Jean Ier de Chalon-Arlay épouse vers 1312 Alix de Dampierre. Leur enfant est :



Mariage de Philippe Ier de Piémont avec Catherine de la Tour-du-Pin

Veuf, Philippe Ier de Piémont épouse en 1312 Catherine de la Tour-du-Pin (mort en 1337), fille d'Humbert Ier du Viennois et d'Anne de Bourgogne Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe Ier d'Anjou avec Catherine II de Valois-Courtenay

En même temps, Philippe Ier d'Anjou épouse à Fontainebleau en 1313 Catherine II de Valois-Courtenay, Impératrice titulaire de Constantinople, fille de Charles Ier de Valois et de Catherine de Courtenay. Leurs enfants sont :

Philippe Ier d'Anjou devient empereur titulaire de Constantinople par son second mariage.



Mariage de Charles de Calabre avec Catherine de Habsbourg

Charles de Calabre épouse en 1313 ou en 1316 Catherine de Habsbourg (1295-1323), fille d'Albrecht ou Albert Ier de Habsbourg et d'Élisabeth de Carinthie. Leur enfant est :



Mariage de Guy X de Montmorency-Laval avec Béatrix de Bretagne

Guy X de Montmorency-Laval épouse le 2 mars 1315 Béatrix de Bretagne, Dame de Hédé, fille d'Arthur II de Bretagne et de Yolande de Dreux. Leurs enfants sont :



Naissance de Jacques de Savoie-Achaïe

Jacques de Savoie-Achaïe naît en 1315, fils de Philippe Ier de Piémont et de Catherine de la Tour-du-Pin.



Mariage de Léopold Ier d'Autriche avec Catherine de Savoie

Léopold Ier d'Autriche épouse en 1315 Catherine de Savoie.

Leurs enfants sont :



Naissance de Jacques de Piémont

Jacques de Piémont naît le 16 janvier 1315, fils de Philippe Ier de Piémont, Prince de Piémont, et de Catherine de la Tour-du-Pin.



Naissance de Robert de Tarente

Robert de Tarente naît en 1315, fils de Philippe Ier d'Anjou et de Catherine II de Valois-Courtenay.



Mariage d'Oshin d'Arménie avec Jeanne de Tarente

Oshin d'Arménie épouse en 1316 Jeanne de Tarente, fille de Philippe Ier d'Anjou et de Catherine II de Valois-Courtenay. Leur enfant est :



Mariage d'Hugues III de Castelnau-Calmont avec Aigline Duèze

Hugues III de Castelnau-Calmont épouse en 1316 Aigline Duèze, fille de Pierre Duèze, Seigneur de Tulmont, de Saint-Félix, de Carmain, de Négrepelisse, de Nontresuy et de Montbrun et de Catherine Grand.

Pierre Duèze est le frère de Jacques Duèze, pape sous le nom de Jean XXII.



Mariage de Robert III d'Artois avec Jeanne de Valois

Procès de Robert III d'Artois contre Mahaut d'Artois

Robert III d'Artois épouse en 1318 Jeanne de Valois, Comtesse de Beaumont, fille de Charles Ier de Valois et de Catherine de Courtenay.

Leurs enfants sont :

Robert III d'Artois a une certaine influence au Conseil royal.

Robert III d'Artois intente un nouveau procès à Mahaut d'Artois devant la Cour des pairs en 1318.

Il a le tort d'invoquer la volonté de son père, attestée par un faux fabriqué de toutes pièces par Jeanne de Divion.

Il perd ce nouveau Procès.



Naissance de Catherine d'Autriche

Katharina von Habsburg ou Catherine d'Autriche naît en 1320, fille de Léopold Ier d'Autriche et de Catherine de Savoie.



Mariage de Charles Robert de Hongrie avec Élisabeth Piast

Charles Robert de Hongrie épouse le 6 juillet 1320 Élisabeth Piast, fille de Ladislas Ier de Pologne et d'Hedwige de Kalisz. Leurs enfants sont :



Mariage de Liébaut V de Bauffremont avec Béatrice de Vauvry

Liébaut V de Bauffremont épouse en 1320 Béatrice de Vauvry ou Vauvrey. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis de Tarente

Louis de Tarente naît en 1320, fils de Philippe Ier d' Anjou et de Catherine II de Valois-Courtenay.



Mort de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg meurt en 1323.



Mariage d'Albert II d'Autriche avec Johanna de Pfirt

Albert II d'Autriche épouse en 1324 Johanna de Pfirt ou Jeanne de Ferretes, fille du Comte Ulrich III de Pfirt. Leurs enfants sont :



Naissance de Gottfried II de Loon-Heinsberg

Gottfried II de Loon-Heinsberg nait vers 1325, fils de Jean de Heinsberg, Seigneur de Dalebrock, et de Catherine de Vroon.



Naissance de Marguerite de Tarente

Marguerite de Tarente naît en 1325, fille de Philippe Ier d'Anjou et de Catherine II de Valois-Courtenay.



Mariage de William Montacute avec Catherine Grandisson

William Montacute épouse Catherine Grandisson, fille de William Grandisson, premier baron Grandisson. Leurs enfants sont :



Mariage d'Étienne II de Bavière avec Élisabeth de Sicile

Étienne II de Bavière épouse le 27 juin 1328 Élisabeth de Sicile, fille de Frédéric II de Sicile et d'Éléonore d'Anjou. Leur enfant est :


Philippa de Hainaut

Mariage d'Édouard III d'Angleterre avec Philippa de Hainaut

Édouard III d'Angleterre épouse en la cathédrale d'York le 24 janvier 1328 Philippa de Hainaut, fille de Guillaume Ier de Hainaut et de Jeanne de Valois. Leurs enfants sont :

En août 1328, Édouard III d'Angleterre fixe le douaire de son épouse.


Charles Ier de Luxembourg et Blanche de Valois

Mariage de Charles Ier de Luxembourg avec Blanche de Valois

Charles Ier de Luxembourg épouse en 1329 Blanche de Valois (1316 ou 1317-1348). Leurs enfants sont :



Naissance de Philippe de Tarente

Philippe de Tarente naît en 1329, fils de Philippe Ier d'Anjou et de Catherine II de Valois-Courtenay.

Philippe de Tarente porte d'abord le titre de Comte d'Acerra.



Mariage de Jean de Luxembourg avec Alix de Dampierre

Jean de Luxembourg épouse le 10 juillet 1330 Alix de Dampierre (1322-1346), fille de Guy V de Dampierre (1295-1345) et de Béatrix van Putten (1295-1354). Leurs enfants sont :



Mariage d'Aymon V de Savoie avec Yolande de Montferrat

Aymon V de Savoie épouse à Casal Monferrato le 1er mai 1330 Yolande de Montferrat, fille de Théodore Ier de Montferrat et d'Argentina Spinola. Leurs enfants sont :



Mariage d'Enguerrand VI de Coucy avec Catherine d'Autriche

Enguerrand VI de Coucy épouse Catherine d'Autriche, fille de Léopold Ier d'Autriche. Leur enfant est :



Mariage de Manfred V de Saluces avec Éléonore de Savoie-Achaïe,

Manfred V de Saluces épouse en 1333 Éléonore de Savoie-Achaïe, fille de Philippe Ier de Piémont et de Catherine de la Tour-du-Pin.



Mariage de Béraud Ier Dauphin avec Marie de La Vie-de-Villemur

Béraud Ier Dauphin épouse le 14 mars 1333 Marie de La Vie-de-Villemur (vers 1315-1383), fille de Pierre II de la Vie-de-Villemur, Vicomte de Calvignac, et de Bernarde du Mas. Leurs enfants sont :



Mariage d'Azzon Visconti avec Catherine de Savoie-Vaud

Azzon Visconti épouse le 1er octobre 1333, Catherine de Savoie-Vaud (morte en 1388), fille de Louis Ier de Savoie, Baron de Vaud.



Mariage d'Amédée III de Genève avec Mathilde d'Auvergne

Amédée III de Genève épouse en juin 1334 Mathilde d'Auvergne, fille de Robert VII d'Auvergne et de Marie de Dampierre. Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques Ier de Bourbon avec Jeanne de Châtillon

Jacques Ier de Bourbon épouse en 1335 Jeanne de Châtillon, Dame de Condé et de Carency (1320-1371). Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre Ier de Bourbon avec Isabelle de Valois

Pierre Ier de Bourbon épouse le 25 janvier 1336 Isabelle de Valois, fille de Charles Ier de Valois et de Mathilde de Châtillon-Saint-Pol. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Savoie

Catherine de Savoie meurt en 1336.



Rattachement de l'Épire à l'Empire byzantin

En 1337, à la faveur des troubles dynastiques qui secouèrent la famille Orsini, Andronic III Paléologue parvient à reconquérir l'Épire, aidé en cela par sa cousine Anne Paléologue. Refusant tout compromis, l'Empereur exige une reddition complète et le rattachement de l'Épire à l'Empire byzantin, disposition qui est acceptée de bon gré par les Épirotes. Malheureusement, le jeune Nicéphore III Orsini, héritier du despotat, est parvenu à s'enfuir et à se réfugier à Tarente, auprès de Catherine de Valois, Impératrice latine en titre.



Naissance de Jeanne de Coucy

Jeanne de Coucy naît entre 1340 et 1347, fille d'Enguerrand VI de Coucy (mort en 1346) et de Catherine d'Autriche.



Accords de Spandau et Lübeck

Valdemar IV de Danemark Roi de Danemark

Mariage de Valdemar IV de Danemark avec Hedwige de Schleswig

Un accord est négocié entre Valdemar IV de Danemark et les ducs de Holstein et Valdemar III de Danemark :

En 1340, Valdemar IV de Danemark est élu Roi de Danemark.

Valdemar III de Danemark accepte cette élection contre une compensation financière.

L'accord est matérialisé par l'union d'Hedwige de Schleswig, sœur de Valdemar III de Danemark.

Valdemar IV de Danemark épouse le 4 juin 1340 Hedwige de Schleswig. Leurs enfants sont :

Malgré les marchandages initiaux de son règne, Valdemar IV de Danemark mérite bien son surnom de nouveau jour car il reconquiert militairement ou rachète tous les territoires aliénés pendant les règnes précédents notamment la Fionie, la Scanie, le Halland et le Blekinge.



Mariage de Déodat IV de Caylus avec Hélène de Castelnau-Calmont

Déodat IV de Caylus, fils de Déodat III de Caylus et d'Alasie Guilhem, épouse en 1340 Hélène de Castelnau-Calmont, fille d'Hugues III de Castelnau et de Maralde de Canillac. Leurs enfants sont :

Déodat IV de Caylus est capitaine de Sainte-Affrique.



Mariage de Jean V d'Harcourt avec Blanche de Ponthieu

Jean V d'Harcourt épouse en 1340 Blanche de Ponthieu, Dame d'Épernon et de Montgommery, fille de Jean II d'Aumale ou Jean II de Ponthieu et de Catherine d'Artois, Comtesse de Vandosine et Castres. Leurs enfants sont :



Mariage de Raoul II de Brienne avec Catherine de Savoie

Raoul II de Brienne épouse en 1340 Catherine de Savoie, fille de Louis II de Vaud et d'Isabelle de Chalon. Ils n'ont pas d'enfant.



Mariage de Mathieu II Visconti avec Gigliola Gonzague

Mathieu II Visconti épouse vers 1341, Gigliola Gonzague, fille de Filippino, Vicaire impérial de Reggio d'Émilie, et d'Anna di Dovara. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Bourbon

Catherine de Bourbon naît en 1342, fille de Pierre Ier de Bourbon et d'Isabelle de Valois.



Naissance de Catherine de Luxembourg

Catherine de Luxembourg naît en 1342 ou 1343, fille de Charles Ier de Luxembourg et de Blanche de Valois.


Frédéric III de Thuringe et Catherine de Henneberg - représentation du XIXe siècle

Mariage de Frédéric III de Thuringe avec Catherine de Henneberg

Frédéric III de Thuringe épouse en 1344 Catherine de Henneberg (1334-1397). Leurs enfants sont :

Catherine de Henneberg appartient à la famille comtale de Henneberg-Schleusingen et est héritière de Cobourg.



Mariage de Pierre Ier de Villiers avec Jeanne de Beauvais

Pierre Ier de Villiers épouse vers 1345 Jeanne de Beauvais (morte en 1363), Dame de Macy. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine d'Auvergne

Catherine d'Auvergne naît en 1345, fille de Béraud Ier Dauphin et de Marie de La Vie-de-Villemur.



Mariage de Guillaume II Roger de Beaufort avec Guérine de Canillac

Garine ou Guérine de Canillac est fille de Marquis III de Canillac et d'Alixène de Poitiers-Valentinois.

Marquis III de Canillac est le frère de Raymond de Canillac.

Guillaume II Roger de Beaufort est veuf de Marie de Chambon.

Guillaume II Roger de Beaufort épouse début 1345 Guérine de Canillac, héritière de Canillac, Dame de Saint-Urcize, fille de Marquès de Canillac et d'Alissent de Poitiers-Valentinois (né vers 1295). Leur enfant est :



Mort de Catherine II de Valois-Courtenay

Robert de Tarente Empereur titulaire de Constantinople.

Catherine II de Valois-Courtenay meurt en 1346.

Robert de Tarente devient Empereur titulaire de Constantinople.



Mariage de Louis de Tarente avec Jeanne Ire d'Anjou

Louis de Tarente Roi de Naples.

Louis de Tarente épouse le 22 août 1347 Jeanne Ire d'Anjou, sa cousine. Leurs enfants sont :

Jeanne Ire d'Anjou a été la maîtresse de Louis d'Anjou Tarente en même temps que plusieurs autres.

Louis de Tarente devient ainsi Roi de Naples.



Bernard d'Anhalt Comte palatin de Saxe

En 1348, Charles Ier de Luxembourg donne Landsberg et le palatinat de Saxe au prince Bernard d'Anhalt, ce qui déclenche une nouvelle guerre.

Ce conflit sera résolu par le mariage de Magnus II de Brunswick-Lunebourg, fils de Magnus Ier de Brunswick-Wolfenbüttel, avec Catherine d'Anhalt, la fille du prince Valdemar d'Anhalt.



Mort de Catherine d'Autriche

Catherine d'Autriche meurt en 1349.



Mariage de Jean de Tilly avec Béatrix de Clermont

Jean de Tilly est le fils de Nicolas de Tilly, Seigneur du Barou, et de Thomasse d'Octeville (née en 1302).

Béatrix de Clermont est la fille de Jean de Clermont (vers 1330- vers 1383), Seigneur de Paillart, et de Marie de Camprémy, Dame de Saint Mard en Chaussée (vers 1350- vers 1390).

Jean de Tilly épouse en 1349 Béatrix de Clermont (morte avant 1364).

Leurs enfants sont :



Mariage de Géraud II de Ventadour avec Marguerite Rogier de Beaufort

Géraud II de Ventadour épouse vers 1349 Marguerite Rogier de Beaufort, fille de Guillaume II Rogier, Seigneur de Beaufort-en-Vallée, Rosiers et Chambon, et de Marie de Chambon.

Leur enfant est :



Liaison de Gaston III Phébus avec Catherine de Rabat

Gaston III Phébus a une liaison avec Catherine de Rabat.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean II le Bon avec Jeanne Ire d'Auvergne

Jean II le Bon Comte d'Auvergne et de Boulogne

Jean II le Bon est veuf de Bonne de Luxembourg.

Jeanne Ire d'Auvergne est veuve de Philippe de Bourgogne.

Jean II le Bon épouse à Nanterre le 19 février 1350 Jeanne Ire d'Auvergne.

Leurs enfants sont :

Jean II le Bon devient Comte d'Auvergne et de Boulogne.



Mariage de Frédéric V de Nuremberg avec Élisabeth de Meissen

Frédéric V de Nuremberg épouse en 1350 Élisabeth de Meissen (1329-1375), fille de Frédéric II de Saxe, landgrave de Thuringe.

Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Swynford de Roelt

Catherine Swynford de Roelt ou Rouet ou Roet naît en 1350, fille de Sir Payn de Roelt.



Mariage de Charles V le Sage avec Jeanne de Bourbon

Charles V le Sage épouse à Tain-l'Hermitage le 8 avril 1350 Jeanne de Bourbon, fille de Pierre Ier Bourbon, et d'Isabelle de Valois. Leurs enfants sont :



Mariage de Barnabé Visconti avec Béatrice Reine delle Scala

Comme prévu depuis 1345, Barnabé Visconti épouse à Vérone le 27 septembre 1350 Béatrice Reine delle Scala, fille de Mastino II della Scala, Seigneur de Vérone et Vicence, et de Taddea.

Leurs enfants sont :

Sous la mainmise de Barnabé, au caractère pour le moins autoritaire et indépendant, elle va vivre dans Milan au palais San Giovanni in Conca et son existence sera surtout rythmée par les grossesses successives, mettant au monde 15 enfants en 25 ans.



Mariage de Guillaume Ier de Namur avec Catherine de Savoie

Guillaume Ier de Namur est veuf de Jeanne de Hainaut.

Guillaume Ier de Namur épouse en mars 1352 Catherine de Savoie (morte en 1388), fille de Louis II de Savoie, Baron de Vaud, et d'Isabelle de Chalon.

Leurs enfants sont :

Guillaume Ier de Namur laisse plusieurs fils illégitimes.



Mariage de Louis Ier de Hongrie avec Élisabeth de Bosnie

Louis Ier de Hongrie est veuf de Marguerite de Luxembourg.

Louis Ier de Hongrie épouse à Cracovie le 20 juin 1353 Élisabeth de Bosnie (1340-1387), fille d'Étienne II Kotromanic, Ban de Bosnie, et d'Élisabeth de Cujave.

Leurs enfants sont :

Louis Ier de Hongrie étend sa domination jusqu'à l'Adriatique : laDalmatie, une partie de la Bosnie et de la Bulgarie.



Mariage de Charles Ier de Luxembourg avec Anne de Schweidnitz

Veuf pour la seconde fois, Charles Ier de Luxembourg âgé de 37 ans, n'a qu'une héritière, Catherine, laquelle vit à Vienne à la cour de son fiancé Rodolphe de Habsbourg.

Un remariage est donc impératif.

Charles Ier de Luxembourg épouse le 27 mai 1353 Anne de Schweidnitz (1339-11 juillet 1362), fille de Henri II, Duc de Schweidnitz.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean des Baux avec Florence de Saint-Martial

Jean des Baux épouse vers 1355 Florence de Saint-Martial (1324-1381 ou 1398). Leur enfant est :



Naissance d'Henri Ier de Brunswick-Lunebourg

Henri Ier de Brunswick-Lunebourg dit le Doux ou der Milde naît vers 1355, fils de Magnus II de Brunswick-Lunebourg et de Catherine d'Anhalt.



Mariage de Rodolphe IV d'Autriche avec Catherine de Luxembourg

Rodolphe IV d'Autriche épouse vers 1355 ou en 1357 Catherine de Luxembourg, fille de Charles Ier de Luxembourg et de Blanche de Valois.



Mariage de Magnus II de Brunswick-Lunebourg avec Catherine d'Anhalt

Magnus II de Brunswick-Lunebourg épouse avant le 6 octobre 1356 Catherine d'Anhalt (vers 1332-1390), fille du Prince Valdemar d'Anhalt.

Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric Ier de Brunswick-Lunebourg

Frédéric Ier de Brunswick-Lunebourg naît en 1357 ou 1358, fils de Magnus II de Brunswick-Lunebourg et de Catherine d'Anhalt.



Mariage de Gottfried II de Loon-Heinsberg avec Philippa de Juliers

Gottfried II de Loon-Heinsberg épouse en 1357 Philippa de Juliers, fille de Guillaume V de Juliers et de Jeanne de Hainaut.

Leurs enfants sont :



Naissance de Bernard Ier de Brunswick-Lunebourg

Bernard Ier de Brunswick-Lunebourg naît en 1358, fils de Magnus II de Brunswick-Lunebourg et de Catherine d'Anhalt.


Marguerite de Silésie-Liegnitz

Mariage d'Albert Ier de Bavière avec Marguerite de Silésie-Liegnitz

Albert Ier de Bavière épouse à Passau Marguerite de Silésie-Liegnitz ou de Silésie-Brieg, fille de Louis de Silésie-Liegnitz et d'Agnès de Glogau.

Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume II Roger de Beaufort avec Catherine Adhémar de Monteil

Guillaume II Roger de Beaufort est veuf de Guérine de Canillac.

Guillaume II Roger de Beaufort épouse Catherine Adhémar de Monteil (née peut-être en 1280), fille de Lambert III Adhémar de Monteil (né vers 1250), Seigneur de La Garde, et de Douce dite Graveline Gaucelm.


Catherine de Bourbon

Mariage de Jean VI d'Harcourt avec Catherine de Bourbon

Jean VI d'Harcourt épouse au château du Louvre à Paris le 14 octobre 1359 Catherine de Bourbon, Dame de Mortemer-sur-Eaune, fille de Pierre Ier de Bourbon et d'Isabelle de Valois. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine des Baux

Catherine des Baux naît en 1360, fille de Jean des Baux, Seigneur de Sérignan, et de Florence de Saint-Martial.



Mariage d'Hugues Ier de Melun avec Marie de Picquigny

Hugues Ier de Melun épouse vers 1360 Marguerite ou Marie de Picquigny (vers 1340-vers 1376), fille de Jean III de Picquigny (vers 1322-1348) et de Catherine de Chatillon (vers 1320-1383).

Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Visconti

Catherine Visconti naît en 1360, fille de Barnabé Visconti et de Béatrice Reine delle Scala.



Mariage d'Hervé II du Chastel avec Méance du Liscoët

Hervé II du Chastel épouse en juin 1360 Méance du Liscoët (née en 1345), fille de Robert du Liscoët et de Méance de Penhoët.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean II de Bavière avec Catherine de Görtz

Jean II de Bavière épouse en 1360 Catherine de Görtz ou Goritz, fille de Meinhard VI de Görtz.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Ier de Berry avec Jeanne d'Armagnac

Jean Ier de Berry épouse le 24 juin 1360 Jeanne d'Armagnac (morte en 1388), fille de Jean Ier d'Armagnac et de Béatrice de Clermont.

Leurs enfants sont :



Mariage d'Olivier V de Clisson avec Catherine de Laval

Olivier V de Clisson épouse en février 1361 Catherine de Laval ou Béatrix de Montmorency-Laval, Dame de Villemomble, fille de Guy X de Montmorency-Laval et de Béatrix de Bretagne.

Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Bavière

Catherine de Bavière naît en 1361, fille d'Albert Ier de Bavière et de Marguerite de Silésie-Liegnitz.



Lutte entre Édouard de Gueldre et Albert Ier de Bavière

Édouard de Gueldre attaque Albert Ier de Bavière qui prend le dessus et ravage une partie du duché de Gueldre.

Peu après, ils concluent la paix et Albert Ier de Bavière fiance Catherine de Bavière, sa fille, à Guillaume Ier de Gueldre, neveu et héritier d'Édouard de Gueldre.



Mariage de Guillaume VI de Juliers avec Marie de Gueldre

Guillaume VI de Juliers épouse le 25 décembre 1362 Marie de Gueldre (morte en 1405), fille de Renaud II de Gueldre, Duc de Gueldre et Comte de Zutphen,et de Sophie Berthout.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques de Savoie-Achaïe avec Marguerite de Beaujeu

Jacques de Savoie-Achaïe est veuf de Sibylle des Baux.

Jacques de Savoie-Achaïe épouse le 16 juillet 1362 Marguerite de Beaujeu, fille d'Édouard Ier de Beaujeu, Seigneur de Beaujeu, et de Marie de Thil. Leurs enfants sont :



Mort d'Ugolino Gonzague

Le 14 octobre 1362, Ugolino Gonzague, fils de Guy Gonzague, et époux de Catherine Visconti, fille de Mathieu II Visconti, est assassiné par des gibelins, probablement ses frères Louis II Gonzague et Francesco Gonzague qui lui reprochent son mariage hérétique.

Galéas II Visconti et Barnabé Visconti Coseigneurs de Milan nourrissent alors une haine féroce contre la famille Gonzague et rapatrie Catherine Visconti.



Naissance de Béatrice de Clisson

Béatrix ou Béatrice de Clisson naît en 1363, fille d'Olivier V de Clisson et de Catherine de Laval.


Jean Ier de Bourbon-La Marche et Catherine de Vendôme

Mariage de Jean Ier de Bourbon-La Marche avec Catherine de Vendôme

Jean Ier de Bourbon-La Marche épouse à Paris le 28 septembre 1364 Catherine de Vendôme.

Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine du Chastel

Catherine du Chastel naît en 1365, fille d'Hervé II du Chastel et de Méance du Liscoët.



Mariage de Léopold III de Habsbourg avec Viridis Visconti

Léopold III de Habsbourg épouse le 23 février 1365 Viridis Visconti, fille de Barnabé Visconti et de Béatrice Reine delle Scala.

Leurs enfants sont :



Naissance de Marguerite de Clisson

Margot ou Marguerite de Clisson, dite la méchante Margot, naît vers 1366, fille de Olivier V de Clisson et de Catherine de Laval.



Mariage d'Otto V le bavarois avec Catherine de Luxembourg

Otto V le bavarois épouse en 1366 Catherine de Luxembourg.



Mariage de Marquis Rogier de Beaufort avec Catherine d'Auvergne

Marquis Rogier de Beaufort épouse le 23 août 1369 à Chamalières dans le Puy-de-Dôme Catherine d'Auvergne. Leurs enfants sont :



Fin du conflit entre Raymond V des Baux et Jeanne Ire d'Anjou

En 1369 Grégoire XI et Hugues de Saint-Martial réussissent à mettre un terme au long conflit qui oppose Raymond V des Baux à Jeanne Ire d'Anjou.

Leur acte de conciliation prévoit que le fief de Courthézon reviendra à la principauté d'Orange après la mort de Catherine des Baux, cousine du prince.


Marguerite de Mâle ou Marguerite III de Flandres

Retour au sein de la Flandre de la Flandre wallonne

Mariage de Philippe II le Hardi avec Marguerite de Mâle

Longtemps favorable au mariage anglais, Louis II de Mâle marie sa fille au plus jeune frère du roi Charles V le Sage, en échange de quoi la Flandre wallonne (Lille, Douai, Orchies) fait retour au comté le 25 avril 1369. Une vieille revendication flamande était enfin satisfaite.

Marguerite de Mâle est veuve de Philippe Ier de Rouvres.

Philippe II le Hardi épouse à Gand le 19 juin 1369 Marguerite de Mâle, fille de Louis II de Mâle, Leurs enfants sont :

Marguerite de Mâle est nommée Marguerite III de Flandres ou Marguerite III de Dampierre.

Cela n'empêche pas Louis II de Mâle de continuer une politique indépendante, recevant les alliés d'Édouard III d'Angleterre ou prenant parti contre le pape d'Avignon pendant le Grand Schisme, pourtant favori du roi de France.



Naissance de Jacques II de Bourbon-La Marche

Jacques II de Bourbon-La Marche naît en 1370, fils de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme, Comtesse de Vendôme et de Castres.



Naissance de Jean VII d'Harcourt

Jean VII d'Harcourt naît en 1370, fils de Jean VI d'Harcourt et de Catherine de Bourbon.



Naissance de Frédéric Ier de Saxe

Frédéric Ier de Saxe, dit Le Belliqueux, naît à Altenbourg le 11 avril 1370, fils de Frédéric III de Thuringe et de Catherine de Henneberg.

Il est issu de la Maison de Wettin.



Mariage de Guy II de Blois-Châtillon avec Marie de Namur

Guy II de Blois-Châtillon épouse en 1370 Marie de Namur, fille de Guillaume Ier de Namur et de Catherine de Savoie. Leur enfant est :



Mariage de Louis II de Bourbon avec Anne d'Auvergne

Louis II de Bourbon Comte de Forez

Louis II de Bourbon épouse le 19 août 1371 Anne d'Auvergne (1358-1417), Comtesse de Forez, fille de Béraud II Dauphin et de Jeanne de Forez, Dame d'Ussel. Leurs enfants sont :

Par ce mariage Louis II de Bourbon devient Comte de Forez.

Il eut également plusieurs enfants illégitimes :



Naissance de Jean Beaufort

Jean Beaufort naît probablement au château de Beaufort en Champagne vers 1371, fils de Jean de Gand, Duc de Lancastre et de sa maîtresse Catherine Swynford de Roelt (1350-1403).



Mariage de Jean de Gand avec Constance de Castille

Jean de Gand est veuf de Blanche de Lancastre.

Jean de Gand épouse en 1371 Constance de Castille, fille de Pierre Ier le Cruel et de Maria de Padilla. Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre II d'Alençon avec Marie Chamaillard

Pierre II d'Alençon épouse le 10 octobre 1371 Marie Chamaillard, Vicomtesse de Beaumont-au-Maine, de Fresnay et de Sainte-Suzanne. Leurs enfants sont :

Il a eu aussi un fils illégitime :



Naissance de Jeanne d'Harcourt

Jeanne d'Harcourt naît en 1372, fille de Jean VI d'Harcourt et de Catherine de Bourbon.



Naissance d'Ernest Ier de Bavière-Munich

Ernest Ier de Bavière-Munich naît en 1373, fils de Jean II de Bavière et de Catherine de Görtz.



Naissance d'Ernest Ier de Bavière-Munich

Ernest Ier de Bavière-Munich naît en 1373, fils de Jean II de Bavière et de Catherine de Görtz.


Robert Ier du Saint-Empire et Élisabeth de Nuremberg

Mariage de Robert Ier du Saint-Empire avec Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg

Robert Ier du Saint-Empire épouse le 27 juin 1374 Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg, fille de Frédéric V de Nuremberg. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles de Dinan avec Jeanne de Beaumanoir

Charles de Dinan épouse en 1375 Jeanne de Beaumanoir (morte en 1399), Dame de Beaumanoir, de Merdrignac et de La Hardouinaye, fille de Jean IV de Beaumanoir (mort en 1366) et de Marguerite de Rohan (morte en 1406). Leurs enfants sont :

Jeanne de Beaumanoir héritera de ses deux demi-frères des seigneuries de Beaumanoir, de Merdrignac et de La Hardouinaye.



Naissance de Guillaume III de Bavière-Munich

Guillaume III de Bavière-Munich naît en 1375, fils de Jean II de Bavière et de Catherine de Görtz.



Naissance d'Henri Beaufort

Henri Beaufort naît en 1375, fils de Jean de Gand et de Catherine Swynford de Roelt.



Alliance des Florentins avec Barnabé Visconti

Perte des possessions papales

Interdit jeté sur Florence

Comme ses prédécesseurs d'Avignon, Grégoire XI commet l'erreur fatale de nommer des Français comme légats et gouverneurs des provinces ecclésiastiques d'Italie. Or les Français ne sont pas familiers des affaires italiennes et les Italiens les détestent. Les Florentins voient ainsi échapper des charges ecclésiastiques fort lucratives qui sont traditionnellement leurs. Craignant qu'un renforcement de la puissance papale dans la péninsule n'altère leur propre influence en Italie centrale, ils s'allient avec Barnabé Visconti, en juillet 1375.

Barnabé Visconti et les Florentins tentent de faire éclater des insurrections dans le territoire pontifical, spécialement chez ceux, nombreux, qui sont exaspérés par l'attitude des légats du Pape en Italie. Ils réussissent si bien qu'en peu de temps le Pape est dépossédé de la totalité de son patrimoine.

Grégoire XI place Florence sous interdit, excommuniant tous ses habitants, y compris femmes et enfants. Pour faire bonne mesure, il les proscrit, eux et leurs possessions. La perte financière des Florentins est inestimable. Ils demandent à Catherine de Sienne d'intervenir pour eux auprès de Grégoire XI, mais, dans le même temps, ils sabotent tous ses efforts en reprenant les hostilités contre le pape.



Naissance de Louis Ier de Bourbon-Vendôme

Louis Ier de Bourbon-Vendôme naît en 1376, fils de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme.



Naissance de Sophie de Bavière-Munich

Sophie de Bavière-Munich naît en 1376, fille de Jean II de Bavière et de Catherine de Görtz.



Départ de Grégoire XI pour Rome

Guillaume III Roger de Beaufort Recteur du Comtat Venaissin

Hugues de Saint-Martial Doyen du Sacré Collège

Hugues de Saint-Martial administration d'Avignon

Au milieu de ces graves troubles Grégoire XI, exauçant les prières pressantes de Catherine de Sienne, décide de replacer le siège pontifical à Rome.

Grégoire XI, avant son retour à Rome remet à Guillaume III Roger de Beaufort la charge de Recteur du Comtat Venaissin. Le 19 octobre1376, il prend officiellement ses fonctions lors d'une réception officielle à Carpentras et s'installa dans son palais rectoral. Il le décore de somptueuses tapisseries armoriées. Le vicomte assumera cette fonction jusqu'au retour à Avignon de Clément VII.

En dépit des protestations du roi de France et de la majorité des cardinaux, Grégoire XI quitte Avignon le 13 septembre 1376 et embarque à Marseille le 2 octobre pour l'Italie.

Hugues de la Roche fait parti du convoi militaire qui escorte Grégoire XI.

Il parvient à Corneto, via Gênes, le 6 décembre 1376.

Il y reste jusqu'à ce que les arrangements nécessaires aient été pris à Rome au sujet de son gouvernement et de sa future installation.

Hugues de Saint-Martial, doyen du Sacré Collège, reste à Avignon et est chargé par le cardinal Jean de Blauzac, Vicaire au temporel pour le Gouvernement des États d'Avignon et du Comtat Venaissin, de l'administration de la ville.



Naissance de Thomas Beaufort

Thomas Beaufort naît en 1377, fils de Jean de Gand et de Catherine Swynford de Roelt.



Mariage de Jean Ier de Rohan avec Jeanne de Navarre

Jean Ier de Rohan est veuf de Jeanne de Léon.

Jean Ier de Rohan épouse en 1377 Jeanne de Navarre, fille de Philippe III d'Évreux et de Jeanne II de France. Leur enfant est :

Cette branche doit son nom à la ville de Guémené-sur-Scorff dans le Morbihan.



Naissance de Catherine de France

Catherine de France naît en 1378, fille de Charles V le Sage et de Jeanne de Bourbon.



Naissance de Catherine de Bourgogne

Catherine naît en 1378, fille de Philippe II le Hardi et de Marguerite de Mâle.



Mariage de Guillaume VII de Juliers avec Catherine de Bavière

Guillaume VII de Juliers, Duc de Juliers et de Gueldre, épouse en 1379 Catherine de Bavière, fille d'Albert Ier de Bavière et de Marguerite de Silésie-Liegnitz.



Mariage de Vartislav VII de Poméranie avec Marie de Mecklembourg-Schwerin

Vartislav VII de Poméranie épouse en 1380 Marie de Mecklembourg-Schwerin, fille d'Henri III de Mecklembourg et d'Ingeburge du Danemark. Leurs enfants sont :



Naissance d'Anne de Bourbon

Anne de Bourbon naît en 1380, fille de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme.



Mariage d'Amédée de Savoie-Achaïe avec Catherine de Genève

Amédée de Savoie-Achaïe épouse au château de Duingt le 22 septembre 1380 Catherine de Genève (morte 1407), fille d'Amédée III de Genève et de Mathilde d'Auvergne. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean-Galéas Ier Visconti avec Catherine Visconti

Jean-Galéas Ier Visconti est veuf d'Isabelle de France.

Pour satisfaire les projets de Barnabé Visconti, son oncle, Jean-Galéas Ier Visconti épouse le 2 octobre 1380 Catherine Visconti, fille de Barnabé Visconti. Leurs enfants sont :

Jean-Galéas Ier Visconti offre le château de Monza à son épouse le jour de ses noces.

Catherine Visconti subira plusieurs fausses couches, probablement dus au fait qu'ils soient cousins au premier degré. Craignant de ne pouvoir avoir de descendance le couple fait vœu d'offrir à la Madone ses futurs fils. C'est pourquoi on leur attribue Marie comme second prénom, pour remercier la Vierge de la grâce reçue.



Mariage de Raymond de Laudun avec Catherine des Baux

Raymond de Laudun, Seigneur de Rochefort, épouse vers 1376 ou en 1381 Catherine des Baux. Leur enfant est :



Mariage de Guy VI de La Trémoïlle avec Marie de Sully

Guy VI de La Trémoïlle épouse en 1382 Marie de Sully, Princesse de Boisbelle, fille de Louis Ier de Sully et d'Isabeau de Craon. Leurs enfants sont :



Mariage d'Alain VIII de Rohan avec Béatrice de Clisson

Alain VIII de Rohan épouse en 1382 Béatrice de Clisson, fille d'Olivier V de Clisson et de Catherine de Laval. Leur enfant est :



Mariage d'Hugues VII du Bellay avec Isabeau de Montigny

Hugues VII du Bellay épouse en 1385 Isabeau de Montigny, Dame de Langey en Eure-et-Loir et de La Jousselinière dans le Loir-et-Cher. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean sans Peur avec Marguerite de Bavière

Jean sans Peur Comte de Nevers

Mariage de Guillaume II de Bavière avec Marguerite de Bourgogne

Jean sans Peur épouse à Cambrai le 12 avril 1385 Marguerite de Bavière. Leurs enfants sont :

Jean sans Peur devient Comte de Nevers en 1385.

Guillaume II de Bavière épouse le 12 avril 1385 Marguerite de Bourgogne, fille de Philippe II le Hardi et de Marguerite de Mâle. Leur enfant est :

Ces mariages préparent la future unité territoriale des Pays-Bas et l'union de ces principautés à l'État bourguignon.

Philippe II le Hardi fait aussi entrer par ces mariages la nouvelle dynastie de Bourgogne dans le réseau d'alliance de la maison de Bavière.


Mariage de Charles VI avec Isabeau de Bavière Isabeau de Bavière avec Christine de Pisan

Mariage de Charles VI le Fou avec Isabeau de Bavière

Charles VI le Fol épouse à la cathédrale d'Amiens le 17 juillet 1385 Isabeau de Bavière, fille d'Étienne III de Bavière et de Thadée Visconti. Leurs enfants sont :



Mariage de Frédéric Ier de Brunswick-Lunebourg avec Anne de Saxe

Mariage de Bernard Ier de Brunswick-Lunebourg avec Marguerite de Saxe

Frédéric Ier de Brunswick-Lunebourg épouse en 1386 Anne de Saxe, fille de Venceslas Ier de Saxe-Wittenberg et de Cécile de Carrare. Leurs enfants sont :

Bernard Ier de Brunswick-Lunebourg épouse en 1386 Marguerite de Saxe, une autre fille de Venceslas Ier de Saxe-Wittenberg et de Cécile de Carrare.

Ces mariages avaient pour but de cimenter l'accord de paix entre les deux maisons.



Mort de Catherine de Luxembourg

Catherine de Luxembourg meurt en 1386 ou 1395.



Mariage de Jean II de Berry avec Catherine de France

Jean II de Berry Comte de Montpensier

Jean II de Berry épouse en 1386 à Saint-Ouen avec Catherine de France, fille de Charles V le Sage et de Jeanne de Bourbon.

Jean II de Berry devient Comte de Montpensier en 1386.



Mariage de Jean IV le Conquérant avec Jeanne de Navarre

Jean IV le Conquérant est veuf de Jeanne Holland.

Jean IV le Conquérant épouse en septembre 1386 Jeanne de Navarre, fille de Charles II le Mauvais et de Jeanne de France. Leurs enfants sont :



Mariage d'Henri III le Maladif avec Catherine de Lancastre

Jean Ier met fin aux prétentions de Jean de Gand en mariant son fils à la fille de Jean de Gand.

Henri III le maladif épouse en 1387 ou 1388 Catherine de Lancaster, fille de Jean de Gand et de Constance de Castille. Leurs enfants sont :

Ce mariage met fin à un conflit dynastique et renforce le pouvoir de la maison de Trastamare.



Mort de Catherine de France

Catherine de France meurt en 1388.



Mariage de Jean II de Montagu l'Aîné avec Jacqueline de La Grange

Jean II de Montagu l'Aîné épouse en 1388 Jacqueline de La Grange, fille d'Étienne de La Grange, président du Parlement de Paris, et de Marie du Bois. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean Marie Visconti

Giovanni Maria ou Jean Marie Visconti naît à Abbiategrasso le 7 septembre 1388, fils de Jean-Galéas Ier Visconti et de Catherine Visconti.



Mariage d'Henri Ier de Brunswick-Lunebourg avec Sophie de Poméranie

Henri Ier de Brunswick-Lunebourg épouse le 11 novembre 1388 Sophie de Poméranie, fille de Warcislaw VI de Poméranie. Leurs enfants sont :



Mort de Pierre Ier d'Orgemont

Pierre Ier d'Orgemont meurt en l'hôtel des Tournelles à Paris le20 ou 23 juin 1389.

Pierre d'Orgemont est inhumé dans la chapelle de la Nativité du prieuré de Sainte Catherine du Val des écoliers.

Ce prieuré, qui jouxtait les jardins de l'hôtel de Tournelles, était situé à l'emplacement de l'actuelle place du Marché-Sainte-Catherine. Sur sa pierre tombale on pouvait lire :

[Cy gyst] Monsieur Messire Pierre d'Orgemont, chevalier, chancelier de France et du Dauphiné, qui trépassa l'an MCCCLXXXIX, le XXe jour de juing; Et madame Marguerite de Voisines, Jadis femme dudict monsieur Pierre d'Orgemont, qui trépassa l'an MCCCLXXX, le XXIIIe jour de Mars. "



Naissance de Catherine de l'Isle-Bouchard

Catherine de l'Isle-Bouchard naît en 1390, fille de Jean de l'Isle-Bouchard et de Jeanne de Bueil.



Mariage de Jean II de Berry avec Anne de Bourbon

Jean II de Berry est veuf de Catherine de France.

Jean II de Berry épouse en 1388 ou 1390 Anne de Bourbon, fille de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme..



Naissance de Élisabeth de Goerlitz

Élizabeth ou Élisabeth de Goerlitz ou de Görlitz ou de Luxembourg naît à Horsewitz ou Horovice en Bohême en décembre 1390, fille de Jean de Luxembourg, Duc de Goerlitz, et de Catherine de Mecklenbourg-Schwerin ou Richarde ou Richardis.



Mort de Guillaume Ier de Namur

Guillaume Ier de Namur meurt à Namur le 1er octobre 1391.

Guillaume Ier de Namur participe avec ardeur aux combats de la guerre de Cent Ans, du côté anglais.

Avec la fortune de Marie d'Artois, sa mère, puis celle de Catherine de Savoie, sa seconde femme, Guillaume Ier de Namur acquiert des fiefs et territoires pour agrandir le marquisat de Namur.

Guillaume Ier de Namur favorise le développement de l'industrie minière et de la forgerie et modernise la législation dans le but de favoriser le commerce.



Mort de Catherine d'Auvergne

Catherine d'Auvergne meurt en 1392.



Mariage de Guy VIII de La Rochefoucauld avec Marguerite de Craon

Guy VIII de La Rochefoucauld épouse après 1392 Marguerite de Craon née en 1370, fille de Guillaume II de Craon et de Jeanne Savary de Montbazon. Leurs enfants sont :

Guy VIII de La Rochefoucauld acquiert la terre de Marcillac (actuelle Marcillac-Lanville en Charente) de Guillaume II de Craon, son beau-père, moyennant la somme de 9 000 écus.

Guy VIII de La Rochefoucauld achète également à Péronnelle de Thouars, les terres charentaises de Montignac et de Tourriers.



Mariage de Philippe d'Artois avec Marie de Berry

Philippe d'Artois épouse à Paris le 27 janvier 1392 Marie de Berry. Leurs enfants sont :



Mariage de Manuel II Paléologue avec Hélène Dragas

Manuel II Paléologue épouse le 10 février 1392 Hélène Dragas (1376-1450), fille de Constantin Dragas, un noble serbe. Leurs enfants sont :



Naissance de Philippe Marie Visconti

Filippo Maria ou Philippe Marie Visconti naît le 23 septembre 1392, fils de Jean-Galéas Ier Visconti et de Catherine Visconti.

Philippe Marie Visconti souffre dès ses premières années de rachitisme ce qui l'empêchera, adulte, de se promener ou de se tenir debout longtemps.



Mort de Jean Ier de Bourbon-La Marche

Jacques II de Bourbon-La Marche Comte de la Marche

Jean Ier de Bourbon-La Marche meurt le 11 juin 1393.

Jean Ier de Bourbon-La Marche est pair de France.

Dans le Vendômois, Jean Ier de Bourbon-La Marche fait reconstruire les châteaux de Vendôme et de Lavardin.

Jacques II de Bourbon-La Marche devient Comte de La Marche.

Catherine de Vendôme, sa mère, associe Louis Ier de Bourbon-Vendôme au gouvernement du comté de Vendôme



Mariage de Léopold IV de Habsbourg avec Catherine de Bourgogne

Léopold IV de Habsbourg épouse le 15 août 1393 Catherine de Bourgogne, fille de Philippe II le Hardi et de Marguerite de Mâle.



Mariage de Marquis Rogier de Beaufort avec Éléonore d'Anduze

Marquis Rogier de Beaufort est veuf de Catherine d'Auvergne.

Marquis Rogier de Beaufort épouse en 1394 Éléonore d'Anduze (née vers 1375). Leurs enfants sont :



Mariage de Charles II de Lorraine avec Marguerite de Wittelsbach

Charles II de Lorraine épouse en 1394 Marguerite de Wittelsbach, fille de Robert Ier du Saint-Empire, et d'Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg. Leurs enfants sont :

De sa maîtresse Alison du May, Charles II de Lorraine a pour enfant :



Mariage de Guillaume Ier de Narbonne avec Guérine de Beaufort

Guillaume Ier de Narbonne épouse Guérine de Beaufort, fille de Marquis de Beaufort, Seigneur de Canillac, et de Catherine d'Auvergne. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean de Gand avec Catherine Swynford de Roelt

Jean de Gand est veuf de Constance de Castille.

Jean de Gand obtient de son neveu Richard II d'Angleterre la légitimation de ses enfants nés de Catherine Swynford de Roelt, mais l'acte stipule qu'ils ne peuvent pas être inclus dans l'ordre de succession au trône, bien que petit-fils d'Édouard III d'Angleterre.

Probablement dans le but de déclarer publiquement la légitimité de ses enfants, Jean de Gand épouse à Lincoln le 13 janvier 1396 Catherine Swynford de Roelt, sa maîtresse. Leurs enfants sont :



Mariage de Pons Ier de Castelnau-Caylus avec Jeanne Catherine de Roquefeuil

Pons Ier de Castelnau-Caylus épouse le 14 janvier ou février 1396 Jeanne Catherine de Roquefeuil (1363-entre 1399 et 1406 ou en 1409), Dame de Roquefeuil, de Nant et de Combret, Baronne du Pouget, fille d'Arnaud III de Roquefeuil (mort en 1395), Vicomte de Creyssel, et d'Hélène de Gourdon-Castelnau (née en 1340), Dame de Castelnau-Montratier.



Naissance de Catherine de Bourgogne

Catherine de Bourgogne naît en 1396, fille de Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière.



Mariage de Jean V le Sage avec Jeanne de France

Jean V le Sage épouse le 19 septembre 1396 Jeanne de France, fille de Charles VI le Fou. Leurs enfants sont :



Mariage d'Alain III de Coëtivy avec Catherine du Chastel

Alain III de Coëtivy épouse le 12 janvier 1398 Catherine du Chastel. Leurs enfants sont :



Naissance de Prigent VII de Coëtivy

Prégent ou Prigent VII de Coëtivy naît en 1399, fils d'Alain III de Coëtivy (vers 1370-1425), commandant des troupes d'Arthur III de Bretagne, et de Catherine du Chastel.



Mariage de Guillaume Cousinot le Chancelier avec Jeanne l'Orfèvre d'Orfeuil

Guillaume Cousinot épouse Jeanne l'Orfèvre d'Orfeuil (Senlis 1366-Paris 1411), fille de Pierre II l'Orfèvre et de Jeanne de Sens. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles Ier d'Albret avec Marie de Sully

Marie de Sully est veuve de Guy VI de La Trémoïlle dit leVaillant.

Charles Ier d'Albret épouse le 27 janvier ou février 1400 ou 1401 Marie de Sully, fille de Louis Ier de Sully, Seigneur de Sully, et d'Isabeau Dame de Craon, Mareuil et Noirmoutiers. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Bavière

Catherine de Bavière meurt en 1401.



Mariage de Pons Ier de Castelnau-Caylus avec Bourguine de Guilhem

Pons Ier de Castelnau-Caylus épouse le 21 janvier 1401 Bourguine de Guilhem, fille de Déodat II de Clermont-Lodève et d'Isabelle de Roquefeuil. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Valois

Catherine de Valois naît le 27 octobre 1401, fille de Charles VI le Fou et d'Isabeau de Bavière.



Naissance de Marie de Castille

Marie de Castille naît en 1401, fille d'Henri III le Maladif et de Catherine de Lancastre.



Mariage de Frédéric Ier de Saxe avec Catherine de Brunswick-Lunebourg

Frédéric Ier de Saxe épouse le 7 février 1402 Catherine de Brunswick-Lunebourg, fille d'Henri II de Brunswick-Lunebourg et de Sophie de Poméranie. Leurs enfants sont :



Mariage de Louis VII de Bavière avec Anne de Bourbon

Anne de Bourbon est veuve de Jean II de Berry, Comte de Montpensier.

Louis VII de Bavière épouse à Paris le 1er octobre 1402 Anne de Bourbon, fille de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme. Leurs enfants sont :


Jean Marie Visconti - illustration du XIXe siècle

Mort de Jean-Galéas Ier Visconti

Jean Marie Visconti Duc de Milan

Philippe Marie Visconti Comte de Pavie

Gabriel Marie Visconti Seigneure de Pise

Catherine Visconti Régente du duché de Milan

Avant de mourir, Jean-Galéas Ier Visconti partage l'état entre ses fils, laissant :

Jean-Galéas Ier Visconti meurt le 3 septembre 1402 de la peste dans le château de Melegnano, laissant les caisses de l'État exsangues et une veuve en sérieuses difficultés financières.

Jean-Galéas Ier Visconti est resté dans l'histoire pour sa folie des grandeurs.

Jean-Galéas Ier Visconti dépense, par exemple, 300 000 florins d'or dans de gigantesques travaux d'endiguements pour dévier à son profit le Mincio de Mantoue et la Brenta de Padoue et enlever ainsi tous leurs moyens de défense à ces deux villes.

C'est aussi à Jean-Galéas Ier Visconti que l'on doit l'église et le monastère de la Certosa à Pavie, le début des travaux d'édification de la cathédrale (il Duomo), faisant appel aux meilleurs artistes disponibles en Europe, ainsi que le château de Pavie commencé sous son père Galéas II et achevé par ses soins. Ce palais était alors, de loin, la plus splendide résidence princière d'Europe.

Jean-Galéas Ier Visconti y transfert sa célèbre bibliothèque et sa grande collection de reliques sacrées en lesquelles il avait une foi tout à fait particulière.

Jean Marie Visconti, à peine 13 ans, devient le 2e duc de Milan.

La tutelle est confiée à la mère Catherine Visconti, nommée régente du duché.

La mort de Jean-Galéas Ier Visconti met un terme aux conquêtes milanaises et aux ambitions démesurées des Visconti. L'état autoritaire qu'il avait maintenu avec toutes sortes de violences, part rapidement en pièces. En peu de temps, le duché se désintègre.

Mantoue peut enfin vivre sans la crainte permanente de l'envahissement.

Au milieu des affrontements entre factions rivales, menées par des capitaines de fortune et des mercenaires, un homme sans scrupules émerge, Facino Cane.

Facino Cane est un roman français, ou plutôt une nouvelle ou un récit d'aventure, d'Honoré de Balzac :


Marguerite de Savoie-Achaïe

Mariage de Théodore II de Montferrat avec Marguerite de Savoie-Achaïe

Théodore II de Montferrat est veuf de Jeanne de Bar.

Théodore II de Montferrat épouse le 17 février 1403 Marguerite de Savoie-Achaïe, fille Amédée de Savoie-Achaïe et de Catherine de Genève.

Cette union provoque immédiatement un regain de la guerre avec Amédée VIII de Savoie.

Amédée VIII de Savoie considère qu'il s'agit de la confirmation d'une alliance hostile à l'État savoyard entre Amédée de Savoie-Achaïe, son cousin et ennemi, et Théodore II de Montferrat.



Naissance de Mathilde de Savoie-Achaïe

Mathilde de Savoie-Achaïe naît vers 1403, fille d'Amédée de Savoie-Achaïe et de Catherine de Genève.



Mort de Catherine Swynford de Roelt

Catherine Swynford de Roelt meurt en 1403.


Guy XIII de Laval - Collégiale Saint-Martin de Montmorency

Mariage de Guy XIII de Laval avec Anne de Laval

Guy XIII de Laval épouse à Vitré le 22 janvier 1404 Anne de Laval, fille de Guy XII de Montmorency-Laval. Leurs enfants sont :

Anne de Laval est Dame héritière de Laval, baronne héritière de Vitré, Vicomtesse héritière de Rennes, de Châtillon, de Gavre, d'Acquigny, d'Aubigné, Courbeveille, Dame héritière de Tinténiac, de Bécherel et de Romillé

À ce mariage sont présents plusieurs évêques et les plus grands seigneurs de Bretagne.

Une des conditions est que les enfants à naître de ce mariage portent les nom et armes de Laval.

Après son mariage, Guy XIII de Laval sert dans les armées de France, sous le nom de comte de Gavre, avec titre d'écuyer banneret.

Il parait à la cour sous ce titre et suit Charles VII de France dans la Guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons.

Guy XIII de Laval a le commandement de 600 hommes d'armes, dont 7 bacheliers, et de 180 écuyers qui forment sa compagnie.



Isabelle Ire de Majorque Au couvent de Sainte Catherine-du-Val-des-Écoliers

Mort d'Isabelle Ire de Majorque

Isabelle Ire de Majorque vit au couvent de Sainte Catherine-du-Val-des-Écoliers à Paris jusqu'en 1404, date possible de sa mort.

À moins qu'elle ne se soit retirée dans son château de Gallargues en Provence avant de mourir en 1406.



Naissance de Catherine de Thouars

Catherine de Thouars naît en 1404 ou 1405, fille de Miles II de Thouars (mort en 1423), Seigneur de Pouzauges, et de Béatrice de Montejean.



Mariage de Guy II de Laval avec Marie de Craon

Guy de Laval-Blaison ou Guy II de Laval épouse en février 1404 Marie de Craon, fille de Jean de Craon. Leurs enfants sont :



Catherine Visconti Prisonnière

Mort de Catherine Visconti

Les fiefs personnels de Facino Cane, en 1404, comprennent Alexandrie, Novare et Tortona.

Facino Cane réussit, en s'appuyant sur le caractère sanguinaire de Jean Marie Visconti, à instiller en lui un sentiment de suspicion à l'égard de Catherine Visconti, la régente sa mère. Elle est emprisonnée en 1404 à Monza.

Ironie du sort, ce château était celui que lui avait offert, le jour de ses noces, son mari Jean-Galéas Ier Visconti, 24 ans plus tôt.

Après environ 2 mois de captivité, Catherine Visconti meurt probablement empoisonnée ou peut-être victime de la peste, dans l'indifférence. Seul, Philippe Marie Visconti se préoccupe d'elle, mais sans pouvoir faire grand-chose. Jean Marie Visconti ne réserve pas à Philippe Marie Visconti, âgé de 12 ans son jeune frère, le même traitement qu'à sa mère.

Le cadet est un adversaire de peu de poids en raison de sa santé fragile et du peu de moyens avec lesquels il passe son existence, retranché derrière les murs du château de Pavie. Il assiste impuissant à l'effritement du duché de Milan créé par son père et ses ancêtres, pendant que son frère aîné se brouille toujours plus avec l'aristocratie et le peuple milanais.



Mariage de Guy II de Chauvigny avec Antoinette de Damas

Guy II de Chauvigny est veuf de Jeanne Rogier de Beaufort.

Guy II de Chauvigny épouse le 12 février 1405 Antoinette de Damas, fille de Guy de Damas et de Maralde de Castelnau. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de l'Hôpital

Catherine de l'Hôpital naît vers 1405, fille de François de L'Hôpital (mort en 1427), Seigneur de Soisy-aux-Loges, et de Catherine L'Orfèvre.



Mariage de Charles Ier de Rohan-Guémené avec Catherine du Guesclin

Charles Ier de Rohan-Guémené épouse vers 1405 Catherine du Guesclin (morte en 1461), Dame du Verger. Leur enfant est :

Le contrat de mariage est du 10 mars 1405.



Mariage de Renaud IV de Gueldre avec Marie d'Harcourt

Renaud IV de Gueldre épouse en 1405 Marie d'Harcourt, fille de Jean VI d'Harcourt et de Catherine de Bourbon.



Mariage de Pierre Ier de Luxembourg avec Marguerite des Baux

Pierre Ier de Luxembourg épouse le 8 mai 1405 Marguerite des Baux. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean II de Castille

Jean II de Castille naît à Toro (Zamora) le 6 mars 1405, fils d'Henri III le Maladif et de Catherine de Lancastre.



Mort de Henri III le Maladif Roi de León, de Galice, de Cordoue, de Murcie, de Séville, de Castille et de Tolède

Jean II Roi de León, de Galice, de Cordoue, de Murcie, de Séville, de Castille et de Tolède

Catherine de Lancastre Régente du royaume de Castille.

Henri III le Maladif meurt en 1406 à Tolède.

Jean II de Castille, fils d'Henri III le Maladif, devient Roi de León, de Galice, de Cordoue, de Murcie, de Séville, de Castille et de Tolède le 25 décembre 1406, âgé d'un an et dix mois.

Catherine de Lancastre, sa mère, est Régente pendant les premières années de son règne.

Il semblerait que Jean II fut un des souverains les moins capables de la couronne de Castille. Il était faible et dépendant. Il n'avait aucun intérêt excepté pour les divertissements, comme l'écriture de vers, la chasse et les tournois.



Mariage d'Adolphe IV de La Marck avec Marie de Bourgogne

Adolphe IV de La Marck est veuf d'Agnès de Bavière.

Adolphe IV de La Marck épouse en 1406 Marie de Bourgogne, fille de Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière. Leurs enfants sont :

Marie de Bourgogne demeure à la Cour de Jean sans Peur, son père, à cause de différends concernant la dot.



Mariage de Jean de Bavière avec Catherine de Poméranie

Jean de Bavière épouse en 1407 Catherine de Poméranie. Leur enfant est :



Mariage d'Alain IX de Rohan avec Marguerite de Bretagne

Alain IX de Rohan resserre les liens avec la maison de Bretagne.

Alain IX épouse le 19 avril 1407 Marguerite de Bretagne, fille de Jean IV le Conquérant et de Jeanne de Navarre. Leur enfant est :



Mort de Catherine de Genève

Catherine de Genève meurt en 1407.



Mariage de Jacques II d'Urgell avec Isabelle d'Aragon

Jacques II d'Urgell épouse en 1407 Isabelle d'Aragon, sa cousine, fille de Pierre IV d'Aragon et de Sibila de Fortià. Leurs enfants sont :

Pierre IV d'Aragon le nomme lieutenant-général du royaume à titre honorifique.



Mort d'Agnès de Jonvelle

Mariage de Philibert de Bauffremont avec Catherine de Ludres

Agnès de Jonvelle meurt en 1408.

Philibert de Bauffremont épouse en 1408 Catherine de Ludres.



Mariage de Charles de Montagu avec Catherine d'Albret

Charles de Montagu épouse le 31 juillet 1409 Catherine d'Albret, fille de Charles Ier d'Albret, Connétable de France.



Mariage de William Seton avec Janet Dunbar de March

William Seton épouse Janet Dunbar de March. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine des Baux Dame de Camaret et de Sérignan

Catherine des Baux meurt en 1410.



Naissance de Catherine de Chauvigny

Catherine de Chauvigny naît en 1410, fille de Guy II de Chauvigny et d'Antoinette de Damas.



Mariage de Frédéric IV d'Autriche avec Anne de Brunswick

Frédéric IV d'Autriche est veuf d'Élisabeth du Palatinat

Frédéric IV d'Autriche épouse vers 1410 Anna ou Anne de Brunswick(morte en 1432) , fille de Frédéric Ier de Brunswick-Lunebourg. Leur enfant est :



Mort de Jean Beaufort

Jean Beaufort meurt le 16 mars 1410 à l'Hopital de Sainte-Catherine, près de la Tour de Londres. Il est inhumé dans la chapelle Saint-Michel, à la cathédrale de Cantorbéry.



Mariage de Louis II de Chalon-Arlay avec Jeanne de Montbéliard

Louis II de Chalon-Arlay épouse en 1412 Jeanne de Montbéliard, Dame de Montfaucon et de Montbéliard, fille d'Henri de Montbéliard, Comte de Montbéliard, Seigneur d'Orbe.... Leur enfant est :



Mort de Catherine de Vendôme

Catherine de Vendôme meurt le 1er avril 1412.



Naissance de Catherine de Laval

Catherine de Laval naît en 1412, fille de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval.



Mariage d'Ernest Ier d'Autriche avec Cymburge de Masovie

Ernest Ier d'Autriche est veuf de Marguerite de Poméranie.

Ernest Ier d'Autriche épouse à Bruck an der Mur en 1412 Cymburge de Masovie, une princesse polonaise. Leurs enfants sont :



Naissance de Frédéric II de Saxe

Frédéric II de Saxe, dit le Bon ou le Doux ou le Placide ou le Pacifique, naît à Leipzig le 22 août 1412, fils de Frédéric Ier de Saxe et Catherine de Brunswick-Lunebourg.

Frédéric II de Saxe est issu de la première branche de la Maison de Wettin.



Liaison de Philippe Marie Visconti avec Agnès du Maine

Philippe Marie est soupçonné de comportement luxurieux. Alors qu'à sa cour il s'est entouré de pages qui le suivent partout, il entretient un rapport stable avec Agnès del Maino ou Agnès du Maine, fille du comte palatin Ambrogio, et probablement dame de compagnie de sa femme. Leurs enfants sont :

Il veut se débarrasser de Béatrice Lascaris qui devient gênante.



Mariage de Louis VII de Bavière avec Catherine d'Alençon

Louis VII de Bavière est veuf d'Anne de Bourbon.

Catherine d'Alençon est veuve de Pierre d'Évreux.

Louis VII de Bavière épouse en 1413 Catherine d'Alençon.



Reprise de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons

Dénonciation de la trêve avec la France

Henri V de Lancastre demande la main de Catherine

En 1414, la guerre reprend de plus belle.

Henri V de Lancastre profite de la folie du Roi Charles VI le Fou et des querelles entre les membres du Conseil de Régence, Armagnacs et Bourguignons, pour dénoncer la trêve conclue en 1396 entre Richard II d'Angleterre et Charles VI le Fou. En août 1414, il demande à Charles VI le Fou la main de sa fille Catherine et la succession du trône de France !



Mariage de Pierre Ier de Beauvau avec Jeanne de Craon

Jeanne de Craon est veuve d'Ingelger II d'Amboise.

Pierre Ier de Beauvau épouse en 1409 ou vers 1415 Jeanne de Craon, fille de Pierre de Craon et de Catherine de Machecoul. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean des Roches avec Catherine de l'Isle-Bouchard

Jean des Roches Baron de L'Ile-Bouchard

Jean des Roches épouse en 1415 Catherine de l'Isle-Bouchard.

Jean des Roches devient ainsi baron de L'Ile-Bouchard.



Mariage d'Alphonse V le Grand avec Marie de Castille

Alphonse V le Grand épouse à Valence le 12 juin 1415 Marie de Castille, fille d'Henri III le Maladif et de Catherine de Lancastre.


Cheminement de Henri V – pointillés rouges

Prise d'Harfleur

William de La Pole Blessé

Jean de Lancastre Lieutenant général d'Angleterre

La demande d'Henri V de Lancastre à Charles VI le Fou de la main de Catherine et de la succession du trône de France n'a pas abouti.

Le mardi 13 août 1415, la flotte d'Henri V de Lancastre, forte de 1 600 navires, accoste en vue de Chef-de-Caux près de l'estuaire de la Seine.

Il débarque son armée et son artillerie le 14 août 1415.

Il entreprend le siège d'Harfleur le 18 août 1415 avec 6 000 hommes d'armes et 24 000 archers.

La ville d'Harfleur demande de l'aide à l'armée française stationnée à Vernon et essuie un refus.

Thomas Montaigu participe au siège.

Jean de Villiers de L'Isle-Adam est fait prisonnier par les Anglais lors de ce siège après une défense courageuse.

Après un mois de siège, le 22 septembre 1415, la ville d'Harfleur se rend.

William de La Pole est sérieusement blessé lors du siège. Son père est tué.

Arthur III de Bretagne rejoint alors le dauphin Louis de France à la tête d'un fort contingent d'hommes d'armes bretons.

Jean de Lancastre est nommé Lieutenant général d'Angleterre pendant la campagne d'Henri V de Lancastre, son frère, en France.



Naissance de Christophe de Bavière

Christophe de Bavière naît le 26 février 1416, fils de Jean de Bavière et de Catherine de Poméranie.



Mariage de Jean IV de Mecklembourg avec Catherine de Saxe-Lauenbourg

Jean IV de Mecklembourg est veuf de Jutta de Hoya.

Jean IV de Mecklembourg épouse en 1416 Catherine de Saxe-Lauenbourg (mort en 1450), fille de Jean IV de Saxe-Lauenbourg. Leurs enfants sont :



Naissance de Sigismond de Saxe

Sigismond de Saxe naît en 1416, fils de Frédéric Ier de Saxe et de Catherine de Brunswick-Lunebourg.



Naissance de Catherine de Dreux de Bretagne

Catherine de Dreux de Bretagne naît en 1416, fille de Jean V le Sage et de Jeanne de France.



Mariage d'Hugues de Chalon avec Catherine de l'Isle-Bouchard

Catherine de l'Isle-Bouchard est veuve de Jean des Roches.

Hugues de Chalon épouse Catherine de l'Isle-Bouchard.



Naissance de Catherine de Clèves

Catherine de Clèves naît en 1417, fille d'Adolphe Ier de Clèves, Duc de Clèves, et de Marie de Bourgogne.



Conquête de la Normandie par Henri V de Lancastre

Prise de Caen

Siège de Rouen

John Fastolf Gouverneur de Condé-sur-Noireau

En 1417, Henri V de Lancastre avec Thomas de Lancastre conquiert Normandie avec l'appui d'Isabeau de Bavière et du duc de Bourgogne.

La domination maritime est assurée en chassant les Génois, alliés des Français, de la Manche.

La Basse-Normandie est rapidement conquise. Henri V de Lancastre prend de la ville et le château de Caen.

Le réaménagement du Château de Caen cesse alors totalement

Rouen coupée de Paris et assiégée.

Les Français sont paralysés par des conflits entre les Bourguignons et les Armagnacs.

Henri V de Lancastre joue habilement de ces dissensions pour les monter les uns contre les autres, sans relâcher son effort de guerre.

Jacques II d'Harcourt est fait encore prisonnier des Anglais en voulant secourir la ville de Rouen

Henri V de Lancastre remet aussi sur le tapis le projet d'épouser Catherine de Valois, fille du Roi de France Charles VI le Fou et d'Isabeau de Bavière.

En 1417, John Fastolf est nommé gouverneur de Condé-sur-Noireau.



Mariage de Charles II d'Albret avec Anne d'Armagnac

Charles II d'Albret épouse le 28 octobre 1417 Anne d'Armagnac, fille de Bernard VII d'Armagnac et de Bonne de Berry. Leurs enfants sont :


Jeanne de La Tour-Landry

Mariage de Bertrand de Beauvau avec Jeanne de La Tour-Landry

Bertrand de Beauvau épouse vers 1420 Jeanne de La Tour-Landry. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg naît à Wiener Neustadt en Autriche en 1420, fille d'Ernest Ier d'Autriche et de Cymburge de Masovie.



Contrat de mariage de Gilles de Rais avec Catherine de Thouars

Gilles de Rais aurait prétendument enlevée Catherine de Thouars pour l'épouser secrètement sans dispense de consanguinité dans une chapelle perdue du Poitou le 24 avril 1420.

Le contrat de mariage de Gilles de Rais et Catherine de Thouars est signé le 30 novembre 1420.



Mariage de Jean II de Castille avec Marie d'Aragon

Jean II de Castille épouse en 1420 Marie d'Aragon, fille de Ferdinand Ier d'Aragon et d'Éléonore de Castille, sa cousine. Leur enfant est :



Alliance des Bourguignons et des Anglais

Traité de Troyes

Charles VII de France déshérité

Henri V de Lancastre Héritier de la couronne de France

Charles VII de France, dauphin et régent en raison de la folie de son père, poursuit le combat contre les Anglais à la tête des Armagnacs.

Philippe III le Bon, animé par le désir de venger Jean sans Peur, son père, n'hésite plus à s'allier avec Henri V de Lancastre contre le Dauphin Charles VII de France.

L'empereur d'Allemagne, Sigismond Ier de Luxembourg, arbitre aussi en faveur de l'Anglais dans la rivalité dynastique qui partage la France.

Isabeau de Bavière et Charles VI le Fou négocient durant 6 mois avec les Anglais.

Philippe de Morvilliers est le principal artisan de la conclusion du traité de Troyes.

Pierre Cauchon participe aux pourparlers.

Le traité est signé le 21 mai 1420 dans la cathédrale de Troyes. Philippe III le Bon représente les intérêts de la France.

La légitimité à succéder du soi-disant dauphin est niée, en raison de ses crimes énormes.

Charles VII de France est déchu de tous ses titres.

Les rumeurs concernant une illégitimité liée à une infidélité de la reine Isabeau sont colportées par les Bourguignons, mais une telle affirmation ne peut être inscrite sans heurter le roi de France.

Les signataires du traité conviennent qu'Henri V de Lancastre épousera Catherine de Valois, la fille de Charles VI le Fou et d'Isabeau de Bavière.

Il sera à ce titre le seul héritier de la couronne et exercera immédiatement la régence.

Charles VI le Fou lègue donc sa couronne à son gendre puis éventuellement à un petit-fils à naître.

Ce traité ajoute à l'impopularité d'Isabeau de Bavière déjà due à ses goûts du luxe. Ce traité n'aura jamais cours que dans les régions occupées par le roi d'Angleterre et le duc de Bourgogne.

Charles VII de France, réfugié à Bourges, conserve de fait le gouvernement du Sud de la France.

Jean V le Sage mène une politique ménageant les deux partis anglais et français.

Jean V le Sage signe le traité de Troyes mais il autorise Arthur III de Bretagne, son frère, à combattre sous la bannière française.

Aussi, Arthur III de Bretagne combat-il les Anglais dès son plus jeune âge.


Mariage d'Henri V et de Catherine de Valois

Mariage de Henri V de Lancastre avec Catherine de Valois

Comme cela est prévu dans le traité de Troyes, Henri V de Lancastre épouse dans la cathédrale de Troyes le 2 juin 1420 Catherine de Valois, fille de Charles VI le Fou et d'Isabeau de Bavière. Leur enfant est :



Liaison de Philippe III le Bon avec Catherine de Thieffries

Philippe III le Bon a une liaison avec Catherine de Thieffries. Leur enfant est :



Mariage de Jean Ier Goyon avec Marie Marguerite de Maulny

Jean Ier Goyon épouse le 18 avril 1421 Marie Marguerite de Maulny, Dame de Thorigny-sur-Vire, fille d'Olivier de Maulny, Baron de Thorigny, et de Catherine de Thieuville, Dame deVains, de Chatoire, de Saint-Pierre-Langer, de Mesnil-Hué et de Mesnil-Garnier. Leurs enfants sont :



Sacre de Catherine de France Reine d'Angleterre

Catherine de Valois est sacrée reine d'Angleterre en 1421.



Naissance d'Henri VI Plantagenêt

Henri VI Plantagenêt naît le 6 décembre 1421, fils d'Henri V de Lancastre et de Catherine de Valois.



Naissance d'Henri de Saxe

Henri de Saxe naît en 1422, fils de Frédéric Ier de Saxe et de Catherine de Brunswick-Lunebourg.



Mariage de Charles VII de France avec Marie d'Anjou

Charles VII de France épouse à Bourges en 1422 Marie d'Anjou, fille de Louis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon. Yolande d'Aragon joue un grand rôle dans l'entourage politique de son gendre Charles VII. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Sorel avec Catherine de Maignelais

Jean Sorel épouse Catherine de Maignelais. Leurs enfants sont :



Naissance d'Agnès Sorel

Agnès Sorel naît vers 1422, fille de Jean Soreau ou Sorel, Seigneur de Coudun, et de Catherine de Maignelais, Châtelaine de Verneuil-en-Bourbonnais. Elle est née à Fromenteau en Touraine ou à Coudun, près de Compiègne, d'où est originaires son père.

Agnès Sorel reçoit en Picardie une éducation soignée. On l'y prépare à occuper à la cour la charge enviée de demoiselle de compagnie d'Isabelle de Lorraine, charge qui lui est destinée dès son plus jeune âge du fait de sa naissance et des recommandations dont elle bénéficie. Cette charge n'est pas convoitée pour les avantages matériels qu'elle procure : Agnès Sorel ne reçoit que 10 livres par an.



Mariage de Gilles de Rais avec Catherine de Thouars

Gilles de Rais épouse à Église Saint-Maurille de Chalonnes-sur-Loire le 22 ou le 26 juin 1422 Catherine de Thouars, fille de Millet de Thouars et de Béatrix de Montjean. Leur enfant est :


Henri VI Plantagenêt

Mort d'Henri V de Lancastre Roi d'Angleterre

Henri VI Plantagenêt Roi d'Angleterre

Henri VI Plantagenêt Duc de Guyenne

Jean de Lancastre Régent du royaume d'Angleterre

Jean de Lancastre Capitaine général en Normandie

Mariage d'Owen Tudor avec Catherine de Valois

Avant de mourir, Henri V de Lancastre demande à Jean de Lancastre, son frère duc de Bedford, de confier la régence du trône d'Angleterre, à Philippe III le Bon. Celui-ci refuse.

Henri V de Lancastre meurt d'une fistule ou de dysenterie à Vincennes le 31 août 1422. Deux mois lui manquent pour être couronné roi de France.

Henri V de Lancastre est inhumé à l'abbaye de Westminster.

Sa tombe est recouverte de jolis ornements durant la Réforme.

Le bouclier, le casque et la selle, qui forment une partie de l'équipement funéraire initial, pendent toujours au-dessus de sa tombe.

L'esprit politique d'Henri V de Lancastre est en avance sur son temps :

un gouvernement central puissant supporté par le parlement,

une réforme de l'Église dans un esprit conservateur,

un développement commercial,

le maintien d'un prestige national.

Son succès est dû au pouvoir de sa personnalité. La guerre, la diplomatie et l'administration civile dépendent toutes lui. Il peut entraîner les lieutenants derrière lui, mais, à sa mort, personne n'est disponible pour prendre sa place de leader.

Il est un des premiers à comprendre la véritable importance de la marine anglaise.

Henri V de Lancastre a un sens si aigu de ses propres droits et est sans merci face au manque de loyauté. Mais il est très attentif aux droits des autres, et il défend la justice.

L'exécution de Lollard durant son règne est plus sûrement un acte politique que religieux.

Être ferme est pour lui un devoir. Ainsi en temps de guerre, bien qu'il garde une stricte discipline et n'autorise pas de violence gratuite, il traite sévèrement tout ceux qui selon lui ont péché.

Dans sa conduite personnelle il est chaste, modéré, et sincèrement pieux. Il se détend en faisant du sport ou des exercices virils. En même temps il est cultivé, avec un goût pour la littérature, l'art et la musique."

Philippe III le Bon se retrouve en position d'arbitre entre Charles VII de France et Henri VI Plantagenêt qui n'est qu'un enfant.

Le 1er septembre ou le 11 novembre 1422, Henri VI Plantagenêt devient Roi d'Angleterre et Duc de Guyenne à l'âge de 10 mois.

Jean de Lancastre, son oncle Duc de Bedford devient régent du royaume d'Angleterre en attendant la majorité son neveu.

Pierre Cauchon trouve en Jean de Lancastre un nouveau protecteur et joue officieusement le rôle de conseiller ecclésiastique.

Jean de Lancastre devient Capitaine général en Normandie en 1422.

Catherine de Valois est immédiatement séparée de son enfant et écartée des affaires publiques par Jean de Lancastre.

Catherine de Valois est de toute façon peu intéressée par la politique en général et par l'éducation de son enfant-roi en particulier. Owen Tudor, un courtier gallois, est assigné à son service. Elle en devient l'amante dans les mois suivants.

Owen Tudor épouse en secret Catherine de Valois. Leurs enfants parvenus à l'âge adulte sont :

Arthur III de Bretagne recouvre une totale liberté, estimant ne plus rien devoir aux Anglais.



Mariage de Jean Ier de Courtenay avec Catherine de L'Hôpital

Jean Ier de Courtenay épouse le 12 janvier 1423 Catherine de L'Hôpital, fille de François de L'Hôpital et de Catherine L'Orfèvre. Leurs enfants sont :



Thierry d'Oldenbourg Comte d'Oldenbourg

Mariage de Thierry d'Oldenbourg avec Hedwige de Holstein

Thierry d'Oldenbourg succède à Christian V d'Oldenbourg et devient Comte d'Oldenbourg de 1423 à 1440.

Thierry d'Oldenbourg est veuf d'Adélaïde d'Oldenbourg-Delmenhorst.

Thierry d'Oldenbourg épouse le 23 novembre 1423 Hedwige de Holstein, fille de Gérard VI de Holstein et d'Élisabeth de Brunswick. Leurs enfants sont :



Mariage de Richard de Bretagne avec Marguerite d'Orléans

Richard de Bretagne épouse au château de Blois en 1423 Marguerite d'Orléans, Comtesse de Vertus. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis XI

Louis XI de France, dit le Prudent, naît dans le palais épiscopal de Bourges le 3 juillet 1423, fils de Charles VII de France et de Marie d'Anjou.

Durant son enfance, Louis XI est élevé par Catherine de l'Isle-Bouchard.



Mariage de Louis Ier de Bourbon-Vendôme avec Jeanne de Montfort-Laval

Louis Ier de Bourbon-Vendôme est veuf de Blanche de Roucy.

Louis Ier de Bourbon-Vendôme épouse à Rennes le 24 août 1424 Jeanne de Montfort-Laval, Dame de Campzillon, fille de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval. Leurs enfants sont :



Mariage d'Ambroise II de Loré avec Catherine de Marcilly

Ambroise II de Loré épouse Katherine ou Catherine de Marcilly, Baronne d'Ivry. Leur enfant est :



Naissance d'Ambroise de Loré

Ambroisine ou Ambroise de Loré naît en 1425, fille d'Ambroise II de Loré et de Catherine de Marcilly.



Apparition de Saint-Michel

Jeanne d'Arc ne sait ni lire ni écrire mais elle coud et file. Elle est pieuse et dévote.

À sont tour, elle garde le bétail aux prés.

En 1425, Saint-Michel lui apparait. Il lui apprend la grande pitié du Royaume et parle de secours à donner à Charles VII de France, le roi légitime. Ses saintes préférées, Catherine d'Alexandrie et Marguerite lui apparaissent également. Elle reçoit mission de "bouter l'Anglais hors de toute France" et de restaurer Charles VII de France comme seul Roi légitime et véritable successeur de... Clovis.

Jacques d'Arc lui interdit de le quitter.



Naissance de Guillaume III de Saxe

Guillaume III de Saxe, dit le Courageux ou le Brave, naît à Meissen le 30 avril 1425, fils de Frédéric Ier de Saxe et de Catherine de Brunswick-Lunebourg.


Arthur III de Bretagne - aquarelle - Paris BnF - collection Gaignières

Arthur III de Bretagne Connétable de France

Pierre II de Giac Chef du conseil

Mort de Jeanne de Naillac

Mariage de Pierre II de Giac avec Catherine de L'Isle Bouchard

L'influence de Tanguy du Chastel diminue au profit d'Arthur III de Bretagne. qui est nommé à Chinon Connétable de France le 7 mars 1425 par Charles VII de France. On l'appelle alors le connétable de Richemond ou de Richemont.

En 1425, sur les conseils d'Arthur III de Bretagne, Pierre Frotier est limogé. Jean Louvet est exilé.

Charles VII de France nomme Pierre II de Giac chef de son conseil.

Catherine de L'Isle Bouchard est veuve d'Hugues de Chalon.

Pour pouvoir vivre avec Catherine de l'Isle-Bouchard, Pierre II de Giac enferme Jeanne de Naillac, sa femme qui est enceinte, dans l'une des salles au quatrième étage du donjon de Châteaugay.

Il l'aurait ensuite empoisonnée puis aurait jeté son corps sur le dos d'un cheval qu'il aurait précipité dans le vide du haut de la colline de Champgriaud, au saut du Saillant.

Pierre II de Giac épouse Catherine de L'Isle Bouchard, Dame de L'Isle Bouchard, de Rochefort sur Loire, de Doué, de Gençay et de Selles.

L'entente entre Arthur III de Bretagne et Charles VII est de courte durée. L'entourage de Charles VII s'efforce de desservir Arthur III de Bretagne auprès du roi.



Mariage de Charles Ier de Bourbon avec Agnès de Bourgogne

Charles Ier de Bourbon épouse en 1425 Agnès de Bourgogne (1407-1476), fille de Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Bourgogne

Catherine de Bourgogne meurt le 25 janvier 1425 ou 26 janvier 1426.



Mariage de Robert de Juliers avec Marie d'Harcourt

Marie d'Harcourt est veuve de Renaud IV de Gueldre.

Robert de Juliers, fils d'Adolphe II de Juliers, épouse le 24 février 1426 Marie d'Harcourt (morte après 1427), fille de Jean VI d'Harcourt et de Catherine de Bourbon.



Mort de Catherine de Poméranie

Catherine de Poméranie meurt en 1426.



Mort de Catherine de Bourbon

Catherine de Bourbon meurt à Paris le 7 juin 1427.

Elle est inhumée au Prieuré Notre-Dame du Parc.



Mariage de Charles Ier de Ventadour avec Marie de Pierre-Buffière

Charles Ier de Ventadour épouse le 15 juin 1427 Marie de Pierre-Buffière (née vers 1410), Comtesse de Pardiac, de Fezensac et de Fezensaquet. Leur enfant est :



Mort de Pierre II de Giac Seigneur de Giac, Châteaugay et Clichy

Georges Ier de la Trémoïlle favori de Charles VII de France

En 1427, Jean de Lancastre, Duc de Bedford, veut prendre le duché d'Anjou. Yolande d'Aragon riposte par une série de rencontres et d'accord de mariage entre plusieurs familles nobles, ce qui sape les initiatives anglaises et bourguignonnes et soutient le couronne.

Pierre II de Giac, le favori du roi, exerce ses rapines sur le trésor de la couronne et encourage une guerre coûteuse et désastreuse au conseil du roi.

Arthur III de Bretagne et Yolande d'Aragon font arrêter Pierre II de Giac, alors qu'il est au lit avec Catherine de L'Isle Bouchard.

Charles II d'Albret prête son concours lors de cette arrestation.

Pierre II de Giac est mené à Bourges, en chemise de nuit et chaussé d'une seule botte. Puis on le conduit à Dun-le-Roi.

Lors d'un rapide procès, Pierre II de Giac avoue tout ce que l'on veut, notamment le meurtre de Jeanne de Naillac, sa première femme.

Pierre II de Giac meurt à Dun-le-Roi le 8 février 1427, cousu dans un sac et noyé dans la rivière. On le sort ensuite de l'eau, pour qu'il reçoive une sépulture décente.

Arthur III de Bretagne introduit Georges Ier de la Trémoïlle auprès de Charles VII de France. Georges Ier de la Trémoïlle en devient rapidement un des favoris, et obtient le poste de grand chambellan.



Mariage de Georges Ier de la Trémoïlle avec Catherine de l'Isle-Bouchard

Catherine de l'Isle-Bouchard est veuve de Pierre II de Giac.

Georges Ier de la Trémoïlle est veuf de Jeanne II d'Auvergne.

Georges Ier de la Trémoïlle épouse à Sully-sur-Loire le 2 juillet 1427 Catherine de l'Isle-Bouchard. Leurs enfants sont :



Naissance de Georges II de la Trémoïlle

Georges II de la Trémoïlle naît en 1427 ou 1430, fils de Georges Ier de la Trémoïlle et de Catherine de l'Isle-Bouchard.



Naissance de Louise de La Trémoïlle

Louise de La Trémoïlle naît en 1427 ou 1432, fille de Georges Ier de la Trémoïlle et de Catherine de l'Isle-Bouchard.



Mariage de Guy III de Chauvigny avec Catherine de Laval

Guy III de Chauvigny épouse à Rennes le 7 novembre 1427 Catherine de Laval, fille de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval. Leur enfant est :



Mariage de Jean de Bavière avec Béatrix de Wittelsbach

Jean de Bavière est veuf de Catherine de Poméranie.

Jean de Bavière épouse en 1428 Béatrix de Wittelsbach.



Naissance de Catherine de Bretagne

Catherine de Bretagne naît en 1428, fille de Richard de Bretagne et de Marguerite d'Orléans.



Naissance de Catherine de France

Catherine de France naît en 1428, fille de Charles VII de France et de Marie d'Anjou.



Mariage de Pierre d'Amboise avec Anne de Bueil

Pierre d'Amboise épouse le 23 août 1428 Anne de Bueil, Dame d'Aubijoux, fille de Jean IV de Bueil et de Marguerite Dauphine d'Auvergne, Comtesse de Sancerre. Leurs enfants sont :



Mariage d'Édouard Ier de Portugal avec Aliénor d'Aragon

Édouard Ier de Portugal épouse à Coïmbra le 22 septembre ou le 4 novembre 1428 Aliénor d'Aragon, fille de Ferdinand Ier le Juste et d'Éléonore Urraca de Castille. Leurs enfants sont :



Naissance de Marie de Rais

Marie de Rais ou de Retz ou de Laval ou de Montmorency-Laval naît en 1429, fille de Gilles de Rais et de Catherine de Thouars.

La paternité de Gilles de Rais sera contestée.



Naissance de Pierre de Courtenay

Pierre de Courtenay naît vers 1429, fils de Jean Ier de Courtenay et de Catherine de l'Hôpital.



Mariage de Jacques de Dinan Montafilant avec Catherine de Rohan

Jacques de Dinan Montafilant, Grand Bouteiller de France, épouse en 1429 ou en 1435 Catherine de Rohan. Leur enfant est :



Naissance de Louis Ier de la Trémoïlle

Louis Ier de la Trémoïlle naît en 1429 ou 1431, fils de Georges Ier de la Trémoïlle et de Catherine de l'Isle-Bouchard.


Jeanne d'Arc au siège d'Orléans par Lenepveu Liberation d'Orleans - Vigiles de Charles VII

Libération d'Orléans

Jean Ier de Brosse, Jacques Ier de Chabannes et Jean de Dunois prêtent main-forte au gouverneur de la ville, Raoul de Goncourt.

Ils défendent au mieux Orléans. Ils sont rejoints par le cousin de Jean, Louis de Culan.

La ville subit depuis 7 mois déjà un blocus de la part des généraux anglais. Jean de Dunois assure le commandement de la défense de la ville. Louis de Culan était chargé du commandement en second.

La capitulation semble n'être plus qu'une question de jours.

Charles VII de France accepte de confier à Jeanne d'Arc un important corps d'armée composé de 4 000 hommes.

Jean d'Aulon, un écuyer qui lui restera toujours fidèle, fait l'éducation militaire de Jeanne.

En allant demander des renforts à Charles VII de France, Jean Ier de Brosse rencontre Jeanne d'Arc.

Jean Ier de Brosse et Louis de Culan (son cousin) sont désignés pour escorter Jeanne d'Arc à la tête d'une troupe qui rejoint le gros des forces royales.

Devenue Chef de guerre, Jeanne d'Arc se fait donner une épée trouvée dans l'église Sainte-Catherine de Fierbois.

De Blois, Jeanne d'Arc part pour Orléans.

Guy III de Chauvigny, Pierre de Rieux, Pierre d'Amboise et Louis d'Amboise combattent avec Jeanne d'Arc au siège d'Orléans.

De retour en France, Louis Ier de Bourbon-Vendôme participe à la libération d'Orléans avec Jeanne d'Arc.

Quand Jeanne se présente le 29 avril 1429 devant les chefs de l'armée royale dans son armure de capitaine avec la prétention de libérer Orléans, ceux-ci la tournent d'abord en dérision. Mais son énergie et sa foi ont vite fait de lui rallier ces énergiques capitaines :

Les rudes soldats acceptent même de mettre un bémol à leurs jurons et de renvoyer les ribaudes et prostituées qui s'attachent d'ordinaire à leurs pas.

Le 29 avril 1429, Jeanne d'Arc fait habilement entrer son armée et des vivres dans Orléans en évitant les Anglais et défile avec Jean de Dunois, qui défend la cité depuis plusieurs mois.

Les vivres, malgré ce secours, vont manquer. On décide d'aller en chercher à Blois. Ambroise II de Loré est chargé de cette mission. Il revient à Orléans le 4 mai 1429 et est assez heureux pour introduire, dans la ville, vivres et troupes, sans combat, sous les yeux de l'ennemi.

Jacques Ier de Chabannes revient avec cette armée.

Orléans sur la rive nord de la Loire est cernée au nord et à l'ouest par un réseau de fortifications, et l'accès par l'est est verrouillé par le fort de Saint Lou. Le pont sur la Loire au sud de la ville est tenu par les Anglais; son accès sud est fortifié. Enfin l'accès fluvial est verrouillé en amont par le fort de Saint Jean le Blanc qui est le pendant de Saint Lou sur la rive sud.

Le 4 mai 1429, une escarmouche oppose des français aux défenseurs de Saint Lou. Jeanne d'Arc, réveillée en pleine sieste, charge la bastille avec un fort parti de miliciens orléanais. Pour contrer cette sortie, John Talbot envoie des troupes de ses fortifications au nord pour prendre Jeanne d'Arc à revers et soutenir Saint Lou.

Jean de Dunois voyant la manœuvre sort à son tour et attaque la bastille de Saint Pouair qui marque l'extrémité nord de son réseau de fortifications.

John Talbot doit alors rapatrier ses hommes pour ne pas être pris de flanc et perdre Saint Pouair. Jean de Dunois se replie et Saint Lou est prise par Jeanne d'Arc.

Le 6 mai 1429, Ambroise II de Loré participe avec fougue à l'assaut de la bastille des Augustins.

L'accès fluvial par l'est n'étant plus verrouillé, les anglais transfèrent des troupes de Saint Jean le Blanc vers la bastide de la Tourelle qui permet de tenir le pont. Malgré les difficultés dues aux bancs de sable qui encombrent le lit du fleuve à Orléans, Jeanne d'Arc réussit à traverser la Loire en bateau à l'est de la ville avec un fort contingent, jusqu'à l'île aux toiles.

Voyant l'importance de ces troupes, la garnison de Saint Jean le Blanc abandonne la bastille qu'elle tenait et se replie vers la Tourelle. Les sapeurs français construisent un pont au dessus du petit bras de Loire qui sépare l'île aux toiles de la rive sud, et Jeanne d'Arc prend facilement possession de la bastide de Saint Jean le Blanc.

L'attaque de la dernière bastille, le fort des Tourelles, commence le samedi 7 mai 1429, au petit matin, après la messe habituelle. La Pucelle paye de sa personne en montant elle-même à l'assaut des murs. Elle est blessée d'une flèche à l'épaule.

Quand le soir tombe, les assaillants français sont épuisés et Jean de Dunois s'apprête à donner le signal de la retraite. Jeanne d'Arc, qui s'est retirée à l'écart pour se reposer et prier, voit cela. Elle agite sa bannière, donnant le signal d'un ultime assaut. Le capitaine anglais Glasdale, qui commande la bastille, tombe des murailles et se noie dans le fleuve. La bastille est prise.

Les liaisons sont rétablies entre Orléans et le sud de la Loire.

Le lendemain 8 mai 1429, l'armée anglaise se met en ordre de bataille dans la plaine.

Mais Jeanne d'Arc refuse le combat car ce jour est un dimanche. Incontinent, John Talbot, qui commande l'armée anglaise, comprend qu'il n'a plus rien à gagner à rester. Il lève le siège et se retire.

À Orléans, les Français prouvent qu'ils peuvent désormais surpasser leurs adversaires dans l'art des engins de siège.



Naissance de François de Chauvigny

François de Chauvigny naît vers 1430, fils de Guy III de Chauvigny et de Catherine de Laval.



Mariage de Jean II du Bellay avec Jeanne de Logé

Jean II du Bellay épouse Jeanne de Logé (née en 1410), Dame du Bois-Thibault. Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe III le Bon avec Isabelle de Portugal

Philippe III le Bon est veuf de Bonne d'Artois.

Philippe III le Bon épouse à l'Écluse aux Pays-Bas le 7 ou le 10 janvier 1430 Isabella ou Isabelle de Portugal, fille de Jean Ier de Portugal et de Philippa de Lancastre. Leurs enfants sont :

Isabelle de Portugal agit en nom de son mari durant diverses rencontres diplomatiques et est considérée comme la réelle gouvernante de la Bourgogne.



Mariage d'Arnold d'Egmont avec Catherine de Clèves

Arnold acquiert le soutient de ses états en leur accordant des privilèges, et obtient l'appui de Philippe III le Bon, Duc de Bourgogne, dont il épousa une nièce.

Arnold d'Egmont épouse à Clèves le 26 janvier 1430 Catherine de Clèves (1417-1479), fille d'Adolphe Ier, Duc de Clèves, et de Marie de Bourgogne. Leurs enfants sont :

Il laisse également 8 enfants illégitimes.



Mariage de Guy XIV de Laval avec Isabelle de Bretagne

Guy XIV de Laval épouse à Redon en Ille-et-Vilaine le 1er octobre 1430 Isabelle de Bretagne. Leurs enfants sont :



Naissance d'Edmond Tudor

Edmond Tudor naît vers 1430, fils d'Owen Tudor et de Catherine de Valois.



Séjour de Jeanne d'Arc à Lagny-sur-Marne

Prise de Melun

Séjour de Jeanne d'Arc à Melun

Troisième séjour de Jeanne d'Arc à Lagny-sur-Marne

Combat de la prairie de Vaires

Franquet d'Arras Prisonnier

Mort de Franquet d'Arras

Le 28 mars 1430 ou le 1er avril 1430, Jeanne d'Arc part de Sully-sur-Loire avec environ 200 hommes.

Elle arrive le 5 ou le 7 avril 1430 à Lagny-sur-Marne.

Lors de ce deuxième passage, la Pucelle accomplit un miracle, dans la chapelle des Ardents de l'abbatiale, sur lequel s'appuieront les autorités catholiques pour sa canonisation : elle ressuscite un enfant mort depuis 3 jours, pour lui permettre de recevoir le sacrement du baptême.

Pendant ce temps, sous l'impulsion des bourgeois de Melun, profitant du départ de la garnison anglaise partie en expédition de ravitaillement, les habitants s'emparent des clés de la ville et ferment les portes. La petite garnison retirée dans le château de l'île se rend au bout de 12 jours.

La libération de Melun, position clé sur la Seine au sud de Paris, et la résistance de Lagny-sur-Marne est susceptibles d'occasionner de graves difficultés aux Anglais pour le ravitaillement de Paris qui se fait essentiellement par voie d'eau. Deux sorties organisées par les Anglais pour assurer le ravitaillement de Paris se soldent par des échecs sanglants.

Le 17 avril 1430, Jeanne d'Arc part pour Melun pour la semaine pascale. Elle vient témoigner toute sa sympathie à la population, à l'occasion de son action courageuse.

Elle séjourne à Melun du 18 au 23 avril 1430.

Dans les fossés de Melun, les voix de Jeanne d'Arc, Sainte Katherine et Sainte Marguerite, lui disent qu'elle sera prise et livrée aux Anglais avant la Saint-Jean, c'est-à-dire avant le 24 juin 1430.

Le 23 ou le 24 avril 1430, elle revient à Lagny-sur-Marne pour un troisième séjour.

Jeanne d'Arc est résolue à quitter la ville quand elle apprend qu'une troupe d'environ 300 routiers Anglos-bourguignons commandée par Franquet d'Arras passe à proximité.

Elle décide alors de provoquer une rencontre.

Jean Chartier situe le combat en Île-de-France, donc au nord de la Marne, la Brie commençant au sud de la rivière.

Dom Jean Charles de Chaugy, un bénédictin, auteur présumé du Manuscrit de Lagny, document aujourd'hui disparu, mais dont il nous reste la copie, désigne le lieu exact des combats : Jeanne livre bataille aux Anglais dans la prairie de Vair.

Les documents de l'époque spécifient la prairie de Vaires-sur-Marne emprès Chelles ou au dessoubz des malins de Noisiel.

Un plan géométrique du terroir de Vaires, dressé en 1778 et conservé au Minutier central, situe la prairie de Vaires à la pointe sud-ouest du terroir de la commune, à cheval sur l'actuel canal et sur la zone industrielle de Vaires.

Entre le 1er et le 3 mai 1430, Jeanne d'Arc et Jehan Foucault, commandant de la place de Lagny-sur-Marne, avec environ 400 hommes, combattent Franquet d'Arras dans la prairie de Vaires-sur-Marne.

Pour engager la bataille, on peut penser que la troupe emprunte la rive sud de la Marne, traverse à Gournay et prend Franquet d'Arras à revers dans la prairie en le forçant à s'adosser aux haies, seuls abris permettant aux archers anglais de mettre à mal la troupe de Jeanne et de Jehan Foucault.

Le combat semble long et indécis. Jeanne d'Arc obtient le renfort de la garnison de Lagny-sur-Marne et des places alentour sous les ordres de Quennedy Escot, Geoffroy de Saint Aubin et du capitaine Baree.

Franquet d'Arras est capturé et remet, selon l'usage, son épée à Jeanne d'Arc.

C'est le dernier combat victorieux de Jeanne contre les Anglo-Bourguignons.

Jean Charrier ajoute que est ramené le soir même à Lagny-sur-Marne.

Ceux de la justice de Lagny désirent entamer le procès dans les plus brefs délais, pressés par les habitants de Lagny et des environs qui ont eu à souffrir des méfaits des routiers anglo-bourguignons.

Le procès dure une quinzaine de jours et la sentence de mort est exécutée vraisemblablement à Lagny-sur-Marne. Franquet d'Arras est décapité.

Le 5 mai 1430 Jeanne d'Arc part de Lagny-sur-Marne pour Senlis.

L'épée de Sainte-Catherine-de-Fierbois, que la tradition présente comme étant celle que portait Charles Martel à la Bataille de Poitiers en 732, équipe symboliquement la Pucelle, à la demande de ses voix, dès le début de sa mission officielle contre l'Anglais. Elle l'arbore journellement jusqu'à Lagny-sur-Marne.

À son départ, Jeanne d'Arc porte l'épée de Franquet d'Arras qui est bien bonne à donner de bonnes buffes et bons torchons, comme elle le précisera au cours de son procès (séance du 27 février 1431).

Elle laisse 6 épées dont celle de Sainte-Catherine-de-Fierbois.

L'épée de Sainte-Catherine-de-Fierbois détériorée, aurait été remise par la Pucelle à une autorité de l'abbaye.

Marcel Pouzol un auteur latignacien, pense qu'elle aurait été enfouie dans un souterrain sous l'abbatiale ou dans murée dans un pilier de la chapelle de la Vierge des Ardents.



Naissance de Marguerite de Bade

Marguerite de Bade naît en 1431, fille de Jacques Ier de Bade, Margrave de Bade et de Catherine de Lorraine.



Mariage d'Henri IV de Mecklembourg avec Dorothée de Brandebourg

Henri IV de Mecklembourg épouse en 1432 Dorothée de Brandebourg (mort en 1491). Leurs enfants sont :



Naissance de Marie d'Egmont

Marie d'Egmont ou de Gueldre naît à Grave en 1432, fille d'Arnold d'Egmont et de Catherine de Clèves.



Mariage de Gaston IV de Foix-Béarn avec Éléonore Ire de Navarre

Gaston IV de Foix-Béarn épouse le 22 septembre 1434 ou le 30 juillet 1436 Éléonore Ire de Navarre, fille de Jean II d'Aragon et de Blanche Ire de Navarre. Leurs enfants sont :

Ce mariage est sans doute consommé beaucoup plus tard, puisque le premier enfant du couple est supposé né en 1443.



Mariage de Claude de Dinteville avec Jeanne de La Baume

Claude de Dinteville épouse Jeanne de La Baume (morte en 1510). Leurs enfants sont :



Mariage de Richard Woodville avec Jacquette de Luxembourg

Jacquette de Luxembourg est veuve de Jean de Lancastre.

Richard Woodville épouse secrètement en 1435 Jacquette de Luxembourg. Leurs enfants sont :



Mariage d'Antoine de Castelnau-Caylus avec Catherine de Chauvigny

Antoine de Castelnau-Caylus épouse à Issoudun le 26 août ou le 3 octobre 1436 Catherine de Chauvigny. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean II de Castelnau-Caylus

Jean II de Castelnau-Caylus naît après 1436, fils d'Antoine de Castelnau-Caylus et de Catherine de Chauvigny.



Naissance de Françoise de Dinan

Françoise de Dinan naît au manoir de la Roche-Suhart en Trémuson le 20 novembre 1436, fille de Jacques de Dinan, Chambellan de Bretagne, Seigneur de Beaumanoir, et de Catherine de Rohan.



Mort de Catherine de Valois

Catherine de Valois, veuve de Henri V de Lancastre, épouse d'Owen Tudor, meurt le 3 janvier 1437 en donnant naissance à un enfant.



Mariage de Bertrand de Beauvau avec Françoise de Brézé

Bertrand de Beauvau épouse le 2 février 1437 Françoise de Brézé (morte en 1451), fille de Pierre de Brézé, Seigneur de La Varenne (mort en 1427) et de Clémence Carbonnel. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean II d'Alençon avec Marie d'Armagnac

Jean II d'Alençon est veuf de Jeanne d'Orléans.

Jean II d'Alençon épouse au château de L'Isle-Jourdain le 30 avril 1437 Marie d'Armagnac (1420-1473) fille de Jean IV d'Armagnac et d'Isabelle d'Évreux. Leurs enfants sont :

Jean II d'Alençon a plusieurs enfants bâtards :



Mariage de Guillaume VII de Chalon avec Catherine de Bretagne

Guillaume VII de Chalon épouse en 1438 Catherine de Bretagne. Leur enfant est :



Mariage de Karl Knutsson Bonde avec Catherine de Bjurum

Karl Knutsson Bonde est veuf de Brigitte Bielke.

Karl Knutsson Bonde épouse en 1438 Catherine de Bjurum, fille de Karl Ormsson.



Naissance d'Adolphe d'Egmont

Adolphe d'Egmont naît à Grave le 12 février 1438, fils d'Arnold d'Egmont, Duc de Gueldre, et de Catherine de Clèves.

Il passe une partie de sa jeunesse à la cour de son beau-frère Jacques II d'Écosse.



Mort de Catherine de France

Catherine de France se retire dans une abbaye peu avant sa mort. Elle meurt le 3 juin 1438.



Mariage de Jean de Dunois avec Marie d'Harcourt

Jean de Dunois Comte de Dunois

Jean de Dunois est veuf de Marie Louvet.

Jean de Dunois épouse à Rouen le 6 ou le 26 octobre 1439 Marie d'Harcourt, Dame de Parthenay, fille de Jacques d'Harcourt et de Marguerite de Melun. Leurs enfants sont :

Jean de Dunois devient Comte de Dunois en 1439.

Le comté de Montgomery entre dans le patrimoine des ducs de Longueville par ce mariage



Naissance de Jean III de Coligny

Jean III de Coligny naît à Châtillon-sur-Loing en 1440, fils de Guillaume II de Coligny et de Catherine Lourdin de Saligny.

Guillaume II de Coligny est Seigneur de Coligny, d'Andelot, de Beaupont, de Beauvoir, de Fromentes, du Rousset, de La Grange-en-Berry, de Châtillon-sur-Loing, de Saint-Maurice-sur-Laveron, de Dannemarie-en-Puisaye, de Courcelles-le-Roy, de Château-Renard.



Naissance de Catherine de Bourbon

Catherine de Bourbon naît vers 1440, fille de Charles Ier de Bourbon et d'Agnès de Bourgogne.



Mariage de Georges de Podebrady avec Cunégonde de Sternberg

Georges de Podebrady épouse en 1440 ou 1441 Cunégonde de Sternberg (1425-1449), fille de Smilo, Comte de Sternberg. Leurs enfants sont :



Naissance d'Alain d'Albret

Alain d'Albret, dit le Grand, naît en 1440, fils de Jean Ier d'Albret et de Catherine de Rohan.



Mariage de Charles le Téméraire avec Catherine de France

Philippe Pot, conseiller de Philippe III le Bon, obtient la main de Catherine de France pour Charles le Téméraire.

Charles le Téméraire épouse, à Blois le 19 mai 1440, Catherine de France, fille Charles VII de France et de Marie d'Anjou.



Mariage de Jean II de Vendôme avec Catherine de Thouars

Jean II de Vendôme, Vidame de Chartres, est le fils de Robert de Vendôme (mort en 1401), Seigneur de la Chartre-sur-Loir, et de Jeanne de Chartres (morte en 1407), Dame de Meslay.

Catherine de Thouars est veuve de Gilles de Rais.

Jean II de Vendôme épouse le 14 janvier 1441 Catherine de Thouars, fille de Miles II de Thouars et de Béatrix de Montjean.

Leurs enfants sont :



Mariage de Constantin XI Paléologue avec Catherine Gattilusi

Constantin XI Paléologue épouse en secondes noces le 27 juillet 1441 Catherine Gattilusi (morte en 1442), fille de Dorino Ier, Seigneur de Lesbos.



Mort de Catherine de Brunswick-Lunebourg

Catherine de Brunswick-Lunebourg meurt à Grimma en Saxe le 28 décembre 1442.



Naissance de Jean IV de Chalon-Arlay

Jean de Chalon ou Jean IV de Chalon-Arlay naît dans le Comté de Bourgogne en 1443, fils de Guillaume VII de Châlon et de Catherine de Bretagne.


Marie de Montauban

Mariage de Louis Ier de Rohan-Guémené avec Marie de Montauban

Louis Ier de Rohan-Guémené est le fils de Charles Ier de Rohan-Guémené et de Catherine du Guesclin.

Marie de Montauban est la fille de Jean de Montauban (mort en 1466) et d'Anne de Keranrais (vers 1410-vers 1499)

Louis Ier de Rohan-Guémené épouse le 24 avril 1443 Marie de Montauban.

Leurs enfants sont :

Marie de Montauban apporte le fief de Keranrais dans la maison de Rohan Guémené.



Mariage de Bertrand VI de la Tour d'Auvergne avec Louise de la Trémoïlle

Bertrand VI de la Tour d'Auvergne épouse le 30 janvier 1444 Louise de la Trémoïlle, Dame de Bommiers et de Saint-Just, fille de Georges de la Trémoille, Comte de Guines, Boulogne et Auvergne et de Catherine de l'Isle-Bouchard et Rochefort-sur-Loire. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Dreux de Bretagne

Catherine de Dreux de Bretagne meurt après 1444.



Mariage de Pons II de Castelnau-Caylus avec Antoinette Guilhem

Pons II de Castelnau-Caylus épouse en 1444 Antoinette Guilhem (née en 1420 ou vers 1426), Héritière de Clermont-Lodève, fille de Tristan ou Barthélémy Guilhem, Comte di Copertino (vers 1380-1433) et de Caterina Orsini, héritière de Tarente (morte en 1429).

Leur enfant est :



Mariage de Louis Ier de Ventadour avec Catherine Rogier de Beaufort

Louis Ier de Ventadour épouse le 23 septembre 1445 Catherine Roger ou Catherine Rogier de Beaufort (vers 1429- 1506).

Leur enfant est :



Mariage d'Arthur III de Bretagne avec Catherine de Luxembourg

Arthur III de Bretagne est veuf de Jeanne II d'Albret.

Arthur III de Bretagne épouse en juillet 1445 ou le 2 juillet 1446 Catherine de Luxembourg, fille de Pierre Ier de Luxembourg et de Marguerite des Baux.



Mariage d'Albert III de Brandebourg avec Marguerite de Bade

Albert III de Brandebourg épouse en 1446 Marguerite de Bade, fille de Jacques Ier de Bade et de Catherine de Lorraine. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Ier d'Albret avec Catherine de Rohan

Jean Ier d'Albret épouse en 1446 ou 1447 Catherine de Rohan, fille d'Alain IX de Rohan, Vicomte de Rohan et de Léon, et de Marguerite de Bretagne ou de Dreux, Dame de Guillac. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles de Montmorency avec Jeanne Ratault

Charles de Montmorency, seigneur de Goussainville, fils de Mathieu II de Montmorency et de Jeanne de Tresmes, épouse le 11 mai 1447 Jeanne Ratault.

Leur enfant est :



Mariage d'André de Chauvigny avec Jacqueline de Beaujeu

André de Chauvigny épouse mercredi le 11 août 1447 Jacqueline de Beaujeu, fille d'Édouard de Beaujeu (mort en 1464), Seigneur d'Amplepuis et de Jacqueline de Lignières, baronne de Lignières.

Leur enfant est :



Naissance de Catherine de Podebrady

Katarína ou Catherine de Podebrady naît en 1449, fille de Georges de Podebrady et de Cunégonde de Sternberg.



Mariage de Jacques II d'Écosse avec Marie d'Egmont

Jacques II d'Écosse épouse à l'abbaye d'Holyrood près d'Édimbourg le 3 juillet 1449 Marie d'Egmont, fille d'Arnold d'Egmont, Duc de Gueldre, et de Catherine de Clèves.

Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Laval

Catherine de Laval meurt en 1450.



Naissance de Catherine de Chauvigny

Catherine de Chauvigny naît en 1450, fille d'André de Chauvigny et de Jacqueline de Beaujeu.



Naissance de Catherine d'Amboise

Catherine d'Amboise naît en 1450, fille de Pierre d'Amboise et d'Anne de Bueil.



Mariage d'Alain IX de Rohan avec Marie de Lorraine-Vaudémont

Alain IX de Rohan épouse en 1450 ou 1452 Marie de Lorraine-Vaudémont.

Leur enfant est :



Mort de Catherine de France

Catherine de France meurt en 1446 ou 1450.

Philippe Pot négocie le nouveau mariage de Charles le Téméraire avec une princesse de France, Isabelle de Bourbon, conformément au traité d'Arras.

Le mariage aura lieu en 1454.



Mort de Catherine de Bjurum

Catherine de Bjurum meurt le 7 septembre 1450.



Mariage d'Éric II de Poméranie avec Sophie de Poméranie-Slupsk

Éric II de Poméranie épouse le 11 novembre 1451 Sophie de Poméranie-Slupsk, fille de Boguslaw IX de Poméranie.

Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe de Croÿ avec Walpurgis de Moers

Philippe de Croÿ épouse le 9 février 1453 Walpurgis de Moers. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles le Téméraire avec Isabelle de Bourbon

Charles le Téméraire est veuf de Catherine de France.

Cette union n'est pas désirée par Charles le Téméraire qui veut épouser Anne d'York. Son père lui rappelle les termes du Traité d'Arras l'obligeant à épouser une princesse du sang de France.

Charles le Téméraire épouse, à Lille le 30 octobre 1454, Isabelle de Bourbon, fille de Charles Ier de Bourbon et d'Agnès de Bourgogne. Leur enfant est :



Mariage de Jean II de Bourbon-Vendôme avec Isabelle de Beauvau

Jean II de Bourbon-Vendôme épouse à Angers le 9 novembre 1454 Isabelle de Beauvau, Dame de Champigny et de la Roche-sur-Yon, fille de Louis de Beauvau. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Cornaro

Caterina ou Catherine Cornaro naît à Venise le 25 novembre 1454, fille de Marco Cornaro (1406-1479) et de Fiorenza Crispo (née en 1422).



Mariage de Jean d'Arenberg avec Anne de Virnenbourg

Jean d'Arenberg, Sire d'Arenberg et de Sedan, épouse Anne de Virnenbourg. Leurs enfants sont :



Mariage de Matthias Ier de Hongrie avec Élisabeth de Celje

Le souci de sa succession amène Jean Hunyadi, son père, à lui choisir une princesse dans la puissante famille des comtes de Cilli.

Matthias Ier de Hongrie épouse en 1455 Élisabeth de Celje, fille unique d'Ulrich II de Celje et de Catherine Cantakuzina.



Mort de Catherine de Châteauneuf

En 1456, Catherine de Châteauneuf empoisonne Jacques d'Haussonville, son second époux.

Elle est démasquée car l'une des ses employées meurt aussi.

Comme ces deux décès intriguent, une enquête est ouverte.

Catherine de Châteauneuf est condamnée et meurt sur le bûcher.

La lignée des seigneurs de Châteauneuf s'éteint ainsi.

La seigneurie de Châteauneuf-en-Auxois est confisquée.



Mort de Catherine de l'Hôpital

Catherine de l'Hôpital meurt le 17 décembre 1457.


Matthias Ier de Hongrie - Estampe sur bois hongroise de 1488

Matthias Ier de Hongrie Roi de Hongrie

Matthias Ier de Hongrie, frère de Ladislas Hunyadi, est emmené comme otage par un ami de sa famille, George de Podebrady, qui rêve de mettre sur le trône de Hongrie un prince du pays.

Il traite son otage avec hospitalité et le fiance à sa fille Catherine de Podebrady, mais le maintient en détention à Prague, peut-être pour sa propre sécurité.

Une délégation de barons vient lui suggérer de faire sacrer Matthias roi de Hongrie.

Matthias Ier de Hongrie joue du prestige de son père et laisse accroire aux barons qu'il ne sera qu'un jouet entre leurs mains.

Bien qu'une faction influente de nobles hongrois menée par le comte palatin László Garai et par le voïvode de Transylvanie, Miklós Újlaki, l'un des juges de László Hunyadi, s'oppose aux Hunyadis en tant que Hongrois de fraîche date, elle ne peut s'opposer à l'armée expérimentée forte de 15 000 hommes de Mihály Szilágyi, l'oncle de Matthias Ier de Hongrie.

Georges de Podebrady l'a libéré à la condition qu'il épouse sa fille Catherine.

Matthias Ier de Hongrie est élu par la Diète le 20 janvier 1458.

Le 24 janvier 1458, 40 000 Hongrois assemblés sur le Danube pris par les glaces proclament Matthias Hunyadi roi de Hongrie.

Matthias Ier de Hongrie fait son entrée à Buda le 14 février1458.

La région est alors menacée : les Ottomans et les Vénitiens pressent le royaume au sud. Frédéric III de Habsbourg et Casimir IV Jagellon, qui contestent l'élection, menacent au nord et à l'ouest.

Les mercenaires tchèques commandés par Giszkra qui tiennent les comtés de Moravie, font régulièrement des incursions.

Les alliés de Matthias Ier de Hongrie ne sont parvenus à traiter avec les potentats locaux qu'en leur promettant que la fille du comte palatin Garai épouserait le souverain, mais Matthias Ier de Hongrie refuse d'épouser quelqu'un de la famille des assassins de son frère.

Tout au long de 1458, le combat fait rage avec les barons, rejoints par Szilágyi, le propre oncle et tuteur de Matthias Ier de Hongrie qui vient d'être congédié.

Mais Matthias Ier de Hongrie dépose le comte Garai.

Matthias Ier de Hongrie parvient à s'assurer l'indépendance et le pouvoir aux dépens des barons en s'appuyant sur leurs divisions.

Matthias Ier de Hongrie lève un impôt de guerre sans l'autorisation de la diète, et ainsi met sur pieds une grande armée de mercenaires, la fekete sereg, les Cavaliers noirs de Hongri, dont l'âme est formée des vétérans hussites de Bohême.

À l'origine corps de cavalerie légère créé pour combattre les Turcs ottomans, ces hussards tirent leur nom du mot hongrois húsz, prononcer houss, qui signifie vingt. En effet, dans le royaume de Hongrie, dès le Moyen Âge, chaque village doit fournir au souverain des cavaliers montés équipés et armés au nombre de 1 pour 20 hommes valides, d'où le nom de houzard devenu par la suite hussard.

Les hussards affrontent avec succès les spahis turcs lors des guerres contre les Ottomans.

Le modèle sera copié dans d'autres armées, en premier lieu par les Polonais.

Matthias Ier de Hongrie reprend aux Ottomans le château de Golubac, envahit la Serbie, et réaffirme la suzeraineté de la couronne de Hongrie sur la Bosnie.



Mariage d'Albert III de Saxe avec Sidonie de Bohême

Albert III de Saxe épouse en 1459 Sidonie de Bohême (1449-1510). Leurs enfants sont :

Sidonie de Bohême appartient à la dynastie de Podiebrad.



Mariage de Jean II de Castelnau-Caylus avec Marie de Culant

Jean II de Castelnau-Caylus épouse en 1459 Anne ou Marie de Culant (née en 1441), Dame de Jaloignes. Leurs enfants sont :



Mariage de Matthias Ier de Hongrie avec Catherine de Podebrady

Matthias Ier de Hongrie est veuf d'Élisabeth de Celje.

Matthias Ier de Hongrie épouse le 1er mai 1461 ou 1463 Catherine de Podebrady, fille de Georges de Podebrady Roi de Bohême



Mariage de Guy XV de Laval avec Catherine d'Alençon

Guy XV de Laval épouse à Tours en Indre-et-Loire en 1461 Catherine d'Alençon.



Mariage d'Eustache du Bellay avec Catherine de Beaumont-La Forest

Eustache du Bellay épouse le jeudi 21 novembre 1461 Catherine de Beaumont-La Forest (née en 1443), Dame de La Chapelle-Themer, , fille de Louis de Beaumont-La Forest (né en 1407) et de Jeanne Jousseaume (1423-1478). Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques d'Armagnac avec Louise d'Anjou

Louis XI fait épouser à Jacques d'Armagnac une de ses cousines.

Jacques d'Armagnac épouse à Poitiers le 12 juin 1462 Louise d'Anjou, fille de Charles IV d'Anjou et d'Isabelle de Luxembourg. Leurs enfants sont :



Mariage de Gaston V de Foix avec Madeleine de France

Gaston V de Foix Vicomte de Castelbon, Prince de Viane

Gaston V de Foix épouse le 7 mars 1462 Madeleine de France, fille de Charles VII de France. Leurs enfants sont :

Gaston V de Foix devient Vicomte de Castelbon, Prince de Viane en 1462.



Mariage de Jacques de Brézé avec Charlotte de Valois

Jacques de Brézé épouse le 1er mars 1462 Charlotte de Valois, fille de Charles VII de France et d'Agnès Sorel. Leur enfant est :



Mort de Catherine de Thouars Dame de Pouzauges et de La Roche en Savenay

Catherine de Thouars meurt le 2 décembre 1462.



Mariage de Louis II de Rohan-Guémené avec Louise de Rieux

Louis II de Rohan-Guémené épouse le 12 juin 1463 Louise de Rieux (née en 1446), Dame de Criquebeuf. Leurs enfants sont :

Le contrat de mariage n'est que la ratification d'un contrat du 24 novembre 1455. À cette date, les futurs époux étaient très jeunes, même pour l'époque.



Mariage de Jean IV de Husson avec Catherine de La Rochefoucauld

Jean IV de Husson épouse Catherine de La Rochefoucauld.



Mariage d'Adolphe d'Egmont avec Catherine de Bourbon

Philippe III le Bon marie Adolphe d'Egmont avec sa nièce. Adolphe d'Egmont épouse à Bruges le 28 décembre 1463 Catherine de Bourbon, fille de Charles Ier de Bourbon et d'Agnès de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Podebrady

Catherine de Podebrady meurt le 8 mars 1464 en couches avec un enfant mort-né.



Mariage de Charles Ier d'Amboise avec Catherine de Chauvigny

Charles Ier d'Amboise épouse en 1464 ou en 1470 Catherine de Chauvigny. Leurs enfants sont :



Liaison de Louis de Bourbon probablement avec Catherine van Egmond

Louis de Bourbon a une liaison probablement avec Catherine van Egmond. Leur enfant est :


Élisabeth Woodville - vers 1471 – Oxford - Ashmolean Museum

Mariage d'Édouard IV d'York avec Élisabeth Woodville

Élisabeth Woodville est veuve de John Grey of Groby, un chevalier lancastrien et mère de deux enfants.

Édouard IV d'York épouse le 1er mai 1464 Élisabeth Woodville, suivante de la maison de Lancastre. Leurs enfants sont :

Ce mariage est un désastre pour le royaume. Il est à l'origine d'un profond désaccord avec son ami, Richard Neville qui l'a pourtant aidé à arriver au trône.

Édouard IV d'York a tendance à favoriser la famille d'Élisabeth Woodville.

Élisabeth Woodville marie :

Anthony Woodville, le 2e Comte Rivers, frère d'Élisabeth Woodville, devient une personnalité très influente à la cour.

Richard Neville qui se retrouve sans amis à la cour, décide de donner son allégeance à Henri VI Plantagenêt, prisonnier à la Tour de Londres.



Naissance de Pierre de Bourbon-Busset

Pierre de Bourbon-Busset naît au Pays-Bas en novembre 1464, fils naturel de Louis de Bourbon, Prince-évêque de Liège, et probablement de Catherine van Egmond.



Mariage de Jacques II de Tournon avec Jeanne de Polignac

Jacques II de Tournon épouse le 21 janvier 1465 Jeanne de Polignac (née vers 1445), Dame de Vervent, fille de Guillaume Armand Ier de Polignac (1420-1473) et d'Amedea di Saluzzo (née en 1430). Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Gordon

Catherine Gordon naît vers 1465, fille de Georges Gordon, 2e Comte d'Huntly, et d'Annabelle Stuart.



Naissance de Charlotte de Chateaubriand

Catherine ou Charlotte de Chateaubriand ou Chateaubriant naît vers 1465, fille de René de Chateaubriand et d'Hélène d'Estouteville.



Naissance de Catherine d'Armagnac

Catherine d'Armagnac naît en 1466, fille de Jacques d'Armagnac et de Louise d'Anjou.



Naissance de Philippine de Gueldre

Philippe ou Philippine de Gueldre naît en 1467, fille d'Adolphe d'Egmont et de Catherine de Bourbon.



Naissance de Charles d'Egmont

Charles d'Egmont naît à Grave le 9 novembre 1467, fils d'Adolphe d'Egmont et de Catherine de Bourbon.



Mariage d'Albert VI de Mecklembourg-Güstrow avec Catherine de Lindau

Albert VI de Mecklembourg-Güstrow épouse en 1468 Catherine de Lindau (morte en 1485), fille d'Albert de Lindau.

Cette union restera sans descendance.



Mariage de René de Chateaubriand avec Hélène d'Estouteville

René de Chateaubriand, Comte de Casan, épouse avant 1468 Hélène d'Estouteville, fille de Robert d'Estouteville et Ambroise de Loré. Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe III de Silly avec Catherine de Montmorency

Philippe III de Silly, Seigneur de Silly et d'Aunoy, épouse le 10 mai 1468 Catherine de Montmorency. Leur enfant est :



Naissance de Catherine de Saxe

Catherine de Saxe naît en 1468, fille d'Albert III de Saxe et de Sidonie de Bohême.



Alliance de Jacques II de Lusignan et de la République de Venise

Mariage de Jacques II de Lusignan avec Catherine Cornaro

Pour éviter un retour offensif de Gênes, Jacques II de Lusignan s'allie à la République de Venise.

Jacques II de Lusignan épouse à Venise le 10 juillet 1468 Catherine Cornaro, une noble vénitienne. Leur enfant est :

Jacques II de Lusignan y est représenté par Philippe Mistahel, ambassadeur du roi de Chypre.



Mariage de Charles Ier d'Armagnac avec Catherine de Foix-Candale

Charles Ier d'Armagnac épouse le 26 novembre 1468 Catherine de Foix-Candale (mort en 1510), fille de Jean de Foix (1410-1485), Comte de Benauges et de Kendall, Vicomte de Castillon et de Meilles, Captal de Buch, et de Margaret Kerdeston de La Pole Suffolk (1426-1485).



Naissance de Catherine Ire de Navarre

Catherine de Foix ou Catherine Ire de Navarre naît en 1468 ou 1470, fille de Gaston V de Foix et de Madeleine de France.



Mariage de Roger de Gramont avec Léonore de Béarn

Roger de Gramont est le fils de Gracien de Gramont (vers 1385-1469), Seigneur de Haux, et de Catherine de Castetpugon, Dame de Montory.

Léonore ou Éléonore de Béarn est la fille de Bernard bâtard de Béarn, Seigneur de Gerderest, et d'Isabeau de Gramont (morte en 1484).

Roger de Gramont épouse en 1469 Léonore ou Éléonore de Béarn. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Bourbon

Catherine de Bourbon meurt à Nimègue le 22 mai 1469.



Mariage de Ferdinand II d'Aragon avec Isabelle Ire de Castille

Après avoir refusé trois prétendants, violé deux serments, Isabelle Ire la Catholique se choisit Ferdinand II d'Aragon comme époux :

Ferdinand II d'Aragon épouse le 14 ou le 19 octobre 1469 Isabelle Ire de Castille. Leurs enfants sont :

L'Archevêque de Tolède les unit malgré l'opposition d'Henri IV l'Impuissant, frère d'Isabelle. Le lendemain Ferdinand II d'Aragon présente à la foule le drap post-nuptiale preuve de virginité et de mariage consommé.

Henri IV l'Impuissant essaie en vain d'annuler ce mariage puisqu'elle a épousé son neveu sans obtenir la dérogation papale.

L'accord de Los Toros de Guisandovétant rompu, Henri IV l'Impuissant désigner sa fille Jeanne pour lui succéder. Devant la menace que représentait pour eux le renforcement du pouvoir monarchique entre les mains d'Isabelle et de Ferdinand II d'Aragon, les grands de castille, par un renversement d'alliance, se rangent derrière le roi et sa fille.



Mariage de Gilles de L'Aubespine avec Marie Madeleine Broisset

Gilles de L'Aubespine épouse à Orléans le 27 mai 1470 Marie Madeleine Broisset. Parmi leurs 6 enfants citons :



Mariage d'Alain d'Albret avec Françoise de Blois-Châtillon

Alain d'Albret épouse en 1470 Françoise de Blois-Châtillon, fille de Guillaume de Blois-Châtillon et d'Isabelle de La Tour d'Auvergne. Leurs enfants sont :

Françoise de Blois-Châtillon lui apporte l'héritage du comté de Périgord, de la vicomté de Limoges et quelques prétentions au duché de Bretagne.



Naissance de Robert Stuart d'Aubigny

Robert Stuart d'Aubigny naît en 1470, fils de John ou Jean Stuart (mort en 1439, 1er Comte de Lennox, et de Catherine Seton.



Naissance de Catherine de Croÿ

Catherine de Croÿ naît vers 1471, fils de Philippe de Croÿ (1437-1482), Comte de Chimay, et de Walpurgis de Moers ou von Mörs (vers 1440-vers 1472).



Mort de Catherine de Rohan

Catherine de Rohan meurt en 1471.



Mariage de Pierre de Courtenay avec Perrine de la Roche

Pierre de Courtenay épouse à Paris le 18 décembre 1471 Perrine de la Roche (morte en 1505), Dame d'Yville-sur-Seine. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de l'Isle-Bouchard

Catherine de l'Isle-Bouchard meurt à l'Île-Bouchard le 1er juillet 1472 ou 1474.

Avec elle s'éteint la famille des Bouchard.



Mort de Jacques II de Lusignan

Naissance de Jacques III de Lusignan

Jacques III de Lusignan Roi de Chypre

Jacques II de Lusignan meurt le 6 juillet 1473.

Jacques II de Lusignan laisse Catherine Cornaro enceinte de Jacques III le posthume.

Jacques III de Lusignan naît le 6 juillet 1473, fils de Jacques II de Lusignan et de Catherine Cornaro.

Jacques III de Lusignan devient Roi de Chypre.



Naissance de Charles II d'Amboise

Charles II d'Amboise naît en 1473, fils de Charles Ier d'Amboise et de Catherine de Chauvigny.



Mariage de Pierre Tristan III de Clermont-Lodève avec Catherine d'Amboise

Pierre Tristan III de Clermont-Lodève épouse en 1474 Catherine d'Amboise. Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe Ier du Palatinat avec Marguerite de Bavière-Landshut

Philippe Ier du Palatinat épouse le 21 février 1474 Marguerite de Bavière-Landshut, fille de Louis IX de Bavière. Leurs enfants sont :

Philippe Ier du Palatinat reçoit l'Oberpfalz : le district du Haut-Palatinat.


Catherine Cornaro

Mort de Jacques III de Lusignan

Catherine Cornaro Reine de Chypre

Jacques III de Lusignan meurt le 26 août 1474.

Catherine Cornaro lui succède et devient Reine de Chypre.



Mariage d'Alexandre Stuart avec Catherine Sinclair

Alexandre Stuart épouse vers 1475 Catherine Sinclair, fille de William Sinclair, Comte des Orcades. Leur enfant est :



Mort de Élisabeth de Pollye

Catherine Ire de Lignières Abbesse de Chelles

Élisabeth de Pollye meurt en 1475.

Catherine Ire de Lignières devient Abbesse de Chelles.


Béatrice de Naples et Matthias Ier de Hongrie

Mariage de Matthias Ier de Hongrie avec Béatrice de Naples

Matthias Ier de Hongrie est veuf de Catherine de Podebrady.

Matthias Ier de Hongrie épouse dans l'église Matthias de Buda le 22 décembre 1476 Béatrice de Naples, fille de Ferdinand Ier de Naples et d'Isabel de Chiaramonte.

Dix jours plus tard, Béatrice de Naples est couronnée Reine de Hongrie.

A travers son influence, la Hongrie devient un des foyers actifs de la Renaissance.

Elle est le mécène de nombreux savants et artistes italiens qu'elle fait venir à Buda.

Au-dessus de la ville de Visegrád, est pour la première fois construit un palais de la Renaissance hors d'Italie, palais qui devient un lieu de résidence prisé par la cour.

La bibliothèque Corvina qui y est installée, est une des plus importantes de son époque, seulement surpassée par les collections du Vatican.



Mort de Catherine de Bretagne

Catherine de Bretagne meurt après 1476.



Dissolution du mariage d'Alexandre Stuart avec Catherine Sinclair

Le mariage d'Alexandre Stuart avec Catherine Sinclair est dissout en 1477.



Mariage de Magnus II de Mecklembourg avec Sophie de Poméranie-Wolgast

Magnus II de Mecklembourg épouse à Anklam les 24 et 31 mai 1478 Sophie de Poméranie-Wolgast (morte le 26 avril 1504), fille d'Éric II de Poméranie. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Clèves

Catherine de Clèves meurt en 1479.



Naissance de Jean III du Bellay

Jean III du Bellay naît en 1480, fils d'Eustache du Bellay (1440-1504), Seigneur du Bellay et de Gizeux, Chambellan du Roi René, et de Catherine de Beaumont-La Forest (née en 1443), Dame de La Chapelle-Themer,



Naissance de François Guillaume de Clermont-Lodève

François Guillaume de Clermont-Lodève ou de Castelnau ou de Castelnau-Clermont-Lodève naît à Clermont-Lodève en 1480, fils de Pierre Tristan III de Clermont-Lodève, Baron de Castelnau-Bretenoux et de Clermont-Lodève (ancien nom de Clermont-l'Hérault) et de Catherine d'Amboise,.



Naissance de Pierre Guilhem de Clermont-Lodève

Pierre Guilhem de Clermont-Lodève naît en 1480, fils de Pierre Tristan III de Clermont-Lodève et de Catherine d'Amboise.



Naissance d'Anne de Foix

Anne de Foix naît en 1480, fille de Gaston II de Foix-Candale et de Catherine de Foix.



Naissance de Catherine de Dreux

Catherine de Dreux naît en 1480.



Naissance de Catherine d'Amboise

Catherine d'Amboise naît en 1481, fille de Charles Ier d'Amboise et de Catherine de Chauvigny.



Mariage de Jean d'Aure avec Jeanne de Béarn

Jean d'Aure épouse le 16 août 1481 ou le 15 janvier 1483 Isabelle ou Isabeau ou Jeanne de Béarn, fille naturelle de Gaston IV de Foix-Béarn et d'Éléonore Ire de Navarre. Leurs enfants sont :



Louis de Poncher Secrétaire de Louis XI

Louis de Poncher, fils de Martin Poncher et de Catherine Belin, devient Secrétaire de Louis XI en 1482.



Mort de François Phébus Roi de Navarre

Catherine Ire de Navarre Reine de Navarre

Catherine Ire de Navarre Comtesse de Foix

Catherine Ire de Navarre Vicomtesse de Béarn

Madeleine de France Régente du royaume de Navarre

François Phébus est empoisonné, en voulant jouer avec une flute et meurt à Pau en 1483 de manière douloureuse et fulgurante. Il est inhumé dans la cathédrale de Lescar, nécropole des rois de Navarre.

Catherine de Foix, sœur de François Phébus, devient en 1483 Reine de Navarre sous le nom de Catherine Ire de Navarre. Elle devient aussi Comtesse de Foix et Vicomtesse de Béarn.

Jean de Foix, vicomte de Narbonne, l'oncle de Catherine, conteste l'héritage de sa nièce et réclame le trône en invoquant la Loi Salique, qui n'avait jamais été appliquée en Navarre.

En 1483, la régence de Navarre est une nouvelle fois confiée à Madeleine de France jusqu'en 1494.



Mariage de Jean III d'Albret avec Catherine Ire de Navarre

Couronnement de Catherine Ire de Navarre et de Jean III d'Albret

Jean III d'Albret Roi de Navarre

Jean III d'Albret, fils d'Alain d'Albret et de Françoise de Blois-Châtillon, épouse en janvier 1484 Catherine Ire de Navarre. Leurs enfants sont :

Catherine Ire de Navarre et de Jean III d'Albret sont couronnés en janvier 1484 à Pampelune, capitale de la Navarre.

Jean d'Albret prend le titre Roi de Navarre sous le nom de Jean III.



Mariage de Jean II de Bourbon avec Catherine d'Armagnac

Jean II de Bourbon est veuf de Jeanne de France.

Jean II de Bourbon épouse à Saint-Cloud en 1484 Catherine d'Armagnac (morte en 1487), fille de Jacques d'Armagnac, Duc de Nemours, et de Louise d'Anjou. Leur enfant est :



Mariage de Sigismond d'Autriche avec Catherine de Saxe

Sigismond d'Autriche est veuf d'Éléonore Stuart.

Sigismond d'Autriche épouse en 1484 Catherine de Saxe, fille d'Albert III de Saxe et de Sidonie de Bohême.



Mariage de Thomas Bohier avec Katherine Briçonnet

Thomas Bohier épouse Catherine ou Katherine Briçonnet, fille d'un surintendant des finances, le cardinal Guillaume Briçonnet, Archevêque de Rheims, et de Raoulette de Beaune. Leurs enfants sont :



Répudiation de Jeanne d'Harcourt par René II d'Anjou

Mariage de René II d'Anjou avec Philippine de Gueldre

En 1485, il devient évident que Jeanne d'Harcourt ne peut avoir d'enfants. René II d'Anjou la répudie.

René II d'Anjou épouse à Orléans le 1er septembre 1485 Philippine de Gueldre. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine d'Aragon

Catherine d'Aragon naît le 15 décembre 1485, fille de Ferdinand II d'Aragon et d'Isabelle Ire de Castille.



Mort de Catherine de Chauvigny Dame de Ravel

Catherine de Chauvigny meurt le 16 décembre 1485.



Mariage de Henri VII Tudor avec Élisabeth d'York

Henri VII Tudor épouse en 1486 Élisabeth d'York, fille d'Édouard IV d'York et d'Élisabeth Woodville. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Mecklembourg

Catherine de Mecklembourg naît en 1487, fille de Magnus II de Mecklembourg.



Mort de Catherine d'Armagnac

Mariage de Jean II de Bourbon avec Jeanne de Bourbon-Vendôme

Catherine d'Armagnac, épouse de Jean II de Bourbon, meurt en 1487.

Jean II de Bourbon épouse en 1487 Jeanne de Bourbon-Vendôme. Leur enfant est :



Catherine Cornano Détrônée

Catherine Cornano est chassée du trône de Chypre par les Vénitiens le 14 mars 1489.

Elle devient Dame d'Asolo le 20 juin 1489.



Traité de Medina del Campo

Henri VII Tudor désire ardemment consolider son royaume par une alliance avec l'Espagne nouvellement unifiée d'Isabelle Ire la Catholique et de Ferdinand II d'Aragon. Chacun a besoin de l'assistance de l'autre face à la France, dont on appréhende une possible agression.

Le traité de Medina del Campo est signé le 27 mars 1489.

Le traité est plutôt favorable à l'Angleterre.

Une de ses clauses prévoit le mariage d'Arthur Tudor avec Catherine d'Aragon.

Henri VII étant d'une avarice sordide, les tractations durent des années, on marchande âprement :


Robert II de La Marck

Mariage de Robert II de La Marck avec Catherine de Croÿ

Robert II de La Marck épouse en 1490 Catherine de Croÿ, fille de Philippe de Croÿ et de Walpurgis von Mörs. Leurs enfants sont :



Mariage de Robert II de La Marck avec Catherine de Croÿ

Robert II de La Marck épouse en 1490 ou 1491 Catherine de Croÿ, fille de Philippe de Chimay. Leurs enfants sont :



Naissance de Robert III de La Marck

Robert III de La Marck dit Fleuranges naît en 1491, fils de Robert II de La Marck et de Catherine de Croÿ.



Mariage de Louis II de Lévis avec Blanche de Ventadour

Louis II de Lévis, baron de la Voulte épouse en 1492 Blanche de Ventadour, fille de Louis Ier de Ventadour et de Catherine Rogier de Beaufort. Leur enfant est :



Mort de Catherine de Luxembourg

Catherine de Luxembourg, veuve d'Arthur III de Bretagne, meurt en 1492



Mariage de Charles de Bourbon avec Catherine de Tourzel

Charles de Bourbon épouse le 18 avril 1493 Catherine de Tourzel, fille de Bertrand de Tourzel, Seigneur de Busset et d'Isabelle de Lévis. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg meurt au Château de Hochbaden en Bavière le 11 septembre 1493.



Mariage de François de Gramont avec Catherine d'Andouins

François de Gramont épouse le 31 mars 1494 Catherine d'Andouins. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean VI d'Annebault avec Catherine de Jeucourt

Jean VI d'Annebault épouse Catherine de Jeucourt. Leurs enfants sont :



Naissance de Claude d'Annebault

Claude d'Annebault naît vers 1495, fils de Jean VI d'Annebault et de Catherine de Jeucourt.

Jean VI d'Annebault est capitaine des toiles de chasse de François Ier de France.



Débarquement de Perkin Warbeck à Waterford

Mariage de Perkin Warbeck avec Catherine Gordon

Le 3 Juillet 1495, financé par Marguerite d'York, la petite armée de Perkin Warbeck débarque à Deal dans le Kent, dans l'espoir d'obtenir un soutien populaire.

Bien qu'Henry VII Tudor ne fasse pas l'unanimité, la petite armée de Perkin Warbeck est mise en déroute et 150 de ses hommes sont tués.

Il se retire presque aussitôt, en l'Irlande où il y trouve l'appui du comte de Desmond.

Il assiège Waterford connaît un nouvel échec.

Il se réfugie en Écosse.

Il est bien accueille par Jacques IV Stuart, trop heureux de contrarier l'Angleterre.

Jacques IV Stuart permet même le mariage de Warbeck avec sa cousine.

Perkin Warbeck épouse Catherine Gordon, fille de Georges Gordon, 2e Comte d'Huntly, et d'Annabelle Stuart.



Mariage de René du Bellay avec Marguerite de Laval

René du Bellay épouse le samedi 29 août 1496 Marguerite de Laval, fille de Pierre de Laval et de Philippe ou Philippa de Beaumont-Bressuire. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean IV de Rieux avec Isabelle de Brosse

Jean IV de Rieux épouse après 1496 Isabeau ou Isabelle de Brosse (morte en 1527), fille de Jean III de Brosse (mort en 1502), Comte de Penthièvre, et de Louise de Laval.

Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe Ier le Beau avec Jeanne la Folle

Maximilien Ier de Habsbourg dans le but de lutter contre la France, se rapproche de Ferdinand II d'Aragon, et d'Isabelle Ire de Castille et négocie deux mariages unissant les maisons d'Autriche et d'Espagne :

Philippe Ier le Beau épouse à Lille le 18 ou le 22 octobre 1496 Jeanne la Folle.

Leurs enfants sont :

Marguerite d'Autriche part donc pour l'Espagne fin 1496.



Naissance de Charles de Bueil

Charles de Bueil naît avant 1497, fils de Jacques de Bueil et de Catherine de Bois-Jourdan.



Paix de Tarbes

Jean V de Foix est à l'origine de troubles achevés avec la paix conclue à Tarbes en 1497.

Jean V de Foix abandonne ses revendications.

Catherine Ire de Navarre est confirmée comme Reine de Navarre.



Liaison de Sigismond Ier de Pologne avec Katarzyna Telniczanka

Sigismond Ier de Pologne a une liaison avec Katarzyna Telniczanka (morte en 1528), une morave.

Leurs enfants sont :



Mort de Jeanne de Béarn

Jeanne de Béarn fait son testament le 13 octobre 1498.

Par ce testament, qui est aux archives de la Maison, elle confie la tutelle de ses enfants mineurs à sa nièce la Reyne Catherine de Navarre & à l'Évêque Tarbes, son parent.

Jeanne de Béarn meurt peu de jours après.


Jacques de Trivulce

Conquête du Duché de Milan

Fuite de Ludovic le More en Autriche

Prise de Milan

Jacques de Trivulce Maréchal de France

Le 10 juillet 1499, Louis XII, avec une puissante armée, 23 000 hommes dont 5 000 Suisses, dotée d'une forte artillerie, arrive à Lyon.

Dans sa suite, il y a César Borgia et le cardinal Julien delle Rovere, futur pape Jules II, momentanément réconciliés

Georges d'Amboise, Jacques II de Chabannes, Artus Gouffier de Boissy, Pierre de Rohan-Guémené et Jean de Poitiers participe à cette campagne.

Philibert II de Savoie participe aux guerres d'Italie au côté de Louis XII.

La coalition anti-milanaise est franco-vénitienne et François II Gonzague se met au service de Louis XII.

Les Français commandés par le condottiere Jacques de Trivulce attaquent le duché de Milan en juillet 1499.

L'avant-garde de l'armée française, dirigée par le condottiere Jacques de Trivulce, pénètre dans le Milanais le 18 juillet 1499.

À Lyon, l'artillerie et le reste de la cavalerie partent pour l'Italie

En août 1499, l'armée française quitte sa base d'Asti et prend une à une les places fortes détenues par Ludovic le More, dont Gênes.

Pendant qu'elle fonce sur Pavie, les Vénitiens passent l'Adda et les villes lombardes se soulèvent

Calculateur et violent, César Borgia tente grâce à l'appui de son père de se constituer une principauté en Romagne.

En 1499, César Borgia prend Imola et Forlì, dirigée par Catherine Sforza en 1499.

Le 2 septembre 1499, Ludovic le More attaqué sur deux fronts, quitte Milan pour le Tyrol où l'accueille l'empereur Maximilien Ier de Habsbourg.

Le 14 septembre 1499, les français prennent possession de Milan qui a négocié sa reddition.

Louis XII, qui n'a pas participé à l'expédition, quitte la France pour faire son entrée solennelle à Milan

Louis XII nomme Jacques de Trivulce Gouverneur de Milan, mais celui-ci se rend très impopulaire.

Jacques de Trivulce, Marquis de Vigevano, est fait Maréchal de France en 1499 par Louis XII.

Louis XII fait François II Gonzague chevalier de l'Ordre de Saint-Michel.

Louis XII quitte la ville au bout d'un mois.



Naissance de Jean II de Gramont

Jean II de Gramont naît au château de Bidache en août 1499, fils de François de Gramont et de Catherine d'Andouins.



Mort de Perkin Warbeck

Mort d'Édouard Plantagenêt

Les parents de Catherine d'Aragon sont peu pressés de la voir mariée à Arthur Tudor, et, bien que le traité Medina del Campo soit signé, ils restent ouverts à d'autres possibilités.

Ferdinand II d'Aragon est même plus que prêt à rompre ce traité si tous les prétendants au trône d'Angleterre ne sont pas éliminés.

Perkin Warbeck est retenu à la tour de Londres aux côtés d'Édouard Plantagenêt.

Ils tentent de s'échapper.

Repris, le 23 novembre 1499, Perkin Warbeck est transféré à Tyburn à Londres, le lieu d'exécution des criminels anglais, où il doit lire une confession puis est pendu.

Perkin Warbeck aurait couté à Henry VII Tudor plus de £ 13.000, affaiblissant encore ses finances déjà mauvaises.

Également repris, Édouard Plantagenêt meurt le 28 novembre 1499 pendu pour trahison.

Le titre de Comte de Salisbury revient à la couronne.



Jeanne IV de La Rivière Abbesse de Chelles

Catherine Ire de Lignières, devenue âgée, démissionne en 1500.

Jeanne IV de La Rivière succède à Catherine Ire de Lignières et est élue Abbesse de Chelles pour 3 ans en 1500.



Mariage de Guy XVI de Laval avec Charlotte d'Aragon-Naples

Le contrat de mariage est signé à Vierzon le 27 janvier 1499.

Guy XVI de Laval épouse dans l'église de Sainte-Croix de Lyon le 20 juillet 1500 Charlotte d'Aragon-Naples.

Leurs enfants sont :

Cette alliance mêle le sang des maisons de Laval, de France, d'Espagne, d'Aragon et de Savoie.

Toutefois les chances qu'a Charlotte d'Aragon-Naples d'occuper le trône de Naples sont nulles.

Et à ce mariage, dit Bertrand d'Argentré, furent faicts d'étranges tournoys, et les lices tendues de draps de soye en la place de Grenette.



François Guillaume de Clermont-Lodève Évêque de Saint-Pons-de-Thomières

Archidiacre de l'église de Narbonne, François Guillaume de Clermont-Lodève devient Évêque de Saint-Pons-de-Thomières le 17 novembre 1501 avec dispense d'âge.

Catherine d'Amboise, mère de François Guillaume de Clermont-Lodève est la sœur du cardinal Georges d'Amboise.

Cela explique sa rapide ascension aux plus hautes dignités de l'Église.



Mariage de Louis de Brézé avec Catherine de Dreux

Louis de Brézé épouse avant 1501 Catherine de Dreux, Dame d'Esneval, de Criquetot, de Pavilly.


Arthur Tudor

Mariage d'Arthur Tudor avec Catherine d'Aragon

Pendant 2 ans, Arthur Tudor écrit de nombreuses lettres à sa fiancée, laquelle y répond régulièrement.

Les lettres sont écrites sur les recommandations de leurs tuteurs respectifs et leur ton est plus poli que passionné.

C'est bien à contrecœur et en ayant encore atermoyé pendant des mois que Ferdinand II d'Aragon et Isabelle Ire de Castille se résolvent à laisser partir Catherine d'Aragon, leur fille, pour l'Angleterre.

Le 21 mai 1501, Catherine d'Aragon quitte l'Alhambra de Grenade.

Le 27 septembre 1501, sa flottille met la voile vers l'Angleterre au départ de La Corogne.

Catherine ne reverra plus jamais le ciel d'Espagne.

Après une traversée tumultueuse, l'infante débarque à Plymouth le 2 octobre1501.

Le couple se rencontre pour la première fois au manoir de Dogmersfield, dans le Hampshire.

Arthur écrit à son beau-père et à sa belle-mère qu'il sera un époux bon et aimant, il dit plus tard à ses parents qu'il est très heureux de voir le visage de sa ravissante épouse.

Quant à Henri VII Tudor, il admire beaucoup sa beauté autant que ses manières agréables et distinguées.

Le 12 novembre 1501, la princesse fait son entrée dans la capitale, au milieu des acclamations et d'un concours de peuple qui est qualifié de si grand que jamais on n'eut rien vu de tel en Angleterre.

Arthur Tudor épouse à la Cathédrale Saint-Paul le 14 novembre 1501 Catherine d'Aragon.

Les souverains espagnols payent aussitôt la moitié de la dot comme convenu, soit 100 000 couronnes.

À la fin des festivités, les jeunes époux sont mis au lit par la cour.

Les deux jeunes mariés partent sans tarder pour le château de Ludlow, résidence officielle du prince de Galles, aux confins des marches galloises.

Les appartements sont tristes et froids aménagés dans une tour de l'imposante forteresse développée autour de son donjon.

Le prince de Galles vient y présider le conseil du pays de Galles et des marches, établi par Henri VII Tudor pour amortir l'action de la noblesse locale.



Mort d'Arthur Tudor

Henri VIII Tudor héritier de trône d'Angleterre

Arthur Tudor meurt au château de Ludlow le 2 avril 1502 soudainement.

Il est inhumé dans la cathédrale de Worcester.

Sir Griffith Ryce, un membre de la maison d'Arthur, conduit la cérémonie.

Il sera inhumé près d'Arthur.

Henri VII Tudor et Élisabeth d'York, ses parents, n'assistent pas aux funérailles.

Comme c'est la coutume, sa veuve Catherine d'Aragon reste cloîtrée chez elle.

Elle est aussi malade, mais elle survit.

Elle vivra quelques années dans une relative pauvreté.

La cause de la mort reste indéterminée.

On évoque la tuberculose, le diabète, ou la mystérieuse suette, que les théories modernes décrivent comme un hantavirus.

Lorsqu'on est sûr que Catherine d'Aragon n'est pas enceinte, Henri VIII Tudor, frère d'Arthur, devient l'héritier du trône et est fait prince de Galles

Peu préparé à cette charge, il était initialement prévu qu'Henri VIII Tudor entre dans les ordres.



Mariage de Jean de Selve avec Cécile de Buxis

Par un contrat du 2 janvier 1502, Jean de Selve épouse à Toulouse le 18 janvier 1502 Cécile de Buxis ou Buxy ou Buxi ou des Buis (morte en 1557), fille d'Antoine ou Jean de Buxis, Conseiller au parlement de Toulouse, et de Béatrix ou Béatrice de Monestier, Dame de Monstrade ou Moustade, en Languedoc. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles II d'Amboise avec Jeanne Malet de Graville

Charles II d'Amboise épouse Jeanne Malet de Graville, fille de Louis Malet de Graville et de Marie de Balsac.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Henri II d'Albret

Henri II d'Albret naît à Sangüesa en Navarre le 18 avril 1503, fils de Jean III d'Albret et de Catherine Ire de Navarre.



Signature du contrat de mariage entre Henri VIII Tudor et Catherine d'Aragon

Le contrat de mariage entre Henri VIII Tudor, roi d'Angleterre, et Catherine, infante d'Aragon, est signé le 23 juin 1503 à Richmond dans le Surrey.



Naissance de Catherine de Laval

Catherine de Laval naît en 1504, fille de Guy XVI de Laval et de Charlotte d'Aragon-Naples.



Naissance de Pierre Ier Séguier

Pierre Ier Séguier naît en 1504, fils de Nicolas Séguier, Seigneur de l'Estang-la-Ville, et de Catherine le Blanc.



Mort de Catherine Ire de Lignières

Catherine Ire de Lignières meurt en 1504.



Mariage de Charles de Silly avec Philippes de Sarrebruches

Charles de Silly, Seigneur de la Rocheguyon et Comte de Rochefort, épouse en 1504 Philippes de Sarrebruches, Vicomtesse de Louvois.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean III du Bellay avec Anne Renée Chabot

Jean III du Bellay épouse le mercredi 12 octobre 1504 Anne Renée Chabot, Dame de La Turmelière et de Gonnord, fille de Christophe Chabot (1460-1503), Seigneur de la Turmelière, et de Marie de Ramée. Leurs enfants sont :


Jacques de Bourbon et ses fils : Claude, André et Jean Jeanne de Rubempré et ses filles : Louise de Crèvecœur, Catherine de Bourbon, Jeanne de Bourbon et Madeleine de Bourbon

Mort de François de Crèvecœur

Mariage de Jacques de Bourbon avec Jeanne de Rubempré

François de Crèvecœur meurt en 1505.

Jeanne de Rubempré est veuve de François de Crèvecœur.

Jacques de Bourbon épouse à Amiens dans la Somme le 7 décembre 1505 Jeanne de Rubempré. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine d'Autriche

Catherine d'Autriche naît le 14 janvier 1507, fille de Philippe Ier le Beau et de Jeanne la Folle.



Mariage de Claude Ier de L'Aubespine avec Marguerite Le Berruyer

Claude Ier de L'Aubespine épouse le 27 février 1507 Marguerite Le Berruyer, Dame de La Corbillière, fille de Pierre Le Berruyer et de Claudine Hilaire. Leurs enfants sont :

L'acte de mariage est de Gauthier notaire à Bonneval en Eure-et-Loir.



Mariage de Jean de Vogüé avec Gabrielle de Cayres d'Antraigues

Jean de Vogüé épouse le 2 décembre 1507 Gabrielle de Caires ou Gabrielle de Cayres d'Antraigues ou d'Entraigues. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Bourbon

Catherine de Bourbon ou de Vendôme naît vers 1508, fille de Jacques de Bourbon et de Jeanne de Rubempré.



Mariage de Charles d'Espinay avec Lucrèce de Pons

Charles d'Espinay épouse le 20 septembre 1508 Lucrèce de Pons (morte en 1535). Leurs enfants sont :


Catherine d'Aragon

Mariage de Henri VIII Tudor avec Catherine d'Aragon

Henri VIII Tudor épouse à l'Église Greyfriars de Greenwich le 7 juin 1509 Catherine d'Aragon, fille de Ferdinand II d'Aragon et d'Isabelle Ire de Castille. Leurs enfants sont :


Le retour de Judith - reprise du thème biblique et hébraïque de Judith et Holopherne Le Printemps de Sandro Botticelli

Mort de Sandro Botticelli

Sandro Botticelli meurt en mai 1510.

Ce peintre est connu pour ses allégories. Son étude de l'Antiquité gréco-romaine fait partie de ses humanités (apprentissage).

Peintre intellectuel dont le public est composé des courtisans d'un haut niveau de culture, autant que richissimes, il peint de nombreux tableaux sur le mode de la référence à la mythographie hellénique pour en tirer des allusions fines destinées à ses amateurs. La Calomnie d'Apelle constitue un emblème de ce type de travaux.

Son thème général de travail est la représentation de la femme, sur laquelle il porte un regard nouveau, tout en la magnifiant et la rendant sublime : les amateurs de son art de son époque n'ont jamais pu égaler une telle splendeur dans la finesse des traits et la représentation charnelle.


Peintures de Sandro Botticelli

1467 Madone et un enfant

1468 Madone et deux anges

1470 La Fortitude

1470 La Madone à la Roseraie (La Vierge et l'enfant et 5 anges)

1470 Allégorie de la force

1472 Le Retour de Judith

1472 Découverte du meurtre d'Holopherne

1473 Saint Sébastien

1473 Portrait d'un inconnu tenant la médaille de Cosme de Médicis (au dessus)

1475 L'Adoration des mages

1475 Sainte Catherine d'Alexandrie portrait de Catherine Sforza conservé au Lindenau-Museum de Altenburg (Allemagne).

1478 Portrait de Julien de Médicis

1480 Venus et Mars

1480 Portrait d'une jeune femme

1481/85 La Madone du Magnificat tondo

1482 Le Printemps

1482 Scène de la vie de Moïse

1482 Le Châtiment de Coré

1482 La Tentation de Christ

1482 Pallas et le Centaure

1483 Vénus et Mars

1483 L'Histoire de Nastagio degli Onesti (en 4 épisodes)

1485 La Naissance de Vénus

1487 La Madone de Pomegranate

1489 L'Annonciation

1490 Saint Jérôme

1495 Portrait de Dante

1495 L'Abandonnée

1501 La Calomnie d'Apelle

1501 La Nativité mystique



Mort de Catherine Cornaro

Catherine Cornaro meurt à Venise le 10 juillet 1510.

Elle est inhumée en l'église des Saints-Apôtres, puis en l'église du Saint-Sauveur à Venise.


Sibylle - Émilie - Sidonie de Saxe - par Lucas Cranach l'Ancien (1472–1553) - Musée d'histoire de l'art de Vienne

Mariage d'Henri V de Saxe avec Catherine de Mecklembourg

Henri V de Saxe épouse le 6 juillet 1512 Catherine de Mecklembourg, fille de Magnus II de Mecklembourg. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Parr

Catherine Parr naît à Château Kendal dans le Westmorland en 1512, fille de Thomas Parr of Kendal et de Maud Green.



Mort de Catherine de Dreux

Catherine de Dreux meurt le 20 novembre 1512.



Mariage de Jean de Laval avec Renée de Saint-Mars

Jean de Laval est le fils de René de Laval (mort en 1516), Seigneur de Bois-Dauphin, et de Guyonne de Beauvau (morte en 1516), Dame de Pressigny.

Jean de Laval épouse avant le 26 juin 1513 Renée de Saint-Mars. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Ier de Saxe avec Marguerite d'Anhalt-Coethen

Jean Ier de Saxe est veuf de Sophie de Mecklembourg.

Jean Ier de Saxe épouse en 1513 Marguerite d'Anhalt-Coethen (morte en 1521). Leurs enfants sont :



Naissance d'Isabeau d'Albret

Isabelle ou Isabeau d'Albret ou d'Albrey naît en 1513, fille de Jean III d'Albret et de Catherine Ire de Navarre.


Françoise d'Alençon

Mariage de Charles IV de Bourbon-Vendôme avec Françoise d'Alençon

Françoise d'Alençon est veuve de François II d'Orléans-Longueville.

Charles IV de Bourbon-Vendôme épouse à Châteaudun le 18 mai 1513 Françoise d'Alençon, fille de René d'Alençon, et de Marguerite de Lorraine-Vaudémont. Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre Guilhem de Clermont-Lodève avec Marguerite de La Tour

Pierre Guilhem de Clermont-Lodève épouse au château de Castelnau le 26 mai 1514 Marguerite de La Tour d'Auvergne (morte en 1527), fille d'Antoine de La Tour, Vicomte de Turenne et d'Antoinette de Pons.

Leurs enfants sont :



Catherine II Marguerite de Champrond Abbesse de Chelles

Catherine II Marguerite de Champrond est élu Abbesse de Chelles pour 3 ans en 1514.


Claude de France ses filles, Louise et Charlotte au premier plan, Marguerite et Madeleine au deuxième plan, Éléonore de Habsbourg au dernier plan - portrait réalisé 30 ans après la mort de Claude dans la Livre d'heures de Catherine de Médicis

Mariage de François Ier de France avec Claude de France

François Ier de France épouse à Saint-Germain-en-Laye le 8 ou le 18 mai 1514 Claude de France.

Leurs enfants sont :

Claude de France apporte dans sa dot le duché de Bretagne qu'elle ne gouvernera jamais.

Autant François est grand et athlétique, autant Claude est petite, dont la forte corpulence ne fera que s'accroître avec ses grossesses.

Au contraire de sa sœur cadette Renée, Claude de France semble ne s'être jamais intéressé à son héritage maternel et n'avoir montré aucune disposition à la politique, tandis qu'elle préférait se dévouer à la religion, sous l'influence de Cristoforo Numai, qui avait été le confesseur de Louise de Savoie.


Catherine de Bourbon

Mariage de Jean Ier d'Estrées avec Catherine de Bourbon

Jean Ier d'Estrées, Marquis de Cœuvres, épouse avant 1515 Catherine de Bourbon , fille de Jacques de Bourbon et de Jeanne de Rubempré.

Leurs enfants sont :



Mariage de Louis de Brézé avec Diane de Poitiers

Louis de Brézé est veuf de Catherine de Dreux.

Grand sénéchal de Normandie, Comte de Maulévrier, Vicomte du Bec-Crespin et de Marny et Grand-veneur de France, Louis de Brézé possède de nombreuses seigneuries dont celle d'Anet.

Il est de physique ingrat paraît-il et de surcroît bossu.

Louis de Brézé, son aîné de près de 40 ans, épouse le 16 avril 1515 Diane de Poitiers, âgée d'à peine 15 ans.

Leurs enfants sont :

Appelée par ce mariage à paraître à la cour de France, belle et intelligente, Diane accède d'emblée au premier rang et devient dame d'honneur de Claude de France.

Jeune mariée, comme les charges de son époux n'imposent pas sa présence continuelle à la cour, c'est à Anet que le couple vit entre temps.

Louis de Brézé affectionne ce logis en raison de la proximité des forêts de Dreux, de Roseux et de Normandie, car il est un chasseur infatigable.

L'amitié que lui porte François Ier, leur goût commun pour la vénerie amenent à Anet François Ier de France, Claude de France et les principaux seigneurs de la cour.



Mariage d'Antoine II de Lorraine avec Renée de Bourbon-Montpensier

Antoine II de Lorraine épouse en 1515 Renée de Bourbon-Montpensier (1494-1539).

Leurs enfants sont :

Ce mariage lui apporte en dot le comté de Mercœur.



Mariage d'Antonio de Gondi avec Marie Catherine de Pierrevive

Antonio de Gondi s'établi à Lyon au début du XVIème siècle.

Antonio de Gondi épouse à Lyon le 20 janvier 1516 Marie Catherine de Pierrevive (1496-1574). Leurs enfants sont :



Naissance de Marie Ire Tudor

Marie Tudor dite "Marie la Sanglante" (Bloody Mary) naît le 18 février 1516 au Palais de Greenwich, près de Londres, fille d'Henri VIII Tudor et de Catherine d'Aragon.



Jane Parker à la Cour

Adolescente, Jane Parker est envoyée à la Cour où elle rejoint la maison de Catherine d'Aragon.


Henri II d'Albret

Mort de Catherine Ire de Navarre Reine de Navarre

Henri II d'Albret Roi de Navarre

Henri II d'Albret Comte de Foix et de Bigorre

Henri II d'Albret Vicomte de Béarn

Catherine Ire de Navarre meurt à Mont-de-Marsan le 12 février 1517.

Elle est inhumée dans la cathédrale de Lescar, nécropole des rois de Navarre.

Henri d'Albret devient Roi de Navarre en 1517 sous le nom d'Henri II d'Albret.

Il devient également Comte de Foix et de Bigorre, Vicomte de Béarn.



Mort de Catherine II Marguerite de Champrond

Barbe de Tallensac Abbesse de Chelles

Catherine II Marguerite de Champrond meurt en 1518.

Barbe de Tallensac ou Taillansac est élue Abbesse de Chelles.



Mariage de Sigismond Ier de Pologne avec Bonne Sforza

Sigismond Ier de Pologne est veuf de Barbara Szápolya.

Sigismond Ier de Pologne épouse le 15 juin 1518 Bonne Sforza, fille de Jean Galéas II Sforza et d'Isabelle de Naples, Leurs enfants sont :


Madeleine de la Tour d'Auvergne

Mariage de Laurent II de Médicis avec Madeleine de la Tour d'Auvergne

Laurent II de Médicis épouse à Amboise le 2 mai 1518.

Leur enfant est :



Mariage de Casimir de Brandebourg-Kulmbach avec Suzanne II de Bavière

Casimir de Brandebourg-Kulmbach épouse le 25 août 1518 Suzanne II de Bavière, fille d'Albert IV de Bavière et de Cunégonde d'Autriche. Leurs enfants sont :



Mariage de Claude Ier de Rieux avec Catherine de Laval

Claude Ier de Rieux épouse le 10 novembre 1518 Catherine de Laval, Dame de la Roche-Bernard, fille de Guy XVI de Laval et de Charlotte d'Aragon-Naples.

Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Willoughby

Catherine Willoughby naît vers 1519.



Naissance de Catherine de Médicis

Mort de Madeleine de La Tour d'Auvergne

Mort de Laurent II de Médicis

Catherine de Médicis naît le 13 avril 1519 dans la Via Longa à Florence, fille de Laurent II de Médicis et de Madeleine de La Tour d'Auvergne.

Madeleine de la Tour d'Auvergne, sa mère, meurt le 28 avril 1519, d'une mauvaise fièvre.

Laurent II de Médicis, son père, meurt de la tuberculose quelques jours après.

Catherine de Médicis est orpheline.

Clarice de Médicis, sœur de Laurent II de Médicis, se charge alors de l'éducation Catherine de Médicis.

Madeleine de la Tour d'Auvergne transmet l'Auvergne et le Lauraguais à Catherine de Médicis.



Mariage de Jacques Cartier avec Catherine

Jacques Cartier épouse en 1520 Catherine, la fille de Jacques des Granches, connétable de Saint-Malo, un mariage qui améliore grandement sa condition sociale.



Mariage de John Dudley avec Jane Guildford

John Dudley épouse Jane Guildford.

Leurs enfants sont :



Fondation de l'hôpital de Sedan

Catherine de Croÿ fonde l'hôpital de Sedan en 1521.



Naissance de Maurice de Saxe

Maurice de Saxe naît à Freiberg en Saxe le 21 mars 1521, fils d'Henri V de Saxe et de Catherine de Mecklembourg.



Mariage de Charles III de Savoie avec Marie-Béatrice de Portugal

Charles III de Savoie épouse à Villefranche en 1521 Marie-Béatrice de Portugal, fille d'Emmanuel Ier le Fortuné, Roi de Portugal, et de Marie d'Aragon.

Leurs enfants sont :

Par ce mariage, Charles III de Savoie devient beau-frère de Charles Quint, qui a épousé Isabelle de Portugal.


Anne Jagellon

Mariage de Ferdinand Ier de Habsbourg avec Anne Jagellon

Ferdinand Ier de Habsbourg épouse à Linz en Autriche le 25 mai 1521 Anne Jagellon, fille et héritière de Vladislas II Jagellon, Roi de Bohême et de Hongrie, et d'Anne de Foix.

Leurs enfants sont :



Mariage de Nectaire de Saint-Nectaire avec Marguerite d'Estampes

Nectaire de Saint-Nectaire épouse en 1522 Marguerite d'Estampes, fille de Jean d'Estampes et de Madeleine de Husson.

Leurs enfants sont :

Nectaire de Saint-Nectaire est :

Marguerite d'Estampes est dame de La Ferté-Nabert.



Naissance d'Albert de Gondi

Albert de Gondi naît à Florence le 4 novembre 1522, fils d'Antonio de Gondi et de Marie Catherine de Pierrevive.



Mariage de Louis de Courtenay avec Charlotte du Mesnil-Simon

Louis de Courtenay épouse le 24 septembre 1522 Charlotte du Mesnil-Simon (morte en 1555), Dame de Morogues, fille de Louis du Mesnil-Simon et de Catherine du Vernet.

Leurs enfants sont :



Naissance de Renée de Rieux

Renée de Rieux dite Guyonne de Laval naît en 1524, fille de Claude Ier de Rieux, Comte d'Harcourt, et de Catherine de Laval.



Mort de Catherine de Saxe

Catherine de Saxe meurt en 1524.



Naissance de Claudine de Rieux

Claude ou Claudine de Rieux naît en 1525, fille de Claude Ier de Rieux, Comte d'Harcourt, et de Catherine de Laval.



Mariage de Martin Luther avec Catherine de Bora

Martin Luther épouse en 1525 Catherine de Bora, une ancienne religieuse. Ils ont 6 enfants.



Mariage de Jean III de Portugal avec Catherine d'Autriche

Jean III de Portugal épouse en 1525 Catherine d'Autriche fille de Philippe Ier le Beau et de Jeanne Ire la Folle. Leurs enfants sont :



Mariage de Philippe Chabot avec Françoise de Longwy

Philippe Chabot épouse le 10 janvier 1526 Françoise de Longwy, Dame de Pagny et de Mirebeau en Bourgogne. Leurs enfants sont :



Mariage de Menaud d'Aure avec Claire de Gramont

Avec dispenses du Pape, Menaud d'Aure épouse le 23 novembre 1525 ou le 10 février 1526 Claire de Gramont (1505-1540), sa cousine au 4e degré, fille de François de Gramont et de Catherine d'Andouins. Leurs enfants sont :

Claire de Gramont est la sœur et l'héritière de Jean II de Gramont, Seigneur de Gramont et Souverain de Bidache.



Mort de Catherine de Laval

Catherine de Laval meurt en 1526.



Naissance d'Auguste Ier de Saxe

Auguste Ier de Saxe, dit le Pieux, naît à Freiburg le 31 juillet 1526, fils d'Henri V de Saxe et de Catherine de Mecklembourg.

Auguste Ier de Saxe est un membre de la Maison Albertine de Wettin.



Mariage d'Anne de Montmorency avec Madeleine de Savoie

Cadeau du Château de la Fère-en-Tardenois à Anne de Montmorency

Anne de Montmorency épouse à Saint-Germain-en-Laye le 10 janvier 1527 Madeleine de Savoie, fille de René de Savoie et d'Anne de Lascaris-Vintimille. Leurs enfants sont :

Madeleine de Savoie est la cousine de François Ier de France.

Pour ces noces, François Ier offre à Anne de Montmorency le Château de la Fère-en-Tardenois en guise de remerciements. Il le fait transformer et fait construire en particulier son grand pont couvert.


Charles IV de Bourbon-Vendôme

Prise et Sac de Rome

Mort de Charles III de Bourbon

Clément VII Prisonnier

Charles IV de Bourbon-Vendôme Duc de Bourbon

Charles Quint fait Philibert de Châlon-Arlay gouverneur et capitaine général du Royaume de Naples.

Abandonné par Charles Quint, qui ne veut pas satisfaire ses ambitions, Charles III de Bourbon résout de se créer une principauté en Italie.

Les mercenaires allemands qui stationnent en Italie du Nord sous les ordres du connétable Charles III de Bourbon décident de descendre sur Rome afin de se rétribuer par le pillage, comme il était assez courant à l'époque.

Charles III de Bourbon met le siège devant Rome qu'il prend mais il meurt pendant l'assaut le 6 mai 1527.

La ville est pillée.

Philibert de Châlon-Arlay est acclamé par les troupes comme généralissime et tente de calmer les lansquenets protestants de Georg von Frundsberg sans pouvoir empêcher le sac de Rome.

Ferdinand Ier Gonzague prend part au sac de Rome où il pille les palais de ses propres parents.

Philibert de Châlon-Arlay réussit néanmoins à garantir la sécurité de Clément VII qui, assiégé dans le château Saint-Ange, se rend à lui.

Clément VII est emprisonné quelques mois. Cela permet d'empêcher le pape d'annuler le mariage d'Henri VIII Tudor et de Catherine d'Aragon, tante de Charles Quint, qui ne pouvait pas donner d'héritier à l'Angleterre.

Jules III figure parmi les otages donnés par Clément VII aux Impériaux et aurait été tué par les lansquenets impériaux à Campo di Fiori, s'il n'avait pas été libéré en secret par le Cardinal Pompeo Colonna.

Les domaines de Charles III de Bourbon, dont le duché de Bourbon, sont réunis à la couronne. Charles IV de Bourbon-Vendôme devient Duc de Bourbon en 1527.



Henri VIII Tudor amoureux de Anne Boleyn

En 1527, les alliances espagnoles d'Henri VIII Tudor se dégradent, puisque Charles Quint n'a pas voulu épouser sa fille : Marie Ire Tudor.

De plus, sa femme Catherine d'Aragon, n'a donné naissance, hormis la petite Marie Ire Tudor, qu'à des enfants mort-nés entre 1511 et 1514. Son état de santé ne permet plus d'espérer qu'elle puisse avoir d'autres enfants.

Henri VIII Tudor pense que l'Angleterre n'acceptera pas Marie Ire Tudor, une femme, pour monarque.

Il semble nécessaire que le couple royal ait un fils.

Henri VIII Tudor, qui désire ardemment ce fils, tombe éperdument amoureux d'Anne Boleyn, jeune et coquette beauté irlandaise, dame d'honneur de la reine.

Henri VIII Tudor souhaite l'épouser pour avoir d'elle un héritier légitime.

Il demande le divorce d'avec Catherine d'Aragon.

Les contradictions de la Bible sont le sujet majeur de la procédure de divorce :

Le divorce d'avec Catherine d'Aragon est basé sur la supposition qu'ils n'ont pas eu de fils parce qu'il a désobéi aux Écritures en épousant la veuve de son frère, ce que Catherine aurait été, si Arthur Tudor et elle avaient consommé leur mariage.

Pour sauver son mariage avec Henri VIII Tudor, et les droits de Marie Ire Tudor, sa fille, Catherine d'Aragon soutient qu'elle et Arthur n'ont partagé leur lit que pendant 7 jours et que son mariage avec Arthur Tudor n'a pas été consommé.

Le point principal, à savoir si Henri VIII Tudor a trouvé Catherine vierge lors de leur nuit de noce, n'a jamais été évoqué.

Henri VIII Tudor ordonne que des draps tachés de sang, de la nuit de noce de son frère, soient exhibés dans son palais comme preuve de la consommation. Comment et pourquoi ces draps auraient-ils été conservés ?

Thomas Wolsey est chargé d'entamer les négociations avec la curie romaine.

Contrairement à Mary Tudor, son épouse, Charles Brandon approuve entièrement le divorce d'Henri VIII Tudor avec Catherine d'Aragon.



Naissance de Marie Manuelle de Portugal

Maria Manuella ou Marie Manuelle de Portugal naît le 15 octobre 1527, fille de Jean III de Portugal et de Catherine d'Autriche.



Mariage de Christophe de Thou avec Jacqueline de Tuleu

Christophe de Thou épouse Jacqueline de Tuleu ou Tulleu, Dame de Cély, fille de Jean de Tuleu et de Jeanne Chevalier. Leurs enfants sont :



Naissance d'Antoine IV d'Estrées

Antoine IV d'Estrées naît vers 1529, fils de Jean Ier d'Estrées, Comte d'Orbec et Marquis de Cœuvres, et de Catherine de Bourbon (vers 1508-vers 1530).



Mariage d'Edward Borough avec Catherine Parr

Edward Borough épouse vers 1529 Catherine Parr.



Mariage de Claude Ier de Rieux avec Suzanne de Bourbon-Montpensier

Claude Ier de Rieux est veuf de Catherine de Laval.

Claude Ier de Rieux épouse le 20 novembre 1529 Suzanne de Bourbon-Montpensier. Leur enfant est :



Mort de Catherine de Bourbon

Catherine de Bourbon meurt vers 1530.



Refus du Pape d'annuler le mariage Henri VIII Tudor

Thomas Cromwell devient vers 1530 conseiller du Parlement convoqué par Henri VIII Tudor pour obtenir le divorce de Catherine d'Aragon.

En septembre 1530, Clément VII oppose un refus définitif à l'annulation du mariage royal. Henri VIII Tudor est fou de rage.



Mariage de Guillaume de Nassau-Dillenbourg avec Juliana de Stolberg-Wenigerode

Guillaume de Nassau-Dillenbourg est veuf de Walburge d'Egmont.

Guillaume de Nassau-Dillenbourg épouse en 1531 Juliana de Stolberg-Wenigerode, fille du Comte Bodon III von Stolberg. Leurs enfants sont :



Mariage de Gustave Ier Vasa avec Catherine de Saxe Lauenburg

Gustave Ier Vasa épouse en 1531 Catherine, fille du Duc Magnus Ier de Saxe Lauenbourg. Leur enfant est :



Jeanne Seymour Dame d'honneur de Catherine d'Aragon

Jeanne Seymour devient dame d'honneur de Catherine d'Aragon en 1532, la dernière année de son règne.


Anne Boleyn peint quelques années après sa mort

Mariage de Henri VIII Tudor avec Anne Boleyn

La favorite Anne annonce qu'elle attend un bébé. À ce moment, Henri VIII Tudor décide que l'enfant naîtra dans la légitimité.

Henri VIII Tudor épouse dans l'intimité à Westminster le 25 janvier 1533 Anne Boleyn, marquise de Pembroke, fille de Thomas Boleyn, Comte de Wiltshire et d'Ormonde et d'Élisabeth Howard. Leurs enfants sont :

Lors du couronnement de la nouvelle reine, Charles Brandon a la charge de High Steward.

Henri VIII Tudor charge Charles Brandon de renvoyer le personnel de Catherine d'Aragon. Il est écœuré par cette tâche.



Mariage de René II de Laval avec Catherine de Baïf

René II de Laval épouse en 1533 Catherine de Baïf (morte en 1553). Leur enfant est :



Naissance de Pierre de Gondi

Pierre de Gondi naît à Lyon en 1533, fils d'Antonio de Gondi et de Marie Catherine de Pierrevive.

Antonio Gondi est marchand, banquier à Lyon, receveur des domaines royaux de Lyon, échevin et conseiller de Lyon, maître d'hôtel d'Henri II de France.



Mariage de Martin du Bellay avec Isabeau Chenu

Martin du Bellay épouse le 25 juin 1533 Isabeau Chenu, Princesse d'Yvetot. Leurs enfants sont :

Martin du Bellay devient, par sa femme, Prince d'Yvetot.



Mariage d'Henry Grey avec Frances Brandon

Avec l'accord d'Henri VIII Tudor, Henry Grey épouse en 1533 Frances Brandon, fille de Charles Brandon et de Mary Tudor. Leurs enfants sont :



François de Tournon et Gabriel de Gramont à Rome

François de Tournon sont à Rome entre janvier et septembre 1533 pour discuter de l'annulation du mariage d'Henri VIII Tudor avec Catherine d'Aragon.

François de Tournon et Gabriel de Gramont négocient aussi le mariage entre Catherine de Médicis, nièce du pape, avec Henri II de France, le deuxième fils du roi.

À cette occasion, Gabriel de Gramont détermine le pape Clément VII à se rendre à Marseille pour y rencontrer François Ier de France le 1er août 1533.



Naissance de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg ou d'Autriche naît en 1533, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Mariage de John Neville avec Catherine Parr

John Neville, baron Latimer, épouse en 1533 Catherine Parr.



Divorce d'Henri VIII Tudor d'Angleterre et de Catherine d'Aragon

Henri VIII Tudor et Catherine d'Aragon divorcent en 1533. Après le divorce de ses parents, Marie Ire Tudor perd sa place dans la succession, et est déclarée illégitime.



Mort de Mary Tudor

Mariage de Charles Brandon avec Catherine Willoughby

Mary Tudor meurt à Westhorpe dans le Suffolk le 25 juin 1533 ou en 1534.

Charles Brandon est veuf de Mary Tudor.

Charles Brandon épouse Catherine Willoughby (vers 1519-1580), sa pupille, Baronne Willoughby de Eresby. Leurs enfants sont :



Jean du Bellay Ambassadeur auprès d'Henri VIII Tudor

Excommunication d'Henri VIII Tudor, d'Anne Boleyn et de Thomas Cranmer

Schisme de l'église anglican

Jean du Bellay est à nouveau Ambassadeur auprès d'Henri VIII Tudor en 1533.

Henri VIII Tudor promet à Jean du Bellay de ne pas rompre avec la cour de Rome, pourvu qu'elle lui donne le temps de se défendre par procureur.

Jean du Bellay se rend sur-le-champ à Rome pour demander un délai au pape Clément VII.

Jean du Bellay l'obtient, et envoie à Henri VIII Tudor un courrier pour avoir la procuration qu'il a promise.

Le courrier ne peut être de retour auprès du pape le jour qu'on lui a fixé. Les agents de Charles Quint font grand bruit.

Charles Quint soutient Catherine d'Aragon. À cette époque Clément VII ne peut s'opposer à Charles Quint.

Le courrier arrive en effet 2 jours après.

Le 11 juillet 1533, la bulle a été lancée et Clément VII fulmine l'excommunication d'Henri VIII Tudor, d'Anne Boleyn et de Thomas Cranmer.

Clément VII interdit Henri VIII Tudor sur ses États, malgré les protestations de Jean du Bellay.

C'est la rupture avec Rome et le schisme de l'Angleterre..

Henri VIII décide de passer outre, et de rompre avec le catholicisme pour fonder l'Église anglicane.

Thomas Cromwell théorise le fait que l'Angleterre est un empire ne dépendant d'aucune puissance étrangère, a fortiori du pape.

Le Parlement d'Angleterre soustrait l'église de ce royaume à l'obéissance du pape.

Juridiquement, la réforme de l'Église anglicane passe par le transfert des revenus d'église du pape à Henri VIII Tudor et surtout l'interdiction des appels au pape, ce qui a pour effet d'empêcher Rome d'intervenir dans les divorces.

Charles Brandon est partisan de la réforme religieuse du roi, et reçoit une large part des terres confisquées aux communautés ecclésiastiques.


Catherine de Médicis

Mariage de Henri II de France avec Catherine de Médicis

François Ier de France veut s'allier avec Clément VII, lui-même Médicis, restaurant ainsi la paix entre la France et la papauté, faisant ainsi front commun contre Charles Quint.

Louis de Brézé et Diane de Poitiers appuient le choix de l'arrière petite-fille de Laurent le Magnifique, considérée comme une fille de marchands par les opposants à l'union.

Le contrat de mariage est signé à Marseille le 27 octobre 1533.

Henri II de France épouse à Marseille le 28 octobre 1533 Catherine de Médicis, sans grand enthousiasme. Leurs enfants sont :

Ils ne se voient que quelques jours avant les noces.

Catherine de Médicis est une femme intelligente et cultivée. Proche de François Ier de France, elle est vite appréciée par les français.

Henri II de France, malgré ses liaisons, reste attentionné vis à vis de sa femme.

Diane de Poitiers pousse Henri II à multiplier les visites nocturnes à sa femme lorsque les rumeurs de répudiation s'élèvent devant la stérilité prolongée du couple.

Durant les onze premières années de leur union, Catherine de Médicis ne donne aucun enfant à Henri II. Leurs enfants garderont de l'héritage syphilitique de François Ier de France et de Laurent le Magnifique une fragilité congénitale qui sera fatale à la survie de la dynastie.

Sur les 10 enfants seulement 3 survivront à l'âge adulte. Trois seront Roi de France : François II de France, Charles IX de France, Henri III de France.

Clément VII donne une messe fastueuse suivi d'un banquet et d'un bal masqué.

Françoise de Brézé, fille de Diane de Poitiers, est aux commandes de la maison de Catherine de Médicis.

Jacqueline de Rohan-Gyé est dame d'honneur de Catherine de Médicis.



Naissance d'Éric XIV de Suède

Erik af Vasa ou Éric XIV de Suède naît le 13 décembre 1533, fils de Gustave Ier Vasa et de Catherine de Saxe Lauenburg.



Mariage de Louis IV de Bueil avec Jacqueline de La Trémouille

Louis IV de Bueil épouse le 13 ou 23 janvier 1534 Jacqueline de La Trémouille, Baronne de Marans, de Sainte-Hermine, de Brandois, de La Mothe-Achard, fille de François de Thouars. Leurs enfants sont :



Mariage de René Ier de Rohan avec Isabeau d'Albret

Marguerite d'Angoulême a pour les enfants d'Anne de Rohan des soins maternels. Elle marie René, son préféré, avec sa belle-sœur, Isabeau et introduit ainsi le protestantisme dans la famille de Rohan.

René Ier de Rohan épouse le 16 août 1534 Isabeau d'Albret, fille de Jean III d'Albret et de Catherine Ire de Navarre. Leurs enfants sont :

Les jeunes époux viennent habiter le château de Blain en Bretagne qui est le rendez-vous des plus illustres personnages.

Marguerite d'Angoulême y fait plusieurs séjours.

Les enfants sont élevés dans la nouvelle religion calviniste.



Divorce d'Edward Seymour le Vieux avec Catharine Fillol

Mariage d'Edward Seymour le Vieux avec Anne Stanhope

Edward Seymour le Vieux divorce d'avec Catharine Fillol lorsqu'il découvre qu'elle le trompe avec John Seymour, son père.

Edward Seymour le Vieux épouse avant le 9 mars 1534 ou en 1535 Anne Stanhope. Leurs enfants sont :



Naissance d'Henry Brandon

Henry Brandon naît le 18 septembre 1535, fils de Charles Brandon et de Catherine Willoughby.



Mort de Catherine d'Aragon

Catherine d'Aragon meurt le 7 janvier 1536 d'un cancer.

Lorsqu'ils apprennent la nouvelle, Anne Boleyn et Henri VIII Tudor revêtent des vêtements jaune clair. Certains historiens en déduisent que c'est une démonstration publique de joie, mais d'autres remarquent que le jaune est la couleur nationale de deuil à cette époque et qu'il est porté en signe de respect pour le défunt.

Il est douteux que le couple royal décide de célébrer publiquement la mort de Catherine, car Henri la considère après tout comme la reine douairière et la veuve de son frère Arthur.



Mariage de François de Rohan-Gié avec Catherine de Silly

François de Rohan-Gié, fils de Charles de Rohan-Gié (mort en 1528) et de Giovanna Sanseverino, épouse le 25 mars 1536 Catherine de Silly, Comtesse de Rochefort. Leurs enfants sont :



Naissance d'Achille Ier de Harlay

Achille Ier de Harlay naît à Paris le 7 mars 1536, fils de Christophe de Harlay, Seigneur de Beaumont-du-Gâtinais, Président à mortier du Parlement de Paris, et de Catherine du Val.



Mariage de Gustave Ier Vasa avec Marguerite Lejonhufvud

Gustave Ier Vasa épouse en 1536 Marguerite, fille d'Éric Lejonhufvud. Leurs enfants sont :



Mort de François III de Bretagne Dauphin de Viennois et Duc de Bretagne

Mort de Sebastiano de Montecuculli

Henri II de France Dauphin de Viennois et Duc de Bretagne

Charles II d'Orléans Duc d'Orléans

En août 1536, François est pris d'un malaise lors d'une partie de paume après avoir bu un verre d'eau glacée.

Le verre d'eau lui est apporté à sa demande par le Comte Sebastiano de Montecuculli un seigneur piémontais de sa suite, commissaire de Charles Quint.

François III de Bretagne, Dauphin de Viennois, meurt au château de Tournon en Ardèche quelques jours plus tard le 10 août 1536.

De nombreuses rumeurs circulent à l'époque.

Persuadé que son héritier a été empoisonné sur ordre de Charles Quint, François Ier de France fait arrêter Sebastiano de Montecuculli. Celui-ci est jugé coupable, condamné à mort et écartelé à Lyon, en présence de François Ier et de la Cour. Les quartiers de son corps sont pendus aux 4 portes de la ville.

D'autres rumeurs attribuent la mort aux Médicis.

François III de Bretagne n'a contracté aucun mariage et n'a aucune descendance légitime ou illégitime.

La famille de Catherine de Médicis, épouse d'Henri II de France, n'a qu'à éliminer François III de Bretagne pour faire accéder Catherine au trône de France.

D'autres enfin disent que François III de Bretagne serait mort d'une trop fatigante nuit d'amour avec Mademoiselle de L'Estrange, sa maîtresse.

La thèse de la mort naturelle par pleurésie, contractée dans des forteresses insalubres espagnoles quand il était otage de Charles Quint, reste la plus admise.

Henri II de France devient Duc de Bretagne et Dauphin de Viennois. Mais il ne gouverne pas la Bretagne dont son père garde l'usufruit.

La situation de Diane de Poitiers est encore renforcée. Sous prétexte d'hommages platoniques, Henri II de France adopte pour sa livrée ordinaire les couleurs de Diane : le noir et blanc (noir et blanc rayée d'or).

Henri II de France identifie l'emblème, le croissant, à celui que la mythologie attribue à la divinité chasseresse, arbore le monogramme fameux où le H et le D s'entrelacent.

Diane de Poitiers n'en entretient pas moins avec Catherine de Médicis des rapports qui se veulent cordiaux.

Elle est officiellement la gouvernante des enfants que Catherine, après 11 ans de stérilité, met enfin au monde.

Catherine de Médicis se résigne, serre les dents et attend sa revanche.

En 1536, Charles II d'Orléans, autre fils de François Ier de France, reçoit en apanage le duché d'Orléans.

Il a comme page Pierre de Ronsard.



Mort de Catherine Gordon

Catherine Gordon meurt à Fyfield dans le Berkshire en 1537.



Naissance de Charles Brandon

Charles Brandon naît en 1537, fils de Charles Brandon et de Catherine Willoughby.



Naissance de Jean de Portugal

Jean de Portugal naît le 3 juin 1537 à Evora, fils de Jean III de Portugal et de Catherine d'Autriche



Mariage de Robert IV de La Marck avec Françoise de Brézé

Robert IV de La Marck épouse en la chapelle du Louvre à Paris le 19 janvier 1538 Françoise de Brézé, Comtesse de Maulevrier. Leurs enfants sont :



Mariage d'Édouard de Portugal avec Isabelle de Bragance

Édouard de Portugal épouse Isabelle de Bragance. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean IV du Quélennec avec Jeanne de Maure

Jehan ou Jean IV du Quélennec épouse en 1538 Jehanne ou Jeanne de Maure. Leurs enfants sont :



Mariage de Gilbert II de Lévis-Ventadour avec Suzanne de Leyre

Gilbert II de Lévis-Ventadour épouse en 1538 Suzanne de Leyre ou de Laire. Leurs enfants sont :



Mariage de François Ier de Clèves avec Marguerite de Bourbon-Vendôme

François Ier de Clèves épouse au château du Louvre à Paris le 10 ou le 20 janvier 1538 Marguerite de Bourbon-Vendôme, fille de Charles IV de Bourbon-Vendôme et de Françoise d'Alençon. Leurs enfants sont :

Le contrat de mariage date du 19 janvier 1538 au château du Louvre à Paris.

Un bal masqué est organisé dans lequel :

sont costumés en satyres.



Diane de Poitiers Maîtresse de Henri II de France

On estime généralement d'après leur correspondance que c'est en 1538 que Diane de Poitiers devient la maîtresse d'Henri II de France

Intelligente, passionnée, de haute noblesse, consciente de son prestige et de son influence, elle est de 20 ans plus âgée que son amant.

Leur relation amoureuse, parfois évoquée complaisamment par des écrivains comme Pierre de Brantôme, reste en fait d'une extrême discrétion.

L'emprise que Diane exerce sur Henri est complexe : nettement plus âgée et plus cultivée que lui et l'ayant de surcroît en partie éduqué, elle est autant sa marraine, sa dame objet d'amour platonique et sa conseillère que sa maîtresse.

Catherine de Médicis s'accommode de l'aventure d'Henri avec Diane de Poitiers et la laisse même les conseiller.

Le grand père maternel de Catherine (fille de Madeleine de la Tour d'Auvergne) est le frère de la grand-mère paternelle de Diane de Poitiers, elles sont donc parentes.

C'est d'ailleurs autant en belle-mère mi protectrice mi-abusive qu'en rivale que Diane agace Catherine.



Naissance d'Éléonore de Rohan-Gié

Léonore ou Éléonore de Rohan-Gié naît en 1539, fille de François de Rohan-Gié et de Catherine de Silly.



Mariage de Louis de Silly avec Anne de Laval

Louis de Silly, Seigneur de La Roche-Guyon, épouse le 16 ou le 26 février 1539 Anne de Laval. Leurs enfants sont :

Elle apporte en dot les baronnies d'Acquigny et de Crevecœur.

La baronnie d'Acquigny sort par ce mariage de la maison de Laval qui la possédait depuis plus de 3 siècles.

Une sentence de la vicomté du Pont-de-l'Arche du 22 mars 1539 met en possession Louis de Silly de cette baronnie.



Naissance de Françoise de Laval

Françoise de Laval naît vers 1540, fille de René II de Laval et de Catherine de Baïf.


Catherine Howard

Mariage d'Henri VIII Tudor avec Anne de Clèves

Répudiation d'Anne de Clèves par Henri VIII Tudor

Mariage de Henri VIII Tudor avec Catherine Howard

Mort de Thomas Cromwell

Henri VIII Tudor est veuf de Jeanne Seymour depuis 3 ans.

Thomas Cromwell se hâte d'encourager un nouveau mariage diplomatique.

Henri VIII Tudor épouse au Palais de Greenwich à Londres le 6 janvier 1540 Anne de Clèves.

Le peintre Holbein doit à son réalisme sans flatterie de ne pas encourir la disgrâce d'Henri VIII Tudor, qui est séduit par le portrait d'Anne de Clèves, mais qui est très déçu par le modèle vivant.

Henri VIII Tudor, ayant rompu son alliance avec les protestants allemands, répudie Anne de Clèves 6 mois plus tard en juillet 1540, sans avoir consommé le mariage en lui accordant une importante rente annuelle.

Jane Parker aide Henri VIII Tudor à obtenir l'annulation du sacrement en affirmant que la Reine lui a confié que le mariage n'a jamais été consommé.

Anne de Clèves continuera à vivre paisiblement en Angleterre.

Les adversaires de Thomas Cromwell (en particulier le duc de Norfolk) en profitent pour le faire arrêter, en plein Conseil, et emprisonner à la tour de Londres.

Henri VIII Tudor épouse au Palais de Hampton Court à Londres le 28 juillet 1540 Catherine Howard, fille de Lord Edmond Howard et de Joyce Culpeper.

Elle est la cousine d'Anne Boleyn. Henri la surnomme "la rose sans épine".

Henri VIII Tudor détient Thomas Cromwell jusqu'à l'obtention de son divorce d'avec Anne de Clèves. Thomas Cromwell meurt à la tour de Londres le 28 juillet 1540 décapité en secret.

Le bourreau aurait été volontairement choisi sans expérience pour rendre l'exécution plus cruelle : il s'y prend à 3 fois. La tête de Thomas Cromwell est bouillie et exhibée sur une pique sur le pont de Londres.

Jane Parker conserve son poste de dame d'honneur de la nouvelle reine, et exerce sur Catherine Howard une considérable influence, devenant l'une de ses favorites.

Quand Catherine se lasse de son vieil époux obèse, Jane Parker participe à l'organisation des rendez-vous secrets entre Catherine Howard et Thomas Culpepper, un séduisant courtisan.



Mariage de Claude d'Annebault avec Françoise de Tournemine

Claude d'Annebault épouse vers 1540 Françoise de Tournemine (vers 1520-1542), fille de Georges de Tournemine et de Renée de Villefranche. Leurs enfants sont :

Ce mariage fait de Claude d'Annebault, du chef de sa femme, le baron de Retz, le 3e baron de La Hunaudaye, le seigneur de Machecoul, et l'un des plus riches seigneurs de Bretagne.



Naissance de Catherine Grey

Katherine ou Catherine Grey naît à Bradgate Park à Leicester le 25 août 1540, fille d'Henry Grey et de Frances Brandon.



Naissance de Catherine de Portugal

Catarina ou Catherine de Portugal naît en 1540, fille d'Édouard de Portugal, et d'Isabelle de Bragance.



Catherine Howard accusée d'adultère et de trahison

Le passé de Catherine Howard est dévoilé au grand jour à l'automne 1541.

Elle est confinée dans ses appartements, puis enfermée à l'abbaye de Syon, un couvent éloigné de la Cour.

Une enquête sur sa vie privée est diligentée. On interroge ses proches et leurs appartements sont fouillés.

Catherine Howard avouera plus tard ne pas avoir été chaste avant son mariage, mais on ignore si sa relation avec Thomas Culpepper a été consommée.

La plupart des servantes et des dames d'honneur mentionnent la conduite suspecte de Jane Parker vis-à-vis de Catherine Howard et de Thomas Culpepper.

On découvre une lettre d'amour écrite par Catherine Howard, et adressée à Thomas Culpepper, qui fait explicitement part du rôle de Jane Parker dans leur rendez-vous.

Aider la reine à commettre un adultère est un crime passible de la peine de mort à l'époque des Tudor.

Jane Parker est emprisonnée à la Tour de Londres pendant plusieurs mois. Elle est interrogée de nombreux mois, mais, étant noble, elle n'est pas torturée.



Mariage de Claude II de L'Aubespine avec Jeanne Bochetel

Claude II de L'Aubespine épouse le 14 janvier 1542 Jeanne Bochetel, fille du Guillaume Bochetel et de Marie de Morvillier. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine Howard

Mort de Jane Parker

Soumise à une intense pression psychologique, Jane Parker semble souffrir d'une profonde dépression nerveuse. Elle fut déclarée folle au début 1542.

Ses crises d'hystérie empêchent toute poursuite pour complicité d'adultère dirigée contre elle. Mais, déterminé à ce qu'elle soit châtiée, Henri VIII Tudor édicte une loi permettant l'exécution des fous.

Jane Parker est condamnée à mort par décret, sans procès.

Catherine Howard est dans un état physique très faible, mais assez calme et meurt à la Tour de Londres le 13 février 1542 décapitée.

Jane Parker, qui a assisté à la mort de Catherine Howard, fait ensuite un discours avant de s'agenouiller devant le billot. Elle est digne et posée.

Elle aurait dit : Dieu m'a permis de souffrir ce destin tragique car j'ai contribué à la mort de George Boleyn, mon époux. Je l'ai faussement accusé d'avoir aimé sa sœur, Anne Boleyn de manière incestueuse. Pour cela, je mérite de mourir.

Jane Parker meurt le 13 février 1542 décapitée d'un seul coup à la française, c'est-à-dire à l'épée. On a faît venir expressément un bourreau de calais.

Le comportement des deux femmes face à la mort est unanimement loué.

Catherine Howard et Jane Parker sont inhumées dans la chapelle de la Tour de Londres, à côté des corps d'Anne Boleyn et de George Boleyn.



Naissance de Claude Catherine de Clermont-Tonnerre

Claude Catherine de Clermont-Tonnerre naît à Paris en 1543, fille de Claude de Clermont-Tonnerre (mort en 1545), Baron de Dampierre.



François III Gonzague confirmé Duc de Mantoue et de Marquis de Montferrat

Charles Quint, à nouveau de passage à Mantoue en 1543, confirme à François l'investiture comme Duc de Mantoue et Marquis de Montferrat et lui accorde la main de sa nièce Catherine de Habsbourg.



Les Gondi en France

Les Gondi, une famille de financiers florentins, arrivent en France en 1543 à la suite de Catherine de Médicis.



Mariage de Philippe II d'Espagne avec Marie Manuelle du Portugal

Philippe II d'Espagne épouse en 1543 Marie Manuelle du Portugal, fille de Jean III de Portugal et de Catherine d'Autriche. Leur enfant est :


Catherine Parr

Mort de John Neville

Mariage de Henri VIII Tudor avec Catherine Parr

John Neville meurt en 1543.

Catherine, sa veuve, et Thomas Seymour deviennent proches.

Malheureusement pour ce dernier, Henri VIII Tudor est aussi intéressé par Catherine Parr, impressionné par sa dignité et son intelligence.

Henri VIII Tudor épouse au Palais de Hampton Court le 12 juillet 1543 Catherine Parr.

Anne Stanhope est présente à cette cérémonie.

Jaloux de l'attention que porte Thomas Seymour à Catherine, le roi envoie Thomas en mission diplomatique aux Pays-Bas.



Siège de Nice

Alfonso de Avalos est gouverneur du Milanais.

François Ier de France, allié au sultan Turc Soliman le Magnifique, ordonne de prendre la ville de Nice, se parjurant en transgressant sa propre décision de 1523 de renoncer solennellement à tous les droits que pourrait avoir la couronne de France sur Nice.

20 000 Franco-Turcs, sous les ordres François de Bourbon-Vendôme, mettent le siège devant la ville pendant que 120 galères de combat de la Sublime Porte, commandées par Keir-El Dîn Barberousse, attaquent Nice par la mer. Cette armada est accompagnée de 40 galiotes, 4 mahonnes et 22 galères françaises.

Le premier assaut est repoussé le 2 août 1543 : les ennemis installent une batterie de 25 canons à Cimiez, 20 canons et 6 couleuvrines sur la pente du mont Gros, ainsi que 28 canons et 2 couleuvrines géantes au mont Boron.

Le 7 août 1543, les Turcs attaquent le quartier Riquier.

Les 8 et le 9 août 1543 on se bat dans les faubourgs Lympia et Sincaire.

Un chroniqueur de l'époque raconte : "Le mardi 11, l'artillerie du château embocqua une canonnière des Turcs et tua le neveu de Barberousse, capitaine d'artillerie… Barberousse s'arrachoit la barbe de dépit".

Les assauts reprirent, et du 12 au 15 août 1543, plus de 1 200 coups de canons sont tirés sur la ville.

Le jour de l'Assomption, la flotte ennemie tire 975 coups de canons et autant de boulets de 75 et 109 livres.

La défense faiblit. Une bugadière, Catherine Ségurane, monte aux créneaux, assomme avec son battoir à linge un porte-étendard turc et lui arrache son drapeau.

Malgré cet acte héroïque, la ville basse est contrainte de capituler le 22 août 1543, mais le château résiste. Les Français ravagent la ville basse.

Pendant une trêve, Barberousse envoie ses janissaires piller la ville en même temps que d'autres escouades vont razzier jusque dans le haut pays.

Du donjon qui arbore toujours le pavillon de Savoie on voit passer une longue file de 5 000 prisonniers enchaînés, natifs de Nice, la Bolène, Sospel, Lantosque ou d'autres villages. Ils sont entassés dans les bateaux pour être vendus comme esclaves. Fort heureusement apparait la flotte espagnole de l'amiral Garcié qui bloque la baie et contraint Barberousse à libérer son butin humain.

Les Franco-Turcs se retirent précipitamment dans la nuit du 7 au 8 septembre 1543, Charles Quint et Charles III de Savoie arrivant à la tête des armées de secours commandée par Alfonso de Avalos.


Portrait de François II à Plessis-les-Tours

Naissance de François II de France

François II de France naît à Fontainebleau le 19 janvier 1544, fils d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.

Diane de Poitiers se fait confier l'éducation de leurs enfants, qu'elle conserve jusqu'en 1551.

Catherine de Médicis, dont la position se consolide grâce à la mise au monde un héritier concède son ascendant à la favorite.

François II de France est baptisé à Fontainebleau le 10 février 1544.

Philippe Strozzi di Piero devient page de François II de France.


Marie-Cléophas de Montchenu - portrait par François Clouet vers 1547

Marie-Cléophas de Montchenu Dame d'honneur de Catherine de Medicis

Marie-Cléophas de Montchenu devient Dame d'honneur de Catherine de Medicis de 1544 à 1547.


François Gouffier le Jeune - Portrait par François Clouet en 1555

Mariage de François Gouffier le Jeune avec Anne de Carnazet

François Gouffier le Jeune épouse Montargis le 10 février 1544 Anne de Carnazet (1522-1595). Leurs enfants sont :


Marguerite de Lustrac

Mariage de Jacques d'Albon avec Marguerite de Lustrac

Jacques d'Albon épouse le 27 mai 1544 Marguerite de Lustrac. Leur enfant est :

Elle lui apporte la vicomté de Fronsac et une dot de 1 000 livres.

Il est catholique, elle est protestante.

Ce mariage permet à Marguerite de Lustrac de devenir la dame d'honneur de Catherine de Médicis, charge qu'elle exercera pendant 16 ans.



Mort de Catherine de Croÿ

Catherine de Croÿ meurt en décembre 1544.

Elle est inhumée à l'église Saint Laurent de Sedan.



Naissance de Catherine de Silly

Catherine de Silly naît vers 1545, fille de Louis de Silly et d'Anne de Laval.



Mariage de Wolfgang de Bavière avec Anne de Hesse

Wolfgang de Bavière épouse à Cassel ou 1544 ou en 1545 Anne de Hesse, fille de Philippe Ier de Hesse et de Christine de Saxe. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean II Georges de Brandebourg avec Sophie de Liegnitz

Jean II Georges de Brandebourg épouse en 1545 Sophie de Liegnitz (vers 1525-6 février 1546), fille de Frédéric II de Liegnitz. Leur enfant est :



Naissance de Renée de Clermont d'Amboise

Renée de Clermont d'Amboise naît 1546, fille de Jacques de Clermont d'Amboise et de Catherine de Beauvau.



Naissance de Catherine d'Albon

Catherine d'Albon de Saint-André naît en 1546, fille de Jacques d'Albon et de Marguerite de Lustrac.

Jacques d'Albon en avait fera son unique héritière.



Naissance d'Élisabeth de France

Élisabeth de France naît à Fontainebleau en 1545 ou le 2 avril 1546, fille d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.



Jeanne Grey Pupille de Catherine Parr

En 1546, Henry Grey et Frances Brandon font de Jeanne Grey une pupille de Catherine Parr, la dernière épouse du roi Henri VIII Tudor.

L'affection de Catherine Parr aide Jeanne Grey à s'épanouir enfin. Elle est présentée dans le même temps à ses cousins royaux : Édouard VI Tudor, Marie Ire Tudor, Élisabeth Ire Tudor.



Madeleine d'Avaugour Fille d'honneur de Catherine de Médicis

Madeleine d'Avaugour est fille d'honneur de Catherine de Médicis de 1547 à 1560.



Françoise Robertet Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Françoise Robertet devient Dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1547.



Jeanne de Montmorency Fille d'honneur de Catherine de Médicis

Jeanne de Montmorency est Fille d'honneur de Catherine de Médicis de 1547 à 1551.



Jeanne d'Halluin Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Jeanne d'Halluin devient dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1547.

François de Montmorency en tombe amoureux et lui fait une promesse de mariage.

Jeanne d'Halluin est envoyée pendant un temps dans un couvent.


Édouard VI Edward Seymour

Mort de Henri VIII Tudor Roi d'Angleterre

Édouard VI Tudor Roi d'Angleterre et d'Irlande

Edward Seymour le Vieux Duc de Somerset

Edward Seymour le Vieux Lord Protecteur

Mariage de Thomas Seymour avec Catherine Parr

Henri VIII Tudor meurt le 27 janvier 1547 à Westminster à Londres. Il est inhumé auprès de Jeanne Seymour dans la Chapelle Saint-Georges du château de Windsor dans le Berkshire.

Henri VIII Tudor est connu pour sa prodigalité et ses six mariages.

Henri VIII Tudor est aussi le fondateur de la première flotte permanente de l'Angleterre, la Royal Navy.

Édouard VI Tudor succède à son père Henri VIII Tudor et devient Roi d'Angleterre et d'Irlande le 28 janvier 1547.

Le testament d'Henri VIII Tudor désigne 16 exécuteurs, chargés de former un Conseil de Régence jusqu'à ce qu'Édouard atteigne la majorité.

En excluant des conservateurs comme Thomas Howard, il choisit de privilégier des exécuteurs susceptibles de poursuivre les réformes religieuses en cours.

Par le testament d'Henri VIII Tudor, Thomas Seymour est fait baron Seymour de Sudeley.

Le Conseil passe aux actes immédiatement, installant Edward Seymour en tant Lord Protecteur.

Edward Seymour le Vieux devient 1er Duc de Somerset dès le 15 février 1547.

Le 20 février 1547, Édouard VI Tudor est couronné en l'abbaye de Westminster.

S'efforçant d'apaiser les doutes qui ne manquent pas de naître quant à la validité du testament, chacun des 16 exécuteurs testamentaires prie Édouard VI Tudor de le nommer à nouveau. Le 13 mars 1547, Édouard VI Tudor crée un nouveau Conseil comprenant la plupart des fidèles de son défunt père et quelques autres personnes, soit un total de 26 membres.

Edward Seymour le Vieux, qui ne siège pas officiellement au Conseil, parvient alors à persuader Édouard VI Tudor de lui donner tout pouvoir afin d'en modifier la composition.

Edward Seymour le Vieux devient ainsi le souverain réel, reléguant le jeune Édouard VI Tudor à un rôle cérémoniel.

Catherine Parr est veuve d'Henri VIII Tudor et une des femmes les plus riches d'Angleterre.

Thomas Seymour épouse le 4 avril 1547 Catherine Parr. Leur enfant est :

Thomas Seymour retourne à la Cour quelques mois après la mort d'Henri VIII Tudor.

Anne Stanhope, épouse d'Edward Seymour, se considère alors comme première dame du royaume. Elle estime que Catherine Parr, Reine douairière, a renoncé à son droit de préséance en se mariant en dessous de sa condition.

Catherine Parr gagne la bataille en invoquant la loi de succession qui indique clairement qu'elle a priorité sur toutes les dames du royaume;

En fait, Anne Stanhope vient après les Marie Ire Tudor, Élisabeth Ire Tudor et Anne de Clèves.

Anne Stanhope a néanmoins de pouvoirs considérables pour une courte durée. Cela aura plus tard de graves conséquences sur la réputation de son mari.

Edward Seymour le Vieux effectue de grandes réformes dans l'église protestante et prend des mesures concernant l'hérésie et les lois de trahison.


Claude II de Lorraine - Galerie des batailles - Versailles

Mariage de Claude II de Lorraine avec Louise de Brézé

Claude II de Lorraine épouse le 1er août 1547 Louise de Brézé (1518-1577), fille de Louis de Brézé et de Diane de Poitiers. Leurs enfants sont :

En mariant sa fille cadette, Diane de Poitiers sait se ménager une alliance qui deviendra sa plus sûre protection.



Construction du château de Montceaux-lès-Meaux

Catherine de Médicis demande à Philibert Delorme, l'architecte du roi, de construire le château de Montceaux-lès-Meaux surnommé le château des Reines. Les travaux durent de 1547 à 1559.



Naissance de Claude de France

Claude de France naît à Fontainebleau le 12 novembre 1547, fille d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.

Elle est élevée aux côtés d'Élisabeth de France et de Marie Ire Stuart.



Naissance de Catherine de Clèves

Catherine de Clèves, dite aussi Catherine de Nevers, naît en 1548, fille de François Ier de Clèves et de Marguerite de Bourbon-Vendôme.



Mariage d'Oudard Ier Colbert avec Marie Coquebert

Oudard Ier Colbert épouse vers 1548 Marie Coquebert (morte en 1599), Dame d'Acy. Leurs enfants sont :



Mariage de François Ier de Lorraine-Guise avec Anne d'Este

François Ier de Lorraine-Guise épouse à Saint-Germain-en-Laye le 29 avril 1548 ou le 4 décembre 1548 Anne d'Este, fille d'Hercule II d'Este et de Renée de France. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine Parr

Catherine Parr meurt au Château de Sudeley à Gloucester dans le Gloucestershire le 5 ou le 7 septembre 1548 en couches. Elle est inhumée à la chapelle du château de Sudeley.

Thomas Seymour, veuf de Catherine Parr, et oncle d'Édouard VI Tudor, propose que Jeanne Grey épouse Édouard VI Tudor qui est son cousin.

Edward Seymour le Vieux a d'ores et déjà arrangé un mariage entre Édouard VI Tudor et Élisabeth de France, la fille d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.

Ces deux unions ne sont toutefois pas conclues à cause de la mauvaise santé d'Édouard VI Tudor.


Antoine de Bourbon

Mariage d'Antoine de Bourbon avec Jeanne III d'Albret

Jeanne III d'Albret Duchesse de Bourbon

Marguerite d'Angoulême tente tout pour éviter cette union.

Antoine de Bourbon épouse à Moulins le 20 ou le 21 octobre 1548 Jeanne III d'Albret. Leurs enfants sont:

Jeanne III d'Albret devient duchesse de Bourbon.



Mort de Catherine d'Amboise

Catherine d'Amboise meurt le 1er janvier 1549.



Naissance de Louis de France

Louis de France naît à Fontainebleau le 3 février 1549, fils d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.


Claude Gouffier par François Clouet

Mariage de Léonor Chabot avec Claude Gouffier

Léonor Chabot épouse le 13 ou le 15 février 1549 Claude Gouffier (vers 1526-1565). Leurs enfants sont :

Léonor Chabot lieutenant général du gouvernement de Bourgogne et quittera le nom et les armes de Chabot pour ceux de Gouffier.



Naissance de Louis de Clermont d'Amboise

Louis de Clermont d'Amboise dit Le brave Bussy naît en 1549, fils de Jacques de Clermont d'Amboise et de Catherine de Beauvau.


Jeanne de Montmorency - portrait par François Clouet

Mariage de Louis III de La Trémoïlle avec Jeanne de Montmorency

Louis III de La Trémoïlle épouse le 29 juin 1549 Jeanne de Montmorency, fille d'Anne de Montmorency et de Madeleine de Savoie. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Brandebourg-Küstrin

Catherine de Brandebourg-Küstrin naît en 1549, fille de Jean Ier de Brandebourg-Küstrin.



Naissance de Louis de Clermont d'Amboise

Louis de Clermont d'Amboise dit Le brave Bussy naît en 1549, fils de Jacques de Clermont d'Amboise et de Catherine de Beauvau.



Mariage de Nicolas de Lorraine avec Marguerite d'Egmont

Nicolas de Lorraine épouse à Bruxelles le 1er mai 1549 Marguerite d'Egmont. Leurs enfants sont :



Sacre de Catherine de Médicis

Lors du sacre de Catherine en 1549, Diane de Poitiers préside la cérémonie vêtue de la livrée des princesses du sang.

De nombreux commentaires ont été fait sur l'ambiguïté du monogramme du roi Henri II de France, un H majuscule entouré de deux demi-cercles qui peuvent aussi bien s'interpréter comme deux C ou deux D. On a fait remarquer que sur le monogramme du cabinet de Catherine de Médicis à Blois, le C est marqué sans ambiguïté.

Diane de Poitiers favorise tour à tour Anne de Montmorency et le parti des Guise. Catholique convaincue, elle pousse le roi à réprimer les protestants.



Mariage de François III Gonzague avec Catherine de Habsbourg

François III Gonzague épouse à Mantoue le 22 octobre 1549 Catherine de Habsbourg, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon.



Naissance de Catherine Chabot

Catherine Chabot naît vers 1550, fille de Léonor Chabot (vers 1526-1597), Comte de Charny, et de Claude Gouffier (vers 1526-1565).



Mariage de Pierre Ier Séguier avec Louise Boudet

Pierre Ier Séguier épouse en 1550 Louise Boudet, fille de Simon Boudet (né en 1474) et de Marguerite Marie de La Saussaye. Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques de Clermont d'Amboise avec Catherine de Beauvau

Jacques de Clermont d'Amboise épouse le 26 juin 1550 Catherine de Beauvau, Dame de Moineville ou Mognéville. Leurs enfants sont :


Guillaume Gonzague

Mort de François III Gonzague

Retour de Catherine d'Autriche dans son pays

Guillaume Gonzague Duc de Mantoue et Marquis de Montferrat

Marguerite de Montferrat, Ercole Gonzague Régents du duché de Mantoue

François III Gonzague meurt le 22 février 1550 :

Son mariage avec Catherine de Habsbourg n'aura duré que 4 mois. Elle retourne dans sa patrie.

Guillaume Gonzague devient 3e Duc de Mantou et Marquis de Montferrat, sous le nom de Guillaume X.

Guillaume Gonzague était destiné à la carrière ecclésiastique et l'on a d'abord pensé à Louis qui a 11 ans, pour succéder à François, d'autant que Guillaume est affligé de cette bosse dorsale due à la gibbosité héréditaire qui afflige certains descendants des Malatesta.

Guillaume Gonzague se montre digne et fort capable d'être à la hauteur de la tâche qui va lui incomber. En tout état de cause, il n'a pas les 23 ans requis et la régence de Marguerite de Montferrat, sa mère, et d'Ercole Gonzague, son oncle, continue.



Naissance de Catherine de Lorraine

Catherine de Lorraine naît en 1550, fille de Claude II de Lorraine, Duc d'Aumale, et de Louise de Brézé.



Naissance de Charles IX de France

Charles-Maximilien de France, futur Charles IX de France, naît le 27 juin 1550 au château royal de Saint-Germain-en-Laye, fils d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.



Liaison de Henri II de France avec Janet Fleming

Henri II de France a une liaison avec Janet Fleming, la deuxième, gouvernante de Marie Ire Stuart. Leur enfant est :

Cette liaison semble être encouragée par Anne de Montmorency qui cherche à écarter la Sénéchale de Normandie trop favorable aux Guise. Absente momentanément de la cour pour raison de santé, Diane de Poitiers revient en catastrophe avertie par les Guise et fait, en accord avec Catherine de Médicis, renvoyer Janet Fleming en Écosse.



Naissance de Henri III de France

Henri III Duc d'Angoulême

Alexandre-Édouard, futur Henri III de France, naît à Fontainebleau le 19 septembre 1551, fils d'Henri II de France et de Catherine de Médicis. Il reçoit d'abord le titre de Duc d'Angoulême et est le préféré de sa mère.

Il grandit à Amboise, avec Jacques Amyot et François de Carnavalet pour précepteurs.



Mariage de Jean de Nogaret de La Valette avec Jeanne de Saint-Lary de Bellegarde

Jean de Nogaret épouse le 15 septembre 1551 Jeanne de Saint-Lary de Bellegarde (morte en 1611), fille de Pierre de Saint-Lary (mort en 1570) et de Marguerite d'Orbessan. Leurs enfants sont :


Éléonore de Roye

Mariage de Louis Ier de Bourbon-Condé avec Éléonore de Roye

Louis Ier de Bourbon-Condé Prince de Condé

Louis Ier de Bourbon-Condé épouse le 22 juin 1551 Éléonore de Roye, Dame de Conti, fille de Charles de Roye et de Madeleine de Mailly. Leurs enfants sont :

Le Cardinal de Bourbon Vendôme donne Condé-en-Brie à son neveu Louis pour son mariage.

C'est précisément à dater de la mort du Cardinal que son neveu et héritier, Louis Ier de Bourbon, Comte de Soissons, prend le nom de Condé (si l'on en croit le Père Anselme, Louis se dit Prince de Condé dans un acte de 1556).

Ainsi l'adoption du nom de Condé par ce prince du sang coïncide avec sa prise de possession de la seigneurie de Condé-en-Brie et aucun doute ne peut s'élever sur l'origine de ce nom de famille.

Dès 1556, dans les actes féodaux, on n'hésite pas à donner à la terre de Condé-en-Brie le titre de Principauté.

Rappelons qu'à cette époque, Condé sur l'Escaut (Château de l'Hermitage) n'est plus en possession des Bourbon-Montpensier (cousins issus de germains de Louis Ier de Bourbon, Comte de Soissons).



Marie-Cléophas de Montchenu à nouveau Dame d'honneur de Catherine de Medicis

Marie-Cléophas de Montchenu devient à nouveau Dame d'honneur de Catherine de Medicis de 1552 à 1560.



Mariage de Gustave Ier Vasa avec Catherine Stenbock

Gustave Ier Vasa épouse en 1552 Catherine Stenbock, fille de Gustave Stenbock.



Naissance de Catherine-Marie de Lorraine

Catherine-Marie de Lorraine naît en 1552, fille de François Ier de Lorraine-Guise et d'Anne d'Este.

Elle grandit dans un contexte de guerre civile.



François de Scépeaux au conseil d'Henri II de France

Catherine de Médicis régente du Royaume de France

Soumission de Metz

Prise de Toul

Protectorat de la France sur Nancy et Verdun

Nicolas de Lorraine Régent des duchés de Lorraine et de Bar

François de Scépeaux est appelé au conseil d'Henri II de France en 1552.

François de Scépeaux suggère de mettre un terme aux invasions des armées de Charles Quint en s'emparant des trois évêchés de Metz, Toul et Verdun.

L'empereur vous fait la guerre en sous-main, dit-il au roi, il faudrait la lui déclarer ouvertement. Ainsi emparez-vous desdites cités, puisqu'il vous en offre l'occasion.

Henri II de France souhaite imposer sa protection aux principautés épiscopales enclavées dans les territoires du duché de Lorraine sous le prétexte, incongru pour l'époque, que leurs habitants étaient de langue romane.

La campagne est soigneusement préparée sur le plan diplomatique.

La campagne est, menée avec une armée de quelque 35 000 hommes, loin des armées de 10 000 soldats du début des guerres d'Italie.

Elle est menée sous le commandement de François Ier de Lorraine-Guise, protégé du clan de Diane de Poitiers.

Gaspard de Saulx est placé à la tête de l'armée chargée d'envahir les Trois-Évêchés.

Jacques d'Albon et Robert IV de La Marck participe à cette campagne.

S'y rendant, Henri II de France confie la régence du pays à Catherine de Médicis.

Honorat II de Savoie accompagna Henri II de France dans ce voyage.

Le 2 avril 1552, Henri II de France arrive sur Toul.

Devant l'imposante armée française, les clés de la ville de Metz sont remises au Roi le 10 avril 1552.

Le 13 avril 1552, Henri II de France prend la ville de Toul qui n'offre aucune résistance.

D'autres villes importantes vont être placées sous le protectorat de la France comme Nancy ou Verdun.

Le 15 avril 1552, de passage à Nancy, Henri II de France destitue arbitrairement Christine de Danemark, la régente.

Il nomme régent des duchés de Lorraine et de Bar le francophile Nicolas de Lorraine et, d'autorité, emmène le jeune duc Charles III de Lorraine, âgé de 9 ans, terminer sa formation à Paris afin de le soustraire à l'influence de la duchesse-douairière.

Christine de Danemark se retire dans sa terre de Blâmont, qu'elle a reçu en douaire, puis à Bruxelles et en Bavière.

Henri II de France s'avance jusqu'à Strasbourg, ville pourtant germanophone, à la frontière d'Allemagne.

Jacques II de Goyon fait ses premières armes durant cette conquête.

Robert IV de La Marck reprend possession des places de son duché de Bouillon, 30 ans après l'usurpation de Charles Quint.



Mariage de Guilford Dudley avec Jeanne Grey

Mariage d'Henry Herbert avec Catherine Grey

Jeanne Grey souhaite se fiancer à Edward Seymour le Jeune.

Mais, Frances Brandon, sa mère, est en pourparlers avec John Dudley désireux de marier son propre fils Guilford Dudley.

Jeanne Grey exècre les Dudley. Frances Brandon parvient à persuader Jeanne Grey, sa fille, qu'elle n'hésite pas à frapper pour l'occasion.

Guilford Dudley épouse le 21 ou le 25 mai 1553 Jeanne Grey.

Henry Herbert, fils de William Herbert, 1er Comte de Pembroke, épouse le 25 mai 1553 Catherine Grey. Ils vivent alors au château de Baynard, sur la Tamise.



Mariage de Gilbert III de Lévis-Ventadour avec Catherine de Montmorency

Gilbert III de Lévis-Ventadour épouse le 25 juin 1553 Catherine de Montmorency. Leur enfant est :



Mariage de Sigismond II Auguste avec Catherine de Habsbourg

Sigismond II Auguste est veuf de Barbara Radziwill

Catherine de Habsbourg est veuve de François III Gonzague.

Sigismond II Auguste épouse en 1553 Catherine de Habsbourg, jeune sœur d'Élisabeth d'Autriche, sa première épouse.



Naissance de Marguerite de Valois

Marguerite de France ou Marguerite de Valois, surnommée la Reine Margot, naît au château de Saint-Germain-en-Laye le 14 mai 1553, fille d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.


Jeanne Grey - Streatham Portrait - découvert dans les années 2000- considéré comme premier portrait posthume - National Portrait Gallery à Londres Marie Ire Tudor

Mort d'Édouard VI Tudor Roi d'Angleterre

Jeanne Grey Reine d'Angleterre

Marie Ire Tudor Reine d'Angleterre

Jeanne Grey et Guilford Dudley Prisonniers

Mort de John Dudley

Divorce Henry Herbert et de Catherine Grey

Édouard VI Tudor meurt au Palais de Greenwich le 6 juillet 1553.

Selon la tradition, ses dernières paroles sont : " Mon Seigneur Dieu, défendez ce royaume du papisme et maintenez Votre vraie religion. "

Sa dépouille mortelle repose en l'Abbaye de Westminster à Londres.

Le règne d'Édouard est marqué par la réforme religieuse. La faction protestante devient forte, et Thomas Cranmer, l'archevêque de Cantorbéry, détient beaucoup de pouvoir.

Pendant ce règne, beaucoup de lycées (grammar school) sont établis dans les grandes villes du royaume.

Quatre jours après le décès d'Édouard VI, le 10 juillet 1553, John Dudley proclame Jeanne Grey Reine d'Angleterre.

Ce délai entre la mort du souverain et sa publication entraîne des rumeurs quant à la possible survie d'Édouard, plusieurs imposteurs se faisant passer pour le défunt durant le règne de Marie Ire Tudor, puis celui d'Élisabeth Ire Tudor.

Jeanne Grey élit domicile à la tour de Londres, où les monarques anglais séjournent habituellement de leur accession au pouvoir jusqu'à leur couronnement.

Jeanne Grey refuse de conférer le titre de roi à Guilford Dudley, son époux. Elle propose de le créer Duc de Clarence.

John Dudley, pour consolider le pouvoir acquis par les protestants, souhaite arrêter et mettre au secret Marie Ire Tudor avant qu'elle ne récolte suffisamment d'appuis pour la cause qu'elle défend.

Informée, Marie Ire Tudor s'enferme derrière les murs du château de Framlingham dans le Suffolk.

En seulement 9 jours, Marie Ire Tudor réussit à mobiliser assez de membres de la noblesse pour retourner à Londres le 19 juillet 1553, à la tête d'une procession triomphale.

Le Parlement est alors contraint de reconnaître Marie Ire Tudor en tant que reine légitime.

Jeanne Grey n'aura règne sur l'Angleterre qu'à peine plus d'une semaine ce qui lui vaudra le surnom de "reine de neuf jours".

Marie Ire Tudor fait emprisonner Jeanne Grey et Guilford Dudley à la tour de Londres sous l'inculpation de haute trahison.

Marie Ire Tudor commande l'exécution de John Dudley. John Dudley meurt entre le 21 et le 23août 1553.

Henry Herbert veut alors se distancier de la famille Grey. Il jette Catherine Grey hors de sa maison, et divorce d'elle, affirmant que leur mariage n'a pas été consommé.



Naissance de Catherine de Parthenay

Catherine de Parthenay ou de Parthenay-L'Archevêque naît au parc-Mouchamps le 22 mars 1554, fille de Jean V de Parthenay-L'Archevêque, dit Soubise, et d'Antoinette d'Aubeterre.

Catherine de Parthenay a pour précepteur le mathématicien François Viète.

Célèbre par sa beauté, son esprit, elle cultive la poésie et écrit en latin et en grec.



Mort de François de Laval Évêque de Dol-de-Bretagne

François de Laval meurt au prieuré Sainte-Catherine de Laval. le 2 juillet 1554 d'une violente attaque de goutte.

Voici l'épitaphe qui est inscrite sur son tombeau dans l'église cathédrale de Dol :

Mes. François de Laval, évesque de Dol, Abbé de Paimpont et du Tronchet, qui fonda céans 12 obits, décédé le 2e juillet 1554, Dort icy Requiescat in pace

Malgré son protestantisme, Renée de Rieux est l'héritière de François de Laval.



Campagne en Italie et en Corse

Les français remportent des victoires en Italie et en Corse.

En 1554, Charles Ier de Cossé prend tous le pays des Langhes, et finit la campagne par la conquête d'Ivrée, qui ouvrait un passage aux troupes auxiliaires des Suisses, et facilite les courses dans le Milanais et sur les terres de Pavie.

Henri II de France, avec l'aide des troupes de ses alliés les princes protestants allemands, récupère le Milanais, Asti et Gênes. Le pape est vaincu et les Farnèse retrouvent leurs terres.

Voulue par Catherine de Médicis et conduite par Pierre Strozzi, son cousin, l'expédition française en Italie, est destinée aussi à faire contrepoids aux succès des Guise.



Naissance de François d'Alençon

Hercule puis François de Valois ou François d'Alençon naît à Fontainebleau le 18 mars 1555, fils d'Henri II de France et de Catherine de Médicis. Presque nain à la naissance, il est pourtant baptisé Hercule. On le débarrassera ensuite de ce prénom pour lui donner celui de son frère aîné le roi François II de France.

Étant jeune, François d'Alençon est gravement touché par la petite vérole et son visage en est durement marqué. Il est, selon Turenne, l'un des plus laids hommes qui se voyaient.



Naissance de Jeanne de Valois

Naissance de Victoire de Valois

Jeanne de Valois et Victoire de Valois, des jumelles, naissent à Fontainebleau le 24 juin 1556, filles d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.


Château d'Acquigny Château d'Acquigny

Construction du Château d'Acquigny

Acquigny s'est développé au confluent de deux rivières :

L'actuel château d'Acquigny, dans l'Eure, est construit à partir de 1557 par Anne de Laval, cousine du roi et première dame d'honneur de Catherine de Médicis.

Il est probable que cette maison a été construite à l'emplacement où se trouvait le manoir de Guillaume de Poissy au XIIIe siècle.

Ce bras alimentait aussi les douves du château et protégeait le prieuré Saint-Mauxe et le village médiéval situé derrière le château actuel.

Anne de Laval veut que l'architecte, Philibert Delorme ou Jacques Androuet du Cerceau, s'inspire de son amour éternel pour son mari et construise sa demeure en utilisant leurs 4 initiales entrelacées.

C'est une construction d'une rare élégance, centrée sur une tourelle d'angle à loggias superposées reposant sur une trompe en forme de coquille Saint-Jacques.

La façade d'honneur est revêtue de nombreux éléments décoratifs qui célèbrent cet amour exceptionnel et la gloire de sa famille.



Mariage de François de Béthune avec Charlotte Dauvet

François de Béthune épouse le 13 janvier 1557 Charlotte Dauvet. Leurs enfants sont :



Mariage de François Chabot avec Françoise de Lugny

François Chabot épouse en 1558 Françoise de Lugny. Leur enfant est :


Élisabeth Ire Tudor

Mort de Marie Ire Tudor Reine d'Angleterre

Élisabeth Ire Tudor Reine d'Angleterre

Rétablissement de l'Anglicanisme

Catherine Grey prétendante potentielle au trône d'Angleterre

La prise de Calais abrège les jours de la reine Marie.

On raconte que Marie Ire Tudor sur son lit de mort aurait dit : Quand je serai morte et ouverte, on trouvera Philippe (son mari) et Calais inscrits dans mon cœur.

Marie Ire Tudor meurt le 17 novembre 1558.

Philippe II d'Espagne, Roi consort, perd tout pouvoir sur l'Angleterre et est déçu de ne pas avoir un fils d'elle pour gouverner ce pays.

Élisabeth Ire Tudor, demi-sœur de Marie Ire Tudor, lui succède en novembre 1558.

Élisabeth Ire Tudor rétablit l'Anglicanisme. Cela ne rend ni Philippe II d'Espagne ni le pape Paul IV heureux.

En tant qu'arrière-petite-fille d'Henri VII Tudor et petite-fille de Mary Tudor, Catherine Grey, protestante, peut légitimement prétendre au trône d'Angleterre.

Cependant, Élisabeth Ire Tudor parait être assez chaleureuse envers Catherine Grey. On pense qu'elle envisage même de l'adopter.



Mariage de Jean Baptiste Ier de Gond avec Maddaléna Bonajuti

Maddaléna Bonajuti est veuve de Louis Alamanni.

Le contrat de mariage est passé par devant Lamiral et Croyon, notaires au Châtelet de Paris, le le 17 décembre 1558.

Jean Baptiste Ier de Gond épouse à Paris après le 17 décembre 1558 Maddaléna Bonajuti ou Buonaviti ou Bonaiuti (morte en 1580), Dame d'Atour de la Reine Catherine de Médicis.


Claude de France

Mariage de Charles III de Lorraine avec Claude de France

Majorité de Charles III de Lorraine

Charles III de Lorraine, Duc de Lorraine et de Bar, épouse à Paris le 22 janvier 1559 Claude de France, âgé de 12 ans, fille d'Henri II de France et de Catherine de Médicis. Leurs enfants sont :

Charles III de Lorraine est à l'occasion déclaré majeur.

Charles III de Lorraine a aussi un fils illégitime, Charles de Remoncourt (mort en 1648), Abbé de Lunéville et de Senones.

Claude de France, fort discrète, est la fille préférée de Catherine de Médicis. Elle quitte fréquemment Nancy, la capitale de Lorraine pour vivre au coté de sa mère à la cour de France.



Mariage de Jean Poisle avec Catherine Gobin

Jean Poisle est le fils de Jean Poisle et d'Olive de La Chesnaye (morte en 1530)

Jean Poisle épouse Catherine Gobin. Leurs enfants sont :

Jean Poisle est Conseiller au Parlement de Paris sous Charles IX et Henri III

Jean Poisle acquiert la terre de Saint Gratien.



Naissance de Jacques Poisle

Jacques Poisle naît en 1559, fils de Jean Poisle et de Catherine Gobin.



Mariage de Claude II de L'Aubespine avec Catherine d'Alizon

Claude II de L'Aubespine épouse avant le 17 juin 1559 Catherine d'Alizon, fille de Georges d'Alizon.


Antoine IV d'Estrées - par François Clouet en 1560 Françoise Babou de La Bourdaisière

Mariage d'Antoine IV d'Estrées avec Françoise Babou de La Bourdaisière

Antoine IV d'Estrées épouse à Chartres le 14 février 1559 Françoise Babou de La Bourdaisière. Leurs enfants sont :

Ils se sépareront.



Naissance de Catherine de Navarre

Catherine de Navarre naît en 1559, fille d'Antoine de Bourbon et de Jeanne III d'Albret.



Second traité de Cateau-Cambrésis

Le décès de Charles Quint et de Marie Ire Tudor précipite la signature à Cateau-Cambrésis du second traité, également appelé paix du Cateau-Cambrésis, entre Henri II de France et Philippe II d'Espagne le 3 avril 1559. Il met fin à 65 années de guerres d'Italie.

Cette Paix est devenue nécessaire aux deux parties qui se sont épuisés financièrement et en particulier pour la France en proie aux troubles religieux entre Église romaine et Huguenots.

Anne de Montmorency contribue beaucoup à la paix de Cateau-Cambrésis.

Antoine Perrenot de Granvelle est l'un des émissaires espagnols qui négocient ce traité.

La France :

L'Espagne retrouve sa position dominante sur l'Italie, même si elle laisse à la France 5 forteresses, dont Turin, Chièri, Pignerol et Asti.

Le traité prévoit aussi les mariages :

Dunkerque est cédée par les Français aux Espagnols.



Mariage de Philippe II d'Espagne avec Élisabeth de France

Philippe II d'Espagne est veuf de Marie Ire Tudor.

Don Carlos devait épouser Élisabeth de France mais son père, conscient de la personnalité perturbée de son fils, le supplante dans ce mariage.

En vertu d'une des clauses du traité de Cateau-Cambrésis, Philippe II d'Espagne épouse en 1559 Élisabeth de France, fille d'Henri II de France et de Catherine de Médicis. Leurs enfants sont :


Marguerite de Valois vers 1560

Marguerite de Valois et Catherine de Médicis

Avec Catherine de Médicis, sa mère, Marguerite de Valois entretient des rapports distants, éprouvant pour elle un mélange d'admiration et de crainte.

Marguerite de Valois est principalement élevée avec ses frères Henri III de France et François d'Alençon puisque Élisabeth de France et Claude de France, ses sœurs viennent de se marier.



Jacques II de Goyon Lieutenant général de la Basse-Normandie

En 1559, Catherine de Médicis fait donner à Jacques II de Goyon la lieutenance générale de la Basse-Normandie.


Mort d'Henri II de France Henri II de France rencontre Gabriel Ier de Montgomery - Gravure allemand e- XVIe siècle L'agonie d'Henri II à l'hôtel des Tournelles Francois II Roi de France

Mort d'Henri II de France Roi de France

Fuite de Gabriel Ier de Montgomery en Angleterre

François II de France Roi de France

Catherine de Médicis Régente du Royaume de France

La famille de Guise au pouvoir

François de Montmorency Maréchal de France

Le 30 juin 1559, Henri II de France organise à Paris, rue Saint-Antoine, près de l'hôtel des Tournelles et de l'actuelle place des Vosges, une fête en l'honneur des mariages de ces filles Claude de France et Élisabeth de France. Il fait très chaud.

Cette journée est pleine de mauvais présages :

La foule arrive pour assister au tournoi. Henri II de France bat le duc de Nemours et le duc de Guise. Il veut un troisième assaut.

Henri II de France rencontre Gabriel Ier de Montgomery, capitaine de sa Garde écossaise. Les deux adversaires se heurtent violemment et le Roi manque de tomber.

Furieux, Henri II de France veut un deuxième affrontement.

Gabriel Ier de Montgomery veut s'avouer vaincu, la reine le supplie de ne pas continuer.

Mais Henri II de France, ne change pas de position.

La lance de Gabriel Ier de Montgomery pénètre à travers la visière du casque du Roi.

Le cerveau est touché.

Jean Chapelain, le premier médecin du roi fait ordonner l'exécution de 6 condamnés à mort dont on apporte la tête à Ambroise Paré qui tente d'y reproduire les blessures du roi.

Ambroise Paré ne peut rien faire pour sauver le Roi.

Emmanuel-Philibert de Savoie demande à Charles Quint d'envoyer de Bruxelles auprès du roi l'anatomiste Vésale qui arrivera le 3 juillet 1559.

Le roi exonère Gabriel Ier de Montgomery de toute faute et l'absout de tout blâme sur son lit de mort.

Catherine de Médicis interdit toute visite de Diane de Poitiers à son chevet.

Le 10 juillet 1559, Henri II de France meurt âgé de 41 ans, après 10 jours de profondes douleurs. Ses derniers mots sont :

Que mon peuple persiste et demeure dans la foi.

La France comptait beaucoup de poètes qui ont d'ailleurs écrit sur la mort d'Henri II de France. Citons le texte de Du Bellay :

Hélas, il fut occis de l'éclat d'une lance,

Lui qui en guerre était d'indomptable vaillance,

Mais, devant que mourir, il avait si bien fait,

Qu'il avait de son temps le siècle d'or refait,

Tant aimé d'un chacun, pendant qu'il fut en vie,

Que les Dieux même étaient pour lui porter vie ...

Mettez sur son tombeau en gravure profonde :

Ci gît le Roi Henri, qui fut l'amour du monde."

Ronsard écrit :

En regardant de toutes parts ici,

Je ne vois rien que larmes et souci :

Toute tristesse a sa mort ensuivie.

Ses serviteurs portent noire couleur

Pour son trépas, et je la porte au cœur

Non pour un an, mais pour toute la vie.

Diane de Poitiers n'est pas admise aux funérailles.

Henri II de France, souvent considéré comme un roi secondaire, a poursuivi l'œuvre de son père.

Grand amateur de l'Amadis des Gaules, épris de tournois et d'exercices violents, il apparaît, sur le portrait qu'en a fait Clouet, comme un être secret et un peu inquiétant.

Sur le plan personnel et politique, il doit faire face à la fois à son épouse Catherine de Médicis, qui l'aime passionnément, et à sa maîtresse on ne peut plus officielle, l'éternellement jeune Diane de Poitiers.

En France, la Renaissance est au plus de haut de son expression. Henri II de France favorise l'épanouissement de l'art par la construction de monuments, les artistes redécouvrant dans leur expression les acquis de l'Antiquité.

Sous le règne d'Henri II, le territoire français devient plus grand avec les trois évêchés et la ville de Calais. Le pays est réconcilié avec les puissances italiennes, la Savoie et avec la maison d'Autriche. Bien sûr cela est obtenu au prix d'abandon de certaines possessions.

Henri II met en place des alliances : le mariage de sa sœur avec le duc de Savoie ou le mariage de Maris Stuart d'Écosse avec François II de France.

A la cour, les tendances s'équilibrent entre ceux qui sont plus tolérants et les intransigeants vis à vis des réformés.

Avec les guerres qui se terminent, les finances auraient pu être assainies. Économiquement la France connaît une expansion durable.

Catherine de Médicis ne cessera jamais de pourchasser Gabriel Ier de Montgomery de sa vindicte.

Il est banni de la cour dès le lendemain, celui-ci ne doit son salut qu'à une fuite prudente en Angleterre.

En Angleterre, Gabriel Ier de Montgomery adhère à la Réforme dont il devient, de retour en France, l'un des fers de lance en Normandie ainsi que l'un des commandants les plus capables de Gaspard II de Coligny, s'illustrant du côté protestant dans les Guerres de religion.

Gabriel Ier de Montgomery transforme la chapelle Saint-Germain de son château en prêche protestant.

En 1559, François II de France devient Roi de France.

Bien qu'il soit majeur, il est immature et incapable de gouverner.

Enfant d'une santé très fragile, il souffre de maux de tête continuels.

Il est fragile psychologiquement, souvent en proie à des colères subites ou des angoisses.

Profitant de sa fragilité, Catherine de Médicis, sa mère, exerce réellement le pouvoir.

François de Montmorency doit céder la charge de Grand-maître, héritée de son père, François Ier de Lorraine-Guise

Le jeune roi confie à François Ier de Lorraine-Guise et à Charles Ier Cardinal de Lorraine le gouvernement.

Les Guise, oncles de la jeune reine Marie Ire Stuart, exercent un ascendant sur le roi par son intermédiaire.

La famille des Guise est au summum de sa puissance.

Le Cardinal de Lorraine, véritable tête politique de la famille, a alors entièrement l'administration des finances.

Garants en France de la religion catholique, et partisans d'une politique de tolérance zéro vis-à-vis de la religion réformée, ils sont convaincus d'être en droit de réprimer le protestantisme au nom du roi et du respect de l'ordre.

François de Montmorency est fait Maréchal de France en 1559 par François II de France.



Catherine de Médicis Protectrice de Pedro Gonzalès

Après Henri II de France, Catherine de Médicis poursuit la protection de Pedro Gonzalès.



Disgrâce de Diane de Poitiers

Catherine de Médicis renvoie Diane de Poitiers et l'oblige à restituer le château de Chenonceau et à accepter en échange le château de Chaumont-sur-Loire, dominant la Loire, entre Blois et Amboise. Diane de Poitiers se retire à Anet.

Diane restitue également les bijoux de la couronne. Marie Ire Stuart apparaît aux fêtes du sacre de son époux François II de France avec les bijoux arrachés à Diane de Poitiers.

Catherine de Médicis fera édifier au château de Chenonceau sur le pont de Diane deux galeries superposées formant un espace de réception unique au monde, et donnant ainsi au château son aspect actuel.

Réfugiée à Anet, loin de la cour, humiliée mais non écrasée, Diane de Poitiers se consacre à l'administration de ses nombreux domaines.



Claude Gouffier Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Claude Gouffier est Dame d'honneur de Catherine de Médicis de 1560.



Mariage d'Antoine de Croÿ avec Catherine de Clèves

Antoine de Croÿ, Prince de Château-Porcien, épouse en 1560 Catherine de Clèves.



Mariage de François de Balsac avec Jacqueline de Rohan-Gié

François de Balsac, Seigneur d'Entragues, épouse Jacqueline de Rohan-Gié. Leurs enfants sont :



Mariage d'Edward Seymour le Jeune avec Catherine Grey

À la cour de Marie Ire Tudor, Catherine Grey devient amie avec Jane Seymour, fille d'Edward Seymour le Vieux et d'Anne Stanhope.

Grâce à elle, Catherine Grey fait la connaissance d'Edward Seymour le Jeune, son frère et tombe amoureuse de lui.

Edward Seymour le Jeune épouse secrètement en 1560 Catherine Grey. Leurs enfants sont :

Le mariage a lieu chez Edward Seymour le Jeune, à Canon Row.

Jane Seymour est le seule témoin. Il n'y a pas de traces officielles du mariage.

Élisabeth Ire Tudor envoie en France Edward Seymour le Jeune et Thomas Cecil, le fils aîné de William Cecil. Ils vont faire le tour de l'Europe pour améliorer leur éducation.

Edward Seymour le Jeune confie à Catherine Grey, son épouse, un document qui, en cas de décès, lui permettra de prouver son mariage et d'hériter de ses biens.

Catherine Grey perd le document.


Exécution des conjurés d'Amboise

Siège de Pertuis

Conjuration d'Amboise ou Tumulte d'Amboise

À partir de 1560, en France, les tensions politiques, religieuses et militaires se font de plus en plus dures entre catholiques et protestants. Les protestants sont plus que jamais confiants dans leur avenir et espèrent obtenir enfin leur émancipation. Ils attendent du nouveau roi, le jeune François II de France, un retournement en leur faveur.

Plusieurs protestants souhaitent dès lors soustraire le roi à l'influence des Guise et organisent un complot pour enlever le roi et la reine mère, Catherine de Médicis, et placer au pouvoir le prince Louis Ier de Bourbon-Condé.

Le chef de la conjuration est Godefroy de Barry, Seigneur de La Renaudie, gentilhomme du Périgord, qui réunit d'autres gentilshommes venus de toute la France comme :

Sont également complices des marchands des villes d'Orléans, Tours et Lyon. Louis Ier de Bourbon-Condé, qui attend à Orléans de recueillir les fruits du complot, est désigné par le terme de capitaine muet dans les courriers des conjurés.

Gaspard II de Coligny, nouveau chef des huguenots, refuse cette voie de la violence, et empêche qu'une partie de la noblesse protestante de Normandie s'associe au complot.

Jurant de venger son frère Antoine, Paulon de Mauvans rallie les églises protestantes de Provence à la conjuration à Mérindol, et lève 2000 hommes et en envoie 100 à Nantes.

Le 1er février 1560, les conjurés se réunirent à Nantes pour décider d'un plan.

Quelques jours plus tard, le 12 février 1560, les Guise sont informés par Pierre des Avenelle, un avocat parisien.

En 1560, François Ier de Clèves est le premier à donner l'éveil de la conjuration d'Amboise à François II de France. François de Clèves restera fidèle à la famille royale

Le 22 février 1560, les Guise décident de transférer François II de France et la cour, du château de Blois à celui d'Amboise, bien mieux protégé. Les gardes sont changés et les défenses renforcées. Les Guise s'attendent à tout.

Avec sa troupe, Paulon de Mauvans fait le siège de Pertuis en mars 1560, puis s'en détourne.

Le 8 mars 1560, l'édit d'Amboise rapporte l'édit d'Écouen et accorde le pardon royal aux protestants.

Les conjurés ont prévu leur action principale pour le 1er mars mais la remettent au 16 mars 1560.

Grâce à des complicités sur place, certains conjurés arrivés en avance doivent préparer l'arrivée du gros des troupes protestantes. Mais les Guise font fouiller les alentours d'Amboise, et les premiers conjurés sont arrêtés le 10 mars. Jusqu'au 16 mars, les arrestations se multiplient.

À partir du 17 mars 1560 commencent les exécutions :

Le 19 mars 1560, La Renaudie est capturé. Il est écartelé et les parties de son corps sont exposées aux portes de la ville. La répression fait 1200 à 1500 morts.

Jacques d'Albon et François Ier de Clèves participent à la répression.

Louis Ier de Bourbon-Condé combat finalement la conjuration pour donner le change.

Louis Ier de Bourbon-Condé est mis en arrestation mais est libéré quelques semaines plus tard parce que les Guise n'ont pas de preuve de sa participation à la conjuration.

Les rois de France ne séjournent plus vraiment à Amboise ensuite.

Les enfants de France continuent cependant à y être élevés.


Michel de l'Hospital

Michel de l'Hospital Chancelier de France

En 1560, pour contrebalancer l'influence grandissante des Guise, qui à ses yeux représente un danger pour la dynastie, Catherine de Médicis nomme au poste de Chancelier de France Michel de l'Hospital, un humaniste qui va pendant 8 ans tenter de réconcilier catholiques et protestants.


Charles IX Charles IX

Mort de François II de France Roi de France

Charles IX de France Roi de France

Catherine de Médicis Régente

Libération de Louis Ier de Bourbon-Condé

Le règne de François II de France qui ne dure que quelques mois est l'un des plus brefs de l'histoire des rois de France. Sa frêle constitution ne lui permet pas de supporter longtemps les excès sportifs auxquels il tente de se livrer. François II de France meurt à Orléans, des suites d'une méningite, le 5 décembre 1560.

En 1560, Charles IX de France, son frère, devient Roi.

Sa mère, Catherine de Médicis, reste régente du royaume pendant la minorité de Charles IX de France.

Elle manifeste d'éminentes qualités politiques tout en se montrant entièrement dénuée de scrupules.

François de Montmorency assiste aux États généraux tenus à Orléans, que François II de France avait convoqués, se déclarent incompétents et se dispersent.

François Ier de Lorraine-Guise, Charles Ier Cardinal de Lorraine et leur parti sont écartes de la cour et du pouvoir, assistant alors impuissant à l'introduction du protestantisme à la cour.

Jacques d'Albon parvient à rester en place.

Louis Ier de Bourbon-Condé est libéré par Catherine de Médicis, qui a besoin du contrepoids que représente un prince du sang face aux Guise.

François d'Alençon, initialement prénommé Hercule, reçoit le prénom de François.

Marguerite de Valois vit à la cour au côté d'Henri III de France et de François d'Alençon, ses deux frères ainés ainsi que du jeune Henri IV de France.

Jean II Babou de La Bourdaisière se retire la cour.


Louis Ier de Bourbon Prince de Condé

Louis Ier de Bourbon-Condé Chef du parti protestant

Proche de la Réforme, Antoine de Bourbon participe aux cérémonies protestantes mais sans véritables convictions religieuses, il oscille plusieurs fois, entre le catholicisme et le protestantisme.

Les désaccords conjugaux d'Antoine de Bourbon avec la très rigoureuse Jeanne III d'Albret et l'appel du pouvoir auprès de Catherine de Médicis l'amène à choisir le camp catholique en 1560.

Son frère cadet Louis Ier de Bourbon-Condé, prince de Condé devient alors le chef du parti protestant.

François Ier de Coligny-d'Andelot est parmi les premiers à rejoindre Louis Ier de Bourbon-Condé.

François Ier de Coligny-d'Andelot voit sa place de colonel-général confisquée au profit du Duc de Randari.



Mort de Catherine de Mecklembourg

Catherine de Mecklembourg meurt en 1561.



Majorité de Guillaume Gonzague

Mariage de Guillaume Gonzague avec Éléonore d'Autriche

En 1561, à sa majorité, une des premières actions de Guillaume Gonzague, libéré de la régence, est de prendre épouse et de consacrer le lien avec la maison impériale des Habsbourg qui a tourné court avec le décès de son frère François III Gonzague.

Guillaume Gonzague épouse à Mantoue le 26 avril 1561 Éléonore d'Autriche, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon. Leurs enfants sont :

Très administratif, Guillaume Gonzague organise, parfois à outrance. Guillaume Gonzague réorganise les institutions de Mantoue comme, par exemple, la justice pour laquelle il met en place un Sénat de Justice, reflet d'une mainmise étatique.

Au plan économique, Guillaume Gonzague, comme Ercole Gonzague, son oncle, favorise l'implantation dans Mantoue de manufactures voire d'usines qui vont largement contribuer à l'enrichissement du duché.

Sa sévérité conservatrice transparaît aussi dans ses goûts artistiques. Guillaume Gonzague apprécie fort la musique au point de composer lui-même quelques œuvres polyphoniques qui reflètent une conception austère. Il n'en reste pas moins mécène et accueille, entre autres :

Guillaume Gonzague fait également construire par Giovanbattista Bertani, architecte mantouan, la basilique palatine de Santa Barbara.



Mort de Jane Seymour

Catherine Grey prisonnière

Jane Seymour meurt en 1561 de la tuberculose.

Catherine Grey est non seulement seule à la Cour, mais de plus elle n'a aucun moyen de prouver son mariage avec Edward Seymour le Jeune. Elle cache ce mariage pendant plusieurs mois.

Devenue enceinte, dans son huitième mois de grossesse, alors qu'elle voyage vers Ipswich avec la cour, elle ne se voit plus d'autre choix que de trouver de l'aide auprès de membres influents de la cour.

se confie tout d'abord à Bess de Harwick, Lady Saintloe. Cependant, Bess, effrayée à l'idée que Catherine Grey et elle-même puissent être exécutée pour une telle trahison, non seulement refuse d'aider la jeune femme mais lui reproche également de l'avoir impliquée dans cette affaire.

Catherine Grey visite ensuite secrètement Robert Dudley, beau-frère de sa sœur Jeanne Grey, dans sa chambre de nuit, et le supplie de l'aider. Robert Dudley refuse également. Craignant que la reine découvre la visite et suspecte une liaison, Robert Dudley va dire à Élisabeth Ire Tudor tout ce qu'il sait.

Élisabeth Ire Tudor est furieuse de découvrir que Catherine Grey, sa cousine, si proche du trône, s'est mariée sans sa permission, qui plus est avec un homme qu'elle n'apprécie pas.

Catherine Grey est emprisonnée à la Tour de Londres, où Edward Seymour le Jeune la rejoint à son retour en Angleterre.

Même Bess d'Hardwick est emprisonnée, car Élisabeth Ire Tudor est convaincue que ce mariage fait partie d'un plus large complot organisé contre elle-même.



Naissance d'Edouard Seymour

Edouard Seymour naît à la Tour de Londres en 1561, fils d'Edward Seymour le Jeune et de Catherine Grey.



Antoine de Bourbon Lieutenant général du royaume de France

Antoine de Bourbon ayant passé sa vie à guerroyer pour le roi de France, Catherine de Médicis, régente au nom de son fils Charles IX de France, le nomme lieutenant général du royaume en 1561.



Blaise de Lasseran Gouverneur de Guyenne

Bataille de Targon

Lorsque éclatent en Aquitaine les premiers troubles religieux, en 1561, après diverses hésitations, et sur l'ordre du roi, en réalité de Catherine de Médicis, Blaise de Lasseran dirige la répression contre les protestants comme gouverneur de Guyenne.

Blaise de Lasseran poursuit le sire de Duras en Guyenne, et rivalise d'horreurs avec lui.

Blaise de Lasseran finit par le rattraper et le battre à Targon le 15 juillet 1561.



Colloque de Poissy

Du 9 au 26 septembre 1561, en vue de maintenir la paix religieuse en France, se tient le colloque de Poissy lors duquel Catherine de Médicis réunit 46 prélats catholiques, 12 ministres du culte protestant et une quarantaine de théologiens.

La mésentente sociale et les conflits politiques caractérisent la rivalité entre les deux camps. Mais les discussions qui se tiennent au colloque portent sur des controverses théologiques.

Théodore de Bèze y expose la doctrine de l'Église réformée. Charles Ier Cardinal de Lorraine obtient que le débat se concentre sur la nature de l'Eucharistie : Lors de cette célébration, comment le Christ manifeste-t-il sa présence ? C'est sur cette question que l'accord achoppe le 26 septembre.

Afin de poursuivre les négociations, Michel de l'Hospital suggère alors à la reine mère d'appeler des délégations restreintes au château de Saint-Germain-en-Laye. Mais le 14 octobre 1561 leur assemblée se sépare sans avoir trouvé de compromis.

L'émergence d'un parti modéré à la cour induit un relâchement de la pression sur les réformés. Les protestants se sentent libre et les plus violents cherchent à s'imposer par la force. Au final, la Catherine de Médicis ne contrôle plus la situation. Confiants dans leur avenir, les "mal sentants de la foi" se sont convertis en masse au protestantisme. L'année 1561 est l'apogée du protestantisme en France. Il y a environ 2 000 000 de protestants en France. Les catholiques sont plus que jamais irrités.



Annulation du mariage d'Edward Seymour le Jeune et de Catherine Grey

Le mariage d'Edward Seymour le Jeune et de Catherine Grey est annulé en 1562 jugé invalide puisque Élisabeth Ire Tudor n'y a pas donné son accord.

Edouard Seymour et Thomas Seymour, les enfants de ce mariage seront considérés comme inaptes à succéder au trône. Cependant plus tard, ils seront à nouveau considérés comme de potentiels héritiers à la Couronne.


Catherine Jagellon

Mariage de Jean III de Suède avec Catherine Jagellon

Anna Jagellon renonce à épouser Jean III de Suède, son soupirant, en faveur de sa sœur Catherine Jagellon.

Jean III de Suède épouse en 1562 Catherine Jagellon. Leur enfant est :


Guerres de religion

Première guerre de religion

Édit de Saint-Germain

Massacre de Wassy

Retour forcé de la famille royale à Paris

Le 17 janvier 1562, Catherine de Médicis promulgue l'Édit de Saint-Germain ou l'édit de Janvier qui constitue une véritable révolution.

Il autorise la liberté de conscience et la liberté de culte pour les protestants, à la condition que ceux-ci restituent tous les lieux de culte dont ils s'étaient emparés.

La tolérance civile instaurée par la reine va produire l'effet contraire à celui recherché.

François Ier de Lorraine-Guise est violemment opposé à la nouvelle politique de tolérance menée par Catherine de Médicis.

Louis de Gonzague se pose comme le mentor politique d'Henri III de France. Profondément dévot, Louis de Gonzague se présente comme un catholique opposé à la conciliation.

Le 1er ou le 15 mars 1562, François Ier de Lorraine-Guise, revenant de négociations en Alsace, fait tuer par ses gens à Wassy en Champagne, dans des circonstances peu claires, 23 ou 37 huguenots regroupés dans une grange pour célébrer leur culte. 100 autres sont blessés.

Ce massacre plonge la France dans les guerres de religion.

Au cours des guerres opposant catholiques et protestants, Catherine de Médicis essaiera tant bien que mal de maintenir un certain équilibre entre les deux parties.

À son retour à Paris, François Ier de Lorraine-Guise est accueilli en héros et le peuple réclame une croisade contre les huguenots.

Prise au dépourvue par la précipitation des événements, Catherine de Médicis tente une ultime démarche pour maintenir la paix.

Mais François Ier de Lorraine-Guise surgit en force avec ses troupes à Fontainebleau où la famille royale se trouve.

Il contraint Charles IX de France et Catherine de Médicis à le suivre à Paris sous le prétexte de les protéger des protestants, les obligeant par ce moyen à prendre le parti des catholiques.


Jacques d'Albon Maréchal de Saint-André vers 1562 - Musée national du château et des Trianons à Versailles

Siège de Rouen

Prise de Blois

Prise de Poitiers

Prise de Bourges

À la fin mai 1562, Rouen est assiégée par les troupes catholiques.

Dès juin 1562, l'armée catholique commandée par Anne de Montmorency, forte d'une infanterie de 22 000 hommes et 6 000 cavaliers marche sur Rouen.

Charles de Bourbon-Montpensier, dans l'armée royale, prend part aux sièges de Bourges et de Rouen.

Gaspard II de Coligny et Louis Ier de Bourbon-Condé sont confrontés à la nécessité de protéger Rouen sans pouvoir quitter Orléans où ils sont bloqués par la nécessité de défendre cette ville.

Jacques d'Albon prend Blois aux protestants le 4 juillet 1562.

René de Rochechouart est la prise de Blois.

Jacques d'Albon prend Poitiers le 29 juillet 1562.

René de Rochechouart est la prise de Poitiers.

Jacques d'Albon prend Bourges le 31 août 1562, réprimant toute résistance avec une extrême brutalité.

La position centrale de Bourges empêche les protestants du sud de la France de joindre ceux du Nord.

Le 7 août 1562, Jacques d'Albon fait pendre Jacques Herbert, sieur de l'Isle, maire calviniste de Poitiers, et quelques autres protestants.

Louis Ier de Bourbon-Condé publie en août 1562 un manifeste où il proclame sa volonté de délivrer Charles IX de France et Catherine de Médicis des Guise.


Bataille de Dreux

Bataille de Dreux

Anne de Montmorency et Louis Ier de Bourbon-Condé Prisonnier

Mort de Jacques d'Albon Maréchal de Saint-André

Mort de René d'Anglure

Mort de François II de Clèves

Jacques de Clèves Duc de Nevers

L'armée royale commandée par le connétable Anne de Montmorency constituée de 20 000 fantassins, 2 000 cavaliers et de 30 pièces d'artillerie, marche sur Dreux pour intercepter l'armée protestante et passe l'Eure sans être repérée le 18 décembre 1562.

À l'aube du 19 décembre 1562, les protestants commandés par Gaspard II de Coligny se retrouvent au sud-est de Dreux face à l'armée royale avec 3 fois moins d'infanterie et 2 fois plus de cavaliers ainsi que 3 fois moins de canons.

Armand de Gontaut-Biron et François de Montmorency prennent part à cette bataille dans l'armée catholique.

Claude de La Châtre, dans le camp catholique, se distingue à cette bataille.

Passé maréchal de camp, François II de Saint-Nectaire sert à cette bataille.

François de La Noue et Guillaume V de Hautemer sont du coté protestant.

Jean VI d'Aumont participe à cette bataille.

François Gouffier le Jeune participe à cette bataille.

Bien que souffrant de la fièvre, François Ier de Coligny-d'Andelot participe à cette bataille

Gaspard II de Coligny, conscient de son infériorité numérique veut se replier sur le village de Tréon, mais pendant la manœuvre, il présente le flanc aux troupes catholiques qui avancent et, se servant de leur artillerie, provoque la panique chez les lansquenets.

Louis Ier de Bourbon-Condé, avec ses cavaliers et 4 régiments de reîtres enfonce les suisses, mais ils se reforment et repoussent une deuxième attaque.

Gaspard II de Coligny s'élance successivement sur la gendarmerie, les vieilles bandes françaises et l'infanterie bretonne.

Anne de Montmorency, blessé à la mâchoire, est fait prisonnier au début de la bataille.

Les suisses réagissent devant les lansquenets qu'ils haïssent et les battent.

Lors de cette bataille, on remarqua la lenteur des reîtres allemands dans l'action, car ils devaient attendre la traduction des ordres.

François Ier de Lorraine-Guise jusqu'alors en réserve attaque à son tour Gaspard II de Coligny et Louis Ier de Bourbon-Condé. Celui-ci, occupé à rallier les allemands est fait prisonnier.

Gaspard II de Coligny rallie les gendarmes de Condé et 1 000 reîtres, et attaque la cavalerie catholique.

François Ier de Lorraine-Guise lance dans la bataille les vieilles bandes du Piémont. Gaspard II de Coligny, contraint de battre en retraite, le fait en ordre

Le bilan est lourd : 7 000 à 8 000 hommes sont hors de combat.

Du coté catholique sont tués :

Côté protestants sont morts :

René d'Anglure et François II de Clèves meurent lors de cette bataille.

Jacques de Clèves devient Duc de Nevers.

Louis Ier de Bourbon-Condé est traité courtoisement par François Ier de Lorraine-Guise, de même que Anne de Montmorency par Gaspard II de Coligny.

C'est surtout Catherine de Médicis qui tire profit de la bataille : le triumvirat est rompu, avec la mort Jacques d'Albon et la captivité d'Anne de Montmorency.



Liaisons d'Henri IV de France

Henri IV de France a des liaisons avec :



Mariage d'Henri Ier d'Albret avec Catherine de Stuer de Caussade

Henri Ier d'Albret est le fils de Jean d'Albret (mort en 1538), Baron de Miossens, et de Suzanne de Bourbon Busset.

Henri Ier d'Albret épouse en 1563 Catherine de Stuer de Caussade (vers 1543-1563)



Naissance de Thomas Seymour

Thomas Seymour naît à la Tour de Londres en 1563, fils d'Edward Seymour le Jeune et de Catherine Grey.



Édit de tolérance d'Amboise

Libération de Louis Ier de Bourbon-Condé

Catherine de Médicis signe le 19 mars 1563 l'édit de tolérance d'Amboise ou édit de pacification qui réconcilie pour un temps les deux parties.

Il garantit aux huguenots la liberté de conscience et une autorisation du culte, soigneusement limitée toutefois, l'édit faisait des conditions plus favorables aux gentilshommes réformés qu'aux roturiers.

Louis Ier de Bourbon-Condé accepte l'édit et est libéré.

Anne de Montmorency se rapproche après la paix de son neveu protestant, Gaspard II de Coligny, ayant contribué à la signature de la paix d'Amboise.

Plusieurs facteurs semblent amener à la construction du château de Maulnes en tant qu'investissement politique dans ce territoire. L'une des premières années importantes est 1563.

Elle marque la fin de la première guerre de religion (1560-1563), dans laquelle était engagé militairement.



Siège du Havre

L'Angleterre a fait insérer dans le traité d'Hampton Court la clause "sans que ce présent traité puisse préjudicier au droit de la reine d'Angleterre sur Calais " et tente de profiter de sa présence au Havre pour récupérer Calais en refusant de quitter Le Havre tant que Calais ne lui aura pas été restitué.

La cour, en paix avec les calvinistes, entreprend de chasser les Anglais de la Normandie.

En mai 1563, Catherine de Médicis déclare le Traité d'Hampton Court invalide et demande résolument le retour immédiat du Havre à la France.

Le refus d'Élisabeth amène des préparations militaires. La garnison anglaise est décimée par la maladie à raison d'environ 60 hommes par jour.

À l'été 1563, les troupes françaises où catholiques et protestants joignent leurs forces assiègent le Havre.

Charles Ier de Cossé commande sous le roi et Anne de Montmorency au siège du Havre: c'est sa dernière expédition.

François de Scépeaux participe à ce siège, sous les ordres d'Anne de Montmorency.

Malade, François Ier de Coligny-d'Andelot ne peut participer à ce siège.

François de Montmorency prend part à ce combat.

Le 27 juillet 1563, au bout de 8 jours, le connétable Anne de Montmorency, accompagné de son neveu Gaspard II de Coligny et de Louis Ier de Bourbon-Condé, obtient au nom de Charles IX de France la reddition d'Ambrose Dudley, 3e comte de Warwick.

Catherine de Médicis qui avait, jusque alors, cherché des arrangements avec l'amiral Gaspard II de Coligny et Louis Ier de Bourbon-Condé perd définitivement confiance en eux, bien qu'ils aient dénoncé le traité d'Hampton Court.

Les troupes anglaises ramènent la maladie à Londres où elle fait 21 000 morts. Ce désastre détermine par la suite la réticence de l'Angleterre à s'engager dans des conflits étrangers.


Marie II de Bourbon-Saint-Pol

Mariage de Léonor d'Orléans-Longueville avec Marie II de Bourbon-Saint-Pol

Marie II de Bourbon-Saint-Pol est veuve de François Ier de Clèves.

Léonor d'Orléans-Longueville épouse le 2 juillet 1563 Marie II de Bourbon-Saint-Pol, fille de François Ier de Bourbon-Saint-Pol et d'Adrienne d'Estouteville. Leurs enfants sont :

Léonor d'Orléans-Longueville est Duc de Longueville, Comte de Tancarville et de Dunois, Souverain de Neufchâtel et de Vallengin en Suisse.

Léonor d'Orléans-Longueville portera le titre des ducs d'Estouteville sans en prendre le nom, comme l'a demandé François Ier de Bourbon-Saint-Pol, le père de Marie.



Pierre Brûlart Secrétaire des commandements de Catherine de Médicis

Pierre Brûlart est Secrétaire des commandements de Catherine de Médicis en 1564.



Mariage de François de Maillé de La Tour-Landry avec Françoise de Rohan-Gié

François de Maillé de La Tour-Landry épouse le 3 février 1564 Françoise de Rohan-Gié dite Diane, fille de François de Rohan-Gié et de Catherine de Silly. Leurs enfants sont :



Mariage de François II de Saint-Nectaire avec Jehanne de Laval

François II de Saint-Nectaire épouse le 14 février 1564 Jehanne de Laval, fille de Gilles II de Laval (mort en 1559), Seigneur de Loué, et de Louise de Sainte-Maure, Dame de Nesle. Leurs enfants sont :



Madeleine d'Avaugour Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Madeleine d'Avaugour est dame d'honneur de Catherine de Médicis de 1564 à 1576.



Marie Bochetel Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Marie Bochetel devient Dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1564.



Mathurin de La Saussaye Évêque d'Orléans

En 1564, Jean de Morvilliers se démet de son évêché d'Orléans au profit de Mathurin de La Saussaye, son neveu.

Jean de Morvilliers fait partie des conseillers de Catherine de Médicis, dits modérés, favorables à une politique de conciliation avec les protestants.



Mort de Catherine d'Albon

Catherine d'Albon demeure obstinément catholique au désespoir de sa mère.

Catherine d'Albon meurt en juin 1564.


Château de Vallery

Mort d'Éléonore de Roye

Liaison de Louis Ier de Bourbon-Condé avec Marguerite de Lustrac

Liaison de Louis Ier de Bourbon-Condé avec Isabeau de la Tour d'Auvergne

Éléonore de Roye meurt le 23 juillet 1564.

Louis Ier de Bourbon-Condé est veuf d' Éléonore de Roye.

Marguerite de Lustrac est devenue protestante.

Louis Ier de Bourbon-Condé a une liaison avec Marguerite de Lustrac.

Dans l'espoir de l'épouser, Marguerite de Lustrac lui donne sa terre de Vallery et le château.

Louis Ier de Bourbon-Condé trompe Marguerite de Lustrac avec Isabeau de la Tour d'Auvergne, la belle Limeuil, une des demoiselles de l'Escadron Volant de la reine Catherine de Médicis.



Édit de Roussillon

Catherine de Médicis fuit la peste déclarée à Lyon.

Elle trouve refuge, avec Charles IX de France, son fils, et une partie de la cour au château de Roussillon où elle séjourne du 17 juillet au 15 août 1564.

Durant ce séjour, Charles IX promulgue le 9 août 1564 l'Édit ou la Déclaration de Roussillon.

Cet édit, qui ne fait que confirmer l'Édit de Saint-Germain, est préparé par le chancelier Michel de L'Hospital et le ministre Sébastien de L'Aubespine qui le signe.

Lors de son voyage dans différentes parties de son royaume, Charles IX de France constate que selon les diocèses, l'année débute :

Confirmant un article de l'édit de Saint-Germain, l'article 39 de cet édit annonce que l'année commencera désormais en France le 1er janvier (correspondant à la Circoncision de Jésus).

Cet édit n'entrera en vigueur qu'en 1567.



Prédictions de Nostradamus

En 1564, Catherine de Médicis aurait rencontré Nostradamus au château de l'Empéri.

Elle est accompagnée de Charles IX de France et d'Henri III de France, ses fils, ainsi que du futur Henri IV de France, son neveu.

Nostradamus, qui aurait déjà prédit que ses 3 fils seraient rois de France, lui aurait alors prédit le règne d'Henri IV de France.



Alexandre-Édouard devient Henri

En 1565, en souvenir d'Henri II de France, Catherine de Médicis remplace les prénoms de son fils Alexandre-Édouard par Henri.

Ce fils sera le futur Henri III de France.



Naissance de Georges de Brancas

Georges de Brancas naît en 1565, fils d'Ennemond, Baron d'Oyse et de Villars, et de Catherine de Joyeuse.



Mariage de François Chabot avec Catherine de Silly

François Chabot épouse le 25 novembre 1565 Catherine de Silly. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Ier de Bragance avec Catherine de Portugal

Jean Ier de Bragance épouse Catherine de Portugal, sa cousine. Leurs enfants sont :



Mariage d'Albert de Gondi avec Claude Catherine de Clermont-Tonnerre

Albert de Gondi épouse le 4 septembre 1565 Claude Catherine de Clermont-Tonnerre, Baronne de Retz et de Dampierre, fille de Claude de Clermont-Tonnerre, Baron de Dampierre (mort en 1545).

Leurs enfants sont :


Louis de Gonzague et Henriette de Clèves - Lithographie du XIXe siècle

Mariage de Louis de Gonzague avec Henriette de Clèves

Louis de Gonzague Duc de Nevers

Il semblerait que ce soit par le biais d'Anne d'Alençon, sa grand-mère, que Louis de Gonzague fasse la connaissance de son épouse.

En effet, la sœur d'Anne d'Alençon, Françoise d'Alençon, est la grand-mère maternelle d'Henriette de Clèves.

Louis de Gonzague épouse à Moulins en Bourbonnais le 4 mars 1565 Henriette de Clèves, Duchesse de Nevers et Comtesse de Rethel, dernière descendante de la Maison de Clèves. Leurs enfants sont :

Louis de Gonzague acquiert le titre de Duc de Nevers par courtoisie sous le nom de Louis IV de Nevers.



Rencontre de Catherine de Médicis avec Ferdinand Alvare de Tolède

En juin 1565, Ferdinand Alvare de Tolède dirige une ambassade espagnole qui rencontre la Catherine de Médicis à Bayonne.

Ferdinand Alvare de Tolède exige que la monarchie française organise une répression plus sévère du protestantisme en France, proteste contre les visées françaises en Floride.

Ferdinand Alvare de Tolède refuse aussi nettement les projets d'alliance matrimoniale proposés par la régente française.



Construction de l'aile de la Belle Cheminée au château de Fontainebleau

Construction de l'aile des Reines Mères

Entre 1565 et 1570 Primatice édifie l'aile de la Belle Cheminée avec, sur la cour de la Fontaine, deux escaliers à rampes divergentes qui magnifiaient l'entrée de l'appartement de Charles IX.

Primatice a peut-être trouvé l'idée des deux escaliers à rampe droite dans les grandes réalisations de Bramante au Vatican ou de Michel-Ange au Capitole en inversant la direction des rampes.

L'aile des Reines Mères, à l'ouest de la Cour de la Fontaine, est construite entre 1558 et 1566, commandée par Henri II à Philibert Delorme, construit par Primatice pour Catherine de Médicis.


Antoine de Crussol par François Clouet

Antoine de Crussol Duc d'Uzès

Louise de Clermont-Tallard Duchesse d'Uzès

Charles IX de France érige Uzès en duché.

L'influence à la cour de Louise de Clermont-Tallard, proche de Catherine de Médicis, permet à Antoine de Crussol, de devenir Duc d'Uzès en 1565.

Louise de Clermont-Tallard est donc Duchesse d'Uzès.



Pierre de Gondi Évêque-duc de Langres

Protégé par Catherine de Médicis, Pierre de Gondi devient Évêque-duc de Langres et pair de France.

Le 19 mai 1566, Pierre de Gondi reçoit ses bulles est consacré :



Mariage de Philippe Hurault avec Anne de Thou

Philippe Hurault épouse le 13 mai 1566 Anne de Thou (vers 1546-1584).

Leurs enfants sont :



Naissance d'Anne Catherine de Gonzague

Anne Catherine de Gonzague naît en 1566, fille de Guillaume Gonzague et d'Éléonore d'Autriche.



Naissance de Sigismond III Vasa

Sigismond Vasa ou Sigismond III Vasa (en suédois Sigismund, en polonais Zygmunt, en lituanien Zigmantas Vaza) naît au Château de Gripsholm à Stockholm le 20 juin 1566, fils de Jean III de Suède et de Catherine Jagellon.



Réconciliation du Charles Ier Cardinal de Lorraine avec les Montmorency

Soucieux de faire la paix dans le royaume, Catherine de Médicis oblige Charles Ier Cardinal de Lorraine à se réconcilier avec le clan des Montmorency à Moulins en 1566.

Il y embrasse publiquement Gaspard II de Coligny.



Mariage de François Ier de Bourbon-Vendôme avec Renée d'Anjou

Renée d'Anjou passe pour avoir été éprise d'Henri de Guise.

Cet amour suscitera au 17e une nouvelle de Mme de la Fayette.

François Ier de Bourbon-Vendôme épouse en 1566 Renée d'Anjou, Marquise de Mézières, Duchesse de Saint-Fargeau, fille de Nicolas d'Anjou, Marquis de Mézières et de Gabrielle de Mareuil.

Leur enfant est :



Charlotte Le Sueur d'Esquetot Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Charlotte Le Sueur d'Esquetot devient Dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1567.



Naissance de Catherine-Michelle d'Espagne

Catherine-Michelle d'Espagne naît à Ségovie le 10 octobre 1567, fille de Philippe II d'Espagne et d'Élisabeth de France.


Michelade de Nîmes

Deuxième guerre de religion

La surprise de Meaux

Michelade de Nîmes

Bataille de Saint-Denis

Mort d'Anne de Montmorency

François de Montmorency Duc de Montmorency

Henri III de France Lieutenant général

Sentant monter les périls, Louis Ier de Bourbon-Condé décide de monter une action préventive malgré les réserves de Gaspard II de Coligny.

Prenant prétexte que le roi de France est menacé par les Italiens qui envisagent de le capturer, Louis Ier de Bourbon-Condé, François Ier de Coligny-d'Andelot et Renée de Rieux font investir, le 28 septembre 1567 le château de Monceaux en Brie ou Montceaux-les-Meaux, près de Meaux pour s'emparer de la personne de Charles IX de France.

Celui-ci et Catherine de Médicis, sa mère, ne parviennent à échapper aux protestants que d'extrême justesse et peuvent s'enfuir à Meaux puis gagner Paris.

Jacques de Savoie-Nemours commande les Suisses qui ramènent Charles IX de France à Paris.

Cette opération extravagante que l'histoire a retenue sous le nom de Surprise de Meaux ou Poursuite de Meaux est de nouveau le prétexte au déclenchement de nouvelles violences.

On range toute l'infanterie française en 6 régiments dont 3 sous les ordres de Timoléon de Cossé, colonel général de là les monts.

Dans le Midi, les protestants s'emparent de plusieurs villes, notamment Nîmes, où une vingtaine de catholiques sont tués le 30 septembre 1567, lors de la Saint-Michel, d'où le nom de "Michelade" donné à ce massacre.

L'armée de Louis Ier de Bourbon-Condé avec Gaspard II de Coligny assiège la capitale.

Le connétable Anne de Montmorency tente une sortie à Saint-Denis, le 10 novembre 1567, combat au cours duquel il est mortellement blessé d'un coup de fusil dans le dos.

Participent à cette bataille :

Odet de Coligny combat pour les protestants lord de cette bataille.

René de Rochechouart participe à cette bataille.

Antoine de Clermont d'Amboise signale sa valeur dans le parti protestant dans cette bataille.

Artus de Cossé-Brissac se distingue dans l'armée catholique lors de cette bataille, à la tête d'un corps de cavalerie.

Timoléon de Cossé sert à la tête de ses 3 régiments lors de cette bataille.

Participent à cette bataille dans l'armée catholique :

Guillaume V de Hautemer obtient une compagnie d'ordonnance et devient chevalier de l'ordre de Saint-Michel.

Anne de Montmorency meurt le 12 novembre 1567.

Henri III de France, alors duc d'Anjou, lui succède à la tête de l'armée royale dont il est nommé lieutenant général.

François de Montmorency devient Duc de Montmorency.

Les protestants se replient alors et se portent vers Chartres.

François de Montmorency participe à ce combat coté catholique et François III de la Noue coté protestant.

Jacques de Savoie-Nemours est chargé de s'opposer à l'entrée des troupes que Wolfgang de Bavière, duc de Deux-Ponts, envoie aux protestants.

Jacques de Savoie-Nemours échoue dans cette expédition par la faute du duc d'Aumale, son rival, et se retire dans son duché de Genève, où il se livre à la culture des lettres et des arts.



Mort de Claude II de L'Aubespine Baron de Châteauneuf-sur-Cher

Nicolas IV de Neufville de Villeroy Secrétaire d'État aux Affaires étrangères

Le 10 novembre 1567, Catherine de Médicis vient consulter Claude II de L'Aubespine alors qu'il est à l'agonie.

Claude II de L'Aubespine meurt au Palais du Louvre le 11 novembre 1567.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy lui succède comme Secrétaire d'État aux Affaires étrangères.

Il le restera jusqu'au 8 septembre 1588.



Mort de Catherine Grey

Catherine Grey meurt à Cockfield Hell le 26 janvier 1568.

Elle est inhumée dans la chapelle de Cockfield, dans l'église de Yoxford, dans le Suffolk.



Mariage de Léonor Chabot avec Françoise de Rye

Léonor Chabot épouse en 1568 Françoise de Rye, Dame de Longwy, sa cousine, fille de Joachim de Rye et d'Antoinette de Longwy. Leurs enfants sont :



Naissance de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle ou Trémouille naît au Château de Taillebourg en 1568, fille de Louis III de La Trémoïlle et de Jeanne de Montmorency.



Odet de Coligny abbé commendataire de Lagny-sur-Marne

Probablement pour s'attirer les faveurs des Huguenots, Catherine de Médicis nomme Odet de Coligny à la tête de l'abbaye de Lagny-sur-Marne.

Du coup cette abbaye a deux abbés :

Odet de Coligny ne veut pas renoncer aux revenus de I'abbaye.

Il envoie une troupe de Huguenots prendre par force l'argent qui lui est refusé.

Fouillant le monastère, molestant les moines, furieux de ne pas trouver ce qu'ils cherchent, les soldats brûlent la châsse contenant les reliques de Saint-Florentin.



Mariage d'Achille Ier de Harlay avec Catherine de Thou

Achille Ier de Harlay épouse le 30 mai 1568 Catherine de Thou, fille de Christophe de Thou et de Jacqueline de Tuleu.

Leur enfant est :



Mariage de Charles II de Quélennec avec Catherine de Parthenay

Charles II de Quélennec épouse au Château du Parc àMouchamps le 20 juin 1568 Catherine de Parthenay, fille de Jean V de Parthenay-l'Archevêque et d'Antoinette d'Aubeterre.

Charles II de Quélennec relève par son mariage le nom de Parthenay-Soubise.

Il embrasse la réforme.

Par le fait qu'il relève le nom de Soubise, des historiens l'ont confondu avec feu son beau père.

La confusion se retrouve notamment dans la table de l'Histoire de France du P.

Daniel et dans la table de l'Histoire de M.

de Thou, édition de 1734.



Naissance de Catherine de Gonzague

Catherine de Gonzague naît en 1568, fille de Louis de Gonzague et d'Henriette de Clèves.


Éric XIV de Suède Catherine Maansdatter et Jöran Persson - tableau de Georg von Rosen de 1871

Mariage d'Éric XIV de Suède avec Catherine Maansdatter

Éric XIV de Suède épouse le 4 juillet 1568 Karin Månsdotter ou Catherine Maansdatter (1550–1612), une roturière.

Leurs enfants sont :


Diane d'Andouins et Catherine de Gramont sa fille

Mariage de Philibert de Gramont avec Diane d'Andouins

Le contrat est signé le 16 août 1567 dans les jardins du château de Pau.

Philibert de Gramont épouse au château de Bidache dans les Pyrénées-Atlantiques le 21 novembre 1568 Diane d'Andouins. Leurs enfants sont :


Marguerite de Valois - vers 1572 - par François Clouet

Liaison d'Henri Ier de Guise avec Marguerite de Valois

Henri Ier de Guise a une liaison avec Marguerite de Valois.

Les Guise étant partisans d'une monarchie placée sous la tutelle des Grands et préconisant des mesures radicales contre les protestants, l'opposé de ce que souhaitent les Valois, une union est absolument inenvisageable.

La réaction de la famille royale est donc très violente, d'autant que des négociations matrimoniales sont en cours.

Le duc de Guise est le premier d'une longue série d'amants prêtés à Marguerite de Valois.

Toutefois, il est difficile de faire la part de vérité et de la rumeur parmi les liaisons qu'on lui prête.

À la fin des années 1560, Catherine de Médicis propose Marguerite de Valois en mariage au fils de Philippe II d'Espagne mais le mariage ne se fait pas.

De sérieuses négociations ont aussi lieu pour marier Marguerite de Valois à Sébastien Ier le Désiré, Roi du Portugal, mais elles sont aussi abandonnées.



François d'Alençon Gouverneur de la ville de Paris

En 1569, François d'Alençon est chargé du gouvernement de la ville de Paris en l'absence du roi.

Catherine de Médicis ne lui fait guère confiance et François en conçoit du dépit.


Henri Ier de Bourbon-Condé

Henri III de France Lieutenant général du royaume

Bataille de Jarnac

Mort de Louis Ier de Bourbon-Condé

Henri Ier de Bourbon-Condé Prince de Condé

Henri Ier de Bourbon-Condé Duc d'Enghien

Lorsqu'Henri III de France part en 1568 prendre le commandement des armées royales, il confie à Marguerite de Valois, sa sœur, la défense de ses intérêts auprès de Catherine de Médicis, leur mère.

François Ier de Coligny-d'Andelot passe la Loire, pénètre dans la Saintonge, s'empare de plusieurs villes.

Henri III de France est lieutenant général du royaume avec mission de vaincre les huguenots.

Il est secondé par Gaspard de Saulx.

Claude de La Châtre rejoint l'armée d'Henri III de France et participe à la bataille de Jarnac

Timoléon de Cossé sert à la tête de ses 3 régiments à la bataille de Jarnac.

François III de la Noue commande l'arrière garde huguenote lors de cette bataille.

Jacques II de Goyon s'illustre lors de cette bataille.

René de Rochechouart participe à cette bataille.

Louis III de Bourbon-Vendôme et Albert de Gondi participe à cette bataille.

Philippe Hurault assiste à à cette bataille.

François II de Saint-Nectaire sert à cette bataille.

Charles II de Quélennec est fait prisonnier.

Charles II de Quélennec parvient à s'échapper alors qu'il est prisonnier sur parole.

Le 27 février 1569, les éclaireurs royaux, aux ordres d'Henri Ier de Guise, parviennent à Jarnac et occupent la ville et le château sans avoir à combattre.

De son côté, l'avant-garde huguenote parvient au bourg voisin de Cognac.

S'étant découverts, les huguenots occupent Jarnac le 3 mars 1569.

Les royaux se replient sur la rive gauche de la Charente.

Le 12 mars 1569, Louis Ier de Bourbon-Condé vient à Jarnac pour protéger ses arrières dans le déplacement prévu de ses troupes vers Saint-Jean-d'Angély et le nord de la Saintonge.

Dans la nuit du 12 au 13 mars 1569, Henri III de France fait restaurer et doubler le pont de Châteauneuf sur la Charente et passe sur la rive droite.

Surpris, Gaspard II de Coligny peine, pendant 3 heures, à rassembler ses forces éparpillées.

Le 13 mars 1569, les royaux prennent le village de Bassac.

Gaspard II de Coligny le fait reprendre par François Ier de Coligny-d'Andelot qui doit vite replier devant les reîtres du Rhingrave et un millier d'arquebusiers sur le village de Triac.

Gaspard II de Coligny fait alors donner la cavalerie de Louis Ier de Bourbon-Condé.

L'ordre est annulé mais ne parvient pas au destinataire.

Ayant eu une jambe brisée par un coup de pied du cheval de son beau-frère La Rochefoucauld, Louis Ier de Bourbon-Condé n'envisage pas un instant de quitter le combat.

Après une première charge victorieuse, ses 300 cavaliers inférieurs en nombre aux 800 lances d'Henri III de France, sont pris à revers par les reîtres allemands payés par le trésor royal.

Son cheval est tué et sa jambe brisée l'empêche d'enfourcher une autre monture.

Gabriel Ier de Montgomery tente sans succès de dégager Louis Ier de Bourbon-Condé.

A terre, isolé, Louis Ier de Bourbon-Condé se résout enfin à rendre ses gantelets à deux gentilshommes catholiques qu'il connaît et qui essaient de le sauver.

Mais survient Roland de Montesquieu, l'un des capitaines des manteaux rouges d'Henri III de France qui sachant la haine de son maître et voyant le Prince à terre, s'approche au galop en criant "Tue, tue mordious" et lui tire, par derrière, un coup de pistolet dans la tête.

Théodore Agrippa d'Aubigné est témoin de la mort de Louis Ier de Bourbon-Condé dont le cadavre est promené sur un âne et est la risée de toute l'armée catholique, puis exposé pendant 2 jours sur une table de marbre rouge au château de Jarnac.

Une partie de cette table est visible de nos jours à la mairie de Jarnac.

Son cadavre est finalement rendu à Léonor d'Orléans-Longueville, son beau-frère, frère de Françoise-Éléonore d'Orléans-Longueville, qui le fait inhumer à Vendôme dans la sépulture de ses ancêtres.

L'infanterie et l'artillerie huguenotes, qui n'ont pas participé au combat se replient sur Cognac.

La bataille n'a d'autre conséquence significative que la mort de Louis Ier de Bourbon-Condé et le rôle accru de Gaspard II de Coligny.

S'ils n'ont pas remporté à Jarnac une bataille décisive, les catholiques n'en sont pas moins fort satisfaits.

Leur armée reconstituée vient de faire ses preuves sur le terrain : depuis le siège d'Orléans, jamais elle ne s'est aussi bien comportée.

En outre, la victoire vaut à Henri III de France d'être salué, en France et dans toutes les Cours européennes, comme un héros et un génie militaire.

Henri Ier de Bourbon-Condé, fils de Louis Ier de Bourbon-Condé, âgé de 17 ans et son cousin Henri de Navarre, le futur Henri IV de France âgé de 16 ans, sont présents à la bataille de Jarnac où ils font leurs premières armes sous la direction de Louis Ier de Bourbon-Condé.

À la mort de Louis Ier de Bourbon-Condé, les lettres patentes érigeant Enghien en duché-pairie ne sont pas encore enregistrées.

Le titre de duc de Bourbon s'éteint avec lui.

Le titre de Duc d'Enghien aurait donc dû s'éteindre, mais son fils Henri Ier de Bourbon-Condé continue de le porter conjointement avec le titre de prince de Condé.

Après la mort de Louis Ier de Bourbon-Condé, Jeanne III d'Albret assure la communication avec les princes étrangers alliés, dont elle tente de conserver le soutien.

Charles IX fait chanter un Te Deum à la cathédrale de Metz où il se trouve alors.

Pie V fait placer dans une chapelle de Saint-Pierre de Rome 26 des drapeaux pris aux huguenots à Jarnac.

Philippe II d'Espagne ordonne des fêtes pour célébrer cette grande victoire.



Naissance d'Anne de Lévis-Ventadour

Anne de Lévis-Ventadour naît en 1569, fils de Gilbert III de Lévis-Ventadour et de Catherine de Montmorency.



Mariage de Claude Gouffier avec Antoinette de Maillé de La Tour-Landry

Claude Gouffier épouse en 1569 Antoinette de Maillé de La Tour-Landry (vers 1532-1585), Dame de Saint-Mars de La Jaille.

Antoinette de Maillé de La Tour-Landry est Dame d'honneur de Catherine de Médicis.



Naissance de Charles de Gondi

Charles de Gondi naît en 1569, fils d'Albert de Gondi et de Claude Catherine de Clermont-Tonnerre.



Mariage de Nicolas de Lorraine avec Catherine de Lorraine

Nicolas de Lorraine est veuf de Jeanne de Savoie-Nemours.

Nicolas de Lorraine épouse le 15 mai 1569 Catherine de Lorraine, fille de Claude II de Lorraine, Duc d'Aumale, et de Louise de Brézé. Leurs enfants sont :

Catherine de Lorraine est une cousine de la branche française des Lorraine-Guise.

Nicolas de Lorraine devient Duc de Mercœur en 1569.

Catherine de Lorraine est d'une méchanceté avérée envers Louise de Lorraine-Vaudémont et ses demi-frères et demi-sœurs issus du second lit de son père.


Bataille de Moncontour

Bataille de Moncontour

François III de la Noue Prisonnier

La Bataille de Moncontour a lieu durant la troisième guerre de religion.

Gaspard II de Coligny, venant du sud, met le siège devant Poitiers.

Après 7 semaines, près de prendre la ville, Gaspard II de Coligny doit lever le siège devant l'avancée de l'armée royale, qu'il rencontre au nord-ouest de Poitiers, près de la commune de Moncontour.

L'armée royale française comporte notamment les Provençaux du comte de Tende et les reîtres du rhingrave et du margrave de Bade.

L'armée huguenote comporte 12 000 fantassins et 7000 cavaliers

L'armée royale comporte 18 000 fantassins et 9000 cavaliers.

Gaspard II de Coligny court à l'assaut de la ville de Châtellerault attaquée par Henri III de France qui se replie sur Chinon.

Gaspard II de Coligny décide alors de s'emparer de tous les passages sur le Thouet et sur la Dive...

Le 30 septembre 1569 vers 2 heures du matin, Gaspard II de Coligny et son armée arrivent dans la plaine de Saint-Clair, près de Marnes.

Il envoie aussitôt de Mouy en éclaireur avec 300 chevaux et 200 arquebusiers.

Ils tombent alors nez à nez avec l'armée catholique commandée par Gaspard de Saulx.

Le lundi 3 octobre 1569, la bataille a lieu entre Moncontour, Douron, les portes d'Airvault, et la Grimaudière.

À cette époque, la vallée de la Dive est une zone marécageuse particulièrement dangereuse :

La préparation de la bataille est marquée par la trahison de mercenaires au service des protestants, ce qui affaiblie l'armée protestante.

Armand de Gontaut-Biron, quoiqu'il soit secrètement porté vers les Huguenots, combat à Moncontour.

Charles-Louis de Téligny combat bravement sous Gaspard II de Coligny.

Guillaume Ier d'Orange-Nassau, Louis de Nassau-Dillenbourg et Henry de Nassau-Dillenbourg prennent part à cette bataille dans l'armée de Gaspard II de Coligny.

Jean VI d'Aumont participe à cette bataille.

Honorat II de Savoie participe à cette bataille.

Charles du Puy de Montbrun participe à cette bataille.

Jean Héroard participe à cette bataille.

Philippe Hurault assiste à cette bataille.

Artus de Cossé-Brissac est commandant en second de l'armée catholique.

Guillaume V de Hautemer combat dans l'armée catholique

Albert de Gondi, Henri Ier de Guise et Jacques II de Goyon s'illustre lors de cette bataille.

Jean II Babou de La Bourdaisière se distingue lors de cette bataille par son courage et son habileté et permet la victoire par une adroite manœuvre de son artillerie.

L'assaut est de brève durée, à peine une heure, mais particulièrement sanglant. Les catholiques massacrent leurs prisonniers, bien qu'Henri III de France sauve quelques gentilshommes français.

La nouvelle de la victoire est portée à Charles IX de France et à Catherine de Médicis, qui sont alors à Tours, par leur favori, Albert de Gondi.

Gaspard II de Coligny, blessé, se replie sur Parthenay, puis sur Niort ou il rassemble les débris de son armée.

Voyant qu'il ne peut pas tenir plus longtemps dans le Poitou, il décide de rejoindre la Guyenne en attendant les secours venus d'Angleterre.

Gaspard II de Coligny avec ses troupes, échappe à Monluc et Montmorency-Damville, et rejoint l'armée des vicomtes en Languedoc.

François III de la Noue est fait prisonnier.

Estimé par les catholiques, François III de la Noue est libéré en échange d'un prisonnier catholique.

Après la défaite protestante, Charles du Puy de Montbrun retourne avec François V de Bonne en Dauphiné.

Charles du Puy de Montbrun et François V de Bonne battent de Gordes au passage du Rhône.

Contrairement aux prévisions, le parti huguenot tient bon, et même après la défaite de Moncontour, Jeanne III d'Albret refuse de se rendre.



Naissance de Christophe II de Harlay

Christophe II de Harlay naît vers 1570, fils d'Achille Ier de Harlay et de Catherine de Thou.



Naissance d'Henri Ier de Lorraine

Henri Ier de Lorraine naît à Nancy le 31 juillet 1570, fils de Nicolas de Lorraine et de Catherine de Lorraine.



Mariage de Joachim III Frédéric de Brandebourg avec Catherine de Brandebourg-Küstrin

Joachim III Frédéric de Brandebourg épouse en 1570 Catherine de Brandebourg-Küstrin, fille de Jean Ier de Brandebourg-Küstrin.

Parmi leurs 11 enfants citons :



Procès en annulation du mariage de Charles II de Quélennec et de Catherine de Parthenay

Enlèvement de Catherine de Parthenay par Charles II de Quélennec

En 1570, Catherine de Parthenay quitte Mouchamps dans le Poitou pour La Rochelle.

Elle retrouve Antoinette d'Aubeterre, sa mère, à qui elle confie l'impuissance de Charles II de Quélennec.

Elles accusent Charles II de Quélennec de ne pouvoir assurer la descendance des Soubise et demande le divorce.

Mis en demeure de se justifier par Jeanne III d'Albret et Théodore de Bèze, Charles II de Quélennec assure les chefs huguenots d'avoir possédé son épouse.

Peu après, Charles II de Quélennec enlève Catherine de Parthenay de la Rochelle et l'enferme dans son château du Pont.

Catherine de Parthenay entreprend alors de correspondre avec sa mère par vers latins et grecs, langues qu'ignore le baron.

Elle use même d'encre sympathique, du jus d'orange, et de citations d'Horace, de Virgile et de Martial pour demander où en est son procès.

Le procès se poursuit pendant 2 ans.

François Viète, avocat des dames Soubise, refuse de le soutenir.



Paix de Saint-Germain-en-Laye

Armand de Gontaut-Biron et Henri de Mesmes, Seigneur de Malassise, sont chargé de conclure la Paix avec les Huguenots.

Charles-Louis de Téligny négocie pour les protestants.

La Paix de Saint-Germain-en-Laye est signée le 5 ou le 8 août 1570 au château royal de Saint-Germain-en-Laye entre le roi Charles IX de France et l'amiral Gaspard II de Coligny.

La Paix de Saint-Germain-en-Laye est dite "boiteuse et malassise" par allusion à la claudication d'Armand de Gontaut-Biron et au nom de la seigneurie (Malassise) de Mesmes

Elle met fin à la troisième guerre de religion.

Elle octroie aux protestants quatre places fortes de sûreté La Rochelle, Cognac, Montauban et La Charité-sur-Loire.

Les dispositions de l'édit de Saint-Maur sont annulées : les protestants recouvrent la liberté de culte dans les lieux où il avait été autorisé.

Les protestants sont admis aux fonctions publiques.

La paix est précaire car les catholiques les plus intransigeants ne l'acceptent pas.

Le retour des protestants à la cour de France les choque, mais la reine mère Catherine de Médicis et son fils le roi Charles IX de France sont décidés à ne pas laisser la guerre reprendre.

Conscients des difficultés financières du royaume, ils défendent la paix et laissent Gaspard II de Coligny, le chef des protestants, revenir dans le conseil royal.

Le pape Pie V et Philippe II d'Espagne, condamnent vigoureusement la politique de Catherine de Médicis.

François de Montmorency a la tâche très difficile de faire respecter à Paris la Paix de Saint-Germain-en-Laye.

Négociatrice intraitable, Jeanne III d'Albret proteste contre la mauvaise application de cette Paix.

Catherine de Médicis projette de marier sa fille Marguerite de Valois au prince protestant Henri de Navarre, futur Henri IV de France.

Jeanne III d'Albret entreprend de longues négociations à Paris pour régler cette union.

Elle doit accepter une condition : Marguerite ne se convertira pas à la religion protestante.

Le mariage princier est prévu le 18 août 1572.

Catherine de Médicis se rapproche de l'Angleterre et de l'Empire.

Elle négocie avec Élisabeth Ire d'Angleterre pour qu'elle épouse son fils Henri III de France.

Elle songe à réformer l'Église catholique.

Elle s'appuie :

Le retour à la paix permet à François III de la Noue de concilier l'obéissance au roi et le respect de la foi réformée.


Catherine-Marie de Lorraine - vers 1570 par Léonard Limosin

Mariage de Louis III de Bourbon-Vendôme avec Catherine-Marie de Lorraine

Louis III de Bourbon-Vendôme épouse en 1570 Catherine-Marie de Lorraine, fille de François Ier de Lorraine-Guise et d'Anne d'Este.


Henri Ier Duc de Guise (vers 1570) Catherine de Clèves vers 1578

Mariage d'Henri Ier de Guise avec Catherine de Clèves

Déjà très ambitieux à 20 ans, le duc de Guise espère épouser la princesse Marguerite de France.

Cette alliance qui n'est pas du goût de la reine mère, ne se fait pas.

Henri Ier de Guise, dit le Balafré, épouse le 4 octobre 1570 Catherine de Clèves, Comtesse d'Eu et Princesse de Château-Renault, fille de François Ier de Clèves et de Marguerite de Bourbon. Leurs enfants sont :

Catherine de Clèves devient ainsi Duchesse de Guise.



Liaison de Saint-Mégrin avec Catherine de Clèves

Mort de Paul Stuart de Caussade de Saint-Mégrin

Paul Stuart de Caussade de Saint-Mégrin est aimé d'Henri III de France autant que Caylus et Maugiron.

Selon l'Estoile, le bruit court que Saint-Mégrin a une liaison avec Catherine de Clèves.

Henri III de France surnomme Catherine de Clèves la maîtresse de Saint Megrin.

Paul Stuart de Caussade de Saint-Mégrin est assassiné, en sortant du Louvre, dans la rue Saint-Honoré au coin de la rue de l'Oratoire.

On soupçonne Henri Ier de Guise d'avoir organisé cet attentat pour se venger et se débarrasser d'un autre favori du roi.

Porté à l'hôtel de Boissy où étaient morts ses 2 amis, il meurt le 21 juillet 1570 victime des 34 blessures qu'il a reçues la veille.



Mariage de Guillaume de Saulx de Tavannes avec Catherine Chabot

Guillaume de Saulx de Tavannes épouse le 18 octobre 1570 Catherine Chabot, fille de Léonor Chabot et de Claude Gouffier. Leurs enfants sont :



Catherine de Silly Dame d'honneur d'Élisabeth d'Autriche

Catherine de Silly devient Dame d'honneur d'Élisabeth d'Autriche en 1571.



Naissance de Charles Ier de Lorraine

Charles Ier de Lorraine naît à Joinville le 2 ou le 20 août 1571, fils d'Henri Ier de Guise et de Catherine de Clèves.

Charles Ier de Lorraine est baptisé en l'église Saint-Laurent de Joinville.



Mariage de Charles Osmond avec Catherine de Hautemer

Charles Osmond, Seigneur de Bévilliers, est le fils Jean de Hautemer, Seigneur du Mesnil-Tison, et de Guillemette de Martainville.

Charles Osmond épouse le 3 juin 1571 Catherine de Hautemer. Leurs enfants sont :



Projet de mariage de François d'Alençon avec Élisabeth Ire d'Angleterre

En 1571, l'échec des négociations pour marier Henri III de France avec la reine d'Angleterre Élisabeth Ire Tudor, pousse Catherine de Médicis à proposer son fils François d'Alençon dont la carrière politique commence.



Mariage de Charles II d'Autriche avec Marie-Anne de Bavière

Charles II d'Autriche épouse le 26 août 1571 Marie-Anne de Bavière, fille d'Albert V de Bavière et d'Anne d'Autriche. Leurs enfants sont :


Pedro Gonzalès avec Catherine Raffelin

Mariage de Pedro Gonzalès avec Catherine Raffelin

Catherine de Médicis choisit une épouse pour Pedro Gonzalès.

Pedro Gonzalès épouse peu avant 1572 Catherine Raffelin.

Parmi leurs 7 enfants citons :

4 enfants seront atteints d'hypertrichose

Tognina Gonzalès sera la première à être sérieusement examinée pour cette tare (notamment par le savant italien Ulisse Aldrovandi).

Ce mariage aurait inspiré le conte La Belle et la Bête.

Dans le château d'Ambras en Autriche sont conservés 4 tableaux d'un auteur inconnu dans lequel Petrus Gonsalve est représenté avec plusieurs de ses enfants.

Ces peintures sont dans la Chambre d'Art et Curiosités créée par l'archiduc Ferdinand II d'Autriche.

Ces retrados ont donné naissance au nom par lequel est également connu l'hypertrichose, le syndrome d'Ambras.



Mort de Catherine de Habsbourg

Catherine de Habsbourg meurt en 1572.



Naissance de Jean III Sigismond de Brandebourg

Jean III Sigismond de Brandebourg (en allemand Johann III Sigmund von Brandenburg) naît à Halle le 8 novembre 1572, fils de Joachim III Frédéric de Brandebourg et de Catherine de Brandebourg-Küstrin.

Il appartient à la première branche de la Maison de Hohenzollern.



Cession de Brie-Comte-Robert à René de Villequier

René de Villequier, puis sa fille Charlotte-Catherine de Villequier, deviennent Seigneur engagiste de Brie-Comte-Robert, en 1572.



Naissance de Louise de Gondi

Louise de Gondi naît en 1572, fille d'Albert de Gondi et de Claude Catherine de Clermont-Tonnerre.


François d'Escoubleau

Mariage de François d'Escoubleau avec Isabelle Babou de la Bourdaisière

François d'Escoubleau est le fils de Jean d'Escoubleau (mort en 1569), Seigneur de Sourdis et de Antoinette de Brives (vers 1500-1580).

François d'Escoubleau épouse le 8 juillet 1572 Isabelle ou Isabeau Babou de la Bourdaisière, Dame d'Alluyes. Leurs enfants sont :



Signature du contrat de mariage entre Henri IV de France et Marguerite de Valois

Le 3 mars 1572, Jeanne III d'Albret et Louis de Nassau-Dillenbourg arrivent à Blois.

Jeanne III d'Albret mène de longues négociations à Paris, pour unir son fils, le futur Henri IV de France, à Marguerite de France, la troisième fille de Catherine de Médicis.

Jeanne III d'Albret doit cependant accepter une condition : Marguerite de France ne se convertira pas à la religion protestante.

Le contrat de mariage est signé le 11 avril 1572.

La dot est de 300 000 écus d'or.

Marie de Clève, placée sous la tutelle de sa tante Jeanne III d'Albret, découvre à cette occasion la cour de France en mars 1572 où elle retrouve ses deux sœurs aînées, de religion catholique :



Révolte aux pays Bas

Prise de Mons et de Valenciennes par Louis de Nassau-Dillenbourg

En 1572, les gueux s'emparent de la Brielle.

Les provinces de Hollande et de Zélande prennent les armes.

Le 1er mai 1572, Charles IX de France envoie François III de la Noue soutenir le comté de Hainaut révolté contre son souverain Philippe II d'Espagne.

Il rejoint le prince Louis de Nassau-Dillenbourg pour soutenir les révoltés des Pays-Bas.

Louis de Nassau-Dillenbourg et François III de la Noue s'empare de Mons et de Valenciennes le 24 et 29 mai 1572.

Charles IX de France et Catherine de Médicis quittent les bords de la Loire pour rentrer à Paris.

Le roi et toute la cour arrive du à Paris le 5 juin 1572.

En juin 1572, Gaspard II de Coligny envoie Genlis à la tête de 4 000 hommes pour secourir les protestants et Louis de Nassau-Dillenbourg enfermé dans Mons, assiégés par le duc d'Albe.



Mariage de Frédéric II de Danemark avec Sophie de Mecklembourg Gustrow

Frédéric II de Danemark épouse en 1572 Sophie de Mecklembourg Gustrow (1557-1631), fille d'Ulrich de Mecklembourg-Güstrow et d'Élisabeth.

Leurs enfants sont :



Mort de Jeanne III d'Albret Reine de Navarre

Henri IV de France Roi de Navarre

Henri IV de France Prince de Viane et de Béarn

Henri IV de France Comte d'Armagnac, de Foix, de Bigorre et de Comminges

Henri IV de France Duc d'Albret

Jeanne III d'Albret meurt à Paris le 9 juin 1572, de la tuberculose.

Son décès soudain, affaiblissant opportunément le parti huguenot, suscitera a posteriori des rumeurs infondées d'empoisonnement.

René Bianchi, le parfumeur florentin de Catherine de Médicis, aurait vendu des gants empoisonnés à la reine de Navarre.

Le premier pamphlet à formuler cette accusation date de 1574.

Dans son célèbre roman La reine Margot (1845), Alexandre Dumas reprendra cette accusation.

Henri de Bourbon, futur Henri IV de France, devient Roi de Navarre sous le nom d'Henri III de Navarre.

Henri IV de France devient également Prince de Viane, Comte d'Armagnac, de Foix, de Bigorre et de Comminges, Prince de Béarn et Duc d'Albret.



Retour à Paris de Catherine de Médicis et d'Henri III de France

Réunion du Grand conseil

Le 4 août 1572, Catherine de Médicis et Henri III de France, inquiets des projets militaires des protestants restés dans la ville reviennent à Paris.

Un grand conseil est réuni le 9 août 1572.

Catherine de Médicis y résiste à Gaspard II de Coligny et à son parti belliciste.



Départ de Catherine de Médicis pour Montceaux

Le 10 août 1572, Catherine de Médicis part pour Montceaux où sa fille Claude est tombée malade.



Mariage d'Henri Ier de Bourbon-Condé avec Marie de Clèves

Henri Ier de Bourbon, Prince de Condé, épouse au château de Blandy-les-Tours près de Melun le 10 août 1572 Marie de Clèves, Comtesse de Beaufort. Leur enfant est :

À cette occasion, les protestants partent de Paris pour Blandy-les-Tours.



Antoine de Crussol Chevalier de l'ordre de Saint-Michel et Pair de France

Chevalier d'honneur de Catherine de Médicis, la reine mère, Antoine de Crussol devient chevalier de l'ordre de Saint-Michel en 1572.

Antoine de Crussol est fait pair de France, pour son duché d'Uzès.



Mariage d'Henri IV de France et de Marguerite de Valois

Le mariage occasionne la présence à Paris d'un très grand nombre de gentilshommes protestants venus escorter leur prince.

Paris est une ville farouchement anti-huguenote.

Les Parisiens, catholiques à l'extrême, n'acceptent pas leur présence.

Du fait du martèlement des prédicateurs, capucins au premier chef, le mariage d'une princesse de France avec un protestant leur est une horreur.

Le Parlement de Paris lui-même décide de bouder la cérémonie du mariage.

Le peuple parisien est très remonté.

En outre, les récoltes ont été mauvaises.

Les hausses des prix et le luxe déployé à l'occasion des noces royales accentuent la haine du peuple.

La cour est très tendue.

Catherine de Médicis n'obtient pas l'accord du pape pour célébrer ce mariage exceptionnel.

Par conséquent, les prélats français hésitent sur l'attitude à adopter.

Il faut toute l'habileté de la reine mère pour convaincre le cardinal de Bourbon à unir les époux.

Par ailleurs, les rivalités entre les grandes familles réapparaissent.

Les Guise ne sont pas prêts à laisser la place aux Montmorency.

François de Montmorency, gouverneur de Paris, de retour d'Angleterre, est plus que jamais impopulaire et ne parvient pas à contrôler les troubles urbains.

Finalement, il abandonne son poste de gouverneur de la ville.

Les Fiançailles ont lieu le dimanche 17 août 1572.

Henri de Bourbon, futur Henri IV de France, épouse à Notre-Dame de Paris le lundi 18 août 1572 Marguerite de Valois, aussi connue sous le nom de reine Margot, Duchesse de Valois, fille d'Henri II de France et de Catherine de Médicis.

Margot étant catholique ne peut se marier que devant un prêtre, et Henri, lui, ne peut aller dans une église.

Mais les reines mères ont trouvé la solution.

Charles Ier de Bourbon unit Henri de Navarre et Marguerite de Valois sur le parvis Notre-Dame de Paris.

Le mariage est suivi d'une réception au Palais de la Cité et de plusieurs jours de fête :

Cédant face au danger parisien, François de Montmorency préfère quitter la ville quelques jours après le mariage, laissant ainsi le champ libre au Guise.

Jacques de L'Hôpital est Chevalier d'Honneur de la Marguerite de Valois.

François III de Bricqueville assiste à ce mariage qui doit acter la réconciliation des protestants et des catholiques,

François III de Bricqueville se réfugie un temps à Guernesey avec d'autres nobles normands huguenots.



Tentative d'assassinat de Gaspard II de Coligny

Quelque mois plus tôt, Louis de Gonzague a écrit pour le gouvernement un rapport qui préconise l'élimination des chefs huguenots.

Catherine de Médicis juge que l'amiral huguenot Gaspard II de Coligny qui est entré au Conseil exerce une trop grande influence sur le Roi.

Elle laisse les Guise attenter à la vie de Gaspard II de Coligny sans avertir le Roi.

Le vendredi 22 août 1572, un peu avant midi, Maurevel tire sur Gaspard II de Coligny depuis une maison appartenant aux Guise.

L'Histoire ne retient que 3 instigateurs possibles :

Les huguenots protestent contre cet attentat contre leur chef le plus respecté, et réclament vengeance.

La capitale est au bord de la guerre civile entre les partisans des Guise et les partisans des Montmorency.



Visite de Charles IX de France au chevet de l'amiral Gaspard II de Coligny

Pour rassurer Gaspard II de Coligny et les protestants, Charles IX de France vient vers 14h avec sa cour au chevet du blessé, et lui promet justice.

Devant la reculade du roi face aux protestants, les Guise font mine de quitter la capitale laissant le roi et la reine mère dans le plus grand désarroi.

Charles IX de France et Catherine de Médicis prennent peur de se retrouver seul avec les protestants.

Depuis la surprise de Meaux en 1567, la reine mère a toujours eu la plus grande appréhension à l'égard des protestants.

Pendant le repas de la reine mère, des protestants viennent bruyamment lui réclamer justice.

Le soir même, Catherine de Médicis aurait tenu une réunion aux Tuileries avec ses conseillers.

S'y trouvent Gaspard de Saulx, le baron de Retz, René de Birague et Louis de Gonzague.

Il n'existe aucun document permettant d'affirmer avec certitude que la décision d'abattre les principaux chefs militaires protestants ait été prise lors de cette réunion.

Catherine de Médicis aurait été voir le roi le soir du 23 août 1572 et lui parle d'un complot protestant.

Charles IX de France décide l'élimination des chefs protestants, sans que l'on ait de preuve que sa mère l'ait conseillé dans ce sens.

Il épargne les princes du sang, Henri IV de France et Henri Ier de Bourbon-Condé.

Selon la tradition, Charles IX de France se serait écrié de colère, sous les conseils répétitifs de sa mère, excédé : Eh bien soit ! Qu'on les tue ! Mais qu'on les tue tous ! Qu'il n'en reste plus un pour qu'on ne puisse me le reprocher !

Le principe néo-platonique cher à Catherine de Médicis qui tend à conserver l'unité autour de la personne du roi, les a poussés à sacrifier les principaux chefs protestants et à consentir malgré eux au massacre.


Le Massacre de la Saint-Barthélemy - d'après François Dubois Le massacre de la Saint-Barthélemy par Giorgio Vasari - 1572-1573 - Sala Regia au Vatican

Massacre de la Saint-Barthélemy

Mort de Pierre de Salcède

Mort d'Antoine de Clermont d'Amboise Marquis de Reynel

Au petit matin, le dimanche 24 août 1572, le peuple, découvrant le massacre, se met à pourchasser les protestants dans toute la ville.

Le massacre dure dans la capitale plusieurs jours, malgré les tentatives du roi pour le faire arrêter.

Les étudiants étrangers, les libraires, les changeurs sont massacrés par le peuple, encouragé par les prêtres.

Les cadavres sont jetés dans la Seine.

Celui de Gaspard II de Coligny, retrouvé par la foule, est émasculé, plongé dans la Seine, avant d'être pendu au gibet de Montfaucon.

François de Montmorency vient discrètement faire décrocher le cadavre de Coligny, son cousin, du gibet de Montfaucon.

Le massacre des protestants n'est pas général.

Nombre d'entre eux sont des familiers de la famille royale ou du clan des Guise.

Pour se protéger de la furie populaire, plusieurs groupes de protestants viennent chercher une protection à l'hôtel de Guise.

Renée de France, duchesse de Ferrare, se réfugie avec ses serviteurs à l'hôtel de la duchesse de Nemours, mère du duc de Guise.

D'autres sont restés au Louvre auprès de la famille royale.

C'est le cas de la duchesse d'Uzès, amie de Catherine de Médicis et des princes et des princesses de sang.

Les protestants présents à Paris le 24 août 1572 qui survivent sont surtout ceux qui logent hors de la ville, dans le faubourg Saint-Germain.

Gabriel Ier de Montgomery est parmi les survivants.

Sagement retiré de la ville après la tentative d'assassinat de Gaspard II de Coligny, un Huguenot blessé traverse la Seine à la nage pour l'avertir.

La tête de Gabriel Ier de Montgomery est mise à prix et des chasseurs de prime le pourchassent jusqu'en Angleterre où Catherine de Médicis réclame à plusieurs reprises son extradition.

La reine Élisabeth lui fait répondre : Dites à la Reine-mère que je ne serai pas le bourreau de la France.

Élève au collège de Bourgogne à Paris, Maximilien de Béthune échappe au massacre.

Geoffroy de Caumont échappe de peu au massacre de la Sainte-Barthélemy.

Galiot de Crussol, frère d'Antoine de Crussol, fait partie des victimes.

Dès le matin du 24 août 1572, Louis de Gonzague est envoyé par Charles IX de France pour empêcher les tueries et arrêter les pilleurs.

Il sauve ainsi les protestants réfugiés à l'ambassade d'Angleterre.

Antoine de Clermont d'Amboise meurt à Paris assassiné par Louis de Clermont d'Amboise seigneur de Bussy, son propre cousin, avec qui il est en procès.

Louis de Clermont d'Amboise s'empare du château Antoine de Clermont d'Amboise.

Catholique, Guillaume V de Hautemer cache François de Moneins, son ami protestant.

Il va demander sa grâce à Charles IX de France qui la lui refuse et lui ordonne de le tuer, s'il ne veut être frappé lui même.

À contre codeur, Guillaume V de Hautemer indique la retraite de son ami, qui est aussitôt assassiné.

Pierre de Salcède, alors même qu'il est catholique, haï par les Guises, meurt le 25 août 1572 lors de ces massacres. Sa maison est pillée.



Déclaration de Charles IX de France devant le parlement

Catherine de Médicis fait condamner par déclaration royale de Charles IX de France les crimes, et menace les Guise de la justice royale.

Peut-être du fait de la découverte d'une l'implication du Henri III de France, duc d'Anjou, une seconde déclaration royale, tout en demandant la fin des massacres, en prête l'initiative à la volonté de Charles IX de France de prévenir un complot protestant.

Le mardi 26 août 1572, Charles IX de France tient un lit de justice où il endosse la responsabilité du massacre de la Saint-Barthélemy.

Il déclare alors qu'il a voulu :

prévenir l'exécution d'une malheureuse et détestable conspiration faite par ledit amiral, chef et auteur d'icelle et sesdits adhérents et complices en la personne dudit seigneur roi et contre son État, la reine sa mère, MM.

ses frères, le roi de Navarre, princes et seigneurs étant près d'eux.



Charles Ier Cardinal de Lorraine Persona non grata à Paris

Charles Ier Cardinal de Lorraine avec une joie et une surprise extrême la nouvelle du massacre de la Saint-Barthélemy et s'empresse alors de regagner Paris, où il pense pouvoir reprendre sa place au conseil du roi.

Mais Catherine de Médicis lui fait savoir qu'il n'est pas le bienvenu.


Marie de La Châtre

Mariage de Guillaume de L'Aubespine avec Marie de la Châtre

Guillaume de L'Aubespine épouse à Orléans le 31 décembre 1572 Marie de la Châtre (vers 1550-1626). Leurs enfants sont :

En 1572, Marie de la Châtre est fille d'honneur de Catherine de Médicis.


René de la Tour-du-Pin Gouvernet

Mariage de René de la Tour-du-Pin Gouvernet avec Isabeau Artaud de Montauban

Le contrat est signé devant Champier à Vinsobres.

René de la Tour-du-Pin Gouvernet épouse le 1er janvier 1573 Isabeau Artaud de Montauban (vers 1553-1591), Dame de La Charce. Leurs enfants sont :



Françoise de La Baume Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Françoise de La Baume devient Dame d'honneur de Catherine de Médicis de 1573 à 1574.


Marie Touchet

Liaison de Charles IX de France avec Marie Touchet

Lors de son périple dans le royaume aux côtés de sa mère Catherine de Médicis et du chancelier de l'Hôpital, Charles IX de France a une liaison à Orléans avec Marie Touchet, Dame de Belleville. Leur enfant est :

Tout ses contemporains s'accordent pour reconnaître qu'elle était fort belle : le visage rond, les yeux vifs et bien fendus, le front plus petit que grand, le nez d'une juste proportion, la bouche petite et le bas du visage admirable.

Elle était en outre spirituelle et enjouée.



Marie de La Châtre Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Marie de La Châtre devient Dame d'honneur de Catherine de Médicis de 1573 à 1585



Visite de Catherine de Médicis au château de Lésigny

De succession en succession, le château de Lésigny appartient à la famille Pierrvive et reçoit la visite de Catherine de Médicis en 1573.


François d'Alençon - 1572

Suite du siège de La Rochelle

Mort de Claude II de Lorraine

Charles Ier d'Aumale Duc d'Aumale

Henri III de France Roi de Pologne

Henri de La Tour d'Auvergne participe au siège de La Rochelle en 1573.

Albert de Gondi participe à ce siège où il est blessé.

Jean-Louis de Nogaret participe à ce siège et y rencontre Henri III de France.

Jean de Saulx suit Henri III de France à ce siège.

Catherine de Parthenay y fait jouer sa tragédie Holopherne afin de galvaniser, semble-t-il, le moral des femmes, dont certaines participent aux combats.

François d'Alençon marque son opposition à Henri III de France et se lie d'amitié avec Henri de Navarre, le futur Henri IV de France.

Charles IX de France envoie François III de la Noue, un noble protestant rallié aux Valois, afin de parlementer avec les insurgés.

Les rochelais, ulcérés par la tragédie qui vient de se jouer, refusent toute négociation.

N'oubliant pas ses convictions huguenotes, François III de la Noue devient avec l'accord du roi le chef des Rochelais et organise la défense de la ville.

Le souverain espère ainsi favoriser une solution.

Le 2 février 1573, Henri III de France, duc d'Anjou, l'incite à se rendre dans des conditions favorables, tout en exigeant une reddition sous 3 jours.

Faisant face au refus de ses coreligionnaires extrémistes, qui pour certains l'accusent de traîtrise, François III de la Noue quitte la ville pour attendre l'issue du siège de La Rochelle au camp royal, sans prendre part aux combats.

Le 11 février 1573, Henri III de France prend le commandement de l'armée royale qui compte bientôt 28 000 hommes.

Claude II de Lorraine qui accompagne le duc d'Anjou au siège de La Rochelle, y meurt le 3 mars 1573.

Charles Ier d'Aumale, son fils, devient Duc d'Aumale.

Louis de Gonzague s'illustre lors de ce siège en tentant de bloquer l'entrée côté mer.

Henri III de France apprend alors qu'il vient d'être élu Roi de Pologne le 10 mai 1573.

Sa candidature a été soutenue auprès de la Diète par Jean de Monluc, Évêque de Valence et, en sous main, par les Turcs.

Jean de Monluc promet aux nobles polonais s'ils élisent Henri comme Roi :

Malheureusement pour elle, après avoir été élu, Henri retirera sa promesse.

Henri III de France met un terme à ses opérations militaires contre les réformés.

François III de la Noue signe finalement la paix le 24 juin 1573.

Le siège est levé le 6 juillet 1573.



Siège de Domfront

Guillaume V de Hautemer est maréchal de camp de Jacques II de Goyon, lorsque Catherine de Médicis, l'envoie en Normandie, en 1574, pour reprendre quelques villes sur les protestants.

Guillaume V de Hautemer se trouve au siège de Domfront, où il est blessé, et de Carentan.

L'insurrection échoue en Normandie.

Gabriel Ier de Montgomery est assiégé par les troupes royales dans Domfront le 9 mai 1574.

Il se rend le 27 mai 1574 au maréchal Jacques II de Goyon.

Catherine de Médicis finit par obtenir sa Vengeance.

Gabriel Ier de Montgomery meurt le 26 juin 1574 décapité en place de grève à Paris sur les ordres de Catherine de Médicis, pour avoir tué accidentellement Henri II de France en tournoi.


Marguerite de Valois et François d'Alençon - tapisserie

Complot des Malcontents

François d'Alençon Prisonnier

Henri IV de France Prisonnier

François de Montmorency Prisonnier

Mort de Joseph Boniface Seigneur de la Môle

Mort d'Annibal de Coconas

Artus de Cossé-Brissac Prisonnier

En 1574, Charles IX de France se meurt.

François d'Alençon, frère cadet du roi, allié à François de Montmorency et à Henri IV de France, met en place le complot dit des Malcontents.

Ce sont des protestants et catholiques modérés qui préconisent la modération de l'État dans les affaires religieuses.

Claude de La Châtre rejoint les Malcontents.

François d'Alençon veut s'imposer comme successeur à la place de Henri III de France, son frère.

François d'Alençon et Henri IV de France projette de fuir la cour et de déclencher la rupture.

Les comploteurs ont des appuis à l'extérieur.

Henri Ier de Bourbon-Condé évadé, est parti chercher refuge chez les princes protestants d'Allemagne, tandis que Gabriel Ier de Montgomery prépare un débarquement en Normandie avec l'aide de ses amis anglais.

Catherine de Médicis parvient à déjouer la conspiration.

La fuite des princes est éventée.

Après l'échec de la conjuration, François d'Alençon et Henri IV de France sont arrêtés et retenus prisonniers au château de Vincennes.

Le roi pardonne à François d'Alençon.

François de Montmorency est arrêté et est enfermé à la Bastille.

Joseph Boniface est un favori du prince François d'Alençon.

D'après certaines rumeurs, Joseph Boniface aurait été l'amant de Marguerite de Valois et aussi de François d'Alençon.

Joseph Boniface est accusé d'avoir attenté à la vie de Charles IX de France en détenant une figurine de cire piquée d'aiguilles, fournie par l'astrologue Côme Ruggieri.

Joseph Boniface est soumis à la question.

Annibal de Coconas est son coaccusé.

Leur grâce, demandée par François d'Alençon et Marguerite de Valois auprès de Charles IX de France, est refusée.

Joseph Boniface de la Môle et Annibal de Coconas meurent le 30 avril 1574 décapités en place de Grève à Paris.

On raconte que Marguerite de Valois ensevelira le corps de son amant dans l'actuelle rue Yvonne-Le-Tac.

Le pamphlet protestant Le Divorce satyrique, publié en 1607; prétend que Marguerite de Valois emporte la tête de son amant après l'exécution, la fait embaumer et la conserve dans un cabinet derrière son lit à l'Hôtel de Nesle.

Le 4 mai 1574, Catherine de Médicis fait arrêter Artus de Cossé-Brissac à Vincennes, et conduire à la Bastille.

Catherine de Médicis le soupçonne d'appuyer François d'Alençon.


Henri III Roi de France Henri III Roi de France

Mort de Charles IX de France

Henri III de France Roi de France

Le sang versé lors de la Saint-Barthélemy obsède le Roi jusqu'à sa mort.

Charles IX de France a toujours eu une santé médiocre.

Après un complot fomenté contre Charles IX de France et Catherine de Médicis, sa mère, au début mai 1574, Charles IX de France se réfugie au château de Vincennes, où il s'alite.

La fièvre ne le quitte plus, sa respiration se fait difficile.

Charles IX de France meurt le 30 mai 1574.

Élisabeth d'Autriche, son épouse, veut retourner dans sa patrie. Elle prie Marguerite de La Marck de lui faire de nouveau compagnie dans ce voyage.

Dès le lendemain, Ambroise Paré procède à une autopsie et confirme que le roi est mort d'une pleurésie faisant suite à une pneumonie tuberculeuse.

Henri III de France succède à son frère, Charles IX de France.

Henri III de France quitte en secret la Pologne le 18 juin 1574 pour regagner la France par l'Autriche, Venise et la Savoie.

Albert de Gondi l'accompagne.

Charles Du Puy de Montbrun refuse le passage à Henri III de France au pont de Beauvoisin quand celui-ci revient de Pologne lui répondant que "Les armes et le jeu rendent les hommes égaux" et que "lorsqu'on a le bras armé et le cul sur la selle, tout le monde est compagnon."

Jean de Saulx reste en Pologne après Henri III de France, son maître.



Mort de Marie de Clèves

Naissance de Catherine de Bourbon-Condé

Quelques temps après qu'Henri III de France soit revenu de Pologne, Marie de Clèves meurt en couches en 1574 en mettant au monde Catherine, fille de Henri Ier de Bourbon-Condé.

Sa mort plonge le roi Henri III de France dans une véritable détresse dont il a du mal à se remettre.

Il manifeste à cette occasion les premiers signes d'une piété extériorisée en participant pieusement aux dévotions de la confrérie des pénitents d'Avignon où il se trouve alors.



Naissance de Louis III de Lorraine

Louis III de Lorraine naît le 22 janvier 1575, fils d'Henri Ier de Guise et de Catherine de Clèves.

Louis III de Lorraine est destiné à l'état ecclésiastique contre son gré.


Catherine de Parthenay

Mariage de René II de Rohan avec Catherine de Parthenay

Catherine de Parthenay est veuve de Charles II de Quélennec.

Le contrat de mariage entre René II de Rohan et Catherine de Parthenay, est signé le 15 août 1575.

René II de Rohan épouse Catherine de Parthenay. Leurs enfants sont :

Catherine de Parthenay lui apporte :

Catherine de Parthenay a une éducation supérieure à celle de toutes les femmes de son époque.

Le 26 août 1575, une transaction entre Françoise de Tournemine et René II de Rohan, touchant le douaire de cette dame et la succession de Judith de Rohan, livre le château de Blain au jeune couple.


Louise de Lorraine-Vaudémont en 1575

Sacre de Henri III de France

Mariage d'Henri III de France avec Louise de Lorraine-Vaudémont

Entrée à Paris d'Henri III de France et de Louise de Lorraine-Vaudémont

Peu de temps après son retour de Pologne, Henri III de France doit se marier pour assurer sa descendance.

Il veut couper court aux entreprises matrimoniales de sa mère Catherine de Médicis, qui souhaite le marier à une princesse étrangère.

Il se souvient de la douce et modeste Louise de Lorraine-Vaudémont, rencontrée en passant par la Lorraine, qui ressemblait physiquement à Marie de Clèves, la chère disparue.

En janvier 1575, Henri III de France envoie en Lorraine :

porter sa demande en mariage.

Charles III de Lorraine leur joint un officier de sa maison pour les conduire à Nomeny. C'est de la que vient la chanson " En passant par la Lorraine… rencontrai trois capitaines… ils m'ont appelé vilaine…".

Louise de Lorraine-Vaudémont est absente lorsque les émissaires du roi se présentent devant Nicolas de Lorraine, son père.

Celui-ci n'attend pas de l'avoir consultée pour donner son consentement.

Au retour de Louise de Lorraine-Vaudémont, Catherine de Lorraine, sa marâtre, se précipite dans sa chambre, lui fait la révérence.

Louise de Lorraine-Vaudémont croit à une moquerie mais Nicolas de Lorraine, son père entre lui aussi dans la chambre et lui confirme la volonté d'Henri III de France de l'épouser.

Ce mariage surprend également l'entourage du roi, étonne la cour et le pays tout entier car le parti est modeste pour un roi de France.

Henri III de France, hésitant à l'idée d'aliéner sa liberté, redoute une femme dominatrice.

Il choisit donc Louise de Lorraine-Vaudémont, dont il est sûr qu'elle sera une épouse tendre et réservée.

Ce choix déçoit Catherine de Médicis et l'inquiète car leurs relations sont difficiles au début.

Mais la reine-mère finit par apprécier sa douceur et son humilité.

Henri III de France est sacré Roi à Reims le 13 février 1575.

Pendant les 15 ans de son règne, Henri III de France, fils préféré de Catherine de Médicis, doué de l'intelligence la plus vive, a au plus haut point le sens de l'État, mais s'est trouvé confronté aux pires difficultés, multipliant les efforts pour rétablir la paix.

Le roi tient pour donner plus de solennité à son mariage à le jumeler avec son sacre.

Il décide que les noces auraient lieu 2 jours plus tard.

Henri III de France épouse dans la cathédrale de Reims le 15 février 1575 Louise de Lorraine-Vaudémont, fille de Nicolas de Lorraine et de Marguerite d'Egmont. Ils n'auront pas d'enfant.

À la fin du mois, ils entrent ensemble dans la capitale qu'Henri III de France a quittée 1 an 1/2 plus tôt pour s'en aller occuper le trône de Pologne.

Louise de Lorraine-Vaudémont est désormais Reine de France.

Philippe-Emmanuel de Lorraine sort de l'ombre à l'occasion du mariage de sa sœur aînée.



Catherine de Silly Dame d'honneur de Louise de Lorraine-Vaudémont

Catherine de Silly devient Dame d'honneur de Louise de Lorraine-Vaudémont de 1575 à 1590.



Mort de Claude de France

Claude de France meurt à Nancy le 21 février 1575, en couches.

Christine de Lorraine, sa fille, a 10 ans. Elle est alors élevée par sa grand-mère Catherine de Médicis qui s'attache fort à elle. Christine de Lorraine vit donc à la cour de France, dans l'hôtel de la reine à Paris.


Guillaume Ier d'Orange-Nassau par Adriaen Thomasz Key - 1575 Charlotte de Bourbon-Vendôme

Mariage de Guillaume Ier d'Orange-Nassau avec Charlotte de Bourbon-Vendôme

Guillaume Ier d'Orange-Nassau épouse le 24 avril ou 12 juillet 1575 Charlotte de Bourbon-Vendôme, Duchesse de Montpensier, fille de Louis III de Bourbon-Vendôme et de Jacqueline de Longwy. Leurs enfants sont :



Liaison de François d'Alençon avec Charlotte de Sauve

Liaison d'Henri IV de France avec Charlotte de Sauve

Charlotte de Sauve est Dame d'honneur de Catherine de Médicis.

François d'Alençon a une liaison avec Charlotte de Sauve.

Henri IV de France a une liaison avec Charlotte de Sauve.

Elle provoque une brouille entre François d'Alençon et Henri IV de France, tous deux ses amants.

Les rapports entre Henri IV de France et Marguerite de Valois se détériorent également.



Cinquième guerre de Religion

Fuite de François d'Alençon

Fuite d'Henri IV de France

En 1575, François d'Alençon continue d'être à la cour le chef du parti d'opposition. Il subit les brimades et les moqueries dont il fait l'objet de la part des mignons de son frère.

Catherine de Médicis tente de calmer le jeu mais en vain car un soir de bal, François d'Alençon se fait directement insulter et prend la résolution de s'enfuir. Il s'échappe à travers un trou creusé dans les remparts de Paris. Sa fuite crée la stupeur. Les mécontents de la politique royale et les protestants s'unissent derrière lui.

Louis III de Bourbon-Vendôme combat les protestants en 1575 dans le Poitou, y commettant de nouvelles exactions.

Lors de la cinquième guerre de religion en 1575, François III de la Noue envoie Henri de La Tour d'Auvergne à l'aide des huguenots de la région de Montauban : c'est son premier commandement d'une armée et il chasse les troupes royales qui empêchent les récoltes et les vendanges.

En 1575, Louis de Gonzague est chargé d'aller, à Dreux, enlever François d'Alençon qui s'est échappé de la Cour, mais il échoue.

Jean-Louis de Nogaret s'attache ensuite au futur Henri IV de France, roi de Navarre, et fuit la cour avec lui en septembre 1575. Ils rejoignent François d'Alençon.

Henri IV n'avertit même pas Marguerite de Valois de son départ. Marguerite de Valois se retrouve recluse au Louvre, des gardes aux portes de sa chambre, car Henri III de France la tient pour complice.

Henri IV de France et Marguerite de Valois se réconcilieront au point que, pendant le conflit, elle lui a rapportera ce qu'elle apprend à la cour.

Henri IV de France rappelle bientôt Marguerite de Valois, sa femme auprès de lui.

Mais Catherine de Médicis et Henri III de France refusent de la laisser partir, étant susceptible de devenir une otage aux mains des huguenots ou de renforcer l'alliance entre Henri IV de France et François d'Alençon.



Naissance d'Anne Catherine de Prusse

Anne Catherine de Prusse ou de Brandebourg naît à Wolmarstäd le 26 juillet 1575, fille de Joachim III Frédéric de Brandebourg et de Catherine de Brandebourg-Küstrin



Charlotte Le Sueur d'Esquetot Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Charlotte Le Sueur d'Esquetot est à nouveau Dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1576.



Françoise de Maridor Dame d'honneur de Catherine de Medicis

Françoise de Maridor est Dame d'honneur de Catherine de Medicis de 1576 à 1578.



Paix d'Étigny

Édit de Beaulieu

François d'Alençon Duc d'Anjou, de Touraine et de Berry

Henri III de France n'a ni troupes ni argent pour payer des mercenaires. Il envoie sa mère Catherine de Médicis pour négocier la paix. Celle-ci se fait accompagner d'un escadron volant de jolies demoiselles pour rendre les négociations moins longues.

La situation n'est guère meilleure du côté protestant :

Toute la France ou presque est à genoux, ravagée par les passages des mercenaires venus ou retournant en Allemagne, des bandes protestantes ou de l'armée royale, qui toutes vivent sur le pays.

François Alençon refuse de négocier tant que Marguerite de Valois, sa sœur sera captive. Elle est donc libérée et assiste avec sa mère aux pourparlers de paix.

La paix est signée le 6 mai 1576, à Étigny, entre Catherine de Médicis et son fils François d'Alençon.

Elle est confirmée le lendemain par l'édit signé à par Henri III de France à Beaulieu ou Beaulieu-lès-Loches, surnommé La paix de Monsieur, qui met fin à la cinquième guerre de Religion.

Les clauses sont favorables aux protestants :

Cet Édit prend plusieurs mesures pour satisfaire les princes :

Le roi renonce à poursuivre tous les pillards, qui peuvent garder leurs prises, tous ceux qui ont volé le domaine royal, et renonce à tous les arriérés d'impôt.

Diverses clauses sont prévues :

Enfin, l'on convint de convoquer les états généraux avant la fin de l'année

François d'Alençon se réconcilie avec le roi et reprend triomphalement sa place à la cour sous le titre de Monsieur.

Profondément catholique, Charles III de Lorraine a des bonnes relations avec les rois de France jusqu'à cette Paix.


Henriette de Savoie-Villars

Mariage de Charles II de Mayenne avec Henriette de Savoie-Villars

Charles II de Mayenne épouse au Château de Meudon le 6 août 1576 Henriette de Savoie-Villars. Leurs enfants sont :



Mort de Louis III de La Trémoïlle

Louis III de La Trémoïlle est :

Louis III de La Trémoïlle meurt à Croix-Guignou le 25 mars 1577.

Il est inhumé à Thouars.

Jeanne de Montmorency penche vers la fin de sa vie vers le protestantisme.

Jeanne de Montmorency se retira à Taillebourg où elle élève Charlotte-Catherine de La Trémoïlle.


Plan terrier de l'Hôtel d'Aunay en 1577

Jérôme de Gondi Seigneur de Saint-Cloud

Construction du Château de Saint-Cloud

En 1577, Jérôme de Gondi vient de négocier plusieurs affaires délicates. Il a la confiance de Louise de Lorraine-Vaudémont et celle d'Henri III de France.

Sans doute vers 1577, Catherine de Médicis offre à Jérôme de Gondi, son fidèle écuyer, l'hôtel d'Aulnay et ses dépendances, soit 13 arpents de terre perchés sur le coteau de Saint Cloud, en regard de la Seine.

Ce petit domaine vient s'ajouter aux nombreuses propriétés que les Gondi ont déjà rassemblées en Ile de France, à proximité de la capitale :

Autour de cette maison, Jérôme de Gondi fait bâtir un château de plan en L bordant une terrasse.

La principale façade regarde le sud et l'aile s'achève par un pavillon d'où l'on embrasse une vue sur la Seine.



Mort de Catherine d'Autriche

Catherine d'Autriche meurt le 12 janvier 1578.



Madeleine de Cossé Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Madeleine de Cossé devient Dame d'honneur de Catherine de Médicis de 1578 à 1581



Françoise de La Baume de nouveau Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Françoise de La Baume devient de nouveau Dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1578.



Mariage de Jean III Nicolay avec Marie de Billy

Jean III de Nicolaï ou Nicolay, fils d'Antoine Ier de Nicolaï, Seigneur de Goussainville, et de Jeanne Luillier, épouse le 22 janvier 1578 Marie de Billy. Leurs enfants sont :



Naissance de Claude de Lorraine

Claude de Lorraine naît en 1578, fils d'Henri Ier de Guise et de Catherine de Clèves.



Naissance de Catherine de Rohan

Catherine de Rohan naît en 1578, fille de René II de Rohan et de Catherine de Parthenay.



Pose la première pierre du Pont-Neuf

Le 31 mai 1578 le roi Henri III de France pose la première pierre du Pont-Neuf en présence de Catherine de Médicis et de Louise de Lorraine-Vaudémont.


Henri de Noailles

Mariage d'Henri de Noailles avec Jeanne-Germaine d'Espagne

Henri de Noailles épouse le 22 juin 1578 Jeanne-Germaine d'Espagne (morte en 1593), fille de Jacques Mathieu d'Espagne (mort en 1556), Seigneur de Panassac et de Catherine de Narbonne. Leurs enfants sont :



Retour de la Reine Margot auprès de Henri IV de France

En 1578, Catherine de Médicis, la reine mère, rend visite à Henri IV de France pour lui ramener son épouse Marguerite de Valois et ainsi pacifier le royaume.



Mariage de Jean III de Beaumanoir avec Catherine Carmain

Jean III de Beaumanoir épouse vers le 27 décembre 1578 Catherine de Carmaing ou de Carmain (vers 1556-1614), Comtesse de Nègrepelisse. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean de Saulx avec Catherine Chabot

Jean de Saulx épouse le 14 janvier 1579 Catherine Chabot de Mirebel, fille de François Chabot et de Françoise de Lugny. Leurs enfants sont :



Anne de Carnazet Dame d'honneur de Catherine de Medicis

Anne de Carnazet est Dame d'honneur de Catherine de Medicis en 1579.



Mariage de Jacques Poisle avec Catherine Tiraqueau

Jacques Poisle épouse Catherine Tiraqueau (vers 1546-vers 1624), fille d'André Tiraqueau. Leurs enfants sont :


Renée de Clermont d'Amboise

Mariage de Jean de Montluc de Balagny avec Renée de Clermont d'Amboise

Jean de Montluc de Balagny épouse en 1579 Renée de Clermont d'Amboise, fille de Jacques de Clermont d'Amboise, Seigneur de Bussy, et de Catherine de Beauvau. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles IX de Suède avec Marie

Charles IX de Suède épouse en 1579 Marie, fille de Louis. Leur enfant est :



Mort de Roger de Saint-Lary Duc de Saint-Lary et de Termes, Seigneur de Bellegarde

Roger de Saint-Lary meurt en 1579, empoisonné, à ce qu'on crût, par Catherine de Médicis.



Naissance d'Henri II de Rohan

Henri II de Rohan naît à Blain près de Nantes le 25 août 1579, fils de René II de Rohan, Prince de Léon et Vicomte de Porhoët, et de Catherine de Parthenay, héritière d'une puissante famille protestante du Poitou.

Henri de Rohan est le petit fils de René Ier de Rohan et d'Isabelle d'Albret, elle-même fille du roi de Navarre.

Henri appartient donc à la haute noblesse protestante et bretonne.

Il est élevé dans la religion réformée par sa grand-mère, Isabelle d'Albret et par son père René II de Rohan.



Mort d'Henri Ier le Chaste Roi de Portugal

Antoine Ier de Portugal Roi de Portugal

Invasion du Portugal par l'Espagne

Bataille d'Alcântara

Henri Ier le Chaste meurt, durant les Cortès d'Almeirim, le 30 ou le 31 janvier 1580 sans descendant.

Une junte de 5 gouverneurs prend le pouvoir.

De nombreux prétendants se font connaître :

Malheureusement, sa mère est déjà décédée, Raymond est mineur, et son père est le fils d'une bâtarde de Charles V. Donc Raymond travaille comme général sous la dépendance de Philippe II d'Espagne, qui le nomme gouverneur de Flandres.

Pierre-Robert, fils aîné d'Alphonse III le Boulonnais a une fille comtesse de Boulogne mariée à Robert V Comte d'Auvergne. La reine Catherine de Médicis descend, à la onzième génération, de ce personnage et c'est sur cette ascendance qu'elle revendique des droits à la couronne portugaise.

Antoine Ier de Portugal qui a le soutien du peuple, d'une part de l'aristocratie portugaise, de quelques puissances, dont la Hollande et l'Angleterre et de l'Église est proclamé à Santarem Roi de Portugal en 1580, pendant 60 jours.

Marie de Médicis lui apporte son soutien. Antoine Ier de Portugal est affaibli de par les origines juives de Violante Gomes, sa mère.

Antoine Ier de Portugal demande au pape de confirmer le mariage caché de ses parents, ce que celui-ci refuse sous l'influence de l'Espagne. Comme prieur de Crato, Antoine Ier de Portugal est empêché de se marier.

Antoine Perrenot de Granvelle participe à une délicate négociation.

Philippe II d'Espagne envoie une armée aux ordres du duc d'Albe s'emparer du royaume de Portugal par la force. Le Duc d'Albe est accompagné d'une escadre qui bloque le port de Lisbonne.

Antoine Ier de Portugal est défait lors de la bataille d'Alcantara le 4 août 1580. Le Portugal est conquis.

Antoine Ier de Portugal s'enfuit en France. Il tentera sans succès d'entretenir la résistance de ses partisans notamment dans les Açores, avec le soutien d'Henri III de France qui lui envoya une flotte vite anéantie par l'Invincible Armada.



Naissance de Philippe-Emmanuel de Gondi

Philippe-Emmanuel de Gondi naît en 1580, fils d'Albert de Gondi et de Claude Catherine de Clermont-Tonnerre.

Philippe Emmanuel de Gondyest baptisé église Saint Germain de l'Auxerrois à Paris le 25 mai 1580.



Mort de Catherine Willoughby

Catherine Willoughby meurt en 1580.



Naissance de Catherine Marie d'Escoubleau

Catherine Marie d'Escoubleau naît en 1580, fille de François d'Escoubleau, Marquis d'Alluye, et d'Isabeau Babou.


Charlotte-Catherine de La Trémoïlle

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle Fille d'honneur de Catherine de Médicis

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est Fille d'honneur de Catherine de Médicis de 1581 à 1585.



Marie II de Bourbon-Saint-Pol Dame d'honneur de Catherine de Médicis

Marie II de Bourbon-Saint-Pol est Dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1581.



Conquête du Portugal

Dynastie de Habsbourg

Philippe Ier Roi de Portugal

En 1581, Philippe II d'Espagne rappelle Ferdinand Alvare de Tolède pour le mettre à la tête d'une armée qu'il envoie en Portugal.

Ferdinand Alvare de Tolède réussit à soumettre le pays, chasse don Antonio, prince de Crato, qui avait été proclamé roi, et s'empare de Lisbonne.

Mais Ferdinand Alvare de Tolède y laisse commettre des cruautés qui souillent sa victoire.

Les Cortes de Tomar sont contraint de reconnaître Philippe II d'Espagne comme Roi de Portugal sous le nom de Philippe Ier. Une condition est imposée : le royaume et ses colonies ne pourraient pas devenir des provinces espagnoles. Il réalise un rêve vieux de cent ans: unifier la péninsule. En recevant du même coup les colonies portugaises, il constitue un empire sur lequel "le soleil ne se couche jamais".

Philippe a prend plus de temps pour réussir á conquérir les Açores, et subit de fréquentes attaques sur les côtes et les îles portugaises de la part de résistants, aidés par les anglais et les français.

A Macao, pendant toute la durée de la dynastie des Habsbourg, les rois Philippes n'ont jamais réussi a se faire rendre hommage, et la ville ne retourna à la couronne portugaise qu'a l'accession au trône de Jean IV de Portugal, en 1640.

En 1581, Catherine de Médicis, avec l'assentiment du roi Henri III de France, décide d'armer une flotte de corsaires commandée par Philippe Srozzi di Piero pour soutenir les prétentions de son candidat au trône du Portugal, dom Antonio, prior de Crato, et contrer celles de Philippe II d'Espagne qui a déjà envahi le pays.



Mort de Madeleine d'Avaugour

Madeleine d'Avaugour est à nouveau dame d'honneur de Catherine de Médicis en 1581.

Madeleine d'Avaugour meurt après 1581.



Henri III de France et Catherine de Médicis à Anet

Charles Ier d'Aumale reçoit en 1581 Henri III de France qui, avec la reine-mère Catherine de Médicis, tient un de ses enfants sur les fonts baptismaux de la chapelle d'Anet.



Naissance de Rose de Roquelaure

Rose de Roquelaure naît en 1581, fille d'Antoine de Roquelaure (1543-1625), Baron de Biran, et de Catherine d'Ornesan (vers 1550-160), Dame d'Aurade



Mariage d'Henri de Joyeuse avec Catherine de la Valette de Nogaret

Henri de Joyeuse épouse le 28 novembre 1581 Catherine de la Valette de Nogaret. Leur enfant est :



Mariage de Nicolas de Salcède avec Charlotte du Quesnel

Nicolas de Salcède ou de Salzedo ou de Salceda est fils de Pierre Salcède et d'Henriette du Breuil.

Nicolas de Salcède épouse Charlotte du Quesnel (morte en 1609), Dame du Mont-Canisy. Leurs enfants sont :


Ferdinand II de Tyrol

Mariage de Ferdinand II de Tyrol avec Anne Catherine de Gonzague

Pour donner à Ferdinand un héritier mâle de sang royal, Ferdinand II de Tyrol épouse en 1582 Anne Catherine de Gonzague ou de Mantoue (1566-1621). Parmi leurs 3 enfants sitons :

Elle est plus jeune que son époux de 37 ans.


François Ier de Bourbon-Vendôme

Mort de Louis III de Bourbon-Vendôme

François Ier de Bourbon-Vendôme Dauphin d'Auvergne

Louis III de Bourbon-Vendôme meurt à Champigny le 23 septembre 1582.

Veuve à 30 ans, Catherine-Marie de Lorraine ne se remaria jamais. A la cour d'Henri III de France, elle se fait connaître pour son caractère malveillant et intrigant. En butte aux railleries concernant son boitement, elle manifeste une hostilité très prononcée pour les favoris du roi. Elle marque également son opposition aux Bourbons dont elle est pourtant parente de par son mariage.

François Ier de Bourbon-Vendôme devient Dauphin d'Auvergne en 1582.



Mariage de Charles Ier de Lorraine-Guise avec Marguerite de Chabot

Charles Ier de Lorraine-Guise épouse le 5 février 1583 Marguerite de Chabot. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles Ier de La Vieuville

Charles Ier de La Vieuville naît en 1583, fils de Robert de la Vieuville et de Catherine d'O.



Françoise de Maridor à nouveau Dame d'honneur de Catherine de Medicis

Françoise de Maridor est à nouveau Dame d'honneur de Catherine de Medicis en 1583.



Donation par Henriette du Breuil à Charlotte du Quesnel, à Charles de Salcède et à Catherine de Salcède

Aux Archives nationales - Châtelet de Paris. Y//124-Y//127 - Inisnuations (16 juin 1582 - 26 juillet 1586), la notice n 3969 indique ce qui suit.

Henriette du Breuil, veuve de Pierre Salcède, demeure à Auvilliers en Normandie, et est momentanément logée à Paris rue de la Plâtrière, à l'enseigne de l'Image Saint-Nicolas, paroisse Saint-Eustache.

Le 18 mai 1583, Henriette du Breuil fait donation de tous ses biens meubles et immeubles présent et à venir :



Naissance de Benjamin de Rohan-Soubise

Benjamin de Rohan-Soubise naît en 1583, fils de René II de Rohan et de Catherine de Parthenay.

Il est élevé dans la religion réformée par sa mère.

Il fait son apprentissage en tant que soldat sous les ordres de Maurice d'Orange-Nassau, aux Pays-Bas.



Naissance de Jean-François II de Gondi

Jean-François II de Gondi naît en 1584, fils d'Albert de Gondi et de Claude Catherine de Clermont-Tonnerre.

Jean-François II de Gondi fait ses études au collège de Tournon.



Mariage de Vincent Ier Gonzague avec Éléonore de Médicis

Vincent Ier Gonzague épouse à Mantoue le 29 avril 1584 Éléonore de Médicis (1566-1611), fille de François Ier de Médicis, Grand-duc de Toscane, et de Jeanne de Habsbourg. Leurs enfants sont :



Rapprochement de la Savoie et de l'Espagne

Antoine Perrenot de Granvelle Archevêque de Besançon

En 1584, Antoine Perrenot de Granvelle participe à une négociation où la France est tenue en échec.

Elle aboutira au mariage de Charles-Emmanuel Ier de Savoie avec Catherine-Michelle d'Espagne.

Suite à ses succès diplomatiques, Antoine Perrenot de Granvelle obtient l'archevêché de Besançon le 14 novembre 1584.

Mais il est frappé de paralysie et ne sera jamais intronisé.



Naissance d'Henriette-Catherine de Joyeuse

Henriette-Catherine de Joyeuse naît au Louvre le 10 ou le 13 janvier 1585, fille d'Henri de Joyeuse et de Catherine de la Valette de Nogaret.



Mariage d'Henri de Silly avec Antoinette de Pons

Henri de Silly épouse vers 1585 Antoinette de Pons (vers 1556-1632), Dame de Guercheville. Leur enfant est :



Naissance de Catherine de Mayenne

Catherine de Mayenne ou de Lorraine naît en 1585, fille de Charles II de Mayenne et d'Henriette de Savoie-Villars.



Mariage de Charles-Emmanuel Ier de Savoie avec Catherine-Michelle d'Espagne

Charles-Emmanuel Ier de Savoie épouse à Saragosse le 11 mars 1585 Catherine-Michelle d'Espagne, fille de Philippe II d'Espagne, et d'Élisabeth de France. Leurs enfants sont :



Traité de Nemours

L'ampleur du soulèvement contraint Henri III de France, à signer avec Henri Ier de Guise et les Ligueurs le traité de Nemours le 7 juillet 1585. Il est signé au château de Nemours.

Par ce traité, Henri III de France reconnaît la Ligue et s'engage à extirper la religion réformée de son royaume.

Henri III de France est forcé de signer le 18 juillet 1585 un édit annulant tous les édits de tolérance précédents :

Le parti de Guise obtient places et faveurs.

Cet édit est une déclaration de guerre contre les protestants qui sont expulsés du pouvoir. Le roi déclare Henri IV de France déchu de ses droits à la couronne de France et de toutes ses fonctions. Henri IV de France cherche des appuis, sans succès.

La "bulle privatoire" du pape Sixte Quint lui apporte, dans une certaine mesure, celui des milieux gallicans et royalistes français. S'y joignent :

Guère motivé, le roi laisse le conflit s'enliser et n'apporte pas les moyens qu'il faut pour supporter le Charles II de Mayenne qui peine à battre Henri IV de France, ce qui rend le roi impopulaire.

Philippe-Emmanuel de Lorraine profite largement des troubles ligueurs et des conditions du traité de Nemours, sans toutefois s'aliéner ouvertement le roi. Il a pour ambition personnelles de se maintenir dans la faveur du roi contre les Mignons. Ce calcul politique n'exclut pas pour autant la sincérité de sa Foi dans sa lutte contre les Réformés.

Pour réconcilier son parti avec celui des Guise, Henri III de France envisage de marier Catherine-Marie de Lorraine à son favori Jean-Louis de Nogaret, mais les différentes tentatives du roi échouent face au refus catégorique de Catherine, horrifiée d'une alliance avec le mignon du roi.



Naissance d'Anne du Tyrol

Anne du Tyrol naît le 4 octobre 1585, fille de Ferdinand II de Tyrol et d'Anne Catherine de Gonzague.



Rencontre d'Henri Ier de Bourbon Condé et de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle ne fait que de rares apparitions à la cour chez Madeleine de Savoie, sa grand mère.

Au cours de l'un de ses séjours, en 1585 Charlotte-Catherine de La Trémoïlle tombe sous le charme d'Henri Ier de Bourbon Condé.

Henri Ier de Bourbon-Condé vient de refuser la main de Louise de Vaudémont, belle sœur d'Henri III de France.

Henri Ier de Bourbon-Condé n'est pourtant pas attirant : il est petit et atteint de surdité. De plus il est d'humeur assez morose.

Mais il est cousin du roi et après Henri IV de France, l'héritier potentiel du trône.



Mariage d'Henri Ier de Bourbon-Condé avec Charlotte-Catherine de la Trémoïlle

Henri Ier de Bourbon-Condé est protestant et Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est catholique.

Après d'âpres discussions, Jeanne de Montmorency, mère de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle, consent enfin au mariage.

Le contrat est signé le 22 janvier 1586 à la Rochelle.

Henri Ier de Bourbon-Condé est veuf de Marie de Clèves.

La chapelle du château de Taillebourg est convertie en temple protestant.

Henri Ier de Bourbon-Condé épouse à la chapelle du château de Taillebourg le 16 mars 1586 Charlotte-Catherine de La Trémoïlle. Leurs enfants sont :

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle apporte au mariage 20 000 écus et 4 000 livres de rente.

Les époux partent habiter Saint-Jean d'Angély où Henri Ier de Bourbon-Condé détient un hôtel.



Naissance de Charles de Beaumanoir de Lavardin

Charles de Beaumanoir de Lavardin naît au Château de Lavardin à Tucé en 1586, fils de Jean III de Beaumanoir et de Catherine de Carmaing.

Charles de Beaumanoir est destiné à l'état ecclésiastique.

Il est élevé par Catherine de Chaources, sa tante, abbesse du Pré (1560-1607) qui lui inspire dès le berceau les sentiments d'une ardente piété.



Liaisons d'Antoine Perrenot de Granvelle

Antoine Perrenot de Granvelle laisse des enfants naturels :



Entrevue d'Henri IV de France avec Catherine de Médicis

En octobre 1586, Léonor Chabot reçoit pendant plusieurs jours Henri IV de France dans son château de Jarnac, au moment de l'entrevue d'Henri IV de France avec Catherine de Médicis au château de Saint-Brice.



Mort de Catherine Chabot de Mirebel

Catherine Chabot de Mirebel meurt en 1587.



Mort de Marie Ire Stuart

Mais Marie Ire Stuart est décapitée au Château de Fotheringhay dans le Northamptonshire sur l'ordre d'Élisabeth Ire Tudor le 8 février 1587.

Elle est inhumée en juillet 1587 à la Cathédrale de Peterborough.

Jacques Davy du Perron est choisi pour prononcer l'éloge de Marie Ire Stuart à laquelle Henri III de France fait rendre de magnifiques honneurs funèbres.

Connaissant la haine du roi contre Élisabeth Ire Tudor, Jacques Davy du Perron, par excès de courtisanerie, croit se mettre plus avant dans sa faveur en composant une satire. Bien que dans les vues du roi, ce passage n'en est pas moins violemment désapprouvé par lui.

Voyant qu'il a fait une dangereuse faute politique, Jacques Davy du Perron cherche à se rattraper en faisant l'éloge de Catherine de Médicis.



Naissance d'Éléonore de Bourbon-Condé

Éléonore de Bourbon-Condé naît en 1587, fille d'Henri Ier de Bourbon-Condé et de Charlotte-Catherine de la Trémoïlle.



Naissance de Victor-Amédée Ier de Savoie

Victor-Amédée Ier de Savoie naît à Turin le 8 mai 1587, fils de Charles-Emmanuel Ier de Savoie et de Catherine-Michelle d'Espagne.



Mort de Catherine de la Valette de Nogaret

Henri de Joyeuse Moine

Catherine de la Valette de Nogaret meurt le 10 août 1587.

Henri de Joyeuse devient capucin, le 24 septembre 1587, sous le nom de père Ange.

Henri III de France se précipite au couvent des Capucins, et, découvrant son ancien favori la tête rasée et les pieds nus :

peu s'en fallut qu'il ne tomba pasmé à la renverse.

Henriette-Catherine de Joyeuse, fille d'Henri de Joyeuse est recueillie et élevée par sa grand-mère paternelle, Marie de Batarnay.


Sigismond III Vasa

Ernest de Habsbourg candidat au trône de Pologne

Sigismond III Vasa Roi de Pologne

Sigismond III Vasa Grand duc de Lituanie

Ernest de Habsbourg est candidat au trône de Pologne, en 1587.

Sigismond III Vasa a des droits à la couronne de la République des Deux Nations unissant la Pologne et la Lituanie catholiques par Catherine Jagellon, sa mère.

Sigismond III Vasa a le soutient du tout-puissant Jan Zamoyski de Jelita, Grand Hetman.

Anna Jagellon, veuve d'Étienne Ier Bathory, essaie d'imposer tout de suite auprès des électeurs, Sigismond III Vasa, le seul fils de sa sœur cadette, Catherine Jagellon, reine de Suède.

Sigismond III Vasa a à vaincre :

Sigismond III Vasa est reconnu comme Roi par le régent, le primat de Pologne Stanislas Karnkowski.

Sigismond III Vasa est élu Roi de Pologne et Grand duc de Lituanie le 19 août 1587 par la Diète, sous le nom de Sigismond III de Pologne.



Naissance de Marie Catherine de La Rochefoucauld

Marguerite ou Marie Catherine de La Rochefoucauld naît en 1588, fille de Jean Louis de La Rochefoucauld (vers 1557-1590), Comte de Randan, et d'Isabelle de La Rochefoucauld (vers 1558-1588).



Naissance de Jacqueline de Bueil

Jacqueline de Bueil naît en 1588, fille de Claude de Bueil, Seigneur de Courcillon et de La Marchère et de Catherine de Montecler.



Mariage de Charles de Neufville avec Marguerite de Mandelot

Charles de Neufville épouse le 26 février 1588 Marguerite de Mandelot, Dame de Pacy (1570-1593). Leurs enfants sont :



Mort d'Henri Ier de Bourbon-Condé

Naissance d'Henri II de Bourbon-Condé

Henri Ier de Bourbon-Condé apprend que Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est de nouveau enceinte.

Voulant jouer à la bague malgré sa fatigue, Henri 1er de Bourbon Condé s'effondre et meurt subitement le 5 ou le jeudi 3 mars 1588.

La soudaineté de cette mort engage une autopsie : les médecins de l'époque suggèrent un empoisonnement.

On soupçonne alors la femme du prince de l'avoir empoisonné et on lui trouve un motif

L'enfant qu'elle porte n'est pas Henri Ier de Bourbon-Condé, mais de l'un de ses pages, Prémilhac de Belcastel, que les pasteurs protestants de Condé ont toujours trouvé trop familier.

De nos jours, il est plus vraisemblable de penser que le prince est mort d'une péritonite due à la rupture d'un ulcère.

Henri IV de France reste seul chef des réformés.

Dès lors l'instruction se met en route, l'entourage d'Henri Ier de Bourbon-Condé accuse Charlotte-Catherine de La Trémoïlle d'inconduite.

On applique la question à ses domestiques, on écartèle son majordome, on rejette la demande en appel qu'adresse Charlotte-Catherine de La Trémoïlle au Parlement de Paris.

Jeanne de Montmorency, sa mère, tente de la secourir.

Henri IV de Navarre reste muet.

Éléonore de Roye, duchesse douairière de Condé se ligue contre sa belle fille.

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est condamnée à mort.



Mariage d'Henri Ier d'Orléans-Longueville avec Catherine de Gonzague

Henri Ier d'Orléans-Longueville épouse au Louvre à Paris en 1588 Catherine de Gonzague. Leur enfant est :



Mariage de Pierre Rouxel avec Charlotte de Hautemer

Pierre Rouxel épouse le 22 mai 1588 Charlotte de Hautemer. Leurs enfants sont :


Henri Ier de Guise - vers 1588

Retour d'Henri Ier de Guise à Paris

Journée des Barricades

Fuite d'Henri III de France à Blois

Catherine-Marie de Lorraine anime la propagande de la Ligue contre Henri III de France qu'elle a pris en haine et qu'elle diffame dans la capitale via les prédications des prêcheurs parisiens avec qui elle est en étroite relation.

Le peuple de Paris a une grande animosité à l'égard d'Henri III de France.

Il se range derrière Henri Ier de Guise, chef de la Sainte Ligue qui revient à Paris le 9 mai 1588, malgré l'interdiction formelle d'Henri III de France.

Henri III de France fait venir dans la capitale plusieurs régiments de gardes suisses et de Gardes-françaises. Le roi ayant violé un privilège qui veut qu'aucune troupe étrangère n'ait le droit de séjourner à Paris, et les Parisiens craignant de voir les chefs catholiques arrêtés, les esprits s'échauffent.

Le "Conseil des Seize" entreprend de soulever Paris contre le roi

Les Seize est un comité insurrectionnel constitué en majorité d'hommes de loi et de marchands, chargés de diffuser les directives de la Ligue dans les seize quartiers de Paris de l'époque.

Henri Ier de Guise envoie Charles II de Cossé à Paris en 1588, pour commander un des quartiers de la capitale.

Le 12 mai 1588, Charles II de Cossé est le premier à y former des retranchements connus sous le nom de barricades. Secondé des habitants du faubourg Saint-Germain, il enferme si bien entre les ponts le brave Crillon, qu'il le met hors d'état de faire aucun mouvement.

Il arrête ensuite le tumulte, garantit les Suisses que le peuple maltraite, et les conduit vers le Louvre.

C'est la première fois dans son histoire que la ville de Paris érige ainsi des barricades, d'où le nom de journée dite "des barricades" (du mot barrique, principal objet utilisé pour les constituer).

Urbain de Laval se saisit de la place Maubert. ce qui donne le temps au peuple de tendre les chaînes à travers les rues, et d'en fermer les issues.

Des pamphlets ligueurs réclament l'élection des princes par le peuple, l'élection aux offices, et surtout l'autonomie du gouvernement de la ville.

La journée se termine par la mort d'une soixantaine de soldats.

Afin de tenter en vain de rétablir l'ordre au bénéfice du roi Henri III, Achille Ier de Harlay dit à Henri Ier de Guise : C'est grand'pitié quand le valet chasse le maître. Au reste, mon âme est à Dieu, mon cœur est à mon roi, et mon corps est entre les mains des méchants, qu'on en fasse ce qu'on voudra !

Henri Ier de Guise prend possession de Paris. La Bastille se rend le 13 mai 1588.

Henri III de France fuit au château de Blois.

De nombreuses villes, comme Marseille, font sécession, et le Paris ligueur se déchaîne contre le roi :

Henri de Valois est devenu le "vilain Hérodes", selon une anagramme de l'époque.

Catherine-Marie de Lorraine se considère désormais comme la reine de Paris et porte à sa ceinture la paire de ciseaux avec laquelle elle veut tonsurer le roi et l'enfermer dans un couvent.

Au moment des barricades à Paris, Louis de Gonzague temporise prétextant une maladie et un voyage aux bains, refusant de se mêler aux Ligueurs et de montrer trop ostensiblement son soutien au Roi Henri III de France.

Après la journée des Barricades, Philippe Hurault est disgracié, à cause de ses liaisons avec les Ligueurs, et s'éloigne de la cour.



Naissance de Louise-Marguerite de Lorraine

Louise-Marguerite de Lorraine naît en 1588 fille d'Henri Ier de Guise et de Catherine de Nevers.



Édit d'Union

Henri Ier de Guise Lieutenant général des armées du royaume

Exil de Jean-Louis de Nogaret

Mort de François Normand

Ces menaces affaiblissent Henri III de France et le contraignent à signer l'édit d'Union le 15 juillet 1588 par lequel :

Une clause secrète de l'Édit d'union signé entre Catherine de Médicis, le cardinal de Bourbon et le duc de Guise prévoit une mise à l'écart de Jean-Louis de Nogaret. Le favori d'Henri III de France ne doit conserver qu'un seul de ses gouvernements.

Le médecin d'Henri III de France informe Jean-Louis de Nogaret le 24 juillet 1588 de l'accord passé avec l'Union catholique.

Jean-Louis de Nogaret doit quitter la cour, sacrifié par Henri III de France aux exigences des ligueurs.

Jean-Louis de Nogaret choisit de garder son gouvernement d'Aunis et Saintonge . Il fait son entrée à Angoulême le 27 juillet 1588. Trois jours plus tard, François Normand, maire du fief charentais et Seigneur de Puygrelier, reçoit un courrier du roi, contresigné de Nicolas de Neufville, Seigneur de Villeroy et Secrétaire d'État, lui ordonnant de ne pas laisser entrer Jean-Louis de Nogaret en sa ville.

François Normand envoie alors Souchet, beau-frère, rencontrer Henri III de France et Nicolas de Neufville à Chartres. Souchet reçoit l'ordre d'arrêter Jean-Louis de Nogaret et de le conduire à Blois.

Le 10 août 1588, la municipalité ligueuse tente de prendre l'assaut du château où habitent Jean-Louis de Nogaret et quelques gentilshommes alliés. François Normand est tué dans la fusillade.

Pour empêcher les huguenots commandés par le Comte François IV de La Rochefoucauld (1554-1591) et Gaspard Foucaud-Baupré de s'emparer de la ville. Jean de Lupiac-Moncassin, Seigneur de Tajan, un cousin de Jean-Louis de Nogaret, accoure la nuit suivante de Saintes et pénètre dans Angoulême.

Il négocie avec les autorités municipales une amnistie générale qui débouche sur la libération de Jean-Louis de Nogaret.

Jean-Louis de Nogaret reste convaincu que l'attaque subie à Angoulême a pour commanditaire. Nicolas de Neufville, son principal adversaire dans le parti royal,

Jean-Louis de Nogaret écrit au roi des lettres très soumises, tout en montrant qu'il représente une force militaire et politique.



Henri II de Bourbon-Condé Prince de Condé et de Duc d'Enghien

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est étroitement surveillée.

Henri II de Bourbon-Condé naît à Saint-Jean-d'Angély le 1er septembre 1588, fils posthume d'Henri Ier de Bourbon-Condé et de Charlotte-Catherine de La Trémouille.

Elle est sauvée par les traits de ressemblance de son enfant avec le défunt Henri Ier de Bourbon-Condé.

Mais on la garde prisonnière, ses bijoux et ses meubles sont saisis.

Henri II de Bourbon-Condé ne connaîtra pas sa mère qui est emprisonnée.

Henri IV de France prend en charge l'éducation d'Henri II de Bourbon-Condé qui est élevé dans la foi catholique.

Henri II de Bourbon-Condé porte les titres de Prince de Condé et de Duc d'Enghien.


Charles III de Lorraine - Charles II de Mayenne - gravure de Dominicus Custos (1600-1602) Charles Ier de Lorraine

Assassinat du Duc de Guise

Mort d'Henri Ier de Guise

Mort de Louis II de Lorraine

Charles II de Mayenne Chef de la Ligue

Charles Ier de Lorraine Duc de Guise et Prince de Joinville

Le 23 décembre 1588, Henri III de France fait assassiner Henri Ier de Guise par des membres des "Quarante-cinq", sa garde personnelle au château de Blois dans la propre chambre d'Henri III de France.

On retrouve sur Henri Ier de Guise ce billet portant son écriture : "Pour entretenir la guerre en France, il faut 700 000 livres tous les mois".

Son corps est brûlé dans une des salles du château et ses cendres jetées dans la Loire.

Présent à Blois lors des évènements, Jean Héroard rédige le Récit de la mort des duc et cardinal de Guise.

Charles Ier de Lorraine, son fils, est arrêté avec le reste de la famille, mais s'évade de sa prison de Tours.

Charles Ier de Lorraine se rend à Paris et est reconnu chef de la Ligue.

L'assassinat du duc de Guise multiplie la haine et le fanatisme de Catherine-Marie de Lorraine à l'encontre du roi.

Le lendemain, le 24 décembre 1588, le Cardinal Louis II de Lorraine, frère d'Henri Ier de Guise, meurt au château de Blois assassiné sur ordre d'Henri III de France.

Son corps est aussi brûlé et ses cendres jetées dans la Loire.

Charles II de Mayenne devient chef de la Ligue.

Sixte V nomme Philippe de Lenoncourt à l'archevêché de Reims; mais cette nomination demeurera sans effet.

Henri III de France tente de justifier ces actes en prétextant des dangers que les Guise auraient représentés pour la couronne.

Charles Ier de Lorraine devient 4e Duc de Guise en 1588.

Prévenu par Louise de Lorraine-Vaudémont, la reine, sa sœur, Philippe-Emmanuel de Lorraine s'échappe et se réfugie en Bretagne.

L'assassinat de Henri Ier de Guise met fin à la tentative de rapprochement de Charles Ier d'Aumale et d'Henri III de France.

Henri III de France fait arrêter Charles Ier de Bourbon à Blois.

Il est emprisonné un premier temps à Tours.

Il finira sa vie enfermé au château de Fontenay-le-Comte.



Naissance d'Antoine-Hercule de Budos

Antoine-Hercule de Farges de Budos ou Antoine-Hercule de Budos naît en 1589, fils de Jacques de Farges de Budos (1537-1596), Vicomte de Portes, et de Catherine de Clermont (morte vers 1625).

Il est élevé à la Cour avec Henri II de Bourbon-Condé.


Transi de Catherine de Médicis - musée du Louvre

Mort de Catherine de Médicis

Girolamo della Robbia réalise le transi de Catherine de Médicis destiné à son tombeau à la basilique Saint-Denis. Catherine le refuse parce qu'elle le trouve trop décharné.

Catherine de Médicis meurt le 5 janvier 1589 à Blois.

Renaud de Beaune prononce son Oraison funèbre (imprimé aussitôt chez Jamet Mettayer).

Christine de Lorraine hérite de tous les biens meubles, tapisseries et œuvres d'art de Catherine de Médicis.



Disgrâce de Pedro Gonzalès et Catherine Raffelin

Pedro Gonzalès et Catherine Raffelin perdent leur protectrice Catherine de Médicis et tombent en disgrâce.

Ils s'exilent en Italie chez Ranuce Ier Farnèse.

Leurs enfants poilus leur sont arrachés et servent attraction à des aristocrates.


Christine de Lorraine

Mariage de Ferdinand Ier de Médicis avec Christine de Lorraine

Malgré un visage disgracieux, ses prétendants sont nombreux.

Catherine de Médicis opte pour Ferdinand Ier de Médicis, un sien cousin.

Pour des raisons dynastiques, Ferdinand Ier de Médicis épouse à Florence le 2 mai 1589 Christine de Lorraine. Leurs enfants sont :

Ce mariage est l'occasion de festivités somptueuses.



Charles d'Angoulême Comte d'Auvergne

Charles d'Angoulême Comte de Clermont, de Lauraguais, de Carcassonne, et d'Alais.

Le 3 juin 1589, Charles d'Angoulême hérite de sa grand-mère Catherine de Médicis, du comté d'Auvergne. Il est également titré de comte de Clermont, de Lauraguais, de Carcassonne, et d'Alais.


Jacques Clément assassine le roi d'un coup de couteau

Réconciliation d'Henri III de France avec Henri IV de France

Siège de Paris

Mort d'Henri III de France

Henri III de France et Henri IV de France tentent ensemble de reprendre Paris, alors aux mains des ligueurs.

Les deux rois ont réuni une armée de plus de 30 000 hommes.

Paris est défendue par 45 000 hommes de la milice bourgeoise, armée par Philippe II d'Espagne.

Henri III de France s'installe au Château de Saint-Cloud et désigne Jérôme de Gondi pour conduire le siège de Paris.

Charles de Choiseul suit Henri III de France au siège de Paris en qualité de capitaine d'une compagnie de gendarmes.

La Sainte Ligue sait qu'elle ne pourra résister.

Maximilien de Béthune combat à côté d'Henri IV de France devant Paris.

Le 1er août 1589, Henri III de France reconnaît formellement son beau-frère et cousin Henri IV de France comme son successeur légitime.

Repoussant catégoriquement toute tentative d'alliance avec les protestants, Louis de Gonzague quitte la cour.

Le 1er août 1589, quelques heures après, Henri III de France meurt assassiné dans ce même château par Jacques Clément, un moine dominicain fanatique.

À la demande d'Henri III de France mourant, Jean-Louis de Nogaret se rallie à Henri IV de France.

Catherine-Marie de Lorraine se vante d'être à l'origine de l'assassinat du roi. Débarrassée de son pire ennemi, elle déverse alors sa haine sur Henri IV de France.

Catherine de Clèves n'a pardonné au roi l'assassinat de son mari. Farouche partisane de la Ligue, elle approuve l'assassinat Henri III.

Jean Héroard, médecin d'Henri III de France, réalise l'autopsie d'Henri III de France.

François Ier de Bourbon-Vendôme se rallie à Henri IV de France.

Armand de Gontaut-Biron et Jean VI d'Aumont sont parmi les premiers à reconnaitre Henri IV et à lui jurer fidélité.

Paris est une vraie anarchie", écrit le parlementaire Étienne Pasquier à son fils en 1589.

Pour mettre un terme au conflit, Henri IV de France doit s'appuyer sur les princes catholiques ralliés et sur ceux des protestants qui acceptent la perspective de l'abjuration du roi et de sa conversion au catholicisme.

Présenté par Touchard, Jacques Davy du Perron entre dans la maison du cardinal Charles Ier de Bourbon, chef de la Ligue. Jacques Davy du Perron se rallie à Henri IV de France, auquel il rédige de concert avec ses patrons, une requête dans laquelle il est menacé de défection s'il ne se fait pas catholique.


Chambre de Louise de Lorraine-Vaudémont à Chenonceau

Retraite de Louise de Lorraine-Vaudémont

Louise de Lorraine-Vaudémont, désespérée, prend un deuil qu'elle ne quittera pas, le deuil en blanc des reines d'où son surnom de Reine Blanche.

Louise de Lorraine-Vaudémont est titrée duchesse de Berry. Elle s'emploie dès lors à réhabiliter la mémoire d'Henri III de France, son mari, excommunié par le pape.

Dès le 6 septembre 1589, un mois à peine après la mort du roi, elle demande justice à Henri IV de France.

Le 1er octobre 1589, elle entreprend des démarches à Rome afin de réhabiliter Henri III de France.

Louise de Lorraine-Vaudémont habitera pendant 11 ans le château de Chenonceau, qu'elle a reçu en héritage de sa belle-mère Catherine de Médicis. Elle installe sa chambre au deuxième étage, dont elle fait peindre les murs de noir avec les attributs ordinairement réservés au deuil : croix, pelles et pioches de l'inhumation, cornes d'abondance déversant des larmes. Ce décor noir et argent était reproduit sur les tentures du lit et des fenêtres.

Très pieuse elle installe auprès d'elle un couvent de sœurs cloitrées dans les combles du château, un système de porte à pont levis séparant la partie couvent de la partie château.



Résidence de Catherine-Marie de Lorraine, Anne d'Este et Catherine de Clèves à l'hôtel de la reine

De 1589 à 1594, durant les terribles guerres et sièges qui menacent la ville de Paris, les princesses dites de Lorraine : Catherine-Marie de Lorraine, Anne d'Este, sa mère, et Catherine de Clèves, sa belle-sœur, occupent l'hôtel de la reine et luttent contre Henri IV de France.



Prise de Grenoble

Liaison de François V de Bonne avec Marie Vignon

Après plusieurs échecs sanglants, François V de Bonne s'empare de Grenoble contrôlé par les catholiques. Il y fait une entrée triomphale à la tête des troupes huguenotes le 18 décembre 1590.

François V de Bonne ordonne alors un grand nombre de modifications :

La première rencontre entre François V de Bonne et Marie Vignon se serait déroulé lors de son entrée triomphale. Selon la légende, la jeune femme, épouse d'un marchand de tissus, aurait offert au triomphateur une branche de gui.

François V de Bonne a une liaison avec Marie Vignon dont il est très amoureux. Leurs enfants sont :

Il les reconnait et les dote très largement.

Ennemond Matel, le mari trompé, est fait 3ème consul de Grenoble.



Naissance d'Isabelle de Savoie

Isabelle de Savoie naît à Turin le 2 mars 1591, fille de Charles-Emmanuel Ier de Savoie et de avec Catherine-Michelle d'Espagne.



Mariage de Christophe de Polignac avec Diane de Saint-Nectaire

Christophe de Polignac épouse en 1591 Diane de Saint-Nectaire, fille de François II de Saint-Nectaire et de Jehanne de Laval. Leur enfant est :



Réaménagement des murs de Parme

De 1591 à 1601, Ranuce Ier Farnèse fait réaménager les murs de Parme qui sont abattus et reconstruits pour un quart d'entre eux. Sur le côté nord-est, 4 grands bastions fortifiés sont édifiés.

Durant cette période, Ranuce Ier Farnèse donne une nouvelle impulsion à l'université en l'associant au Collège des Nobles (ou de Sainte Catherine) et la plaçant sous le contrôle des Jésuites.



Siège du château de Blain

En 1591, le château de Blain est assiégé et livré aux flammes lors des combats entre Philippe-Emmanuel de Lorraine et le chevalier De Goust.

Le château de Blain sera restauré par Catherine de Parthenay, qui s'y installera avec ses enfants.

D'après Frédéric Ritter, le Mathématicien François Viète y séjournera à plusieurs reprises.


Gabrielle d'Estrées (à droite) et Julienne-Hippolyte d'Estrées (École Française - vers 1594) - Le geste de Julienne-Hippolyte d'Estrées signifie que Gabrielle d'Estrées est enceinte - ce que confirme la dame en train de coudre une layette en arrière-plan - Musée du Louvre Gabrielle d'Estrées - Gravure du XIXe siècle

Liaison d'Henri IV de France avec Gabrielle d'Estrées

Le hasard conduit Henri IV de France, vers la fin de 1590, au château de Cœuvres qu'habite Gabrielle d'Estrées.

Il conçoit pour elle une vive passion.

Henri IV de France a une liaison en 1591avec Gabrielle d'Estrées. Leurs enfants sont :

Henri IV de France a un total de 11 enfants illégitimes.


Charles de Choiseul

Mariage de Charles de Choiseul avec Claude de Cazillac

Charles de Choiseul épouse le 7 décembre 1591 Claude de Cazillac (morte en 1612). Leurs enfants sont :



Baptême d'Henri II de Bourbon-Condé

Dans son malheur, Charlotte-Catherine de La Trémoïlle trouve un allié en la personne de Jacques Auguste de Thou, choqué par les irrégularités qu'il relève lors du jugement de Saint Jean d'Angély.

Jacques Auguste de Thou se rend auprès d'Henri IV de France et lui demande expréssement de devenir le parrain du jeune Henri II de Bourbon-Condé.

Henri IV de France accepte.

Le 10 juin 1592 Henri IV de France devient le parrain d'Henri II de Bourbon-Condé baptisé Henri Jules dans le rite protestant.

Puis Henri IV de France conduit Henri II de Bourbon-Condé à l'abbaye de St Germain en Laye pour l'élever dans la religion catholique.



Naissance de Maurice de Savoie

Maurice de Savoie naît à Turin le 10 janvier 1593, fils de Charles-Emmanuel Ier de Savoie et de Catherine-Michelle d'Espagne.



Conférence de Suresnes

Abjuration solennelle du protestantisme par Henri IV de France

Ralliement de François de Joyeuse à Henri IV de France

Jacques Davy du Perron s'occupe avec insistance de la conversion du roi, et le détermine enfin à se faire instruire dans la religion catholique.

En 1593, Maximilien de Béthune conseille au roi de se convertir au catholicisme, afin de pacifier le royaume, mais refuse lui-même d'abjurer.

Suresnes est choisi pour accueillir les délégations chargées de débattre des questions religieuses et surtout politiques qui empoisonnent le pays.

Les conférences de Suresnes sont présidées par Renaud de Beaune, l'archevêque de Bourges.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est commissaire à cette conférence.

Habile politique, Henri IV de France parvient à vaincre politiquement les ligueurs en abjurant solennellement le protestantisme et en se reconvertissant au catholicisme.

Il se fait baptiser par Jacques Davy du Perron en la basilique Saint-Denis le 25 juillet 1593.

On lui a prêté, bien à tort, le mot selon lequel "Paris vaut bien une messe".

Jean de Sponde, conseiller du roi, fait de même.

Maximilien de Béthune négocie alors le ralliement de quelques chefs de la Ligue :

François de La Rochefoucauld reconnait la légitimité d'Henri IV de France.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy, adhérant de la Ligue, la quitte lors de la conversion d'Henri IV.

Dès 1593, François de Joyeuse préfère se rallier à Henri IV de France.

François de Joyeuse devient Abbé de La Grasse en 1593.

Ferdinand Ier de Médicis joue de son influence pour forcer le Pape à accepter la conversion d'Henri IV. Clément VIII donne l'absolution au roi de France Henri IV de France lors de sa conversion.

Malgré toute cette sollicitude, Henri IV n'a jamais récompensé Ferdinand Ier de Médicis pour ces services.

Ferdinand Ier se concentre alors à nouveau sur l'indépendance de la Toscane.



Naissance de Catherine de Médicis

Catherine de Médicis naît en 1593, fille de Ferdinand Ier de Médicis et de Christine de Lorraine.



Mariage d'Anne de Lévis-Ventadour avec Marguerite de Montmorency

Anne de Lévis-Ventadour épouse à Alès le 13 juin 1593 Marguerite de Montmorency, sa cousine germaine, fille d'Henri Ier de Montmorency et d'Antoinette de La Marck. Parmi leurs 12 ou 15 enfants, citons :



États généraux

En 1593, Charles II de Mayenne convoque à Paris des États généraux.

Catherine-Marie de Lorraine sa sœur soutient sa candidature pour se faire élire Roi de France mais il échoue.



Mariage de Jacques Chabot avec Anne de Coligny-d'Andelot

Jacques Chabot épouse en 1594 Anne de Coligny-d'Andelot, Dame de Tanlay, de Sailly et de Courcelles-au-Bois, fille de François Ier de Coligny-d'Andelot et d'Anne de Salm. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean III Sigismond de Brandebourg avec Anne de Prusse

Jean III Sigismond de Brandebourg épouse en 1594 Anne de Prusse, fille d'Albert Frédéric de Prusse et de Marie-Éléonore de Clèves, héritière du duché de Clèves. Leurs enfants sont :


Charles II de Cossé

Charles II de Cossé Gouverneur de Paris

Sacre d'Henri IV de France

Entrée triomphale Henri IV de France dans Paris

Charles II de Cossé Maréchal de France

En janvier 1594, Charles II de Mayenne établit Charles II de Cossé, Gouverneur de Paris.

Henri IV de France se fait sacrer à Chartres le 27 février 1594.

Charles de Bourbon-Soissons assiste à se couronnement.

Albert de Gondi y représente le Comte de Toulouse.

Anne de Lévis-Ventadour y assiste et a l'insigne honneur de représenter l'un des 6 anciens pairs de France, le Comte de Champagne, qui porte la bannière royale et avec les 5 autres, soutient la couronne sur la tête du roi.

Jacques II de Goyon finit par se ranger au côté d'Henri IV de France, au sacre duquel il remplit les fonctions de connétable.

Charles II de Cossé conspire pour faire entrer Henri IV de France dans Paris.

D'où la chanson Tu es sauvé, Paris ; ton gouverneur Brissac a gardé ton navire et du bris et du sac.

Henri IV de France y entre triomphalement le 22 mars 1594.

Durablement installé dans sa capitale, Henri IV de France peut songer à finir la reconquête de son royaume.

Saint-Luc, qui a épousé la sœur de Charles II de Cossé, ménage sa réconciliation avec le roi.

Saint-Luc refuse le bâton de maréchal de France, qu'il demande pour Charles II de Cossé.

Le 30 mars 1594, Charles II de Cossé reçoit un brevet confirmant sa nomination de maréchal de France assorti d'un million de livres.

Catherine-Marie de Lorraine doit accepter sa défaite lors de l'entrée d'Henri IV de France à Paris.

Malgré les supplications de Louise de Lorraine-Vaudémont, la veuve d'Henri III de France, le roi n'exercera aucunes représailles contre Catherine-Marie de Lorraine.



Naissance d'Henri II de Valois-Longueville

Mort d'Henri Ier d'Orléans-Longueville

Henri II de Valois-Longueville ou d'Orléans, naît le 6 avril 1595, fils d'Henri Ier d'Orléans-Longueville et de Catherine de Gonzague. Il descend des Hochberg.

Il ne connaitra pas son père. Henri Ier d'Orléans-Longueville meurt à Amiens le 8 avril 1595.

Henri IV de France est son parrain.



Mariage d'Henri de La Tour d'Auvergne avec Élisabeth Flandrika de Nassau

Henri de La Tour d'Auvergne épouse à La Haye le 15 avril 1595 Élisabeth Flandrika de Nassau, fille de Guillaume Ier d'Orange-Nassau et de Charlotte de Bourbon-Vendôme. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles Ier de Blanchefort de Créquy avec Madeleine de Bonne

Charles Ier de Blanchefort de Créquy épouse le 24 mars 1595 Madeleine de Bonne, fille de François V de Bonne et de Claudine de Bérenger du Gua. Leurs enfants sont :

Le contrat de mariage est signé devant Mathieu à Gap.



Mort de Marie de Batarnay

Marie de Batarnay meurt en 1595.

Henri de Joyeuse reprend Henriette-Catherine de Joyeuse, sa fille.



Libération de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle

En 1595, Henri IV de France réclame la mise en liberté de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle et la révision de son procès.

En août 1595, Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est libérée après sept ans d'enfermement et arrive à Paris.



Naissance de Jacques René de Lignéville

Jacques René de Lignéville naît vers 1596, fils de Jean Jacques de Lignéville (mort vers 1622), Baron de Villars, et de Catherine du Châtelet (vers 1570-vers 1621).



Abjuration de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle

Sous l'influence d'Henri Ier de Bourbon-Condé, Charlotte-Catherine de La Trémoïlle abjure et embrasse la religion protestante en 1596.



Mariage de Charles Ier Goyon avec Éléonore d'Orléans-Longueville

Charles Ier Goyon épouse à Rouen en 1596 Éléonore d'Orléans-Longueville, fille de Léonor d'Orléans-Longueville et de Marie II de Bourbon-Saint-Pol. Leurs enfants sont :



Charlotte-Catherine de La Trémoïlle Innocentée

Le 26 avril 1596, le Parlement de Paris casse le jugement de St Jean d'Angély et déclare Charlotte-Catherine de La Trémoïlle ...pure, innocente des cas à elle imposée...



Mort de Louise de Clermont-Tallard

Louise de Clermont-Tallard meurt à l'Hôtel-Dieu de Tonnerre en mai 1596.

Louise de Clermont-Tallard est Dame d'honneur et amie de Catherine de Médicis.

Convertie au protestantisme, sa familiarité envers la famille royale en a fait une personnalité influente de la cour de France.

Les problèmes d'héritages anciens ne sont pas réglés.



Mort de Catherine-Marie de Lorraine

Catherine-Marie de Lorraine continue ses intrigues.

Mais au soulagement d'Henri IV de France, Catherine-Marie de Lorraine meurt en 1596.



Naissance de Catherine-Henriette de Monceaux

Catherine-Henriette de Monceaux ou de Bourbon dite Mademoiselle de Vendôme naît à Rouen le 11 novembre 1596, fille d'Henri IV de France et de Gabrielle d'Estrées.



Naissance de Thomas-François de Savoie-Carignan

Thomas-François de Savoie-Carignan naît à Turin le 21 décembre 1596, fils de Charles-Emmanuel Ier de Savoie et de Catherine-Michelle d'Espagne.



Mariage de Charles-Henri Ier de Clermont-Tonnerre avec Catherine Marie d'Escoubleau

Charles-Henri Ier de Clermont-Tonnerre épouse le 2 avril 1597 Catherine Marie d'Escoubleau. Leur enfant est :



Charlotte-Catherine de La Trémoïlle à nouveau catholique

En 1597, Charlotte-Catherine de La Trémoïlle abjure à Rouen entre les mains du cardinal de Médicis et redevient catholique.



Mariage d'Henri Ier de Bourbon-Montpensier avec Henriette-Catherine de Joyeuse

Henri Ier de Bourbon-Montpensier épouse le 15 mai 1597 Henriette-Catherine de Joyeuse, fille d'Henri de Joyeuse et de Catherine de la Valette de Nogaret. Leur enfant est :

Henriette-Catherine de Joyeuse est confiée quelques années à son oncle, François de Joyeuse (1562-1615).

fille d'Henri, duc de Joyeuse, et de Catherine de Nogaret et eut une seule fille Marie (1605 † 1627), mariée à Gaston de France (1608 † 1660), duc d'Orléans



Cession du comté de Beaufort

César de Bourbon Duc de Beaufort

Le 6 juillet 1597, Gabrielle d'Estrées acquiert de Catherine de Clèves le comté de Beaufort et toutes ses dépendances.

Henri IV de France réunit le comté de Beaufort à la baronnie de Jaucourt et les érige en duché-pairie en faveur de César de Bourbon, son fils naturel.



Mort de Catherine-Michelle d'Espagne

Catherine-Michelle d'Espagne meurt Turin le 6 novembre 1597.


Anne Catherine de Prusse

Mariage de Christian IV de Danemark avec Anne Catherine de Prusse

Christian IV de Danemark épouse le 27 novembre 1597 Anne Catherine de Prusse. Leurs enfants sont :



Mariage d'Antoine Osmond avec Françoise Rouxel

Travaux au château de Médavy

Antoine Osmond ou Osmont est fils de Charles Osmond, Seigneur de Bévilliers, et de Catherine de Hautemer.

Antoine Osmond est Seigneur du Beuville et du Mesnil-Tison

Antoine Osmond épouse le 4 ou le 7 janvier 1598 Françoise Rouxel, Dame d'Aubry, fille de Frédéric Rouxel, Seigneur d'Aubry-le-Panthou et de Pierrefitte, et de Margueritte Labbé, dame de La Rozière. Leurs enfants sont :

Françoise Rouxel apporte donc la baronnie de Médavy à la famille d'Osmond.

Antoine Osmond devient Seigneur d'Aubry-le-Panthou, du Ménil-Froger, de Pierrefitte.

Le cours de l'Orne est détourné pour remplir les douves du château de Médavy d'eau vive, ce qui remonte le niveau du sol du nouveau château de 1,5 m à 2 m par rapport à l'ancien château.

Des tours sont construites aux 4 angles du quadrilatère de douves.

Il n'en subsiste aujourd'hui que les tours Saint Jean et Saint Pierre.

Chevalier, seigneur de Beuvilliers et du Menil-Tison, puis, par son mariage,.

Aubry-le-Panthou est encore à ce jour vulgairement appelée Osmont.

Antoine Osmont se signale au service d'Henri III de France



Naissance de Charles-Henri II de Clermont-Tonnerre

Charles-Henri II de Clermont-Tonnerre naît vers 1598, fils de Charles-Henri Ier de Clermont-Tonnerre et de Catherine Marie d'Escoubleau.



Mort de Jacques II de Goyon Maréchal de France

Jacques II de Goyon de Matignon meurt dans son Château de Lesparre dans le Médoc le 27 juillet 1598.

Jacques II de Goyon a servi fidèlement cinq rois et une reine : Henri II de France, Catherine de Médicis, François II de France, Charles IX de France, Henri III de France et enfin Henri IV de France, donnant un bel exemple de loyalisme.



Mariage de Charles Ier Gonzague avec Catherine de Mayenne

Charles Ier Gonzague épouse à Soissons le 1er février 1599 Catherine de Mayenne, fille de Charles II de Mayenne et d'Henriette de Savoie-Villars. Leurs enfants sont :


Partie Henri IV du château de Filières

Reconstruction du château de Filières

Un nouveau château de Filières, de style Henri IV, est construit vers 1599 par Catherine Le Canu, nièce d'Adrien de Filières.



Mariage de Ranuce Ier Farnèse avec Marguerite Aldobrandini

Autonomie du duché de Parme

Ce mariage vise à permettre la paix entre la famille Aldobrandini et la famille Farnèse.

Marguerite Aldobrandini est nièce du Pape Clément VII qui célèbre le mariage à Rome.

Après avoir eu de nombreuses aventures, Ranuce Ier Farnèse épouse le 7 mai 1599 Marguerite Aldobrandini. Leurs enfants sont :

Le mariage n'est pas heureux, Marguerite, dévote, doit vivre avec un homme débauché et colérique. Elle doit accepter les nombreux fils illégitimes que Ranuce a de ses nombreuses relations adultérines.

Du fait de son jeune âge, Marguerite ne réussit pas à porter à terme plusieurs grossesses.

Il semble que ce soit de cette union qu'apparaissent les premiers problèmes de surcharge pondérale qui toucheront toutes les descendants, avec parfois des conséquences graves.

Ranuce Ier Farnèse obtient une importante dote ainsi que l'autonomie du duché de Parme qui est encore inféodé à l'Église qui l'a confié à la famille Farnèse.



Mariage d'Henri II de Lorraine avec Catherine de Navarre

Pour sceller le traité de Saint-Germain-en-Laye, Henri II de Lorraine épouse en 1599 Catherine de Navarre, fille d'Antoine de Bourbon et de Jeanne III d'Albret. Ils n'auont pas d'enfants.

Le mariage ne sera pas heureux : profondément catholique, il épouse une calviniste convaincue.


Henriette de Balzac d'Entragues

Liaison d'Henri IV de France avec Henriette de Balzac d'Entragues

Henri IV de France fait la connaissance d'Henriette de Balzac, Marquise d'Entragues de Verneuil. Il a une liaison avec elle. Leurs enfants sont :

Très amoureux d'elle, il va jusqu'à lui promettre le mariage dans une lettre datant d'octobre 1599.

Rédigée et signée de la main même d'Henri IV de France, après une promenade coquine dans la Vallée des 7 moulins proche du château des parents, la promesse de mariage faite à Henriette d'Entragues était ainsi libellée :

Nous, Henri Quatrième, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre, promettons et jurons devant Dieu, en foi et parole de roi, à messire François de Balzac, sieur d'Entragues, chevalier de nos ordres, que nous donnant pour compagne demoiselle Catherine Henriette de Balzac, sa fille, au cas que dans six mois à commencer du premier jour du présent, elle devienne grosse et qu'elle accouche d'un fils, alors et à l'instant nous la prendrons à femme et légitime épouse, dont nous solenniserons le mariage publiquement et en face de notre Sainte Église, selon les solennités en tel cas requises et accoutumées (...). Aussitôt après que nous aurons obtenu de notre Saint Père le pape la dissolution du mariage entre nous et Madame Marguerite de France, avec permission de nous marier où bon nous semblera.



Mariage de Charles d'Angennes avec Catherine de Vivonne

Charles d'Angennes épouse le 12 janvier 1600 Catherine de Vivonne (1588-1665). Leurs enfants sont :

Charles d'Angennes est vidame du Mans, Sénéchal du Maine, Capitaine de 100 gentilhommes de la maison du Roi.

Par le contrat de mariage du 27 janvier 1600, il est stipulé que le futur époux et tous les enfants qui naitront dudit mariage ajouteront aux nom et armes de leur maison celui de Vivonne et les armes de feu Jean de Vivonne, marquis de Pisani, père de Catherine de Vivonne.

Nicolas d'Angennes et Julienne d'Arquenay, père et mère de Charles d'Angennes, font donation à leur fils d'une rente de 3 000 écus et d'une maison.

Julia Savelli, veuve de Jean de Vivonne, mère de Catherine de Vivonne fait donation à sa fille d'une rente de 2 000 écus et autorise le futur époux à prendre une somme de 6 000 écus sur les assignations que Jean de Vivonne avait sur les recettes du Roi.



Mariage de Philippe de Béthune avec Catherine le Bouteiller de Senlis

Philippe de Béthune épouse en 1600 Catherine le Bouteiller de Senlis. Leur enfant est :



Naissance de François de Montmorency-Bouteville

François de Montmorency-Bouteville naît en 1600, fils de Louis de Montmorency-Bouteville et de Charlotte Catherine de Luxe.

Louis de Montmorency-Bouteville est vice-amiral de France sous Henri IV de France.


Débarquement de Marie de Médicis à Marseille - par Pierre-Paul Rubens

Mariage d'Henri IV de France avec Marie de Médicis

Nicolas Brûlart de Sillery conclut le remariage du roi avec Marie de Médicis. Ce mariage répond à des préoccupations dynastiques et financières.

Les Médicis, banquiers créanciers du roi de France, promettent une dot d'un montant total de 600 000 écus d'or, ce qui donne à la reine le surnom de la grosse banquière.

Le contrat de mariage d'Henri IV de France et de Marie de Médicis est signé le 25 avril 1600 à Florence.

Le mariage est célébré par procuration à Florence le 15 juillet 1600.

Lors de l'arrivée de Marie de Médicis, ayant trouvé Antoinette de Pons plus vertueuse que jamais Henri IV de France lui déclare que puisqu'elle est véritablement dame d'honneur elle sera dame d'honneur de sa femme.

Antoinette de Pons est chargée d'accueillir Marie de Médicis à Marseille où elle débarque en France avec une suite de 2 000 personnes.

Henri IV de France épouse à Lyon, le16 ou 17 décembre 1600 Marie de Médicis, fille de François Ier de Médicis et de Jeanne de Habsbourg. Leurs enfants sont :

Ils passent leur première nuit de noce à Lyon.

Marie de Médicis est une femme de belle prestance, grande, grasse, de petits yeux, froide, hautaine, fastueuse, paresseuse, jalouse, vindicative, d'humeur acariâtre. Elle a un magnifique teint blanc, des cheveux châtains.

Marie de Médicis ne s'entend pas toujours avec Henri IV. D'un tempérament très jaloux, elle ne supporte pas les aventures féminines de son mari, et les nombreuses indélicatesses de ce dernier à son égard. En effet il l'oblige à côtoyer ses maîtresses, et lui refuse souvent l'argent nécessaire pour régler toutes les dépenses qu'elle entend réaliser pour manifester à tous son rang royal.

Des scènes de ménage ont lieu entre les deux époux, suivies de périodes de paix relative.

Catherine de Clèves sera dame d'honneur de Marie de Médicis.



Naissance de Guyonne-Catherine Goyon

Catherine Gilonne ou Guyonne-Catherine Goyon naît le 6 mai 1601, fille de Charles Ier Goyon et d'Éléonore d'Orléans-Longueville.



Mariage de Jacques d'Aumont avec Charlotte-Catherine de Villequier

Jacques d'Aumont épouse Charlotte-Catherine de Villequier. Leurs enfants sont :



Naissance de François de Clermont-Tonnerre

François de Clermont-Tonnerre naît en 1601, fils de Charles-Henri Ier de Clermont-Tonnerre et de Catherine Marie d'Escoubleau .



Naissance d'Antoine d'Aumont de Rochebaron

Antoine d'Aumont de Rochebaron naît en 1601 ou 1602, fils de Jacques d'Aumont et de Charlotte-Catherine de Villequier.

Il est élevé à la cour en qualité d'enfant d'honneur du roi Louis XIII.



Naissance de Marie de Béthune

Marie de Béthune naît en 1602, fille de Philippe de Béthune et de Catherine le Bouteiller de Senlis.



Mort de Catherine de Brandebourg-Küstrin

Catherine de Brandebourg-Küstrin meurt en 1602.



Mariage de Joachim III Frédéric de Brandebourg avec Éléonore de Prusse

Joachim III Frédéric de Brandebourg est veuf de Catherine de Brandebourg-Küstrin.

Joachim III Frédéric de Brandebourg épouse en 1603 Éléonore de Prusse, fille d'Albert Frédéric de Prusse et de Marie-Éléonore de Clèves. Leur enfant est :



Naissance de Catherine de Monchy

Catherine de Monchy naît vers 1603.


Henri de Gondi - Par Claude Duflos

Mort de Claude Catherine de Clermont-Tonnerre

Henri de Gondi Duc de Retz

Claude Catherine de Clermont-Tonnerre est Duchesse douairière de Retz, Dame de Machecoul, Baronne de Dampierre, Pair de France et salonnière.

Claude Catherine de Clermont-Tonnerre meurt à Paris le 18 février 1603.

Henri de Gondi, son petit-fils, devient de plein droit duc de Retz.


Françoise Marguerite de Silly

Mariage de Philippe-Emmanuel de Gondi avec Françoise Marguerite de Silly

Philippe-Emmanuel de Gondi épouse le 11 juin 1604 Françoise Marguerite de Silly (1584-1625), Dame de Commercy, fille d'Antoine de Silly et de Marie de Lannoy. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Navarre

Catherine de Navarre, épouse d'Henri II de Lorraine, meurt en 1604.



Mariage de Gabriel de Guénégaud avec Marie de La Croix

Marie de La Croix est la fille de Claude de La Croix, Vicomte de Semoine et Baron de Plançay, et de Catherine de Balahan, Dame du Plessis-Belleville.

Gabriel de Guénégaud épouse le 24 novembre 1604 Marie de La Croix, Dame du Plessis-Belleville. Leurs enfants sont :


Henri II de Rohan

Rohan Duché-pairie

Mariage d'Henri II de Rohan avec Marguerite de Béthune

Henri II de Rohan Premier Duc de Rohan

Henri II de Rohan Prince de Léon

À retour en France d'Henri II de Rohan, Henri IV de France érige la vicomté de Rohan en duché-pairie et lui fait épouser la fille de Maximilien de Béthune.

Henri II de Rohan épouse en 1604 ou 1605 Marguerite de Béthune, fille de Maximilien de Béthune et de Rachel Cochefilet. De leurs 9 enfants ne survivra que :

Henri II de Rohan devient alors Henri Ier en tant que premier Duc de Rohan.

Sa mère dira alors "Roi ne puis, duc ne daigne, Rohan suis", qui passe, à tort, pour la devise de la famille.

Mais avec plaisir Henri II de Rohan accepte cependant de l'autorité royale le titre de prince de Léon, puis celui de Duc et pair de France. Il le nomme ensuite colonel des Suisses et Grisons.

Pour capitale de son duché, Henri II de Rohan prend Pontivy et le château des XVe et XVIe appelé depuis, château des Rohan. Il y fait venir des tisserands de Navarre.

L'amitié du Roi le promet à une brillante carrière.

Catherine de Rohan aurait eu cette fière réponse à Henri IV de France, épris de sa beauté :

Sire, je suis trop pauvre pour être votre femme, mais de trop bonne lignée pour être votre maîtresse.



Naissance de Marie de Bourbon-Montpensier

Marie de Bourbon-Montpensier ou Marie Ire de Bourbon-Vendôme, dite Mademoiselle de Montpensier, naît à Gaillon dans l'Eure le 31 octobre 1605 fille de Henri Ier de Bourbon-Montpensier et d'Henriette-Catherine de Joyeuse.



Mariage de Sigismond III Vasa avec Constance d'Autriche

Sigismond III Vasa est veuf d'Anne d'Autriche.

Sigismond III Vasa épouse en 1605 Constance d'Autriche, fille de Charles II d'Autriche et de Marie-Anne de Bavière. Leurs enfants sont :



Mariage d'Henri II de Lorraine avec Marguerite de Gonzague

Henri II de Lorraine est veuf de Catherine de Bourbon.

Henri II de Lorraine épouse à Mantoue le 24 avril 1606 Marguerite de Gonzague, fille de Vincent Ier de Mantoue et d'Éléonore de Médicis. Leurs enfants sont :

Marguerite de Mantoue est la nièce de Marie de Médicis.



Mort de Catherine de Lorraine

Catherine de Lorraine meurt en 1606.


Éléonore de Bourbon-Condé

Mariage de Philippe-Guillaume d'Orange-Nassau avec Éléonore de Bourbon-Condé

Philippe-Guillaume d'Orange-Nassau épouse en 1606 Éléonore de Bourbon-Condé, fille d'Henri Ier de Bourbon-Condé et de Charlotte-Catherine de la Trémoïlle.

Le mariage est heureux malgré l'absence d'enfant



Naissance de Julie Lucie d'Angennes

Julie Luciana ou Julie Lucine ou Julie Lucie d'Angennes dite l'incomparable naît à Paris le 25 juin 1607, fille de Charles d'Angennes et de Catherine de Vivonne-Pisany (1588-1665).

Julie Lucie d'Angennes est baptisée en l'église de Saint Germain l'Auxerrois à Paris le 25 juin 1607.


Marie Catherine de La Rochefoucauld

Mariage d'Henri de Bauffremont avec Marie Catherine de La Rochefoucauld

Henri de Bauffremont (1578-1662), Marquis de Sennecey, épouse le 8 août 1607 Marie Catherine de La Rochefoucauld. Leurs enfants sont :



Mariage de Louis de Marillac avec Catherine de Médicis

Louis de Marillac épouse le 20 décembre 1607 Catherine de Médicis (morte en 1631), fille de Cosme de Médicis.



Mariage de François IV Gonzague avec Marguerite de Savoie

François IV de Mantoue épouse à Turin le 19 février 1608 Marguerite de Savoie (1589-1655), fille de Charles-Emmanuel Ier de Savoie et de Catherine d'Espagne. Leurs enfants sont :


Isabelle de Savoie

Mariage d'Alphonse III d'Este avec Isabelle de Savoie

Alphonse III d'Este épouse à Turin le 22 février 1608 Isabelle de Savoie, fille de Charles-Emmanuel Ier de Savoie et de Catherine-Michelle d'Espagne. Leurs enfants sont :



Henriette-Catherine de Joyeuse Duchesse de Joyeuse

Henriette-Catherine de Joyeuse devient Duchesse de Joyeuse en 1608.



Naissance de Frédéric III de Danemark

Frederik ou Frédéric III de Danemark naît à Haderslev le 18 mars 1609, fils de Christian IV de Danemark et d'Anne Catherine de Prusse.

Il appartient à la dynastie des Oldenbourg.



Mort de Catherine Chabot

Catherine Chabot meurt en juillet 1609.

Elle est inhumée en la chapelle des trois rois à Arc sur Tille.



Naissance de Charles II de Nevers-Mantoue

Charles II de Nevers-Mantoue Duc de Rethel

Charles II de Nevers-Mantoue naît en 1609, fils de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne. Il est Duc de Rethel par courtoisie.


Tombe d'Henri II et de Catherine de Médicis - Basilique de Saint-Denis Gisant d'Henri II et de Catherine de Médicis - Basilique de Saint-Denis

Rapatriement des restes de Catherine de Médicis

En 1609, Diane de France rapatrie les restes de Catherine de Médicis de Blois à St Denis auprès du roi Henri II de Valois.



Naissance de Marie de Bretagne-Avaugour

Marie de Bretagne-Avaugour naît en 1610, fille de Claude de Bretagne-Avaugour (vers 1582-1637), Comte de Vertus, et de Catherine Fouquet de La Varenne (vers 1590-1670).



Naissance de Diane de Granseigne

Diane de Granseigne ou de Grandsaigne naît vers 1610, fille de Jean de Grandsaigne, Marquis de Marsillac, et de Catherine de La Béraudière (morte en 1650), Dame de Villenon.



Mariage de Jean Baptiste Michel Antoine Scarron avec Catherine Thadei

Jean Baptiste Michel Antoine Scarron épouse en 1610 Catherine Thadei ou Taddey. Leur enfant est :



Mariage d'Henri de Gondi avec Jeanne de Scépeaux

Henri de Gondi épouse le 15 mai 1610 Jeanne de Scépeaux, Duchesse de Beaupréau, Comtesse de Chemillé. Leurs enfants sont :


François Ravaillac Louis XIII - par Pourbus en 1611

Mort d'Henri IV de France Roi de France

Louis XIII Roi de France

Louis XIII Roi de Navarre

Marie de Médicis Régente du Royaume de France

Nomination de Maximilien de Béthune au Conseil de régence

Le 14 mai 1610, François Ravaillac vole un couteau dans une auberge. Il se cache dans la rue de la Ferronnerie à Paris, dans l'actuel Quartier des Halles pour y guetter le passage du carrosse royal.

Henri IV de France décide de se rendre à l'Arsenal pour visiter Maximilien de Béthune qui est souffrant.

Jean-Louis de Nogaret, Jacques Nompar de Caumont, Jean III de Beaumanoir et Hercule de Rohan-Guémené accompagnent le roi dans son carrosse.

À 4 heures de l'après-midi, le convoi reste bloqué suite à un encombrement.

François Ravaillac profite de l'aubaine, se jette sur le roi et lui porte 2 coups de couteau : le premier glisse entre deux côtes, l'autre atteint la carotide droite.

Hercule de Rohan-Guémené est blessé.

François Ravaillac se réfugie ensuite dans un caveau dans la rue des Lombards toute proche (à l'actuel n 62) mais est rapidement retrouvé et maîtrisé.

Il est ramené à l'Hôtel de Retz afin de lui éviter un lynchage, puis conduit à la Conciergerie.

Les armes d'Henri IV, sculptées sur le sol, indiquent aujourd'hui le lieu du régicide rue de la Ferronnerie.

Henri IV de France est inhumé à la basilique Saint-Denis le 26 juin 1610.

Louis XIII, âgé de 9 ans, est couronné roi de France et de Navarre à Reims le 17 octobre 1610.

Au sacre de Louis XIII, Jean III de Beaumanoir remplit les fonctions de grand maitre.

Jean Héroard, Seigneur de Vaugrineuse est premier médecin de Louis XIII.

Jean Héroard devient le premier médecin de Louis XIII. Il tiendra un journal où il consignera très précisément les détails de la santé et de la vie intime du roi.

Jean Héroard achète le château de Vaugrigneuse en Essonne dont il devient le seigneur.

Jean Héroard et François Achard, Seigneur du Pin sont chevalier de l'ordre du roi et gentilhomme ordinaire du Roi.

En sa qualité de colonel général de l'infanterie, Jean Louis de Nogaret prend le contrôle de la capitale et assure la transmission de la totalité du pouvoir à Marie de Médicis, au mépris des dispositions d'Henri IV de France qui instituaient un conseil de régence.

Le pouvoir est alors assuré par Marie de Médicis, qui gouverne le royaume comme régente au nom de Louis XIII, son fils beaucoup trop jeune pour régner.

Marie s'implique dans les affaires politiques de la France. Elle commence par garder les conseillers de son mari.

Mais Marie de Médicis fait de Concino Concini son favori.

François Ravaillac ayant commis son crime après le couronnement de Marie de Médicis, ouvre ainsi les portes du pouvoir à l'autorité légitime des catholiques proches de l'Espagne.

Connu pour être un homme prétentieux et arrogant, Concino Concini néglige de cultiver l'amitié du prince héritier Louis XIII.

Le cardinal François de Joyeuse perd son influence sous la régence de Marie de Médicis. Henri II de Rohan est écarté de la Cour par la régente.

Pendant les troubles de la régence, Catherine de Clèves conseillera à son fils Charles Ier de Lorraine de ne pas participer aux soulèvements nobiliaires. Les Guise sont donc un des soutiens les plus fermes du gouvernement de Marie de Médicis.

Maximilien de Béthune est nommé membre du Conseil de régence et prépare le budget de 1611.

En 1610, Charles Ier de Lorraine se brouille avec Charles II de Mayenne, son oncle.



Naissance de Ferdinand Gonzague

Ferdinand Gonzague, en italien Ferdinando Gonzaga, naît en 1610, fils de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne.



Naissance de Louis de Bretagne-Avaugour

Louis de Bretagne-Avaugour naît vers 1611, fils de Claude de Bretagne-Avaugour (vers 1582-1637), Comte de Vertus et de Catherine Fouquet de La Varenne (vers 1590-1670).



Naissance de Catherine-Marie Amelot

Catherine-Marie Amelot naît en 1611, fille de Jean-Jacques Amelot (mort en 1644) et de Catherine Marie de Creil (morte en 1647).



Naissance de Louise-Marie de Gonzague-Nevers

Louise-Marie de Gonzague-Nevers naît à Paris le 18 août 1611, fille de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne


Henriette-Catherine de Joyeuse

Mariage de Charles Ier de Lorraine avec Henriette-Catherine de Joyeuse

Henriette-Catherine de Joyeuse est veuve d'Henri Ier de Bourbon-Montpensier.

Charles Ier de Lorraine, 4e duc de Guise (1571-1640) épouse le 5 ou le 6 janvier 1611 Henriette-Catherine de Joyeuse. Leurs enfants sont :

Menant une vie pieuse, proche de la famille royale, Henriette-Catherine de Joyeuse est amie de Marie de Médicis.



Mariage de Matthias Ier de Habsbourg avec Anne du Tyrol

Matthias Ier de Habsbourg épouse en 1611 Anne du Tyrol (1585-1618), fille de Ferdinand II de Tyrol et d'Anne Catherine de Gonzague. Ils n'auront pas d'héritier. Anne est la cousine et la petite cousine de Matthias.



Naissance de Françoise Catherine de Gondi

Françoise Catherine de Gondi naît le 28 décembre 1612, fille d'Henri de Gondi et de Jeanne de Scépeaux.



Naissance de François de Guise

François de Guise naît le 3 avril 1612, fils de Charles Ier de Lorraine et d'Henriette-Catherine de Joyeuse.



Mort d'Anne Catherine de Prusse

Anne Catherine de Prusse meurt à Copenhague le 29 mars 1612 ou le 8 avril 1612.



Mariage de Wolfgang-Guillaume de Wittelsbach avec Madeleine de Bavière

Wolfgang-Guillaume de Wittelsbach épouse en 1613 Madeleine de Bavière. Leur enfant est :



Naissance de Catherine Fébronie

Eleonora Catharina Febronis ou Catherine Fébronie de Wassenaar de Berg naît à Bruxelles le 6 mai 1613, fille de Frédéric (1559-1618), Comte de Berg-s'Heerenberg et de Françoise de Ravenel (1583-1629).



Mort de Catherine de Portugal

Catherine de Portugal meurt en 1614.



Naissance d'Henri II de Lorraine-Guise

Henri II de Lorraine-Guise naît à Paris le 4 avril 1614, fils de Charles Ier de Lorraine et d'Henriette-Catherine de Joyeuse.



Mort de Catherine Marie d'Escoubleau

Catherine Marie d'Escoubleau meurt le 17 janvier 1615.



Naissance d'Anne Catherine Constance de Pologne

Anna Katharina Konstanze ou Anne Catherine Constance de Pologne naît en 1615, fille de Sigismond III Vasa.



Naissance de Marie-Catherine Farnèse

Maria Caterina ou Marie-Catherine Farnèse naît à Parme le 18 février 1615, fille de Ranuce Ier Farnèse et de Marguerite Aldobrandini.



Naissance de Catherine Scarron

Catherine Scarron naît en 1615, fille de Jean Baptiste Michel Antoine Scarron et de Catherine Thadei.



Naissance de Marie de Guise

Marie de Guise ou de Lorraine naît le 5 ou 15 août 1615, fille de Charles Ier de Lorraine et d'Henriette-Catherine de Joyeuse.



Mariage de Louis XIII avec Anne d'Autriche

Mariage de Philippe IV d'Espagne avec Élisabeth de France

Installation d'Anne d'Autriche au Louvre

Marie de Médicis et Philippe III d'Espagne se rapprochent par un double mariage.

Louis XIII épouse à Burgos le 18 octobre 1615 Anne d'Autriche. Louis XIII n'est pas physiquement présent, mais représenté par le Duc d'Uceda.

L'infant Philippe IV d'Espagne, frère d'Anne, épouse à Bordeaux le 18 octobre 1615 Élisabeth de France, fille d'Henri IV de France et de Marie de Médicis. Leurs enfants sont :

Par le dépit que lui cause l'attitude de la Régente, Henri II de Rohan prend brusquement le parti d'aider Henri II de Bourbon-Condé qui veut empêcher le duc Henri de Guise de ramener Anne d'Autriche à Bordeaux. Trahi par de nombreuses défections, Henri II de Rohan ne prend que quelques villes de Gascogne.

Les princesses sont échangées sur l'île des Faisans, située dans la Bidassoa, près d'Hendaye.

Charles II de Cossé accompagne en 1615 Louis XIII, qui va en Guyenne au-devant d'Anne d'Autriche.

Louis XIII épouse à la cathédrale Saint-André de Bordeaux le 21 ou le 28 novembre 1615 Anne d'Autriche, fille de Philippe III d'Espagne et de Marguerite d'Autriche-Styrie, Archiduchesse d'Autriche. Leurs enfants sont :

Bien que les jeunes mariés n'aient que 14 ans, le mariage est immédiatement consommé, pour des raisons politiques. Marie de Médicis, alors régente, ne veut pas qu'on puisse remettre en question cette union. Cependant, du fait de l'inexpérience des mariés, la nuit de noce semble s'être assez mal passée. Le petit roi la vit comme une véritable humiliation. Il en garde rancune contre sa mère, mais surtout, il ne s'approchera plus de son épouse pendant les années suivantes. Conformément au souvenir de son père, Louis XIII ne voit en Anne qu'une Espagnole et par conséquent une ennemie.

Installée dans les appartements du Louvre avec sa suite, Anne d'Autriche reçoit tous les égards dus à son rang. Marie de Médicis continue à porter avec hauteur le titre de Reine de France, sans la moindre déférence à l'égard de sa belle-fille.

Louis XIII a une nature complexe et sa timidité l'empêche de s'accorder avec Anne d'Autriche qui partage avec son époux une timidité et une inexpérience qui n'arrange pas la situation.

Entourée par une petite cour peuplée d'une centaine de dames espagnoles, elle continue à vivre à la mode espagnole et son français est encore très hésitant. Anne éprouve ainsi des difficultés à communiquer avec sa nouvelle famille.

La colère des grands reprend flamme et les protestants s'inquiètent du rapprochement avec l'Espagne.



Naissance d'Anne-Marie de Gonzague

Anna ou Anne-Marie de Gonzague ou de Mantoue naît en 1616, fille de Charles Ier Gonzague et de Catherine de Mayenne.



Mariage de Ferdinand Ier de Gonzague avec Catherine de Médicis

Ferdinand Ier de Gonzague épouse officiellement à Turin le 17 février 1617 Catherine de Médicis, fille de Ferdinand Ier de Médicis, Grand-duc de Toscane, et de Christine de Lorraine.


Louis XIII par Philippe de Champaigne

Mort de Concino Concini

Prise du pouvoir par Louis XIII

Exil de Marie de Médicis à Blois

Marie de Médicis et Louis XIII son fils, s'entendent mal.

Il se sent humilié par la conduite de sa mère.

Afin d'accéder au pouvoir, Louis XIII opère un coup de force.

Louis XIII ne peut arrêter Concino Concini qui dispose d'une armée personnelle de plus de 7 000 hommes (sans compter ses partisans).

Aidé de Charles d'Albert, son maître de fauconnerie, et de quelques fidèles, le roi fait assassiner Concino Concini à coups de pistolet par le baron de Vitry, Capitaine des gardes du corps, le 24 avril 1617 dans la cour du Louvre.

Concino Concini est discrètement enterré en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois.

Louis XIII remercie chaleureusement les meurtriers : Grand merci à vous, à cette heure, je suis roi !

On sait par plusieurs mémorialistes que Charles d'Albert a déconseillé au roi d'exécuter Concini et a même proposé la médiation de l'évêque de Carcassonne.

Louis XIII décide de rappeler au Conseil les conseillers d'Henri IV de France, surnommés les barbons en raison de leur grand âge.

On pout s'attendre à la reprise de la politique d'affrontement avec l'Espagne. Pourtant, la tendance est à l'époque à un rapprochement entre puissances catholiques.

Louis XIII remplace Concino Concini par son propre favori, Charles d'Albert qui cependant ne joue pas un rôle prépondérant au sein du conseil du roi.

Très rapidement Charles d'Albert accumule les titres et les fortunes. Son avancement crée des mécontentements, d'autant qu'il est un très mauvais homme d'État.

Louis XIII exile Marie de Médicis à Blois. Catherine de Clèves partage l'exil de celle-ci.

Richelieu se trouvant alors du mauvais côté doit suivre la reine mère à Blois puis Richelieu est confiné dans son évêché.

Henriette-Marie de France est séparée de Marie de Médicis, sa mère entre 1617 et 1620.

Partisan d'une monarchie très modérée qui aurait laissé une large place aux Grands, Charles Ier de Lorraine fait preuve d'une fidélité moindre après la prise du pouvoir par Louis XIII.



Mariage de Nicolas V de Neufville de Villeroy avec Madeleine de Blanchefort

Nicolas V de Neufville de Villeroy épouse le 11 juillet 1617 Madeleine de Blanchefort de Créquy. Leurs enfants sont :



Mort de Pedro Gonzalès

Pedro Gonzalès et Catherine Raffelin achèvent leur vie à Capodimonte près du lac de Bolsena en Italie.

Pedro Gonzalès meurt à Capodimonte vers 1618.

Son décès n'est pas enregistré car il est considéré comme un animal par l'église.



Mort de Catherine de Mayenne

Catherine de Mayenne, épouse de Charles Ier Gonzague, meurt à Paris en l'hôtel de Nevers le 8 mars 1618. Elle est inhumée dans la cathédrale de Nevers.



Mariage d'Antoine II de Gramont avec Claude de Montmorency

Antoine II de Gramont épouse le 29 mars 1618 Claude de Montmorency (vers 1598-1652). Leurs enfants sont :



Naissance de Simon Arnauld d'Andilly

Simon Arnauld d'Andilly naît à Paris en novembre 1618, fils de Robert Arnauld d'Andilly et de Catherine Lefèvre de La Boderie.


Catherine-Henriette de Monceaux ou de Bourbon

Mariage de Charles II de Lorraine-Guise avec Catherine-Henriette de Monceaux

Charles II de Lorraine-Guise épouse à Paris le 19 janvier ou le 20 février ou le 20 juin 1619 Catherine-Henriette de Monceaux, fille illégitime d'Henri IV de France et de Gabrielle d'Estrées. Leurs enfants sont :



Mariage de François de Bonne de Créqui avec Catherine de Bonne

François de Bonne de Créqui épouse le 10 février 1619 Catherine de Bonne, sa tante, fille de François V de Bonne et de Marie Vignon.

Il se trouve ainsi à la fois le petit-fils et le gendre de Lesdiguières.


Christine-Marie de France

Mariage de Victor-Amédée Ier de Savoie avec Christine-Marie de France

Charles d'Albert conseille à Louis XIII ce mariage.

Le contrat de mariage est signé le 11 janvier 1619.

Victor-Amédée Ier de Savoie épouse à Paris le 10 février 1619 Christine-Marie de France. Leurs enfants sont :

Victor-Amédée Ier de Savoie devient ainsi le beau-frère de Louis XIII de France, de Philippe IV d'Espagne et de Charles Ier Stuart.



Mariage de Jacques Poisle avec Catherine Gobin

Jacques Poisle épouse Catherine Gobin. Leurs enfants sont :



Mariage de François de Silly avec Guyonne-Catherine Goyon

François de Silly épouse Guyonne-Catherine Goyon.



Mariage de Charles II de Blanchefort-Créquy avec Anne Grimoard de Beauvoir du Roure

Charles Alexandre de Créquy épouse le 31 mai 1620 Anne Grimoard de Beauvoir du Roure (vers 1601-1686), fille de Claude Grimoard de Beauvoir du Roure, Seigneur de Bonneval, et de Marie d'Albert de Luynes (morte en 1686). Leurs enfants sont :



Mort d'Anne Catherine de Gonzague

Anne Catherine de Gonzague meurt en 1621.



Mort de Catherine de Bonne

Catherine de Bonne meurt en 1621.



Naissance de Louis de Guise-Joyeuse

Louis de Guise-Joyeuse naît le 11 janvier 1622, fils de Charles Ier de Lorraine et d'Henriette Catherine de Joyeuse.



Mort de Guyonne-Catherine Goyon

Guyonne-Catherine Goyon meurt en 1622.



Mariage de François-Hannibal d'Estrées avec Marie de Béthune

François-Hannibal d'Estrées épouse au château de Moussy-le-Vieux le 4 avril 1622 Marie de Béthune, fille de Philippe de Béthune et de Catherine le Bouteiller de Senlis. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles X Gustave de Suède

Karl X Gustav ou Charles X Gustave de Suède naît le 8 novembre 1622 au château de Nyköping, fils de Jean Casimir des Deux-Ponts et de Catherine de Suède.



Mort de Catherine Raffelin

Catherine Raffelin meurt en 1623.



Mariage de Pierre Catinat avec Françoise Catherine Poisle

Pierre Catinat épouse le 8 janvier 1624 Françoise Catherine Poisle, Dame de Saint-Gratien, fille de Jacques Poisle et de Catherine Gobin. Leurs enfants sont :

Le contrat de mariage est signé le 8 janvier 1624 chez maitre Jean de Monhenault, notaire à Paris.



Naissance d'Angélique Claire d'Angennes

Angélique Claire d'Angennes naît en 1624, fille de Charles d'Angennes et de Catherine de Vivonne.



Mariage de Jacques Rouxel avec Catherine de Monchy

Jacques Rouxel épouse en 1624 Catherine de Monchy (vers 1603-1638). Parmi leurs 9 enfants citons :



Mariage de Guillaume Ier de Bade-Bade avec Marie von Hohenzollern-Hechingen

Guillaume Ier de Bade-Bade épouse le 13 octobre 1624 Marie von Hohenzollern-Hechingen, fille de Jean Georges de Hohenzollern-Hechingen. Leurs enfants sont :



Naissance de Ferdinand-Maximilien de de Zähringen

Ferdinand-Maximilien de Zähringen naît à Baden-Baden le 23 septembre 1625, fils de Guillaume Ier de Bade-Bade (30 juillet 1593-2 mai 1677) et de Catherine Ursule de Hohenzollern-Hechingen (morte le 2 juin 1640).



Mariage de Frédéric-Henri d'Orange-Nassau avec Amélie de Solms-Braunfels

La vie de jeune adulte de Frédéric-Henri d'Orange-Nassau est marquée principalement par son éducation rigoureuse ponctuée d'amours homosexuels à l'intérieur de l'armée néerlandaise et ce jusqu'à la quarantaine.

Maurice d'Orange-Nassau n'étant devenu père que par son union extra maritale, pour assurer la pérennité de la maison d'Orange-Nassau, contraint Frédéric-Henri à se marier.

Frédéric-Henri d'Orange-Nassau épouse en 1625 Amalia von Solms-Braunfels ou Amélie de Solms-Braunfels (1602-1675), fille du Comte Jean Albert Ier von Solms-Braunfels. Leurs enfants sont :


Henriette-Marie de France par Antoine Van Dyck - 1632/35

Mariage de Charles Ier Stuart avec Henriette-Marie de France

Pierre de Bérulle obtient les dispenses nécessaires de Rome pour ce mariage.

Charles Ier Stuart épouse à la Cathédrale de Canterbury le 11 mai ou le 13 juin 1625 Henriette-Marie de France, fille d'Henri IV de France et de Marie de Médicis. Leurs enfants sont :

Gaspard de Rochechouart est Ambassadeur extraordinaire auprès du roi d'Angleterre au repas du mariage de Henriette-Marie de France.

Pierre de Bérulle est l'aumônier d'Henriette-Marie de France pendant la première année de son séjour en Angleterre.

George Villiers Ier de Buckingham fait barrage entre Charles Ier Stuart et Henriette-Marie de France. Leur mésentente devient très vite conflictuelle et Louis XIII prend fait et cause pour sa sœur.



Naissance de Pierre Rouxel

Pierre Rouxel naît le 27 février 1626, fils de Jacques Rouxel et de Catherine de Monchy.



Baptème de Louis II de Bourbon-Condé

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle se tient à l'écart jusqu'en 1626 pour le baptème de Louis II de Bourbon-Condé, son petit fils, qui se tient à Bourges.



Marie Catherine de La Rochefoucauld 1ère dame d'honneur d'Anne d'Autriche

Marie Catherine de La Rochefoucauld, d'abord Dame d'atour de la reine Anne d'Autriche , devient 1ère dame d'honneur d'Anne d'Autriche d'octobre 1626 à 1640,



Mariage d'Antoine II de Nicolaï avec Catherine-Marie Amelot

Antoine II de Nicolaï épouse le 15 octobre 1627 Catherine-Marie Amelot, fille de Jean Amelot, Maître des Requêtes et président du grand conseil, et de Catherine de Creil. Leurs enfants sont :



Mariage de François VI de la Rochefoucauld avec Andrée de Vivonne

François VI de la Rochefoucauld épouse à Mirebeau en Côtes d'Or le 20 janvier 1628 Andrée de Vivonne. Leurs enfants sont :

Elle semble avoir été une épouse affectionnée, avant d'être atteinte par un scandale.



Mariage d'Hercule de Rohan-Guémené avec Marie de Bretagne-Avaugour

Hercule de Rohan-Guémené est veuf de Madeleine de Lénoncourt.

Hercule de Rohan-Guémené épouse au château de Champtocé le 5 mars 1628 Marie de Bretagne-Avaugour, fille de Claude de Bretagne-Avaugour, Comte de Vertus, et de Catherine Fouquet de La Varenne. Leurs enfants sont :

Marie de Bretagne-Avaugour devient ainsi Duchesse de Montbazon.

Elle est une des femmes les plus belles et les plus décriées de son temps.


Richelieu au siège de la Rochelle Louis XIII et Richelieu, victorieux devant La Rochelle

Prise de la Rochelle

Louis de Marillac se distingue au siège de la Rochelle (où il donne son nom à l'un des forts).

Antoine d'Aumont de Rochebaron, Maximilien de Béthune, Henri de Lorraine-Hacourt et Charles II de Lorraine-Guise participent à ce siège.

Henri d'Escoubleau est intendant de l'artillerie lors de ce siège.

L'âme de la résistance est le maire Jean Guitton, un armateur énergique qui sait maintenir très haut le moral des assiégés. Il a fait le serment de tuer le premier qui parlerait de se rendre : "Pourvu qu'il reste un homme pour fermer les portes, c'est assez !"

À l'Hôtel de ville de La Rochelle existe toujours le bureau de Jean Guiton où on peut encore voir la trace d'un couteau que Guiton aurait planté par colère.

Catherine de Parthenay et Anne de Rohan, mère et sœur d'Henri II de Rohan, partagent les souffrances des insurgés.

Pour empêcher le ravitaillement par mer, Richelieu fait construire, par 4 000 ouvriers, une digue longue de 1 500 mètres et haute de 20 mètres, pour fermer le port aux Anglais. Les fondations reposent sur des navires coulés et remblayés. Des canons pointés vers le large sont disposés en renfort.

Du côté de la terre, Richelieu interdit l'accès des secours par une ligne de retranchements longue de 12 kilomètres.

Les vivres commencent à s'épuiser, et les navires anglais venus en soutien sont contraints de rebrousser chemin. Les assiégés décident alors de faire sortir de la ville les "bouches inutiles". Sont ainsi expulsés femmes, enfants et vieillards. Tenus à distance par les troupes royales qui n'hésitent pas à faire feu sur eux, ils errent pendant des jours sans ressources et décèdent de privation.

Une deuxième puis troisième expédition anglaise échouent, malgré des tirs nourris. Les Rochelais sont contraints de manger ce qu'il leur reste : chevaux, chiens, chats…

Jean Guitton préfère capituler plutôt que de les voir mourir de faim. Le siège de La Rochelle, après plus de 14 mois, se termine par la capitulation inconditionnelle de la cité, le 28 octobre 1628.

Il ne reste que 5 500 survivants sur les 28 000 habitants. Louis XIII leur accorde son pardon mais ils doivent fournir un certificat de baptême.

Honorant le courage de Jean Guiton, Richelieu renonce à le faire emprisonner. Il doit cependant s'exiler.

Par la suite, Richelieu donnera à Jean Guiton un commandement dans la flotte royale et Jean Guiton combat les Espagnols.

Les murailles sont rasées.

Prisonnière de guerre, Catherine de Parthenay est transférée au château de Niort, le 2 novembre 1628.



Majorité d'Édouard Ier Farnèse

Mariage d'Édouard Ier Farnèse avec Marguerite de Médicis

En 1628, Édouard Ier Farnèse acquiert les pleins pouvoirs comme Duc de Parme.

Marguerite Aldobrandini, sa mère, continue à vivre à la cour.

Édouard Ier Farnèse épouse le 11 octobre 1628 Marguerite de Médicis, fille de Cosme II de Médicis et de Marie Madeleine d'Autriche. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine de Médicis

Catherine de Médicis meurt en 1629.



Mariage d'Antoine d'Aumont de Rochebaron avec Catherine Scaron

Antoine d'Aumont de Rochebaron épouse le 14 mars 1629 Catherine Scarron (morte en novembre 1691), Dame de Vaures. Leurs enfants sont :

Elle est la nièce de Paul Scarron.



Mariage d'Henri de Nesmond avec Marie de Tarneau

Henri de Nesmond épouse Marie de Tarneau (née vers 1615). Parmi leurs 6 enfants citons :


Charlotte-Catherine de La Trémoïlle - par Simon Guillain - Musée du Louvre - aile Richelieu

Mort de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle

Charlotte-Catherine de La Trémoïlle meurt en l'hôtel de Condé à Paris le 28 août 1629.

Son cœur de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est transporté à Valéry (près de Montereau).

Le 26 octobre 1629 le corps de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle est transporté en l'église des religieuses de Sainte-Claire-de-l'Ave-Maria, à Paris.

Elle est inhumée dans la Chapelle qu'Henri II de Bourbon-Condé, son fils, y construit à sa mémoire.

Le monument funéraire sera détruit sous la Révolution



Mort de Catherine de Gonzague

Catherine de Gonzague meurt en 1629.



Mariage d'Alexandre de Bonne avec Marie de Neufville de Villeroy

Alexandre de Bonne est le fils d'Étienne de Bonne, Comte d'Auriac, et de Madeleine Rosset.

Alexandre de Bonne épouse Marie de Neufville de Villeroy. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Bonne

Catherine de Bonne Lesdiguières naît vers 1630, fille d'Alexandre de Bonne, Seigneur d'Auriac, et de Marie de Neufville.


Marie d'Hautefort - Miniature au Musée de Chantilly Marie d'Hautefort

Amours platoniques de Louis XIII pour Marie d'Hautefort

Fille d'honneur de Marie de Médicis, Marie d'Hautefort est présentée à Anne d'Autriche par Catherine le Vayer, sa grand-mère, Dame de la Flotte.

Marie d'Hautefort devient dame d'honneur d'Anne d'Autriche.

Louis XIII rencontre Marie d'Hautefort en 1630.

Elle est l'objet des amours platoniques de Louis XIII.

Elle est très belle, blonde, vertueuse, mais assez intéressée, altière et prompte à la raillerie la plus amère.

Quand elle est de mauvaise humeur Louis XIII l'appelle la créature.


Marie de Médicis - par Rubens

Journée des Dupes

Exil de Marie de Médicis à Moulins

Michel de Marillac Prisonnier

Louis de Marillac Prisonnier

Charles de L'Aubespine Garde des sceaux

Au fil des ans, Marie de Médicis ne s'aperçoit pas de la puissance montante de Richelieu, son protégé.

Quand elle en prend conscience, elle rompt avec le cardinal et cherche par tous les moyens à l'évincer.

Ne comprenant toujours pas la personnalité de Louis XIII, son fils, et croyant encore qu'il lui sera facile d'exiger de lui la disgrâce de Richelieu, Marie de Médicis tente d'obtenir le renvoi du ministre.

Claude de Rouvroy conseille au roi de soutenir Richelieu.

Le 10 ou 11 ou 12 novembre 1630, la cour croit le cardinal congédié, à la suite d'une violente altercation à Versailles entre Louis XIII et Marie de Médicis.

Après cette journée dite journée des Dupes :

Louis XIII fait finalement partir Marie de Médicis au château de Compiègne.

Dès le lendemain, l'huissier Lépine est envoyé au maréchal de Schomberg avec l'ordre de s'assurer de Louis Marillac qui s'est joint au complot.

Louis de Marillac est arrêté à son camp de Felizzo en Piémont le 21 ou le 30 octobre 1630 par le maréchal Schomberg, chargé de lui notifier l'ordre du roi.

Louis de Marillac est d'abord emprisonné à Sainte-Menehould.

Au lendemain de la Journée des dupes, Charles Ier de Lorraine est disgracié et demande la permission de partir en pèlerinage à Notre-Dame-de-Lorette pour n'en jamais revenir.

Henriette-Catherine de Joyeuse est obligée de suivre Charles Ier de Lorraine, son mari.

François V de La Rochefoucauld est exilé en province.

François VI de La Rochefoucauld, son fils, entretient des relations tendues avec Richelieu, sans doute parce qu'il est le confident de la reine Anne d'Autriche, et donc dangereux pour le cardinal.

Après la journée des Dupes, Charles de L'Aubespine est fait garde des sceaux par Richelieu en remplacement de Michel de Marillac.

Charles de L'Aubespine est nommé également gouverneur de Touraine.

Charles de L'Aubespine est actif et travailleur, et semble le docile instrument du cardinal.


Marie-Catherine Farnèse

Mariage de François Ier d'Este avec Marie-Catherine Farnèse

François Ier d'Este épouse en 1631 Marie-Catherine Farnèse (1615-1646), fille de Ranuce Ier Farnèse et de Marguerite Aldobrandini. Leurs enfants sont :



François de Bassompierre Prisonnier

Exil de Louise-Marguerite de Lorraine

Mort de Louise-Marguerite de Lorraine

A cause de son alliance avec Louise-Marguerite de Lorraine, fille d'Henri Ier de Guise, et malgré ses services, Louis XIII, sous le conseil du cardinal de Richelieu, fait arrêter François de Bassompierre pour complot et emprisonner à la Bastille en 1631.

Louise-Marguerite de Lorraine, son épouse, est disgraciée avec lui et est exilée dans ses terres d'Eu.

Elle y écrit Les aventures de la cour de Perse où elle décrit sous le sceau de la fantaisie la vie à la cour de France.

Louise-Marguerite de Lorraine meurt en exil le 30 avril 1631.

Sa mort porte un coup très dur à Catherine de Clèves, sa mère.



Mariage de François Ier Goyon avec Anne Malon de Bercy

François Ier Goyon épouse le 13 octobre 1631 Anne Malon de Bercy (vers 1610-2 avril 1688), fille de Claude Malon, Seigneur de Bercy, Maître des requêtes et président au Grand Conseil, et de Catherine Herbert de Montmort. Leurs enfants sont :

Anne Malon de Bercy apporte de grands bien à François Goyon qui augmente le patrimoine familial du fief de la Chapelle-du-Fest, de la baronnie de Guilberville, de la seigneurie de Brectouville, etc



Mort de Catherine de Parthenay

Catherine de Parthenay meurt au parc-Mouchamps ou Parc-Soubise le 26 octobre 1631.


François de L'Aubespine

Mariage de François de L'Aubespine avec Éléonore de Volvire

François de L'Aubespine épouse le 17 novembre 1631 Éléonore de Volvire (1604-23 novembre 1690), marquise de Ruffec. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles d'Angennes avec Marie du Raynier

Charles d'Angennes épouse en 1632 Marie du Raynier (morte en 1679). Leurs enfants sont :



Mariage de Louis de Choiseul avec Catherine de Nicey

Le contrat de mariage est du 27 janvier 1632.

Louis de Choiseul épouse à Romilly-sur-Seine dans l'Aube le 28 janvier ou le 28 juin 1632 Catherine de Nicey (1606-1674), fille d'un gentilhomme de la chambre du roi. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis-Marie-Victor d'Aumont

Louis-Marie-Victor d'Aumont naît le 9 décembre 1632, fils d'Antoine d'Aumont de Rochebaron et de Catherine Scarron.



Mariage de François Honorat de Beauvilliers avec Antoinette Servien

François Honorat de Beauvilliers épouse le 1er janvier 1633 Antoinette Servien (morte en 1679). Outre 2 fils morts jeunes, leurs enfants sont :


Louise-Françoise de Guzman

Mariage de Jean IV de Portugal avec Louise-Françoise de Guzman

Jean IV de Portugal épouse à la frontière d'Elvas le 12 janvier 1633 Luísa de Gusmão ou Louise-Françoise de Guzman, sa cousine au troisième degré, fille de Jean-Emmanuel de Guzman et de Jeanne de Sandoval. Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre de Gondi avec Françoise Catherine de Gondi

Henri de Gondi n'a que ses 2 filles pour héritières. Françoise Catherine de Gondi est promise à Louis II de Vendôme.

Mais Henri de Gondi arrange le mariage de son aînée de sorte que le duché de Retz ne sorte pas de la famille de Gondi.

Pierre de Gondi, Comte de Joigny, épouse à Machecoul le 3 août 1633 Françoise Catherine de Gondi, sa cousine. Leurs enfants sont :

Jean-François Paul de Gondi crée un scandale à Machecoul en courtisant en secret Marguerite-Françoise de Gondi rencontrée au mariage de Pierre de Gondi et de Françoise Catherine de Gondi.

Lorsque cela est découvert, Jean-François Paul de Gondi est renvoyé à Paris continuer ses études à la Sorbonne.



Mort de Catherine de Clèves

Charles Ier de Lorraine Comte d'Eu

Catherine de Clèves se retire au château d'Eu. Catherine de Clèves y meurt le 11 mai 1633.

Elle y a fait construire un somptueux tombeau pour elle et Henri Ier de Guise.

Charles Ier de Lorraine devient Comte d'Eu en 1633.



Naissance de Claude de Choiseul

Claude de Choiseul naît à Romilly-sur-Seine le 1er janvier 1632 ou le 8 octobre 1633, fils de Louis de Choiseul et de Catherine de Nicey.



Mariage d'Antoine Aguesseau avec Anne de Givès

Antoine Aguesseau épouse le 13 janvier 1634 Anne de Givès. Leurs enfants sont :



Naissance d'Alphonse IV d'Este

Alfonso ou Alphonse IV d'Este ou de Modène naît à Modène le 14 octobre 1634, fils de François Ier d'Este, Duc de Modène et de Reggio, et de Marie-Catherine Farnèse.



Mariage de Charles de Lévis-Ventadour avec Catherine Suzanne de Lauzières

Charles de Lévis-Ventadour épouse le dimanche 26 mars 1634 Catherine Suzanne de Lauzières, fille d'Antoine de Lauzières (vers 1590-1621), Marquis de Thémines, et de Suzanne de Monluc (née vers 1590).



Mariage de Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne avec Catherine Fébronie

Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne est déçu de ne pas avoir eu la succession de son oncle de Nassau.

Par amour et contre la volonté de sa famille, Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne épouse le 1er février 1634 Catherine Fébronie, catholique fervente et sans fortune. Leurs enfants sont :



Baptême de Catherine Henriette d'Angennes

Catherine Henriette d'Angennes est fille de Charles d'Angennes et de Marie du Raynier.

Elle est baptisée à La Loupe en Eure-et-Loir le 18 juin 1634.


Françoise-Marguerite du Plessis de Chivré - par Daniel Dumonstier

Mariage d'Antoine III de Gramont avec Françoise-Marguerite du Plessis de Chivré

Antoine III de Gramont épouse à Paris le 28 novembre 1634 Françoise-Marguerite du Plessis de Chivré, nièce de Richelieu. Leurs enfants sont :


Maximilien Ier de Bavière et Marie-Anne de Habsbourg

Mariage de Maximilien Ier de Bavière avec Marie-Anne d'Autriche

Maximilien Ier de Bavière est veuf d'Élisabeth-Renée de Lorraine.

Maximilien Ier de Bavière épouse en 1635 Marie-Anne d'Autriche, fille de Ferdinand II de Habsbourg et de Marie-Anne de Bavière. Leurs enfants sont :



Naissance d'Henriette-Catherine d'Orange-Nassau

Henriette-Catherine d'Orange-Nassau naît en 1637, fille de Frédéric-Henri d'Orange-Nassau, Prince d'Orange-Nassau (1584-1647) et d'Amélie de Solms-Braunfels (1602-1675).



Naissance de Nicolas de Catinat

Nicolas de Catinat naît à Paris le 1er septembre 1637, fils de Pierre Catinat (mort en 1674), Seigneur de la Fauconnerie, et de Françoise Catherine Poisle (morte en 1649), Dame de Saint-Gratien.



Mort de Charles Ier Gonzague

Charles II Gonzague Duc de Nevers, de Rethel de Mantoue et de Montferrat

Charles II Gonzague Marquis de Sommerive

Charles II Gonzague Comte de Rodigo et Rivalta, de Villars, de Tende

Incorporation du duché d'Aiguillon à la couronne de France

Marie de Mantoue Régente

Charles Ier Gonzague meurt dans son palais ducal de Mantoue le 14 juin 1637.

Toute sa vie, il aura montré l'image d'un prince-soldat de la Renaissance menant grand train, croyant, cultivé et bâtisseur.

Charles Ier Gonzague et Catherine de Mayenne sont sincèrement pieux.

En atteste leur quasi-frénésie de création de fondations pieuses, abbayes, monastères, collèges ou hôpitaux, les projets de croisade toutefois déçus ou le décès de Charles Ier Gonzague vêtu en moine franciscain.

Charles II Gonzague est le seul descendant masculin de Charles Ier Gonzague.

Il devient :

Le duché d'Aiguillon est requis par Richelieu qui le réintègre à la couronne de France.

Marie de Mantoue sa mère assure la régence jusqu'en 1647.

Marie de Mantoue adopte une politique sociale honnête et se fait aimer du peuple en réduisant les taxes.

Marie abandonne rapidement la politique pro-française de son beau-père, pour se rapprocher de l'Empire, beaucoup plus présent en Italie du nord.

Pour consacrer les liens avec les Habsbourg, Marie de Mantoue organise :

Elle déchaînant ainsi la colère de Louis XIV.



Mort de Catherine de Monchy

Catherine de Monchy meurt en 1638.



Mariage de Pierre-Paul Riquet avec Catherine de Milhau

Pierre-Paul Riquet épouse avant le 16 mai 1638 Catherine de Milhau (vers 1618-1684), fille de Jean Milhau, natif et habitant de Béziers, et d'Antoinette Estournet. Leurs enfants sont :

L'acte de mariage n'a pu être retrouvé.

Un hypothétique contrat de mariage du 16 mai 1638 déposé chez Maître Alazard, notaire à Béziers, apparaît fort douteux à Jean-Denis Bergasse et Michel Adge, tous deux historiens.

Aucune preuve du mariage religieux n'existe.

Pierre-Paul Riquet s'installe à Mirepoix.



Naissance de Jean-Mathias de Riquet

Jean-Mathias de Riquet naît en 1638, fils de Pierre-Paul Riquet et de Catherine de Milhau.



Naissance de Catherine Henriette de Bragance

Catarina de Bragança ou Catherine Henriette de Bragance naît au Palais Ducal à Vila Viçosa au Portugal le 25 novembre 1638, fille de Jean IV de Portugal et de Louise-Françoise de Guzman.


Marguerite-Philippe du Cambout

Mariage d'Henri de Lorraine-Harcourt avec Marguerite-Philippe du Cambout

Henri de Lorraine-Harcourt épouse en février 1639 Marguerite-Philippe du Cambout. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine de Neufville de Villeroy

Catherine de Neufville de Villeroy ou Villeroi naît en 1639, fille de Nicolas V de Neufville de Villeroy et de Madeleine de Blanchefort.



Mariage de Jacques de Rougé du Plessis-Bellière avec Suzanne de Bruc de Montplaisir

Jacques de Rougé épouse à Nantes le 26 avril 1639 Suzanne de Bruc de Montplaisir.

Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Charlotte de Gramont

Catherine Charlotte de Gramont naît en 1639, fille d'Antoine III de Gramont et de Françoise-Marguerite du Plessis de Chivré.



Mariage d'Henri II de Lorraine-Guise avec Anne-Marie de Gonzague

Henri II de Lorraine-Guise épouse secrètement en 1639 Anne-Marie de Gonzague, sa cousine, Dame du Raincy, fille de Charles Ier de Gonzague et de Catherine de Mayenne.



Naissance de Catherine Deshayes

Catherine Deshayes dite la Voisin naît à Paris vers 1640.

Elle appartient à un milieu très modeste.


Henri II de Lorraine-Guise - Duc de Guise - par Antoine Van Dyck - en 1634, tandis qu'il visite le sud des Pays-Bas

Mort de Charles Ier de Lorraine

Henri II de Lorraine-Guise Duc de Guise Prince de Joinville Comte d'Eu

Henriette-Catherine de Joyeuse reste à Florence avec Charles Ier de Lorraine, son mari.

Charles Ier de Lorraine meurt à Cuna ou à Sienne en Italie le 30 septembre 1640.

Les morts de Charles Ier de Lorraine, son père, et de François de Guise, son frère, à un an d'intervalle, contraignent Henri II de Lorraine-Guise à se faire relever de ses vœux.

Henri II de Lorraine-Guise devient 5e Duc de Guise, Prince de Joinville et Comte d'Eu en 1640.


Jean IV de Portugal

Jean IV de Portugal Roi de Portugal

Une révolution aristocratique dépose, sans coup férir, Philippe IV d'Espagne au Portugal et dans l'empire tricontinental portugais.

Jean IV de Portugal se voit offrir le trône par les fidalgos portugais en sa qualité de petit-fils héritier de la princesse Catherine de Portugal.

Jean IV de Portugal accepte la couronne portugaise et accède au trône le 1er décembre 1640.



Naissance de Catherine de Rougé

Catherine de Rougé naît en 1641, fille de Jacques de Rougé du Plessis-Bellière et de Suzanne de Bruc de Monplaisir.


Hercule Grimaldi

Mariage d'Hercule Grimaldi avec Aurélie Spinola

Hercule Grimaldi épouse le 4 juillet 1641 Aurelia ou Aurélie Spinola (morte en 1670), fille de Luca ou Luc Spinola, Seigneur de Molietta.

Leurs enfants sont :

Aurélie Spinola appartient à une riche et puissante famille de la République de Gênes.



Naissance de Godefroid-Maurice de la Tour d'Auvergne

Godefroy ou Godefroid-Maurice de la Tour d'Auvergne naît en 1636 ou le 21 juin 1641, fils de Frédéric-Maurice de la Tour d'Auvergne et de Catherine Fébronie.



Henriette-Catherine de Joyeuse Princesse de Joinville

Henriette-Catherine de Joyeuse devient Princesse de Joinville en 1641.



Naissance de Sophie-Louise de Wurtemberg

Sophie-Louise de Wurtemberg naît en 1642, fille d'Eberhard VII de Wurtemberg (1614-1674) et d'Anne-Catherine de Salm- Kyrbourg ou Kyrburg.



Naissance de Frédéric-Maurice II de La Tour d'Auvergne

Frédéric-Maurice II de La Tour d'Auvergne naît le 15 janvier 1642, fils de Frédéric Maurice de La Tour d'Auvergne-Bouillon et d'Éléonore-Catherine-Fébronie de Wassenaar de Berg.



Mariage de Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg avec Anne Catherine Constance de Pologne

Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg épouse en 1642 Anna Katharina Konstanze ou Anne Catherine Constance de Pologne, fille de Sigismond III Vasa.

Leur enfant est :



Marie Catherine de La Rochefoucauld Gouvernante de Louis XIV

Marie Catherine de La Rochefoucauld devient gouvernante de Louis XIV de 1643 à 1646



Mariage de Louis de Cossé-Brissac avec Marguerite-Françoise de Gondi

Louis de Cossé-Brissac épouse le 3 mai 1644 Marguerite-Françoise de Gondi, Comtesse de Chemillé. Leurs enfants sont :



Mariage de François-Marie de Broglie avec Catherine Olympe de Fauria

Bataille de Lloret

Prise de Balaguier

François-Marie de Broglie épouse le 3 juillet 1645 Catherine Olympe de Fauria ou Favria (morte en 1709), fille de Jean François de Vassals, Comte de Fauria.

Leurs enfants sont :

François-Marie de Broglie part combattre les Espagnols en Catalogne.

Le 11 juillet 1645, François-Marie de Broglie franchit la Noguerre-Pallaresse, affluent de la Sègre, de nuit, avec 3 régiments, sous le feu de l'ennemi.

Le 21 juillet 1645, François-Marie de Broglie livre bataille à Lloret et participe à la prise de Balaguier.



Naissance de Michel-André Jubert de Bouville

Michel-André Jubert de Bouville naît à Paris le 20 juillet 1645, fils de Jacques Jubert (1616-1656), Seigneur de Bouville et d'Harquency, et de Catherine Potier de Novion (morte en 1649).

Il est baptisé en l'église Saint-Merry à Paris le 21 juillet 1645.



Mort de Marie-Catherine Farnèse

Marie-Catherine Farnèse meurt à Sassuolo le 25 juillet 1646.



Mariage de Charles de Schomberg avec Marie d'Hautefort

Charles de Schomberg est veuf d'Anne d'Halluin.

Le contrat de Mariage est passé à Fontainebleau le 18 septembre 1646.

Charles de Schomberg épouse en l'église Saint-Sulpice à Paris le 24 septembre 1646 Marie d'Hautefort.

Les témoins sont :



Naissance d'Anne-Lucie de la Mothe-Houdancourt

Anne-Lucie de la Mothe-Houdancourt naît vers 1647, fille d'Antoine d'Houdancourt et de Catherine de Beaujeu.



Naissance de Victor-Maurice de Broglie

Victor-Maurice de Broglie naît à Turin le 12 mars 1646 ou 1647, fils de François-Marie de Broglie (1611-1656), Comte de Revel, et d'Olympe Catherine de Vassal de Favria (morte en 1709).



Naissance d'Anne-Lucie de la Mothe-Houdancourt

Anne-Lucie de la Mothe-Houdancourt naît vers 1647, fille d'Antoine d'Houdancourt et de Catherine de Beaujeu.



Mariage de Pierre Bidal avec Catherine Bastonneau

Pierre Bidal épouse le 25 avril 1647 Catherine Bastonneau (1620-21 janvier 1690).

Leurs enfants sont :

Pierre Bidal est Marchand de drap et de soie à Paris.


Louis de Guise-Joyeuse -17e siècle

Louis de Guise-Joyeuse Duc de Joyeuse

Henriette-Catherine de Joyeuse, sa mère, lui donne Joyeuse.

Louis de Guise-Joyeuse devient duc de Joyeuse en 1647.



Mariage de Guy Ier Chamillart avecCatherine Compain

Guy Ier Chamillart épouse le 5 février 1648 Catherine Compaing (vers 1628-1696). Leurs enfants sont :



Mariage de Jacques Rouxel avec Charlotte de Mornay

Jacques Rouxel est veuf de Catherine de Monchy.

Jacques Rouxel épouse Charlotte de Mornay (vers 1620-1694).

Parmi leurs 12 enfants citons :



Mariage d'Alexis Ier de Russie avec Maria Miloslavskaïa

Alexis Ier de Russie épouse en 1648 Maria Miloslavskaïa (1625-1669).

Leurs enfants sont :



Mariage de Roger d'Hostun avec Catherine de Bonne

Roger d'Hostun, Marquis de la Baume (1623-1712) épouse le 17 mai 1648 Catherine de Bonne.

Leur enfant est :

Catherine de Bonne sera connue sous le nom de Madame de la Baume.



Mariage d'Henri Goyon de Matignon avec Marie Françoise Le Tellier

Henri Goyon de Matignon épouse le 13 octobre 1648 Marie Françoise Le Tellier (1625-1695), Dame de la Luthumière. Leurs enfants sont :



Naissance de Marie-Catherine Antoinette de Gondi

Marie-Catherine Antoinette de Gondi naît à Machecoul le 30 novembre 1648, fille de Pierre de Gondi et de Françoise Catherine de Gondi.



Mariage de Jean-Baptiste Colbert avec Marie Charron de Ménars

Jean-Baptiste Colbert épouse le 13 décembre 1648 ou 1649 Marie Charron de Menars (1630-1687), fille d'un membre du conseil royal, cousine par alliance d'Alexandre Bontemps. Leurs enfants sont :

Sa dot est de 100 000 livres.



Mort de Françoise Catherine Poisle Dame de Saint-Gratien

Françoise Catherine Poisle meurt en juillet 1649.



Mariage de Louis de Guise-Joyeuse avec Marie-Françoise d'Angoulême

Louis de Guise-Joyeuse épouse à Toulon le 3 novembre 1649 Marie-Françoise d'Angoulême Duchesse d'Angoulême, fille de Louis-Emmanuel d'Angoulême Duc d'Angoulême, et de Marie-Henriette de La Guiche. Leurs enfants sont :



Naissance de Mauricette-Fébronie de La Tour d'Auvergne

Mauricette-Fébronie de La Tour d'Auvergne naît en 1652, fille de Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne et de Catherine Fébronie.



Mort d'Anne Catherine Constance de Pologne

Anne Catherine Constance de Pologne meurt en 1652.



Mariage de Louis de La Trémoïlle avec Catherine Henriette d'Angennes

Louis de La Trémoïlle (1626-1686), Comte de Coesmes, épouse le 1er mars 1652 Catherine Henriette d'Angennes.



Naissance de Camille d'Hostun

Camille d'Hostun naît à Lyon le 14 février 1652, fils de Roger d'Hostun et de Catherine de Bonne.


Élisabeth-Amalie de Hesse-Darmstadt

Mariage de Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg avec Élisabeth-Amalie de Hesse-Darmstadt

Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg est veuf d'Anne Catherine Constance de Pologne.

Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg épouse en 1653 Élisabeth-Amalie de Hesse-Darmstadt. Leurs enfants sont :



Liaison de Charles II de la Porte avec Catherine Fleury

Charles II de la Porte a une liaison avec Catherine Fleury. Leur enfant est :



Naissance d'Alexis Bidal

Alexis Bidal naît en 1654, fils de Pierre Bidal et de Catherine Bastonneau.



Mariage de Nicolas de Nicolaï avec Élisabeth-Catherine de Fieubet

Nicolas de Nicolaï, fils d'Antoine II de Nicolaï et de Catherine-Marie Amelot, épouse le 6 juin 1654 Élisabeth-Catherine de Fieubet. Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre Rouxel avec Henriette de La Palud

Pierre Rouxel épouse le 6 juillet 1654 Henriette de La Palud.Leurs enfants sont :



Louis de Guise-Joyeuse Prince de Joinville

Henriette-Catherine de Joyeuse, sa mère, lui donne Joinville.

Louis de Guise-Joyeuse devient Prince de Joinville en 1654.



Mariage de Jacques de Courtarvel avec Françoise Le Provost

Françoise le Provost est veuve de Laurent V de la Baume le Blanc.

Jacques de Courtarvel, Marquis de Saint-Rémy (mort en 1663) épouse le 2 mars 1655 Françoise Le Provost. Leur enfant est :

Jacques de Courtavel est Maître d'hôtel de Gaston de France à Blois.

Françoise le Provost part vivre à Blois à la petite cour de Gaston d'Orléans.



Naissance d'Antoine II Crozat

Antoine II Crozat dit le riche est baptisé à Toulouse le 24 avril 1655, fils d'Antoine Ier Crozat, Seigneur de Préserville, un marchand-banquier, et de Catherine de Saporta (1632-1677).

Antoine Ier Crozat est le fils d'un modeste bonnetier d'Albi.


Madeleine d'Angennes et Catherine d'Angennes

Mariage d'Henri II de La Ferté-Senneterre avec Anne Madeleine d'Angennes

Henri II de La Ferté-Senneterre est veuf de Charlotte de Bauves.

Henri II de La Ferté-Senneterre épouse le 25 avril 1655 Anne Madeleine d'Angennes, Dame de La Loupe, fille de Charles d'Angennes et de Marie du Raynier. Leurs enfants sont :



Naissance de Paule-Marguerite Françoise de Gondi

Paule-Marguerite Françoise de Gondi naît à Machecoul le 12 mars 1655, fille de Pierre de Gondi et de Françoise Catherine de Gondi



Mort d'Henriette-Catherine de Joyeuse

Revenue en France, Henriette-Catherine de Joyeuse se consacre à des œuvres pieuses. Henriette-Catherine de Joyeuse meurt en février 1656.



Liaison de Charles II Stuart avec Catherine Pegge

Charles II Stuart a une liaison avec Catherine Pegge, Lady Green. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine Fébronie

Catherine Fébronie meurt à Paris le 24 juillet 1657.



Mariage de François Adhémar de Monteil de Grignan avec Angélique-Claire d'Angennes

François Adhémar de Monteil de Grignan épouse le 26 avril 1658 Angélique Claire d'Angennes, fille de Charles d'Angennes et de Catherine de Vivonne. Leurs enfants sont :



Mariage de Claude de Choiseul avec Catherine Alphonsine de Renty

Claude de Choiseul épouse en l'église Saint-Eustache à Paris le 5 mai 1658 Catherine Alphonsine de Renty (1636 ou 1639-1710).



Mariage de François de Blanchefort de Créquy de Bonne avec Catherine de Rougé

François de Blanchefort de Bonne épouse Catherine de Rougé. Leurs enfants sont :



Naissance de François Joseph de Créquy

François Joseph de Créquy naît en 1659, fils de François de Blanchefort de Créquy de Bonne et de Catherine de Rougé.



Mariage de Jean Georges II d'Anhalt-Dessau avec Henriette-Catherine d'Orange-Nassau

Jean Georges II d'Anhalt-Dessau épouse en 1659 Henriette-Catherine d'Orange-Nassau. Leurs enfants sont :



Construction de l'hôtel de Beauvais

On dit souvent que Mademoiselle Catherine de Beauvais, surnommée Cateau La Borgnesse, a eu l'honneur de déniaiser le roi, mais les historiens en doutent fortement. Cependant, cette femme issue de peu aura l'extrême honneur de recevoir un cadeau étonnant d'Anne d'Autriche (la Reine mère) : elle est payée en pierres prévues initialement pour les travaux du Louvre et avec lesquelles elle s'est construit un hôtel particulier à Paris, aujourd'hui situé au 68 Place des Vosges, l'hôtel de Beauvais.



Mort d'Élisabeth-Catherine de Fieubet

Élisabeth-Catherine de Fieubet meurt le 4 novembre 1659.



Mariage de Antoine Montvoisin avec Catherine Deshayes

Antoine Montvoisin, un bijoutier de Paris, épouse Catherine Deshayes. Leur enfant est :

Elle en devient vite veuve.

Catherine Deshayes amasse une fortune considérable avec ses activités de chiromancienne et de vente de poisons.

Très connue par ses contemporains dans ces domaines, Catherine Deshayes est suspectée d'être à la tête d'un réseau d'environ 100 empoisonneurs qui sévissent pour le compte de la haute société à la fin du XVIIe siècle.

Catherine Deshayes est également connue pour sa pratique d'avortements, illégaux et sévèrement punis à l'époque.



Naissance de Catherine Agnès de Lévis

Catherine Agnès de Lévis naît en 1660, fille de Charles Antoine de Lévis et de Marie-Françoise de Béthisy.



Mariage de Simon Arnauld d'Andilly avec Catherine Ladvocat

Simon Arnauld d'Andilly Seigneur de Pomponne

Simon Arnauld d'Andilly épouse au printemps 1660 Catherine Ladvocat, cousine de Marie-Madeleine de Castille, l'épouse de Nicolas Fouquet.

Simon Arnauld de Pomponne devient Seigneur de Pomponne en 1660, nom sous lequel il sera dès lors toujours désigné.


Catherine Charlotte de Gramont par Charles Beaubrun

Mariage de Louis Ier Grimaldi avec Catherine Charlotte de Gramont

Avec la bénédiction de Louis XIV, Louis Ier Grimaldi, Duc de Valentinois, épouse le 30 mars 1660 Catherine Charlotte de Gramont. Parmi leurs 6 enfants citons :

Louis Ier Grimaldi est un Italien glorieux et avare.

Catherine Charlotte de Gramont est réputée belle, fraîche comme un sorbet et ayant beaucoup d'esprit.



Liaison d'Antonin Nompar de Caumont avec Catherine Charlotte de Gramont

À la cour de France, les méchantes langues affirment que Catherine Charlotte de Gramont, épouse de Louis Ier de Monaco, entretient une liaison avec Antonin Nompar de Caumont, son cousin.

Une disgrâce relègue Louis Ier Grimaldi et Catherine Charlotte de Gramont dans la principauté monégasque où Louis serait appelé un jour à régner.

Antonin Nompar de Caumont déguisé en serviteur la suit.



Mariage de Louis Ier de Lorraine-Guise avec Catherine de Neufville de Villeroy

Louis Ier de Lorraine-Guise épouse à Paris le 7 octobre 1660 Catherine de Neufville de Villeroy. Leurs enfants sont :



Naissance de Pierre Crozat

Pierre Crozat dit le Pauvre naît à Toulouse en 1661 ou 1665, fils d'Antoine Ier Crozat (mort en 1690), Seigneur de Préserville, et de Catherine de Saporta (1632-1677).



Mariage de François Aimé du Bec avec Catherine de Nicolaï

François Aimé du Bec épouse Catherine de Nicolaï. Leur enfant est :



Naissance de Marie du Bec-Crespin de Grimaldi

Marie du Bec-Crespin de Grimaldi naît en 1661, fille de François Aimé du Bec et de Catherine de Nicolaï.



Marie Catherine de La Rochefoucauld Duchesse de Randan

Le duché-pairie de Randan est érigé en 1661 :

Les lettres patentes de mars 1661, sont enregistrées :



Naissance d'Antoine Ier Grimaldi

Antoine Ier Grimaldi naît à Paris le 25 janvier 1661, fils de Louis Ier Grimaldi et de Catherine Charlotte de Gramont.



Naissance d'Henri de Lorraine-Brionne

Henri de Lorraine-Brionne naît le 15 novembre 1661, fils de Louis Ier de Lorraine-Guise et de Catherine de Neufville de Villeroy.


Louis Ier Grimaldi

Mort d'Honoré II Grimaldi

Louis Ier Grimaldi Prince de Monaco

Honoré II Grimaldi meurt le 10 janvier 1662.

Louis Ier Grimaldi, son petit-fils, devient Prince souverain de Monaco.

Louis Ier Grimaldi remet en vigueur le droit de péage sur les bateaux de commerce. Quiconque passe au large de Monaco doit payer un droit de 1 % sur la cargaison.

Louis Ier Grimaldi et Catherine Charlotte de Gramont sont rappelés à la cour de France.

Catherine Charlotte de Gramont devient alors surintendante de la maison d'Henriette-Anne Stuart, belle-sœur de Louis XIV.

Sa grande beauté attire alors de nombreux courtisans. La cour surnomme Catherine le Torrent et Madame de Sévigné la définit comme vorace de plaisirs.



Mariage de Robert Chardon avec Marguerite Le Georgelier

Robert Chardon, Seigneur de La Mauvaisinière, épouse en 1662 Marguerite Le Georgelier, petite-fille de Catherine Le Canu. Leur enfant est :



Naissance de Catherine Thérèse de Goyon de Matignon-Thorigny

Catherine Thérèse de Goyon de Matignon-Thorigny naît le 29 mars 1662, fille d'Henri Goyon de Matignon, Comte de Thorigny, et de Marie Françoise Le Tellier, Dame de la Luthumière.



Mariage de Louvois avec Anne de Souvré

Louvois épouse le 19 mars 1662 Anne de Souvré, Marquise de Courtenvaux et de Messei. Leurs enfants sont :


Marguerite-Marie de Cossé-Brissac - vers 1662

Mariage de François de Neufville avec Marguerite-Marie de Cossé-Brissac

François de Neufville épouse le 28 mars 1662 Marguerite-Marie de Cossé-Brissac (1648-1708). Leurs enfants sont :


Catherine Henriette de Bragance

Mariage de Charles II Stuart avec Catherine Henriette de Bragance

Charles II Stuart épouse à Portsmouth le 3 mai ou le 21 mai 1662 Catherine Henriette de Bragance.

Elle lui apporte en dot à l'Angleterre les territoires de Bombay et Tanger.

Henriette-Marie de France assister à ce mariage qui n'est pas un choix particulièrement judicieux puisqu'elle, catholique romaine, ne peut prendre part à un service religieux anglican. Aussi n'est-t'elle jamais couronnée reine.



Mariage d'Henri d'Aguesseau avec Claire-Eugénie Le Picart de Périgny

Henri d'Aguesseau épouse en janvier 1663 Claire-Eugénie Le Picart de Périgny (morte en 1713), fille de Jean le Picart, Seigneur de Périgny, Maître des Requêtes, et de Catherine Talon. Leur enfant est :



Naissance de Marie-Catherine d'Aguesseau

Marie-Catherine d'Aguesseau naît vers 1663, fille d'Henri d'Aguesseau et de Claire-Eugénie Le Picart de Périgny.



Fondation à Monaco d'un couvent de l'ordre de la Visitation

Catherine Charlotte de Gramont fonde en 1663, à Monaco, un couvent de l'ordre de la Visitation, destiné à des religieuses d'origine aristocratique.



Mort de Catherine-Henriette de Monceaux

Catherine-Henriette de Monceaux meurt à Paris le 20 juin 1663.



Naissance de Louis II Bernin

Louis II Bernin est le fils de Louis Bernin (vers 1627-1709), Seigneur de Valentinay, et de Catherine Coudreau (1638-1713), Dame de Planchoury.

Louis II Bernin est baptisé à chapelle de la Reine-Mère le 21 juillet 1663.

Le Parrain est Louis XIV de France.

La marraine est Julie d'Angennes (1607-1671).



Mariage de Charles Colbert de Croissy avec Marguerite Béraud

Charles Colbert de Croissy épouse le dimanche 20 janvier 1664 Marguerite Béraud. Leurs enfants sont :

La terre de de Croissy-en-Brie passe dans la famille Colbert.



Catherine de Bonne Dame d'honneur d'Anne d'Autriche

Catherine de Bonne est Dame d'honneur, sans gages, d'Anne d'Autriche, épouse Louis XIII, de 1664 à 1665.



Mariage de Michel-André Jubert de Bouville avec Nicole Françoise Desmarets

Michel-André Jubert de Bouville épouse le 1er décembre 1664 Nicole Françoise Desmarets, fille de Jean Desmarets et de Marie Colbert. Leurs enfants sont :

Le contrat de mariage est signé devant maître Lefouyn au châtelet de Paris.



Liaison de Louis XIV avec Catherine Charlotte de Gramont

Louis XIV, qui commence à se désintéresser de Françoise Louise de La Baume Le Blanc entreprend alors une relation de quelques mois avec Catherine Charlotte de Gramont en 1665.

En vérité, Henriette-Anne Stuart espère que Louis XIV se détournera de Françoise Louise de La Baume Le Blanc pour qu'il lui revienne, et met en évidence la princesse de Catherine Charlotte de Gramont dans ce but.

Françoise Louise de La Baume Le Blanc ne reproche rien à son amant, qui lui en sait gré car le Roi-Soleil préfère les femmes dociles.

Louis Ier Grimaldi quitte la cour pour aller s'illustrer à la guerre.

Mais le roi, au tempérament décidément ardent, délaisse vite Catherine Charlotte de Gramont, au profit de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart.

Certains affirment que pendant le peu de temps que dura la faveur de Catherine, la princesse aurait eu des relations intimes avec Henriette d'Angleterre.



Liaison de Nicolas V de Neufville de Villeroy avec Catherine Charlotte de Gramont

Nicolas V de Neufville de Villeroy a une liaison avec Catherine Charlotte de Gramont.



Marie-Catherine Antoinette de Gondi Religieuse

Marie-Catherine Antoinette de Gondi, après quelques passages à la cour de Louis XIV, laissant entrevoir une vie mondaine prometteuse, décide finalement en 1665 de devenir religieuse.

Pierre de Gondi, son père, tente, pendant un an, de convaincre sa fille d'abandonner son projet, mais finit par ne plus s'y opposer.

Marie-Catherine devient donc Sœur Antoinette de Sainte-Scholastique, le même nom utilisé jadis par Antoinette d'Orléans-Longueville, son arrière-grand-mère.

Le duc de Retz est chagriné par le départ de sa fille, qui doit partir au Calvaire de Nantes.



Naissance de Claude François Bidal

Claude François Bidal naît à Paris le 2 juillet 1665, fils de Pierre Bidal et de Catherine Bastonneau.



Mariage de Charles Ferdinand de Champlais avec Marie Sidonia de Lénoncourt

Marie de Neufville de Villeroy est amie de Louise-Christine de Savoie-Carignan.

Marie de Neufville de Villeroy, et sa fille Catherine de Bonne, dite Mme de la Baume, intriguent pour que Marie Sidonia de Lénoncourt épouse Charles Ferdinand de Champlais, leur frère.

Marie de Bourbon-Condé et Louise-Christine de Savoie-Carignan marient Marie Sidonia de Lénoncourt à Charles de Champlais.

Charles Ferdinand de Champlais, neveu de Louvois, épouse en l'hôtel de Soissons à Paris le 19 février 1666 Marie Sidonia de Lénoncourt.

Ce mariage n'a pour but avoué que de livrer Marie Sidonia de Lénoncourt à Louvois, un admirateur impatient. Tous se liguentpour qu'elle cède à la passion de Louvois.



Naissance d'Anna Ippolita Grimaldi

Anne ou Anna Ippolita Grimaldi naît en 1667, fille de Louis Ier Grimaldi et de Catherine Charlotte de Gramont.



Mariage d'Antoine IV de Gramont avec Marie-Charlotte de Castelnau

Antoine IV de Gramont épouse en 1668 Marie-Charlotte de Castelnau, fille de Jacques de Castelnau-Bochetel et de Marie Girard de l'Espinay. Leurs enfants sont :



Mariage de Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg avec Dorothée de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg est veuf de Louise-Henriette d'Orange-Nassau.

Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg épouse en 1668 Dorothée de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1636-1689), fille de Philippe de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles Antoine de Lévis avec Marie-Françoise de Béthisy

Charles Antoine de Lévis épouse le 4 août 1668 Marie-Françoise de Béthisy. Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Charlotte de Gramont

Catherine Charlotte de Gramont naît en 1669, fille d'Antoine IV de Gramont et de Marie-Charlotte de Castelnau.



Liaison de François de Neufville avec Marie Sidonia de Lénoncourt

Liaison de François de Neufville avec Catherine-Charlotte de Gramont

Liaison de Jacques de Rostaing de La Ferrière avec Marie Sidonia de Lénoncourt

Marie Sidonia de Lénoncourt tombe amoureuse de François de Neufville, cousin de Charles Ferdinand de Champlais, son mari.

François de Neufville est aussi l'amant de Catherine-Charlotte de Gramont.

Il alterne entre les 2 femmes.

Or, l'imprudence des amants permet à Charles Ferdinand de Champlais d'apprendre l'infidélité de sa femme avec son cousin.

Charles Ferdinand de Champlais retire Marie Sidonia de Lénoncourt de la cour et la confie à la garde de Marie de Neufville de Villeroy, sa mère, en province au château de Courcelles.

Le jeune Jacques de Rostaing de La Ferrière a une liaison avec Marie Sidonia de Lénoncourt.

Marie Sidonia de Lénoncourt accouche en 1669 d'une fille qui ne vivra pas.

Charles Ferdinand de Champlais, en prison à la Bastille à l'époque de la conception, ne peut être le père de l'enfant.

De sa prison, Charles Ferdinand de Champlais fait interner Marie Sidonia de Lénoncourt au couvent des Filles de Sainte-Marie, rue du Faubourg Saint-Antoine.

Marie Sidonia de Lénoncourt y fait la connaissance d'Hortense Mancini, qu'Armand-Charles de la Porte, son mari, vient aussi de faire enfermer.

Le 17 septembre 1669, Marie Sidonia de Lénoncourt parvient à s'enfuir du couvent.



Naissance de Catherine Charlotte de Gramont

Catherine Charlotte de Gramont naît en 1670, fils d'Antoine Charles de Gramont (1641-1720) et de Marie Charlotte de Castelnau (vers 1648-1694), Dame de Joinville.



Projet de fondation d'un monastère de Calvairiennes à Machecoul

Pierre de Gondi manifeste son désir de fonder à Machecoul un monastère de Calvairiennes afin de rapprocher de lui Marie-Catherine Antoinette de Gondi, sa fille.

Louis XIV donne un avis favorable en 1671.



Mariage de Christian II Ernest de Brandebourg-Bayreuth avec Sophie-Louise de Wurtemberg

Christian II Ernest de Brandebourg-Bayreuth est veuf d'Erdmuthe-Sophie de Saxe.

Christian II Ernest de Brandebourg-Bayreuth épouse à Stuttgart le 8 janvier 1671 Sophie-Louise de Wurtemberg, fille d'Eberhard VII de Wurtemberg et d'Anne-Catherine de Salm- Kyrbourg. Leurs enfants sont :



Mariage d'Alexis Ier de Russie avec Natalia Narychkina

Alexis Ier de Russie est veuf de Maria Miloslavskaïa.

Alexis Ier de Russie épouse en 1671 Natalia Narychkina. Leurs enfants sont :



Séparation de Louis Ier Grimaldi et de Catherine Charlotte de Gramont

Louis Ier Grimaldi et de Catherine Charlotte de Gramont se séparèrent en 1672.



Mariage de Jean II Casimir Vasa avec Françoise-Marie Mignot

Jean II Casimir Vasa rencontre dans l'un des salons parisiens Françoise-Marie Mignot.

Françoise-Marie Mignot est veuve du maréchal François de l'Hôpital

Jean II Casimir Vasa épouse morganatiquement le 14 septembre 1672 Françoise-Marie Mignot. Leur enfant illégitime est :

La cérémonie se déroule à Paris, rue des Fossés Montmartre.



Marie-Catherine Antoinette de Gondi supérieure du Couvent des Calvairiennes

Marie-Catherine Antoinette de Gondi dirige le Couvent des Calvairiennes de Machecoul à partir de 1674.



Naissance de Marie de Lorraine-Guise

Marie de Lorraine-Guise naît à Paris le 12 août 1674, fille de Louis Ier de Lorraine-Guise et Catherine de Neufville de Villeroy.



Mariage de Robert Walpole avec Mary Burwell

Robert Walpole épouse vers 1675 Mary Burwell (née en 1650).

Leurs enfants sont :



Mariage de François Emmanuel de Blanchefort-Créquy avec Paule-Marguerite Françoise de Gondi

François Emmanuel de Blanchefort-Créquy épouse le 12 mars 1675 Paule-Marguerite Françoise de Gondi, fille de Pierre de Gondi et de Françoise Catherine de Gondi.

Leur enfant est :

Par son mariage, Paule-Marguerite Françoise de Gondi devient Duchesse de Lesdiguières et Comtesse de Sault.



Mariage de René-François de La Vieuville avec Anne-Lucie de la Mothe-Houdancourt

René-François de La Vieuville épouse à Saint-Germain-en-Laye le 5 janvier 1676 Anne-Lucie de la Mothe-Houdancourt, fille d'Antoine, Marquis d'Houdancourt, et de Catherine de Beaujeu. Leurs enfants sont :

À l'occasion de ce mariage, le 12 janvier 1676, Louis XIV et Marie-Thérèse d'Autriche assistent à un bal donné dans l'appartement de François III d'Aubusson, dans le vieux château.



Naissance de Léopold Ier d'Anhalt-Dessau

Léopold Ier d'Anhalt-Dessau, dit le Vieux Dessau (der alte Dessauer), naît à Dessau le 3 juillet 1676, fils de Jean-Georges II d'Anhalt-Dessau et d'Henriette-Catherine d'Orange-Nassau.

Dès sa jeunesse, Léopold Ier d'Anhalt-Dessau se consacre au métier des armes, pour lequel il s'instruit physiquement et mentalement.



Mort de Marie Catherine de La Rochefoucauld

Marie Catherine de La Rochefoucauld meurt en son hôtel parisien de la paroisse Saint-Roch le 10 mai 1677.

Elle est inhumée le 24 octobre 1677 en la chapelle du château de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire.



Mort de Françoise Catherine de Gondi

Françoise Catherine de Gondi meurt à Machecoul le 18 septembre 1677.

Elle est inhumée au coté de Pierre de Gondi, son époux, dans l'église de La Trinité de Machecoul, le 20 septembre 1677.

Leurs cœurs sont enfermés dans un cœur de bronze déposé à l'intérieur d'une urne et placé en évidence dans la Chapelle du Calvaire.

Marie-Catherine Antoinette de Gondi, prieure à Machecoul jusqu'en 1677, part alors à Paris.



Mariage de Camille d'Hostun avec Marie-Catherine de Grolée

Camille d'Hostun épouse le 28 décembre 1677 Marie-Catherine de Grolée, fille de Charles de Grolée, Comte de Viriville-La Tivolière, Comte de Chastonnay et de Beaurepaire, gouverneur de la ville et de la citadelle de Montélimar, et de Catherine de Dorgeoise.

Leurs enfants sont :



Naissance de Catherine Félicité Arnauld de Pomponne

Catherine Félicité Arnauld de Pomponne naît en 1678, fille de Simon Arnauld d'Andilly (1618-1699), Marquis de Pomponne, et de Catherine Lavocat (1636-1711).



Mort de Catherine Charlotte de Gramont

Catherine Charlotte de Gramont meurt à Paris le 4 juin 1678.



Messes noires célébrées à la demande de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart demande à Catherine Deshayes d'organiser une messe noire pour qu'elle puisse revenir dans les faveurs du roi en éliminant sa rivale, Marie Angélique de Scoraille.

Catherine Deshayes accepte et fait appel à l'abbé Étienne Guibourg pour l'aider.

Pour plus de résultats, la messe doit être récitée 3 fois.

La première fois, Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart les rejoint à Villebouzin dans un châtelet isolé entre Paris et Orléans.

Elle se dévêt et se couche sur les dalles froides et humides du château, les bras en croix, un cierge dans chaque main.

L'abbé Étienne Guibourg déclame la messe sur son corps, un calice sur son ventre.

Puis, Étienne Guibourg soulève un nourrisson, lui tranche la gorge et récolte son sang dans le calice.

Étienne Guibourg et Catherine Deshayes récitent ces paroles :

Astaroth, Asmodée, princes d'amour, je vous conjure d'accepter le sacrifice de cet enfant.

En échange, je voudrais conserver l'affection du roi, la faveur des princes et des princesses de la cour et la satisfaction de tous mes désirs.

Le deuxième office a lieu de la même manière, mais dans les ruines d'une cabane retirée en pleine campagne.

La troisième se déroule dans une maison chic de la rue Beauregard, à Paris, la demeure de Catherine Deshayes en personne.

On a conservé le témoignage de la fille de Catherine Deshayes obtenu sous la torture, qui raconte comment elle aide sa mère à préparer la cérémonie.

Elle étend un matelas sur des sièges, un tabouret à chaque bout.

Catherine Deshayes accroche des tentures sur les fenêtres, rendant la pièce sombre.

Elle dispose 1 ou 2 chandeliers dans les coins.

Étienne Guibourg porte une chasuble blanche, brodée de pives noires.

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart entre nue et s'allonge sur le matelas.

On lui met un napperon sur le ventre, un crucifix et un calice dessus.

On raconte aussi que durant ce culte, le sang du nourrisson ne coule pas car il est né prématurément, et Étienne Guibourg doit transpercer son cœur pour recueillir un peu de son sang.

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart en rapporte un petit peu pour en mettre dans la nourriture du roi.



L'affaire des poisons

En 1679 éclate l'affaire des poisons.

Catherine Deshayes, épouse de Monvoisin, est arrêtée car soupçonnée de sorcellerie.

Louis XIV décide de créer une cour d'exception, la Chambre Ardente, pour juger des actes commis par Catherine Deshayes,et ses complices.

L'affaire est étouffée par le roi lorsqu'il apparaît que Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart a pris part à ces agissements.

La favorite du roi ne peut être compromise sans compromettre les enfants qu'elle a eus avec le Roi.

Toutefois, cette affaire consomme la disgrâce dans laquelle la favorite était tombée quelques mois auparavant.

Louvois prétexte les anciennes expériences d'alchimiste de François-Henri de Montmorency-Bouteville pour l'accuser d'assassinat et de pacte avec le diable.

Compromise dans l'Affaire des poisons, Marie-Anne Mancini rentrera en grâce contrairement à sa sœur.

Olympe Mancini est accusée d'avoir fréquenté Catherine Deshayes, et autres devineresses et est dite profonde en crimes et docteur en poisons.

La comtesse aurait résolu d'empoisonner Françoise Louise de La Baume Le Blanc, bien qu'elle soit au Carmel depuis plusieurs années, craignant que le roi la fasse revenir à la cour.

Olympe Mancini va jusqu'à menacer Louis XIV que s'il ne revenait pas à elle, il s'en repentirait.

Olympe Mancini est également soupçonnée d'avoir empoisonné, Eugène-Maurice de Savoie-Carignan, son mari, pourtant complaisant, ainsi que Marie-Louise d'Orléans, fille d'Henriette-Anne Stuart et nièce de Louis XIV.

Antoinette Louise de Mesme est impliquée par Catherine Deshayes, mais ne sera pas inquiétée sur ordre de Louis XIV.



Mariage de Jean-Baptiste Antoine Colbert avec Catherine Thérèse de Goyon de Matignon-Thorigny

Jean-Baptiste Antoine Colbert est veuf de Marie-Marguerite de Tourzel.

Jean-Baptiste Antoine Colbert épouse le 6 septembre 1679 Catherine Thérèse de Goyon de Matignon-Thorigny. Leurs enfants sont :


Catherine Deshayes - La Voisin - ses exploits - ses malheurs - gravure - provenant de la bibliothèque inter-universitaire de Santé

Mort de Catherine Deshayes

Jugée avec 36 complices, Catherine Deshayes raconte lors des interrogatoires qu'elle a :

brûlé dans le four, ou enterré dans son jardin, les corps de plus de 2500 enfants nés avant terme.

Catherine Deshayes est condamnée et meurt à Paris le 22 février 1680 brûlée vive en place de Grève à Paris.

Quant à Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, elle ne sera pas inquiétée, par protection de Louis XIV.

Madame de Sévigné témoignage à sa fille le 23 février 1680 :

Je ne vous parlerai que de Madame Voisin ; ce ne fut point mercredi, comme je vous l'avais dit, qu'elle fut brûlée, ce ne fut qu'hier.

Elle savait son arrêt dès lundi, chose fort extraordinaire.

Le soir elle dit à ses gardes : Quoi ? Nous ne faisons pas médianoche ? Elle mangea avec eux à minuit, par fantaisie, car ce n'était point jour maigre ; elle but beaucoup de vin, elle chanta 20 chansons à boire.

À 5 heures on la lia ; et, avec une torche à la main, elle parut dans le tombereau, habillée de blanc : c'est une sorte d'habit pour être brûlée.

Elle était fort rouge, et on voyait qu'elle repoussait le confesseur et le crucifix avec violence.

À Notre-Dame, elle ne voulut jamais prononcer l'amende honorable, et devant l'Hôtel-de-Ville elle se défendit autant qu'elle put pour sortir du tombereau : on l'en tira de force, on la mit sur le bûcher, assise et liée avec du fer.

On la couvrit de paille.

Elle jura beaucoup.

Elle repoussa la paille 5 ou 6 fois ; mais enfin le feu augmenta, et on l'a perdue de vue, et ses cendres sont en l'air actuellement.

Voilà la mort de Madame Voisin, célèbre par ses crimes et son impiété.



Louis de Duras au service de Catherine Henriette de Bragance

Fin 1679, Louis de Duras entre au service de Catherine Henriette de Bragance, Reine d'Angleterre,.

Louis de Duras est Lord Chambellan de Catherine Henriette de Bragance de 1680 à 1705.



Démission de Marguerite III Guidone de Cossé-Brissac

Catherine III de Scorailles de Roussille Abbesse de Chelles

Marguerite III Guidone de Cossé-Brissac se démet de son titre d'Abbesse de Chelles en 1680, contre une pension de 6 000 £.

Jeanne de Scorailles de Fontanges ou Catherine III de Scorailles de Roussille est nommée Abbesse de Chelles par Louis XIV.


Marie Françoise Michelet de Cosnier

Mariage de Jean Hyacinthe Hocquart avec Marie Françoise Michelet de Cosnier

Jean Hyacinthe Hocquart épouse par contrat du 10 décembre 1681 Marie Françoise Michelet de Cosnier, fille de François Michelet et de Marie Talon ou Tallon. Leurs enfants sont :



Naissance de Marie Jean-Baptiste Colbert

Marie Jean-Baptiste Colbert naît en 1683, fils de Jean-Baptiste Antoine Colbert et de Catherine Thérèse de Goyon de Matignon-Thorigny.



Mariage de Charles-Marie de Saulx de Tavannes avec Marie-Catherine d'Aguesseau

Charles-Marie de Saulx de Tavannes épouse le 4 février 1683 Marie-Catherine d'Aguesseau, fille d'Henri d'Aguesseau et de Claire le Picard de Périgny. Leurs enfants sont :



Mort de Catherine-Marie Amelot

Catherine-Marie Amelot meurt en 1683.



Naissance de Marie-Madeleine de Broglie

Catherine ou Louise ou Marie-Madeleine de Broglie naît le 1er octobre 1683, fille de Victor-Maurice de Broglie et de Marie de Lamoignon.



Naissance de Catherine Ire de Russie

Marthe Hélène Skavronskaïa ou Catherine Ire de Russie naît à Jakobstadt en Livonie le 15 avril 1684.

Ces parents, catholiques et pauvres, meurent atteints de la peste.



Mariage d'Ivan V de Russie avec Prascovia Soltykova

Ivan V de Russie épouse en 1684 Prascovia Soltykova (1664-1724). Leurs enfants sont :



Naissance de Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle

Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle naît à Villefranche de Rouergue le 22 septembre 1684, fils de Louis Fouquet de Belle-Isle et de Catherine Agnès de Lévis.

Il est le petit fils du surintendant des finances Fouquet.

Il est baptisé le 24 septembre 1684 à Villefranche-de-Rouergue.



Mort d'Anne Poussard de Fors

Mariage d'Armand Jean de Vignerot du Plessis avec Anne Marguerite d'Acigné

Anne Poussard de Fors meurt en 1684.

Armand Jean de Vignerot du Plessis épouse le 30 juillet 1684 Anne Marguerite d'Acigné. Leurs enfants sont :


Jacques II Stuart

Mort de Charles II Stuart

Jacques II Stuart Roi d'Angleterre et d'Écosse

Louis de Duras est présent au chevet du lit de mort de Charles II Stuart.

Charles II Stuart meurt à Whitehall le 6 février 1685.

Malgré plusieurs grossesses, la dernière en 1669, Catherine Henriette de Bragance ne met au monde aucun héritier en vie.

Charles II Stuart a des enfants de ses nombreuses maîtresses. Mais il insiste pour que sa femme soit traitée avec respect, et refuse de divorcer.

Jacques II Stuart, son frère, devient Roi d'Angleterre sous le nom de Jacques II et d'Écosse sous le nom de Jacques VII.

Jacques II Stuart est sacré en l'abbaye de Westminster le 23 avril 1685, sans toutefois prêter serment envers la couronne d'Écosse.

Catherine Henriette de Bragance reste en Angleterre sous le règne de Jacques II Stuart

Jacques II Stuart se convertit au catholicisme mais n'est imité ni par Marie II d'Angleterre ni par Anne Ire de Grande-Bretagne les deux filles survivantes de son premier mariage.

Guillaume III d'Orange-Nassau semble avoir refusé d'assister au couronnement de Jacques II, parce que Georges de Danemark, en tant que membre de la plus ancienne famille royale d'Europe, passerait avant lui, Stadhouder élu d'une république.

L'antipapisme est à son maximum, et les membres des religions dissidentes : les presbytériens, les indépendants (de nos jours baptistes et quakers), sont parmi ceux qui se rebellent. Cependant Jacques II est toléré en raison du protestantisme de son héritière Marie II d'Angleterre.



Mariage d'André de Nesmond avec Catherine Métivier

En 1685, André de Nesmond quitte l'ordre de Malte qui impose le célibat.

André de Nesmond épouse en 1685 Catherine Métivier ou Metiviet (née vers 1665), fille d'un conseiller au Parlement de Bordeaux. Leur enfant est :



Mariage de Michel Ier de Chamillart avec Élisabeth-Thérèse Le Rebours

Michel Ier de Chamillart épouse Élisabeth-Thérèse Le Rebours (1657-1731), fille d'un maître des comptes. Leurs enfants sont :



Mariage de Louis Fouquet de Belle-Isle avec Catherine Agnès de Lévis

Louis Fouquet, tombe amoureux de Catherine Agnès de Lévis et l'épouse contre l'aval de sa famille à elle, qui la déshérite.

Louis Fouquet de Belle-Isle épouse le 11 juin 1686 Catherine Agnès de Lévis. Parmi leurs 14 enfants, dont 8 morts en bas âge, citons :

Sans le sou, le jeune couple est contraint de se réfugier en province à Villefranche en Rouergue, auprès de Louis Fouquet, évêque d'Agde et frère du surintendant Nicolas Fouquet.

St Simon parle de ce mariage dans ses Mémoires :

…Son mariage avec une sœur du duc de Lévi ... étrange, et encore plus étrangement fait, achève de le mettre à l'aumône.

Sa femme n'a rien, et sa famille, bien loin de lui donner, fut plus de 20 ans sans vouloir ouïr parler ni d'elle ni de son mari.

Ils sont réduits à vivre chez l'évêque d'Agde…


François de Créquy de Bonne et Catherine de Rougé

Mort de François de Blanchefort de Créquy de Bonne

Mort de Charles III de Blanchefort-Créquy

François de Blanchefort de Créquy de Bonne meurt en son hôtel de la rue Saint-Nicaise à Paris le 3 ou 4 février 1687.

Il est inhumé dans l'église des Jacobins-Saint-Honoré, une chapelle édifiée par Catherine de Rougé, sa veuve, où sera placé son tombeau dessiné par Lebrun et réalisé par Antoine Coysevox, J. Joly, N. Coustou.

Dans l'Église Saint-Roch à Paris, on peut voir le buste en marbre de François de Créquy par Antoine Coysevox (vers 1690), vestige de son tombeau.

Charles III de Créquy est Marquis de Créquy, Pair de France, Chevalier des ordres du roi, Premier gentilhomme de sa chambre, Gouverneur de Paris et Lieutenant-général des armées du roi.

Charles III de Créquy réside dans un hôtel du faubourg Saint Germain.

Charles III de Blanchefort-Créquy meurt en la paroisse Saint-Sulpice à Paris le 13 février 1687.

Il est inhumé en l'Église des capucines de la rue Saint-Honoré.

Son tombeau s'est vu jusqu'à la Révolution, sculpté par P.Mazeline et Simon Hurtrelle.


Marie Christine de Noailles

Mariage d'Antoine V de Gramont avec Marie Christine de Noailles

Antoine V de Gramont épouse à Versailles dans la nuit du 12 au 13 mars 1687 Marie Christine de Noailles, fille d'Anne Jules de Noailles et de Marie-Françoise