Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 180 - le dernier en 580



Installation des Goths sur les rives de la mer Noire

Les Goths, peuple germanique venu des confins de la Baltique, forment une tribu unie jusqu'au IIIe siècle, date à laquelle ils se scindent en deux branches : les Ostrogoths et les Wisigoths.

Les Goths reconnaissaient une divinité tutélaire commune que les Romains associaient à Mars.

Jordanès, auteur d'une Histoire des Goths, est aujourd'hui une des seules sources disponibles sur la préhistoire de son peuple. Il résume un texte plus long de Cassiodore qui a été perdu.

Les Goths s'installent sur les rives de la mer Noire dans la région de l'Ukraine actuelle vers 180.



Naissance de Cassiodore

Cassiodore naît à Scylacium en Calabre, en 485, issu d'une illustre famille.

Il apprend le grec, les arts libéraux et développe des sentiments religieux très profonds. Il s'attire, par la noblesse de son caractère et par sa grande érudition, la faveur et l'amitié des grands princes ostrogoths.



Cassiodore quaestor

Cassiodore est quaestor de 507 à 511.



Cassiodore Consul

En 514, Cassiodore est consul.



Cassiodore ministre de Théodoric Ier d'Ostrogothie

Publication de l'Histoire des Goth

En 519, Cassiodore est ministre du roi Théodoric Ier d'Ostrogothie. Cassiodore publie "Chronica" l'Histoire des Goths.


Boèce enseignant - manuscrit de la Consolations de la philosophie - édition publiée en 1385 Consolations de la philosophie - édition publiée à Gand en 1485

Disgrâce de Boèce

Cassiodore Maître des offices

Boèce écrit le traité de l'incarnation qu'il dédie au Pape Jean Ier

Des ennemis trouvent le moyen faire perdre à Boèce la confiance de Théodoric Ier d'Ostrogothie. Des remontrances qu'il adresse à ce dernier, au sujet des exactions des receveurs des deniers publics, est le prétexte de sa disgrâce. Un décret du sénat le déclare coupable de trahison. Il est enfermé dans une prison en 523 où il écrivit son traité célèbre: De "consolatione philosophiœ" dont le titre indique bien le sujet: "Boèce dans son infortune cherche le bonheur; la philosophie le console en lui apprenant où et comment il le trouvera".

De 523 à 527, Cassiodore devient Maître des offices après Boèce.



Cassiodore Préfet.

En 533, Cassiodore est préfet.



Fondation du monastère de Vivarum

Après la mort de son ami Théodoric Ier d'Ostrogothie, Cassiodore se retire loin du monde dans le monastère de Vivarum (aujourd'hui Squillace), qu'il a lui-même fondé en Calabre dans le Sud de l'Italie en 537.

Cassiodore y passe les 30 dernières années de sa vie à mettre en oeuvre la transmission de l'héritage grécoromain à un Occident tombé aux mains des Barbares. Le monastère devient une véritable " ville d'études ". Cassiodore y introduit habilement les sciences profanes, les 7 arts libéraux y sont très largement enseignés. Faute de pouvoir fournir des maîtres à ses moines, il leur fournit des livres.



Rédaction de Expositio Psalmorum

Cassiodore publie vers 540 "Expositio Psalmorum".



Rédaction de "Institutiones litterarum"

À l'intention des membres de la communauté religieuse et intellectuelle, vers 560, Cassiodore écrit les "Institutiones litterarum" (Fondements des lettres) en deux livres :

C'est une sorte de guide de l'étudiant en Écriture sainte; il y introduit les arts libéraux qui font figure de disciplines auxiliaires de la science biblique.

Cassiodore tente d'uniformiser les codes de l'écriture. La chute de l'Empire romain avait en effet entraîné une véritable anarchie du langage et des bases élémentaires de la grammaire. Cassiodore établit alors des règles pour la copie et la reliure. Le catalogue des livres du monastère est ainsi arrivé presque intact jusqu'à nous.

Parallèlement, Cassiodore rédige un grand nombre d'ouvrages qui seront une source pour les Pères de l'Église. Travailleur infatigable, il invente un système de lampes pour que la nuit ne soit pas un obstacle à l'étude. Cassiodore établit la classification des arts libéraux en trivium et quadrivium. Cette classification forma le fondement de l'éducation au Moyen Âge.



Rédaction de "De orthographia"

En 577, à 93 ans, Cassiodore se lance dans la rédaction d'un traité d'orthographe, De orthographia.



Mort de Cassiodore

Cassiodore meurt en 580 à près de cent ans.

Avec Isidore de Séville, il a contribué à transmettre à l'Occident la culture antique.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !