Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



29 événements affichés, le premier en 1115 - le dernier en 1202



Mariage de Boleslas III Bouche-Torse avec Salomé von Berg

Boleslas III Bouche-Torse est veuf de Zbyslava de Kiev.

Boleslas III Bouche-Torse épouse en 1115 Salomé von Berg. Leurs enfants sont :

Par l'intermédiaire de l'évêque Othon de Bamberg, Salomé von Berg est faite duchesse de Pologne.


Rotonde Saint-Catherine de Znojmo

Mariage de Conrad II de Znojmo

Édification de la rotonde Saint-Catherine de Znojmo

Conrad II de Znojmo épouse en 1132 Maria. Leurs enfants sont :

Maria est :

À l'occasion de son mariage, Conrad II de Znojmo fait réaliser la rotonde Saint-Catherine de Znojmo dénommée à l'époque église de l'Assomption.

Sur les fresques sont représentés les débuts mythiques de la dynastie des Premyslides avec Premysl le laboureur et les autres souverains de la dynastie incorporés avec des représentations chrétiennes traditionnelles comme le Christ en majesté et les évangélistes.



Naissance de Casimir II le Juste

Kazimierz ou Casimir II le Juste en polonais Sprawiedliwy naît en 1138, fils de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von de Berg.

Il appartient à la dynastie des Piasts.


Pologne en 1138 Ladislas II de Pologne par Aleksander Lesser (1814-1884)

Mort de Boleslas III Bouche-Torse

Ladislas II de Pologne Princeps de Pologne et Duc de Silésie

Boleslas IV le Frisé Duc de Mazovie et de Cujavie

Mieszko III le Vieux Duc de Grande-Pologne

Henri de Sandomierz Duc de Sandomierz

Le testament de Boleslas III le Bouche-Torse est rédigé quelques années avant sa mort. Il est inspiré des coutumes de Kiev. Il marque le début du démembrement territorial de la Pologne.

Boleslas III le Bouche-Torse partage son État entre ses 4 fils, chacun recevant un duché héréditaire :

L'aîné, Ladislas II de Pologne, devient le princeps (ou senior). À ce titre, il gouverne également :

C'est Ladislas II de Pologne qui :

Boleslas III le Bouche-Torse meurt le 28 octobre 1138.

Pour Salomé von Berg, ses enfants sont lésés par ce testament.

Casimir II le Juste, qui n'était pas né lors de la rédaction du testament, ne reçoit rien.

Henri de Sandomierz et Casimir II le Juste se retrouvent à la charge de leur mère qui ne reçoit que le petit territoire de Leczyca, territoire qui doit retourner dans les biens de Ladislas II de Pologne à la mort de Salomé von Berg.



Réunion à Leczyca des jeunes ducs de Pologne

En 1141, Salomé von Berg et Boleslas IV le Frisé, Mieszko III le Vieux, Henri de Sandomierz et Casimir II le Juste, ses fils se réunissent à Leczyca et mettent en place une stratégie pour contrer les ambitions de Ladislas II de Pologne.

Elle prévoit notamment de marier sa fille de trois ans, Agnieszka de Pologne, au fils de Vsevolod II Olegovitch, le grand-prince de Kiev.


Ladislas II de Pologne par Jan Matejko (1838-1893)

Offensive de Ladislas II de Pologne

En 1141, Ladislas II de Pologne lance une offensive contre Boleslas IV le Frisé, Mieszko III le Vieux, Henri de Sandomierz et Casimir II le Juste, ses frères et s'empare de plusieurs villes.

L'archevêque de Gniezno et de nombreux magnats, qui estiment qu'une trop grande centralisation du pouvoir va à l'encontre de leurs intérêts et de leur influence, se rallient à Boleslas IV le Frisé et à ses jeunes frères pour contrer un Ladislas II de Pologne de plus en plus puissant.



Bataille sur la Pilica

En 1145, sur la Pilica, Boleslas IV le Frisé, Mieszko III le Vieux, Henri de Sandomierz et Casimir II le Juste, les jeunes ducs, soutenus par les magnats, obtiennent une première victoire sur Ladislas II de Pologne soutenu par la Rus' de Kiev.

Ladislas II de Pologne est obligé de reconnaître leur légitimité et de leur rendre une partie du fief de leur mère Salomé von Berg.


Boleslas IV le Frisé

Siège de Poznan

Boleslas IV le Frisé Princeps de Pologne et Duc de Cracovie

En 1146, Ladislas II de Pologne, la Rus' de Kiev et les Prussiens, lancent une triple attaque contre Boleslas IV le Frisé, Mieszko III le Vieux, Henri de Sandomierz et Casimir II le Juste.

Ladislas II de Pologne poursuit sa campagne jusqu'aux portes de Poznan.

Durant le siège de Poznan, les nouveaux territoires conquis se révoltent et l'archevêque de Gniezno lance un anathème contre Ladislas II de Pologne, ennemi de la paix et allié avec des païens.

Trop présomptueux, Ladislas II de Pologne continue le siège de Poznan mais son armée est mise en déroute par d'importantes forces rebelles et il doit se replier sur Cracovie.

Boleslas IV le Frisé et Mieszko III le Vieux réussissent à chasser Ladislas II de Pologne du pays qui doit s'exiler en Saxe, à la cour de Conrad III de Hohenstaufen.

Boleslas Ier le Long l'accompagne dans son exil.

Mieszko IV Jambes Mêlées, fils de Ladislas II de Pologne, vit avec Agnès de Babenberg, sa mère, à Altenburg.

Boleslas IV le Frisé succède à Ladislas II de Pologne comme princeps de Pologne et Duc de Cracovie.

Boleslas IV partage le territoire de Ladislas II de Pologne entre Mieszko III le Vieux et Henri de Sandomierz.



Mariage de Casimir II le Juste avec Hélène de Znojmo

Casimir II le Juste épouse vers 1163 Hélène de Znojmo, fille de Conrad II de Znojmo. Leurs enfants sont :



Mort d'Henri de Sandomierz

Casimir II le Juste Duc de Wislica

N'ayant pas d'enfants, Henri de Sandomierz désigne Casimir II le Juste, son frère, comme héritier.

En 1166, la campagne de Boleslas IV le Frisé contre les Prussiens se solde par un échec

Henri de Sandomierz meurt le 18 octobre 1166 durant cette campagne.

L'héritage prévu est contesté par Boleslas IV le Frisé et Mieszko III le Vieux qui décide de partager ce duché de Sandomierz en 3, une partie pour chaque frère.

Casimir II le Juste ne reçoit que le petit duché de Wislica et devient Duc de Wislica.



Première mention de Ladislas III aux Jambes Grêles

Ladislas III aux Jambes Grêles apparaît pour la première fois dans un document de 1167 rédigé par Casimir II le Juste et Mieszko III le Vieux lors de la réunion des ducs polonais qui a eu lieu à Jedrzejów.



Refus de Casimir II le Juste de renverser Boleslas IV le Frisé

En 1172, les magnats organisent une diète et tentent de convaincre Casimir II le Juste de renverser Boleslas IV le Frisé mais Casimir II le Juste refuse.


Mieszko III le Vieux - par Jan Matejko (1838-1893)

Mort de Boleslas IV le Frisé

Mieszko III le Vieux Princeps de Pologne

Lech de Mazovie Duc de Mazovie et de Cujavie

Boleslas IV le Frisé meurt le 5 janvier 1173.

Mieszko III le Vieux lui succède en tant que duc de Cracovie et princeps de Pologne.

Il se donne le titre de duc de toute la Pologne (en latin dux totius Poloniae).

Boleslas de Cujavie remplace Mieszko III le Vieux, son père en Grande-Pologne.

Lech de Mazovie, fils unique de Boleslas IV le Frisé, succède à son père, et devient Duc de Mazovie et de Cujavie.

Casimir II le Juste devient son tuteur et un palatin est désigné pour administrer le duché en son nom.

Casimir II le Juste obtient finalement tout le duché de Sandomierz.


Casimir II le Juste

Révolte de la noblesse de Petite-Pologne contre Mieszko III le Vieux

Casimir II le Juste Duc de Cracovie et de Sandomierz

Odon de Poznan Duc de Poznan et du sud de la Grande-Pologne

Boleslas Ier le Long rêve de succéder à Mieszko III le Vieux le trône de Cracovie.

En 1177, une révolte de la noblesse de Petite-Pologne, soutenue par Boleslas Ier le Long, chasse Mieszko III le Vieux de ce trône.

Boleslas Ier le Long ne réussit pas à monter sur le trône de Cracovie.

Casimir II le Juste devenant princeps à l'appel de la noblesse de Petite-Pologne.

Odon de Poznan se joint à la révolte contre son père qu'il accuse de vouloir favoriser les enfants de son second mariage avec Eudoxia de Kiev.

Casimir II le Juste lui succède et devient Duc de Cracovie et Duc de Sandomierz en 1177.

Odon de Poznan veut obtenir le duché de Grande Pologne par la force.

Casimir II le Juste offre Poznan à Odon de Poznan qui devient Duc de Poznan et Duc du sud de la Grande-Pologne entre 1177 et1179.

Mieszko IV Jambes Mêlées, qui est un partisan de Mieszko III le Vieux renverse Boleslas Ier le Long.

Casimir II le Juste doit intervenir en Silésie pour rétablir le pouvoir de Boleslas Ier le Long.



Prise du pouvoir de Lech de Mazovie en Mazovie

En 1177, Lech de Mazovie prend les rênes du pouvoir en Mazovie et collabore avec Casimir II le Juste, devenu duc de Cracovie, qui lui offre la Cujavie.


Pologne durant le règne de Casimir II le Juste

Distribution de terres par Casimir II le Juste

En 1178, pour faire cesser les conflits internes, Casimir II le Juste distribue les terres :

Casimir II le Juste nomme Sambor palatin de Poméranie orientale.



Assemblée des nobles polonais à Leczyca

En 1180, Casimir II le Juste réunit l'assemblée des nobles polonais à Leczyca.

Casimir II le Juste accorde des privilèges aux nobles et octroie ses premiers privilèges à l'Église (une levée d'impôt au profit du clergé et le renoncement du Roi à exercer ses droits sur les biens fonciers des évêques décédés)

Casimir II le Juste veut ainsi faire abolir les droits des autres Piasts sur Cracovie et y établir son pouvoir héréditaire (suppression du séniorat).



Mieszko III le Vieux à nouveau maitre de la Grande Pologne

Mieszko III le Vieux, ne parvient pas à gagner le Saint-Empire à sa cause.

En 1181, Mieszko III le Vieux attaque la Grande Pologne avec les Poméraniens.

Il regagne une grande partie de la Grande-Pologne avec Gniezno qui est sa province légitime.

Mieszko III le Vieux oblige Odon de Poznan, son fils, à lui rendre Poznan.

Casimir II le Juste n'intervient pas.

Mieszko III le Vieux ne laisse à Odon de Poznan que le sud de la Grande Pologne.

Des pièces de monnaies sont parvenues jusqu'à nous avec la mention Odo Dvx (Duc Odon).

Mieszko III le Vieux commence à manœuvrer pour récupérer le trône de Cracovie pour les siens.



Projet de campagne militaire de l'Empire contre la Pologne

Mieszko III le Vieux continue à vouloir conspirer et à mener une politique diplomatique contre Casimir II le Juste.

Il s'allie avec Boleslas Ier le Long et avec la cour allemande.

En 1184, Frédéric Ier Barberousse donne l'ordre à Henri VI le Sévère, son fils, de mettre sur pied une campagne militaire contre la Pologne afin de soutenir Mieszko III le Vieux.

Casimir II Le Juste retient l'empire en réaffirmant sa vassalité et en faisant sans doute d'autres concessions.



Naissance de Michel Ier de Kiev

Michel Ier de Kiev naît vers 1185, fils de Vsevolod IV de Kiev et de Maria.

Il appartient à la famille des Riourikides.

Maria est la fille de Casimir II le Juste de Pologne.



Naissance de Lech Ier le Blanc

Lech Ier le Blanc en polonais Leszek Bialy naît en 1186 ou 1187, fils de Casimir II le Juste et d'Hélène de Znojmo.

Il appartient à de la dynastie des Piasts.



Mort de Lech de Mazovie

Casimir II le Juste Duc de Mazovie et de Cujavie

Lech de Mazovie sera très vite irrité de constater que Mieszko le Jeune se comporte déjà comme le maître absolu et change son testament.

Lech de Mazovie laisse son duché de Mazovie et de Cujavie à son oncle Casimir II le Juste.

Lech de Mazovie meurt en 1186 sans descendance.

Il est inhumé dans la cathédrale de Plock.

Casimir II le Juste annexe la Mazovie et devient Duc de Mazovie et de Cujavie.



Naissance de Conrad Ier de Mazovie

Conrad Ier de Mazovie ou en polonais Konrad I Mazowiecki naît en 1187 ou 1188, fils de Casimir II le Juste et d'Hélène de Znojmo.

Il appartient à la dynastie Piast.



Mieszko III le Vieux à nouveau Duc de Cracovie et Princeps de Pologne

En 1190, profitant d'un long voyage de Casimir II le Juste dans la Rus' de Kiev, le gouverneur de Cracovie s'empare de la ville et place Mieszko III le Vieux sur le trône.

Mieszko III le Vieux ne s'installe pas à Cracovie et délègue ses pouvoirs à un de ses fils, sans doute Boleslas de Cujavie.



Casimir II le Juste à nouveau Duc de Cracovie

Boleslas de Cujavie prisonnier

En 1191, Casimir II le Juste revient en Pologne et reprend facilement Cracovie à Mieszko III le Vieux avec l'aide de la Rus' de Kiev.

Boleslas de Cujavie est emprisonné avant d'être rapidement libéré.



Pacte de Casimir II le Juste avec la Hongrie

En 1192, un pacte est signé avec la Hongrie, promettant une coopération quand les intérêts sont communs, par exemple la principauté de Halicz.

Ce pacte avec la Hongrie apaise les opposants à la politique étrangère menée par Casimir II le Juste.



Campagne de Casimir II le Juste contre des tribus baltes païennes et le prince de Drohiczyn

En 1193, Casimir II le Juste mène une campagne contre des tribus baltes païennes et contre leur allié, le prince de Drohiczyn, qui répond par des attaques contre la Mazovie.

Le prince de Drohiczyn est destitué, les tribus païennes sont vaincues, leur territoire est pillé et elles sont forcées de promettre le versement d'un tribut à Cracovie.


Lech Ier le Blanc

Mort de Casimir II le Juste

Lech Ier le Blanc Duc de Cracovie, de Sandomierz, de Mazovie

Casimir II le Juste meurt à Cracovie le 4 ou 5 mai 1194 inopinément pendant un banquet, sans doute par un empoisonnement.

Lech Ier le Blanc, son fils, devient Duc de Cracovie, de Sandomierz, de Mazovie et de Cujavie.

Mieszko IV Jambes Mêlées essaie sans succès de monter sur le trône de Cracovie.

Mieszko III le Vieux y voit une bonne occasion de reprendre le pouvoir.


Ladislas III aux Jambes Grêles

Mort de Mieszko III le Vieux

Ladislas III aux Jambes Grêles Duc de Cracovie, Princeps de Pologne,et Duc de Grande-Pologne

Conrad Ier de Mazovie Duc de Mazovie et de Cujavie

Mieszko III le Vieux meurt à Kalisz le 13 mars 1202.

Lech Ier le Blanc, fils aîné de Casimir II le Juste, en âge de régner, doit lui succéder et devenir Duc de Grande-Pologne.

Soutenu par le voïvode de Cracovie, Ladislas III aux Jambes Grêles devient brièvement Duc de Cracovie (princeps ou senior) et Duc de Grande-Pologne.

Très vite, Ladislas III aux Jambes Grêles est chassé de Cracovie par Lech Ier le Blanc et ses partisans.

Conrad Ier de Mazovie, le frère de Lech Ier le Blanc et son meilleur allié, devient Duc de Mazovie et de Cujavie.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !